• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 GROUPE 4-EVENT N°2-VACANCES ET LICENCE

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Autres endroits :: Forêts
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Personnage Non Joueur
avatar
fond des messages :
Messages : 33
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
33
0
MessageMer 21 Mar - 17:03


Ordre : Natsume » Uraiko » Damu » Yui


Le moment tant attendu des élèves : Les vacances d'été ! Ils allaient pouvoir profiter de ce temps libre pour faire ce qui leur plaisaient. Du moins, c'est ce qu'ils croyaient. U.A avait prévu tout autre chose pour les étudiants. Un camp d'été qui servirait pour s'entraîner et aussi pour obtenir la licence provisoire, qui permettrait aux élèves de premières années d'utiliser leurs alters en-dehors des cours.

Cela faisait déjà une semaine qu'ils étaient présents. Entre activités de groupes et entraînements, les différents acteurs vivaient paisiblement... Jusqu'à cette nuit, où un grand nombre des élèves participaient enfin à cette épreuve. Des petits groupes, formés de quelques premières années accompagnés soit d'un héros, soit d'un élève d'une classe supérieure. Mais dans l'ombre, la ligue des vilains s'était introduite dans l'enceinte de la forêt, pour attaquer les pauvres élèves...

Le leader de l'assaut était au loin, et laissa s'occuper les nouvelles recrues de la sale besogne. La mission : capturer des élèves et abattre ceux qui résisteraient un peu trop.

Le groupe était composée d'un élève de première année. Uraiko Hyuji qui avait pour objectif de retrouver des objets de victime dans la forêt alors que Natsume Tsurayaki était là pour le protéger et dans le camp adversaire se trouve deux jeunes membre de la ligue. Damu et Yui était déterminé à s'en prendre à ce groupe d'étudiants. Que les meilleurs gagnent !

À vous de jouer !  
   
Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageVen 23 Mar - 20:08
« Event : Vacances et Licence - Une mission un peu nulle »


Ça faisait un bon moment que Natsume trainait dans la forêt aux côtés d’un petit blond de première année, qu’il devait apparament superviser. Tous ceux des classes supérieures s’occupaient des petits cette fois. Son nom était Uraiko, et il déployait de l’énergie en fonction de ses sentiments. Voilà les seules choses que le jeune homme savait à propos de son partenaire de fortune.

Comme si c’était hier, il se souvenait de l’annonce d’un camp d’entrainement quelques jours avant celui-ci. Et en plus, c’était inter-classes. Le héros en herbe était ravi de cette double opportunité : S’améliorer dans un cadre naturel, et se rapprocher de la petite brune aux tâches de rousseurs avec qui il trainait depuis déjà quelques temps. C’était ce qui aurait pu se passer, ce qui était censé se passer. Mais non. A la place, le voilà dans une forêt, à scruter chaque interstice entre deux arbres, à chercher des objets que des étudiants auraient perdus.

A la place des activités estivales et des mannequins à tabasser dans la joie et la bonne humeur, régnait à la place le silence, brisé à chaque pas par le craquement des feuilles au sol, et l’ambiance orangée d’un coucher de soleil duquel quelques rayons d’ambre parvenaient à se frayer un chemin parmi le feuillage. Rien d’autre, autour de ces deux apprenties sentinelles, qui cherchaient des objets. Comme s’ils n’avaient que ça à faire.

Habituellement, le jeune brun prenait les épreuves que l’UA leur envoyait en pleine face au sérieux…Mais là, comment faire ? Ça semblait si ridicule qu’il n’en avait pas grand-chose à faire, et se contentait de garder les mains dans les poches en regardant autour de lui. La forêt semblait aussi vide que cette soirée.

« Quel ennui…Tu penses qu’on va trouver quelque chose ? »

Natsume se tournait vers Uraiko. Il n’avait pas la posture d’une personne responsable, mais ça faisait bien trop longtemps qu’ils marchaient pour rien. Son image était loin d’être une priorité, actuellement. Il aurait pu rester au chalet, et boire un thé ou un soda avec Alexandra. A la place, il était en train de chercher des babioles dans des buissons à une heure tardive.

Bien qu’il se sentait irrité par cette situation, le première année qui l’accompagnait attirait son intérêt. Il vouait en savoir plus, et ce n’était de toute façon pas comme s’il avait quelque chose de mieux à faire au milieu de cette forêt. La grande question était : Allait-il en avoir le temps ?

Codé par Johan / Heine Rammsteiner
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 47
Points : 392
Puissance : 1 760
Voir le profil de l'utilisateur
47
392
1 760
MessageDim 25 Mar - 23:37
Je ne pourrais pas dire que je n’étais pas excité à l’idée de partir dans un camp d’été, mais sérieux … Vous m’imaginez être tiré loin de mon repaire secret de gamer, pour aller me coller dans un endroit où je pourrais ni jouer, ni chatter et ou je devrais dormir … Avec mes camarades de classes ? J’suis même pas passé par le stade soirée pyjama moi … C’était donc avec une grande appréhension que j’étais venu ici, avec ma classe, il faut dire que je n’ai pas beaucoup d’amis à part Chiaki … Quoiqu’il en soit je me retrouvais avec un élève plus âgé. Je m’efforcais de rester composé avec cette personne que je ne connaissais pas, histoire de pas perdre face, je ne veux pas encore passer pour une andouille …

Cependant m’éclipser n’était pas une option … On nous avait assigné à un genre de recherche d’objet, en guise de mise en situation, et ce n’était pas franchement la joie. C’était plutôt le contraire même, devoir chercher des trucs dans la nature me rappelait les douloureuse course d’orientation du collège et du lycée auxquelles j’étais toujours dernier. Sauf qu’on faisait ça dans un complexe sportif a côté, pas dans une forêt immense …

Soupirant, alors que je n’avais rien trouvé en dessous de la feuille que je venais de soulever, je me redressais en poussant un grognement sous l’effort, et à cet instant une frustration étrange s’empara de moi. Si je ne fais pas bien les choses je vais encore être dernier … Je devais me trouver quelque chose pour me concentrer … Un film ? Un jeu ? Mince, je sais pas vraiment comment faire … Je sais ! J’ai un jeu parfait pour l’occasion … Bon je ne l’aime pas trop mais je pars du principe que chaque jeu peu apporter quelque chose. J’y ai joué pour le test malgré que les jeux d’horreur … Slender … Je devais voir ça comme ça … Une forêt sombre … Je devrais trouver les pages, sauf qu’elles peuvent être partout dans les arbres et sur le sol. Je visualisais alors mon entourage comme contenu dans un écran et mes yeux se mirent à partir à la recherche des moindres détails importants.

Soudain Tsurayaki-sempai m’adressa la parole. Je le regardai alors. « Quel ennui…Tu penses qu’on va trouver quelque chose ? » me fit-il. Sursautant alors qu’il venait à peine de commencer à parler. « Ah … Je sais pas … » fis-je en regardant par terre. Il remarqua alors un foulard sur le sol, mêlé au feuille ce qui le rendait difficile à voir. « J-j’en ai un je crois … » fis-je … Soupirant j’apportais le foulard à mon coéquipier. Sérieux, la forêt était super silencieuse c’était flippant … J’espère que y’a rien de dangereux la dedans … Les profs sont assez tordu, ils auraient pu créer une simulation, ce n’est pas un scénario à éviter.


"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"

Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 157
Points : 140
Puissance : 1 955
Réputation : 150 (290)
Karma : -50 (-100)
Voir le profil de l'utilisateur
157
140
1 955
150 (290)
-50 (-100)
MessageLun 26 Mar - 18:58
Que la nuit était belle quand on venait déranger quelques âmes... 

C'était dans une optique optimiste que Damu avançait avec Yui à ses côtés. Ils avaient retravaillé ensemble quelques techniques, mises au point au fil des ans et la choix de leur équipe était une évidence pour qui connaissait leur efficacité en équipe. Bien que le duo ne paye pas vraiment de mine -Les gros bourrins de la Ligues avaient tendance à plus facilement impressionner, étrange…-, le rouquin était assuré. Bien sûr il ne sous estimait pas les élèves qu'ils étaient chargés de capturer : des apprentis héros savaient utiliser leurs Alters, et au combat il faudrait sûrement jouer serré, mais bien armé et préparé il sentait que la sortie, si elle nécessitait d'être traitée avec sérieux, serait tout de même plaisante. 

Suivant en silence un duo d'élève depuis quelques instants, le choix des victimes était arrêté. À ce qu'il croyait les reconnaître -regarder les matchs de U.A, une stratégie qu'il avait l'habitude de pratiquer afin de noter ce qu'il pouvait sur les Alters et les comportements de certains futurs héros notables- il lui semblait que les élèves étaient de première ou de seconde année, et qu'ils n'étaient pas spécialement connus, donc pas spécialement puissants... et comme Les autres groupes semblaient éloignés, aucun risque d'être dérangés, enfin en théorie. Hors de question de désactiver son Alter pour vérifier cette information, le bruit de leurs pas seraient instantanément entendus. La mission avait été placée sous le signe de la discrétion, et si Damu vivait assez mal d'être exclusivement habillé en noir, capuche rabattue pour dissimuler ses mèches rousses trop voyantes, il comptait mener à bien la mission que la Ligue lui avait confié. Si il pouvait montrer de quoi il était capable, si il avait enfin l'occasion de briller, il ne s'en priverait pas. Difficile d'exprimer ce principe à une enfant, mais Yui n'aurait pas trop longtemps à rester cacher, elle était en quelques sortes “exemptée”. De plus il fallait qu'elle ait l'air la plus normale possible pour mettre le plan à exécution. Plan qu'il était grand de commencer par ailleurs.

La discussion protégée par la bulle de silence, Damu indiqua à Yui qu'elle pouvait commencer son œuvre. Il prit dans sa main droite un premier poignard de lancer, prépara la second en le sanglant à sa manche afin de pouvoir s'en saisir en continu, et donna ses encouragements à sa jeune partenaire de travail.

-  À toi de jouer Yui, épate nous ! Tu te rappelle bien de tout, n'est ce pas ? 


Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 98
Points : 10
Puissance : 1 865
Réputation : 30
Voir le profil de l'utilisateur
98
10
1 865
30
MessageLun 26 Mar - 20:24
Avec sa tenue composée d'une robe d'été pastel aux motifs floraux et des chaussures de randonnées roses, elle semblait un peu plus jeune que ce qu'elle était vraiment. Elle était en parfait contraste avec l'apparence actuelle de son pere adoptif, tout de noir vêtu.
D'ailleurs, quand il lui parla, la gamine hocha la tête d'un petit air fière d'enfant.

- Ouais. T’inquiète ! on va les poutrer ces connards de héros !

Récemment sortie de geôle, la petite souriait de toutes ses dents dans l'obscurité. Ses traits juvéniles lui donnait toujours cet air particulièrement amical. Mais en vérité, il n'en était pas grand chose. Du moins, pas avec leurs cibles actuelle.
Parce que quelque chose semblait avoir changé depuis le temps ou elle detestait les héros par conformisme. Un changement presque mineur, juste l’apparition d'une certitude froide gravée a jamais dans la psychés de Yui : les héros allaient regretter de l'avoir enfermée dans ce camps de solitude. Tous. Il n'y avait pas d'innocents dans leurs rangs.

Plus déterminée qu'elle ne l'a jamais été à la tâche, la petite se concentra sur les récents événements. Ses pensées allèrent à sa famille et instantanément quelques larmes perlèrent le long de ses joues.
Quand elle fut prête a sortir le grand jeu, la gamine s'était presque transformée en petite chose fragile. Elle reproduisit jusqu'à la lueur terrifiée de son regard. Sa respiration s'était faite sanglotante, comme des spasmes de détresses et comble, sa démarche boitillait quand elle trottait entre les racines. Vestige d'une supposée chute.

Avant de se lancer, elle fit un dernier signe a Damu, avec un sourire si triste et fébrile. Le genre qui aurait pu déchirer le cœur de son père adoptif si ce dernier ne connaissait pas pertinemment son aspect factice. Pour sûr, la poupée pouvait se gonfler d'orgueil d'avoir élevé une môme pareille. Selon le référentiel de la ligue, elle avait eu une belle éducation en leur sein.

M'enfin, une fois cette préparation faite, elle se dirigea vers ses cibles. Hors de la bulle de silence de son père, la petite se mit a cavaler en boitillant sans faire le moins du monde attention au bruit qu'elle provoquait. De toute manière, sa mise en scene impliquait de pas vraiment taper dans son maigre talent pour passer inaperçu

- PAPAAAAAAAAAAA

Elle s’arrêta dans le sous bois et chercha au loin. Elle aperçu les silhouettes de héros baignée dans la lueur des étoiles. La gamine s'approcha d'eux en courant d'une démarche de brebis blessée.

"Papa ?"

A l'approche elle eu un instant visible d'hésitation, l'air de comprendre que ce n'était pas les objet de sa supposée quête.

- S'cusez moi ! Z'êtes pas des méchants hein ?

A sa question rhétorique, la voix de la gamine monta d'une octave plus proche du seuil de douleur tant elle était aigüe. L'adrénaline faisait battre son cœur à tout rompre, ce qui offrait a la peau sensible de la petite, une rougeur difficilement imitable.

Le simple fait de parler lui faisait a nouveau couler des larmes et de la morve à foison. Ses mots étaient un peu rapides, entrecoupés de reniflement agaçants et de sanglots paniqués.

- Vous auriez pas vu mon papa ? J'veux mon papaaaaaa !

La dernière syllabe traina comme une supplique insupportable. La petite s'effondra en pleures sans autre explications


Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 466
Points : 2303
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
466
2303
2 945
0
0
MessageJeu 29 Mar - 1:12
Absence de réponse de Natsume. Premier oubli, donc aucune pénalité !

C'est à Uraiko de répondre, et il a jusqu'au 31/03 !

Voilà voilà !




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 47
Points : 392
Puissance : 1 760
Voir le profil de l'utilisateur
47
392
1 760
MessageSam 31 Mar - 18:52
Je poussais un soupir tremblotant, je ne savais pas comment réagir, déjà que mon sempai n’était pas bien bavard, en plus il semblait royalement se faire chier … C’était ma faute ? J’espérais que non … J’étais encore assez mal à l’aise avec les gens de ma classe, alors côtoyer quelqu’un plus vieux que moi était assez dur. Ses paroles m’avaient un peu rassurée, au moins je ne semblais pas paraitre comme un poids pour lui. Je tenais le foulard en main, espérant que les autres n’étaient pas loin afin de pouvoir rentrer au plus vite. Quelque chose me dérangeais avec la forêt. Un frisson glaçant parcourut mon échine, me faisant m’ébrouer alors que le ciel nocturne semblait parfaitement calme. Et pourtant cela ne m’apaisais pas, au contraire, ce calme froid me tendais. De toutes les couleurs présentes dans mes pupilles, c’était la lueur verdâtre de ma peur qui transparaissait très légèrement.

Rien ne venait perturber ce calme … Du moins c’est ce que je croyais. Tapis dans l’ombre, camouflé dans l’obscurité de la nuit et de l’ignorance du danger que nous partagions avec mon acolyte, le serpent attendait, prêt à mordre. Et ainsi, le calme fut perturbé. J’entendis un cri derrière moi et mon corps crispé réagis bien vite alors que je fis volteface en laissant une légère fumée verdâtre et véloce courir sur mes bras. Je discernais alors la silhouette d’une petite fille. Je fis cesser alors mon flux d’énergie pour voir la fillette arriver en pleurant et en geignant.

Et malgré ces suppliques insupportable, je pus comprendre aisément qu’elle cherchait son père, je fus touché par sa détresse … Comment ne pas l’être ? Je fis quelque pas vers elle et me mis accroupi, à quelque mètre. « Tu vas bien ? » demandait-je, innocemment. J’étais plus à l’aise avec les enfants généralement qu’avec les gens de âge, et oui je sais c’est assez ridicule mais bon. Seulement j’étais désemparé face à la situation, je ne savais pas comment réagir. Puis c’était étrange aussi, une gamine et son père dans une forêt supposée être un camps de vacances pour apprentis héros … Tous cela était étrange … Mais je ne pouvais pas la laisser dans cette situation … Pas vrais ?


"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"

Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 157
Points : 140
Puissance : 1 955
Réputation : 150 (290)
Karma : -50 (-100)
Voir le profil de l'utilisateur
157
140
1 955
150 (290)
-50 (-100)
MessageLun 2 Avr - 1:40
Un sourire naquit sur les lèvres recousues et cicatrisées du tueur. Tout se déroulait à la perfection pour l'instant… Quoi de plus normal ? Yui était parfaite dans son rôle, plus vraie que nature, lui même s'y serait laissé prendre. Bien entendu les jeunes hommes restaient sur leur garde : il était évident que quelque chose n'allait pas, une civile qui se trouvait par hasard dans une forêt assez éloignée d'autres endroits plus touristiques, cela était étrange. Le petit scénario reposait en partie sur le fait que, l'endroit de la “colonie de vacances” n'ayant pas été dévoilé, le hasard d'un père et sa fille en simple randonnée restait possible. Ou bien alors, si ces élèves avaient un sou de jugeote, qu'il pouvait s'agir d'un exercice de secourisme plus intéressant que leur… collecte d'objet ? Difficile à dire sans entendre leurs paroles. Les inconvénients d'un tel Alter…Mais il ne voyait que cela comme solution, car l'un des deux portait dans ses mains un foulard qu'il venait de ramasser.


Conforté dans son plan par leur concentration sur la fillette, le rouquin, situé dans leur dos à une distance de 7 mètres, dissimulé derrière le premier rideau d'arbres, lança son premier poignard avec force, visant la nuque du plus âgé des deux. Un second rejoignit le vol du premier en visant le second mais, soucieux de ne pas être découvert, il se replia sans attendre de voir si son double tir à distance avait fait mouche. Combien de temps avait il travaillé pour pouvoir viser à cette distance convenablement tout en étant borgne ? Il ne s'en rappelait plus, l'exercice n'était pas à la portée de chacun et demandait bien plus de force et de précison qu'on pouvait l'imaginer. Il attendait avec impatience le jour où il saurait utiliser le propulseur à sagaie qu'il avait trouvé par l'intermédiaire d'une proche personne, ce qui lui permettrai des tirs bien plus précis d'une bien plus grande distance. Mais il n'avait oser emporter dans cette mission une arme avec laquelle il n'était pas familier, préférant ses coutumiers poignards volants. Courant silencieusement dans le couvert des arbres pour contourner par la droite le groupe et se situer à l'exacte opposé de son ancienne place, il lança cette fois ci trois lames, presque à l'aveugle. L'obscurité de l'endroit lui était tout autant handicapant. Son objectif n'étant que de les blesser et de ne pas tirer sur Yui, il estimait que sa stratégie suffisait bien. Se déplaçant encore d'un quart d'horloge vers la gauche du groupe, passant de 6 h à midi puis à 9 h, il prit enfin le temps de regarder l'effet de ses tirs, ainsi que l'état de sa partenaire. Si tout allait bien, il serait bientôt l'heure de la phase deux du plan. Un rictus déforma son visage rapiécé, il espérait que le résultat serait satisfaisant et que lui et Yui auraient l'honneur de ramener au Lotus Noir deux élèves là où certains se contenteraient d'un.


Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 98
Points : 10
Puissance : 1 865
Réputation : 30
Voir le profil de l'utilisateur
98
10
1 865
30
MessageLun 2 Avr - 11:20
Les deux étudiants se tournèrent vers la petite. Sous les larmes et la semie obscurité, la gamine n'était pas exactement sûr si elle était crédible. Incapable de traduire l'image qui se déroulaient sous ses yeux, flottait un ultime doute. Était elle découverte ? Nan ? Pas possible. La fillette était insoupçonnable. Personne n'avait jamais découvert sa véritable culpabilité avant que les serres du piège se referment a jamais sur ses victimes. Même dans des endroits encore plus improbable qu'une foret perdue pleine de héros. Elle semblait bénéficier encore du doute.
Les étudiants avait vraiment l'air sincère aux yeux de la fillette. Ce qui la rassura un peu sur ses talents d'actrice. Alors l'enfant en profita pour s'effondrer de plus belle.

- NAAAAaaan.

Elle essuya nerveusement ses larmes le long de ses joues. Le temps de voir un fillin de métal voler depuis un rideau végétal face a elle. Elle ne réagit pas dans l'immédiat. Puis se recroquevilla brusquement derrière les héros. En proie a une panique totale.

- IL M'A SUIVIT !

D'autre armes volèrent, la gamine se cacha dans le dos de ses protecteurs. Un couteau aléatoire de Damu manqua de lui faire mal et la gamine cria de plus belle. Mais même si elle paraissait en proie a la panique la plus confuse, son regard était tout attentif aux évènements, guettant un éventuel alter de ses protecteurs. Histoire d'évaluer leur dangerosité.
Non loin d'elle, un couteau de Damu gisait par terre. Elle l'observa quelques secondes, comme perdu dans ses pensées
Nan, elle s'en tiendra a son rôle. Il fallait attendre le bon moment, même si ca la démangeait depuis quelques trop longues secondes.


Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageLun 2 Avr - 20:48
« Event : Vacances et Licence - Début des ennuis »

Qu’il était bon d’être attentionné, et serviable ! C’était une norme sociale implanté jusqu’au plus profond de la caboche de nos deux héros. Si bien que c’est quelque chose qui aurait pu les mener à leur perte…

Natsume entendit le sifflement d’air provoqué par le couteau, mais considérant la vitesse de celui-ci…C’était déjà un peu trop tard. Celui-ci parvint à l’éviter in-extremis, laissant celui-ci tomber au sol…Et laissant également une légère entaille sur la joue de notre très cher héros en herbe. Pour lui, c’était clair. On était bien loin des randonneurs perdus, et il y avait vraiment quelque chose qui clochait, mais quoi…

Trois autres couteaux fusèrent ensuite. Un quart d’horloge plus loin. L’étudiant se jeta sur le groupe afin que les lames passent au-dessus d’eux…Et vraiment, ce n’était pas loin. C’est à l’issue de ce petit contretemps qu’un soupir de soulagement fut lancé. Mais il n’allait pas rester très soulagé très longtemps…

Pour le moment, il décidait de laisser le bénéfice du doute à l’adorable, quoique dégoutante gamine, et décidait de se mettre en garde, face au point d’origine du couteau.

« « Sors de là. Tu ne comptes pas nous attaquer furtivement toute ta vie, hein ? Tu ne serais pas aussi lâche. »

Le jeune homme avait un petit air insolent sur le visage. La provocation, ce n’était pas très classe, mais ça faisait toujours son petit effet. La garde de notre ami était pour le moment à mains nues. Ses méninges avaient commencé à tourner. D’abord son analyse du terrain. Pour détecter les éventuels endroits pour soit se cacher, soit tromper l’ennemi. Ensuite, son analyse de la situation. L’ennemi connaissait leur position, pas eux. Donc pas de mouvements stupides. Et enfin, le discernement. Il ne fallait pas dévoiler son alter maintenant mais lors d’un moment crucial, afin d’au mieux arracher la victoire, au pire obtenir un effet de surprise.

C’est alors que Natsume jeta un bref coup d’œil à Uraiko, sans rien dire, histoire de lui signifier de ne pas sortir son alter maintenant. En espérant qu’il ait compris. Notre ainé ne pouvait pas communiquer davantage, après tout, les murs avaient des oreilles…

Le coup d’envoi avait été lancé, il était temps de savoir qui allait réellement lancer les hostilités.

Codé par Johan / Heine Rammsteiner



Partners in crime ♡
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 466
Points : 2303
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
466
2303
2 945
0
0
MessageJeu 5 Avr - 0:06
Absence de réponse de Uraiko. Premier oubli, donc aucune pénalité !

C'est à Damu de répondre, et il a jusqu'au 07/04 !

Voilà voilà !




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 157
Points : 140
Puissance : 1 955
Réputation : 150 (290)
Karma : -50 (-100)
Voir le profil de l'utilisateur
157
140
1 955
150 (290)
-50 (-100)
MessageJeu 5 Avr - 22:12
Celui qui semblait être le plus âgé avait eu le malheureux réflexe de protéger ses comparses en les plaquant à terre, recevant dans l'action une éraflure sur la joue, qui signait quelque peu, mais une bien piètre blessure tout de même. Le tueur grommela quelques insultes en français dans sa barbe inexistante. Au moins le jeune homme avait il ainsi protégé sa fille par la même occasion mais l'évidence de devoir s'approcher pour combattre ne lui plaisait pas le moins du monde. 

Sa mauvaise humeur s'envola quelque peu quand, tourné vers le point de jet des couteaux, et donc à un endroit où Damu ne se tenait plus, le freluquet semblait menacer les arbres dans un discours sans doute glorieux qu'il lui était impossible d'entendre. Le ridicule de la situation ne devait cependant pas lui faire perdre son sérieux, ni l'objectif de sa mission. D'ailleurs, la.configuration de l'équipe lui donnait une idée d'offensive... Puisqu'il fallait se montrer tôt ou tard, autant prendre l'avantage de la surprise ! 

Le.héros semblait avoir des réflexes rapides, et sans doute était il préférable de s'en prendre à l'élève qui venait tout juste de se relever. Quand à Yui, située entre les deux, il ferait bien évidemment semblant de ne pas la connaître... Quel dommage tout de mêmes qu'ils ne puissent accorder leurs violons... 

Continuant d'avancer en arc de cercle, Damu se positionna à l'arrière du groupe et, dans laisser le temps au plus âgé de se retourner et de l'apercevoir, il se déplaça rapidement, attrapant deux couteaux au sol en passant, jusqu'à englober dans sa bulle de silence le plus jeune, qu'il attrapa par le bras droit auquel il fut une clé afin de le.maintenir fermement et, dans la seconde, il lui glissa une lame sous la gorge, quil pressa presque délicatement contre sa peau.

 Positionné de telle sorte que tout deux regardent dans le dos l'enfant et l'insolent, le rouquin encapuchonné prit la parole avec calme, mais son ton était lourd de menace malgré ses paroles courtoises.

- Bien le bonsoir jeune homme, je n'ai nul besoin de présenter mes intentions je le pense, alors je me.contenterai de proférer quelques conseils. Oh du basique n'ai crainte : pas de geste brusque, inutile de tenter de t'échapper, à la moindre incartade je t'égorgerais et me.rabattrais sur les deux autres, or tu ne le souhaiterais pas n'est ce pas ? Mais si tu le souhaite tu peux crier autant que tu le veux, cela ne me dérange pas... 

Et pour appuyer ses propos au sens propre comme au sens figuré, il enfonça une lame dans son épaule avant de vivement revenir à sa position initiale, hors de.question de lâcher prise ! Néanmoins sa main étant embrassée de ce couteau sanglant, il le lança en direction du dos de l'adolescent de devant avant de changer de lame pour un couteau plus court mais cranté et joliment décoré.


Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 98
Points : 10
Puissance : 1 865
Réputation : 30
Voir le profil de l'utilisateur
98
10
1 865
30
MessageVen 6 Avr - 0:22
Yui observa le type s'adresser au mur végétale un brin dubitative sur les mots qu'il disait. La petite se fit la réflexion : même elle, elle ne se laisserai pas prendre au piège comme ca. Elle savait que le véritable danger se déplacait autour d'eux sans qu'elle ne puisse deviner les mouvement de son papa adoptif dans la végétation. Trop d'obscurité, trop de silence. Et au final, tant mieux.

M'enfin, peut être que le jugement dédaigneux de la gamine était dû à sa vie au lotus et sa connaissance assez poussée des stratégies qu'emploie Damu dans ces conditions. Hum...

Alors qu'il y avait comme un temps de silence assez inquiétant. Son regard observa encore un couteau planté a quelques mètre d'elle dans le sol. La lame luisait d'une couleur argenté dans la terre meule des sous bois.
Le dos de son ennemi était offert sur un plateau. Mais malgré son insatiable envie de faire ses preuves comme tueuse de héros. Elle se retint, là ou auparavant elle aurait foncé. Parce qu'elle se rappelait que l'autre nul était encore derrière elle. Qu'il pouvait parfaitement la voir et pouvait prévenir le nuloss de héros d'un simple cri. Et puis un poignardage n'était pas vraiment efficace a lui tout seul, et il ne garantissait en aucun cas la victoire. Elle l'avait constaté le jour de son arrestation.

Pendant qu'elle philosophait sur la manière la plus particulière de trahir ces connards de héros, un mouvement détacha son attention de cette passionnante question. Presque a contrecœur, la gamine lacha du regard le spectacle tentateur d'une arme a porté de main.
Hum... Nan. C'est décidé. Elle prend l'arme d'un mouvement furtif. Si on lui demande, c'est pour se protéger du méchant.

La môme avait encore les yeux et les joues rougies. Mais au final, elle était finalement bien plus calme qu'elle n'était supposée l'être. l'adrénaline qui sature ses veines lui fait oublier son rôle de petite chose fragile.
Néanmoins, elle profita de la confusion pour se réfugier bien derrière son sauveur. Histoire d'être dans son dos.


Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageSam 7 Avr - 19:04
« Event : Vacances et Licence - La colère d'Aerial Ace »

Son attaque avait bien fonctionné, malgré le fait qu’il déplorait que son chapeau se fasse ainsi couper en deux…Mais ça, c’était pas grave. Il pourrait très bien le faire refaire par un ingénieur de la filière assistance. Mais ça voulait surtout dire que son attaque ne marcherait qu’une fois. Il se replaça face au rouquin, qui pointa son épée vers lui, en l’air. Il s’apprêta à en créer une, accumulant de l’air…

Grave erreur.

C’est aussitôt qu’il sentit une vive douleur à la jambe. Ses chairs se faisaient ouvrir en deux par un couteau que tenait la gamine. Sur le coup, Natsume n’eut pas envie de crier, il n’était pas concentré sur la douleur, mais sur deux choses : Il espérait que la lame ne soit pas empoisonnée, et de deux, il n’avait aucunement envie d’affronter une gamine. Il fallait trouver un moyen de la neutraliser sans la blesser. Heureusement également qu’elle n’était pas parvenue à viser le dos, grâce à sa petite taille. Elle a pris dans la confusion le premier truc qui lui venait sous la main* .

Mais pris en sandwich comme ça, il avait très vite compris. Il fallait dire que notre jeune homme était vif d’esprit, et il créa rapidement un mur d’air entre lui et Damu. Et grand bien lui en fit, vu la force avec laquelle il se fit propulser contre celui-ci. Un peu plus et il allait crever empalé sur une lame, lors de son premier combat.

Sous le choc, le mur se brisa après que notre protagoniste eut rebondi dessus, et Natsume grogna de douleur en retirant le poignard. Ca + le mur, ça devenait douloureux.

« Bordel, Uraiko, réveille-toi ! C’est pas un entrainement, là !  »

Au fond de lui, le petit blond l’avait certainement bien compris, mais il était tétanisé. C’était le devoir de l’ainé de le rassurer…

« T’inquiète pas. Je suis là, et on va défoncer ces types. Ok ? »

S’il avait pu lui mettre la main sur l’épaule, il l’aurait fait. Mais Damu lui barrait la route.

« La cavalerie est arrivée ! »

…Hein ? All Might ?

L’élève se retourna brièvement vers une femme qui était en fait une pirate vachement bonne…Et qui semblait en avoir après la couenne des deux vilains en face d’eux…Une aubaine. C’était du 3v2, et avec une personne qui semblait en plus de ça expérimentée. Celle-ci s’avança en pointant ses pistolets sur les deux criminels.

« Jette tes armes mon beau. Sinon, tu peux dire adieu à la petite ! »

Cette phrase fit tiquer Natsume. Même si cette gamine était une vilaine, elle ne méritait pas de mourir. Ca restait une enfant. Notre protagoniste soupira. Tout allait décidément bien trop vite. Il lui fallait une pause mentale pour évaluer tout ça. D’un côté, deux criminels qui voulaient les capturer ou les tuer, et de l’autre, une femme qui voulait très probablement tuer les vilains. Il fallait tirer avantage de ce dernier fait. L’étudiant fixait calmement Damu, avec tout le sérieux du monde.

« Je ne suis pas pour le meurtre de la petite, mais c’est pas le cas de cette femme. Je sais pas qui elle est, mais fuyez le plus loin possible. On aura tout le temps de se battre plus tard. Mais si tu ne veux pas, et que tu comptes laisser ta fille se faire tuer… »

Le jeune homme souffla à nouveau, et une épée d’air vint se créer dans ses mains.

« …Alors en garde. »


Codé par Johan / Heine Rammsteiner



Partners in crime ♡
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 47
Points : 392
Puissance : 1 760
Voir le profil de l'utilisateur
47
392
1 760
MessageDim 8 Avr - 23:52
Je ne puis pas comprendre ce qu’il se passait vraiment, je ne vis que des éclairs argentés dans la nuit. J’étais concentré sur la jeune fille mais je ne faisais pas attention à mes arrières, alors que l’ennemi attendait pour frapper. Je fus frappé d’effroi, tétanisé alors qu’on me mettait une lame sous la gorge. En un instant je incapable d’agir. « Qu’est-ce que … » fis-je en tremblant, la peur engourdissant mes membres. Si c’était une simulation, ben ils vont un peu loin U.A là … C’était juste impossible que ça en soit une … Surtout quand le couteau, s’enfonçant dans mon épaule m’arracha un cri de douleur. Tsurayaki-sempai semblait calme … Et cette douleur était tout ce qui me fallait pour me tirer de ma torpeur.

Mes sentiments prenait toujours le dessus … Pourtant ils sont l’essence de mon alter … Je devais me concentrer, tirer la quintessence de mon émotion … Et relâcher … Mon sempai venait d’agir … Il prit son chapeau et le lança ce qui me fit vraiment penser à Oddjob de James Bond, ce qui montrait que malgré la situation mes soucis de concentration me rattrapait. Chassant ces pensées parasite, je pus me concentrer sur mon prochain coup … Dès que l’ennemis lèvera sa main je vais devoir agir pour ne pas me faire toucher aussi … Cette fois je devais me souvenir … Ne pas faire les mêmes erreurs qu’a l’entraînement avec Aizawa Sensei ! Je dois utiliser l’émotion dominante : la peur. Petit à petit mon corps commença à relâcher une fumée verdâtre inoffensive en elle-même mais qui montrait juste que mon Heart Burst commençait à s’activer.

Ma jambe prenant appuis, la fumée véloce m’enveloppa alors laissant comme une aura verte et fuyante me recouvrir. « BURST » fis-je. Et ce fut comme si le temps ralentissait. La main se leva doucement et au même moment, quand j’en fus capable je me propulsai vers l’avant sur plusieurs mètres. Dérapant, je pus alors m’écarter de l’homme en serrant les poings, laissant mon Alter activé, et concentré. Mon épaule saignait, la lune se reflétant dans le ruisseau écarlate qui s’écoulait doucement, imprégnant mon survêtement d’U.A. Je regardais l’ennemi en garde, me souvenant de mes différent cours d’art martiaux. Jetant alors un regard à mon acolyte je soufflais « Simulation ou pas on devrait tenter d’appeler des renforts … C-C’est bien une simulation hein ? » fis-je, effrayé. C’était comme avec la classe 1-A … Une attaque … Qu’est ce qui se passe bon sang ?!


"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"

Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 157
Points : 140
Puissance : 1 955
Réputation : 150 (290)
Karma : -50 (-100)
Voir le profil de l'utilisateur
157
140
1 955
150 (290)
-50 (-100)
MessageLun 9 Avr - 19:56
Voilà donc ce qu’apprennent les étudiants à U.A.
Si jeunes mais déjà rompus au combat, sans aucun problème de morale pour blesser un homme avant de chercher la discussion, le terrain d'entente… Après tout Damu ne venait pas les tuer ! Mais il admettait que cela ne devait pas être évident, ainsi de retint il de mauvaise pensée bien qu'il en ait envers ces futurs représentants de la paix et de la justice.


En attendant, l'autre réagissait de manière offensive assez spontanée et, avant qu'il ne puisse vraiment se servir de son otage comme bouclier, il vit arriver sur lui… un chapeau ?

Un chapeau aux bords tranchants, merci à l’Alter de celui qui parlait aux arbres.
]Relâchant inconsciemment sa prise, il minimisa comme il pouvait le coup, tranchant en deux le chapeau d'un coup de couteau, qui tomba à ses pieds non sans avoir entaillé sa main au niveau des phalanges. Il poussa un juron en constatant les dégâts : sa main saignait beaucoup mais rien de grave, il pouvait toujours tenir son arme sans plus de problème qu'un manche rendu glissant par le sang. Bien. Il allait devoir veiller à ne pas les sous estimer ceci dit.

Il avait vu néanmoins Yui ramasser une arme. Voilà une autre personne qu'il ne fallait pas sous estimer. Un sourire malsain naquit sur ses lèvres mais deux choses le firent déchanter.  Un coup violent qu'il n'avait vu arriver le prit par surprise, et l'autre semblait aussi prêt à se défendre et à utiliser son Alter au lieu de gentiment se laisser faire., et qui s'en alla en lançant un de ces cris de héros que All Might avaient rendu si populaires...


Il grogna en se tenant la mâchoire après avoir tout à fait lâché sa cible émanant une fumée verte pour s'écarter de deux pas en arrière, couteau en garde devant lui. Des poings américains… Ça, il n'avait pas pu le détruire ! D'où étaient ils apparus ? Ses poings étaient recouverts d'une matière qui ressemblait à de l'air contracté, de ce qu'il croyait en voir et surtout sentir...

Il regarda ses adversaires tout en sortant son épée de son fourreau. Fine et noble, elle était légère et tranchante, idéale pour attaquer à une main et garder de l'autre une lame plus courte et contondante. Inutile de trop s'éloigner : il devait pourvoir entendre leurs paroles tout en les enfermant pour les empêcher d'appeler à l'aide.

Son œil unique considéra la situation : les deux adolescents entre lui et sa coéquipières faisaient front ensemble, l'un espérant qu'il s'agisse d'un simple entraînement de U.A, l'autre moins naïf et bien plus belliqueux.

Bien. Ils se méfiaient de lui mais lui en faisait de même, ainsi il n'attaqua pas et préféra observer les aptitudes physiques des deux autres, bien que la fumée rende compliquée la vision de son ancien otage. Tout deux dans les 6 de sa taille, plus épais que lui sans être des brutes fan de culturisme… Tant mieux, il ne comptait pas sur sa carrure pour en imposer mais il aurait moins fait le fier face à un All Might miniature…

Une idée lui vient alors. Cette fois ci, se serait à Yui d'agir en sa faveur… Sans doute comprendrait elle, la technique ayant été répétée avec une situation similaire...Il pointa son épée vers eux, légèrement pointée vers le ciel, en guise de pose de garde mais aussi prompte à empaler les étudiants.


- Bien bien bien, je vois que vous savez vous défendre ! Dommage, si vous vous étiez laissé faire, ce pauvre chapeau aurait été épargné et surtout… Vous auriez pu vous éviter quelques cicatrices. Vous avez fait votre choix, l'issue n'en sera pas changée, mais puisque vous y tenez… En garde !


Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 98
Points : 10
Puissance : 1 865
Réputation : 30
Voir le profil de l'utilisateur
98
10
1 865
30
MessageLun 9 Avr - 21:56
L'action avait duré un instant. Celui de ramasser sa future arme. Un simple pliage de genoux, à peine le temps de se redresser. Et voilà que tout était plus ou moins déjà en train de se jouer entre les deux connards héros et son papa.
Pour l'enfant, les secondes furent aussi rapides qu'interminables. Devant elle défilait un film où voyait son papa blessé par ces deux adversaires. Ca arrivait. Mais même si l'enfant pouvait citer un panel d'exemple du genre, la petite ne pouvait pas ignorer l'inquiétude qu'elle ressentait toujours en voyant ce spectacle.
Perdre Damu était toujours une source de terreur intarissable pour la gamine. Elle qui avait la peur viscérale d'être seule et ignorée de la ligue. Elle pouvait en avoir les larmes aux yeux rien qu'a s'imaginer la situation quelques secondes.

Dans son coin, la petite se renfrogna discrètement. Se forca a agir pour ne pas penser à cette idée. La fine silhouette de l'enfant s'approcha de l'action avec adresse. Ses larmes factices ne coulaient plus le long de ses joues, son boitement avait disparut. Plus d'étincelle de terreur ou de souffle court
Elle avait compris. L'épée levée de Damu capta son attention. C'était un signe. Comme a l'entrainement. C'était leur combo a eux deux. Elle savait ce qu'elle avait à faire. Son visage ne trahissait désormais plus qu'une détermination aussi enfantine que glauque. Motivée par le même leitmotiv depuis aussi loin qu'elle pouvait s'en souvenir.

Elle allait leur faire payer. A ces connards de héros.

Profitant du discourt de son paternel. La petite frappa comme un boulet de canon le dos de Natsume. Arme tenues entre des doigts crispés et inexpérimentés. La petite ne pris pas le temps de retirer l'arme. Profitant de la confusion, elle relâcha son alter dans un cri pour propulser sa victime sur la lame de son paternel.

- FAMILY SMATCH.

C'était un nom stupide. Avec des sonorités pas très adaptée à sa prononciation japonnaise. Mais elle avait besoin de crier quelque chose pour que son alter fonctionne. Damu avait proposé un nom à cette technique et a vrai dire elle n'en avait pas d'autre en stock Si ca faisait plaisir a son papa, elle pouvait passer le bref dégout que lui inspirait ce truc un peu à la all might.

Peu apres cette attaque, la gamine profita d'un instant de répit pour se repositionner. Arme en main taché du sang de sa victime. Elle se tourna a demi vers l'autre héros - Le moche qui dégageait de la fumée verdâtre, et se positionna entre lui et Damu.

- T'as entendu Pa' ? Y'veulent pas j'sois blessée !

Même si la gamine était dans une colère froide encore quelques secondes auparavant, il y avait comme un brusque élan de fierté qui perçait sa voix nasillarde. Même si elle aimait bien sa robe d'été désormais entachée d'hémoglobine, la petite semblait presque s’amuser brusquement de la situation avec une joie inopportune et éphémère.


Personnage Non Joueur
avatar
fond des messages :
Messages : 33
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
33
0
MessageLun 9 Avr - 23:23

ft. Natsume & Uraiko / Damu & Yui VS Charlotte

GROUPE 4-EVENT N°2

Oh enfin un peu d'action. Charlotte attendait cela avec impatience. Bien sûr qu'elle était partante pour suivre Daqiao et les autres. Pourquoi elle laisserait le plaisir aux autres. Il fallait partager dans la vie non ? Bref, elle écoutait les instructions qui était donner par leur chef du moment. Simple comme bonjour. Tous les vengeurs se séparaient et ne devaient avoir aucune pitié envers les vilains. Cela faisait naître un grand sourire sur les lèvres de notre femme pirate. Du moins tout le monde la nommait comme cela à cause de la façon qu'elle s'habillait.

Ne t'en fais pas, on en fera qu'une bouchée de ces vilains

Sans plus attendre, celle-ci gambadait dans la forêt à la recherche de ses prochaines cibles. Après un bon moment de marche, celle-ci aperçoit au loin un groupe. Elle pouvait très bien voir que l'un d'entre eux étaient un étudiant de U.A. Donc dans la logique le gars qui se trouvait à côté était forcément lui aussi un élève. Mais, elle ne savait pas trop si la petite qui se trouvait derrière eux était une civile ou non. Parce que cela est assez étrange d'avoir une gamine aussi petite tard le soir. Elle se rapprochait donc de la troupe tout en pointant l'un de ses pistolets vers l'homme à la chevelure rousse et l’autre vers la gamine qui venait de s’en prendre au plus vieux des étudiants.

La cavalerie est arrivée !

Sûrement que personne ne s’attendait à ce qu’une personne de plus se rajoute pendant le combat. Elle se rapprochait donc de la fille qui était la cible la plus proche. Charlotte aurait préférée qu’elle soit qu’une simple civile. Mais bon, il fallait croire que non. Elle tirait un premier coup de feu proche des pieds de la petite pour la prévenir. Le prochain coup, elle ne manquerait pas sa cible.

Je ne bougerais pas si j’étais toi petite !

Elle avait bien entendue les dernières paroles de la petite alors, le roux avait un certain lien avec celle-ci. Elle s’adressait donc à lui directement.

Jette tes armes mon beau. Sinon, tu peux dire adieu à la petite!

Charlotte disait ces mots pour voir la réaction du rouquin et également des étudiants. De toute façon, elle n’aurait pas tellement de pitié pour la fille ni pour lui d’ailleurs.
[Hrp: Apparence de Charlotte puissance : 2300 Alter : Inconnu ]

Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageMer 11 Avr - 19:42
« Event : Vacances et Licence - Une inconnue dans l'équation »

Son attaque avait bien fonctionné, malgré le fait qu’il déplorait que son chapeau se fasse ainsi couper en deux…Mais ça, c’était pas grave. Il pourrait très bien le faire refaire par un ingénieur de la filière assistance. Mais ça voulait surtout dire que son attaque ne marcherait qu’une fois. Il se replaça face au rouquin, qui pointa son épée vers lui, en l’air. Il s’apprêta à en créer une, accumulant de l’air…

Grave erreur.

C’est aussitôt qu’il sentit une vive douleur à la jambe. Ses chairs se faisaient ouvrir en deux par un couteau que tenait la gamine. Sur le coup, Natsume n’eut pas envie de crier, il n’était pas concentré sur la douleur, mais sur deux choses : Il espérait que la lame ne soit pas empoisonnée, et de deux, il n’avait aucunement envie d’affronter une gamine. Il fallait trouver un moyen de la neutraliser sans la blesser. Heureusement également qu’elle n’était pas parvenue à viser le dos, grâce à sa petite taille. Elle a pris dans la confusion le premier truc qui lui venait sous la main* .

Mais pris en sandwich comme ça, il avait très vite compris. Il fallait dire que notre jeune homme était vif d’esprit, et il créa rapidement un mur d’air entre lui et Damu. Et grand bien lui en fit, vu la force avec laquelle il se fit propulser contre celui-ci. Un peu plus et il allait crever empalé sur une lame, lors de son premier combat.

Sous le choc, le mur se brisa après que notre protagoniste eut rebondi dessus, et Natsume grogna de douleur en retirant le poignard. Ca + le mur, ça devenait douloureux.

« Bordel, Uraiko, réveille-toi ! C’est pas un entrainement, là !  »

Au fond de lui, le petit blond l’avait certainement bien compris, mais il était tétanisé. C’était le devoir de l’ainé de le rassurer…

« T’inquiète pas. Je suis là, et on va défoncer ces types. Ok ? »

S’il avait pu lui mettre la main sur l’épaule, il l’aurait fait. Mais Damu lui barrait la route.

« La cavalerie est arrivée ! »

…Hein ? All Might ?

L’élève se retourna brièvement vers une femme qui était en fait une pirate vachement bonne…Et qui semblait en avoir après la couenne des deux vilains en face d’eux…Une aubaine. C’était du 3v2, et avec une personne qui semblait en plus de ça expérimentée. Celle-ci s’avança en pointant ses pistolets sur les deux criminels.

« Jette tes armes mon beau. Sinon, tu peux dire adieu à la petite ! »

Cette phrase fit tiquer Natsume. Même si cette gamine était une vilaine, elle ne méritait pas de mourir. Ca restait une enfant. Notre protagoniste soupira. Tout allait décidément bien trop vite. Il lui fallait une pause mentale pour évaluer tout ça. D’un côté, deux criminels qui voulaient les capturer ou les tuer, et de l’autre, une femme qui voulait très probablement tuer les vilains. Il fallait tirer avantage de ce dernier fait. L’étudiant fixait calmement Damu, avec tout le sérieux du monde.

« Je ne suis pas pour le meurtre de la petite, mais c’est pas le cas de cette femme. Je sais pas qui elle est, mais fuyez le plus loin possible. On aura tout le temps de se battre plus tard. Mais si tu ne veux pas, et que tu comptes laisser ta fille se faire tuer… »

Le jeune homme souffla à nouveau, et une épée d’air vint se créer dans ses mains.

« …Alors en garde. »


Codé par Johan / Heine Rammsteiner



Partners in crime ♡
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 47
Points : 392
Puissance : 1 760
Voir le profil de l'utilisateur
47
392
1 760
MessageVen 13 Avr - 23:32
C’était la première fois que ça me le faisait comme ça … Ma peur s’embrasait directement. D’habitude je devais me focaliser sur mes peurs, remplir mon cœur d’angoisse et tout sortir, mais là, même si la peur ne me tétanisait plus, elle coulait littéralement dans mon corps ; se canalisait dans mes membres et surgissait tel un flot tempétueux. Et mes yeux figés sur l’image de la gamine attaquant mon sempai n’aidaient en rien … Comment peuvent-ils utiliser des enfants ? Mon énergie aurait presque pu tourner rouge si je n’étais pas en état de choc. L’aura fugace eu un sursaut quand Natsume hurla à mon égard … Pas un entraînement hein ? Est-ce que c’était pire de savoir ça ou pas ? Aucune idée … Mon épaule me faisait mal mais je ne la sentais pas vraiment, ce flot d’énergie inhibe doucement mes sensations. La situation m’échappait et pourtant elle était très claire … On était attaqué … Et par des pros du crime … Les poings serrés je les regardais attentivement pour être sûr de ne pas rater leurs moindre mouvement, comme dans Street Fighter, toujours surveiller, comprendre, analyser et anticiper … Sinon c’est la mort.

Les regardant doucement mon attention fut alors déporté sur un nouvel individu … Je ne l’avais pas vu venir. Dans la hâte, je levais déjà le poing prêt à frapper. Mais le coup resta en suspens, alors que la jeune femme aux courbes provocante venait d’entrer sur le stage. Ses armes n’étaient pas pointé vers moi ou vert mon sempai mais plus vers nos adversaire. « Hein ? V-vous êtes qui ? » fis-je en reculant un peu déstabilisé. Mon épaule ne saignait plus beaucoup, la blessure devait être superficielle mais la douleur qu’elle me provoqua à l’ instant où j’avais levé le bras pour frapper me rappela que les ennemis étaient toujours là.

Je me retournais donc brusquement en les regardant pour ne pas subir plus de dommage que nécessaire. La jeune femme semblait sûre d’elle, et sempai également … Je ne devais pas me laisser distraire ! Ils se mirent tous deux en gardent face à l’ennemis. « Je ne suis pas pour le meurtre de la petite, mais c’est pas le cas de cette femme. Je sais pas qui elle est, mais fuyez le plus loin possible. On aura tout le temps de se battre plus tard. Mais si tu ne veux pas, et que tu comptes laisser ta fille se faire tuer… » fis mon sempai. Je regardais les ennemis et fit d’un air peu sur de moi. « Ouais comme il a dit ! » avant de me tourner vers lui avec un air paniqué. « Tsurayaki-sempai, qu’est-ce que je dois faire ? » fis-je alors que mes poings serrés tremblaient.


"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"

Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Event Djaul]
» [Multimédia] Nouvelle musique du groupe Cryoshell
» Groupe des Forges
» MTGO Sealed Premier event.
» Le groupe de prière Berrichons vous invites.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Autres endroits :: Forêts-
Sauter vers: