• 21/03/18 : Second Event » Licence et Vacances d'été lancé ! Rps : 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 /
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
Musutafu est le théâtre de l'apparition d'un nouveau groupe : les Vengeurs. Des vigilantes violents qui estiment que le seul châtiment a faire subir aux vilains est... La mort ! Menés par Wakamono, l'ancien numéro un,ils entament petit à petit une purge de la ville.

La ligue des vilains ne s'arrête pas de son côté non plus. Suite à l'arrestation de Staïn, le recrutement bat son plein et les rangs du premier grand groupe de criminels grossissent à vu d'oeil !

Les étudiants de l'U.A., de leurs côtés, se préparent pour une semaine de vacances dans un camp spécial, avec à la clef, la fameuse licence provisoire !
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 GROUPE 4-EVENT N°2-VACANCES ET LICENCE

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Autres endroits :: Forêts
Aller à la page : Précédent  1, 2
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 135
Points : 7
Puissance : 1 765
Réputation : 150 (260)
Karma : -50 (-70)
Voir le profil de l'utilisateur
135
7
1 765
150 (260)
-50 (-70)
MessageDim 15 Avr - 17:23
Refusant de se laisser gentiment empaler, l'adolescent qui avait lancé le chapeau dévoila son Alter afin de contrer leur technique, à laquelle Yui avait donné un nom assez ridicule : il lui avait demandé un nom de technique, mais ne s'était pas vraiment attendu à ça... Tant pis, le mal étais fait, et l'autre avait réussit à s'en sortir presque indemne ! Seul, le choc contre sa propre paroi était une blessure dérisoire comparé à ce qui était censé l'attendre. Damu lâcha un nouveau juron de frustration, mais se rassura en se disant qu'ainsi, il avait plus de chances de la ramener en vie... Oui, après tout ce contre temps ne rendait la partie que plus amusante ! Et puis, Yui avait l'air déchainée, il aurait été dommage qu'elle ne puisse pas plus longtemps s'amuser !

La confiance revenait et il s’apprêtait à pourfendre le jeune insolent quand un cinquième individu, non invité à la fête, se permit d'entrer en scène, faisant s'arrêter Damu dans son geste tandis que le second jeune rejoignait son senpai. Une femme arborant une cicatrice sur le visage, de longs cheveux roses extremement mal assortis à son manteau rouge de pirate sexy à peine digne d'un mauvais costume d'Halloween qui ft frémir le couturier de dégout pour cette personne oh combien vulgaire. La femme se mit alors à les viser, lui et Yui, et son regard s’agrandit sous la surprise, qu'il ravala bien vite. Aucune émotion, rien, il ne devait rien laisser passer, son visage se devait d'être un masque de cire. Un premier coup de feu aux pieds de sa chère fille le fit sursauter mais il se reprit rapidement, détaillant la nouvelle arrivée plus en détail : sûrement pas une héroïne pour utiliser de telles méthodes sur une enfant... Un vengeuse ? Il avait entendu de ce groupe en marge des héros et des vilains qui établissaient leur propre justice. Pourquoi dans ce cas ne pas leur avoir tirer directement dessus ? Les vengeurs ne faisaient pas de prisonniers...

Entre les menaces proférées par cette vulgaire personne et les propos du jeune qui se croyait si malin et héroïque avec ses recommandations d'individu naïf qui pensait que tout était aussi facile que cela, Damu décida bien vite de revoir son plan. Se rendre, donc, semblait la meilleure option.

La nouvelle venue, bien sûre, n'aurait rien à faire qu'il se rende... Mais cela toucherait les deux étudiants, qui dans leur honneur se devraient par la suite de "bien" le traiter -qui attaquerait un homme qui posait arme à terre et se rendait ?- et surtout, cela poserait un problème psychologique aux jeunes hommes dont il espérait ainsi qu'ils rejoignent sa cause momentanément. Après tout, si lui se rendait, il n'en était pas obligatoirement cas de la petite, qui alors se condamnerait... Laisseraient ils mourir l'enfant, ces braves héros ? Non, sûrement pas, ils se dresseraient courageusement face à la femme pour sauver la petite qui, elle, ne se rendrait pas, il y comptait bien, et, quand leurs trois ennemis seront fatigués et bien amochés... Alors là, le duo montrerait toute l'étendue de son manque d'honneur et de valeurs de Shonen en ne manquant pas d'en profiter pour tuer cette -pardonnez lui l'expression- grognasse mal fringuée et pour capturer, les jeunes pour lesquels ils étaient venus.

Mais pour que tout marche, quelques conditions étaient à remplir : que Yui comprenne qu'il se rendait pour de faux, mais que les adolescents y croient, et que celle ci agisse de manière à très sûrement se condamner si personne ne volait à son secours en arrêtant la jeune femme. Puisqu'il ne pouvait agir de sa place et qu'il devait rester dans son rôle jusqu'au bout, Damu décida de faire ce pourquoi il était le plus fort : mentir et jouer sur plusieurs tableaux à la fois.

L'homme perdu dans ses réflexions avait prit soin d'afficher un air contrit, faussement effrayé, caché sous une fausse bonne couche d'air décontracté et détaché du sort de la petite. Il tenait admirablement bien le rôle de celui qui se fichait du sort de la gamine et ne la voyait que comme un outil, une arme dont il s'était bien servi. Les rôles de salopard avaient tendance à merveilleusement bien lui aller. Il fit face à celui qui le menacait et contre lequel il avait eu auparavant l'air si pompeux :

-Tu as raison, je me fiche bien de ce qui peut lui arriver à elle, mais personnellement j'aimerai bien vivre alors... Je me rends !

Et, ce disant, il lâcha son arme et mit ses mains en l'air, défiant du regard l'autre de tenter une attaque contre lui. Puis, avec un ton ironique qui n'était pas feint mais pas pour la raison à laquelle les ennemis s'attendaient, il fit mine de mettre en garde Yui tout en lui faisant passer un message clair comme de l'eau de roche.

-Allez ma grande sois sage et écoute la Dame, surtout ne bouge pas...


Pas besoin de bouger pour activer son Alter...



Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 74
Points : 5
Puissance : 1 665
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur
74
5
1 665
20
MessageDim 15 Avr - 18:09
La petite ne savoura que brièvement cette satisfaction passagère. Si se pavaner semblait amusant, elle ne faisait pas vraiment avancer le schmilblick. Mais alors qu'elle allait changer ca, son attention fut volée presque instantanément par une phrase qui sonnait désagréable dans ses oreilles. Elle tourna instantanément le regard vers la source de cette cinquième voix avant de finalement déchanter. Son expression sauvage s’arrêta, et la petite laissa échapper un cillement de réflexion avant de froncer les sourcils d'incompréhension.

Où son ennemi juré avait changé, ou bien c'était là un autre connard de héros qui venait d'apparaitre en lui piquant cette phrase. Ca doit être ca. Ils sont écologiques les héros, ils recyclent leurs stupidité de l'un a l'autre

Le coup de feu la coupa dans sa réflexion poussée. Un instant, elle trésailla face au vaccin préventif contre la désobéissance de cette connasse d'héroïne. Ce n'était pas la première fois qu'une situation similaire arrivait. Mais elle détestait tout de même le bruit assourdissant de la détonation.

Attend... Pourquoi elle avait tiré ? Attend... Elle voulait la tuer ? Pourquoi ? Les héros ne tuaient pas nan ? Puis brutalement le cerveau de la gamine vainquit le lag lattent de son esprit. Ses yeux s’agrandirent sous la compréhension. Ce n'en étaient pas une.

Elle s'était attendu a tout, sauf tomber sur une Vengeuse. Elle aurait pu être en colère, triste, ou juste apeurée. Mais ce fut la nostalgie qui vient couvrir ses yeux de regrets salés. Son papa et sa maman lui manquait

La gamine avaient brutalement envie de les revoir. De réclamer un câlin et de savourer une glace en leur compagnie. De se faire faire une couronne de tresses par sa maman et d'entendre le son de leurs rires depuis si longtemps oubliés de ses souvenirs. La ligue lui paraissait brûlement austère. L'indifférence est le pire sentiment qu'elle puise provoquer

Les gens parlaient autour d'elle, mais des œillères semblaient s'être installés. Elle les entendait sans les écouter. Seul la voix de Damu perça brièvement le brouillard dans laquelle elle flottait depuis quelques instants.

-Tu as raison, je me fiche bien de ce qui peut lui arriver à elle, mais personnellement j'aimerai bien vivre alors... Je me rends !

La gamine tourna les yeux vers son père. Le sanglot ne sorti pas de sa bouche, mais les larmes eurent plus de chance pour s’échapper. Quoi... Il se rendait ? Comme ca ? Elle observa son père sans trop comprendre. L'air sincèrement ahuri par la tournure des évènements. Pas lui... Il ne la laissera jamais seul ? Nan. Elle refusait d'être seule a nouveau !

Elle profita de quelques précieuses secondes d'oublie pour se reprendre. Son visage devait être aussi rigide que cuir qu'elle avait aborder lors de son arrestation. Et puis elle est une vilaine. Une vilaine ne pleure jamais. Yui s'essuya les joues d'un mouvement saccadé. Elle inspira profondément en fixant le sol. La voix de Damu continua

-Allez ma grande sois sage et écoute la Dame, surtout ne bouge pas...

Dans un élan de dignité, la gamine leva la tête, les yeux un brin rouges, mais la mine aussi sérieuse que ce qu'elle pouvait. Même sans le ton sarcastique, à l'instant ou son père l'incitait à rester sage, elle avait compris qu'il mentait. Même quand elle était insupportable. Le vrai Damu ne lui avait jamais dit quelque chose du genre. Alors il mentait. Y'avait pas d'autre solution.
"Ne bouge pas"
Le vrai message caché au cœur du mensonge. Dans la semi obscurité, un sourire presque invisible se dessinait sur le visage de la môme. Elle venait de comprendre ses instructions. Elle n'étais pas seule. Elle devait juste ne pas bouger, utliser son alter. Et il serait content. Ils se prendraient même des glaces sur le chemin du retour, elle en est sûr !

La petite envisageait quand même lui désobéir malgré tout. Quelque chose de personnel entrait dans l'équation. Elle ne comptait pas rester passive alors que cette madame était en vie. Elle qui avait peut être déjà tué des membre de sa famille.
Sa voix répondit, encore un brin tremblante d'émotions passées.

- D'accord p'pa.  T'facon... T'facon...

La gamine renifla une dernière fois profondément. Après tout, son alter était comme une apnée prenait a chaque fois qu'elle l'utilisait.

- J'en ais PAS BESOIN

Elle activa son alter sur les derniers mots, tentant de viser les mains de son adversaire. Qu'elle essaie de lui tirer dessus si elle était si maligne ! La petite débita sans filtre les premiers mots qui lui venait a l'esprit, laissant son alter se libérer aussi vivement que sa parole.

- TES-AMIS-ONT-TUE-MES-PARENTS-SALES-MONSTRES. J-TE-REND-LA-MONNAIE-POUR-EUX-ESPÈCE-DE ...


Le discourt se perdit dans une masse logorrhéiques d'injure grossières et insensés que peu d'enfant peuvent se vanter d'enchainer comme cette petite. L'alter activé changeait sa propriétaire en un genre de gros ventilateur industriel et injurieux. Pas très classe, mais c'était une technique comme une autre pour tenter d'éprouver la précision de son adversaire.
Pendant ce monologue de vulgarité, la petite se mit a courir dans la direction de cette pirate, arme au poing. Prête a frapper s'approcher pour tenter de la frapper au corps a corps.


Personnage Non Joueur
avatar
fond des messages :
Messages : 19
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
19
0
MessageLun 16 Avr - 5:30

ft. Natsume & Uraiko / Damu & Yui VS Charlotte

GROUPE 4-EVENT N°2

Celle-ci avait ses armes pointés. Elle avait fait une menace. Est-ce qu'ils étaient réels ou non, le monde ne pouvait pas le savoir. Du moins au départ. Elle était contente dans un sens que les jeunes avaient compris rapidement qu'elle était une vengeuse, mais de l'autre, elle n'aurait pas pu jouer la carte de faire semblant d'être une héros et qu'elle avait fait cela seulement pour faire peur au vilain. Bon, elle allait donc pouvoir passer plus rapidement à l'action. Charlotte entendait les paroles du plus vieil étudiant. Cela était tellement bon de sa part, de laisser la chance à ce vilain de fuir pour se battre plus tard. Dire que Charlotte était comme cela avant de croiser les vengeurs. Celle-ci n'a pas toujours été la pirate un brin folle que les vengeurs connaissent aujourd'hui. Mais bon, beaucoup trop d'événement on fait ce qu'elle est devenue et rien ne peut faire en sorte qu'elle revienne normal.

Toujours ses pistolets qui visaient les vilains, elle rigolaient faiblement des paroles de Natsume et surtout de la réaction du jeune étudiant. Il était mou, Uraiko n'aurait aucune chance de s'en sortir vivant. Celui-ci allait devoir se prendre en main et vite s'il ne voulait pas mourir. Comme souhaité, le rouquin ne voulait pas se mettre dans le pétrin. Il baissait même les armes. Très bonne idée mon beau. Cela la faisait sourire peut-être même un peu trop. Celle-ci appuyait tranquillement sur la gâchette de son pistolet lors qu'elle comprenait le reste de la conversation entre lui et la petite. La balle était déjà en direction vers le rouquin, mais avec le bruit et de la petite, la balle semblait revenir vers la pirate. Celle-ci grimaçait. Mais, juste avant que la balle puisse passer au travers de sa gorge, un mur d'air solide se créait juste attend pour laisser tomber la balle au sol.

- Hum, on dirait qu'il y a un mur entre nous.  

Elle se trouvait drôle. Bon, elle riait un peu, mais elle ne pouvait pas laisser cette action impunie. Celle-ci avait utiliser le même alter que Natsmue. Comment cela était-il possible ? Bien l'alter de la pirate était en fait de copier les alters autour d'elle. Du moins ceux se trouvant dans une zone de cinq mètre autour d'elle. Dans la situation qu'elle avait un peu plus tôt , Charlotte optait pour celui de Natsume pour bloquer la belle et ne pas mourir sur le champ. Ayant encore envie de l'utiliser , celle-ci utilisait un peu d'air pour projeté le mur d'air vers le groupe. La première touchée serait sans doute la petite suivit des élèves et à la toute fin du rouquin.

Alors que le mur se rapprochait d'eux, elle pouvait de nouveau tirer sans avoir de souci pas vrai ? Elle visait cette fois-ci la petite. Oh rien de bien méchant. La partie ne faisait que commencer. La balle était visée vers le genou afin qu'elle est plus de difficulté à se déplacer. Une fois la balle tirée, notre pirate se rapprochait de la groupe afin d'avoir accès à tous les alters qui se trouvaient présent. Elle avait bien hâte de voir ce qu'elle pourrait faire avec les capacités des autres.

Maître des PNJ
avatar
fond des messages :
Messages : 75
Points : 3
Voir le profil de l'utilisateur
75
3
MessageJeu 19 Avr - 0:07
Absence de réponse de Natsume. Second oubli, perte de la moitié des points.

C'est à Uraiko de répondre, et il a jusqu'au 21/04 !

Voilà voilà !
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 35
Points : 154
Puissance : 1 500
Voir le profil de l'utilisateur
35
154
1 500
MessageHier à 17:05
Que faire ? La situation était des plus compliquée … Surtout pour moi. Mon esprit était embrouillé, mêlé au méandre de la nuit, je ne voyais plus rien, je voulais juste être à des lieux d’ici, en sécurité. Mes jambes restait clouées au sol, et je me maudissais intérieurement en me demandant comment j’avais pu arriver si loin. C’est vrai j’ai eu de la chance, mon alter est simple à utiliser, seulement je suis incapable de l’utiliser correctement … En tous cas j’allais devoir … Sinon j’allais probablement y passer … Soudain un son assourdissant me vrilla les oreilles alors que la petite semblait hurler en se dirigeant vers la vengeuse qui lui tira dessus sans aucune pitié. J’étais resté figé en la voyant modifier sa visée. Quand le coup de feu partit, mes jambes me lâchèrent, mon corps s’alourdissant, alors que je me retrouvai en position assise, encore sonné par tous ce qui venait de se passer.

La seule chose que je me disais actuellement c’était « Sérieux, je suis grave dans la merde. » Et je n’avais pas forcément tort. Mon sempai était blessé, mon épaule saignait et une meuf qui pouvait être aussi dangereuse pour l’ennemi que pour nous si on s’interposait. Sans compter les deux villain … L’un avait un alter trop incertain, l’autre, la plus jeune semblait pouvoir créer des ondes de choc en utilisant ses cordes vocales … Son alter me faisait légèrement penser à celui de Present Mic, cette comparaison pouvait toujours servir mais cela dit … Bordel, qu’est ce qui lui prenait de tirer sur une gamine ?! Je me redressais fébrilement. « H-hey … » dis-je tous bas, sauf que évidemment j’avais parlé trop bas, trop apeuré pour intervenir, si bien que ma protestations vint se perdre dans la vent glacé, sans doute à cause de mes sueurs froides.

Mes muscles tendus semblaient ne plus répondre correctement, par soubresauts, comme couverts de frissons glacés. Soudain je me mis un coup de poing assez fort sur les jambes en grognant de douleurs. Cet éclat de douleur me permit de me reprendre un peu, mon esprit cessant de me monter toutes les manières possible de perdre. Je venais de me redresser complètement. Sérieux … C’était chiant … Tellement chiant … J’étais là, mais c’était comme si personne ne me voyait … Le regards qu’ils me lançaient tous … A leurs yeux finalement je suis juste fait en verre … En cristal même, je suis ridicule et prêt à me briser. Seulement la moitié ici, essayait de me casser et l’autre me protéger … C’était limites risible … Le regard que le vilain lançait parfois … Il ressemblait aux regards de mes camarades de collège et de lycée quand ils me regardaient. Moi j’étais juste un gars chelou pour eux … Et du coup c’était probablement très drôle de se foutre de ma gueule à longueur de journée. On s’amusait à dégrader mes affaires à laisser des menaces dans mon sac et sur ma table, des graffiti dégradant … Ce n’était pas récurrent mais pour un gamin déjà mal dans sa peau chacune de ses actions dégradante faisait aussi mal qu’un coup de couteau … Ma main se posa sur mon épaule alors que doucement je me mis à m’avancer.

Sérieusement, ce n’était plus le moment pour ressasser le passer. Les voir tous me regarder de haut c’était si dégradant … Si frustrant. Mes mouvements étaient désormais bien plus sur malgré qu’une partie de moi appréhendais ce qui allait se passer. Bordel de merde … Je pensais qu’en allant a U.A j’irais dans un endroit où on arrêterait de me regarder comme ça … Doucement la fumée se transforma en éclair et la couleur verte qui se perdait auparavant dans la nuit se mua en rouge. Ikari no Burst … Ma colère avait pris le dessus … La frustration plutôt … Evidemment à par peut être mon sempai, personne ne faisait attention à moi. « OI ! Je cause bordel ! » Hurlai-je en serrant les poings. « Sérieux, vous vous prenez pour qui ?! A tirer sur une gamine ?! » fis-je, alors que ma voix semblait trembler légèrement. « Je sais foutre rien de ce que vous voulez faire ici, mais sérieux j’aime déjà pas vos méthodes … Finalement vous êtes aussi fermés qu’eux, à tirer à vue sans chercher à savoir sur quoi vous tirer ! » terminai-je en soupirant fortement, le souffle court mes yeux se posèrent alors sur l’adversaire au cheveux roux. « Et vous … Vous êtes aussi responsable … Vous plus que n’importe qui ! » fis-je en ramassant un couteau en prenant une poignée du sol sablonneux, plein de gravillon discrètement au passage. J’avais assez regardé Man VS Wild pour savoir que la nature contenait plein de potentiels outils. « Honnêtement je me moque de vos histoire personnelles, je vous connais pas …Vous venez, vous envoyez une enfant se battre et après on dit que les héros sont des meurtriers … Pourquoi est-ce que vous l’avez confortée dans son idée de vengeance ?! » fis-je en haletant. « D’après moi y’a pas de vilain, ni de héros, juste des gens qui ont mal vécu, et peut être quelque débile, et de l’autre côté y’a ceux qui vont empêcher ces personnes de permettre à ces gens de pourrir la vie d’autrui avec leurs aigreur ! Et j’m’en fou que ça soit pour le fric, pour la popularité ou pour autre chose, tant qu’ils font leurs jobs et qu’ils sauvent des vies ça me va. » continuai-je. Je regardais alors la nouvelle venue. « Les tuer ne serviraient à rien … Et puis on va avoir besoin de faire des prisonnier … » fis-je dans un espoir de la raisonner. J’espérais juste qu’elle n’en fera pas qu’à sa tête, mais je n’allais pas cracher sur une alliée supplémentaire. « Je ne suis pas un héros. » fis-je en me tournant vers nos adversaires. Je me mis alors en garde. « Seulement je compte bien en devenir un, seulement ça marchera pas si je reste sur le banc de touche à lorgner mes camarades se donner à fond … Alors amenez-vous ! »


"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"

Contenu sponsorisé
Message
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Event Djaul]
» [Multimédia] Nouvelle musique du groupe Cryoshell
» Groupe des Forges
» MTGO Sealed Premier event.
» Le groupe de prière Berrichons vous invites.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Autres endroits :: Forêts-
Sauter vers: