• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Vous auriez pas un truc à manger ? [Terminé]

My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Présentations :: Validées
Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 3
Points : 0
Puissance : 1 350
Voir le profil de l'utilisateur
3
0
1 350
MessageVen 18 Mai - 6:04


Ward Lewis






Carte d'Identitée


❯ NOM : Ward
❯ PRÉNOM : Lewis
❯ SURNOM(S) : Freedom
❯ ÂGE : 21
❯ SEXE : Masculin
❯ GROUPE : Vilains Solitaire
❯ BUT : Sauver tout ceux dans le besoin même si cela implique de sauver un vilain qu'il juge «bon». Offrir la liberté à tout ceux qui, étant comme lui, sont considérés comme des criminels en faisant pourtant le bien



SON ALTER

Ward a un alter de type activation lui permettant de générer des flammes et uniquement d'en générer. Il ne peut en aucun cas contrôler une flamme de son environnement ou jouer sur la chaleur extérieure. Il ne le maîtrise que brièvement ce qui lui fait souvent défaut. Cependant, son efficacité est fortement lié à son temps de concentration là où certains le font en un rien de temps. Ainsi, plus il prendra de temps pour utiliser son pouvoir et plus la réussite sera grande afin de ne lui causer aucune blessures. Au contraire, moins il prendra de temps pour se concentrer et plus il y aura de déchets techniques.


DESCRIPTION PHYSIQUE

Salut ! Hein ? De quoi tu me parles là ? Attends attends tu parles trop vite... Je dois me décrire ? Heu, regarde moi et ça ira plus vite ? Enfin je sais pas mais moi ça me semble tout à fait logique et raisonnable comme réponse donc... OK ! Gueule pas, je vais la faire ta description... Ma beauté est indescriptible mais je vais faire de mon mieux ! Ha ha !

Alors pour commencer, comme tu t'en doutes et si c'est pas le cas on sera pas ami je suis un garçon... Enfin, que dis-je, je suis un homme d'un mètre soixante-quinze pour un peu plus de soixante kilos. Mais attention, ma silhouette fine et élancée ne font pas de moi quelqu'un de fragile ! On ne dirait pas comme ça mais mes muscles sont marqués !... Tu me crois pas ? Bon d'accord, ils ne sont pas si marqués que ça, mais je suis très sérieux en disant qu'ils sont visibles si tu y prête bien attention ! Sinon, j'ai les cheveux gris et en bataille comme tu as pu le constater. C'est la première chose qui interpelle les gens quand ils me voient marcher dans la rue, ou alors c'est la deuxième ? Enfin bref, ne cherche pas trop à comprendre pourquoi mais je me les teints depuis que j'ai douze ans et je ne suis pas prêt d'arrêter ! Du coup, je peux directement passer à la fameuse interrogation quand à savoir ce qui attire l'attention chez moi puisque je vais te parler de mes yeux ! Par contre t'es bien accroché ? Non mais vraiment hein, parce que cette histoire est farfelue et incompréhensible. J'ai les yeux d'un vert émeraude très éclatant ! C'est pas farfelue ? Mais c'est normal, tu m'as pas laissé finir ! Donc laisse moi continuer et ne m'interromps plus d'accord ?

J'ai les yeux vert mais, et je dis bien MAIS, j'ai également les yeux de la couleur du ciel ! Et ouais, tu t'y attendais pas hein ! Je mentais pas que je te disais que c'était farfelue et incompréhensible, puisque ni ma famille ni moi ne savons pourquoi ce changement opère. Parce que oui, la couleur de mes iris changent lorsque je suis en proie à un fort changement d'émotions, mais également lorsque j'utilise mon alter. Je ne sais pas pourquoi ils changent ainsi, je ne saurais te dire si ça vient de mes prédécesseur mais une chose est sûre, ce n'est que décoratif puisque rien ne s'améliore au niveau de ma vue ou ne se dégrade ! Bon après, je t'avoue que j'ai ma petite théorie, ouais je suis contradictoire... Tu veux l'entendre ? Sans rentrer dans les détails, l'alter de mon père est lié aux sentiments, et celui de ma mère à celui de la glace donc peut être que... Quoi ? J'ai trop parlé de mes yeux ? AH ! Bah, je passe à autre chose alors, promis. Ha oui, je fais plutôt adolescent ou tout juste majeur mais je t'assures que j'ai bel et bien vingt-et-un an ! Il faut que tu saches que je souris tout le temps ou pratiquement tout le temps, et, figure toi que d'après certaines filles, sans vouloir me jeter des fleurs bien entendu... J'ai un sourire d'enfer ! Et oui, donc on peut dire que mon sourire est une arme de destruction massive et... Attends, t'entends quoi par le fait qu'il y ai plusieurs signification pour le mot «enfer».... BREF ! Je divague beaucoup trop, alors concentre toi même si c'est moi qui doit me concentrer et laisse moi finir ma description physique ! J'ai le teint pâle, voir très pâle, tellement pâle que si je m'amuse à aller bronzer sans crème adéquat je peux chopper un coup de soleil en trois minutes et dix-sept secondes !... Sinon pour tout le reste du visage, je dirais qu'il est normal, je suis pas joufflu ni rien de particulier. Bon j'imagine que j'ai plus à me décrire au niveau du corps vu que j'ai tout dis, j'ai même parler de ma musculature hyper imposante et tout, et tout...

Pour finir, on attaque la partie vestimentaire ! Franchement à ce sujet-là tu peux voir les choses de deux manières différentes : Soit je suis encore plus difficile qu'une fille top model, soit je suis un gars pas du tout compliqué ! Je vais t'expliquer, ne t'en fais pas. J'adore, J'ADORE ma veste ! C'est une veste très lambda en soit, elle tient chaud alors qu'elle n'est pas si épaisse que ça en réalité contrairement aux apparences ! Elle est faite de tissu et les matières premières qui changent sont pour les bouts de la veste, donc le bout des manches etc ainsi que la capuche puisqu'il y a de la fourrure. Il faut que tu saches que j'ai cette veste depuis que je suis petit ! Enfin, pas vraiment celle-là hein, mais je suis extrêmement attaché à cette veste donc mon tailleur... Oui oui, le tailleur que je côtoie depuis tout petit s'arrange pour que j'ai toujours la même veste au fil des ans, et puis si elle se dégrade il peut l'arranger ! Après pour le reste je suis pas du tout chiant, va pas croire que je suis maniaque... Quoi que... Bon, je porte des t-shirts de couleur avec symbole ou sans, je m'en préoccupe pas trop. C'est exactement pareil pour les pull, même si je n'en porte quasiment jamais peu importe la saison. Je porte tout le temps des jean traditionnels, noir, gris ou... Les couleurs habituelles quoi ! Sinon, comme pour les pull c'est très rare que je porte autre chose que des jean, même avec une chaleur folle ! Et pour finir, niveau chaussures je porte des converses ! C'est pas trop la classe ces chaussures entre nous ? Rhoo, t'es trop difficile ! Bon bah on a fini je crois et... Quoi ?... Faut aussi que je me décrive quand je suis dans mon rôle de justicier trop sombre qui déchire tout ?... Alala, autant finir en beauté !

Lorsque je suis sous les traits de «Freedom» je porte bien évidemment un accoutrement totalement différent de d'habitude ! Mais ce sera rapide, je te le jure. Pour dissimuler ma vrai identité, je porte un masque en acier blanc cachant l'intégralité de ma tête. À ce masque comptant deux inscriptions est lié une perruque bleuté, il ne faut pas lésiner sur les moyens bons pour se cacher ! Et puis niveau vêtement c'est pas compliqué, je porte un costume chic avec la cravate, les chaussures et tout ce qui va avec pour me rendre cool ! Enfin, je crois que je le suis ? Non ? En faite je veux pas savoir ! Je crois que c'est tout !

Maintenant, il y a une partie de mon physique que je t'ai caché pour une bonne raison, et contrairement à toute cette description je ne vais pas faire de blagues. Tu comprendras ainsi certaines choses et tu auras des compléments... La moitié de mon bras droit est marqué d'une énorme brûlure cicatrice, de ma main jusqu'à, environ, un centimètres au dessus de mon coude. Et malheureusement ce n'est pas tout.. Une partie de mon flan gauche est de la même manière marquée. Pour finir, la moitié de ma jambe gauche l'est également, de mon pied jusqu'à la moitié de mon genoux. Tu comprends pourquoi je ne quitte jamais ma veste ou je ne met jamais autre chose que des jean ? Ce n'est pas que je veuille le cacher à tout prix mais, en voyant ça les gens se posent des questions et je préfère ne pas en parler. Enfin bref, pour ce qui est de cacher la partie visible, c'est à dire mon bras droit, je le bande tout simplement et je porte un gant, mon excuse ? Bah c'est classe, ouais, ça marche vraiment comme excuse !. Haaaaa un bon bain m'attends et.... Tu te fous de moi là ?..... MAINTENANT TU VEUX UNE DESCRIPTION MENTALE DE MOI ?!



DESCRIPTION MENTALE

Bon alors tu te prends un truc à boire et à grailler et ensuite on commence d'accord ? Hein, comment ça ? Je dois essayer d'être plus sérieux ? Tu me demandes une description que je fais et tu veux que je sois plus sérieux ?! Hum hum... Bien, je vais ainsi faire de mon mieux pour me décrire convenablement

Pour commencer, je suis un comique dans l'âme, mais ça je pense que tu l'as déjà remarqué lors de ma précédente description. Pour moi, l'humour est essentiel si l'on veut vivre pleinement, mais attention, je ne dis pas qu'il n'y a que ça. Je pourrais directement passer à autre chose mais je vais continuer sur ce trait de caractère histoire de l'approfondir. Depuis que je suis tout petit, je suis ce que l'on appelle un «Heureux de la vie», ça existe pas vraiment mais bon... Tout ça c'est pour te dire que je prends quasiment tout à la rigolade et que je me contente de garder le sourire à tout va en étant heureux pour un rien. Je me dois de faire rire les autres et également de rire, pour oublier et effacer les mauvaises choses qui arrivent. Alors oui, être le comique de service ne veut pas forcément dire que je suis à 100% sincère envers les autres quand je me met à rire... Mais je ne suis pas quelqu'un de torturé ou de triste, il m'arrive de l'être mais ce n'est que passager et tout les dix ans ! Ha ha ha ! Plus sérieusement, je ne suis pas dépressif et je ne me cache pas derrière ce masque, je suis réellement heureux ainsi, il n'y a qu'un vestige du passé qui pourrait m'attrister.... Dans tout les cas, cette façon d'agir et de penser vont de paire avec mon objectif je pense : Aider tout ceux dans le besoin et les rendre libre

Passons à un autre trait de caractère ! La haine, bien que ce mot soit très intense, je ressent une profonde haine envers tout un tas de choses. Les lois de ce monde en sont la principales raison. Tout le monde désire être un héros et se plier aux règles, je ne suis pas de cet avis. Je pense au contraire, qu'en imposer trop à ces gens peut être une source de revirement. Combien de gens bien sont passés du côté des méchants en ayant ratés des examens ou en ayant subi des moqueries ? «Ton alter est nul» «Tu ne seras jamais un héros» «Tu n'es rien d'autre qu'un usurpateur». Le gouvernement mais également le peuple met bien trop de pression sur tout le monde et c'en est navrant... Les paroles sont lourdes de sens lorsque l'on se sent mal. Je hais tout ceux qui osent se moquer des plus faibles, ceux qui prennent les gens de haut car ils sont puissants, ceux qui se moquent d'un physique ou... Enfin, je pars dans un sujet fragile ! Tout ça pour dire que personne n'est réellement libre. Prenez le cas de certains que l'on appellent «Vilains», en réalité ce ne sont que des justiciers aidant ceux ne pouvant pas se défendre. Bien sûr, ne déforme pas mes propos, je ne généralise pas, je parle bel et bien des bons «Vilains». Ils aident mais se font traiter comme des criminels car ils n'ont aucune licence... Retirez ces gens là et dites moi qu'ils n'apportent rien aux statistiques sur les sauvetages ? Le peuple a été formaté de façon à penser de la sorte : Si tu n'es pas un héros et que tu utilise ton Alter, quel qu'en soit la manière et la cause, tu seras un criminel. Pourquoi ne pas accorder à ses gens là un statut de héros ?... Malheureusement ce sont des choses que l'on ne pourra jamais changer et qui détruisent pourtant des vies !... Rhaaa, ça devient trop sérieux là, faut que je dise une connerie... Heu... BANANE FLAMBEE !... Hum hum, continuons

Je ne suis pas un sentimental. Je veux dire par là que je n'exprimerais jamais ouvertement mes sentiments, principalement en ce qui me concerne ou en ce qui touche à l'amour. Je prendrais tout simplement la fuite avec une blague !.. Mais lorsque je le fais, alors c'est sincère, si je te dis que je t'aime et que tu fais partie de ma famille, en amitié ou en amour alors c'est que ce lien est très puissant. Le lien est assez puissant pour briser ce côté fuyard. Hum... Sinon, je peux te dire que je suis un romantique dans l'âme ? Ha ha mais passons à un autre point ! Je suis gourmand, genre TRES gourmand ! Je mange beaucoup et je mange même quand je m'ennuie !

Écoute je sais plus trop quoi dire sur moi maintenant... J'ai bien un truc à rajouter mais je sais pas si je peux, c'est à propos de ma veste. Tu sais, la fameuse veste que je garde depuis que je suis gamin, ça peut te paraître con mais j'y tiens énormément. J'y tiens tellement que si quelqu'un venait à me la voler, je deviendrais fou. Pendant mon enfance, nous faisions les magasins avec mes parents et ma grande sœur, et puis je suis passé devant cette veste. J'ai tout de suite accrocher à celle-ci, je devais avoir quoi, dix ans ? Ma grande sœur, plus âgée de cinq ans avait tout de suite vu dans mon regard que je la voulais. On est repartis, et le lendemain, ma grande sœur m'avait fait le plus beau des cadeaux... Gaspiller son argent pour m'acheter cette veste ! Ha ha ha ! Pourquoi j'y tiens autant puisque ce n'est qu'un cadeau ? Ha... Cette veste est la seule chose qu'il me reste d'elle. L'abandonner serait également l'abandonner elle, et je ne veux pas avoir à oublier ma sœur...

Pour finir, lorsque je suis «Freedom» le justicier, j'accentue encore plus mon côté comique et je deviens sérieux lorsque les choses l'imposent. Ha oui, et, si je venais à me faire agresser alors je me débrouillerais pour me battre sans avoir à utiliser mon pouvoir, après tout je sais bien me battre donc pourquoi je passerais pour un faible ? Bon, ça devient brouillon dans ma tête donc on peut résumé ça : Je suis un type surtout comique mais pouvant être sérieux. Je ne suis pas du tout timide et je ne montre pas ouvertement mes sentiments. Je hais les lois de ce monde, je suis gourmand et je veux aider ceux dans le besoin !

Et bah, enfin fini ! Je peux aller le prendre mon bain maintenant ou tu veux aussi que je te raconte mon histoire ? Ha ha ha ha ha ! Ha ha ha.... Ha ha... Hein ? MON HISTOIRE ?! Mais je déconnais moi ! Tsss... J'aurais du me taire...



HISTOIRE

Mouhahahaha ! Heureusement qu'il se faisait tard et que j'ai pu me débarrasser de ce psychopathe voulant en savoir beaucoup trop sur moi ! Mais, maintenant que je suis à la maison je n'arrive plus à me défaire de ce qu'il m'a dit «Je voudrais connaître ton histoire». Mon histoire hein ? J'arrive pas à m'empêcher de penser à tout ce que j'ai vécu jusqu'à aujourd'hui, et... Et si je prenais une feuille, un stylo et que je me mettais à écrire ? Hum, faisons comme si je narrait les aventures d'un garçon que je ne connais pas.. Au moins pour la première partie ?..

Ward est née d'une union interracial, son père étant Français et sa mère Japonaise. Pour vous raconter son histoire, il serait d'abord nécessaire de vous raconter la leur. Thomas Lewis, et Miyu Morita étaient deux héros professionnels approchant le quart de siècles lorsqu'ils se rencontrèrent pour la première fois. D'habitude, les gens font connaissance lors d'un rendez-vous organisé ou se croisent dans un lieu public tel qu'un bar, mais eux ? Leur regards s'étaient portés sur l'autre en pleine course poursuite avec un vilain sévissant en France depuis plusieurs mois déjà. Qui aurait pensé un seul instant que d'une bagarre naîtrait un amour puissant ? Ainsi, une chose en entraînant une autre, ils se marièrent et finalement, au bout de trois ans de vie communes ils allaient enfin former une famille. Mais l'heure n'était pas encore venue pour le héros de cette histoire, mais bel et bien pour sa sœur : Emily. Et enfin, naquit six ans plus tard, Ward. Si son lieu de naissance était la France, il n'y resta que la première année de sa vie puisque ses parents décidèrent de s'installer définitivement au Japon, plus précisément à Musutafu. Pourquoi cette ville ? En tant que parents, Thomas et Miyu ne pouvaient rêver mieux comme localisation pour que leur enfant puissent un jour accéder à l'élite en terme de formation ! Une fois atteint les quatre ans, l'alter du petit Ward se révéla, étant un des élément opposé de sa mère : Le feu ! Recensé en tant que tel, il pouvait générer des flammes mais n'était apparemment pas immunisé contre ces dernières puisqu'il se brûla la main droite. Tout le monde se jour là était inquiet car jamais personne dans la famille ne s'était blésé de la sorte. À vrai dire, ce jour là, ce fut Ward qui rassura tout le monde en rigolant malgré la brûlure ! Aucun de ses proches n'auraient pu dire s'il était réellement conscient malgré son jeune âge de la douleur ou si réellement il ne ressentait presque rien, car après tout, il n'avait pleuré que quelques minutes. Deux ans passèrent, et, Ward annonça le jour de ses six ans qu'il deviendrait le plus grand héros que la terre ait connu et qu'il surpasserait de loin «All Might». Savez vous à quel point un enfant est déterminé à exécuter ses rêves ? Combien un enfant est prêt à aller loin pour devenir un héros ? Et bien sachez que pour le jeune homme ce n'est pas aller très loin. Il détestait plus que tout au monde l'école, passant plus de temps à dormir en classe ou a trouver un moyen de manger que de tout faire pour obtenir de bonnes notes ! Heureusement que sa grande sœur était là pour rehausser le niveau en n'ayant quasiment que des vingt aux examens. Elle était une jeune prodige là où Ward n'était qu'un jeune cas désespéré. À vrai dire, tout changea l'année de mes douze ans...

Je me trouvais dans le bureau du principal, mes cheveux à ce moment-là bruns étaient dans un sale état et étaient mouillés, de plus, j'avais quelques griffures sur la joue droite et ma lèvre inférieure tait ouverte. Mon uniforme scolaire était déchiré par endroit. Je m'étais battu et ce qui venait le confirmer était les trois enfants du même âge que moi présent à mes côtés, tous étant dans un état similaire mais arborant un sourire satisfait. Le directeur du collège était dépité de me voir à en juger par le nombre insistant de soupires qu'il lâchait, me regardant droit dans les yeux. Ce qu'il s'était passé ? Ces trois bouseux font parti des meilleurs de l'école, ils savent déjà utiliser et en partie contrôler leur pouvoirs et sont bien partis pour intégrer U.A. Malheureusement, ils s'en prenaient régulièrement à une fille sans alter sans que je le sache. Des futurs héros qui s'en prennent à une fille sans défense ? Lorsque je l'ai appris mon sang n'a fait qu'un tour et je me suis battu contre eux. Je me rappelle très bien m'être fait battre, mais je me rappelle aussi leur avoir mis de sacrés pains dont je serais encore fier des années plus tard ! Mais, pour en revenir au directeur, leur parents étant bien placés et ayant trop peur de perdre sa place, il décida de ne s'en prendre qu'à moi

« Ward, c'est déjà la cinquième fois que tu viens dans mon bureau en deux mois... Je n'ai pas jugé utile de te renvoyer avant, mais agresser trois des meilleurs élèves de l'école ? Je ne peux passer sous silence cette affaire, désolé. Ainsi, tu es renvoyé de manière définitive »

Je peux vous dire qu'à ce moment là je n'en menais pas large, mais le simple fait de savoir que je leur avait fait mal comme personne n'avait osé le faire jusque là m'était réconfortant. Et je peux aussi vous dire que je ne faisais pas le malin quand j'ai entendu frapper à la porte du bureau et voir entrer ma grande sœur accompagné d'une héroïne professionnelle. Pour vous la faire courte, ma sœur était en dernière année à U.A et était en stage prolongé avec Care. Et malheureusement pour moi, il s'avère qu'elle venait juste de finir sa journée lorsqu'elle eut vent de cette histoire en voulant me faire une surprise et venir me chercher. Hum, raté pour le coup ? Je considérais ma grande sœur comme un modèle, et elle était assez connu dans le coin. Quand les trois sois disant «héros» apprirent notre lien de parenté, ils en profitèrent pour se foutre de moi. Le minable petit frère de la gagnante des championnat sportifs venait de se faire virer pour un mauvais comportement. Mais, en réalité, le plus humiliant et frustrant ne fut pas ça mais ce qui suivit... Le directeur, espérant me faire entrer dans les rang une bonne fois pour toute ne trouva pas meilleure idée que me sermonner devant Emily et Care, qui en rajoutèrent une couche. Le coup de grâce vint lorsque ce trouillard bien au chaud dans son siège me demanda de m'excuser devant mon modèle pour ce que je venais de faire. «Je te donne une dernière chance de devenir un homme sérieux et droit. Excuse toi envers les élèves, envers Care et ta sœur pour le dérangement et je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour ne pas qu'il y ai de suites». Je devais ravaler ma fierté et leur faire le plaisir de m'excuser ? Bien sûr que je n'allais pas le faire ! En faite, j'ai plutôt aggravé mon cas quand je leur ai fait deux jolies doigt d'honneur et que j'ai éclaté de rire. Ce jour-là, si j'avais su que ma sœur s'excuserait à ma place, je n'aurais jamais été aussi loin... En quittant le collège et en passant devant les élèves qui me jugeaient, je pouvais lire la déception dans les yeux D'Emily, je l'avais ridiculisé devant celle qui avait voulu la prendre en stage.... Jusqu'au moment où la jeune fille sans individualités m'interpelle en larmes. Si ma sœur et sa tutrice étaient déçues de mon comportement, elles ne le restèrent pas longtemps quand elles virent la jeune fille m'enlacer. Elle seule connaissait la vérité, me remerciant pour ce que j'avais fais car pour la première fois de sa vie elle se sentait vivante et importante aux yeux de quelqu'un. Je souriais à pleine dents en entendant ça, passant ma main droite dans ses cheveux en lui promettant qu'au moindre soucis je serais toujours là pour elle. Maintenant vous voulez sûrement savoir pourquoi je vous parle de cette partie là de mon histoire ? N'est-ce pas évident ? Elle était l'élément déclencheur de mon futur objectif : Aider tout ceux dans le besoin. Je me fichais de la reconnaissance et de crier tout haut ce que je venais de faire, non, je venais d'aider quelqu'un et même en ayant été viré je venais de faire le bien. Et pour la première fois de ma vie, je pouvais enfin dire avec sérieux que dans les yeux de ma sœur il n'y avait plus que de la fierté ! D'ailleurs pour informations, c'est peu de temps après cet événement que j'ai commencé à me teindre les cheveux en gris

Pendant les mois qui ont suivi j'ai pris des cours à la maison. Si la première semaine des professeurs particuliers venaient me voir, ils repartaient rapidement en ne voulant plus jamais me revoir... Faut dire aussi que je faisais tout pour ça mais manque de pot pour moi, mon père, ma mère et ma sœur se relayaient pour que je puisse avoir des cours. Chaque fois que j'en avais fini avec mes cours et que ma sœur était disponible, elle m'aidait à essayer de contrôler mon alter sans que je ne me brûle. Au début je n'y parvenais pas, mais plus le temps passait et moins les brûlures devenaient fréquentes

« Un jour tu sauras utiliser ton individualité à la perfection Wardychou ! Je sais que tu fais le comique de service parce que tu adores ça et que tu ne veux pas montrer ton sérieux mais ça ne prends pas avec moi ! Tu n'as peut être pas d'objectif pour l'instant mais je suis certain que tu deviendras quelqu'un de réputé ! Il n'est jamais trop tard pour devenir un héros petit frère ! Ha ha »

Elle voyait en moi un fort potentiel là où à l'époque je ne voyais rien du tout. Je n'avais fais qu'aider une petite fille sans capacités après tout, ce n'était qu'une petite flamme à l'intérieure de mon être. Et ce qu'elle venait de dire avait ravitailler cette flamme sans même que je ne m'en rende compte.. Ainsi, une année s'écoula et ma sœur fut diplômée haut la main, devenant une héroïne professionnelle et avait choisit par Cade pour devenir sa partenaire. Mes parents et moi étions très fier d'elle, Emily alias Wave venait officiellement de réussir à atteindre son objectif premier. Quand je me comparais avec ma famille, en réalité j'étais plutôt content d'être différent. Mon père était capable de contrôler les sentiments des gens et ainsi les inciter à changer drastiquement d'avis, c'est pratique mais il en subissait parfois les conséquences. Ma mère elle, elle pouvait générer de la glace. Ma sœur pouvait générer de l'eau et avait atteint un tel niveau de maîtrise qu'elle pouvait également contrôler l'eau présent ailleurs, elle était destinée à entrer dans le top 10 des héros ! Et puis, il y avait moi, un glandeur comique qui pouvait générer des flammes mais qui se brûlait encore... Le pied quoi ! À peine quelques jours après Emily arrêtait son premier vilain alors qu'il tentait de braquer une supérette ! Elle devenait rapidement populaire et... Vous devez sûrement vous demander pourquoi je vous parle autant d'elle non ? Après tout c'est mon histoire ! Mais... C'est uniquement grâce à elle que j'ai une histoire à vous raconter, sinon tout aurait été beaucoup plus simple et se serait résumer en une phrase : Je ne suis qu'un comique feignant qui ne veut pas devenir quelqu'un. Et... La suite est malheureusement le tremplin qui m'a propulsé à être «Freedom»...

L'année de mes quatorze ans, ma famille avait été invitée à une soirée en l'honneur de ma sœur pour avoir sauvé un petit village tranquille à une heure de Musutafu. La fierté était si grande !... Et personne ne pouvait ne serait-ce qu'un peu envisager ce qui allait se passer... L'enfer que nous allions vivre... Et, la perte que nous allions subir... Emily ne le savait pas mais, elle venait de faire enfermer le frère d'un vilain réputé pour tuer quiconque le dérange et personne n'avait réussi à l'attraper. Alors quand il eut vent de son identité et la réputation que j'avais... Cet enfoiré nous as surveiller pendant plusieurs jours, avant de choisir le moment idéal pour... pour me tomber dessus. C'était en pleine nuit, j'étais sorti pour m'acheter à manger et sur le chemin du retour, en le voyant j'ai pris peur. J'ai lâcher le sac contenant ma nourriture et j'ai couru aussi vite que possible pour lui échapper. Je ne faisais pas le poids alors je ne pouvais pas essayer de me battre contre lui, ça n'aurait fais que signer mon arrêt de mort. Je ne savais même pas qui il était, et je crois que c'était mieux ainsi sinon j'aurais été tétanisé par la peur et je ne serais pas là pour vous raconter cette histoire. Les choses ayant fait ce qu'elles sont, je me suis retrouvé dans un coin boisé. Je savais que je ne pourrais pas utiliser mon pouvoir ici sinon j'aurais risqué un terrible incendie, mais je ne pouvais plus courir et je n'avais plus d'autres choix que de l'affronter. Ce taré... Il m'a laisser faire juste pour lui montrer qu'il était supérieur à moi, il a pris un malin plaisir à me frapper et me mettre au tapis encore et encore. Puis, lorsque je n'étais plus capable de me relever, il m'a parler de ma sœur, d'à quel point il la détestait pour être née avec une cuillère en argent dans la bouche et avoir tout réussi dans la vie. C'est là qu'il m'a parlé de son frère, qu'ils faisaient pour survivre et que la société avait fait d'eux ce qu'ils étaient. Ils voulaient être des héros mais ils ont été moqués, rejetés et ils n'ont plus eu de libertés. Si à cette époque ces paroles n'avaient aucun sens, elles avaient pourtant atteint mon cœur et allumé encore plus la flamme à l'intérieure de moi...

J'étais la proie rêver pour faire passer un message à ma sœur, il allait m'embrocher avec son katana et me laissait sur place pour prouver que les héros ne gagnent pas toujours. Étrangement, j'étais apaisé, j'avais renoncé à la peur et l'angoisse, les yeux fermés devant mon destin je ne pensais qu'à une chose. Comment aurais-je pu être effrayé alors que je ne pouvais en vouloir qu'à moi ? Je ne me suis jamais entraîné et j'ai toujours agis comme un boulet, j'ai utilisé ma propre liberté pour n'être rien alors j'avais accepté de mourir. Je savais que ma famille et ma sœur parviendraient à surmonter ça d'une manière ou d'une autre et qu'ils ne se perdraient pas en chemin.... Mais les choses ne se sont pas passés comme ça du tout. Ma sœur, inquiète, avait trouvé le sac de nourriture en plein milieu du trajet, elle était venu me chercher en partant dans l'autre sens jusqu'à me trouver. Pourquoi ? Pourquoi fallait-elle qu'elle soit si géniale ?... Elle s'est battue une dizaine de minutes avec lui tout en essayant de me protéger mais il était beaucoup plus vicieux et avait beaucoup plus d'expériences. En disant cela vous devez penser qu'elle perdait non ? C'était pas du tout le cas, il avait beau avoir une individualité lui permettant de renforcer son corps, elle lui bottait le cul d'une manière si naturelle... Mais comme je l'ai dis, il était vicieux et avait plus d’expériences... Alors en comprenant qu'il n'aurait jamais aucune chance contre elle au corps à corps et à distance, il a décidé de l'éliminer de l'échiquier en utilisant un pion. Le pion ? C'était moi. Elle n'aurait jamais pensé une seule seconde qu'un être puisse être si malsain, alors, quand elle l'a vu se jeter sur moi et qu'elle savait pertinemment qu'elle ne pourrait pas utiliser ses pouvoirs pour l'en empêcher... Elle s'est mise entre nous deux.. Du sang... Il y avait du sang sur mon visage et mes mains, lorsqu'il l'a transpercé je l'ai enlacé en pleurant de tout mon être. Mon impuissance avait causé ça.

Malgré ça, elle souriait, du moins, c'est ce dont je me souviens.. À vrai dire, je suis devenu hors de contrôle à partir de ce moment précis. Je l'ai posé délicatement sur le sol et la rage si intense que je ressentais a pris le dessus sur absolument tout, et principalement la douleur. Je ne m'en étais pas réellement rendu compte sur le coup mais, ma main s'était enflammée et le feu s'était généré jusqu'à mon coude. Mon seul réflexe fut de retirer ma veste avant de lancer une salve de flammes vers l'ennemi. Je ne faisais plus attention à l'environnement. Cet enfoiré avait mortellement touché ma sœur, il allait en payer le prix quoi qu'il arrive. Je sentais la douleur mais je décidais d'y faire abstraction et de la surpasser. L'ennemi s'était rapidement retrouvé encercler par les flammes, devant obligatoirement encaisser les assauts destructeur que je lui assénais avec ma main droite. Je le sentais, je sentais sa peur en voyant se fissurer ce qui endurcissait son corps. Je me rapprochais au plus proche de ce dernier, la rage au ventre, ne faiblissant pas et l'étalant au sol avec un puissant direct du droit. Pourquoi ça avait du se passer ainsi ? Pourquoi je n'avais pas fais mieux ? Je posais alors mon pied droit sur le torse de ce criminel. Les flammes se générèrent alors à ce niveau là, mais elles ne faisaient que remonter jusqu'à mon genoux pour ne faire que brûler le torse du vilain. Je voulais qu'il brûle mais j'allais être celui qui allait se faire consumer ? Non, hors de question que ça se passe ainsi ! Je ne partirais pas seul, je t'emporterais avec moi dans la tombe. Je m'agenouillais alors pour le ruer de coup de poing au visage. Maintenant tu as peur ? Enfoiré, je vais te tuer. La douleur, non, elle devient beaucoup trop intense... Mon flanc gauche me fait atrocement mal, il n'y a pas de flammes, alors pourquoi je sens que je crame ? Non ! Frappe le, frappe le, frappe le de plus en plus fort ! Tu ne dois pas t'arrêter ! Il n'a que ce qu'il mérite ! IL N'A.... Non, cette sensation... Je sentais alors une grande quantité d'eau me parcourir, éteignant mes flammes pour laisser place à la fatigue et la douleur, laissant le relais à l'inconscience... Je ne me réveillais alors que trois jours après, dans un lit d'hôpital, je surveillais chaque recoin de la pièce en espérant voir ma sœur, pour finalement comprendre que tout ça était réel. Mes parents étaient fous d'inquiétude mais n'osèrent rien me dire. À vrai dire, c'est Care, l'ancienne tutrice et partenaire D'Emily qui me raconta tout... Elle avait reçu un appel de ma sœur juste avant que celle-ci n'intervienne. Alors elle est arrivée avec du renfort peu de temps après l'incendie que j'avais déclenché, et qui heureusement n'avait fais aucune victime. Mais, la suite... me fait pleurer à chaque fois que j'y pense... Emily avait utilisé son pouvoir même dans son état pour me protéger une dernière fois. Elle était resté là, à surveiller mon corps meurtri et inconscient en veillant à ce que les flammes ne parviennent pas jusqu'à nous. Elle a fait ça dix longues minutes en perdant du sang à cause de moi. Et quand les renforts sont finalement arrivées, elle a tenu à ce que les premiers soins me soient d'abords fournis. Mais, avec un organe vitale atteint elle n'en avait plus pour longtemps... Care m'a dit ce jour-là qu'elle a agit en héros jusqu'à la fin, mais qu'elle est finalement morte à l'hôpital quelques secondes après qu'on lui ai assuré que j'allais m'en sortir. «Finalement Wardychou va bien» furent ses derniers mots...

Pendant les jours qui ont suivis, les larmes ne cessaient de couler, je n'osais plus regarder mes parents dans les yeux, j'avais même honte d'avoir survécu. «Le raté survit là où la prodige périt», je n'arrêtais pas de me le répéter. C'était beaucoup plus douloureux que ce que les médecins m'avaient annoncés : «La moitié inférieure de votre bras droit ainsi que la moitié inférieure de votre jambe gauche seront inutilisables pendant un moment. Nous estimons qu'avec les interventions et le travail que nous avons fournis, avec beaucoup de rééducation et de travail de votre part il vous faudra entre un et trois ans pour vous retrouver comme avant, bien que les marques seront toujours là». Je m'étais laissé aller au désespoir trois long mois... Mes parents avaient annoncés leur retraite et passaient du temps avec moi. Ils essayaient du mieux que possible de m'aider, mais, ce qui m'a vraiment remis d'aplomb, ce fut la visite de Care.. Elle était arrivé au moment même où je frappais de mon bras valide le sol après être tombé. Elle pouvait très bien lire le désespoir en moi lorsque nos regards se sont croisés, j'allais jusqu'à frapper le sol avec mon crâne mais elle me laissait faire, comprenant ma détresse.. Elle n'avait pas bougé ce jour-là, mais, elle s'était mise à parler

« Ta sœur n'a jamais cessé de me parler de toi pendant son stage tu sais... Tu ne l'as jamais deviné ni même pensé un seul instant mais, tu étais son héros »
« Moi ?! Son héros ?! Je n'ai fais que la ralentir et la décrédibiliser ! »
« Non. Pas un seul instant. Ta sœur était droite et suivait le protocole à la lettre, pourtant elle ne m'a jamais dis un mot de travers te concernant. Elle ne me disait que du bien. Elle te trouvait courageux et... »
« COURAGEUX ?! J'AI FUIS DEVANT L'ENNEMI ET... Et... Ça lui a coûté la vie... Je devais mourir beaucoup plus tôt... »
« Et elle ne s'en serait jamais remise. Elle aurait tout simplement arrêté sa jeune carrière. As-tu tant que ça une si mauvaise image de toi même ? Elle te voyait comme quelqu'un de fort. Tu te rappelle de notre première rencontre ? Nous sommes venus te chercher dans le bureau de ton directeur. Tu pensais sincèrement qu'elle croyais que tu avais mal agi ? Elle t'as giflé ce jour-là parce qu'elle savait qu'il n'y avait pas de bon moyens pour toi d'en échapper et qu'elle devait suivre son protocole. Mais, avant même de voir cette petite que tu as aidée, elle t'as admiré car pour une raison qu'elle savait valable tu avais osé aller à l'encontre des règles et t'en prendre non seulement à des gens plus puissant physiquement mais aussi socialement. Savoir que tu l'avais fait pour une bonne raison n'a rajouté que de l'admiration »
« ...JE SUIS FAIBLE ! JE N'AI PAS PU L'EMPÊCHER DE MOURIR !... Je ne vaut rien... »
« Tu avais confiance en elle, et elle avait confiance en elle. Alors il faut que tu crois en elle quand elle te disait que tu pouvais devenir un héros »
« ...Un héros ?... »

Ce jour là, j'ai beaucoup réfléchis. Comme les autres jours qui ont suivis d'ailleurs. C'est ma faiblesse qui a causé sa mort, mais elle pensait que je ne l'étais pas car je me foutais des lois. Ce criminel, il avait dit avoir fait tout ça à cause de la société... Maintenant j'avais toute les pièces du puzzle en main, je me devais de devenir fort pour elle et d'agir comme je l'avais toujours fais en ayant cette fois-ci un objectif : Aider ceux dans le besoin et offrir une vrai liberté à tout le monde. C'est ainsi que j'ai pratiqué deux longues années de rééducations afin de pouvoir m’entraîner au combat par la suite tout en essayant d'utiliser mon alter de la bonne manière. Mon caractère revenait peu à peu et mon deuil s'effectuait. Le comique de service refaisait son apparition et lors de ma vingt-et-unième année «Freedom» est née. La parfaite double identité pour aider les gens qui en ont vraiment besoin. En parallèle j'ai commencé à travailler dans un café en ville, toujours à Musutafu où d'ailleurs j'ai pu me prendre un appartement. Mes parents eux, ont décidés de retourner en France pour y finir leur vie. Moi ? Et bien, je suis prêt à continuer mon aventure ! Soyez prêts parce que...

Bon voilà ça fait une bonne fin ! Pfiou c'était long ! Bon bah c'est pas le tout mais faut que j'aille le prendre ce bain depuis le temps que je le dis ! Allez, byyyyyye ! Non mais vraiment. Allez, mais barre toi ! Y a plus rien à lire alors pourquoi tu restes ? Casse toi ! Ho et puis merde, c'est moi qui me casse !


Yeah Geek Power !!!


Tu nous a trouvé où ? Via un site référençant les forum

Et t'en penses quoi ? Moi qui ne connais absolument rien au manga et qui n'a pas vraiment envie de continuer le peu de scan que j'ai lu, je le trouve vraiment cool. PS : Entre temps j'ai lu le manga, il est coooool

©️ Never-Utopia par Koalz



Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 478
Points : 2306
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
478
2306
2 945
0
0
MessageVen 18 Mai - 16:52
» Bienvenue sur le forum !
On valide o/

Longueur : 350 / 400
Orthographe : 150 / 300
Style : 400 / 700
Originalité : 250 / 600
Autres bonus : 200 (Vilain solitaire)

Total : 1 350 points de puissance.

Amuses toi bien ! Penses à recenser ton avatar ici ! o/




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» au cas où vous auriez raté ça....
» J'espère que vous serez nombreux !
» re bonjour j'ai un truc a vous dire...
» 200 truc que vous devez absolument savoir !
» votre académie , vous a rapporter combien $$$ !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: