• 21/03/18 : Second Event » Licence et Vacances d'été lancé ! Rps : 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 /
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
Musutafu est le théâtre de l'apparition d'un nouveau groupe : les Vengeurs. Des vigilantes violents qui estiment que le seul châtiment a faire subir aux vilains est... La mort ! Menés par Wakamono, l'ancien numéro un,ils entament petit à petit une purge de la ville.

La ligue des vilains ne s'arrête pas de son côté non plus. Suite à l'arrestation de Staïn, le recrutement bat son plein et les rangs du premier grand groupe de criminels grossissent à vu d'oeil !

Les étudiants de l'U.A., de leurs côtés, se préparent pour une semaine de vacances dans un camp spécial, avec à la clef, la fameuse licence provisoire !
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Ultimatum - la croisée de chemins antagonistes [avec Kansen, Tenkai & Cygna]

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Alentours de la ville
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 10
Points : 0
Puissance : 1 000
Voir le profil de l'utilisateur
10
0
1 000
MessageDim 1 Avr - 20:40
Un imposant manoir se dressait maintenant devant Kumo et Kansen ; un manoir sombre et immense en bordure de la ville. Une personne fortunée vivait là, protégée par de hauts murets surmontés de piques ainsi que par de nombreux gardes du corps, positionnés ici et là, et par d’encore plus nombreuses caméras à chaque coin du manoir, à chaque entrée, à chaque fenêtre : absolument partout ! Les deux acolytes devaient s’infiltrer dans le gigantesque bâtiment et capturer son propriétaire pour qu’il puisse rendre des comptes à la Ligue. La tâche allait s’avérer plus difficile que prévu…

Mais comment Kumo en était-il arrivé là ? Pour le savoir, il faut remonter quelques jours en arrière dans le quartier général de la Ligue.

Blam !
Un homme déboula dans le bar, sur les nerfs, il claqua la porte d’une main tout en tenant par le cou ce qui semblait être un membre de la Ligue. Il fracassa l’infortuné qui était à sa merci, contre une table et vociféra de manière féroce :
-Répète-moi ça ! Répète le moi ! C’est quoi cet argent !?
D’une voix craintive, l’homme fébrile, à moitié assommée, déclara :
-C’est le vôtre…
-Et alors, pourquoi le cachais-tu !? Le vilain sur les nerfs prit par les cheveux sa victime, près à l’assommer de nouveau contre la table.
-Le Boss… il gardait cet argent pour lui…
-C’est moi ton Boss, tu l’aurais oublié !? C’est mon argent et il me revient de droit !
En effet, ce dernier était ce que l’on pouvait appeler un « mécène » de la Ligue ; il gérait un business illégal touchant dans le trafic de drogues et d’armes dont il donnait généreusement une partie des bénéfices à la Ligue. Celui-ci avait mis en place un réseau de dealers, eux-mêmes sous la direction de « gérants » chargés d’un ou plusieurs quartiers de la ville. Mais, un de ces « gérants » avait choisi de garder une grande partie de ses bénéfices pour lui-même et ses sous-fifres. Lorsque le « Boss » avait appris la nouvelle, le premier sous-fifre complice qu’il a vu en a fait les frais. Désormais, il n’avait plus qu’une idée en tête : récupérer son argent et se venger.
-Écoutez-moi bien, tous ! J’offre un million de yen (environ 8000 €) au premier qui me ramènera cet enfoiré qui m’a volé. Je le veux vivant, je veux m’en occuper moi-même ! déclara-t-il avec un sourire malsain : il allait prendre un malin plaisir à faire parler celui qui l’a trahi.
L’offre était alléchante, et Kumo, assis sur une table ayant assisté à toute la scène, ne rata pas cette occasion. Malheureusement, au même moment où il déclara : -Je suis ton homme !, un autre membre de la Ligue se présenta pour la mission. Ils allaient devoir ce partager la récompense ; en effet, Kumo ne pouvait pas tuer un autre membre de la Ligue sans risquer de se faire mal voir et de passer pour quelqu’un de dangereux même si l’idée lui traversa l’esprit : le jeune homme avait tendance à sous-estimer tous ceux qui n'étaient pas lui.

C’est ainsi que les deux vilains s’étaient retrouvés à faire équipe pour capturer un vilain ayant trahi et son Boss et la Ligue. Lorsque Kumo vit le manoir, il se demanda quelle quantité et depuis combien de temps, celui-ci détournait de l’argent de son supérieur. Il semblait avoir prévu qu’un jour la supercherie serait découverte et avait payé les services de gardes du corps pour se protéger. Les deux acolytes devaient alors s’infiltrer dans le manoir de la cible, le plus discrètement possible pour ne pas se faire avoir par le surnombre évident du côté ennemi. L’homme-araignée chuchota alors à son camarade qu’il ne tenait pas dans son cœur car ce dernier allait lui prendre la moitié du million de Yens :
-Il faut qu’on s’approche sans se faire repérer. Tu pourrais utiliser ton pouvoir pour identifier où sont les gardes et les caméras ? Si on se fait repérer, c’en est fini de nous…



L'histoire de ma vie...
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 38
Points : 6
Puissance : 1 193
Voir le profil de l'utilisateur
38
6
1 193
MessageLun 2 Avr - 18:21
Si cette matinée s'annonçait paisible, l'après midi l'était beaucoup moins. S'étant accordés le droit de participer à une mission très bien rémunérée, quel ne fut sa surprise lorsqu'il entendit simultanément un autre vilain réclamer la mission ... Bon sang. Néanmoins Kansen étant un bon joueur accepta de partager la prime et de faire cet assassinat à deux. La maison de ce supposé traitre ètait vraiment très grande et pour pouvoir repérer toutes les caméras il faudrait dépenser ses 30 secondes de vue bestiale dès le départ, mais il faut en quelque sorte s'assurer de ne pas être prit par surprise lors de l'infiltration à cause d'un garde négligé du Virus.

Il sort donc son petit calepin ainsi qu'un crayon et envoya son oiseau inspecter les lieux, prenant soin d'avoir mit son costume de Virus et donc d'avoir assez de feuille pour schématiser le coffre fort servant de domicile à ce riche peureux. Trente secondes pendant lesquelles Virus varié l'intensité de son sifflement pour signaler à son volatile quand tourner, prendre de la hauteur ou plonger. De l'extérieur on pourrait penser à un enfant jouant aux héros avec son grand frère et sifflotant pendant qu'il dessiner, lorsqu'on connaissait Kansen on savait qu'il était plus que concentrés et que le déranger serait déconseillé par notre médecin traitant. Une fois les trentes secondes écoulés, Le volatile revint se percher sur le vilain qui observé le plan des lieux.

- Il y a deux entrées, chacune gardés par trois hommes armés et un autre observant depuis une fenêtre du bâtiment, pour passer le mieux serait une attaque à retardement d'un coté et nous passant par la porte adjacente. J'ai amené assez d'explosif pour ça, reste a savoir si tu cours assez vite pour rentrer. Passe moi ta main par la même occasion, comme notre cible est hors de ma portée de vue ce sera pratique de charger mon alter sur toi avant qu'on n'ait à se disperser.
Jeune membre des Vengeurs
avatar
fond des messages :
Messages : 9
Points : 0
Puissance : 1 400
Voir le profil de l'utilisateur
9
0
1 400
MessageDim 8 Avr - 21:05
-Je t’ai dit que je n’avais pas le temps pour ça. Dit-il calmement.

Cet homme était assis en tailleur sur les tatamis du logement du géant en face d’une table basse en bois. Pendant ce temps, le géant posa sur la table deux tasses de thé et deux parts de gâteaux.

-Allons. Répondit-il simplement en se posant lui aussi en tailleur près de la table basse.

La différence de taille était clairement visible et pourtant, l’étranger mesurait entre 1m80 et 1m90. Cet homme était celui qui avait libéré Tenkai de son gang et l’aidé à atteindre sa vengeance personnelle. Il se nommait Kang, peut-être un alias, mais le cornu lui était reconnaissant et l’invitais souvent à prendre des gâteaux et du thé.

Cet homme au teint halé et aux cheveux blancs possédait des oreilles animales. Son physique était très fin et entraîné. Il avait retiré sa cape et posé à côté de lui son fusil et ses deux pistolets. Il s’agissait apparemment d’une forme de politesse chez lui.

Kang:
 

-Apparemment ce type et son groupe aurait touché à de nombreuses personnes avec leurs trafiques. Toujours chiant à vérifier avec toi, mais voilà 4 personnes qui ont disparu et possiblement à cause de lui. Reprit-il en posant 5 photo avant de prendre une gorgée de thé et d’attaquer la part de gâteau.

Kang était plutôt calme au début, mais face au silence de Tenkai, ce dernier se mit à parler de plus en plus en sa présence. Les photos qu’il avait passé au géant étaient celles de personnes qu’il reconnaissait sauf une qui était la cible, des personnes très sympathiques, mais portées disparues. Il s’agissait là d’une méthode pour le motiver, car ce dernier acceptait les missions qu’on lui donnait, mais les résultats étaient clairement inférieurs s’il ne se sentait pas concerné.

-Et voilà l’adresse. Termina-t-il en donnant un morceau de papier à Tenkai avant de se lever, ayant terminé le gâteau et le thé.

Il se leva en ramassant toutes ses affaires.

-Au fait, vous serez deux sur cette affaire. L’autre type est spécial, tu le reconnaîtras d’un coup d’œil, cheveux blancs, peau blanche et une lance bizarre.

Il s’en alla en faisant un signe de la main au géant. Malgré ce qu’il disait, Kang avait pris le temps d’accepter poliment ce que lui servait Tenkai à chaque fois.

Pendant ce temps, le géant fixait les 4 photos avant de les prendre avec lui. Il avala d’une bouchée le gâteau et but son thé rapidement avant de se préparer et de partir vers l’adresse de la cible.



Marmonne en #996600
Jeune membre des Vengeurs
avatar
fond des messages :
Messages : 4
Points : 0
Puissance : 1 300
Voir le profil de l'utilisateur
4
0
1 300
MessageLun 9 Avr - 19:00
Cygna venait de terminer une mission donnée par l’agence, qui l’avait ennuyé du fait qu’il ne s’agissait en aucun cas de ceux qu’il poursuit. La lance sur son épaule le soleil brillant au-dessus de sa tête, il se baladait sur les toits en faisant attention à ce qu’aucun héros ne le suivent.

Puis quelques mètres après, il entrevit son appart mais surtout que la porte de celui-ci était ouverte il craqua son cou et ce plaignait que la journée n’était pas terminée avant de fonçait sur son appart. A peine arrivé il observa les alentours en premier, une voiture, un van, tout ce qui pourrait lui indique s’il s’agit d’un groupe ou d’un homme seul.  

Rien de tout cela, il sauta donc sur son entrée et fixa pendant un moment l’intérieur de son appart. Puis il décida d’entrer, à peine le pied dans l’appart il lança son bras droit, pics vers le mur afin de transpercer celui qui était caché derrière sa porte. Mais à peine lancé le bras fut bloqué par un katana, il tourna la tête et vit l’homme qui l’avait recruté dans le passé.

« C’est comme ça qu’on accueilli un ami ? » dit-il en rigolant

Tobi Hanzou connu sous le nom Emporor Cold, il est d’origine japonaise avec une tenue militaire blanche et un manteau en fourrure sur ses épaules. Cheveux argentés et les yeux bleus.

Emporor Cold:
 
« Qu’est-ce que tu me veux Tobi ? Ta une mission ? »

« Oui, la mission est simple tuer un trafiquant et détruire tous ceux qui se mettront sur votre chemin. Ah ! J’allai oublier il a volé plein d’argent à son boss donc fait toi plaisir sur ta prime » dit-il en lançant un papier avec une adresse en direction de Cygna.

Il l’attrapa et répondit,

« Ok… Votre ? » répondit Cygna étonné

« Oui vous serez deux, c’est un géant à corne tu pourras pas le louper. »

Et Il disparut en passant à peine la porte, Cygna réfléchissait pendant quelques instants au milieu de son salon avant de fermer sa porte et de partir en direction de sa prochaine mission.
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 10
Points : 0
Puissance : 1 000
Voir le profil de l'utilisateur
10
0
1 000
MessageMer 11 Avr - 14:14
-Quatre gardes surveillant chaque entrée ? Il a dû voler un paquet de fric à l'autre pour pouvoir se payer tout ça... Tu veux donc les leurrer en faisant une fausse attaque. Mais je ne suis pas persuadé de l'efficacité d'une telle stratégie : ce serait révéler notre présence et nos intentions et même si un certain nombre de gardes se précipiteront vers l'explosion, je ne pense pas qu'ils commettent l'erreur d'envoyer tous les gardes d'une entrée et ils ne seront pas bêtes au point de rester planté là longtemps : ils vont vite se ruer à l'intérieur trouver les intrus. répondit Kumo.
En effet, le jeune homme comptait plutôt sur l'infiltration et n'espérait pas rentrer dans le tas, le surnombre adverse évident aurait raison d'eux d'autant que même si Kumo avait confiance en ses capacités, il reposait avant tout sur la stratégie et la déloyale pour se débarrasser de ses adversaires. Mais, il avait derrière ses dires une autre intention : il pourrait établir un plan le favorisant lui, et mettant en danger son coéquipier, avec la bonne stratégie, il pourrait se débarrasser de son acolyte et récupérer la prime pour lui tout seul. Avec cette idée, il continua :
-On pourrait plutôt détourner les gardiens de manière "intelligente", par exemple, en utilisant ton hirondelle pour dérober un truc important aux gardes et ainsi les écarter d'une entrée, il faudrait trouver un autre leurre pour le sniper et éviter qu'il tire sur ton oiseau, le temps de nous laisser entrer, incognito. Il faudra être très rapide, on n'aura pas beaucoup de temps. Ainsi, on pourra s'introduire discrètement à l'intérieur sans se faire repérer, plutôt que d'avoir à jouer au chat et à la souris avec les gardiens.
Avec un tel plan, il espérait trouver l'opportunité de faire repérer sans coéquipier pour qu'il soit la cible de tous les gardes et de profiter de la panique pour kidnapper la cible et faire une pierre de coup en éliminant aussi son coéquipier. Mais, au vu du plan que ce dernier avait mis au point, Kumo se questionnait sérieusement si son coéquipier allait suivre à la stratégie à la lettre, il semblait être une tête brûlée, et pas spécialement quelqu'un de réfléchi. Et le jeune homme s'inquiétait, redoutant que son coéquipier ne suive pas son plan.

Il se dirigea vers l'arrière du bâtiment, l'endroit qui lui semblait être le moins visible, cachée par quelques autres constructions, attendant la réponse dans son camarade pour appliquer son plan. Il était près à se précipiter dans le bâtiment après que Kansen eut détourné l'attention des gardes. Mais, si celui-ci n'accepterait pas son plan, Kumo devrait se résoudre à appliquer celui de son camarade, bien moins bon selon lui, et bien moins bon pour lui ; il ne lui restait plus qu'à attendre une réponse en croisant les doigts...


HRP: pour résumer
Spoiler:
 



L'histoire de ma vie...
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 38
Points : 6
Puissance : 1 193
Voir le profil de l'utilisateur
38
6
1 193
MessageJeu 19 Avr - 19:38
Comme si Kansen allait mettre en son volatile, il ne fallait pas pousser non plus, autant il pouvait tolérer que son partenaire de fortune veuille garder le butin pour lui en élaborant des plans foireux, autant risquer son hirondelle était interdit, autant jeter son naginata aux pieds des gardes pour se faire arrêter. A cette pensée le masqué serra un peu plus sa prise sur l'étui de son arme et fit demi-tour sans se préoccuper de son partenaire. Enfin, pas vraiment demi-tour, il se posta plus précisément dans un bâtiment désinfecté à peine 1 kilomètre plus loin, entouré de grillage qui évidement ne fit pas grande différence face à un couteau assez aiguisé pour coupé ton doigt si tu le poses sur la lame. Une fois à l'intérieur du bâtiment le masqué chercha un poids lourd, pas le véhicule hein, juste quelque chose d'assez lourd pour faire bélier et pendant qu'il cherchait il expliqua son "plan" à son partenaire arachnéen.

Kansen - Il y a longtemps j'ai fait un exposé sur l'endroit, compliqué étant donné que le crime organisé ne permettait pas à un enfant de venir après l'école comme le soleil se couchait et qu'on était en hiver. Pour faire mes photos j'avais dressé un petit rat et je lui avait mit une caméra sur le dos, avec mon alter je pouvais photographié ce que je voulais prendre et mon temps était assez élevé pour un rongeur aussi petit.

Lorsque Kansen trouva le poids lourd qu'il cherchait, il se dirigea vers le à l'opposé de l'entrée et d'une fenêtre avant de demander à Kumo de faire un bélier à corde grâce à ses toiles, un point d'attache avec le mur près de l'endroit qu'il voulait casser et élevant la poutre de bois du sol pour faire un effet de balancier.

Kansen - Ce petit rat était vite parti ici, puis sous un trou et devine où il est ressortit.

Le masqué tira de toutes ses forces pour mettre le plus de distance entre le bélier et le mur avant de le lâcher pour qu'il éclate le mur qui était en vérité en plâtre, montrant une galerie de trois mètres sur trois et totalement à l'abandon car était recouvert de toile d'araignée, ironique n'est-il pas ?

Kansen - Il menait droit à la cuisine d'un homme apparemment très riche, j'étais un peu trop jeune pour faire un lien, mais en schématisant la maison cela m'est revenu en tête. Sans doutes que le précédent propriétaire l'avait construit pour avoir une sortie de secours, mais que dans son égoïsme il l'a bouché pour que notre cible n'en profite pas. Si l'araignée que tu es veux bien retirer toute cette toile ?

Virus aimait bien son petit coup du sort, se mettre sur un petit podium l'amusait vraiment surtout lorsque la personne le considérait comme un imbécile, même si il exagérait sans doute l'hypothétique mépris que Kumo lui vouait.
Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dead of Winter - A la croisée des chemins
» A la croisée des chemins...
» Quelle est le panda le mieux approprié avec un feca?
» Duo avec un Panda
» Souci avec les spoilers !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Alentours de la ville-
Sauter vers: