• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Petits problèmes technologiques... [Ft. Denchi Kagayaku]

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Cour
Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 28
Points : 5
Puissance : 920
Voir le profil de l'utilisateur
28
5
920
MessageMar 20 Fév - 5:45
-Comment est-ce possible?!

Rha! Tout va très mal en ce moment! Disons que je n’ai pas de chance cette semaine… La technologie et moi ça fait deux. Hors des consoles de jeux vidéo et mon téléphone cellulaire. Je l’avoue, pour une future journaliste, je suis loin d’être complètement à jour sur ce point. Oh misère… J’ai brisé ma caméra par accident en tombant par terre ayant tombé de son sac d’école et ce en arrivant au club. En voulant voir si on avait reçu une demande des professeurs sur l’ordinateur, j’ai eu à peine terminé de lire qu’elle ferma d’un coup.

Je soupirai malgré les tentatives de la rallumer et suivre les indications d’une amie, mais non! Tout décide de briser quand je n’ai rien fait de mal. Je dois tenir le blogue de l’école et j’ai le journal de l’école à faire… Géniale, vraiment géniale! Je repris mon sac et décida d’aller dans la cour. Quand tout arrive en même temps, ce n’est pas très drôle… Je continuai de regarder le comment je pourrais réparer ma lentille même rendue dans la cours.

-Je vais faire comment pour m’occuper du journal si mon appareil photo est brisé…


Je soupirai à l'idée de pas avoir de solution aux problèmes qui m'arrivent aujourd'hui. Je ne sais pas si le karma qui cherche à me pourrir la vie aujourd'hui ou juste une journée que j'aurais peut-être dû rester chez moi. Que de plaisir.. So great! Je pris place sur un banc pour essayer de comprendre le pourquoi ma caméra a décidé de briser quand je fais super attention à celle-ci et pourquoi c'est à moi que les ordinateurs décident de ne plus fonctionner..




Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 41
Points : 0
Puissance : 1 300
Voir le profil de l'utilisateur
41
0
1 300
MessageMar 20 Fév - 11:39
Pendant les intercours, Kagayaku restait seul et aujourd'hui ne dérogeait pas à la règle. Il s'était mis dans un coin, près d'un arbre, feuille et stylo à la main, il réfléchissait.
Comment pourrais-je mettre le système de radar en dérivation sans affecter l'efficacité de celui-ci ?
Qui pourrait se poser une telle question à part lui ? Il mettait au point une machine, un robot, un nouveau robot capable d'exploiter au mieux les possibilités que son Alter lui offrait. Son modèle actuel était quelque peu rudimentaire : il lui fallait en concevoir un nouveau.
Lorsqu'il tourna la tête à la recherche de solutions, il vit une étudiante paniquée. Son sac semblait lui peser, il devait contenir plus que de simples affaires de cours.

Et si je mettais le circuit en dérivation non pas à la batterie principale mais à un relais avec un courant continu ? Kagayaku avait trouvé la solution à son problème et ce en regardant cette étudiante. Dans le but de crayonner sur une feuille un schéma expliquant sa solution, il ouvrit son sac et commença à le fouiller espérant y trouver un crayon de papier.
Mais pourquoi j'ai tout ça sur moi ? L'adolescent sortit un tournevis, un sac de boulons, une clef à molette, un ordinateur portable et même une lampe torche jusqu'à découvrir le trésor perdu : sa trousse qui s'était réfugiée tout au fond de son sac à dos. Il esquissa rapidement son schéma à l'aide du crayon que sa trousse avait voulu protéger. Puis il s'abaissa pour ramasser le contenu de son sac qu'il avait jeté par terre et le remettre à sa place.

Mais il ne passa pas inaperçu. Lui qui détestait être au centre de l'attention, il se fit remarquer après avoir éviscérer son sac en le vidant de toutes ses affaires. Il ne préféra pas croiser du regard les quelques personnes qui le dévisageaient mais sans doute, l'étudiante paniquée l'avait, elle aussi, remarqué...


Hors RP:
 
Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 28
Points : 5
Puissance : 920
Voir le profil de l'utilisateur
28
5
920
MessageMar 20 Fév - 16:00
Ça m'énervait de voir qu'une erreur aussi stupide peu avoir causer autant de problèmes avec ma caméra. En plus c'est mon frère qui me l'a offert, c'est pire s'il le sait... Je n'ai pas ma caméra ordinaire que j’utilisais avant vu que c'est l'aîné qui l'a pris pour un cours à l'Université. C'est vraiment énervant. Je comprends un peu pourquoi, maintenant que c'est à moi que ce problème et je ne m'y connais pas en technologie, alors je n'ai aucune idée du pourquoi ou comment régler tout ça.

J'entendis de quoi tomber par terre. Je remarquai les regards des autres élèves et déjà là, ce n'est pas respectueux. Il y en a qui se moquait de quelqu'un et je tournais mon regard bleutée qui se cachait derrière les lunettes simple noire que Mike m'a fait pour éviter d'utiliser l'alter qui est dans mes yeux qui me permet de tout voir.. C'est un agaçant, je dois l'avouer.

Je remarquai d'où venait les moqueries et regards. En quoi est-ce drôle de rire de quelqu'un qui est différent? Je rangeai ma caméra dans mon sac et ramasser ce qui avait tomber un peu plus loin. Une fois ramasser, je m'approchai pour lui redonner. Je suis un peu trop gentille, oui, mais je suis respectueuse.

- Excuse-moi... Tu avais oublié ceci qui était tombé un peu plus loin. disais-je avec un petit sourire




Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 41
Points : 0
Puissance : 1 300
Voir le profil de l'utilisateur
41
0
1 300
MessageMar 20 Fév - 16:50
L'étudiante l'avait effectivement remarqué si bien qu'elle s'approcha de Kagayaku pour lui apporter une tournevis dont Kagayaku n'avait point remarqué l'absence. Elle était gentille, souriante et polie : elle ne lui avait même pas demandé ce qu'un tel objet faisait dans son sac ce qui n'avait pourtant pas manqué d'intriguer un certain nombre d'élèves au regard curieux.

-Merci. répondit Kagayaku de manière concise et efficace. Il faut admettre qu'il n'était pas le plus bavard.


Le jeune homme prit l'objet que la fille lui tendait et le plaça dans son sac à sa place : aux côtés de quelques autres tournevis n'ayant pas eu le courage de fuguer. Il se mit à dévisager l'étudiante. Qui était-elle ? Kagayaku ne l'avait jamais vue ou il ne s'en souvenait pas. Mais il se demandait aussi quel était son problème ; il l'avait vue paniquée quelques instants auparavant. C'est là qu'il aperçut, en regardant son sac de plus près, que celui-ci devait être tout aussi rempli que le sien. Sans doute son problème était en rapport avec le contenu de son sac... se disait le jeune homme. Il demanda alors pour la remercier :

-S'il y a quoi que ce soit que je puisse faire pour te remercier, n'hésite pas !

Kagayaku n'aimait pas spécialement s'occuper des problèmes des autres mais cette fille s'était montrée polie et lui avait rendu service : Kagayaku devait faire de même, il n'était certes pas très généreux et ouvert mais il était poli et il tenait à le rester.
Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 28
Points : 5
Puissance : 920
Voir le profil de l'utilisateur
28
5
920
MessageMar 20 Fév - 23:30
- De rien, c'est la moindre choses.

Ce n'était que la moindre des choses de vouloir aider son prochain. Jamais que j'aurais agis comme ceux qui se pensent meilleurs que les autres, mais qui ne comprennent rien à la situation des gens. Jamais je vais juger quelqu'un sans une bonne raison. Déjà là, je ne suis pas méchante, je peux facilement trop parler des fois, mais ce n'est rien de spécial hors de journalisme. Je ne posais aucunes questions, car moi-même je transporte des trucs qui ne sont pas des cahiers.

J'ai ce qu'il me faut pour le journal, un enregistreur, ma caméra qui malheureusement est brisé, plusieurs cahiers pour prendre des notes ou faire un plan de comment je veux faire le montage du journal, aussi dit, j'ai plus d'outils pour le journalisme que pour les cours. Comme je dis souvent, on a chacun nos raisons. On rit bien de l'américaine qui a un alter dans les yeux qui est caché derrière des lunettes pour ne pas l'utiliser pour rien qui rêve d'être journaliste. Ça ne datait pas d'aujourd'hui, mais je suis comme je suis.

Ah.. Ma caméra! J'allais l'oublier encore une fois! Good job Leonie... Je me demande s'il y a un moyen de réparer au moins ma caméra.. Je n'ai jamais aimé déranger les autres pour mes propre problèmes, mais je peux toujours me renseigner. Je sortie ma caméra brisée et lui montra.

- Sûrement que tu m'as vu un peu paniquer plus tôt, mais.. c'est juste ma caméra a tombé ce matin et elle a bisé... Je ne m'y connais pas vraiment en technologie. Et vu que je suis dans le club de journalisme, ça tombe pas sur mon jour de chance aujourd'hui.. -disais-je en soupirant un peu




Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 41
Points : 0
Puissance : 1 300
Voir le profil de l'utilisateur
41
0
1 300
MessageMer 21 Fév - 13:57
La jeune fille lui fit par de ses tourments. Une caméra brisée ? Ce genre d'appareil était effectivement plutôt fragile mais une caméra brisée restait une caméra brisée. Pourquoi avait-elle avec elle un appareil d'une telle valeur ? Une caméra coûte plusieurs milliers d'euros, certaines atteignent même les dix mille euros et c'était sans parler des caméras les plus performantes dépassant encore de loin cette somme. Pour Kagayaku, elle avait pris un risque et en avait fait les frais. Mais soit, elle avait demandé implicitement de l'aide et Kagayaku ne pouvait pas reculer d'autant qu'il avait déjà par le passé réparé et modifié des caméras, certes c'étaient des caméras miniatures de téléphones portables, incomparables aux caméras professionnelles, mais néanmoins des caméras, il se sentait capable de passer au niveau supérieur : il allait réparer cette caméra !

-Tu veux que j'y jette un œil ? demanda-t-il. Je suis plutôt doué en mécanique, je dois pouvoir faire quelque chose.

C'était là un nouveau défi pour Kagayaku, une première. La tâche allait sûrement s'avérer difficile mais il ne renoncerait pas, il allait la réparer ! Avec un peu de chance, le problème venait d'un élément s'étant démonté lors de la chute mais dans le pire des cas, c'était une lentille qui s'était brisée, les lentilles des caméras professionnelles sont plus grandes que celles des caméras ou des appareils photo et si une telle lentille était brisée, on ne pouvait pas la réparer, uniquement la changer or ces lentilles ne se vendent pas individuellement, il fallait racheter une caméra pour récupérer sa lentille et la substituer avec la lentille brisée de la caméra de l'étudiante ; dans ce cas, mieux valait racheter une nouvelle caméra neuve car Kagayaku ne pourrait rien faire, et cela, il le redoutait. Kagayaku était donc tendu dans l'attente de la découverte de la caméra non-fonctionnelle... d'autant que la jeune fille avait utilisé le mot "brisée" ce qui n'était pas pour le rassurer.
Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 28
Points : 5
Puissance : 920
Voir le profil de l'utilisateur
28
5
920
MessageMar 13 Mar - 19:59
Je dois certainement me répéter, mais je ne suis pas très douée avec la technologie. Pourtant, ce qui se nomme mes lentilles et tout sont intacts. Bon, celle d’en avant ne m’aurait pas dérangé, j’en ai d’autre dans un coffre dans ma chambre chez moi. Mais c’est peut-être dans le mécanisme ou de quoi dans ce genre, car elle ouvre plus et non pas par un manque de batterie. Je sais très bien qu’elle était pleine quand je l’ai prise avant de partir pour l’école. Le jeune étudiant me demanda s’il pouvait la voir et qu’il était plutôt doué en mécanique.

Je suis un peu surprise, car je m’attendais à tout sauf ça. Je ne connais pas vraiment personne hors de mes deux amies et un peu le monde de ma classe. Je ne suis pas d’ici, alors j’essaie de me donner une chance et mieux vaut connaître ceux qui sont proches. Je luis fis signe que oui de la tête pour qu'il regarde ma caméra. Sur ce, je sortie ma caméra de mon sac. Du moins, sans faire tomber le reste de ce qui se trouvait dans mon sac. Ça ne serait pas très pratique que mon équipement pour ma caméra tombe par terre. Une fois certaine que rien ne sortira de mon sac, je lui tendis ma caméra.

-Voilà ma caméra… Je ne m’y connais pas trop niveau technologie, alors... Je ne sais pas ce qui est non-fonctionnelle... dis-je en riant un peu nerveusement

Je n’ai rien à perdre comme on dit. Peut-être qu’il saura plus le problème de ma caméra que moi, qui n’y connaît pas grand-chose dans la technologie.




Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 41
Points : 0
Puissance : 1 300
Voir le profil de l'utilisateur
41
0
1 300
MessageMer 14 Mar - 14:45
La jeune fille déclara que les lentilles de son appareil étaient intactes ce qui soulagea grandement le jeune homme qui redoutait l'éventualité opposée. Le problème était tout autre : c'était le mécanisme interne qui semblait ne plus fonctionner d'après les dires de l'étudiante, c'était une bonne nouvelle mais un doute planait toujours quant au professionnalisme de l'expertise de la jeune femme et cela, Kagayaku ne l'oubliait pas. Peut-être qu'une des lentilles internes était brisée, et peut-être ne l'a-t-elle pas remarqué ? mais l'étudiante déclara qu'elle avait d'autres lentilles chez-elle ce qui ne manqua pas d'étonner le garçon en fauteuil roulant qui fronça les sourcils le temps d'un instant.

Après que Kagayaku avait demandé à la jeune femme de lui montrer sa caméra, celle-ci s'exécuta, surprise, mais semble-t-il agréablement surprise. Elle sortait la caméra du sac qui la cachait, doucement mais sûrement pour qu'aucun n'accident n'arrivât. Elle lui tendit la caméra et l'étudiant fit attention, lui aussi, de ne provoquer aucun accident. Il commença à inspecter la caméra et déclara :

-Est-ce que je peux jeter un œil à l'intérieur ? demanda-t-il poliment en sortant un tournevis qui se trouvait dans son sac qui avait l'exacte forme pour dévisser les minuscules boulons qui tenaient la caméra en place. Un des mécanismes à l'intérieur s'est sûrement déboîté ou cassé, c'est aussi possible que ce soit une des puces électroniques à l'intérieur qui ait un problème.

C'était vrai, les caméras d'aujourd'hui utilisent toutes des composants électroniques d'autant qu'elles disposent, généralement, aussi d'un écran tactile ou non, où l'on peut faire tous les règles ou simplement commencer l'enregistrement. Mais, ce que l'étudiant voulait vérifier, c'était non seulement ce qu'il venait d'annoncer à son interlocutrice mais aussi l'état des lentilles internes qui servaient à la réfraction de l'image. Il n'y avait que comme cela qu'il pouvait être sûr, et même si la jeune femme semblait pleine d'humilité, il serait impoli de contredire son jugement. Kagayaku continua d'inspecter la caméra soigneusement en la regardant sur tous les angles dans l'attente de l'approbation de la jeune femme.
Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 28
Points : 5
Puissance : 920
Voir le profil de l'utilisateur
28
5
920
MessageDim 8 Avr - 3:17
Pourquoi tout le monde reste étonner quand je dis que je suis équipée de pièces de rechanges pour ma caméra? Je veux dire, pour moi c'est normal vu que j'ai une passion pour le journalisme, malgré de ne rien connaître à la technologie... Il va vraiment falloir que j'apprenne un jour que je le veuille ou non. J'écoutai attentivement ce que l'on me disait. Cela pouvait être niveau interne que le problème viendrait. Je ne peux pas dire si c'est vrai ou non, car moi-même je ne savais pas ce que pourrait être ce qui ne tourne pas rond.

C'était plus normal pour moi d'être surprise quand je ne connais pas grand monde dans l'école. Alors avoir quelqu'un qui est prêt à aider pour ma caméra, je ne vois pas en quoi j'aurais pu refusé. Le jeune étudiant me demanda s'il pouvait jeté un oeil à l'intérieur de ma caméra en me disant les possibilités qui peuvent être le problème.

-Oui bien sûre.

. . . Je viens de parler dans ma langue maternelle! Je me dépêchais de me corriger vu que des fois c'est automatique chez moi...

-Désolée, je voulais dire oui, bien sûre que tu peux regarder à l'intérieur. Je te fais confiance là-dessus, tu as l'air à mieux comprendre que moi à ce niveau..

Malheureusement pour moi, je n'y connais pas grand chose en ce qui concerne l'intérieur de la caméra. En même temps, je pourrai en savoir un peu plus sur ça et mieux comprendre par la suite. Je suis assez chanceuse de ne pas m'intéresser aux caméras ultra techonologique. C'est bien beau et tout, mais ce n'est pas très pratique, il y a toujours un truc qui ne fonctionne pas, etc. Rendu là, autant prendre une photo avec mon portable, ça reviendrait au même point selon moi. Je ne dis pas que j'ai raison, mais seulement précisé que j'avais vérifier pour un problème de base. Je peux m'être trompée, ce n'est pas la fin du monde.

-Et aussi, je suis désolée pour tout à l'heure pour ma réponse en anglais, ce n'était vraiment pas voulu..
dis-je en riant un peu




Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 41
Points : 0
Puissance : 1 300
Voir le profil de l'utilisateur
41
0
1 300
MessageDim 8 Avr - 18:08
-Okay, thanks! Tu as pas a t'excuser pour ça, c'est vraiment rien ! répondit Kagayaku avec un fort accent japonais en souriant, en espérant "de-stresser" son interlocutrice qui lui sembla craindre pour sa caméra.
Le jeune homme récupéra le tournevis qu'il avait précédemment sorti de son sac, et prit délicatement dans ses mains l'appareil qui appartenait à l'étudiante qui sollicitait son aide. Il dévissa quelques vis et ouvrit l'objet sur le côté, laissant ainsi tout le mécanisme intérieur visible : principalement des pièces électroniques. Il n'y avait pas pensé plus tôt, mais si une de ces pièces était endommagé, cela allait être difficile de la remplacer, chaque pièce étant unique, les pièces de rechanges n'existant pas car elles seraient trop spécifiques. Mais, il fut rassuré, car à peine eut-il le temps de faire cette réflexion qu'il put constater qu'aucune puce ni aucun fil électrique n'était abimé ou cassé. Seulement, il y avait bien quelque chose : un des fils d'une des "chipsets" s'était arraché lors de la chute de l'appareil. En effet, ce n'était pas les lentilles le problème, le diagnostic de l'étudiante était fondé et véridique, le problème c'était ce fil, il ne pouvait plus transmettre les informations et faire fonctionner l'appareil, il ne faisait désormais que se balancer à l'intérieur de la caméra.
Il n'y avait qu'un seul moyen de réparer cela : il fallait refaire une soudure, non pas une soudure avec un gros appareil à soudure, juste une petite soudure pour recoller le fil là où il devait être, un morceau de scotch n'étant évidemment pas assez fiable pour réparer une telle blessure. Kagayaku n'avait évidemment pas ce qu'il fallait pour réparer un dommage comme celui-ci sur lui, mais heureusement, il avait l'appareil adéquat chez lui : un mini appareil à soudure ne chauffant pas à plus de 80° celcius qui lui permettra de faire fondre l'extrémité du fil et de le souder.
-Heureusement, comme tu me l'as dit, les lentilles sont intactes. Mais une des cartes électroniques s'est endommagée, un des fils s'est décroché, il faut donc refaire une petite soudure, mais ce n'est pas quelque chose que je peux faire maintenant, n'importe quel professionnel pourra faire la réparation, sans doute pour moins de 1000 yens (7€60), je peux aussi le faire, j'ai la machine qu'il faut chez moi.
Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 28
Points : 5
Puissance : 920
Voir le profil de l'utilisateur
28
5
920
MessageLun 7 Mai - 3:38
Je ne suis pas stressée pour la je ne sais combien de fois! Je ne crains pas pour ma caméra, je sais qu'il est arrivé une connerie tout à fait stupide, mais j'essaie de comprendre pour savoir quoi faire s'il arrive encore ce genre de truc. Je ne m'y connais pas, mais je veux apprendre vu que ce n'est pas Monsieur -mon frère- qui va me l'expliquer ou autre, malheureusement.

- Peut-être, mais j'oublie que je ne devrais pas parler en anglais, vu que plusieurs personnes ne vont pas me comprendre.


Je regardais attentivement ce qu'il faisait, par curiosité d'en savoir plus. Je veux bien croire que je ne suis pas très douée en technologie, mais je ne peux pas toujours être aussi nulle dans ce domaine. Je ne me souviens plus de ce que j'avais comme pièces de rechange vu que j'ai dû les cacher vu que depuis l'arrivée mon cousin, ce n'est vraiment plus le moment de les perdres. Plus que je le regardais, plus que ça se voyait qu'il savait ce qu'il faisait. Je ne connaissais plus ou moins ma caméra, alors je me pouvais plus ou moins douter du problème, mais je n'aurais pas pu le préciser, vu que j'en ai aucune idée!

Alors, si je comprends bien ça serait le fils que je voyais, était la cause du problème de ma caméra. Quand j'allais demander si c'était possible d'être réparer, je me fis devancer. J'écoutai attentivement ce qu'il m'expliquait et qui pour une fois, je comprenais un peu plus sur le sujet. Déjà là, je n'aurais mis du scotch sur ma caméra, surtout pas sur le cadeau de mon frère. Il m'expliquait que même si je voudrais mettre un morceau de scotch, ça ne tiendrais pas assez fort pour ça, mais qu'une petite soudure serait le mieux. Plus, on m'expliqua que cela venait d'une de mes cartes électroniques, il avait seulement décroché quand c'est arrivé. Mais le prix... Je ne penses pas que les deux à l'appartement vont apprécier ça. Mais, on me proposa pour qu'il le fasse. Sauf que je veux pas l'obliger à me rendre ce service après l'aide reçu pour savoir le problème.


- Honnêtement, ça ne me dérangerait pas que tu le fasses, mais je ne voudrais pas te causer trop d'ennuis avec ça.. Tu as vraiment été gentil de vouloir m'aider à trouver le problème. Merci...


Bravo Leonie! Tu as encore oublié de demander son nom pour mieux le remercier et aussi savoir celui qui a pris le temps d'expliquer à une fille nulle en technologie le problème de sa caméra. C'est bien moi ça...

- Je viens de me souvenir que je n'avais pas demandé ton nom avant.. Je suis désolée. ><" En espérant qu'il n'est pas trop tard pour rattraper mes manières.. Je me nomme Leonie Watch, étudiante en classe général, vraiment désolée du retard! ><"

Je me sens stupide et coupable d'oublier la politesse...




Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 28
Points : 5
Puissance : 920
Voir le profil de l'utilisateur
28
5
920
MessageJeu 14 Juin - 18:40
Exactement quand je décide à ne plus oublier des trucs que la cloche sonna. C'est vraiment un drôle de timing aujourd'hui...Je soupirai malgré moi, j'aurai aimé discuter plus longtemps, mais les cours nous ramène à l'ordre que l'on veuille ou non. Je le remerciai pour son aide en souhaitant que je puisse le recroiser dans l'école. Cela ne risque sûrement pas d'être difficile vu que j'ai une amie en troisième année en cursus héroïque, alors je reste positive sur ça. Sur ce, je lui fis un signe de la main avant de rentrer dans l'école. C'était une fois rentrer que je remarquai celle que je cherchais ce matin. Je ne fis qu'un simple salut de la main avant de me diriger vers ma classe en cursus général.

-Fin-




Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petits aimants pour figurines
» plus de petits elos ?
» Donne petits chiens noirs
» Aloha à mes petits choux !!
» Trois petits tours et puis s'en vont

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Cour-
Sauter vers: