• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 C'est pas facile quand ça arrive [FT Tsukiyo R. Nishimura]

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone résidentielle
Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 22
Points : 3
Puissance : 1 325
Voir le profil de l'utilisateur
22
3
1 325
MessageDim 13 Mai - 23:03
C'est fou tout ce qu'il se passe dans cette ville. Presque chaque jour on peut lister un évènement, allant d'un petit braquage stoppé par des héros, jusqu'à l'arrestation du vilain le plus recherché il y a un moment, par des héros. Ces héros sont vraiment au centre de tout ici. Mais de ce qu'elle avait vu, peu de ces héros avaient un Alter à problèmes.

Pourquoi avait-elle eu cette malédiction? Si c'est arrivé c'est pour une raison. Mais personne n'avait la réponse à ça, puisque qu'elle ne connaissait personne dans ce vaste monde avec le même problème. Problème qu'on ne peut régler avec un simple entraînement comme ils disent sur internet. Plus tu pratiques, plus tu maitrises. Ils ont pensé à ceux qui ont un alter "vivant". Avec un volonté propre? Une petite voix à l'arrière du crâne. Une envie montante de laisser parler l'instinct sans garantie d'en revenir.

-Allé on va pas se morfondre devant les infos, dit Ayleen en s'essuyant le visage avec une lingette, décidant d'éteindre la télé pour aller faire les courses. Il faut bien se nourrir pour apaiser ses envies. Mais dans ce cas là c'était justement pour le pas laisser le temps aux envies de remonter.

Il faut vraiment arrêter cette manie de sortir faire les courses lorsque la nuit est déjà tombée. Certes les épiceries 24h/24 sont légions dans ce doux pays mais vu l'heure et le recrudescence de vilains, il faut rester prudent. Oui madame la caissière, Ayleen a pleins de pics gênant sur le visage, ce n'est pas la peine de regarder celui qui surplombe sa lèvre inférieur. Et non Ayleen ne mordra pas avec.

Ce regard, entre inquiétude et dégoût. Ayleen n'a pas décidé de vivre avec et des fois, une bonne gueulante pour remettre les gens à leur place serait la bienvenue. Leur faire tomber ce regard qui peut dire "heureusement que ça n'arrive pas à moi". Ne plus croiser ce regard qui...

*Pourquoi tu te figes Ayleen?*

Ce regard qui te fixe depuis cette ruelle sombre. Cette forme, un animal, vraiment gros, tapie dans l'ombre, qui fixe sa prochaine proie.
Ne pas paniquer. Ne pas paniquer. Refuser à la bête de surgir pour se défendre. Se défendre de quoi? D'une ombre qui n'a encore rien fait? Non, Ayleen sait réfléchir, pas la peine de recourir à l'ultime solution.
Fouillant dans son sac de courses, Ayleen sortit les blancs de poulet fraichement acquis. Elle ouvrit le paquet et le fit glisser lentement vers l'ombre, restant immobile.

-C'est pas cuit mais j'espère que tu aimes bien...

Pourquoi paniquer face à une bête quand on en côtoie une en permanence? Il vaut mieux lui tendre la main.

Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 19
Points : 83
Puissance : 1450
Voir le profil de l'utilisateur
19
83
1450
MessageMar 29 Mai - 16:42
Des gouttes glissaient sur son doux pelage blanc pour orner le sol. Comme le petit poucet, ces tâches marquaient le chemin qu'elle parcourait depuis sa blessure. Elle ne connaissait le temps écoulé depuis son périple, ni l'endroit où elle se trouvait ou même encore, les raisons de sa transformation et de sa blessure. Seule la faim occupait son esprit, cette envie irrésistible qu'elle n'arrivait toujours pas à assouvir.

Les ruelles sombres, étroites qu'elle parcourait, semblaient être déserte et ainsi, dénuée de la moindre source de nourriture. Ses pas lents causés par ses blessures l'empêchaient de chasser à sa guise. N'importe qui, n'importe quoi pourrait lui échapper sans le moindre problème et la laisser à la traine, comme une larve morte de faim derrière. Sa patience commençait à apprivoiser ses limites.

Tiraillée entre la faim et la douleur, cette errance était insupportable. Ses pas ne semblaient la mener nul part. Et, tout était fait pour l'agacer, aussi bien les petits lampadaires qui grisillaient que l'absence d'âme vivante. Des grognements ne cessaient de s'entendre, effrayant peut-être les possibles passants. Or, il n'était là que pour exprimer son déséspoir. Ses transformations non-volontaire se passaient souvent mal mais jamais à ce point.

Ses pas la menèrent devant une femme, à la longue chevelure. Encore éloignée d'elle, masquée dans l'ombre, le tigre ne poussa même pas un grognement, se refusant à l'effrayer aussitôt. La rousse ne s'enfuya tout de suite. Cette dernière sembla chercher dans son sac. Le tigre se crispa et resta sur la défensive face à une inconnue qui pourrait sans doute l'achever. Puis, la surprise remplaça sa crainte face au paquet qui s'approche d'elle.

La bête se précipita de son mieux vers la nourriture et la dévora d'un seul trait. Le poulet réussit à satisfaire un peu son appétit féroce et calma son humeur. Ainsi, elle se rapprocha à la même allure de la jeune femme et s'assit à ses pieds et leva son regard doré sur la demoiselle. A cet instant encore, Tsukiyo ne pouvait reprendre forme humaine. L'animal aussi bien que la vilaine espérait que l'inconnue se montrerait compréhensible et ne fuierait pas.
Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 22
Points : 3
Puissance : 1 325
Voir le profil de l'utilisateur
22
3
1 325
MessageMer 30 Mai - 4:39
Qu'est ce qui différencie l'humain de l'animal? Sa conscience? Son intelligence? Certains humains sont pourtant bien moins altruistes, respectueux que les dis animaux. Et en voyant cet énorme félin se ruer sur ces pauvres morceaux de poulet, Ayleen se dit qu'ils sont tous pareils. Mis en mouvement par des désirs, des envies. Et la faim est ce qui remet tout le monde au même niveau lorsqu'elle vient à s'imposer.

Les yeux rouges d'Ayleen examinèrent la fourrure de la bête, la trouvant magnifique. L'odeur du sang se faisait très discrète et Ayleen se dit que c'était pour ça qu'elle avait eut le temps de réagir face à un prédateur de cette taille qui s'était assis devant elle, les yeux dans les yeux.

Par folie? Par compassion? Par envie de contredire la bête intérieur qui se disait qu'un gros chat blessé serait une très belle proie à manger, Ayleen se reclua d'un pas pour pouvoir mieux s'agenouiller au niveau de la bête dans un geste lent et rassurant, ne rompant pas le contact visuel.

Fouillant à l'aveugle dans son sac, elle en sortit un steak de boeuf (d'occasion) qu'elle se voyait manger avec une sauce au poivre et des frites mais un peu de régime ne fait pas de mal non plus. Elle posa donc la viande à coté du félin, faisant attention au cas où un coup de patte ne parte. Puis elle prit la bouteille d'eau parmi le reste de courses et l'ouvrit, essayant de voir si la bête était assez compréhensible.

-Tu... tu me laisserais désinfecter ta plaie? Demanda Ayleen d'abord en anglais puis en japonais, comme si la langue pourrait influencer la décision d'un animal. Peut être sortait-il du zoo le plus proche ou d'un cirque. Il y a des cirques au japon? Encore une chose à rechercher sur le net.

-J'aurai peut être plus de choses à l'appartement , se murmura Ayleen en attendant une quelconque réaction de la part de sa compagnie. Le pelage blanc de cet bête était presque envoutant, luisant sous les faibles rayons de lune à travers les nuages passant sans crainte dans ce ciel paisible. Offrant un petit sourire à la bête, Ayleen resta patiente, se disant que cette situation finira d'une bonne manière.
Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lequel choisir quand on est pauvre ?
» Une nouvelle classe arrive dans dofus.
» Quand on arrive en ville .
» Mm-Tequila, panda terre 199 hésitant quand à son stuff
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone résidentielle-
Sauter vers: