• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 rencontre autour d'une poubelle. [Minami, Arkaël, Kunyo]

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone commerciale
Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 18
Points : 0
Puissance : 1 100
Voir le profil de l'utilisateur
18
0
1 100
MessageLun 2 Juil - 22:11
Minami attendait depuis plusieurs minutes déjà, avec une certaine impatience. En même temps, c'était compréhensible. Une heure plus tôt, le fils d'un ami à Hanzo l'avait ouvertement défié, devant tout le monde. Son oncle ne lui avait donné aucun conseil, juste un ordre. Ne pas le battre, mais l'anéantir.

Et le duel en question se passait plutôt bien pour l'instant. Le duel se passait ainsi. Chacun devait se débrouiller pour ramener dans la ruelle un porte-feuille. Quand le premier arrivait, le second y allait, et bien sûr, l'arrivée d'un héros mettait fin au jeu. Et pour le premier tour, la jeune fille avait utiliser soigneusement son adresse pour devancer son adversaire de cent mille yen.

Elle attendait donc depuis... elle regarda sa montre... Dix minutes déjà. La gamine se dit alors qu'elle aurait dû emmener une console, car elle s'ennuyait quand même, là.

Elle repensa donc à la femme à qui elle avait voler le porte monnaie, et en rit de plus belle. "Les grosses sentent toujours l'oseille de loin." se dit-elle.

Elle entendit des pas de courses provenant de la rue. Minami sauta donc de la benne à ordure sur laquelle elle était assise. Enfin, il revenait. Elle allait se faire un plaisir de le railler.

Elle regarda un jeune homme venir tranquillement vers elle. Il avait peut-être trois, quatre ans de plus qu'elle, et semblait plus douer pour faire un homme de main qu'un vrai bandit. Du moins selon elle.

-Alors, t'en a mis du temps.

-Pfff.

Il leva un porte-feuille qui semblait très rempli. Ils l'ouvrirent sur la benne. Mais il ne contenait pas de liquide. Seulement des cartes de visites et trois cartes de crédit. Il appartenait vraisemblablement à un très riche homme d'affaire, mais...

La collégienne éclata de rire.
-Ahahah! Les cartes de crédit, ça compte pas. Donc tu revient bredouille. Ahahah! A mon tour.

Mais en disant ces mots, elle eu un frisson dans le dos. La jeune fille se retourna précipitemment.
Jeune membre des Vengeurs
avatar
fond des messages :
Messages : 13
Points : 0
Puissance : 1 100
Voir le profil de l'utilisateur
13
0
1 100
MessageLun 2 Juil - 22:27

Rencontre autour d'une poubelle

Perché depuis un long moment en haut de ce bâtiment, tu observais une ruelle sombre et propice aux délits en tout genre. Tu t'attendais surtout à du trafic de drogues mais il n'en fut rien car au bout d'un moment tu vis deux voleurs qui faisaient apparemment une sorte de concours entre eux. C'était une occasion de leur apprendre qu'il ne fallait pas s'amuser à voler les affaires des autres juste pour le plaisir. D'ailleurs qu'il ne faut pas voler tout court en fait. Tu attendis donc qu'ils se soient retrouvés et qu'ils comptent leur butins et fassent leur petit classement. Quand ce fut fait, tu descendit discrètement du bâtiment et arriva à quelques mètres derrière la voleuse. Elle te sentit arriver et se retourna, visiblement inquiète. Toi tu étais évidemment dans ta tenue de justicier noire et obscure, ton visage cachée par ton masque.

Alors on vole les honnêtes gens ? Et en plus on prend ça pour un jeu ? Je vais vous éduqué moi, vous apprendre à ne pas voler et à ne pas en être fier de vos méfaits.

Tu dégaines tes deux pistolets, les pointant sur les deux délinquants, un sourire s'affichant sur ton bec qu'ils ne peuvent pas voir. Ils auraient beau tenter de fuir, tu n'aurais qu'à leur tirer dessus dans le dos et ça serait régler. A voir après si ces voleurs useraient de leur alters pour t'échapper, si tant est qu'ils en aient. Après tout, 20% de la population est sans alters, c'est tout de même deux personnes sur dix. Avec un coup de chance, t'es tombé sur un duo d'humains parfaitement normaux. Et dans ce cas la, tu pourrais même peut être t'autoriser un peu plus que de les éduquer à la loi. Tu pourrais les éduquer à la douleur...


Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 3
Points : 0
Puissance : 800
Voir le profil de l'utilisateur
3
0
800
MessageLun 2 Juil - 23:36
Ces derniers temps, on entendait souvent des gens parler de personnes qui rendent la justice à la place des héros, ou des héros non officiels, on disait aussi. Le vieil homme s'ennuyait tellement de la retraite, que l'idée tenait à l'esprit. "Et si je m'y mettait, moi aussi ? Rendre la justice, envers des gamins immatures ce doit pas être difficile. J'ai quand même élevé un fils." C'est ce qu'il se disait depuis plusieurs jours. Et Aujourd'hui, il avait décidé de sauter le pas.

Il était assis sur un banc, les genoux tremblant - mais pas d'excitation - en regardant tout autour de lui. Il tenait fermement un sac de voyage où il avait rangé un costume. Enfin. Costume était un grand mot. Une cagoule trouée pour les yeux, et un grand impair noir. Mais même si c'était simplet, le créateur en était un peu fier. Mais il avait un peu peur maintenant. Et s'il lui arrivait quelque chose ? Puis à un moment, il aperçut un jeune homme louche.

"-C'est le moment... non ?"

Kunyo enfila rapidement les vêtements et suivit le jeune voyou. Il venait de voler quelque chose à cet homme. Avec ce masque, il se sentait être un autre homme. Il pensait pouvoir enfin se rendre utile efficacement à la société, en ramenant ces petits vauriens comme lui sur le droit chemin.

"Ahah! Ma première bonne action!"

Il entra près d'une minute ou deux après le jeunot dans une petite ruelle. Et il vit alors un oiseau se poser juste devant lui.

-Alors on vole les honnêtes gens ? Et en plus on prend ça pour un jeu ? Je vais vous éduqué moi, vous apprendre à ne pas voler et à ne pas en être fier de vos méfaits.

Un héros. Il resta un instant pétrifié. Ah! mais non, son expérience à la mairie lui avait appris que les héros ne passaient jamais inaperçus. Il tremblait quand même des genoux.

-Bonjour mon cher. Je viens vous épauler pour arrêter ces garnements. Puis se tournant vers les deux jeunes. Vous n'avez pas honte ? Que vont dire vos parents quand ils vont apprendre vos actions ?

Il accompagna ses paroles d'un doigt accusateur vers les deux jeunes. Il était fier d'avoir dit ses paroles.
Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 18
Points : 0
Puissance : 1 100
Voir le profil de l'utilisateur
18
0
1 100
MessageMar 3 Juil - 0:35
Un oiseau venait de se poser devant elle. Les alters étaient vraiment surprenant des fois. Mais c'est quand il leur proposa de les rééduquer, que la jeune fille se mit à sourire... pendant un cours instant. Car un autre individu venait d'apparaître. A la voix, on savait qu'il n'était plus très jeune. Le garçon, derrière Minami, ne savait plus quoi en penser. Quand à la collégienne, elle ne put retenir un éclat de rire.

-Allez-y, venez me donner la fessées. Ahahah! Et je le sais déjà! Dit-elle au vieil homme. Tonton me féliciterait pour avoir battu l'autre tâche.

Elle dit ses mots en montrant le jeune homme du pouce.

-J'ai pas perdu encore! A la prochaine manche, tu perd rien pour attendre branleuse.

Elle se retourna pour faire face à son rival du jour.

-Tu lâche pas l'affaire, hein ? Je suis meilleure. Eh! Monsieur Tête-de-Moineau, vous êtes d'accord, vous aussi ?

Les deux armes braqués sur eux ne lui faisait pas peur. Au contraire, elle le provoquait pour voir jusqu'où il irait. Toutefois elle fit attention également à l'ancêtre, plus loin. Il tremblait des jambes, ce qui enlevait encore du sérieux à la scène.

"Que pourraient faire un piaf et un fossile, d'abord ?" Se demandait-elle. Mais le jeune home qui l'accompagnait semblait vouloir les dominer sans réfléchir plus que ça.

-De toute façon, on a pas besoin de vous. Dégagez tout de suite ou ça ira mal.

Et comme représailles, il sortit de grosses épines de bois de ses bras et en lança sur tous les murs autour des deux pseudos justiciers.

"Exprès ou ratage complet ?" Se demanda la gamine sans vraiment le savoir.
Jeune membre des Vengeurs
avatar
fond des messages :
Messages : 13
Points : 0
Puissance : 1 100
Voir le profil de l'utilisateur
13
0
1 100
MessageMar 3 Juil - 10:48

Rencontre autour d'une poubelle

Tu entends une voix derrière toi, semblable à celle d'un viel homme. Tu ne te retournes pas, sachant que ça pourrait donner une occasion aux délinquants de s'enfuir. D'ailleurs ces deux derniers prenaient vraiment ça pour un jeu et ça ne te plaisait pas du tout. Mais c'est au moment ou l'un des deux voleurs utilisa son alter pour envoyer des grosses épines de bois sur les murs. Tu détestais te faire provoquer ainsi et finalement tu n'hésitas pas à presser la détente de ton pistolet à ta patte gauche, celle qui visait ce dit voleur.

Le coup retentit et puis un bruit de chute s'en suivit. De la fumée sort de ton pistolet alors que le corps désormais sans vie du voleur gisait à terre, tué d'une balle en pleine tête.

On ne me provoque pas.

Tu tournes la tête vers la dernière voleuse, rangeant dans son holster sur ta poitrine le pistolet qui t'a servi pour le meurtre et visant toujours la fille avec ton second pistolet à ta patte droite. Tu la fixes, les yeux de ton masque te donnant un air malsain et froid. Un léger ricanement sort de ton bec alors que tu pointait la tête de la voleuse avec ton arme.

Toujours envie de jouer gamine ?

Puis tu décides de t'adresser au vieux derrière toi également. Tu ne savais pas qui c'était et tu avais du mal à croire que ce type voulait faire la justice. Tu te dis qu'il devait avoir eu l'idée parce qu'il s'ennuyait et qu'il n'avait rien d'autre à faire. Tu trouvais ça stupide et irresponsable. Avait il une famille ? Des amis ? Des petits enfants peut être ? Qu'est-ce qu'il se passerait si il mourrait ? Tu devais le faire arrêter ses bêtises, c'était bien trop dangereux pour un viel homme.

Monsieur, partez s'il vous plait. C'est trop dangereux pour vous, vous pourriez être blessez. On ne sait pas ce que peux faire cette délinquante.

En effet tu ne connaissais pas son alter et si il était aussi dangereux que celui de son collègue décédé, tu aurais du mal à t'en sortir et encore plus à protéger le viel homme. Ce genre d'alter d'activation à distance était exactement ce qui pourrait te vaincre. Qu'est-ce que tu aurais fais face à des milliers d'épines en bois ? Il était clair que tu avais bien fait de le tué, son alter était trop puissant pour être entre les mains d'un délinquant, qui sait ce qu'il en aurait fait.


Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 3
Points : 0
Puissance : 800
Voir le profil de l'utilisateur
3
0
800
MessageMer 11 Juil - 22:08
Les deux jeunes voyous faisaient preuve de grande impertinence. Quand bien même, l'homme-oiseau s'échauffa et qu'il braqua des armes à feu sur les deux vauriens, que ceux-ci continuaient à se moquer ouvertement des deux justiciers.

Puis à un moment, le jeune homme sembla s'agacer et lança de gros pics en bois partout devant lui, évitant les deux adversaires. Mais ce geste piqua à vif le volatile qui tira sans autres sommations. un tir qui ôta la vie immédiatement au vaurien. Il rangea le pistolet utilisé, mais garda le geste sur la gamine. La peur gagna le vieux, qui avait sorti deux bras supplémentaire lors de l'attaque. Puis le justicier volant s'adressa au retraité, lui demandant de se retirer.


-Cher Monsieur, vous n'étiez pas obligé d'aller si loin. Et je vous rassure de ne pas vous inquiéter pour moi. Ma famille se passe très bien de moi malheureusement.

Sa voix tremblait, mais il était venu pour arrêter les deux jeunes voyous. Et maintenant, devant le corps sans vie du jeune garçon, il se demandait qui il fallait protéger. Il regarda tour à tour la jeune fille, puis l'autre individu. Peut-être devait il aller chercher de vrai héros ? Ce pseudo-justicier avait des manières de vilains. le vieil homme en avait entendu parler déjà. Des malfaiteurs qui se comportait plus agressivement que les vilains eux-même, et qui e faisaient passer pour des héros. et il en avait un devant les yeux. Kunyo en resta figé un bon moment de frayeur.

Il y avait plusieurs styles de héros non-officiels, et il s'était juré de protéger les pauvres gens innocents des personnes qui utilisaient de la mauvaises façon de leurs capacités, mais jamais il s'imaginerait ôter la vie.
Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 18
Points : 0
Puissance : 1 100
Voir le profil de l'utilisateur
18
0
1 100
MessageMer 11 Juil - 22:40
Minami regarda le corps sans vie du jeune garçon s'écrouler. La peur la gagna, mais la gamine essaya de rester imperturbable. du moins en apparence. Elle avait totalement détaché son attention du vieux.

-OK, je vois... tête-de-moineau... toi aussi tu pense que j'étais meilleure, hein ?

La jeune fille ramassa alors le porte-feuille de son compère et, doucement, tendis le bras pour le déposer avec les autres. L'homme oiseau ne la lâchait pas de son arme. La réflexion du volatile la fit sourire en coin.

Au moment ou elle le plaque sur la benne, la paume plaquée contre la ferraille, elle fit vibrer celle-ci. Un son strident résulta de la vibration du métal. Elle intensifia rapidement l'alter, pour que les deux énergumènes en eut mal aux oreilles. La jeune fille n'était pas bête non plus. Le corps à corps était à exclure, il ne restait donc que la fuite. La gamine courut en dehors de la ruelle par le côté opposé. Ce type était malade, mais la peur avait quand même gagnée le dessus. Et pendant qu'elle courrait, celle-ci ne put empêcher la panique la submerger. C'est des types comme lui qui avaient tué ses parents, alors qu'ils étaient plus fort qu'elle. Que pouvait-elle faire d'autres dans un cas comme celui-ci ?

Alors qu'elle atteignit une rue presque déserte, la collégienne ne put retenir ses larmes, à cause de son incompétence. Elle aurait voulut venger ses parents avec lui, mais elle était faible. Elle avait eu peur d'un pistolet, alors que son père et son oncle pouvait affronter des adversaires beaucoup plus dangereux que ce type avec ce même pouvoir...

Elle se sentait ridicule.
Jeune membre des Vengeurs
avatar
fond des messages :
Messages : 13
Points : 0
Puissance : 1 100
Voir le profil de l'utilisateur
13
0
1 100
MessageMer 11 Juil - 23:02

Rencontre autour d'une poubelle

Pas obliger d'aller aussi loin ? Tu n'étais pas d'accord avec ça. Ce délinquant aurait pu très facilement devenir un criminel redoutable et il aurait pu tué des dizaines voir des centaines de personnes avec son alter. Sa mort était bien plus que nécessaire, elle était vitale. Mais évidemment, dans un monde rongé par "l'héroïsme" aveugle et idéaliste, la plupart des gens ne se rendent pas compte que le pragmatisme dont tu fais preuve est la solution contre le mal, même si pour ça il faut renoncer à sa moralité et se laisser engloutir par les ténèbres. Sans les justiciers comme toi, la Terre ne serait pas aussi sûre qu'elle l'est actuellement.

C'était nécessaire. Il va falloir que vous réfléchissiez aux conséquences que la pitié peut avoir, je sais de quoi je parle puisque j'ai vu ce que ça faisait d'épargner un criminel.

Tu ne t'attendais pas à ce qu'il comprenne car tu savais que tant que les gens ont un minimum de confort, ils ne remettront jamais en cause les fondements de la société et qu'ils condamneront toujours ceux qui osent les remettre en question. Pour eux, tu es un hors la loi, comme ceux que tu traques et juge chaque jour. Ils ne voient le monde qu'en binaire, le bien et le mal. Et pour eux, tu fais parti du mal.

Tu ne t'attendais pas à ce que la délinquante tente quoi que ce soit d'idiot et pourtant elle fut un peu plus futé que toi et elle déclencha son alter qui s'avéra être un alter tout aussi puissant que celui de son copain. Le bruit strident te fit hurler de douleur alors que tu tiras plusieurs fois avec ton arme sur ta cible pendant qu'elle s'enfuyait. Tu eu du mal à te ressaisir et tu douta l'avoir touché.

Bordel !!

Sans perdre un instant de plus, tu cours pour tenter de rattraper la fille, tes tympans bourdonnant encore sérieusement. ça te faisait très mal et te déstabilisait mais ta détermination était plus forte que la douleur et tu ne comptais pas laisser s'échapper cette fille qui venait de signer son arrêt de mort.


Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CF] Discussions autour du CF 2010 des JCE à Poitiers, le 25-26 Juin
» Autour du sapin
» Autour des Crêpes
» Rendez vous amical autour d'un verre.
» Vais je devoir mettre mon lapin a la poubelle?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone commerciale-
Sauter vers: