• 21/03/18 : Second Event » Licence et Vacances d'été lancé ! Rps : 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 /
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
Musutafu est le théâtre de l'apparition d'un nouveau groupe : les Vengeurs. Des vigilantes violents qui estiment que le seul châtiment a faire subir aux vilains est... La mort ! Menés par Wakamono, l'ancien numéro un,ils entament petit à petit une purge de la ville.

La ligue des vilains ne s'arrête pas de son côté non plus. Suite à l'arrestation de Staïn, le recrutement bat son plein et les rangs du premier grand groupe de criminels grossissent à vu d'oeil !

Les étudiants de l'U.A., de leurs côtés, se préparent pour une semaine de vacances dans un camp spécial, avec à la clef, la fameuse licence provisoire !
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 » Groupe 2 - Event N° 2 - Vacances & Licence

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Autres endroits :: Forêts
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 107
Points : 1908
Puissance : 2 015
Voir le profil de l'utilisateur
107
1908
2 015
MessageJeu 17 Mai - 1:58














 ❝ EVENT ❞

w/ Alexandra Suoh & Chiaki Uchida & Yui Amane (Guest Star)


Si n'importe quelle force supérieure avait entendu sa prière, eh bien elle avait un sacré sens de l'humour. Aucune de ses balles de fumée n'avait atteint l'ennemi, soit il était hors de portée, soit il avait réussi à les esquiver, ce qui était hors du commun vu que seul le tueur pouvait les voir. Dans tous les cas, cela ne lui donna aucune indication claire quant à la position de son adversaire. Serrant les dents, Uriel se laissa aller dos contre un arbre. Il commençait à étouffer, partiellement à cause du casque. Mais ce n'était pas tant le fait d'avoir sa tête engoncée dans un espace réduit qui le dérangeait, mais plutôt l'idée de ne pas avoir son vrai visage sur lui. Il lui tardait de ressentir le bois lissé sur sa peau, et de se laisser aller dans un sentiment de sécurité malsaine. Il ferma un instant son œil, et il inspira profondément. Il devait réorganiser ses priorités. Maintenant qu'il était blessé, il ne pouvait se permettre de tenir ce "duel" truqué, et ce même si l'idée de laisser ce parasite en vie lui était insoutenable. Il allait sans doute devoir fuir.

Au moment où il en arrivait à cette conclusion, le bruissement de buissons alentours le fit se redresser vivement. Son regard chercha la source de cette agitation, et son sang se glaça quand il l'aperçut enfin. Et qu'il l'entendit. Euterpe sembla hurler à ses oreilles, et pourtant, il ne put que souligner les progrès de la demoiselle. Le son qui s'échappait de son instrument demeurait affreux, ignoble, comme venu d'un univers où la beauté n'existait pas, et pourtant, il y avait du mieux. Mais passé ses réflexions de professeur, Uriel tiqua finalement sur la présence de la demoiselle, ainsi que sur la traînée écarlate qui bariolait sa fine cuisse d'enfant. Que faisait-elle ici, à braver ce cafard, la jambe en sang ? N'était-elle pas censée se trouver aux côtés de Damu ? Jamais le rouquin ne l'aurait laissée partir se promener dans la forêt, surtout dans un tel état. Connaissant un minimum la demoiselle, il finit par comprendre qu'elle avait fuit son père adoptif. Était-elle tombée sur eux par hasard ? Toujours est-il que la Destinée devait bien se marrer.

Il avait voulu un miracle, il l'avait eu. Mais si en implorant les dieux païens, Persée avait reçu d'Athéna un bouclier pour le protéger du regard de la Méduse, Bellérophon reçut de cette même divinité le coursier agile Pégase, il n'avait décidément pas eu la même chance. Certes, le pouvoir de Yui était des plus puissants... quant on n'y était pas préparé. Mais une fois l'effet de surprise estompé, il était à parier que le vieil homme ne s'y laisserait plus prendre. En parlant de cet homme... Les mots qu'il lâchait étaient d'une froideur épouvantable, pour quelqu'un qui disait agir pour le bien. Au moment où il leva sa canne, Eight sentit son corps entier vibrer d'un seul instinct animal.
« YUI ! »
Sur l'instant, il ne comprit pas ce qui le poussa à agir de la sorte, mais il ne parvint pas à contrôler ses gestes. En une fraction de seconde, il se rua vers la petite fille, la saisit dans ses bras et l'enveloppa de son corps. Une détonation frappa l'air, et il sentit une déchirure sur son flanc droit. La balle l'avait traversé de part en part, et par chance, il avait su décaler l'enfant suffisamment pour que le projectile ne termine sa course dans son bras.

Étouffant un grognement bestial, il pressa la gamine dans ses bras, avant de se redresser en titubant. Par réflexe, sa main droite vint appuyer sur la plaie, tentant de contenir le flot sanguin qui commençait à se déverser. Sa vision se troubla, et il secoua légèrement la tête pour se focaliser sur sa cible. Celle-ci avait apparemment d'autres chats à fouetter, avec sa cape qui venait subitement de s'enflammer. Il fallait qu'il en profite. MAINTENANT. Tant bien que mal, il leva le canon de chacun de ses flingues, et il tira en direction de ce misérable cloporte. Oser vouloir abattre son élève, devant lui. La colère guida ses tirs, et il déversa bien vite tout le chargeur de son vrai pistolet. Et même une fois vidé, il continua d'appuyer sur la gâchette de Tears, enchaînant les balles de fumée dans le but de ne pas lui laisser le temps de respirer. Il allait le crever. Il allait lui arracher les organes un à un. Et les clouer sur ces foutus arbres. Avant de lui crever symboliquement un œil. Cette mort serait sans doute trop belle pour une vermine de son espèce. Uriel s'en moquait. Il fallait qu'il tue. Il fallait. Qu'il la protège.


©️ Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia



Même les plus affreux des criminels peuvent trouver un semblant de bonheur.
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 154
Points : 575
Puissance : 1 285
Voir le profil de l'utilisateur
154
575
1 285
MessageVen 18 Mai - 17:50
Je m'excusais auprès de l'étudiante de troisième année vu que je venais de l'élever dans les airs et de la placer sur mon épaule. Par conte, je n'avais pas du tout pensée qu'elle aurait pu avoir le vertige. Au lieu d'agir instinctivement pour aider mon prochain, j'aurais du au moins savoir si premièrement elle voulait un coup de main et si cela était possible de faire ce que j'avais en tête. Je me sentais à nouveau mal vu que cela paraissait qu'elle n'allait pas bien.

La troupe se rapprochait du vilain. Le combat serait imminent. Cependant, la suite n'était pas du tout prévu. Une autre personne se rajoutait. Encore plus de souci comme si ce n'était pas assez comme cela. Je n'aimais pas la situation depuis le départ et cela empirait. Je voyais presque une petite fourmi. C'était une gamine encore plus jeune que moi et toute seule. Celle-ci affrontait même le vengeur en utilisant de sa flûte qui sonnait mal. Je souffrais des oreilles, mais elle était quand même plus courageuse que moi ou insouciante du danger.

Cette petite prenait le temps de nous faire un discours pour tenter de nous raisonner. On était naze à vouloir rester en vie ? Je ne sais pas trop. Le fait d'avoir une enfant devant moi par contre ne me plaisait pas du tout. Le vieux disait qu'il ne fallait pas se fier à ce détail, qu'elle restait tout de même quelqu'un à abattre. Quand il s'agissait de l'adulte qui avait eu le temps de faire ses preuves pour revenir gentil je le comprenais un peu et encore. Pour la bambin par contre, j'avais plus de misère à le supporter.

Dès que j'entendais un clic, tout allait si vite que je n'avais pas eu le temps d'agir. J'observais la scène tout simplement. D'un côté le vengeur venait de tirer sur la fille alors qu'Alex venait de brûler la cape de l'homme et une voix se faisait entendre. Cette voix disait sûrement le prénom de la petite, mais cette voix me disait quelque chose. Non , pourquoi je pensais à cela maintenant ? Pourquoi je devais penser à l'opéra ? Pourquoi c'était lui le vilain qui croisait ma route. Ma respiration était plus saccadé, je devais me ressaisir. Je ne pouvais pas rester là les bras croisé alors que tout le monde était entrain de se battre. Cet homme masqué venait de protéger la fille et de sortir de sa cachette. Argh, je ne savais pas trop quoi faire. Continuer à aider Moriarty et laisser l'homme qui m'avait fait peur ainsi que la petite mourir ou tenter que personne d'autre ne soit blessé ?

Une partie de moi était en colère et aurait voulu se venger de l'homme masqué. J'écoutais cette petite voix dans ma tête.

- Alex accroche toi bien.  


Je me penchais donc afin d'avoir une bonne poigne à l'arbre qui se trouvait près de moi pour la déraciner. Je le levais au-dessus de ma tête et le projetais devant moi. L'arbre n'était pas très massif mais cela allait sans doute créer un mur entre les vilains et les ''héros''. J'espérais que les vilains ou encore que le vengeur ne se ferait pas écraser par l'arbre. Il était à présent trop tard pour reculer. J'allais devoir assumer les conséquences de mon acte. Puis, si j'avais ne serait que quelque secondes plus tôt , j'aurais peut-être pu éviter aussi que le vengeur soit blessé par les balles qui se dirigeaient droit vers lui.


Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Event Djaul]
» [Multimédia] Nouvelle musique du groupe Cryoshell
» Groupe des Forges
» MTGO Sealed Premier event.
» Le groupe de prière Berrichons vous invites.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Autres endroits :: Forêts-
Sauter vers: