• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Mieux se comprendre pour mieux se sentir, un cours particulier pour Uraiko (FT Uraiko et Miyuki)

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Stade
Héros
avatar
fond des messages :
Messages : 5
Points : 1
Puissance : 700
Voir le profil de l'utilisateur
5
1
700
MessageMer 18 Juil - 13:19
Jonas rentra chez lui en soupirant, l'air fatigué et blasé. Depuis les cinq mois qu'il avait obtenu son diplôme d'héroïsme, il n'avait eu qu'assez peu de contrats sérieux; l'immense majorité des demandes étant composée d'offres inintéressantes, basiques, voire farfelues qu'il n'acceptait pour ne pas avoir les fonctionnaires de l'état sur le dos, prêts à faire remarquer tout manque d'activité.

"Sans doute le lot des débutants le temps de se faire un nom..." Se disait le jeune héro sans grande conviction en jetant négligemment son sac sur son lit et alluma son ordinateur; lorsque sa boîte mail fut ouverte, ce fut de nouveau pour parcourir le même genre de travaux.
"Un voyou a encore fait ses immondes graffitis sur ma façade... Tsss, les gens ont tendance à nous confondre avec les flics. Encore des demandes de dératisation, des prélèvements pour faire des biocides, je vais finir par avoir l'impression de n'être bon qu'à ça en plus de me demander à chaque repas si mes légumes ont poussé grâce à ma transpi...
Le docteur Ishii veut encore me faire venir à son labo pour tester sur lui-même ses remèdes de désintoxication? S'il n'apprend pas de ses erreurs, ses expériences vont finir par le faire crever, cet imbécile. Et un mail du proviseur Nezu."

Incrédule, Jonas regarda à nouveau le nom de l'auteur de message.
"Qu'est-ce qu'il me veut, lui? Et à mon adresse professionnelle?"

Il parcouru rapidement les très longues formules de politesse caractéristiques de la marmotte, ou d'un souris? Le jeune homme n'a jamais vraiment su.

'...parmi les nouveaux éléments que l'école a reçu cette années, il y a un jeune garçon du nom d'Uraiko Gintamaru, il très prometteur mais qui pose certains soucis, autant pour les autres que pour lui-même. Il a beaucoup de mal à s'intégrer, alors que sont alter explosif et ses émotions négatives interagissent dans un cercle vicieux. Il passe beaucoup de temps à l'infirmerie à cause du contrecoup de ses crises et je crains que ça n'aille pas en s'arrangeant. Comme tu as toi-même eu des problèmes à cause de ton alter au cours de ta scolarité, le partage de ton expérience avec lui pourrait être assez bénéfique. Tu seras accompagné par Mademoiselle Miyuki Cheng, je crois que vous vous entendiez assez bien et que sa gentillesse et ses talents de soin ne seront pas de trop. J'aimerais donc que vous gériez à deux un cours particulier pour prendre en charge ce futur héro. Veuillez...'

Jonas manqua de se perdre dans un nouveau pavé de politesse pour lire le lieu et l'heure de ce fameux cours: le lendemain à 14h00 au stade de l'école. D'abord assez peu enthousiaste à l'idée de jouer les nounous, il finit par se dire que ça changerait de son travail habituel en renvoya une réponse positive à la créature de fourrure.

Le lendemain, il profita de sa grasse matinée du samedi avant de se préparer à son originale mission, il mit son costume dans son sac. "On ne sait jamais." Se dit-il et partit pour l'école.

Arrivé au portail du collège, il s'apprêtait à entrer lorsqu'il remarqua l'arrivée d'une silhouette qu'il reconnaissait. Il fit alors un grand signe de la main souriant.
-Hey, Salut Miyuki! Comment tu vas? Ca faisait longtemps.
Héros
avatar
fond des messages :
Messages : 11
Points : 0
Puissance : 1 300
Voir le profil de l'utilisateur
11
0
1 300
MessageMer 18 Juil - 17:16
Mieux se comprendre pour mieux se sentir, un cours particulier pour Uraiko
Une journée chargée à aider un peu partout, alias son cours en soins qui est une fois la semaine ou simplement à courir d'un bord ou de l'autre pour aider au restaurant de son père ou à la pâtisserie de sa mère. Au moins, elle avait une colocataire qui donnait un coup de main à l'appartement, quand celle-ci n'était pas chez son copain. La métissée rentra d'une longue journée chargée et d'une rencontre avec son ancien directeur. Elle se souvenait encore de la discutions qu'elle avait eu avec celui-ci, en terminant son cours. Il avait demandé à Miyuki si elle pouvait aider à un élève avec son alter et vu qu'elle était en soins, cela pourrait être très utile en cas de besoin. Bien entendue, elle avait accepté, vu qu'elle se doutait un peu du pourquoi quand il lui donna les détails et avec qui elle allait travailler sur ce cours particulier. Un ancien élève de sa classe, elle se souvenait très bien de celui-ci.

Une fois rentrée, elle bloqua le chemin à une charmante, petite boule de poil appartenant à la colocataire. Il essayait de sortir sans être attaché et Miyuki partageait l'avis de l'élève de 3e année. Elle prit le chaton dans ses bras et ferma la porte avant de le déposer par terre.

- Al', Ruki a essayé de s'échapper encore!


- ENCORE?!

Ce ne fût pas long que l'élève en question sortie en vitesse de sa chambre pour rejoindre Miyuki et reprendre son chat. Elle connaissait Alexandra depuis qu'elle était en 1re année. C'était impossible de lui dire non, vu qu'elle aidait comme elle le pouvait et ne dérangeait pas. Le temps que cette dernière était occupée avec son chat, la jeune héroïne nota l'heure et le lieu pour demain avant d'oublier. Elle passa une soirée tranquille avec son amie.

Le lendemain, Miyuki se prépara comme à l'habitude, rangeant avec soins son costume d'héroïne dans son sac et s'assurer qu'une ne soit pas en retard. Le temps qu'une serait en cours, la métissé profita pour passer à la pâtisserie prendre les déjeuners fait par sa mère, et ce, avec des produits toujours frais. Une fois l'heure du départ, Miyuki se dirigea vers U.A. Une fois arrivée au portail, une voix l'interpella et celle-ci regarda la personne qui lui faisait un signe de la main.

- Hey, Salut Miyuki ! Comment tu vas ? Ca faisait longtemps.

- Hey Jonas. Je vais bien et toi ? Oui, c'est vrai, mais il faut dire que tout le monde est occupé avec le travail ou des études universitaire, alors c'est plus compliquée de tous se voir.

Sur ce, Miyuki rentra dans l'école pour ne pas arriver en retard au Stade. Une fois rentrée, celle-ci se changea pour son costume d'héroïne et alla vers le Stade en attendant de connaître l'élève qu'elle et Jonas étaient en charge d'aider.


Fusagu NO men ni kowasu kyouran KIDS Uso KIRAI ? Houkai ? Hibi wo touka shite

DEADℒoͼk - Kouyran Hey Kids!!
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 49
Points : 392
Puissance : 1 760
Voir le profil de l'utilisateur
49
392
1 760
MessageDim 22 Juil - 1:45
J’avais encore fais une bêtise ? Enfin c’est ce que je me demandais alors que je venais de recevoir un mail qui me disait que j’allais avoir une cour supplémentaire en solo épaulé par deux profs … Qu’est-ce que j’avais fait encore ?! Est-ce que c’est l’évier que j’ai abîmé la semaine dernière en option cuisine ? Je n’espère pas … Ou c’est aussi peut-être à cause de mon alter … Quand je me surmène je me blesse … C’est sans doute la raison … Mon professeur principal m’a dit qu’ils taffaient pour me faire un emploi du temps spécial étant donné que mon alter ne demande pas que de la pratique pour être améliorer … C’était peut-être le début de cet entraînement justement. Un soupir franchis alors mes lèvres tandis que je laissais mon téléphone sur le bord de mon lit avant  de me lever. L’effort ne fut pas bien rude puisque je me laissais tomber dans le sofa de mon appartement avec lourdeur en pestant alors que je choppais la manette sur ma table basse pour jouer un peu histoire de me changer les idées. Au menu de ce soir … Dishonored ? Je l’ai déjà fini mais pourquoi ne pas le recommencer. Je jouais donc pendant un petit moment tandis que le soleil disparaissait par la fenêtre, se cachant mollement derrière l’horizon. Au bout d’une petite heure je reposai alors la manette sur la table en soupirant de plus belle. Puis, me levant, je fis ce que toutes personnes soucieuses et pensives font à la maison : on ouvre le frigo.

« Tiens j’ai de quoi faire une omelette … » fis-je en soupirant. Je commençais justement à avoir faim, je n’avais pas mangé ce midi pour réviser un test d’anglais … Avec un petit sourire aux lèvres je commençais donc à faire mon omelette, avant de voir qu’il me restait du riz … Je vais peut-être faire une version française donc … Omurice au fromage ? Je hochais la tête doucement en me demandant comment j’allais organiser tout ça avant de manger tranquillement, de me laver et d’aller me coucher.

Le lendemain matin je mis mon uniforme en baillant, en même temps que préparer du café et regarder les news de la veille sur mon smartphone, rien de moins normal, c’était ma routine quotidienne. Mon petit déjeuner était lui bien français, mon père m’envoyant fréquemment des produit culinaire bien français … Il paraît que des boulangeries commence à ouvrir un peu partout au japon … Enfin oui mon père est français et ça fais de moi un Hâfu, franco-japonais, en plus d’avoir été considérer comme sans alter pendant longtemps ça ne m’aidait pas du tout dans ma vie. Pourtant je parle les deux langues, allant en France à chaque vacance presque pour aller voir mon père. De plus cette couleur de cheveux n’est pas japonaise pour un sous … Au point qu’on m’a déjà demandé de me faire déteindre les cheveux à l’école … Comme quoi même au japon, certain préjugé sont coriace. Surtout quand on n’est pas 100% japonais, de base le mot utilisé pour représenter les Hâfu, qui est une japonisation de half en anglais, était un mot qui signifiait « Sang mêlé » et qui sous entendait « Sang impur » … Pas très cool du coup en effet. Mais il paraît qu’on est plus accepté de nos jours. Enfin au lycée les gens arrêtent de faire la différence.

Un petit ding de mon micro-onde m’indiquait que mon Taiyaki était prêt, n’ayant pas de pain au lait sous la main. Je les mangeais rapidement avant de chopper mon sac pour partir chopper mon train dans mon uniforme d’été. La matinée se passa plutôt bien avec mes cours et ce fut en cours de Japonais que je reçu la missive qui allait me donner plus d’info sur ma rencontre de cet aprem … Mon prof principal me dit brièvement que je devais aller au stade avant le déjeuner, dans mon costumes que j’avais fait modifié récemment pour essayer de trouver un moyens de limiter la chaleur de mon corps. La missive indiquait aussi des visite régulière chez un psychologue, non pas pour soigner mon hyperémotivité, nécessaire pour que mon pouvoir marche correctement, mais pour m’apprendre à contrôler et cacher mes sentiments ce qui implique des visites fréquente chez le psychologue de U.A et l’infirmerie. Génial ça me fait des heures en plus … Mais bon si ça peut servir … Je posais alors le papier dans mon sac que je mis au vestiaire, dans le casier sur lequel je mis mon cadenas. Je me sentais plus à l’aise dans mon costume, et surtout avec mes gantelets qui pourraient sans doute refroidir mes avant-bras, le soucis c’est que les système de refroidissement ne sont pas assez résistant, je donne du fils à retordre à la section de support pour me faire du matériel … Parfois ils fondaient. Le matériel hein pas la section de support !

En soupirant je laissais mon demi-masque pendre à mon cou. Ce costume était dans une matière traitée pour rester blanc et ne pas prendre la saleté, car le blanc est une accumulation de tous les couleurs, donc mes sentiments tous ensembles sont d’un blanc immaculé et ce serait dommage qu’ils soient tâché … Enfin bref. Je pris donc la direction du stade après avoir rangé mon téléphone dans mon sac. A quoi allait ressembler ces héros ? J’étais curieux, excité et admiratif mais aussi appréhensif de l’entraînement et intimidé … Merde ils sont déjà là ! Je suis en retard ? Mon pas s’accéléra pour rejoindre les deux personnes qui m’attendaient dans le stade. « Bonjour je suis Hyuji Uraiko, enchanté ! » fis-je un peu essoufflé. Ce que me disais Aizawa-sensei lors de notre entraînement avec Chiaki me restait bien ancré en tête … Espérons que j’arriverais à mettre ses leçon en pratique !


"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"


Héros
avatar
fond des messages :
Messages : 5
Points : 1
Puissance : 700
Voir le profil de l'utilisateur
5
1
700
MessageJeu 26 Juil - 1:06
Jonas acquiesça à la question de Miyuki.
-En effet, le chemin de certains camarade se sera définitivement éloigné du notre, tandis que d'autres se croiseront à nouveau, comme ici. Dit-il en souriant.
Pendant que son amie est partie se changer, Jonas se rend directement au stade, ne fouillant son sac que pour enfiler sa ceinture héroïque car il estimait ne pas encore avoir besoin de son costume.
Il s'assit et commença à attendre. D'abord, Miyuki qui le rejoignit en costume super-héroïque et ensuite le jeune garçon dont il avait vu la photo dans son mail et qui arrivait au pas de course.

-Bonjour, je suis Uraiko, enchanté. Avait-il dit avec son reste de souffle.

Jonas se leva et pris un air souriant en serrant la main de l'écolier dans les siennes.

-Bonjour Uraiko, enchanté de faire ta connaissance. Je suis Jonas et voici Miyu, nous serons tes managers pour ta leçon particulière. Ne prends pas cet air inquiet, tout va bien se passer.

Le jeune héros prend lui-même une grande respiration aussi discrètement que possible.

Tout va très bien se passer, malgré que j'ai moi-même un alter assez lourd à porter. Vois-tu, mon sang, ma salive et même ma transpiration sont constitué d'un poison mortel qui, en plus d'avoir un goût affreux, donne de solides irritations à ceux qui ont un contact direct et parfois indirect avec moi. Ce qui te serait arrivé si je t'avais touché sans prendre la précaution d'avoir mis des gants. Tu vois où je veux en venir? Même si ton alter est très difficile à contrôler; tu y parviendras un jour si tu y mets la conviction, tout ce dont besoin en attendant cela, c'est d'avoir tes propres "gants". Et nous allons voir ensemble comment te les fournir.

Sur ces mots, Jonas déglutit avec une légère grimace et regarde tour à tour les deux jeunes gens en espérant avoir gagné la confiance et la motivation de l'un et l'approbation de son discours d'entrée par l'autre.
Héros
avatar
fond des messages :
Messages : 11
Points : 0
Puissance : 1 300
Voir le profil de l'utilisateur
11
0
1 300
MessageJeu 26 Juil - 5:26
Mieux se comprendre pour mieux se sentir, un cours particulier pour Uraiko
En arrivant dans le stade, elle alla rejoindre Jonas. Elle repensa à tout ce qui s'était passé ici quand elle était étudiante, même si cela ne faisait pas très longtemps aussi. Elle avait de très bon souvenir. Miyuki repensa à ce qu'on lui avait dit juste avant de rentrer dans l'école. Elle prit le temps de répondre à celui-ci.

- C'est vrai, mais je travaille à la même agence de secourisme avec un. Mais cela ne m'empêche pas de voir certains quand cela est possible.

Miyuki pouvait parler beaucoup plus longtemps que ça, mais ce n'était pas le moment pour ça. La jeune héroïne n'avait aucune idée à quoi ressemblait le jeune étudiant qu'elle allait aider. Elle avait croisé le Directeur après un cours en classe Générale. Quand elle remarqua un jeune étudiant blond arriver vers eux, elle pouvait pas nier qu'il était dans le même cas qu'elle, pas totalement japonais. Contrairement à son compagnon, bien entendu..

- Bonjour je suis Hyuji Uraiko, enchanté !


Quand Miyuki arriva pour prendre la parole, Jonas la devança là-dessus. Elle se doutait qu'elle devrait simplifier les explications. Pourquoi il fallait que cela aussi pire que son amie qui en troisième année? Elle laissa la parole à celui-ci pour ensuite prendre la parole avant qu'il continue.

- Bonjour Uraiko, enchanté de faire ta connaissance. Je suis Jonas et voici Miyu, nous serons tes managers pour ta leçon particulière. Ne prends pas cet air inquiet, tout va bien se passer.

Miyuki regarda Jonas n’étant pas du même avis sur l'utilisation de son surnom comme présentation. Mais cela ne l'empêcha d'afficher un léger sourire en regardant l'étudiant et prendre la parole.

- Nǐ hǎo (Coucou), je me présente, Miyuki Cheng ou Siren Siren sous mon nom d'héroïne. Je suis ravie de faire ta connaissance, Hyuji-kun. S'il y a quoi que se soit, je suis là pour répondre à tes questions.


La métisse se doutait de la suite, et laissa son voisin s'expliquer. Elle en profita pour s'assurer qu'elle avait assez de réserve d'eau pour utiliser son alter, si elle en avait besoin. Mais oui, elle avait bien remarqué qu'elle serait en mesure de soigner au besoin. Laissant Jonas s'expliquer, Miyuki écouta attentivement celui-ci. Une fois la parole libre, Sweet Siren prit la parole.

- Ce qu'il essaie de dire, c'est que peu importe l'alter que tu as, qu'il soit difficile ou non, c'est possible de s'améliorer. On est là pour t'aider et à force de travailler, tes efforts seront récompensés et tu n'auras plus à t'inquiéter du reste.


Miyuki offrit un sourire amical et sincère, étant une fille énergique positive, elle n'allait pas laisser le moral du groupe aussi bas. Avant qu'on lui coupe la parole, elle continua ce qu'elle voulait dire tout en regardant sérieusement l'élève.

- Je ne dis pas que c'est facile au début, il y a toujours des points positifs et négatifs à nos alters. Un petit exemple, prenons le mien, Healing Water. Je peux soigner les gens avec l'eau, tout sauf les maladies. Mon point négatif, je ne peux pas l'utiliser en combat et sans une source d'eau, je ne peux pas soigner. Comme je le dis toujours, il y a toujours une solution à tous les problèmes.


Miyuki fit un signe de tête à son ami pour lui dire qu'il avait son accord. C'était un peu une tâche difficile de résister à parler plus, elle était de bonne humeur et même si c'était pour aider quelqu'un, elle était ravie de travailler avec un de ses bons amis. Elle regarda Uraiko avec un sourire avant de dire un petit mot dans son autre langue.

- Zhù nǐ hǎoyùn! Ce qui signifie 'Bonne chance' en chinois.



Fusagu NO men ni kowasu kyouran KIDS Uso KIRAI ? Houkai ? Hibi wo touka shite

DEADℒoͼk - Kouyran Hey Kids!!
Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'art de mastiquer pour mieux se perdre
» Mieux que Prison break
» Un cierge pour un miracle
» Des équipements pour mieux soigner
» [Rp vente] Revenir pour mieux partir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Stade-
Sauter vers: