• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Au mauvais endroit au mauvais moment [PV : Jericho Wakaba]

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone résidentielle
Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 38
Points : 16
Puissance : 1 800
Voir le profil de l'utilisateur
38
16
1 800
MessageDim 5 Aoû - 18:55
Les jours se suivaient et ne se ressemblaient pas à Yuei, même si il y avait les mêmes horaires chaque semaine comme toujours. En effet, chaque cours étaient l'occasion d'en apprendre plus sur le métier de héros, que ce soit en théorie ou en pratique. Chaque jour qui passait, Hari découvrait un peu plus ce qu'il était nécessaire de comprendre et de savoir pour assurer en tant que justicier, pour ne pas avoir à rougir de ses actes. Comme beaucoup ses cahiers étaient fort remplis de conseils, de méthodes, et de théories sur le sujet, il était difficile de ne pas dire qu'on ne savait pas quand on commettait une boulette. De son côté Hari tenait à être parmi les meilleurs élèves théoriquement, pour être sûre de ne pas faire de bêtises dans sa future carrière d'héroïne, pour être exemplaire.

Cependant avant de pouvoir prétendre à ce titre prestigieux, il fallait passer les examens difficiles qui allaient trier sur le volet les prétendants au titre pour en faire des provisoires puis des pro comme beaucoup. Parfois il arrivait que voir cette énorme montagne qui se dressait devant elle lui donnait envie d'abandonner, mais elle ne le faisait jamais à cause de la satisfaction d'avoir ce permis et cette gloire de héros. C'était en tout cas le rêve qui l'accompagnait souvent quand elle revenait à l'école, l'idée d'enfin se servir de son pouvoir contre des vrais vilains et de recevoir les nombreux remerciements des civils, ça n'aurait pas de prix de connaître tout ça. Mais avant ça, tous les élèves avaient pour ordre de ne strictement pas utiliser leur pouvoir en-dehors de l'école ou en-dehors des établissements prévus pour supporter leur utilisation massive dans un lieu réduit.

C'était souvent une gêne d'être contraint d'agir en civil dans les rues, et beaucoup en profitaient, ce qui posait problème. Après tout, les vilains couraient les rues, et eux ils n'avaient pas peur de la police ni des héros toujours occupés ailleurs pour utiliser leur pouvoir à mauvais escient. C'était justement ce qui était en train de se dérouler, alors que Hari marchait dans la rue vers chez elle. Dans une ruelle, un regroupement de vilains était en train de comploter, ils gardaient quelque chose de gros dans un sac de sport, sans qu'elle puisse voir ce que c'était, mais elle comprenait vaguement que cette chose devait faire de gros dégâts. C'était peut-être une bombe destinée à détruire ou à libérer du gaz nocif, ou encore autre chose. Hari s'approcha un peu pour écouter d'un peu plus près leur discussion, profitant de l'ombre environnante pour se faire discrète. Cependant, un des vilains qui semblait s'être absenté la surprit sur le fait, passant son bras autour de son cou pour l'empêcher de partir. Bien qu'elle ait sa rapière pour se protéger, elle avait conscience qu'en plus de ne pas pouvoir utiliser de pouvoir en-dehors de l'école, la police pourrait aussi la punir pour utiliser une arme blanche. Même à l'école elle recouvrait la pointe de son arme d'une protection en caoutchouc pour éviter de faire mal aux élèves lors d'affrontements, mais ici c'était un tout autre problème car le danger était réel mais les conditions n'étaient pas bonnes pour se défendre convenablement. En plus de ça, le vilain qui la menaçait avait une salive particulièrement acide, chaque goutte qui tombait sur le sol créait de la fumée. La seule chose qu'elle espérait était de ne pas mourir avant d'avoir au moins atteint son objectif final, ce serait trop bête de perdre la vie avant même le diplôme.

Pourtant tout ce qu'elle pouvait faire était de compter sur les autres, les héros surtout, afin qu'ils lui viennent en aide. Bien qu'elle n'ait pas la permission d'appeler à l'aide, Hari espérait que ses quelques gémissements de peur suffisent à attirer quelqu'un dans une ruelle discrète et peur recommandables pour les civils. Alors que les autres s'approchaient d'elle pour la capturer, la demoiselle continuait de se débattre, donnant des coups de pied autant que possible pour les éloigner, c'était bien sa seule solution pour repousser au mieux sa disparition.
Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 10
Points : 0
Puissance : 1050
Voir le profil de l'utilisateur
10
0
1050
MessageMar 7 Aoû - 0:10
Encore une sortie, encore une journée, mais cela est nécessaire. Je continue aujourd'hui dans la routine habituelle qu'est m'a vie actuelle. Je suis Jericho Wakaba, Je n'ai pas de licence, je n'ai fait aucune étude pour devenir super héro, mais cela ne m'a pas empêché d'utiliser mon alter. J'ai promis de protéger les plus jeunes de la menace que représentent les vilains. Cela est mon objectif, et rien ne peut m'en détourner, même pas le gouvernement, même pas ma famille, même pas les vilains.

Je marche seul, dans une ruelle, je n'ai rencontré personne pour le moment, tout va bien. Je continue ma patrouille, si je n'ai vu personne ça ne veut pas dire que rien ne se passe. Je passe dans plusieurs croisements, essayant de faire le moins de bruit possible malgré mon scaphandre. C'est là que j'ai remarqué une scène des plus intéressantes: Un groupe de vilains. Ils sont en train de planifier quelque chose, je les regarde faire, passant au travers des murs grâce à mon alter pour échapper à leur regard, mais la suite des évènements va provoquer mon intervention, ma passivité à disparue par ce simple acte.

Ils ont capturés une fille, visiblement mineure, elle semble à leur merci, gémissant et donnant des coups de pieds pour ralentir l'échéance, je ne peux pas laisser cela impuni. Je traverse un des murs, je passe dans ce qui semble être une cuisine, le propriétaire semble absent, ça m'arrange. Je me place comme je le peux à côté de la scène, me préparant à l'assaut. D'un seul coup, je sort du mur, utilisant  mon alter pour créer un effet de surprise, un adversaire qui sort de nulle part. Je frappe de mon poing gauche celui qui à pris la fille en otage, le faisant reculer de quelques pas.

La fille est libérée de la poigne de ce monstre, je la regarde, et sans lui demander son avis je la prend par le poignet pour l'emporter avec moi. Je me moque de savoir si elle est d'accord ou pas avec mes actions, je lui laisse pas le choix: j'essaye de lui sauver la peau, elle va devoir faire avec. J'aurais pu me battre contre eux, certes, mais ils ont la force du nombre, et dans cette situation je préfère éviter au maximum qu'on m'attaque. Ils nous poursuivent, ça impossible de le nier, mais je vais courir avec elle tant qu'elle ne sera pas en sécurité. J'esquive comme je le peux les assauts à distance, mais mon armure à quand même prix des coups, heureusement mon corps n'a rien subit.


Je suis rentré...

Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 38
Points : 16
Puissance : 1 800
Voir le profil de l'utilisateur
38
16
1 800
MessageVen 17 Aoû - 22:37
Dans la situation actuelle, Hari ne voyait pas trop comment s'en sortir, bien qu'elle soit armée. Cependant sans son pouvoir, sa rapière ne servait pas à grand chose, à part infliger des dégâts mineurs. Dans un monde où une majorité de la population possédait un pouvoir, les civils ordinaires ne faisaient pas le poids très longtemps face à des utilisateurs. Elle n'avait pas de quoi se défendre correctement, et en plus de ça on ne pouvait pas la voir dans cette ruelle trop obscure où les détails échappaient à beaucoup. En plus de ça, peu voudraient intervenir et risquer leur vie, surtout si il était interdit d'utiliser son pouvoir en public, ça rendait les rues très peu sûres sans la présence d'un héros au minimum.

Cependant quelque chose sort du mur pour frapper l'homme qui la tient par le bras à la gorge, lui faisant lâcher prise, et manquant de peu de faire trébucher Hari dans le mouvement. Tout se passait très vite et elle ne savait pas si c'était une bonne chose ou pas, l'individu ne semblait même pas humain et la repoussait beaucoup, comme un monstre de cauchemar ou de film d'horreur. Mais il ne lui laissait pas l'occasion ni de chuter ni de s'enfuir l'entraînant de force avec lui pour éviter d'être pris pour cible par les vilains. Ceux-ci n'avaient pas l'air contents du tout et poursuivait le duo, de toute évidence ils ne tenaient pas à ce que la police apprenne leur magouille. En réfléchissant un peu, elle se demandait quel genre de héros il pouvait être, et pourquoi il avait choisi de fuir plutôt que de combattre. Avec une armure comme la sienne, bien qu'elle soit très inhabituelle en milieu terrestre, il devrait pouvoir éviter de gros dégâts et en infliger à l'ennemi.

Pour le moment, le mieux à faire était de courir de toute son énergie en suivant son présumé sauveur, en attendant d'en savoir plus sur lui. En tout cas ça ne la rassurait pas spécialement d'être enlevée, même si elle était hors de danger avec lui. Après tout il faisait peur et rien ne disait qu'elle pouvait lui faire vraiment confiance, il ne s'était même pas présenté sous quelque titre que ce soit, aucun surnom de héros, aucune licence. Quand ils furent hors de portée de la bande de voyous peu ordinaires, Hari tira sur son poignet pour arrêter sa course, voulant en savoir rapidement plus sur lui avant de continuer.


-Vous êtes qui à la fin ? Pourquoi je devrais vous suivre ? Qui me dit que vous allez me relâcher ?
Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moment fun, ragequit, mauvais joueur ?
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Peut-on être fondamentalement mauvais à Magic et le rester?
» Votre plus mauvais joueur titulaire !!!!
» Trick or treat - Des friandises ou un mauvais tour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone résidentielle-
Sauter vers: