• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Whispers in the dark [Johan]

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone industrielle
Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 5
Points : 0
Puissance : 1 100
Voir le profil de l'utilisateur
5
0
1 100
MessageLun 24 Sep - 1:12

Emiko & Johan
Whispers in the dark
L'obscurité de la nuit était parfois dérangeante pour certaines personnes. Cela n'était pas le cas d'Emiko, qui vagabondait régulièrement dans les ruelles les plus sombres de la ville. C'était son quotidien, en ce moment. De plus, avec son alter, il était facile pour elle de se repérer dans les endroits sombres sans trop de problème. Ce soir, elle marchait sans réelles convictions, un orbe bleuté flottant au dessus de la main droite, et son œil rouge scintillant. Elle connaissait les rues par cœur, à force de les explorer.

« Hm. Qu'est-ce que... »

Emiko avait entendu des bruits inhabituels dans une ruelle, non loin d'où elle se trouvait. Cet endroit était réputé pour être assez tranquille, peut-être même trop, parfois. Très peu de gens se promenaient par ici, c'est pourquoi Emiko passait dans le coin parfois, simplement pour souffler un peu, sans devoir confronter le regard des autres.

Normalement, elle continuerait son chemin, l'air de rien, sans se soucier de quoi que ce soit. Qui sait pourquoi sa curiosité avait décidée de se réveiller, à cet instant. Peut-être parce que c'était inhabituel, justement, à cette heure, d'entendre des bruits par ici. En déplaçant son orbe bleu, celui-ci devint rouge, et elle avança doucement vers la ruelle peu illuminée.

« Qu'est-ce que c'est ? » Elle pouvait apercevoir la silhouette d'un jeune homme d'à peu près son âge, là, devant elle. Au final, ce n'était rien de très palpitant. Sans doute une âme errante, comme elle. Elle laissa s'échapper un soupire avant d'analyser l'inconnu de ses yeux vairons. « Navrée pour le dérangement. » Murmura-t-elle, d'un air désintéressé.

C'était quand même étrange. Elle ne savait pas tellement pourquoi, mais quelque chose l'intriguait. Elle ne saurait l'expliquer. Elle aurait pu repartir sans un mot, mais elle attendait là, de voir si le jeune homme allait lui répondre quelque chose. Elle ne lui avait posé aucune question, pourtant. C'était complètement idiot.

Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 554
Points : 2308
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
554
2308
2 945
0
0
MessageJeu 27 Sep - 16:42
LIVRE 1 - CHAPITRE N°13
Whispers in the dark
Johan R. Grant & Emiko Himura
Le retour au train-train quotidien, c'était plutôt ennuyant. Johan en subissait actuellement les désagréments, adossés à un mur sale d'une ruelle, simplement éclairée par un néon clignotant. Accompagné de la lune comme simple amie, l'électrifié regardait vaguement au loin, avant de bâiller de manière sonore. Presque par réflexe, l'homme tapota son épaule lentement, comme pour s'assurer qu'elle était toujours là. Il y a à peine quelques jours, il retira enfin les bandages cachant les stigmates de son combat lors du camp d'été. Un duel entre lui et une belle araignée, qui dégénéra en un affrontement déséquilibré contre une tarée usant de ses pouvoirs de télékinésie pour faire mouvoir un énorme squelette.

Le prix à payer pour cette joyeuse partie fut d'importants dégâts, de son côté. Entre la morsure empoisonnée, les coups brisant ses côtes ou bien la lame qui s'était planté dans l'épaule déjà meurtris par le poison, dieu seul savait à quel point Johan aurait du rester au lit cette journée-là.

Sa convalescence terminée, le Comique était ainsi de nouveau en pleine possession de ses moyens. Bon point, sauf que cela signifiait aussi ce fameux retour à sa vie d'origine. Le jour, il repartait alors à l'U.A., ou alors à l'agence où il se formait à côté, comme tous les autres troisièmes années. Et la nuit... eh bien la nuit, c'était le retour à sa seconde vie. Sa jeune amie, qui s'occupait de son petit boulot de son côté, n'était pas prête à le laisser partir, et cette nuit fut ainsi le retour du Joker.

Une nuit qui ne fut pas si compliquée que ça. Il n'avait qu'à effrayer quelques mauvais payeurs, d'autres vilains qui usaient des services proposés par la jeune femme. Un simple passage, quelques étincelles et enfin un papier décrivant plus en détail la menace, et la créance était ainsi payée en quelques jours. Un départ simple et lent, permettant au jeune homme de rentrer chez lui plus rapidement. À ce moment-là, il prenait ainsi la route des personnes l'hébergeant, lui et quelques autres jeunes qui travaillaient dans le coin.

Seul, il reprit alors sa marche. Ses pas résonnaient à travers les ruelles. Il marchait lentement, déformant l'obscurité de sa masse. Du long de ses deux mètres de haut, son ombre ressemblait à un monstre avalant la maigre lumière des différents poteaux et néons qui passaient près de lui. Malgré sa fatigue, ses stigmates visibles de part les cernes sous ses yeux et les nombreux bâillements qui s'échappaient de ses lèvres, l'homme n'avait pas réellement envie de rentrer directement chez lui. Réfléchissant à quoi faire, c'est à ce moment qu'il remarqua la nouvelle âme qui vint se joindre à lui lors de cette scène nocturne.

Son regard bleuté, légèrement pétillant, s'abaissa alors pour découvrir la jeune femme. La jeune et petite femme, en réalité. Au contraire du comique, aucune émotion ne semblait être visible sur son fin visage. De son côté, Johan arborait son permanent sourire joviale, étiré, semblant inviter à la découverte. Légèrement intrigué, la curiosité étant un défaut assez présent chez le jeune homme, il haussa néanmoins un sourcil à la réaction de la nouvelle participante.

Elle fut, semblerait-il, attirée par les bruits provoqués par sa longue marche. C'était compréhensible : en pleine nuit, dans des ruelles étroites et assez loin du centre-ville, n'importe qui pourrait être inquiété par de tels bruits. Plus que de l'inquiétude, c'était tout autant de la curiosité qui semblait être la raison de son arrivée. Elle s'excusa, et au lieu de simplement tourner les talons et reprendre ses activités, la petite attendait. Une réponse, sûrement ? Quelques longues secondes d'un silence presque gênant vint emplir l'air, avant que Johan ne se réveille finalement, répondant de sa voix forte mais lente.

« Salut. »


Un simple mot, soufflé presque avec fatigue, s'échappant difficilement de la bouche du jeune homme. S'étirant lentement, il fit alors craquer ses articulations, poussant un léger soupir de soulagement avant de se gratter doucement l'arrière de la tête. Il ressemblait à quelqu'un qui venait tout juste de s'éveiller, mais qui était toujours prêt - et en attente - de rejoindre la douce étreinte de Morphée.

« C'est rare de croiser quelqu'un par ici, d'ailleurs... »


Son sourcil se haussa un peu plus, signe de sa curiosité, mêlé à un certain amusement. Pourquoi se trouvait-elle par ici ? Elle ne semblait même pas avoir peur du géant qu'était l'électrifié, signe qu'elle ne craignait pas réellement ce qu'elle pourrait croiser au détour d'un croisement simplement éclairé par la nuit.

Enfin, de toute manière, il n'était pas là en tant que héros.

« C'est dangereux la nuit, Kiddo. »


Il lança ses mots presque avec désintérêt, fermant les yeux tout en se grattant plus bruyamment ses cheveux d'un blanc de neige, qui semblait aller de paire avec sa peau pale.

Écrit et codé par Johan R. Grant




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Web] Bioniclestory updated : Dark miror chapitre 2
» Dark Heresy - Un JdR dans l' univers de 40K
» [Dark Heresy] à toulouse vendredi 28 novembre
» DARK HERESY
» LES CARRIERES DE DARK HERESY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone industrielle-
Sauter vers: