• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 GROUPE 4-EVENT N°2-VACANCES ET LICENCE

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Autres endroits :: Forêts
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 160
Points : 140
Puissance : 1 955
Réputation : 150 (290)
Karma : -50 (-100)
Voir le profil de l'utilisateur
160
140
1 955
150 (290)
-50 (-100)
MessageVen 11 Mai - 12:37
Ah, quels adolescents sûrs d'eux. Si fiers, si déterminés.
Pour une cause qui échappait totalement à la malheureuse vengeuse d'autant plus, quelle idée dérisoire et pitoyable que d'aider deux truands, n'était il pas ?
Mais cela importait peu.
Lui avait un autre problème. Encore un avant de prendre part au combat.
Pendant qu'il marchait, rejoignait ses compagnons d'infortune, Yui avait parlé encore une fois. Elle voulait… Rejoindre son second père ?
Comment ça ?
Non, il avait sûrement mal entendu. Mais quand il se retourna en criant son nom, prêt à lui demander de rester ici, à lui ordonner de ne pas s'enfoncer dans cette forêt dangereuse sans lui, là où la mort rôdait pour elle, Vengeurs comme pièges naturels, l'enfant avait déjà disparu entre les arbres, disparaissant dans les ombres, hors de vision de son oeil unique.



  • YUI ! REVIENS ICI ! YUIII !




Mais rien à faire. Était elle déjà si loin qu'elle ne puisse rien entendre ? Elle devait être sortie du champ de silence avant qu'il n'ait le temps de comprendre. Il s'apprêtait à la rejoindre, alors qu'il était si prêt des combattants et de la Vengeuse qui s'élevait sacralement dans les airs. Mais où était elle ? Trop tard, il l'avait perdu. Perdue.


“Son autre père”... Parlait elle de son père biologique ? Mais son père était mort depuis bien longtemps. Définitivement. Il en était persuadé ! Un instant terrifiant l'idée que sa fille évoque une quelconque envie de le rejoindre l'endroit où le défunt se trouvait lui traversa l'esprit en y infligeant la même douleur que si il eut s'agit d'une balle. Mais ensuite une idée bien plus douce prit la place et le rassura. Uriel. Évidemment, elle passait beaucoup de temps avec lui pour ses différents cours et avec les quelques visites qu'ils lui rendait, l'idée qu'elle en vienne à le considérer comme un père lui semblait probable et oh combien plus rassurante. Il ignorait comment l'enfant connaissait sa position et même si la destination lui semblait sûre, le trajet bien moins.
Mais il ne pouvait plus tourner le dos plus longtemps au combat, déjà les autres avaient réagi…
Il avait tenu un marché, et même si la personne à protéger clopinait dans la forêt bien loin de la Pirate, il se devait de s'occuper de son cas. Ne serait ce que par vengeance.




D'ailleurs, la situation lui donna une idée. À l'instar de la techniquequ'il avait utilisé sur Natsume, il se positionna près du futur lieu d'impact, prêt à frapper de son épée le dos de la Vengeuse, mais le coup était risqué pour son allié qui tombait aussi. Il lui faudrait bien viser.




Quelques millisecondes avant l'impact.


Personnage Non Joueur
avatar
fond des messages :
Messages : 44
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
44
0
MessageVen 11 Mai - 21:30

ft. Natsume & Uraiko / Damu & Yui VS Charlotte

GROUPE 4-EVENT N°2

Notre pirate montait les marches d'air tout en continuant d'observer les étudiants. Après tout, elle ne voulait pas donner trop davantage à ceux-ci. Elle se trouvait quand même assez haut quand elle disait eux élèves qu'ils devraient aller sauver les autres au lieu de rester là à se battre.

Leur disant qu'ils étaient gentils et qu'elle parlait des autres élèves, cela aurait du les faire changer d'avis. Mais non, ils étaient vraiment décidé à une chose : se battre. Natsume vu le premier à s'exprimer là-dessus alors que la vengeur évitait assez bien les projectiles d'air que celui-ci lui avait envoyé. En l'attendre parler, il se foutait complètement de la vie des autres élèves. Car après tout, tous les vengeurs n'étaient pas aussi gentille qu'elle. Certain n'auront aucune pitié envers les élèves qui se mettraient aux travers de leur chemin. Mais bon , elle comprenait assez vite que cela ne valait pas la peine de l'expliquer.

L'autre étudiant venait la rejoindre. Les deux se trouvaient en hauteur. Il serait donc le plus facile à atteindre. Plus déterminé que jamais, celui-ci tentait une attaquer avec une lancée de couteau que Charlotte évitait sans problème par contre, celle-ci serrait de dents quand elle avait de la terre dans les yeux. Ses yeux pleuraient pour enlever la terre qui se trouvaient à l'intérieur. Donc, elle ne voyait plus assez bien lorsque Uraiko tendait ses poings pour la faire basculer en bas. Celle-ci perdait son équilibre à cause du coup et elle se trouvait à présent dans le vide.

Celle-ci désactivait les marches d'air pour que l'étudiant de première année tombe lui aussi. Celui-ci allait subir la chute avec elle ce qui allait sans le doute le blesser aussi à moins que Natsume fasse quelque chose et encore. Celle-ci tombat au sol et par chance, elle ne tombait sur la lame qui était préparée par Damu. Mais il en était fallu de peu. La chute était douloureuse certes, mais celle-ci réussit à se relever et observer les hommes qui se tenait encore debout. Visiblement elle n'avait aucun avantage dans cette bataille. Celle-ci se déplaçait afin de ne pas se retrouver entre les deux individus.

Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 579
Points : 2310
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
579
2310
2 945
0
0
MessageLun 14 Mai - 0:16
Absence de réponse de Natsume. Troisième oubli, perte des points et division de la note.

C'est à Uraiko de répondre, et il a jusqu'au 16/05 !

Voilà voilà !




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 51
Points : 392
Puissance : 1 760
Voir le profil de l'utilisateur
51
392
1 760
MessageMer 16 Mai - 17:48
C’était plus dur que je le pensais … Et plus douloureux. Cette chute me cause une légère douleur sur le haut du dos sur lequel je venais de chute. La lame m’effleura la joue laissant une légère marque alors que bien vite je tentais de me relever chancelant. Mes bras étaient striés de marques fumantes, je n’arrivais plus à faire circuler l’énergie dedans … Mais elle s’était encore relevée … Merde ! C’est pas possible d’être aussi tenace … Ou c’était moi qui n’avais pas cogné assez fort …

J’en savais foutre rien mais maintenant je n’étais plus en état de me battre, mon corps s’alourdissait tandis que mon sempai attaquait la vengeuse de loin. Je ne pouvais pas rester là sans rien faire … C’était hors de question … M’étant relevé sans l’appui de mes bras je devais quand même me mouvoir doucement vers la vengeuse. Je soupirais fortement pour essayer de me focaliser sur autre chose que mes bras. Une lame d’air passa tout prêt de la vengeuse.

« C-c’est comme ça que je veux vivre … Je veux mettre ces émotions a profit pour sauver celle des autres … Car vous l’ignorez peut être … Mais c’est avec des mots et des sentiments que l’on touche le cœur des gens, pas avec vos armes à feu. Alors maintenant … Dégagez … Vous et votre fausse justice en carton-pâte ! » fis-je faiblement.

Cette frustration venait de s’évanouir comme un poid qui se retire de mes épaules. Je regardais la vengeuse sans trop comprendre comment j’allais faire. Elle était encore sur pieds et j’avais mes deux bras dans un sale état. Je fis de mon mieux pour laisser mon alter circulez dans mes jambes au cas où mais je n’étais pas serein … Si jamais je devais esquiver, je ne pourrais pas me rattraper. Je me mettais en position au cas où je devrais bondir, c'était la seule chose que je pouvais faire.



"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"


Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 160
Points : 140
Puissance : 1 955
Réputation : 150 (290)
Karma : -50 (-100)
Voir le profil de l'utilisateur
160
140
1 955
150 (290)
-50 (-100)
MessageJeu 17 Mai - 20:52
ET MERDE !

Non seulement il avait échoué à empaler la femme qui était la cause de tout ses problèmes et de la fuite éclopée de sa fille, mais il avait blessé, bien que l'attaque fut légère, son coéquipier involontaire. Et des discours, encore des discours ! Tous ces actes inutiles sur une femme qui semblait invincible et qui voulait se poser comme étant “la” bonne personne ici présente, toute l'inquiétude qu'il ressentait pour son avenir, celui de sa fille, bien au delà de celui de sa mission, toute sa hargne qu'il tentait de rentrer afin de ne pas céder à une colère sourde et aveugle, animale et répugnante. Non, il devait rester “Humain”. C'était cela qui le sauvait, au final, cette humanité qui avait touché ces… ces guimauves au cœur bien trop sucré. S’il craquait, s'il partait en combat acharné contre cette grognasse, s’il se montrait sous son pire jour, si il laissait parler son sadisme maintes fois refoulées, si son œil prenait la teinte de brasier qui annonçait la perte de sa conscience, alors il perdrait ses alliés. Sans Yui,
l’alliance était en sursis.

Ah, si jamais les choses tournaient de cette manière, tout espoir serait perdu. Non, il était rapide après tout, il était discret, il arriverait à fuir. Un peu de volonté, un peu de confiance, pourquoi son esprit s’emballait-il tellement ? Il avait toujours trop réfléchi. Il avait toujours été bien trop prévoyant, et en combat surprise il perdait pied. L'angoisse revint, en voyant l'ennemie se relever sans plus de soucis. Celui qui avait un Alter d'air ne semblait pas réagir. Avait il perdu ses idéaux ? Ou pensait il seulement à quelle stratégie il devait appliquer ? Cela devait être ça. Oui, devait était le mot exact. Puisque qu'il ne lui restait que cet espoir là. Il rit. Soudainement, sans s'en rendre compte lui même. Un rire étranglé, aigre, un rire de stress et d'ironie, peut être un peu fou, un rire qui allait de pair avec son œil à l'expression de détresse. Il était tombé si bas…

Mais regarde toi bon sang… Ta survie dépend de deux adolescents et même à vous trois vaincre une simple pirate voleuse d’Alter n'est pas évident. Pathétique ! Regarde toi ! Et tu te prétends membre d'une organisation censée inspirer la peur ! Montre toi cruel ! Combatif ! Troue lui le ventre, tu as un épée ! Bats toi ! Sois enfin quelqu'un !

Non ! NON ! Si tu fonces de front tu perdras ta chance, va plutôt chercher Yui si tu veux jouer ton véritable rôle ! Tu n'as jamais voulu inspirer la crainte, quels sont tes propres idéaux ? Tu t'en rappelles, n'est ce pas ? Tu voulais rendre le monde meilleur, libérer les bonnes âmes, comment en es -tu arrivé à prendre part à cette mission ? Maintenant tu risques de tout perdre ! Cours ! Ou bien alors sauve ces deux âmes pures qui se mettent en danger pour toi, sois quelqu'un de… De bien ! Rappelle toi de ce que tu as toujours voulu au fond !


Cesse ! Trêves de belles pensées, tu dois décider vite. Regarde-la, cette misérable larve qui tente de t’arracher tout ce qui t'est précieux, regarde la… Elle appelle à mourir de ta lame vengeresse… Si tu la tues et emportes les deux alors tu seras un héros ! On te pardonnera tes quelques échecs, tes exploits seront soudains dans les mémoires de tes supérieurs, tu seras quelqu'un de bien plus tard ! Regarde ce que tu es devenu, à te prétendre bon, te vois tu ? Si faible, si maigre, si important… Non ? Tu n'es pas d'accord ? Tu dis savoir te battre ? Alors prouve le. Prouve le toi, prouve leur a tous ! Tu dois foncer et m'écouter pour une fois dans ta misérable vie de victime !

Vaincue, la voix de sa raison se tut.
Il explosa de rire une seconde fois. Petit à petit, son être se détruisait une fois de plus.

-Je suis désolé, vous deux. Mais là, j'en fais une affaire personnelle. À nous deux, sale p***!
-L'insulte sera ici censurée pour le bien être des jeunes auditeurs-

Il avait réussi à rester calme et stable jusqu'alors, mais c'était trop tard. Il avait laissé tomber, ou au contraire avait il enfin décidé d'agir, chacun était libre de penser comme il le voulait. Mais pour en revenir aux faits : le tueur qui était donc le mieux placé pour une attaque directe saisit l'occasion et fonça dans une charge simple, feignant un coup d’estoc bien placé. Mais au dernier moment il dévia la lame visant auparavant la gorge de la jeune femme et donna un coup de droite à gauche sur son ventre, puis dans l'autre sens. Il se recula ensuite pour ne pas rester au corps à corps, où il serait en faiblesse, et profita de l'effet de surprise pour revenir à la charge, encore et encore, sans réelle stratégie et sans aucune finesse, à peine prenait il le temps de viser, privilégiant la vitesse des attaques et leurs nombres. Il allait en faire du Sashimi ! Du carpaccio ! La réduire en bouillie sanglante jusqu'à ce que son corps soit inidentifiable !

Je te jure que tu vas payer pour tout ça, conasse !



Personnage Non Joueur
avatar
fond des messages :
Messages : 44
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
44
0
MessageDim 20 Mai - 5:17

ft. Natsume & Uraiko / Damu VS Charlotte

GROUPE 4-EVENT N°2

Notre vengeur avait évitée l'arme du vilain de peu et s'arrangeait pour ne pas se trouver entre l'étudiant qui contrôlait l'air et l'homme qui maniait bien son épée. Celle-ci était loin d'être ravie de voir que le vilain était revenu pour se battre au côté des élèves. Se trouvant seule contre trois, la situation était plus délicate. Charlotte avait beau avoir un alter quand même puissant, mais seule, elle aurait sans doute du mal à les maîtriser.

La pirate tenait ses deux pistolets dans les airs lorsqu'elle voyait que sa main gauche tremblotait et que son épaule gauche lui faisait atrocement mal. Sans doute la chute qui l'avait déboîtée. Ne pouvant pas supporter son pistolet dans sa mina, l'arme se trouvait dans son étui alors que son autre fusil continuait de viser le vilain qui était sa cible première. Par contre, Natsume lui envoyait une seconde rafale d'air à distance.

En reculant, elle évitait certain des coups, mais pas la totalité. Deux l'avait touché. Dans son épaule déjà souffrant ce qui la faisait hurler un brin et dans son bras gauche également. Par chance, cela ne l'avait pas touchée ailleurs. Charlotte n'avait pas tellement le temps d'écouter les paroles d'Uraiko. Seulement la fin capta son attention lorsqu'il lui disait de quitter les lieux. Oh elle comptait bien le faire. Cependant, elle devait trouver le moyen de le faire.

Damu s'exprimait enfin vers la pirate avec des mots malpoli avant de foncer vers elle avec son épée. Le projectile allait devoir rester dans son bras encore un certain temps vu qu'elle devait tenter de ne pas être toucher par les coups de la lame. La première tentative au niveau de la gorge lui coupait quelques mèches de sa chevelure colorés alors que l'un des coups aux ventres semblaient la toucher. Son bras qui était mal en point faisait de la pression sur le ventre ne sachant pas si cela était grave ou non et continuait d'éviter le mieux possible les attaques.

Cette bataille n'était plus la sienne, la pirate devait tirer sa révérence. Voulant être plus forte et un peu plus rapide, celle-ci copiait donc l'alter d'Uraiko pour éviter plus aisément les frappes de Damu et de lui tirer une balle de pistolet. Elle voulait simplement le ralentir.

- Sur ce , je vous laisse !

Pas question de rester un instant de plus. Elle partait donc à courir le plus vite qu'elle le pouvait en s'assurant de ne pas courir qu'en ligne droite pour ne pas être facilement touchée par Natsume et créait ainsi de la distance entre elle et le groupe. Sûrement assez pour qu'ils la laissent partir.

Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageDim 20 Mai - 20:20
« Event : Vacances et Licence - Faire un choix »
Quelle situation compliquée…Natsume envoyait ses rafales d’air, certes, mais il s’arrêta bien vite quand il remarqua que Charlotte cherchait à s’enfuir. Contrairement à Damu, son but n’était pas de tuer la Vengeuse, mais de la mettre hors d’état. Que tout le monde s’en sorte en vie. Chose qui allait être bien complexe, au vu du comportement du rouquin qui avait littéralement pêté un plomb. Pas que ce n’était pas compréhensible, mais ce n’était pas pratique du tout. Qui sait ce dont le vilain était prêt à faire, à présent.

L’ainé jeta un regard au petit blond. Lui aussi, il était dans un sale état. A part quelques égratignures, le seconde année se portait plutôt bien, pour sa part. Mais encore une fois, ça complexifiait les choses. Face à Damu, ce serait clairement un bon vieux 1v1 Gare du nord, qui s’annonçait si celui-ci ne reprenait pas ses esprits. L’étudiant se devait avant tout de protéger son allié et éviter le plus possible l’affrontement. Pour celui, il lui restait un joker. Natsume s’avança calmement. Un pas après l’autre, qui s’écrasait sur les feuilles. Ça aurait été une bien belle ambiance, pour un combat final. Mais ce n’était pas ce qu’il souhaitait. Pas pour eux deux. Son regard se planta dans celui du rouquin. Tant qu’il était encore là, rien n’était fini. On ne peut pas savoir si un vilain allait honorer sa promesse, après tout. Et notre héros en herbe se devait de lui faire savoir que si jamais la trahison était de mise, il serait là pour servir d’obstacle. Au roux de faire le calcul derrière.

« Elle est partie. Je te laisse donc partir et chercher ta fille. Si tu t’en vas, on dira qu’il ne s’est rien passé et que seule cette pirate s’est attaquée à nous. A moins que tu en décides autrement. »

Il ne voulait pas que son interlocuteur en décide autrement. Vraiment pas. La journée l’avait fatiguée, et tout ce que le jeune brun souhaitait, c’était quitter cette foutue forêt et rentrer boire un bon chocolat chaud avec cette jolie étudiante aux tâches de rousseur. Soigner les blessures d’Uraiko, et rigoler avec lui, plus tard, des évènements de cette forêt. Mais certainement pas se battre à nouveau, ou perdre son cadet. Ainsi, secrètement, il souhaitait que l’étincelle de folie qui animait le rouquin vienne à s’éteindre. Qu’il fasse le bon choix, et décide de partir à la recherche de cette gamine pleine de morve et à la voix nasillarde.

Que Damu veuille un match retour, soit. Mais pas ici, pas maintenant. Peut-être se donneraient-ils rendez-vous un jour, pour savoir lequel des deux est le plus puissant. Mais pour le moment, la seule chose que Natsume souhaitait, c’était que ce type, cette bête enragée au regard de tueur fou, fasse le bon choix et s’en aille. Si ce n’était pas pour lui, au moins pour son insupportable fille. Qui allait parler, le psychopathe, ou le père de famille ?

Codé par Johan / Heine Rammsteiner



Partners in crime ♡
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 160
Points : 140
Puissance : 1 955
Réputation : 150 (290)
Karma : -50 (-100)
Voir le profil de l'utilisateur
160
140
1 955
150 (290)
-50 (-100)
MessageDim 20 Mai - 21:59
Hein ?
Elle fuyait ?
Quelle lâche !
Non, en fait, en menant une réflexion plus poussée, Damu lui donnait raison. Bien que dans sa rage il ne l'ai que peu pris en compte, le plus âgé des élèves avaient continué ses attaques tranchantes, et en plus des siennes elle n'avait d'autre option que de fuir. Son Alter lui permit de le faire habilement, et malgré sa détermination le tueur ne s'engagea pas dans une course poursuite perdu d'avance. Il avait eu sa victoire, c'était suffisant... Il espérait qu'elle s'en souviendrai !
Triomphant, son sourire de victoire se changea brusquement en grimace lorsque, faisant un pas, une vive douleur le prit aux côtes gauches. Il baissa l’œil et constata que sa chemise était trempée de sang, et qu'une longue et assez profonde plaie droite lui barrait désormais la dite partie du corps. La  balle de la Pirate ne l'avait pas transpercé, il pouvait voir le reste à terre, mais des éclats étaient fichés dans sa peau et la douleur était insoutenable. Non ! Tout partait si bien, sans cela il aurait pu défaire les deux étudiants !

D'ailleurs, le plus âgé, le seul en état de se battre, semblait chercher la discussion. Dans une sorte de semi conscience, presque gagné par une terreur et une hargne animales, il eut du mal à soutenir son regard, trop pressé de fuir, de rejeter cette vérité qui ne lui allait pas. Sa mission était fichue ! Il ignorait où était Yui ! Et une misérable larve se permettait de marchander avec lui ! Ah, il était malin, lui s'était économisé sans foncer tête baissé, comme il avait eu raison, Damu ne pouvait s'en prendre qu'à lui même. Mais le contact visuel de ce petit pédant en quelque sorte lui donna un coup de fouet. Petit à petit la raison reprenait le contrôle de son corps. L'autre lui proposait de s'en aller simplement, il allait éviter la prison ? Aussi facilement ? Oui, l'idée semblait bonne, remplir sa partie du pacte, profiter de la chance qui lui était donnée. Le destin ne l'avait il donc pas abandonné, finallement ?

Mais ce qu'il sentait aussi dans ce regard noisette, c'était l’espérance que l'étudiant portait en lui. Il n'envisageait en priorité que le fait que Damu obéisse. Alors soit, il allait rentrer dans son jeu, montrer patte blanche. De sa poche il sortit un portable à usage uniquement "professionnel" tandis qu'il faisait mine de remettre son arme en place. Il envoya un simple code, 0-2 , à tout ses contacts de la Ligue. 0-2 ? Oui, 0 pour "Victoire" -Pour un 1, "défaite", le message n'était alors qu'un message d'appel au secours aux vilains les plus proches, ainsi les membres de la Ligue gardaient ils contact entre eux, par ce système de code- et 2 pour  "deux personnes". Car il ne partirai pas seul. Oh son message n'était pas un appel au renfort, loin de là, personne ne répondrait, il ne fallait pas attendre de miracle, mais simplement il s 'agissait d'une indication, afin de planifier un rendez vous pour gérer la victime. Tout cela n'aurait d’intérêt que bien plus tard, lorsqu'il aurait réussi !Sa décision était prise, bonne ou mauvaise. Il remit son fourreau en place, se tint les côtes et trempant sa main de sang, affichant ainsi sa blessure malgré lui, mais qu'importait il avait trop mal. Il prit la parole en déglutissant, l'air à la fois digne et humble, comme si il croyait aux mots qu'il prononçait :

- Je comprends ce que tu veux dire. Je m'excuse, j'ai été stupide d'agir comme ça, je me suis laissé emporté par la colère mais au moins sommes nous tous en vie. Tu as raison, je devrais rejoindre Yui, elle aussi est blessée et ni elle ni moi ne devons nous attarder dans cette forêt, la mission a très mal tourné... Tu as été honnête et honorable, je t'en remercie, je vais sous peu tirer ma révérence de même.


Se disant et sans rompre le contact visuel, il avançait vers le jeune homme le plus blessé, mine de rien. Brûlé, en sueur, exténué et sûrement plus encore, il était de loin le plus aisé à capturer. Une chance, les deux étaient éloignés l'un de l'autre, et sa cible était plus proche de lui que de son éventuel sauveur.

- Alors je tiens à vous remercier tout les deux, de cette chance formidable que vous venez de me donner !

Il bondit sur le pauvre étudiant et lui mit une de ses dernières dagues sous la gorge, comme au tout début de leur rencontre. Il le bloquait fermement, sa main ensanglantée sous sa gorge, bloquant ses épaules, le pauvre petit blond n'avait que peu de chances de s'en sortir. Il avait reprit son calme et son air habituel, calmé et confiant. Tout se déroulait bien, il pouvait le faire...

- Écoute moi, et ne sois pas stupide. J'ai des ordres simples, ceux de ramener un élève de U.A et de ne pas me faire capturer, ou du moins d'avoir la décence de ne rien révéler si cela devait être le cas.E, aucun cas celui de tuer, bien que j'en ai le droit. Cela signifie que nous avons besoin de ce petit gars, et des autres capturés si le cas est, en vie. Est ce que tu sais ce que cela signifie ? Cela veut dire que ton cher camarade ne servira que de réservoir à informations ou bien de moyen de pression, d’otage si tu préfères. Oh bien sûr je n'en ai pas la confirmation, mais ce que je peux te dire c'est qu'il aura bien plus de chances de survie si tu nous laisse partir que si tu tente de t'interposer, car en ce cas tu me verrais obligé de lui trancher la gorge. Alors ? Qu'en dis tu ? Je peux à peut prêt te promettre qu'il en sortira en vie, d'autant que des héros se mêleront de l'affaire tôt ou tard, je me trompe ? Alooors ? Montre moi que tu as de la matière grise, allez !

Il conclut son monologue en resserrant et la prise de sa main et la distance du couteau contre la gorge du malheureux étudiant. Il n'avait aucun regret à trahir ses alliés, ses idiots qui lui avaient sûrement sauvé la vie et avaient sauvé sa fille, il était fier de lui, il pouvait l'être, la mission n'était pas gagné d'avance ! Néanmoins...

Néanmoins il ne put s'empêcher de murmurer à sa victime :

- Pardonne moi pour tout ça, gamin...


Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 51
Points : 392
Puissance : 1 760
Voir le profil de l'utilisateur
51
392
1 760
MessageMer 23 Mai - 22:40
Doucement je me mis à genoux, mes forces me quittant petit à petit. J’étais vidé de mes forces, haletant, épuisé. Malgré tout j’étais fier de moi, j’avais donné tous ce que j’avais pour me battre. Pourtant, une partie de moi semblait encore sous tension … J’ignorais ce qui allait se passer, mais nous étions toujours en présence d’un super vilain. La vengeuse s’éclipsait à mon grand soulagement, elle et ses cheveux roses salope. « Sempai … On a gagné … » fis-je faiblement.

C’était ma première vraie bataille, une partie de moi ne regrettais pas du tout ce qui venait de se passer parce que je me sentais un peu comme un héros de jeux vidéo. Sauf qu’après une bataille dans The Elder Scrolls ou Street Fighter, mes bras ne le faisaient pas aussi mal. Mais je devais me concentrer sur autre chose que la douleur. Je pensais à tous ce que j’allais faire après, manger un bon morceau, prendre un bain, jouer sur mon téléphone, revoir Chiaki. Chiaki … Malgré moi je devais dire que j’avais vraiment envie de revoir ma seule véritable amie dans ma classe, je voulais savoir si elle allait bien et si j’allais pouvoir lui parler … Et ça allais bientôt être le cas !

Sauf que le destin en décida autrement … Car dans la lumière de la situation, je fus aveuglé face à l’ombre qui se redressait. Me remettant sur mes deux jambes finalement avec un équilibre précaire, posant une main sur l’épaule blessée. « Je suis content que tout le monde aille bien ! On va pouvoir retourner à la pensi … » La fin de ma phrase mourut dans ma gorge alors que l’acier froid d’une lame vint se poser contre ma gorge. Je n’eus pas le loisir de réagir, le vilain venait de m’immobiliser, complètement. Tétanisé, mon alter ne répondit même pas, je ne pouvais pas faire grand-chose d’autre dans mon état de toute façon.

Tremblant de tous mon corps je ne pus qu’écouter sa tirade. Il allait m’emmener ? Non … Ce n’était pas possible … Je ne voulais pas … Lâche moi … Aller … Dis-moi que c’est une blague, que c’est pour me faire peur, mais pas ça … Mes pensée se chamboulaient doucement alors que les larmes montaient, on allait m’emmener loin de tout … Un froid morbide s’installa en moi alors que la situation s’installa dans mon esprit de toute son ampleur. Je me sentais impuissant, face à ça, je ne pouvais rien faire … Exactement comme quand j’étais petit, seul, triste … Je voulu protester mais aucun son ne sortit. Ce calme froid et apeuré se mua en panique silencieuse, puise finalement, mon esprit sembla s’endormir, comme évanoui mais encore assez lucide pour obéir et marcher.

Je ne veux pas mourir, c’est la seule chose qui résonnait dans ma tête en ce moment. En réalité, j’avais perdu, encore … Encore … Pourquoi suis-je si faible ? Et à la fin, dans mes derniers instants de lucidité, alors que mon esprit semblait sombrer, les mots que ce vilain m’adressa renforcèrent mon insécurité et une larme coula lascivement sur ma joue.


"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"


Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageSam 26 Mai - 21:02
« Event : Vacances et Licence - Ordure de rouquin. »
Il aura fallu d’un instant. Un seul instant où Natsume baissa sa garde, pour que Damu bondisse et passe derrière lui. C’était déjà trop tard. Au moment où le brun s’était retourné, le rouquin avait pris Uraiko en otage. Etrangement, pas un seul fragment de la colère de l’étudiant n’était centrée vers le vilain. Pourtant, ses poings étaient serrés. Intérieurement, il fulminait. Non pas contre le roux, mais contre lui-même. Il se blâmait intérieurement d’avoir été aussi naïf, et d’avoir accepté l’aide d’une ordure telle que lui. De s’être dit qu’il avait une once d’honneur.

Bien entendu, tout cela était faux, et au final, même la vengeuse avait plus d’honneur que ce psychopathe. Elle tuait certes des gens, mais avec un certain discernement. Jamais elle n’aurait fait un coup fourré pareil. Jamais elle n’aurait tenté de tuer les étudiants. Il y avait bien une distinction chez les sales types, finalement. Les moins pires, et les irratrapables. Quel dommage que Damu fasse partie de la seconde catégorie. Quel gâchis, que cette gamine se soit fait endoctriner par leur philosophie de vie infâme, insipide et ordurière. Et quel soulagement, quand le jeune héros en herbe mettra une bonne raclée à ce fumier pour le coller derrière les barreaux une bonne fois pour toute. Finalement, Vilains et Héros étaient bien les deux faces d’une même pièce, mais que lorsque celle-ci était remplie de convictions. Le roux en semblait totalement dénué, c’était ce que son regard imprégné de folie transmettait tout ce temps. Il était hors de la pièce. Comment Natsume n’avait-il pas pu le voir depuis le début ?

Malheureusement, l’affrontement ne semblait pas pour tout de suite. Aussi loin qu’il tentait d’élaborer ses stratégies, aucune ne paraissait bonne. Et toutes arrivaient à une bien funeste conclusion. Alors c’était ça ? Il n’avait pas le choix, et devait le laisser partir avec son ami ? Peu importe comment le jeune homme poussait sa réflexion, il ne pouvait rien faire, et laisser le blond à un triste sort. Qui sait ce que les salauds de leur alliance feraient à un étudiant de l’UA, pour leur idéologie dégeulasse…

Natsume n’avait pas d’autre choix de se résigner. Malgré tout, il fixa Damu dans les yeux, avec la haine dans le regard, les poings serrés. Il retrouverait Uraiko et lui ferait payer, quoi qu’il arrive.

« …Soit. Pars avec…Vaut mieux ça que le fait qu’il se fasse tuer…Je suppose qu’après tout, tuer les étudiants qui ne se font pas capturer n’est pas interdit dans vos consignes…Mais sache une chose, Damu. Que tu sois père ou pas, je m’en fiche. Je vais te retrouver. Laver cet affront…Et te mettre la plus grosse raclée de ta vie avant de te coller derrière les barreaux pour le restant de tes jours.

J’espère que j’ai été clair. »

Lui, qui était pourtant si détaché et insolent, avait complètement fait disparaitre ces traits de personnalité. Il ne ressentait que de la rancune envers cet enfoiré de rouquin.

Codé par Johan / Heine Rammsteiner



Partners in crime ♡
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 160
Points : 140
Puissance : 1 955
Réputation : 150 (290)
Karma : -50 (-100)
Voir le profil de l'utilisateur
160
140
1 955
150 (290)
-50 (-100)
MessageDim 27 Mai - 10:54
Que dire ?
Qu'ajouter de plus ?
Pour dresser un bilan, tout était ... Mitigé.
"Victoire" mitigée, ou peut être défaite "arrangée", la Vengeuse était partie, causerait sûrement des ennuis plus tard mais heureusement pas ce jour ci, Yui était blessée quelque part dans la forêt, il l'espérait en compagnie d'Uriel et en sécurité, sa proie avançait sagement devant lui, une larme roulant sur sa joue. Il était terrifié et bien obéissant.

Pauvre de lui...


Damu le tenait en pitié. Il n'ignorait pas que ce malheureux élevé navait rien mérité de tout ça, et les paroles de l'autre étudiant, remplies de haine, le faisait se sentir coupable. Mais quoi ? Il avait travaillé dur pour arriver là, il avait connu des choses horrible sans qu'aucun héros ne l'aide, il avait grandi de travers, son esprit était tordu et il s'y perdait lui même, mais il était fier aussi, d'avoir su résister à sa propre vie, d'être ce qu'il était, une bonne personne, quelqu'un qui suivait qa manière de penser et répandait le bien autour d'elle. De quel droit le jugeait on ? Qui pouvait ne serait ce que prétendre le comprendre ? Essayait on de se mettre à sa place ? Quelle injustice... 

Il avait connu des choses horribles, avait assisté à bien des violences, avait vu de son seul oeil ou avait même vécu les pires cauchemars des gens craintifs en sécurité chez eux, loin de tout réel tracas. Mais il avait vu aussi des choses magnifiques, des mains tendues vers les autres, pleines de lumière dans l'obscurité la plus opaque. Il avait vécu de travers, avait sauté de phase en phase sans parvenir à se positionner dans ce monde, à trouver sa voie, sa voix même, et maintenant qu'il avait trouvé un semblant de stabilité, qu'il avait la sensation d'être enfin lui même, la personne qu'il avait toujours voulu être, il commençait à avoir des remords...

Mais les bonnes personnes n'avaient jamais de remords, n'est ce pas ? Alors que signifiait ce pincement dans sa poitrine, et cette sensation de lourdeur ? Bien que le blondinet avance sagement encore, sans décrocher un mot, il se sentait plus que jamais seul. 

Le discours de l'autre, bien que déjà entendu, le plongeait plus que jamais dans ses réflexions. Il n'avait pas répondu, était parti après un affrontement du regard bien plus remuant au final que ces mots. Il y avait tant de haine dans la manière dont les gens le regardaient, ne comprenaient ils pas qu'ils étaient du même camp ? Que rien de ce que le Rouquin faisait n'était égoïste ? Non, ils ne pouvaient pas comprendre, à leurs yeux il n'avait l'air que d'un fou comme les autres. Peut être ne fallait il qu'un oeil pour mieux comprendre le monde a sa façon. 

Il continua sa marche silencieuse et pesante, reportant son attention sur sa proie. Il était vraiment blessé, et sous le choc. Lui même était mal en point. Il ne se sentait pas l'énergie de le conduire au Lotus Noir. Ni même à la plus proche planque dédiée à la Ligue. Il faut dire qu'ils étaient éloignés, le lieu n'était pas idéal et sans téléportation ou solide escorte, le trajet semblait trop dangereux. Tant pis, en guise de transition prudente dans son plan, il le conduirait dans une de ses propres planques. Il en possédait plusieurs dans tout Mustuafu, de simples appartements ou autres, qu'il partageait parfois. Un bon réseau, c'était essentiel.

C'était décidé. Il l'amènerait là bas, appellerai quelqu'un de la Ligue pour les soigner et une fois plus en forme,  il pourrait remplir sa mission jusqu'au bout. Et s'enquérir de l'état de Yui, prendre des nouvelles des missions des autres... 

Il restait tant à faire.

~Fin~


Contenu sponsorisé
Message
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Event Djaul]
» Groupe des Forges
» MTGO Sealed Premier event.
» Le groupe de prière Berrichons vous invites.
» quel est ce chanteur(euse)/groupe?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Autres endroits :: Forêts-
Sauter vers: