• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Moeka Minuyo [Terminée]

My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Présentations :: Validées
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 5
Points : 0
Puissance : 1 000
Voir le profil de l'utilisateur
5
0
1 000
MessageMer 18 Juil - 23:10
image_banniere
• Nom : Minuyo
• Prénom : Moeka
• Surnom : Steam
• Age : 17 ans
• Sexe : Femme
• Groupe : Étudiante en 3ème année dans la filière héroïque
• But : Être heureuse en aidant les autres
Nom de l’alter: Boiler

Effet: Le corps de l’utilisateur de cet alter est capable de chauffer l’eau qu’il contient, provoquant l’évacuation de celle-ci sous forme de vapeur d’eau par sa peau. L’utilisateur peut contrôler la dilatation de ses pores lors de la projection de la vapeur, permettant de changer la pression du jet (une légère dilatation créant une éjection précise et puissante, tandis que l’inverse laissera une fumée s’échapper lentement) ainsi que la localisation de l’échappement de la brume (en bouchant l’accès à certaines pores dans le corps, concentrant l’évacuation d’eau au même endroit). Cet alter peut donc être utilisé en combat, mais aussi dans la vie quotidienne, comme par exemple pour cuisiner ou à des fins de nettoyage.

Conditions d’utilisation: L’utilisateur de l’alter devra évidemment disposer d’eau dans son corps, et placer le moins possible d’obstacles (blessures, vêtements, etc…) entre sa peau et la cible.

Contrecoup: L’alter utilisant l’eau contenue dans le corps de celui qui s’en sert, le risque de déshydratation est évidemment très important, surtout en cas d’utilisation continue. De plus, la vapeur étant chauffée pour être évacuée du corps, l’utilisateur s’expose à une surchauffe causant des brûlures plus ou moins graves, surtout en cas d’utilisation intensive de l’alter.

Moeka est une jeune femme de 17 ans mesurant 1m54, soit légèrement moins que la moyenne japonaise. Sa silhouette plutôt fine colle bien à ses 58kg.
N’ayant jamais été vraiment sportive, elle n’a jamais particulièrement travaillé son corps et n’est par conséquent pas très robuste, mais pas frêle pour autant, ses activités demandant la plupart du temps un certain effort physique.
Sans être gracieux, les mouvements de la jeune femme sont plutôt souples et témoignent d’une certaine chaleur, au même titre que sa démarche un brin élégante.

La teinte blanche des cheveux de Moeka est due à une décoloration, la couleur naturelle de ceux-ci étant châtain clair. Ses yeux sont gris-bleus et donnent presque l’impression d’être d’un violet pâle selon la luminosité ambiante, rendant son regard très profond.
La jeune femme a des traits fins et très féminins et elle ne se maquille que très peu, laissant à sa peau sa teinte très claire, plus pâle que celle de la majorité des japonais. De fait, sa peau ne bronze presque pas, mais est très sensible aux coups de soleil.

Souriant assez souvent, elle dévoile ainsi sa dentition très bien entretenue, à l’encontre du cliché nippon du chevauchement des dents. Sa voix est plutôt douce bien qu’un peu monotone, ce qui l’empêche de chanter ou de se lancer dans de longs discours clichés héroïques, mais lui permet de garder cette image bienveillante qu’elle arbore dans sa démarche.

Lorsqu’elle est en civile, Moeka se soucie assez peu de ses habits, se contenant de porter des habits standard bien qu’elle préfère tout de même les jeans et autres pantalons aux jupes et aux robes.
Elle favorise également les chaussures de ville légères - le plus souvent en toile - les trouvant plus confortables que les autres, bien qu’elle se résigne assez vite à se chausser avec quelque chose de plus chaud dès que le temps se refroidit.

Quant à son costume, il s’agit d’une tenue assez légère, permettant à un maximum de sa peau d’être à nu, afin de libérer le plus possible d’espace pour utiliser son alter efficacement. Principalement de couleur noire, il laisse le dos de la jeune femme visible, ainsi que la majeure partie de son abdomen. Ses bras sont également découverts, ainsi que son visage. Les seuls endroits couverts par des vêtements sont ses mains, puisqu’elle porte des gants, ainsi que le bas de ses jambes (jusqu’en dessous des genoux) où elle arbore de longues bottes montantes.

Élément purement décoratif, elle a également une coiffe surmontée d’une grande fleur factice, qu’elle a ajouté au costume pour lui donner un peu de couleur, contrastant avec le teint plutôt sombre du vêtement.

Les personnes que Moeka a pu cottoyer dans sa vie disent souvent d’elle qu’elle est une personne souriante, agréable à vivre et sympathique. Jeune femme enthousiaste et de bonne compagnie, elle se définit elle-même souvent comme étant heureuse d’aider les autres, tant et si bien qu’on pourrait croire qu’elle se force à l’être pour paraître plus bienveillante. Mais bien que cette constante bonne humeur semble cacher quelque chose aux yeux des plus sceptiques, il n’en est rien.

D’autres en la voyant diront que ce comportement est celui d’une personne naïve et candide, pourtant Moeka est une femme astucieuse et capable de réfléchir bien au delà de ce que peuvent penser ces derniers.
Cependant si elle rayonne de joie lorsqu’elle vient en aide aux autres, il est possible en faisant plus attention que Moeka manque cruellement de confiance en elle, hésitant dans de nombreuses situations surtout lorsqu’elle agit pour elle-même.
C’est une personne dépendante de son empathie pour agir, ce qui l’a poussée à choisir la voie des héros. Cela lui permet d’avoir, dans presque toutes les circonstances, des personnes à aider ou à protéger.

Car en effet, ce que Moeka aime par dessus tout, c’est de se sentir utile. Voir le résultat de ses actes au travers du sourire et des regards emplis de reconnaissance des personnes à qui elle peut venir en aide.

Prônant la supériorité de la réflexion avant l’action, Moeka retournera vite sa veste si la situation l'exige. En effet lorsqu’elle est confrontée à des malfaiteurs - et surtout si ceux-ci menacent le bien être d’une tierce personne - elle change bien souvent de comportement, se laissant emporter par ses émotions.

Etant d’un naturel amical et ouvert d’esprit, il est plutôt facile de tisser des liens amicaux avec Moeka, bien qu’elle manquât un peu de culture générale. Cette facilité d’accès n’est d’ailleurs pas pour lui déplaire, de simples connaissances l’invitant parfois à sortir ou à des soirées  sachant par avance qu’elle ne serait pas du genre à semer le désordre.
Impossible également de ne pas constater que sa compagnie agréable fait d’elle une femme facilement appréciée des hommes. Il est d’ailleurs plutôt fréquent que l’un d’eux finisse par prétendre à l’amour de la jeune femme.
Moeka est cependant un peu fermée aux relations amoureuse, un peu aveuglée par une recherche d’un partenaire qu’elle idéalise.

Enfin, elle est également une amatrice de musique metal. Jouant de la batterie depuis une dizaine d’années, elle n’a cependant jamais vraiment eu d’expérience dans des groupes. Elle n’a pas particulièrement cherché, principalement par crainte de ne pas avoir un niveau suffisant. Les quelques personnes ayant joué avec elle témoignent pourtant souvent de son bon sens du rythme.


Tadahiro et Sayaka Minuyo. Tels étaient les prénoms des deux parents de Moeka.
Née d’un père fonctionnaire de police ainsi que d’une mère travaillant à domicile dans l’immobilier, elle vécut les premières années de sa vie à Tokyo, capitale du Japon. Entourée de ses deux parents et de sa soeur ainée Kanna âgée de 11 ans à sa naissance, la future aspirante héroïne s’épanouissait pleinement dans sa petite enfance.

Peu après la naissance de Moeka, la mère de Tadahiro étant décédée, la famille décida de déménager vers Musutafu - alors que la petite fillette avait 3 ans - afin de rejoindre la famille de Sayaka, habitant la ville depuis déjà quelques temps. Son père ne les rejoignait cependant que pendant les week-end, étant toujours localisé à Tokyo pour son travail.

Si la soeur de Moeka avait eu beaucoup de mal à s’habituer au changement d’environnement, la cadette de la famille continua de rayonner, semblant toujours plus heureuse à mesure que les jours passaient (si tant est qu’on ne lui volât pas sa peluche favorite).

Puis vint le jour fatidique où son alter fit sa première apparition.
C’était en plein mois de septembre, alors que l’humidité de l’été Japonais commençait à disparaître. Moeka, jolie petite sauvageonne de 4 ans, gambadait à la sortie de son bain dans la maison familiale sous l’oeil protecteur de sa grand-mère.
Echappant de temps à autres à la vigilance de son aïeule, la petite fille allait et venait de pièces en pièces, sans pouvoir tenir en place. Et pour cause de cette euphorie, son père avait enfin réussi à être muté dans le département de police de Musutafu, et allait donc enfin s’installer définitivement avec toute sa famille.
L’après-midi venait de commencer depuis peu alors que l’horloge sonnait 14h. Sayaka était partie chercher son mari depuis presque une heure, et son arrivée se faisait imminente. Plus le temps passait, plus Moeka était agitée.

Lorsqu’enfin elle entendit la voiture se garer dans l’entrée de la maison, la fillette courut à toute vitesse. Semant sans difficulté sa grand-mère, elle déboula dans la cour, toute trempée.
Ses parents, d’abord souriants de voir leur fille fidèle à elle-même, remarquèrent que tous ses vêtements dégoulinaient d’eau. Il ne leur fallut que peu de temps pour comprendre ce qu’il se passait : l’alter de leur enfant s’était déclaré. Tadahiro prit sa fille dans ses bras et la serra affectueusement, radieux, tandis que Sayaka affichait une moue forcée.
C’était de l’alter de son père dont Moeka avait hérité.

La vie continuait, et chaque jour la petite fille passait devant le bâtiment principal du lycée Yuei. Au tout début, elle n’apportait pas vraiment d’importance aux super-héros, ne s’intéressant qu’à la musique après avoir découvert des vieux groupes de rock grâce à des CDs trouvés dans des cartons pendant que la petite famille déménageait. Mais à mesure qu’elle grandissait, ses camarades autour d’elle parlaient de plus en plus des héros. En primaire, tous disaient “Je veux être un héros” parce-qu’ils les idéalisaient, comme un enfant voudrait être un chanteur ou une star de cinéma.
Mais lorsque Moeka entra au collège, ceux qui continuaient de tenir le même discours allaient plus loin. Pour eux, c’était une vraie vocation.
Pendant sa première année, la collégienne se mit à réfléchir, et à se poser des questions.
Elle qui était si heureuse de voir des sourires lorsque, par exemple, elle partageait un paquet de bonbons avec un de ses camarades, ne pouvait-elle pas elle aussi devenir une héroïne ?

C’est alors qu’elle commença à suivre les actualités des héros au quotidien, et qu’elle se renseigna sur les parcours de certains d’entre eux. Chaque fois qu’elle allait en cours et qu’elle voyait l’imposante bâtisse du lycée Yuei, son regard traduisait désormais sa volonté.

On pouvait presque y lire “Un jour, j’y serais aussi”.
» Comment avez vous connu le forum ? : Simplement en cherchant un forum MHA sur google :D «


image_footer
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 579
Points : 2310
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
579
2310
2 945
0
0
MessageMar 14 Aoû - 17:19
» Bienvenue sur le forum !
On val o/

Longueur : 200 / 400
Orthographe : 200 / 300
Style : 300 / 700
Originalité : 300 / 600
Autres bonus : 0

Total : 1 000 points de puissance.

Amuses toi bien ! Penses à recenser ton avatar ici ! o/




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Période d'essai terminée : Gray
» Un Champagne Millésimé - Chasse terminée
» BDI (break a durée indéterminée)
» Baptème de GIL et BZEUH [Terminé]
» Baptême de Laiiyla [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: