• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Des connaissances, mais lesquelles?

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Autres endroits
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 10
Points : 65
Puissance : 1 600
Voir le profil de l'utilisateur
10
65
1 600
MessageMar 27 Fév - 0:43
Aenium
Narcisse
& R. Grant
Johan
Une surprise? Électrifiant.

Encore une belle journée se profilait depuis que Narcisse s’était réveillé au petit matin, ouvrant grand la fenêtre pour s’imprégner de l’air frais marin au grand mécontentement de sa mère frileuse. Pourtant elle avait dut s’habituer à l’air frais marin après toutes ces années en mer et surtout les deux dernières années où Narcisse avait prit l’habitude de faire ce action là!

Elle ne devait pas apprécier se faire réveiller si tôt le matin par sa petite dernière et actuellement unique enfant. Son père lui, transférait dans une autre branche de sa compagnie avec désormais un poste fixe au Japon le temps de laisser sa fille faire ses études dans cette ville.

Et, il faut dire que Narcisse, un peu plus d’un an environ après la mort de son frère avait commencé a trouver cette situation agréable. La compagnie de personnes nombreuses et toutes différentes les unes par rapport aux autres, le fait de pouvoir prévoir à l’avance et s’y tenir ! Sans oublier pleins de petites choses qui paraissent stupides ou normales pour les personnes de son âges. Depuis cette date, elle ne repensait plus à la mort de son frère de la même manière.

Son esprit s’était libéré de la pression qu’elle s’infligeait a elle-même, peut-être était-ce une manière de se rappeler cet épisode traumatisant de sa vie.  Depuis peu, l’esprit léger et le cœur en paix Narcisse se projetait dans ses objectifs, réfléchissait a comment les mener  a bien afin de respecter la promesse qu’elle s’est faite !  Il faut bien avouer qu’elle prends ses études très au sérieux. Chacun de ses amis avouant facilement qu’il n’avait jamais vu quelqu’un d’aussi impliquer que passionné.

Ce radieux sourire, il illuminait chaque journée de travail de ses parents, eux aussi bien affecter par ce décès encore bien récent. Alors elle prend le temps de manger avec eux ce petit déjeuner délicieux avant de filer se préparer, tout le petit petit rituel d’une jeune femme de son âge : brossage de cheveux, douche, lavage des dents et habillage. Comme d’habitude son sac et son repas était déjà prêt la veille au soir par ses soins. Avant de partir elle aspergeait son cou d’un peu de parfum, prenant au vol son sac pour enfin embrasser ses parents et filer.

La route pour se rendre au lycée lui permettait de se rappeler ce qu’elle avait révisé la veille et aussi  -parfois- d’acheter quelques viennoiseries dans une boulangerie ou épicerie quelconque afin de passer un bon début de journée avec ses amis. Quelques minutes lui suffisait pour mettre en route sa playlist sur son téléphone et placer ses écouteurs dans ses oreilles afin de rythmer sa marche par des musiques entraînantes et joyeuses.

Au contraire de certains, la jeune femme arrivait au lycée avec un sourire aussi grand et rayonnant que le soleil en ce début de matinée. Elle n’avait plus ressentit l’envie de faire la gueule depuis qu’elle allait mieux, son frère avait tellement prit soin de la faire sourire qu’il ne supporterai pas de la voir ainsi. Ce début de matinée n’était pas différentes des autres pour elle mais, elle ne ressentait aucune lassitudes a rejoindre ses amis et a discuter en attendant son entrée en classe.
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 499
Points : 2305
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
499
2305
2 945
0
0
MessageVen 9 Mar - 14:04
LIVRE 1 - CHAPITRE N°8
Des connaissances, mais lesquelles ?
Johan R. Grant & Narcisse Aenium
Le toit. C'était très certainement le meilleur endroit au monde, pour Johan. Le jeune électrifié était quelqu'un qui appréciait le silence, le calme, dans le but de tranquillement dormir et se reposer d'une dure nuit. Après tout, il passa la nuit dernière à chasser les vilains pour le compte de sa proche amie. De longues heures à déambuler à travers les ruelles sombres d'une Musutafu endormie, seulement éclairée par les quelques loupiotes disposées ici et là, en plus de la douce lumière d'une lune pleine. C'était presque magique de se balader dans cette ville durant ce moment-là de la nuit. Mais seulement quand on s'y balade ! Malheureusement pour lui, le Comique passa plus de temps à suivre discrètement ses cibles ou à abattre sa foudre sur eux pour en profiter.

De tout ça résultait ainsi une fatigue appuyée, qui fit bâiller le jeune homme alors qu'il s'avançait dans son établissement. Il saluait rapidement de la main les quelques rares personnes à se préoccuper de sa présence, dont certains élèves de troisième année qui pourtant ne voyaient pas énormément l'électrifié. Et ils n'allaient pas le voir non plus, car il comptait bien sécher les cours de la matinée histoire de reprendre des forces ! Allait-il se faire engueuler ? Possiblement. Mais la plupart du corps enseignant avait déjà abandonné l'idée de faire quelque chose du jeune homme, et voyaient déjà cette tête blanche disparaître dans les fins fonds des ratés une fois sa dernière chance passée.

Malgré tout, il ne se préoccupait pas totalement de ça. Oh, certes, il s'était doucement réveillé. L'affrontement face à All Might, sa rencontre avec Suiren, tout ça. Des événements marquants qui servaient, en partie, à expliquer ce réveil qu'il avait. Cet élan d'héroïsme, et surtout le fait qu'il... ouvrait un peu ses bouquins, le soir venu. Oh, certes, il se contentait de relire d'un air désintéressé, avant de fermer l'ouvrage et d'oublier le tout dans la seconde. Mais c'était déjà bien mieux que ce qu'il faisait avant.

Slalomant à travers les élèves, il se dirigea avec discrétion sur le toit. Se calant dans un coin tranquille, Johan s'allongea finalement contre les dalles, posant son sac dans son dos pour s'en servir de coussin improvisé. Ahh... Qu'il était bien ! La première sonnerie retentit à travers les couloirs, les élèves se dépêchant de rejoindre leurs classes alors que le calme revenait doucement dans l'enceinte de l'établissement. Un calme reposant, qui fit doucement venir Morphée. Les yeux ouverts, vers le ciel, notre jeune ami commença à doucement s'endormir. Ses paupières étaient lourdes, et commençaient à se fermer comme le rideau se ferme sur une pièce...

Et rideau !

Malheureusement, son sommeil ne dura que quelques heures. Une nouvelle sonnerie, celle du midi, vint le tirer de son repos réparateur. Il poussa un léger grognement, clignant lentement de yeux en s'habituant à la lumière, l'esprit embrumé par le sommeil. Bon... Quatre bonnes heures de sommeil, c'était déjà mieux que rien. Aucun rêve n'était présent pour dicter ses nuits, comme à son habitude. Ou plutôt, il ne s'en souvenait pas. Tout le monde rêvait ! Mais lui semblait n'y porter que peu d'importance.

Grommelant un peu, toujours un peu soûlé d'être forcé de se réveiller, le protagoniste s'installa ainsi plus confortablement. Retirant son sac de derrière son dos, il se cala contre le mur avant de sortir un sandwich acheté dans un distributeur non loin de l'U.A. Une "bouffe dégueulasse" comme il aimait l'appeler, mais qui avait le mérite d'être pas cher et un minimum nourrissant.

Et voilà que le comique profite ainsi de ce petit repas improvisé, le regard dans le vide, appréciant cette douce solitude.

Écrit et codé par Johan R. Grant
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 10
Points : 65
Puissance : 1 600
Voir le profil de l'utilisateur
10
65
1 600
MessageMar 13 Mar - 22:39
Aenium
Narcisse
& R. Grant
Johan
Une surprise? Électrifiant.

Cette journée n’était pas différentes des autres, comme tout les jours depuis au moins deux ans Narcisse était sagement assises sur sa chaise, dans toutes ces nombreuses salles de classes où elle écoutait avec attention un professeur partager ses connaissances et toute son expérience passée a combattre les « vilains » ou a sauver des victimes.

En plus de tout les autres cours obligatoires dans les matières générales comme les Maths, l’Histoire et la Géographie par exemple. Ces matières là, bien que parfois intéressantes, ne l’étaient pas la plupart du temps malheureusement.

Cependant elle trouvait ça passionnant d’écouter ses professeurs leurs racontait ce qu’ils ont vécut bien que certains s’endormaient sur leurs chaise en matinée ou en fin de journée. Et d’autres séchaient impunément les cours selon leur bon vouloir, Narcisse passaient beaucoup de temps a se demander pourquoi ils étaient ici si c’était pour ne pas assister aux cours. Si ils sont ici ils devraient être motivés par un but précis qui est aussi intense que leur volonté alors elle ne comprends pas en voyant d’autres élèves déserter les cours.

Comme a son habitude, l’heure de la pause entre deux cours est le moment où Narcisse se rend dans la bibliothèque du lycée afin d’emprunter un livre qui lui semble utile pour ses cours. Aujourd’hui elle jette son dévolu sur un gros ouvrage relatant toutes les créatures des fonds marins recensées qu’elle pourrait être amener a croiser dans le futur lors d’un sauvetage. La belle sait qu’il est mieux de connaître son environnement sur le bout des doigts ou au mieux afin de ne pas se retrouver prise au dépourvu dans une quelconque situation. Contre un animal ou dans un phénomène naturel qu’elle n’a pas encore vécue.

A peine a t-elle le temps de feuilleter quelques pages et de lire le sommaire que la sonnerie pour la reprise des cours sonne. Narcisse rangea rapidement son livre dans son sac avant de reprendre le cours de sa journée. Rien de spécial ne se passait pendant ces deux heures jusqu’à l’heure du déjeuner, qu’elle avait décidé de prendre en hauteur d’ailleurs ! Les hauteurs, elle voulait dire par là, le toit de ce bâtiment.

C’était le meilleur endroit pour déguster son bento en lisant sans être dérangé par les bruits et l’agitation causé par les élèves qui parlent, rit et.. vivent. Tout simplement. Comme personne n’est sensé monter là haut, la jeune femme essaya de s’y faufiler sans trop attirer l’attention des élèves qui pourraient avoir dans l’idée de prévenir un membre du corps enseignant ou un surveillant. Une fois les escaliers tous gravis et la porte refermer derrière elle, Narcisse se retrouva nez a nez avec un autre élèves quand elle voulut s’asseoir contre le mur.

- Johan… ?

Oui, c’était bien lui. Elle avait hésité, mais, il faut dire qu’elle ne l’avait pas énormément vu en classe jusqu’à maintenant. Il n’avait pas la réputation d’être un élève assidu mais plutôt d’un élève avec un gros potentiel qui se permettait beaucoup de chose et dont les professeurs fermaient plus ou moins les yeux face a ces écarts. Ne sachant pas vraiment si elle pouvait s’avancer, la jolie demoiselle resta devant lui, a le fixer de ses beaux yeux bleus caribéens en attendant une réaction.

Elle ne savait pas si il allait se montrer désagréable avec elle parce qu'il pensait surement qu'elle n'était qu'une intello ou une fille trop "rasoir" à son goût. Son but étant peut-être le même que Narcisse pour cette pause : la tranquillité! Elle devrait donc s'écarter et le laisser en paix, au lieu de s'installer contre le même mur bien qu'elle ne soit jamais bien bruyante en mangeant ou en lisant!
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 499
Points : 2305
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
499
2305
2 945
0
0
MessageVen 16 Mar - 14:35
LIVRE 1 - CHAPITRE N°8
Des connaissances, mais lesquelles ?
Johan R. Grant & Narcisse Aenium
Son maigre repas à la main, Johan commença à délicatement profiter de cette petite pitance. Tout en observant un ciel aussi bleu que ses yeux, il emmena ainsi la chose jusqu'à ses lèvres, les entrouvrant pour en arracher un bout et le mâcher avec nonchalance. Agissant presque à la manière d'un robot, ses gestes naissants mécaniquement comme s'il n'avait même pas besoin d'y penser, notre électrifié profitait simplement de ce petit temps d'attente, tout en réfléchissant à la suite de sa journée. Les cours continuaient jusqu'à assez tard le soir, avec, notamment, le fameux cours d'héroïsme réalisé par All Might en personne.... All Might.

Le flash de son affrontement durant l'examen vint agresser sa psyché. Cette sensation si agréable, son sang qui bouillonnait dans ses veines, sa respiration chancelante, irrégulière. Un affrontement qui était l'égal des nombreux combats dont il fut le participant durant ses années de lycée. Depuis combien de temps ne s'était-il pas battu à fond, pour une fois ? C'était même pire ! Il était allé au-dessus de ses limites. Il s'était surchargé, pour être plus puissant, tenter d'affronter le numéro un lors d'un face-à-face douloureux, alors que sa partenaire fonçait vers l'objectif.

Mais ça ne suffit pas.

Il fut vaincu, détruit, par le héros. Une défaite cuisante, même si l'examen était réussi. C'était un peu la cause de son absence aux cours du numéro un. Comme s'il avait honte de se montrer auprès de lui après s'être fait avoir. Ou peut-être que ce n'était qu'une bête excuse pour esquiver une nouvelle fois les cours, qui sait.

Totalement enfoncé dans ses pensées, il fut alors réveillé par une présence étrangère. Enfin, étrangère, elle ne l'était pas totalement. Son regard se tourna vers cette nouvelle personne, son sourire s'étirant lentement. Ce fameux sourire, toutes dents dehors, un rictus de joie et de nonchalance qui était la première chose qu'on voyait souvent chez l'électrifié, bien avant son côté flemmard et le peu d'envie qu'il mettait dans chacune de ses actions.

C'était... Narcisse ? Le nom vint à son esprit brièvement. De tête, c'était une élève de sa classe. Une autre jeune femme qui participait au cursus héroïque. Il la connaissait de vu depuis, en réalité, sa toute première année. Double redoublant, lorsqu'elle entra à l'origine dans cette fameuse école, notre protagoniste était... déjà dans cette classe. Malgré tout, il garda son sourire intact. Mieux, il l'étira même doucement.

« Oh... Salut, Narcisse. » Dit-il de sa voix forte, mais lente.


Il ne connaissait pas réellement ses camarades. En réalité, très peu restent dans son esprit. Il y a bien sûr les trois membres du big three, considérés comme des pointes en héroïsme. Ce n'était pas très dur de les remarquer, en même temps. Mais concernant les autres... Il y avait qui ? Kana, cette jeune manipulatrice des ombres, avec qui il avait affronté All Might ? Narcisse, il s'en souvient aussi. Après tout... Elle avait de quoi qu'on s'en souvienne... uh.

Sans être un immense pervers, Johan appréciait les bonnes choses. Et la jeune femme était sûrement l'une des plus belles parmi tout l'U.A. Un corps particulièrement bien formé et des formes là où il faut, associé à une belle chevelure d'un bleu tout aussi électrique que les yeux du mâle et un faciès angélique. Une véritable petite perle, il devait bien l'avouer. Elle devait sûrement être pas mal regardé par la gente masculine. Il n'en savait rien, il sautait la plupart des cours en s'en moquant comme un enfant se moque de son futur !... Comparaison plutôt bien trouvée et en raccord.

Enfin. Sans arrières-pensées, l'homme tapota alors doucement la place à côté de lui. Il se doute très bien qu'elle était là pour profiter de son repas à la meilleure place possible, et Johan occupait malheureusement déjà le mur qui offrait la meilleure vue. Elle n'allait sûrement ne pas oser venir à ses côtés s'il ne prenait pas la peine de l'invité, alors le voilà, chevaleresque, sautant sur l'occasion pour l'inviter à prendre place. Encore une fois, aucune réelle arrière pensée. La belle avait beau être particulièrement craquante, ce n'était pas le genre de loveur à draguer les différentes âmes à tomber entre ses griffes. C'était une simple invitation amicale, Johan étant toujours chaleureux et prêt à se sociabiliser un peu.

« Viens, si tu veux. Alors, les cours ? »


Un simple moyen pour entamer une petite conversation. Qu'elle parle un peu de ce qu'ils font actuellement, même si au fond, il s'en moquait. C'était juste histoire de ne pas installer un silence gênant.

Écrit et codé par Johan R. Grant
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 10
Points : 65
Puissance : 1 600
Voir le profil de l'utilisateur
10
65
1 600
MessageDim 29 Avr - 17:13
Aenium
Narcisse
& R. Grant
Johan
Une surprise? Électrifiant.


- Bonjour Johan.

Oh, cette réaction est bien plus agréable comparé a celle qu'elle attendait. La jeune femme a entendu plusieurs fois par différentes personne que Johan est vraiment quelqu'un de surprenant, elle a réussi a en avoir un petit aperçu actuellement. Et ce n'est pas le seul écho sur sa personne. Et d'ailleurs, il est d'ailleurs bien plus chaleureux qu'on le dit car le simple fait qu'il l'invite a s'asseoir près de lui est un signe d'une sociabilité bien plus haute de ce qu'on dit de lui.

Prenant alors place auprès de lui, Narcisse en profite pour le regarder du coin de l’œil, il a si détaché et pourtant il lui accorde son attention en lui permettant même d’accéder a un espace très proche de lui. Elle s’asseoir et ramène ses cuisses en les pliant vers la gauche, pour éviter de gêner Johan si il désire se relever ou partir. Elle ne l’espère pas cependant car elle aimerai bien connaitre Johan, il a l'air d’être une personne tellement intéressante qui croque la vie a pleine dents. Comme si la vie était une pomme rouge et juteuse qui n'était faites que pour ça!

- Merci. Les cours, eh bien.. Rien de bien intéressant si je puis dire, ça n’intéresse pas grand monde j'ai l'impression. Et je suis toujours aussi peu doué pour les examens de combats.

Elle rit maladroitement suite a cette petite révélation, bien que tout le monde ou presque le sache mais Narcisse est quand même apprécier pour son bon caractère et sa nature attentionnée.

Apres cette courtes discussion elle en profite pour poser son sac afin de sortir son bento, après tout c'est bien l'heure du déjeuner! Son gros livre rangé dans son sac, elle n'a plus qu'à sortir ses baguettes mais une chose la gêne tout d'un coup. A côté d'elle, elle ne voit aucune nourriture l'intention de Johan. L'idée qu'il n'ai rien a mangé a cette heure dérange la jeune femme qui a l'habitude de partager sa nourriture ou même a la préparer pour elle et ses amis. Un sourire naît sur son visage a la seule pensée de partager sa nourriture.

Plusieurs personne lui ont fait remarqué qu'il ne comprenait pas pourquoi elle était si heureuse de partager sa nourriture en sachant que la quantité de nourriture ne serait pas suffisante pour elle. En essayant d’être discrète, Narcisse se rapproche de lui en lui montrant son bento.

- Est ce que tu as faim? J'ai fais ce bento moi même et comme d'habitude j'en ai trop mis dedans.

Ce qu'elle ne dis pas c'est qu'elle fait toujours la même chose : préparer un bento a deux étages pour le partager avec quelqu'un.

Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 499
Points : 2305
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
499
2305
2 945
0
0
MessageMer 6 Juin - 15:15
LIVRE 1 - CHAPITRE N°8
Des connaissances, mais lesquelles ?
Johan R. Grant & Narcisse Aenium
Johan était, en effet, quelqu'un d'assez chaleureux et jovial en soit. Bien sûr, il ne passait qu'assez peu de temps en compagnie des autres élèves de sa classe, et par conséquent, assez peu connaissaient réellement l'électrifié. Dans les notables, on pouvait noter Kana, jeune fille avec qui il s'entraînait de temps en temps et surtout jeune fille qui était sa partenaire lors d'un duel face à All Might. Un combat qui fut plutôt compliqué mais aussi très instructif pour le Comique, qui s'était battu au-delà de ses limites pour la toute première fois. Lui-même ne savait pas comment la suite allait se passer, surtout que les vacances d'été arrivaient à grand pas.

Et qui disait vacances d'été disait aussi camp d'entraînement, comme chaque année.

Enfin, sans réellement y penser plus que ça, notre jeune ami observa la belle jeune femme à la chevelure océan s'installer à ses côtés. L'avantage était l'absence de personne sur les différents toits de l'établissement. Particulièrement élevé, peu de gens prenaient la peine de monter les longues marches menant à ce petit espace privé, où seul le silence chante ses douces paroles sous un ciel éclatant. La plupart préfèrent rester à l'intérieur, au chaud au réfectoire, ou bien manger simplement à l'extérieur, sous l'ombre d'un arbre. Johan, lui, voyait plus grand que tout ça. Et sa partenaire du jour semblait partager, ne serait-ce qu'un minimum, cet attrait pour les hauteurs.

Elle commença alors à répondre à sa question, racontant un peu ce qui se passait dans cette fameuse classe des troisièmes années. Cours inintéressants, hein ? Heureusement que cette dernière ligne droite était ponctuée de nombreux stages, rapprochant ces derniers mois à U.A. à une forme d'apprentissage. Les cours étaient du coup certes ennuyeux, la pratique s'apprenant sur le terrain, mais aussi moins nombreux que durant les deux premières années à tenter de devenir un héros.


« Ça ne m'étonne pas. Heureusement qu'on reste assez peu ici. »


Tournant légèrement la tête, notre homme plongea son propre regard bleuté dans celui de la jeune femme. Il se demandait bien où elle allait pour travailler en dehors des cours, quelle agence l'accueillait chez elle. Il ne répondit pas directement à son affirmation concernant les divers affrontements, car pour lui tout le monde ne pouvait pas se battre. Certains étaient plus doués pour le sauvetage, et d'autres pour frapper les vilains. Dans son cas, son pouvoir lui permettait certes d'écraser le visage des mauvaises personnes contre le sol, mais il était bien plus inutile lorsqu'on en vient à sauver des gens d'une catastrophe. Aucune capacité surhumaine, aucune capacité d'adaptation.

Ce n'était qu'une grosse pille sur pattes, après tout.


« On s'en fout, des combats. Ton pouvoir te rend très utile en mer, non ? »


Il fit mine de réfléchir, se grattant doucement le menton. De souvenir, l'alter de la jeune femme lui permettait de prendre une forme qui la rendait particulièrement efficace sous l'eau. Respiration, vitesse, déplacement, la belle devenait un véritable poisson que personne ne pouvait rattraper.

Certes, sur Terre, et même en situation de combat aquatique, cet alter n'offrait pas de réel avantage direct. Mais d'un autre côté, elle en devenait diablement efficace en mer, en rivière, en lac. Lui permettant de récupérer des objets sous l'eau et d'aider des chercheurs par exemple, faire de la reconnaissance, de la recherche, de sauver des gens à deux doigts de se noyer.

Un alter qui ne payait pas de mine, mais qui pourtant était très utile. En plus d'offrir une transformation physique, ce qui plaisait au public !


« Tu ne devrais pas trop te concentrer dessus, va. »


Finalement, elle vint présenter son bento... Qui était particulièrement remplis. Normalement, seule une "boite" suffit à remplir correctement le ventre, mais là voilà un bel étage qui surplombait le tout ! Plutôt surpris de voir la quantité, surtout par rapport au corps agréable et bien formé de la jeune femme, Johan haussa un léger sourcil. Elle vint alors lui dire qu'elle avait trop cuisiné, invitant gentiment le troisième année à se servir à l'intérieur.

Pas réellement gêné, il glissa alors ses doigts pour récupérer une espèce de petite saucisse, taillée sous la forme d'un poulpe. Un truc assez drôle et original, qui fit sourire Johan. D'un mouvement, il lança la petite chose dans sa bouche pour l'avaler tout rond. Il devait bien avouer qu'il avait encore faim, après ce léger sandwich acheté à la va-vite. Après tout, notre protagoniste était un véritable géant aux larges épaules, il mangeait donc forcément en conséquence.


« C'est rare de voir quelqu'un venir ici, surtout à cette heure. »


Il lança ces quelques mots en levant doucement sa tête, perdant son regard dans le ciel éclatant. L'homme ne savait pas beaucoup de choses sur ses camarades, ainsi, il ne connaissait pas réellement Narcisse. Et n'écoutant qu'assez peu les bruits de couloir et autres informations dérivées d'une bouche à une autre, rien n'était venu à ses oreilles la concernant. C'était presque une inconnue, pour lui.

Mais elle semblait agréable, alors pourquoi pas ?


« Où tu travailles, d'ailleurs, en dehors des cours ? Curiosité, désolé. »


Une question simple, de quoi alimenter une petite discussion.

Écrit et codé par Johan R. Grant




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 10
Points : 65
Puissance : 1 600
Voir le profil de l'utilisateur
10
65
1 600
MessageJeu 28 Juin - 16:41
Aenium
Narcisse
& R. Grant
Johan
Une surprise? Électrifiant.


- En même temps Johan, nous ne possédons pas tous un Alter réellement utile pour sauver des vies. Sans oublier qu'il faut être prêt a donner sa vie pour sauver celle des autres. Tu as raison, je sais, en milieu aquatique je peut sauver la vie de n'importe qui avec facilité.

C'est vrai, tout le monde n'est pas prêt pour donner sa vie sans concession, mais Narcisse, oui. Elle est en persuader, elle donnerait sa vie pour sauver celle des gens innocent. Est ce de la naïveté, du courage? Ou est-ce juste une réaction face a un sentiment de culpabilité. Pendant quelques secondes elle se perds en regardant l'horizon, tout ces bâtiments et grands immeubles.. Il y a tellement de monde dans cette ville, dans ce pays et même sur cette Terre. Parfois elle se demande si dans toute une vie elle pourra vraiment se rendre si utile que ça pour la société. Elle reporte ensuite son regard sur lui afin de lui répondre.

- Je viens de temps en temps ici, étant donné que ce n'est pas vraiment autorisé j'essaye de ne pas y aller trop souvent.

Narcisse le regarde avec plus d'insistance pendant que Johan se perds lui a son tour dans le bleu du ciel, une activité qu'ils ont en commun, c'est plutôt drôle en soi mais elle se concentre sur autre chose. Elle se demande ce qui motive le jeune homme, ou ce qui est à l'origine du choix de Johan d'entrer dans cette école. Un jeune homme comme lui,  


- Johan que je peut te demander pourquoi tu as voulu entrer dans cet école. De ce que j'ai pu déduire de tout ce que j'ai entendu sur toi, tu n'es pas vraiment un gars du genre "bon élève". Si tu es ici c'est bien pour une raison...

Il doit avoir une bonne raison, surement très bonne. Narcisse refuse l'idée qu'il soit entrer ici par hasard ou pour une raison totalement égoïste. Non.. Sans savoir pourquoi elle lui adresse déjà autant d'admiration.. Elle l'apprécie beaucoup alors qu'ils viennent de se rencontrer, est-ce que c'est comme pour les coups de foudre? Est-ce qu'on peut apprécier une personne sans la connaitre? Et est-ce que ce sont les prémices d'une grande amitié qui commence aujourd'hui ou quelque chose de totalement différent? Avec toutes ces réflexions elle en avait oubliée son repas et surtout la question que le jeune homme lui avait adressé.

- Oh! Euhm! Je suis désolé, j'ai oublié ta question a force de réfléchir. J'ai réparti mes heures totales entre un institut de biologie marine afin de mieux connaitre mon environnement et j'ai aussi trouvé une association de sauvetage en mer pour le côté "pratique".
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 499
Points : 2305
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
499
2305
2 945
0
0
MessageLun 13 Aoû - 17:06
LIVRE 1 - CHAPITRE N°8
Des connaissances, mais lesquelles ?
Johan R. Grant & Narcisse Aenium
Pour certains, l'alter n'avait pas d'importance. Après tout, dans notre monde, le gouvernement cherchait à équilibrer les chances. Dans un monde où le pouvoir déterminé par le simple hasard de la génétique avait une importance sur la place sociale de son détendeur, une nouvelle forme de racisme naîtrait. Les Sans-Alters, et même ceux possédant des pouvoirs mineurs, chose particulièrement commune, seraient forcément énormément désavantagés. Une nouvelle source de moqueries, de problèmes, dans un monde qui en avait déjà bien trop.

Malheureusement, même si cette limite et cette non-importance était "forcée" dans le monde en général, ce n'était pas le cas pour le métier de héros. L'alter était ici primordial, central, et déterminait ainsi souvent ce que pouvait faire l'élève. Un pouvoir comme celui de Johan le prédéterminait ainsi à devenir un guerrier, un combattant affrontant les vilains pour sauver les plus faibles. Pour Narcisse, son pouvoir la menait alors dans une optique de sauvetage lors de catastrophes, par exemple. Une capacité certes moins claquante que celle de l'électrifié, mais qui était en un sens bien plus utile.

Dans un futur parfait, les vilains n'existeraient plus. Les gens comme Johan, des simples armes entre les mains de la société, ne serviraient plus à rien. Mais même si l'humain pouvait être dompté, ce n'était pas le cas de la nature. Des gens comme Narcisse seraient ainsi toujours nécessaires, prêts à risquer leurs vies lors de terribles cataclysmes climatiques dont l'homme ne pouvait qu'en être la victime.

De ce point de vue, que partageait le protagoniste, elle était ainsi bien plus proche de cet idéalisme d'héroïsme qu'il ne l'était. Qu'il ne le serait jamais, en vérité.

« C'est ça. Tu as un alter fantastique, je trouve. »


C'était drôle, dans un sens. Beaucoup de gens enviaient les alters liés aux éléments, capable de manier la nature elle-même à travers de simples mouvements de mains. Et même s'il était un peu de cette catégorie, il pensait le contraire des alters comme ceux de la jeune femme l'accompagnant actuellement. L'herbe était-elle toujours plus verte chez le voisin ?

Elle annonça qu'elle ne venait ici qu'en de rares occasions, à cause de l'interdiction de rester sur les toits. Oh, c'est vrai... A force de s'en moquer, Johan avait totalement oublié ce point du règlement. Il s'y rendait à chaque fois qu'il le désirait, ne prenant même pas compte des divers rappels lancés par ses professeurs. A force, il avait l'impression qu'ils passaient l'éponge, se doutant surement que l'électrifié n'était là que pour profiter d'un petit repos, d'un calme. Calme qui était expliqué du coup, si personne n'avait le droit de venir, logique que ça soit l'endroit parfait pour dormir à l'abris des yeux indiscrets.

Ne répondant à cette annonce que d'un léger rire gêné, comme s'il comprenait un peu la portée de ses actions, l'homme fut néanmoins surpris de la dernière question posée la jeune femme. Elle lui demandait pourquoi il avait rejoint l'U.A.

« Mmh... C'est-à-dire que... »


Lui-même ne s'en souvenait pas réellement. Cinq ans. C'était sa cinquième année dans ce fameux lycée, le meilleur du japon. Pourquoi avait-il redoublé deux fois ? Mh. deux raisons. La première, sa fainéantise. Motivé à l'origine, il se reposa énormément sur ses lauriers. La seconde, qui était la principale de son échec, était sa relation avec Veloce. Cette jeune femme pour qui il travaillait, l'origine d'une relation toxique, creuse, personnifiée par cette apparence, celle du Joker. Ce travail occupant ses nuits, l'empêchant de dormir.

Mais pourquoi avoir commencé ce cursus en premier lieu ?

Le hasard, un peu. Peut-être ce désir de se racheter, de faire autre chose. Ses années de collège étaient plus ponctuées par ses bagarres incessantes, ces guerres entre élèves, que par un réel désir d'apprendre. Avant de faire ses choix, il se souvint des paroles de sa mère. De la première raison qui l'avait emmené à fracasser son poing sur le visage d'une autre personne.

Il voulait la défendre. Elle, ses pensées, ses idées. Que personne ne soit blessé, physiquement, moralement.

Au fond de lui, l'homme avait cette étincelle d'héroïsme. Et même si, petit à petit, elle commençait à faire naître un véritable feu de joie, il en était encore bien loin. Mais la rencontre avec Narcisse, celle avec la jolie araignée, son affrontement en duo contre All Might. Cette année promettait d'être intéressante.

« Pour sauver des gens. »


Il lança ses mots avec franchise. Une phrase légère, comme si elle justifiait tout. Riant doucement de sa propre bêtise, il écouta enfin la réponse à sa propre question, posée il y a déjà quelques minutes.

« Je vois. Mais du coup toi, pourquoi tu souhaites devenir une héroïne ? »


Johan était curieux.

Écrit et codé par Johan R. Grant




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Raveneau d'accord mais lesquelles??
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Merci ? Mais de rien...
» Jour 6 : Mais quel flemmard!
» Mon lapin répire, mais c'est tout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Autres endroits-
Sauter vers: