• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Charmante rencontre inattendue [Ft Natsume Tsurayaki]

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Salles d'entraînements
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 54
Points : 586
Puissance : 1 550
Voir le profil de l'utilisateur
54
586
1 550
MessageMar 27 Fév - 3:51
Charmante rencontre inattendue [Ft Natsume Tsurayaki]404 mots
Suoh
Alexandra
Tsurayaki
Natsume
Je n’ai aucune idée de ce qui m’a pris de vouloir m'entraîner aujourd’hui. Sûrement pour changer un peu la routine. Bien entendu, je ne voyage qu’en skateboard. Je me dirigeai vers l’école sur ma planche à roulette avec mon sac à dos qui contenait mes vêtements pour être confortable pour m’entraîner. Une fois arriver à l’école, je descendis de mon skateboard et le pris dans ma main et rentra dans l’école.

C’est rare les personnes qui viendrait s’entraîner pendant que c’est un congé. Mais c’est vrai que certains veulent s’améliorer et tout quand on y pense bien. Tandis que moi, je veux seulement être un peu plus en forme et avoir un peu plus d’endurance que celle que j’ai à force de me promener en planche à roulette. Je me dirigeai vers les salles d’entraînement pour ensuite passer aux vestiaires des filles me changer. Plus je regarde mes anciennes cicatrices, plus ça ne rappelait rien de bien. Une fois terminé, j’allais dans la salle d’entraînement.

Une fois sur place, je me pris un coin pour moi un peu plus éloigné des autres ne voulant pas causer d’ennuis par ma maladresse. Je suis comme que l’on dirait, une cause perdu à ce niveau là. Je commençai mes étirements avant de commencer la torture… Ah, j’oubliais un truc! Je m’arrêtai un peu pour mettre mes écouteurs et mis ma musique pour être un peu dans ma bulle. Je préfère travailler avec de la musique. Une fois qu’Empire to Ashes  de Sleeping With Sirens commença à jouer, je commençais mes étirements. Je déteste ça!! Bien sûre, étant curieuse, il fallait que je regarde un peu partout pour voir qui était là aussi. Mon regard orangé tomba sur un charmant jeune. Bon certes, je l’ai déjà vu vite fait dans l’école sans vraiment avoir pris le temps de parler ou connaître son nom...

Bien sûr, étant la fille timide et maladroite, ce ne fût pas long que ma maladresse prenne le dessus et que je ne regardais pas où j’allais, vu je perdis l’équilibre n’ayant pas vu la fin du tapis et me termina assise par terre. Sauf que... Je voyais un peu l’étudiant torse nu. Ce n’était pas long que je rougissais de gêne bien malgré moi. En plus, on me regarde... C’est embarrassant!


--D-Désolée, je v-voulais pas déranger personne, c-c’était pas m-mon intention! ><”


Je suis totalement embarrassée d’avoir dérangé tout le monde sans le vouloir...





Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageMar 27 Fév - 4:58
« Une charmante rencontre innatendue - En effet... »


Cet examen avait fini par se solder par un match nul, finalement. A quiconque, ça aurait pu suffire. Un match nul contre un professeur, c’était une victoire après tout. C’était normal de perdre, c’était excellent de faire jeu égal. Remporter l’affrontement était exceptionnel. Et pourtant, il y avait des élèves dans la classe de notre protagoniste qui avaient réussi cet exploit. Gagner contre un prof. Réussir à lui passer les menottes. Pour Natsume, un match nul n’avait pas suffi. Non pas par orgueil. Pour lui la phrase était très simple : Si des vilains avaient le niveau d’Elyah, comment pouvait-il protéger les civils de ce genre de personnes ? Il ne le pourrait certainement pas.

La journée de cours se déroulait rapidement, comme un film qu’on aurait mis en avance rapide. La métaphore collait bien au comportement de l’étudiant, d’ailleurs. Il était spectateur de sa journée, en proie à ses pensées, à ses remises en question sur sa façon d’utiliser son alter, de se battre même. Après tout, son pouvoir n’était que l’extension de son corps. Le pouvoir de créer ce qui lui permettrait de se battre à jeu égal. Jusque-là, il s’était principalement reposé dessus, sans même se créer un style de combat, une façon de bouger qui lui serait propre et qu’il maitriserait totalement. C’était ce qu’il devait travailler le mieux possible.

Son choix s’était alors porté sur la salle d’entrainement plutôt que d’aller siroter un bon thé chaud chez lui, comme il le faisait tous les soirs. Ce n’était pas dans les habitudes de notre ami de briser sa routine ainsi, mais c’était un cas d’exception : Natsume allait commencer à réellement travailler son corps, plutôt que de se prélasser comme le fainéant qu’il était, dès que la cloche sonnait la fin des cours. Et dès que celle-ci retentit, par ailleurs, le jeune homme se leva de sa table et sortit ses écouteurs de son sac, pour venir les brancher sur son portable, et enfin les enfiler.

La musique qu’il mit s’appelait « When The Sun Goes Down ». Une musique typique de rock anglais, à la fois mélancolique et énergique. Elle résumait bien le héros en herbe, à la fois motivé, mais aussi en proie aux doutes. C’était d’un pas décidé qu’il arpentait les couloirs de l’UA, jusqu’à sortir et ainsi se diriger dans la salle d’entrainement.

La salle était silencieuse, comme lors de son entrainement contre son adversaire d’examen. Pas un bruit. Mais surtout, pas une moindre présence à l’horizon. Natsume serait seul à s’entrainer, et donc tranquille. C’était parfait. La grande salle était cette fois parsemée de mannequins et de punching-balls, rouges, pendus au plafond par de larges chaînes d’acier qui semblaient les supporter avec rigidité. Il allait commencer par ça : Travailler ses coups. L’élève sortit des bandages de son sac, puis retira sa veste, puis son t-shirt, qu’il plia et posa consciencieusement à côté de ses affaires. Il enroula ensuite les bandages autour de ses avant-bras et de ses mains, afin d’éviter toute ampoule due aux frottements de ses phalanges sur les punching-ball. Ceci fait, c’était parti. L’entrainement pouvait commencer.

C’était après une bonne demi-heure à travailler ses coups, à grands renforts de directs gauches et droits, qu’il se passa quelque chose. Le corps du jeune homme commençait à montrer des signes d’efforts physiques. Des gouttes de sueur ruisselaient de temps à autres sur le torse et les bras congestionnés par l’effort, laissant voir la légère musculature du forcené. C’est ainsi qu’une jeune fille l’observait, alors qu’il était absorbé par son entrainement, et la musique qui passait dans ses écouteurs. Ce n’était que lorsque celle-ci prit la parole que Natsume se retourna, interloqué.

« D-Désolée ! Je v-voulais déranger personne, c-c’était pas m-mon intention ! »

C’était une jeune fille brune. Timide, avec des taches de rousseurs qui faisaient craquer tant son visage était adorable. Notre héros en herbe avait probablement quelque chose avec ça, parce que ça faisait partie des critères bonus de beauté chez une fille. Comme le fait qu’une fille soit rousse, ou porte des collants, par exemple. Cette demoiselle, il l’avait vue plusieurs fois dans les couloirs, sans pour autant lui parler, à son grand dam d’ailleurs. Etait-ce par timidité ? Par manque de temps ? Par flemme peut-être ? Ou bien parce qu’avoir une petite amie n’était pas dans ses priorités ? Il n’était pas taillé pour ça de toute façon.

Par politesse, Natsume retira ses écouteurs et offrit un sourire amical, entre deux halètements légers dus à l’effort.

« T’inquiète pas, y a pas de souci…Tu viens t’entrainer aussi, je suppose ? Sinon tu serais pas là, haha…Tu me dérange pas, t’en fais pas. »

En réalité, ça l’aurait agacé que quelqu’un vienne le sortir de sa concentration ainsi…Mais là, on faisait face à une charmante rencontre inattendue.

Codé par Johan / Heine Rammsteiner
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 54
Points : 586
Puissance : 1 550
Voir le profil de l'utilisateur
54
586
1 550
MessageMar 27 Fév - 18:40
Charmante rencontre inattendue [Ft Natsume Tsurayaki]
Suoh
Alexandra
Tsurayaki
Natsume
Moi timide? Malheureusement, c’était bien mon cas. Et ce bien, malgré  moi, vu que moi et le sociale… Ça n’a jamais été mon point fort malgré mes efforts, mais cela se terminait trop souvent par ma timidité et la perte d’intérêt par la personne que je parlais. Je ne suis pas du genre à paresseuse ou autre, je ne fais que bégayer quand je suis nerveuse et tout… Revenons au présent! Plus que je le regardais bien malgré moi, plus je me sentais gênée. Minute, c’est naturel chez moi ça de l’être sauf quand on me connaît, là, c’est l’inverse, je parle tout le temps. Je le vis m’offrir un sourire amical avant qu’il prenne la parole. Je pris le temps d’éteindre ma musique et enlever mes écouteurs par politesse.

- T’inquiète pas, y a pas de souci…Tu viens t’entrainer aussi, je suppose ? Sinon tu ne serais pas là, haha…Tu me dérange pas, t’en fais pas.

-O-oui, j’étais aussi là pour m’entraîner. Honnêtement, j’avais peur d’avoir dérangé vu je suis maladroite que j’avais causé des problèmes sans le vouloir…

Je riai nerveusement, car c’est vrai qu’en temps normal, il y avait toujours quelqu’un pour s’énerver contre mon pire défaut. Ce n’était pas comme si je faisais par exprès, je n’ai aucun contrôle sur ça. Mais j’étais rassurée de voir que je n’ai pas eu de commentaires négatifs. Je remarquai qu’il faisait de la boxe. Ce n’était pas mon point fort, vu que le dernier coup, j’ai brûlé par accident un des punching bag… Alors depuis cet accident, je me contentais de rester loin de ceux-ci. Soyons honnête, je dois avouer qu’il a l’air vraiment sympathique, j’ai envie de le connaître et peut-être pas faire de gaffe pour une fois, mais bon, il est trop tôt pour dire que ça n’arrivera pas.

Maintenant que j’y pense, il n’est dans ma classe, ça je peux le confirmer vu que je connais ceux avec qui je suis en troisième. Mais bon, je n’étais pas vraiment plus âgé que la plupart qui s’en va vers mon année. Je veux dire, je suis un cas appart vu que la majorité sont plus âgé que moi. Malgré ma timidité et la situation dans la laquelle je me trouvais, il fallait bien que je me présente par politesse, ce n’était que la moindre des choses pour changer du silence qui commençait à m’énerver un peu.

-Désolée, j’en oublie mes manières, je ne me suis pas présentée. Je me nomme Alexandra Suoh. Ravie de te rencontrer.


Je lui offris un petit sourire. Au moins j’ai arrêté de bégayer, enfin!




Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageMer 7 Mar - 17:18
« Une charmante rencontre innatendue - Charmantes présentations »

« J’étais là aussi pour m’entrainer. Honnêtement, j’avais peur d’avoir dérangé, vu que je suis maladroite, que j’avais causé des problèmes sans le vouloir »

La demoiselle poussa un petit rire nerveux, elle n’était visiblement pas très à l’aise. De là venaient sans doute son parler un petit peu étrange, qui lui donnait l’impression qu’elle bafouillait. Natsume avait beau être d’un naturel gentil, il allait avoir du mal à la rassurer, surtout que la tenue n’aidait pas. L’étudiant se dirigea vers son sac pour enfiler sa veste. On pouvait encore voir ses abdos légèrement tracés, mais c’était peut-être déjà un peu mieux pour la pauvre inconnue, qui était probablement déstabilisée. Après tout, les relations amoureuses, ou même sexuelles, n’étaient que très peu présentes à l’UA. Les élèves préféraient se focaliser sur leur travail, ou sur les activités extra-scolaires, comme c’était le cas pour notre ami ici présent, qui s’était improvisé sportif pour une soirée.

Le jeune homme revint vers Alexandra, et se mit à lui sourire. Essayons ça pour la rassurer, après tout. Sur un malentendu ça peut marcher. Natsume n’était hélas pas bien doué avec les filles, la dernière qui lui plaisait lui avait mis de grosses droites en pleine face dans cette même salle d’entrainement. Le souvenir de ce combat le hantait encore un peu, d’ailleurs. Quoiqu’il en soit, ses pensées préféraient se concentrer sur la charmante créature qui était face à lui. Timide et maladroite, il l’appréciait déjà. Il se voyait déjà l’emmener au centre commercial, ou dans une salle d’arcade.

« T’inquiète pas, tu déranges personne ici, et certainement pas moi ! On peut s’entrainer tous les deux, si tu le souhaites. »

Après tout, il était plus agréable de s’entrainer avec quelqu’un d’autre, et encore plus en charmante compagnie. La musique et les écouteurs, ça allait bien deux minutes. Notre protagoniste avait par ailleurs retiré ces derniers, par politesse envers la troisième année qui venait d’arriver. Du moins, il avait estimé qu’elle était dans la classe au-dessus, car jamais il ne l’avait croisée dans sa classe, ou même observée lors des entrainements des première année. Elle devait donc être au dessus, comme l’était Kana ou le vieux gars aux cheveux blancs et à la veste bleue, qui flemmardait sans arrêt dans les couloirs. Natsume se demandait par ailleurs si ce type suivait vraiment les cours, quand il le croisait…Mais une douce voix vint sortir le garçon de ses pensées.

« Désolée, j’en oublie mes manières, je ne me suis pas présentée. Je me nomme Alexandra Suoh. Ravie de te rencontrer. »

Elle avait arrêté de bégayer, génial ! Et son sourire était doux, très joli. Ce qui obligeait, entre autres, le jeune homme à le lui rendre, puis à se présenter à son tour. C’était la moindre des choses, et il ne voulait surtout pas passer pour un rustre aux yeux de cette charmante demoiselle appellée Alexandra. Cette fois, il ne raterait pas son coup.


« Enchanté, Alexandra. Moi, c’est Natsume Tsurayaki, tout le plaisir est pour moi. »

Puis, Natsume se dirigea à nouveau vers le punching bag d’où il venait, puis le tapota un peu avant d’esquisser un sourire amusé à sa nouvelle partenaire.


« Alors, tu me rejoins ? »

Il ne connaissait pas la nature de son alter, ni ce dont elle était capable. Mais à vrai dire il s’en fichait un peu. Tout ce qui lui importait, c’était de passer du temps avec cette jolie demoiselle.

Codé par Johan / Heine Rammsteiner
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 54
Points : 586
Puissance : 1 550
Voir le profil de l'utilisateur
54
586
1 550
MessageMer 7 Mar - 20:20
Charmante rencontre inattendue [Ft Natsume Tsurayaki]
Suoh
Alexandra
Tsurayaki
Natsume
Je soupirai d’aise un peu. Cela me rassurait de savoir que je ne l’avais pas déranger. Je me serais senti mal si ça aurait été le contraire en toute honnêteté. Je dois avouer… que j’aimais bien la vue. Ça ne me dérangeait pas, mais je suis timide, alors dans un sens ça ne m’aidait pas vraiment sur ce point. Mais bon, je peux comprendre qu’il voulait me mettre un peu plus à l’aise. Il est vraiment charmant, je me verrai bien sortir avec lui que se soit au centre commercial ou une salle d’arcade et/ou d’autres endroits.

Il me proposa de m’entraîner avec lui. J’acceptai sa proposition. C’est vrai, c’était toujours mieux de s’entrainer à deux que seul. Bon, surtout que j’ai un alter de feu, on peut mieux comprendre pourquoi je suis souvent toute seule dans mon coin à m’entraîner. Cela se voyait tant que ça que j’étais en troisième année? Peut-être bien oui, mais maintenant que j’y pense, il y a bien une personne que je vois un peu trop flemmarder dans les couloirs tandis que normalement, il est dans ma classe, malheureusement. Hors celui-ci, je ne connaissais pas vraiment les gens de ma classe. Je n’ai jamais eu la chance de connaître vraiment des gens hors de quelques personnes, mais encore là, c’était rare que l’on m’entendait parler.

Par politesse et aussi par curiosité de vouloir connaître cette charmante personne, je me présentai en premier. Malgré mon prénom, je parle français, oui, mais je ne suis jamais sortie du Japon. Il se présenta à son tour.

- Enchanté, Alexandra. Moi, c’est Natsume Tsurayaki, tout le plaisir est pour moi.

- Enchantée, Natsume. Je suis heureuse de te faire ta connaissance. dis-je ne souriant

Pour être honnête, j’aime son prénom à Natsume. Il est très bien, en plus je trouve que cela va très bien avec un jeune homme aussi charmant et sympathique que lui. Je le vis se diriger vers le punching bag. C’est vrai que j’ai fait brûler par accident un des punching bag de l’école, mais ce n’était qu’un accident causé par des idiots de d’autres classes.

- Alors, tu me rejoins ?


- Oui, j’arrive.

Je me dirigeai vers lui et le punching bag. Je ne suis pas comme la plupart des filles qui vont se prendre pour ce qu’elles ne sont pas. Je dirais que je suis assez honnête comme fille. Malgré d’être timide et maladroite, cela ne m’empêche pas d’avouer mes défauts. Je n’ai pas honte d’eux, je suis humaine après tout. Revenons au présent, s’il vous plaît. Je me fichais un peu des alters, forces de combat et tout. Je veux juste profiter de passer du temps avec Natsume. Il n’y a rien de mal à ça, non?




Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageJeu 8 Mar - 2:03
« Une charmante rencontre innatendue - Gauche, droite !! »

Natsume souriait à Alexandra. Pour le coup, elle semblait très agréable et pas prise de tête…Au moins, il risquait pas de se faire défoncer la tronche une énième fois, à moins qu’ils se mettent à se battre sur le ring à coté…Mais ce n’était pas dans les projets de l’étudiant qui cherchait juste à parfaire ses coups…Et puis, comment pouvait-on faire du mal à une aussi charmante créature, dotée de tâches de rousseur qui plus est ?

La demoiselle avait donc décidé de le rejoindre. Il regardait les deux punching-bag, disposés côte à côté, plutôt proches. La distance était raisonnable pour tenter des coups latéraux sans risquer l’impact…décidément, à UA, ils pensaient vraiment à tout.

« Du coup, je pense qu’on va commencer à s’entrainer là-dessus…J’essaie d’améliorer mes coups, et de les rendre plus rapides. Je pense pas que le projet soit de s’affronter, hein ? »

Natsume se mit à rire légèrement, un rire gêné. En aucun cas il avait envie de reprendre une volée de coups. Surtout qu’Alexandra, sous ses airs de maladroite, cachait peut-être son jeu…Elle était en troisième année, après tout. Et vu l’écrémage qu’effectuait UA tous les ans, elle n’en serait pas là si ses capacités n’étaient pas réelles. Valait donc mieux éviter de se faire tabasser, ce n’était pas le meilleur plan de drague. Qui invitait une fille à un rendez-vous, tout en ayant un œil au beurre noir et trois dents en moins ? Personne, on était d’accord.

Il se retourna donc vers le punching bag, et donna deux-trois directs dessus avant de regarder sa target. Il ne dit rien, et se contentait de lui offrir un sourire charmant dès que leur regard se croisait, avant de retourner cogner le sac de frappe comme si c’était un vrai vilain.

Gauche, droite, gauche, droite.

Plus vite, plus fort ! Les ennemis ne vont pas attendre que tu sois meilleur, Natsume !

Voilà ce qui résonnait dans sa tête pendant son entrainement. Le jeune homme se montrait extrêmement exigeant envers lui-même. S’il voulait protéger les autres, protéger l’orphelinat auquel il a appartenu, alors il fallait qu’il donne le meilleur de lui-même, à 100% sans arrêt. Et puis, peut-être qu’il aurait une autre personne à protéger, dorénavant. Par ailleurs, avait-elle un but ? Cherchait-elle à atteindre quelque chose en s’entrainant ainsi ? Plus le temps passait, et plus Natsume avait envie de connaître cette charmante brune qui frappait à ses côtés. Elle lui réchauffait le cœur. Il lui fallait plus de moments comme ça.

Codé par Johan / Heine Rammsteiner



Partners in crime ♡
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 54
Points : 586
Puissance : 1 550
Voir le profil de l'utilisateur
54
586
1 550
MessageJeu 8 Mar - 5:33
Charmante rencontre inattendue [Ft Natsume Tsurayaki]
Suoh
Alexandra
Tsurayaki
Natsume
Je m’étirai un peu avant de prendre une des paires de gants de boxes qui est accroché au mur. Je sais très bien le résultat sans gants, je n’ai vraiment pas envie de me faire mal une autre fois. Il y a peut-être aussi le fait que je n’ai pas envie d’enlever ma veste pour des raisons personnelles qu’il vaut mieux ne pas savoir. Mais, on peut s’entendre sur ce point, le combat n’a jamais été mon point fort. Je veux dire, je me débrouille pas trop mal, je suis loin d’être la meilleure ou d’être la pire. Je suis dans la moyenne pour être honnête. Rien d’extraordinaire pour une élève de troisième année. J’ai juste de la chance dans ma malchance tout simplement.

-Du coup, je pense qu’on va commencer à s’entrainer là-dessus…J’essaie d’améliorer mes coups, et de les rendre plus rapides. Je ne pense pas que le projet soit de s’affronter, hein ?

-Très bien, ça me donnera une chance de m’améliorer un peu avant de les profs me le répètent… Ce n’était pas dans mes projets que t’affronter. Je me sentirais mal de le faire aussi…

Ne parlez-moi pas de professeurs qui rient de mon alter. Je sais que je ne suis pas grande et que j’ai un alter qui fait paniquer et fuir le monde. Je n’ai pas besoin d’être un génie pour le savoir. Je ne suis pas méchante sauf si la situation me l’oblige. Mais je tiens à ce qu’il n’arrive rien si je veux sortir avec lui… Je suis vraiment trop honnête des fois…

Bref,  j’ajustai mes gants pour ne pas me faire trop mal en frappant dans le punching-bag. Je me concentrai à frapper dedans comme si c’était l’un de mes parents. Juste à l’idée, je frappai plus fort dans le punching-bag devant moi. Je suis peut-être peureuse sur certains points, mais eux, sont mon pire cauchemar depuis l’enfance. Quand mon regard croisa celui de Natsume, je lui fis un sourire amusé. Je l’adore déjà et je veux le connaître encore plus.

Je m’éloigne encore une fois du sujet. Je ne cherche pas à prouver quelque chose, mais juste que je veux aider le monde à ma manière. Ce n’est pas une question d’être une héroïne ou non, je veux simplement aider du mieux que je peux. Mais si je dois aider avec mon alter… Là, il y a un sérieux problème. Lequel? Je suis née avec un alter de feu. La première réaction à la vue du feu est la peur et la panique. Mais bon, je n’ai pas le contrôle sur ce que les gens pensent de tout ça. En même temps, je me sens très bien avec Natsume à mes côtés, ça me réchauffe le cœur et j’oublie ce qui me stressait.

-Tu es meilleur que moi en boxe, Natsume. J’ai plus de misère sur certains points comme la rapidité qui me cause plusieurs problèmes lors des évaluations…  

Je riai nerveusement. Je ne mentais pas, je ne suis pas douée pour la boxe et on me répète souvent la même chose, que je devrais améliorer ma rapidité pour qu’elle soit ajustée avec la vitesse. Je soupirai juste à y penser…




Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageVen 9 Mar - 0:00
« Une charmante rencontre innatendue - Partners in Crime »
Notre ami semblait concentré, frappant le sac de frappe avec pour seul objectif d’éliminer les mouvements inutiles, devenir plus rapide. Encore, toujours plus. Mais il dut s’interrompre lorsque sa partenaire prit la parole. Le poing bandé de l’étudiant s’arrêta à quelques centimètres du sac de frappe, alors que celui-ci regardait Alexandra d’un air dubitatif.

« Tu es meilleur que moi en boxe, Natsume. J’ai plus de misère sur certains points comme la rapidité, qui me cause plusieurs problèmes lors des évaluations… »

Il la regardait avec des yeux ronds comme des soucoupes. Ça se voyait qu’elle était loin de le connaitre. Ce mec, c’était de la malbouffe, du thé et de la glande, parfois les trois en même temps devant une bonne série télé. Généralement des séries de gangsters ou de mafia. C’était des gouts bizarres, mais le jeune homme appréciait beaucoup ce genre de feuilletons, allez savoir pourquoi. En clair, il n’avait rien d’un sportif à la base. Il n’avait même aucune notion de boxe, et s’était contenté jusque-là de frapper le sac de plus en plus rapidement jusqu’à ce que ses bras prennent l’habitude de devenir plus rapides. Il était peut-être bon de se documenter sur les différents sports de combats et s’en inspirer, en effet.

Mais plus encore, c’était une troisième année. Normalement le fleuron de U.A. High School. Et cette demoiselle, en face de lui, lui disait qu’elle était loin d’être taillée pour le combat, qu’elle avait du mal lors des évaluations. N’importe qui aurait trouvé ça pathétique et ce serait moqué, mais le regard de Natsume s’était illuminé. Ça la rendait adorable, en fait. Ce n’est normalement pas très fair-play d’apprécier le manque de confiance des gens, mais pour l’heure, il voulait la tirer vers le haut, qu’ils atteignent des sommets ensemble. Il voulait limite la prendre dans ses bras.

L’étudiant se mit alors à rire joyeusement, puis un sourire sincère se forma sur son visage.

« Oh, tu sais. J’y connais absolument rien en boxe ! Je fais les trucs complètement au hasard… »

C’est sur ces mots que Natsume eut une petite idée. Un moyen évident de la revoir : Et si ils devenaient partenaires d’entrainement ? Se soutenant mutuellement pour réussir, s’instruisant et devenant chaque jour des personnes meilleures qui se hisseraient ensemble dans le panthéon des héros. L’idée était très appréciable, bien que le jeune homme ne connaissait toujours pas l’alter de sa nouvelle amie. Elle se faisait très discrète à ce sujet…Il s’arrêta de frapper, et se retourna vers la demoiselle aux tâches de rousseur.


« Ca te dirait qu’on s’entraine ensemble de temps en temps ? »

Codé par Johan / Heine Rammsteiner
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 54
Points : 586
Puissance : 1 550
Voir le profil de l'utilisateur
54
586
1 550
MessageVen 9 Mar - 1:10
Charmante rencontre inattendue [Ft Natsume Tsurayaki]
Suoh
Alexandra
Tsurayaki
Natsume
Ça ne pouvait pas plus pire que moi qui ne sait pas cuisiner, qui se tient à l’arcade ou chez elle à jouer à des jeux vidéo ou écouter des animes avec un thé glacé ou chocolat chaud. Je ne suis pas sportive, je sais seulement faire du skateboard. Je n’aime pas le sport, ça tombe très mal pour une future héroïne.

Natsume me regarda comme si j’avais dit de quoi qu’il ne fallait pas vu qu’il avait les yeux ronds. Quoi? Je le vois faire depuis tantôt et c’est mieux que mes coups faibles qui ne font rien bouger de ce fichu punching-bag. Supposément les élites de l’U.A, mais oui, je ne suis pas douée en sport ce qui m’aide pas du tout! Peut-être qu’on n’était pas mieux que l’un ou l’autre à notre manière, ce qui est intéressant. Je veux dire, je me sens moins stupide vu que je risque de ne pas être la seule à ne pas s’y connaître en sport de combat. Mais il me prit complètement par surprise quand je l’ai entendu rire. Je demande sérieusement ce que j’ai dit de drôle là…

-Oh, tu sais. J’y connais absolument rien en boxe ! Je fais les trucs complètement au hasard…

-Sérieux?! On aurait dit que le contraire pour être honnête avec toi.


Je devrais sérieusement me mettre à faire des recherches sur les sports de combats et voir ce que je peux faire pour m’améliorer à ce niveau. Même si cette année cela ne va pas très bien, je veux au moins m’améliorer et donner mon maximum que si je dois reprendre mon année, je saurai un peu mieux me défendre et je comprendrai un peu mieux aussi en classe. Mais c’est énervant, surtout que je dois pratiquer avec mon alter et je vais encore causer la panique générale et me faire rire de moi parce que je refuse de l’utiliser. Juste à y penser, je frappai de la gauche dans le punching-bag. Ça résonnait, mais ce n’était pas aussi pire que la première fois que j’avais frappé dedans.

-Ca te dirait qu’on s’entraine ensemble de temps en temps ?

Là, il venait complètement de prendre plus que par surprise et c’est bien le premier qui me propose ça quand jamais personne me parle à cause de mon alter. Je me retenais pour ne pas prendre mon nouvel ami dans mes bras vu qu’il faisait ma journée et me donner une lueur d’espoir sur ce que l’on pense de la fille à l’alter de feu rouge. Je lui fis un sourire sincère.


-Oui, je veux bien. Et aussi… T’es bien le premier qui ne me fuit pas à cause que j’ai un alter de feu. Normalement, le monde panique et fuit à la vue de celui-ci.






Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageSam 10 Mar - 2:44
« Une charmante rencontre innatendue - Deux alters »
Elle pensait tout le contraire. Qu’il était un sportif de haut niveau, hyper calé en boxe. Est-ce le fait de chercher la rapidité dans ses coups, qui donnait cette impression ? L’idéalisait-elle, tout simplement ? Le plus comique dans tout ça, c’était que Natsume était tout l’inverse. Il se fichait d’où il frappait, tant que ses mouvements devenaient plus vifs, plus rapides. Qu’ils aient plus d’impact. Mais il ne s’attendait pas à passer pour un expert en arts martiaux pour si peu. C’était clairement de l’idéalisation. Peut-être que l’étudiant un peu tracé et torse nu, auprès d’une fille mignonne, passait immédiatement pour un grand boxeur. Il aurait pu en profiter pour élaborer un plan de drague autour de ça, mais à la place, il avait préféré crever l’abcès d’un coup et mettre fin au quiproquo.

Et de toute façon, notre sportif improvisé n’avait visiblement pas besoin de ce genre de procédés douteux et mythomanes, vu qu’elle semblait tout simplement heureuse de s’être vue proposer des entrainements en duo. La brune aux tâches de rousseur, normalement si timide, lui offrir un véritable sourire radieux, qui avait illuminé la journée de doutes du jeune homme. Il se sentait motivé comme jamais à vaincre tous les obstacles sur sa route, ne serait-ce que pour revoir ce sourire.

« Oui, je veux bien…Et aussi, t’es bien le premier qui ne me fuit pas à cause de mon alter de feu. Normalement, tout le monde panique et fuit à la vue de celui-ci. »

Natsume, lui, n’avait ni envie de fuir, ni de paniquer. Ce n’est pas comme s’il allait subir une combustion spontanée au moindre câlin, non plus… Mais plus encore, elle avait un alter puissant, probablement plus offensif que son propre pouvoir. Le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de ressentir un peu de jalousie, face à son alter d’air solide, certes polyvalent, mais dont l’utilité n’était pas forcément évidente. Quoiqu’il en soit, il choisit malgré tout de rassurer la belle brune face à lui.

« Je ne vois pas pourquoi je fuirais. Après tout, Endeavor a un alter de feu aussi, et il est n°2…Plus encore, il est tout en flammes ! Toi, t’as juste plein de taches de rousseur ! »

Il se met à rire doucement. Il était vrai que sa partenaire était loin d’être intimidante, bien au contraire : Elle était même très adorable, et c’était mieux ainsi. Pour illustrer son pouvoir, Natsume créa une rose grâce à l’air qu’il solidifiait entre ses mains. Celle-ci était finement sculptée, le jeune homme s’étant concentré pour dessiner les détails de celle-ci à la perfection. Ce qui la rendait visible, c’était la réfraction de l’air, qui donnait une couleur arc-en-ciel sur certaines arêtes, comme un prisme.

« Mon alter à moi, c’est de solidifier l’air, et donc créer divers objets de cette manière…C’est polyvalent, mais je ne sais pas quelle utilité en faire, à part des armes ou des gadgets… »

Natsume tendit la rose à la belle Alexandra avec un petit sourire. Mais ce qu’il venait de dire était vrai. Toutes les utilisations astucieuses de son alter face à Elyah étaient dues à son instinct, rien de plus.
Codé par Johan / Heine Rammsteiner
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 54
Points : 586
Puissance : 1 550
Voir le profil de l'utilisateur
54
586
1 550
MessageMar 13 Mar - 1:55
Charmante rencontre inattendue [Ft Natsume Tsurayaki]
Suoh
Alexandra
Tsurayaki
Natsume
On peut se mettre d’accord sur ce point, je ne suis pas une sportive et peut-être un peu trop honnête. Il n’était pas le seul sportif improvisé, j’étais dans le même cas. Mais bon, je n’ai jamais aimé le sport, je ne changerais pas sur ce point. Mais c’est vrai, je ne suis pas le genre à faire du mal, sauf si on me provoque ou que je dois me défendre, mais sinon, je suis trop gentille pour ça… J’ai plus l’air d’un chaton en colère dans ce temps là que prise au sérieux.

Mais mon alter… Je ne le déteste pas à 100%. Je veux dire, il m’effraie aussi. Je dois toujours me cacher pour éviter les commentaires négatifs par les autres. En plus, je dois faire attention autour de moi quand je l’utilise, car je dois penser aux conséquences qui viennent vu que si je tombes ou autres, ça ne sera pas très beau à voir brûler ce qui brûlera. S’il arrive de quoi, et ce peu importe comment, cela va toujours être de ma faute à cause d’un certain professeur. Ce n’est pas toujours facile d’analyser ce qui est autour de moi quand je dois utiliser ce feu qui est mon alter.

-Je ne vois pas pourquoi je fuirais. Après tout, Endeavor a un alter de feu aussi, et il est n°2…Plus encore, il est tout en flammes ! Toi, t’as juste plein de taches de rousseur !

Il a raison sur ce point dans un sens. La différence, lui, il est un héro, ce qui est plus normal. Moi, je suis une étudiante alors c’est plus normal que l’on juge plus vite. Ce qui est dommage, les gens ont tendance à juger vite les autres sans les connaître. Mais, j’oubliai vite ce problème et ria. Ça faisait du bien d’oublier ce qui me tracassait.

-Dois-je comprendre que je suis adorable avec mes taches de rousseurs?


J’affichai un petit sourire amusée en regardant Natsume. C’est vrai, je ne suis pas intimidante, je suis.. Comment je pourrais dire ça? Trop gentille? Pas crédible? Ou ce qui peut ressembler à ne pas être prise au sérieux. Mais il attira ma curiosité d’un coup. Je le vis créer quelque chose avec l’air. Alors, son alter aurait rapport avec l’air? La chance! Avec ce genre d’alter, tu ne t’inquiète pas de ce qui peut arriver si tu fais une gaffe. C’est le défaut du feu, je dois m’assurer qu’il n’arrive rien avec celui-ci.Je regardais attentivement ce qu’il était entrain de de dessiner avec son alter. Une rose… Ma fleur préféré, si ce n’est pas un hasard, alors je ne sais plus quoi dire.

- Mon alter à moi, c’est de solidifier l’air, et donc créer divers objets de cette manière…C’est polyvalent, mais je ne sais pas quelle utilité en faire, à part des armes ou des gadgets…


-Je vais être honnête avec toi. C’est déjà mieux que le mien. Tu peux créer ce que tu veux avec ton alter, tandis que moi, je ne peux rien faire avec le mien…


Je ne pouvais rien faire avec le mien. Je peux seulement faire du feu, ce n’est pas très intéressant pour être honnête. En relevant les yeux de la rose, je vis Natsume me tendre la rose. Je rougissai en prenant doucement la rose. Je me sens vraiment gênée, mais j’affichai un petit sourire timide.


- M-Merci.. Je l’adore la rose autant que toi..


Défaut d’être trop honnête, j’oublie de réfléchir avant de parler! J’espère que je n’ai pas fait une connerie en disant ça...




Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageVen 16 Mar - 1:33
« Une charmante rencontre innatendue - Je t'adore, moi aussi »

« Dois-je comprendre que je suis adorable avec mes taches de rousseur ? »

Natsume ne répondit pas. Il se contentait de rougir légèrement, en détournant le regard. Oui, elle était adorable, et rien que la petite bouille tachetée d’Alexandra donnait au jeune homme l’envie irrépressible de lui faire un gros câlin. Mais pour le moment, il valait mieux se retenir…Ce serait bête de tout casser, et de lui faire peur à cause d’une simple envie. Il se contenta d’hocher la tête simplement, et timidement, avant de créer donc, sa jolie rose faite d’air solide suite aux explications de son alter.

« Je vais être honnête avec toi. C’est déjà mieux que le mien. Tu peux créer ce que tu veux avec ton alter, tandis que moi, je ne peux rien faire avec le mien… »

La demoiselle avait faux sur toute la route. Si un alter de feu était inutile, alors pourquoi Endeavor était deuxième ? Les flammes, ça permettait beaucoup de choses subsidiaires avec suffisamment de puissance. Que ce soit pour faire fondre des choses, histoire de créer des barrages ou des sorties de secours, la démolition, ou même de quoi s’accrocher…Il y avait un potentiel énorme, que ce soit offensif comme utilitaire. Il y avait de ça des millions d’années, l’homme préhistorique découvrait le feu…Et ça lui a permis d’évoluer comme jamais. Ça a permis l’acquisition de nombres de technologies. La forge, la vapeur, la cuisine…Le feu permettait un potentiel d’évolution phénoménale, et Alexandra ne le suspectait même pas. Elle non plus n’avait pas fini d’évoluer, et il la laisserait le découvrir d’elle-même.

Les perspectives d’évolution pour un alter aérien comme celui de Natsume ? En théorie, la seule limite serait son imagination…Le pouvoir de créer n’importe quoi…Mais ce n’était pas aussi simple. Le jeune homme avait pour première limite son endurance personnelle…Et il ne pouvait créer que des objets statiques, et pas trop compliqués ou imposants. Ça limitait déjà énormément le choix des possibles. La seule chose qui lui permettait de faire d’éventuels exploits était de combiner son alter avec son astuce, et même ça ne suffisait pas. Sinon, jamais il n’aurait foulé cette salle du pied, seul, un soir de cours. Jamais il n’aurait rencontré Alexandra non plus.

D’un côté, ne devrait-il pas remercier son alter limité, de le forcer ainsi à surpasser ses limites, et à rencontrer des personnes aussi prodigieuses que celle en face de lui ? Surtout quand les mots de cette dernière vinrent à ses oreilles…

« M-merci…Je l’adore, la rose…autant que toi… »

Elle…l’adorait ? Le sang montait aux joues de notre étudiant, leur donnant une magnifique teinte empourprée. Il ne savait plus où se mettre…Ni quoi faire. Oh et puis, vous savez quoi ? Au diable les conventions. Natsume écouta pour une bonne fois ses envies, et posa ses mains dans le dos d’Alexandra, afin de la serrer contre lui dans une douce étreinte, en fermant les yeux. C’était très agréable, comme une petite chaleur dans le creux de ses bras…Etait-ce à cause de son alter ? Ou de sa personne ? Etait-ce la demoiselle qui le réchauffait ainsi ? Ou bien son propre cœur ? Ce fut après quelques minutes que le jeune homme rouvrit les yeux pour regarder son amie.

« Je…je t’apprécie beaucoup aussi. On a qu’à se revoir, dans ce cas ! Quatorze heures, au centre commercial, demain. Ca t’irait… ? »

C’était une proposition claire et nette. Comment allait réagir la jeune fille ?
Codé par Johan / Heine Rammsteiner
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 54
Points : 586
Puissance : 1 550
Voir le profil de l'utilisateur
54
586
1 550
MessageSam 17 Mar - 4:32
Charmante rencontre inattendue [Ft Natsume Tsurayaki]
Suoh
Alexandra
Tsurayaki
Natsume
Quand je dis que je pouvais vraiment être trop honnête, en voici la preuve, j’aidit à haute voix ce que je pensais. Quand ça l’arrive, j’ai souvent l’impression d’avoir fait une connerie sans le vouloir… En repensant à ce que je venais de dire, je rougissai autant que mon ami en face de moi. Je n’étais pas la seule à avoir pris une teinte de rouge au visage, c’était un peu rassurant, car de même je me sentais un peu idiote vu que j’aurai été bien capable de tout casser par mon honnêté. Mais bon, il vallait mieux être directe et honnête que de rien dire et le regretter plus tard.

Je restai sans bouger quelques secondes. Je m’attendais à tout sauf ça, qu’on me serre dans les bras. J’ai sûrement le visage complètement rouge tellement je prise par surprise et je me sentais un peu timide tout d’un coup. Mais je pris repris le dessus et lui rendis son étreinte. Je dois avouer que malgré ma timidité, j’étais bien contente d’avoir le droit à ce câlin. Je voulais le faire depuis un petit bout de temps, mais je ne voulais pas tout brisé seulement parce que j’avais envie d’un câlin. Je ne pouvais pas dire ce qui pouvait dégagé cette chaleur, mais je savais que ce n’était pas mon alter, car on l’aurait remarqué par son unique couleur rouge. Cela devait sûrement être la chaleur que l’on dégage naturellement.

J’étais vraiment bien de même, ça faisait vraiment oublier tous les problèmes et le stresse. Si cela serait juste de moi, je dirais pas non pour en avoir d’autres… Je levai les yeux timidement vers Natsume. Et ce, exactement quand il me proposa une idée.

- Je…je t’apprécie beaucoup aussi. On a qu’à se revoir, dans ce cas ! Quatorze heures, au centre commercial, demain. Ca t’irait… ?

Il… Il m’apprécie beaucoup… J’ai vraiment l’impression d’être dans un rêve. Je m’attendais à tout, sauf une réponse positive. N’empêche que j’aurai pu avoir fait une connerie aussi, mais ce n’est pas le cas, alors je ne me plaindrai pas. J’ai vraiment envie de le revoir, en plus, je suis libre demain.


- O-Oui, bien sûre, ça me va p-parfaitement.


Une minute… Il vient vraiment de me demander ce que je pense? Oui, je suis nerveuse, mais il reste peut-être un petit détail qui pourrait ne pas m’aider. Je veux dire, je suis un peu garçon manqé sur certains points, mais je ne vais pas mentir sur ce que je suis, ça ne serait pas très juste. En plus, je ne suis jamais sortie avec un garçon avant...


- J’ai déjà hâte d’être demain…
dis-je en riant légèrement  




Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageLun 26 Mar - 3:19
« Une charmante rencontre innatendue - Rdv Confirmé »

Une demande de rendez-vous…Rendez-vous galant, même ? Ce que le commun des mortels appelle habituellement un « rencard » ? Pour le coup, Natsume sortait largement de sa zone de confort. Il prenait de gros risques. A peine la rencontre était faite que déjà le rendez-vous était proposé. Mais s’il fallait se dédouaner, ce n’était pas sa faute. Cette charmante brune fortuite était très attachante. Et ces taches de rousseur qui la rendaient à croquer…

L’angoisse nouait le ventre du jeune homme, comme une boule de bowling qui venait écraser son estomac de tout son poids. Jamais auparavant ce genre de situation n’était arrivée. Il attendait la réponse pendue sur les lèvres de la demoiselle avec appréhension. Il allait se faire recaler, c’était sur. Qui était assez dingue pour proposer directement un rencard ? Même dans la loi de la jungle, le guépard attend tapi dans un buisson avant de charger la pauvre gazelle sans défense. Même si ce n’était pas vraiment le même contexte, au moins le prédateur avait la décence d’attendre le meilleur moment.

« O-oui bien sûr, ça me va p-parfaitement. »

Elle bégayait, mais le message était clair. Natsume soupira de soulagement. Ce n’était pas un refus catégorique, ça s’était même bien mieux passé que prévu, pour ainsi dire. Un sourire se dessina sur son visage, même. La nouvelle le ravissait, et il était sûr que la journée de demain allait être très agréable.


« J’ai déjà hâte d’être demain… »

Elle riait doucement. Au moins, ça faisait deux personnes.

« C’est la même chose pour moi, tu sais. »

Il la rejoignit dans son rire, qui réchauffait la pièce. Puis, l’étudiant s’adossait au punching-bag. Il fallait dire qu’ils avaient jusque là passé leur temps à blablater, l’entrainement semblait à un tel second plan…Alors que c’était la raison première de sa venue ici, et que ça leur serait profitable à tous les deux. Du moins surtout à lui, vu la note désastreuse qu’il avait obtenu à l’examen. La première depuis un bon moment, d’ailleurs.

« Quoiqu’il en soit, ne devrait-on pas s’entrainer ? Après tout, toi comme moi, c’est la raison pour laquelle on est venus ici… »

Natsume réfléchissait à une manière de s’entrainer qui ne soit non pas individuelle, mais qui nécessiterait deux personnes. Il vit alors les pattes d’ours, ces gros carrés de mousse plastifiée que l’on enfilait afin que son partenaire d’entrainement puisse frapper, en visant les points principaux de son adversaire. Il se dirigea vers ceux-ci et les enfila avant de revenir.

« Au lieu de rester chacun sur son sac de frappe, on va s’entrainer avec ça. T’en penses quoi ? »

Il semblait avoir un petit sourire amusé. Puis, ça lui permettrait d’avoir une certaine proximité avec la charmante Alexandra. Au cas où celle-ci hésitait, notre ami décida de la rassurer par anticipation.


« Allez, frappe ! C’est fait pour ça ! »


Codé par Johan / Heine Rammsteiner
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 54
Points : 586
Puissance : 1 550
Voir le profil de l'utilisateur
54
586
1 550
MessageLun 2 Avr - 4:32
Charmante rencontre inattendue [Ft Natsume Tsurayaki]
Suoh
Alexandra
Tsurayaki
Natsume
Je me sentais un peu rassurée de savoir que je n’étais pas la seule à être nerveuse. Cela m’avait prise par surprise pour être honnête. En même temps, j’étais heureuse de savoir ceci-ci, vu que je suis plutôt nerveuse et réservée comme fille. Quand on connait le pourquoi, c’est tout à fait normal que vous direz. Parce que oui, il y a des choses qui valent mieux ne pas savoir vu que c’est douloureux.

- C’est la même chose pour moi, tu sais.

Je souriai en le regardant. Je dis jamais oui sans une bonne raison, mais je ne nierai pas que je suis bien avec lui. Je veux dire, je suis une fille stressée et nerveuse. En majorité du temps, je suis incapable de parler avec les autres hors de Mike, Rei, Miyu, mais je les connais depuis que je suis arrivée en première année. Notes désastreuses? Je ne sais que trop bien ce que c’est vu que j’en ai plusieurs niveaux des matières… Je n’y peux rien, je ne suis pas douée en mathématique et en science, l’histoire m’endore, ça vous donne une petite idée du pourquoi je ne réussie pas cette année…

- Quoiqu’il en soit, ne devrait-on pas s'entraîner ? Après tout, toi comme moi, c’est la raison pour laquelle on est venus ici…

- Il faudrait oui… Ça ne serait pas une mauvaise idée.


J’ai précisé que je pouvais être un vrai moulin à parole quand je commence? J’avais complètement oublié ce détail. Je regardai ce que Natsume était entrain de faire. Je le vis mettre les “pattes d’ours” et revenir. Souhaitons que je ne sois pas une cause perdue…

- Au lieu de rester chacun sur son sac de frappe, on va s'entraîner avec ça. T’en penses quoi ?

- ... Je ne sais pas si c’est une bonne idée avec moi…

Je n’aime vraiment pas ce sourire… J’ai l’impression qu’il se doutait que je dirais ça. Suis-je si facile que ça à comprendre?! Je suis vraiment pas douée…

- Allez, frappe ! C’est fait pour ça !

- ... Je m’excuse d’avance si je te frappe par accident ailleurs que sur les “pattes d’ours”.

Je m’exécutai immédiatement, je frappai dans les pattes d’ours. Pour l’instant, il n’y avait pas eu de problème causé par ma maladresse. Dans un sens, c’était mieux de même, comme ça, tout va bien. Je me débrouillai pas trop mal pour une fille qui n’aime pas le sport.

- Je ne suis pas si pire que ça, on dirait.





Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageMer 4 Avr - 5:04
« Une charmante rencontre innatendue - Indirect Kiss »

Tu m’étonnes, que ce n’était pas une mauvaise idée. Il fallait dire que mine de rien, sous ses airs de garçon manqué un peu innocent, la jeune fille aux tâches de rousseur savait frapper fort, et pas qu’un peu. Disons simplement qu’elle n’avait pas atterri en troisième année sans raison valable…A chaque coup, Natsume serrait un peu les dents, mais faisait comme si de rien n’était, comme un véritable homme endurant. Ce qu’il n’était pas vraiment. Sa constitution était certes un peu robuste, mais la demoiselle donnait quand même de sacrés coups…

Mais il ne devait pas perdre la face, que penserait-elle si elle voyait un fragile en face de lui ? Du mal, forcément. Alors il subissait. Même si les coups étaient amortis par les pattes d’ours, l’impact semblait à chaque fois traverser, et l’étudiant sentait quand même le choc qui arrivait à chaque fois. Décidément, pourquoi les gens se moquaient d’elle, alors que sa valeur se démontrait au quotidien ? Notre protagoniste la trouvait d’instant en instant toujours plus fascinante… Et un sourire amusé se dessinait entre les grimaces de chaque coup porté.

Après quelques instants ainsi, Natsume fit signe de s’arrêter et posa les pattes d’ours au sol, non sans souffler un petit coup. Mine de rien, les deux travaillaient, et être celui qui reçoit les coups s’avérait être un véritable labeur d’endurance. Il s’éloigna alors vers le sac, et s’essuya le front avec une serviette.

« Bon sang, tu frappes fort. Je n’aurais jamais imaginé que tu sois aussi baleize…Une petite pause, et après c’est à moi de frapper, ok ? »

Le jeune homme offrit un sourire sincère à sa partenaire. Non pas qu’il la trouvait faible, mais il était très compliqué de discerner la puissance de quelqu’un quand on la connait que depuis quelques heures. Il fouilla dans son sac, semblant chercher quelque chose, entre les cahiers de cours et son paquet de cartes favori. C’est après un petit temps de recherche qu’il sortit une bouteille d’eau, qui fut rapidement décapuchonnée.

Qu’il était bon de se désaltérer après une session de sport. Ce genre de sentiment pourrait bien s’avérer addictif, et il pourrait y avoir plus d’entrainements que prévus. Surtout en si belle compagnie. Après quelques gorgées, Natsume s’approcha et tendit la bouteille à la fille en face de lui.

« Tu dois avoir soif, nan ? »

Son sourire était toujours aussi présent. Rien que ce geste pourtant banal, dans un tel contexte, pourrait très probablement faire rougir Alexandra…Mais c’était ce qui était amusant. Après tout, la séduction reste un jeu. Non pas de sentiments, mais de situations, et de recherche. Comme un lion et une lionne qui se tournent autour, comme deux oiseaux pendant une parade amoureuse. Mais en plus subtil.

Ce cas-là était le même, et le héros en herbe s’amusait à créer cette situation, cette petite étincelle de tension attirante entre les deux protagonistes d’une potentielle histoire d’amour. Le rendez-vous de demain sera très prometteur, pour l’un comme pour l’autre. Tant pis si elle refusait la bouteille, l’ambiance était instaurée. Si elle acceptait…Peut être que lui aussi, se mettrait à rougir ?
Codé par Johan / Heine Rammsteiner



Partners in crime ♡
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 54
Points : 586
Puissance : 1 550
Voir le profil de l'utilisateur
54
586
1 550
MessageDim 8 Avr - 6:00
Charmante rencontre inattendue [Ft Natsume Tsurayaki]
Suoh
Alexandra
Tsurayaki
Natsume
Je n'ai aucune idée de la force que j'ai quand je frappe. Normalement quand je frappe, j'essaie de me concentrer sur quelque chose et ce quelque chose n'est paas des plus positifs. Ce que je veux dire, c'est ce qui me donne envie de frapper est ce qui s'est passé chez moi, alias mon enfer. Je n'ai pas eu une "vie de rêve", mais un véritable cauchemar en tout honnêté. Je refuse d'entrer dans les détails pour l'instant, car plus que j'y pense, plus j'ai envie de m'énerver. Je devais me calmer, car je savais très comment cela allait se terminer et il ne fallait surtout pas que je brûle de quoi. Je ne veux pas me faire avertir enncore une fois par les professeurs.

Une fois calmée, je remarquai un peu plus ma force vu qu'un essayait de gardé son sourire amusé en même de grimmacer par mes coups. Ce n'est vraiment pas parce que je frappe fort, c'est seulement que je ne contrôle pas ma force. Ce qui ne m'empêcha pas d'afficher un petit sourire. Chacun à ses points forts et ses points faibles, je ne vais jamais juger quelqu'un là-dessus. Je ne le trouve pas faible du tout, mais très patient et endurant de tenir malgré mes coups. Il aurait pu me le dire de frapper moins fort, mais il ne l'a pas fait, comme s'il se doutait que je devais me vide un peu vu la force que je mettais pour frapper.

Après un certain temps, Natsume me fit signe d'arrêter. Ce qui ne me fis pas de tord, car j'en avais vraiment besoin d'une pause, je suis loin d'être une sportive et c'est vrai. J'enlevai les gants, ça faisait du bien de pouvoir souffler un peu. Je relevai les manches de ma veste aux coudes tellement que je commençai à avoir chaud d'un coup.

- Bon sang, tu frappes fort. Je n’aurais jamais imaginé que tu sois aussi baleize…Une petite pause, et après c’est à moi de frapper, ok ?


- Je ne suis pas aussi baleize que tu le crois, ça l'arrive quand je suis très concentrée et ce n'est pas toujours une bonne idée quand on sait à quoi je pense. C'est parfait, je commençais à être un peu épuisée de frapper.. dis-je en riant légerement

Je lui offris un sourire sincère. Moi même je ne connaissais pas ma force, alors c'était pas évident pour moi aussi. J'en profitai pour m'étirer un peu, ça faisait du bien. Je dirais vraiment pas non à d'autres journées d'entraînement si je suis pour être en si bonne compagnie. Je remarquai celui-ci s'approcha de moi et me tendis la bouteille d'eau.

- Tu dois avoir soif, nan ?

- O-oui, merci..  


Je hais quand je réfléchis trop... Surtout là! Je suis sûre que j'ai une petite teinte de rouge sur les joues, mais je dois pas me préoccuper des petits détails comme ça. Je décidai d'ignorer mes pensées, car ce n'était pas le moment de faire la difficile sur les détails. Je m'en doute, oui, je ne suis pas si stupide pour ne pas comprendre. Je pris une gorgée d'eau sans hésiter, car en toute franchise, j'avais soif, alors pourquoi me priverais-je? Une fois terminé, je redonnai la bouteille d'eau à Natsume.

- M-Merci, ç-ça fait du bien..

J'étais gênée, mais je lui fis un petit sourire amusée. Ne serais-je peut-être pas la seule à être gênée cette fois-ci.




Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageJeu 3 Mai - 18:53
« Une charmante rencontre innatendue - Elle va morfler »

Alexandra buvait dans la bouteille, sans vraiment d’hésitation…Mais elle avait les joues qui prenaient une légère teinte rouge. Ça fonctionnait plutôt bien, ce petit manège. Cette réaction suscita un petit sourire amusé de la part du jeune brun. Une fois qu’elle lui rendit la bouteille, notre ami retourna la ranger dans son sac, la tête pleine de pensées. Est-ce qu’il l’attirait vraiment, ou bien n’était-ce que le concours de circonstances ? Qu’à cela ne tienne. Même si ça pouvait être que du flan, ils seraient vite fixés. Le lendemain, en réalité, lors de leurs rendez-vous.

Natsume se retourna, et regardait Alex de haut en bas. Comment une fille aussi droite, mignonne, et sincère pourrait se moquer de lui après tout ? Il y avait peu de chances que ça arrive. Dans ce cas, valait mieux passer sa soirée au pachinko, après tout, il gagnerait le jackpot, là. Lui, qui ne s’était auparavant jamais vraiment démarqué de la masse, et faisait tout pour ne pas faire de vagues, il se retrouvait à avoir un rendez-vous avec une personne pareille…

Sur son chemin, le jeune homme ramassa les pattes d’ours, et les tendit à l’adorable demoiselle qui se présentait devant lui, qui semblait aussi amusée que lui par la situation.

« Allez, ça va être à moi de frapper. J’espère que tu n’es pas en sucre ! »

En effet, notre ami était loin d’être le genre de personne qui retenait ses coups, même face à quelqu’un qu’il appréciait. Un entrainement, c’était un entrainement. Quoiqu’il arrive, il fallait se donner à fond, et ils en seraient bien plus satisfaits à la fin. D’un côté, Natsume espérait que sa partenaire partageait la même opinion…Et vu son petit côté garçon manqué, c’était certainement le cas. De toute façon, les quelques douleurs encore présentes ici et là lui rappelaient qu’il n’allait certainement pas lui faire de cadeau, et très certainement lui provoquer le même genre de courbatures que celles que son amie lui aura laissé.

Il se mit alors à sourire, se dirigeant vers l’aire d’entrainement, affichant une expression amusée, peut-être un peu mesquine ou insolente, sur le visage.

« Alors, on y va, ou tu as peur ? »


Codé par Johan / Heine Rammsteiner



Partners in crime ♡
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 54
Points : 586
Puissance : 1 550
Voir le profil de l'utilisateur
54
586
1 550
MessageJeu 3 Mai - 23:22
Charmante rencontre inattendue [Ft Natsume Tsurayaki]
Suoh
Alexandra
Tsurayaki
Natsume
Il n’était pas le seule à être amusé de la situation, je l’étais moi-même pour être honnête. Oui, je pouvais être un peu gênée par la situation, mais cela ne m’empêchait pas de trouver ça amusant. Mais dans un sens, je me demandais si cela était vrai ou seulement une illusion créer par un simple jeu de circonstances. Il n’en reste moins que j’aurais ma réponse que demain, lors du rendez-vous pour confirmer mes doutes sur ce qui se passait. Je ne voudrais pas que cela soit le cas, vu que c’est peut-être la seule chance que j’aurais sûrement. Mais en même temps, je souhaite que cela soit vrai.

Je remarquai qu’il me regardait une fois de retour face à moi. Je ne voyais pas en quoi j’allais me moquer de lui. Je veux dire, je ne connais pas ma propre force et il ne s’est pas moqué quand j’ai été honnête avec ça. Si cela aurait été le cas, je ne serai pas là face à lui, mais bien dans le local de musique ou à embêter une certaine amie qui doit sûrement avoir le nez dans ses travaux pour son club. Je ne suis pas populaire, j’étais simplement une fille tout à fait normal, trop gentille et honnête, qu’on oublie très vite tellement que je ne parle presque jamais aux autres. Mais savoir que j’ai un rendez-vous avec ce charmant jeune homme… On dirait complètement un rêve.

Je vis Natsume ramasser les pattes d’ours et me les tendit. Je gardais mon sourire amusé et enfila les pattes d’ours.

- Allez, ça va être à moi de frapper. J’espère que tu n’es pas en sucre !  


- Moi? Faite en sucre? J’ai seulement l'apparence, mais je ne le suis pas. Si je le serai, je ne m’aurais pas retenue pour frapper plutôt, non?[/i]

Que cela soit une personne que j’apprécie ou non, je ne m’aurais pas retenu pour frapper. On était ici pour s’entraîner, alors il ne faut hésiter à se donner à fond et au final, on serait satisfait de nos efforts donner là-dessus. En quoi mon côté garçon manqué aidait sur ce point? Je veux dire, oui, je partage la même opinion pour se donner à fond, mais ce n’est pas parce que je suis plus à l’aise à être différentes des autres filles. Je n’ai pas demandé à ce que l’on me fasse de cadeau autant que d’avoir peur d’avoir des courbatures, cela ne me pose aucun problème. Qu’il ne se retienne pas parce que j’ai l’air fragile.

Je le suivis tout en voyant le sourire qui pouvait être décrit de plusieurs manières, mais je lui rendis ce sourire, mais à la différence, la teinte orangé avait tourné un peu vers le rouge. S’il pense que je vais fuir, il se trompe.

- Alors, on y va, ou tu as peur ?

- On y va. Il en faut bien plus que ça pour me faire peur, Natsume.  


Si voulez vraiment me faire peur, envoyez-moi chez ‘mes parents’ alias “l’enfer” pour moi. Mais ce n’est vraiment pas conseillé vu qu’au retour, je ne voudrais certainement pas voir du monde tellement que je serai effrayée qu’on me fasse subir cette torture.





Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 70
Points : 171
Puissance : 2045
Voir le profil de l'utilisateur
70
171
2045
MessageVen 11 Mai - 5:35
« Une charmante rencontre innatendue - Frappe fort ! »

« Moi ? Faite en sucre ? J’ai seulement l’apparence, mais je ne le suis pas. Si je l’étais, je ne me serais pas retenue pour frapper, non ? »

Là, la jolie brune marquait un point, et ses petites douleurs qui semblaient s’être installées pour quelques jours le lui rappelaient très bien cet état de fait. Natsume grimaça un peu en repensant à celles-ci, et se dirigea alors vers l’air d’entrainement avec sa charmante partenaire. Son regard était passé de l’orangé au rouge vif, et s’il se posait un peu la question du pourquoi ? Etait-ce dû à son alter ? Si tel était le cas, il préfèrerait ne pas être brulé par accident comme l’avaient pu finir les sacs de frappe. Peut-être était-ce une fonction de renforcement, ou quelque chose comme ça…

Une chose était sure, et c’était la seule qui passait par la tête de l’étudiant quand il se mit en garde : Il n’allait pas se retenir. Il allait lui rendre ces magnifiques débuts de courbatures, ou de bleus…Il allait rendre coup pour coup ce qu’elle lui avait mis. Par mesquinerie, ou peut-être par fierté, qui sait. Son regard se planta dans les prunelles ardentes de son amie, accompagné d’un petit sourire insolent qui donnait à l’ensemble un air de défi. Ensemble qui pouvait signifier « Est-ce que tu vas tenir face à ça ? », ce qui sonnait plutôt comme une provocation, quand on y pense.

« C’est bon, t’es prête ? »

Il était temps, sur ces mots, de frapper. Natsume y mettait toute sa force, donnant de grands coups dans les pattes d’ours. L’impact entre ses membres et les coussins faisaient des bruits puissants, qui résonnaient dans toute la salle. Le jeune homme y allait sérieusement, et ça se voyait dans son regard concentré, choisissant bien chaque coup en fonction de l’impact qu’il aurait si celui-ci était réel. Dans un coin de sa tête, il espérait que la jeune demoiselle ne souffrirait pas trop de son entrainement, mais dans un autre coin, il se disait qu’après tout, c’était elle qui lui avait dit d’y aller à fond, et elle avait bien raison là-dessus.

C’est après une bonne séance de coups que l’étudiant s’arrêta, en regardant Alexandra. Il se mit à sourire doucement, tout en étant un peu gêné.

« Ca devrait être bon ! J’espère que je ne t’ai pas fait trop mal… »

En effet, ce serait bête de griller sa cartouche maintenant, surtout après s’être fait autant apprécier, et après avoir obtenu un rendez-vous…Mais en voyant sa partenaire, lui-même savait qu’elle était bien au-dessus de ça. Notre cher ami ressortit alors sa bouteille d’eau et s’asseya, faisant signe à la demoiselle aux tâches de rousseur de venir à ses côtés.

Codé par Johan / Heine Rammsteiner



Partners in crime ♡
Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» _Une visite inattendue... #Julian&Cudy
» Une surprise inattendu... [Ecarté]
» [Mini-GN] Le Monde d'Élyssia : une escale inattendue
» Présentation Natsume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Salles d'entraînements-
Sauter vers: