:: Gestion des personnages :: Autres fiches :: Fiches techniques Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rupture avec la réalité - Tenkei.

avatar
Messages : 4
Points : 0
Puissance : 1 600
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Fév - 21:18
image_banniere
• Nom : Fujioka
• Prénom : Makoto
• Age : 26 ans
• Sexe : masculin
• Groupe : Héro professionnel
• But : Vivre la romance
Flow Acceleration

L’effet de cet alter est simple : il permet à l’utilisateur d’augmenter physiquement sa vitesse. Il est d’ailleurs possible de n’accélérer que partiellement le corps et par exemple de n’augmenter que les bras ou les jambes. Cela n’est pas simple et il faut de l’entraînement pour le faire.

Bien sûr, l’activation de l’alter nécessite que l’utilisateur dépense une énergie conséquente et cette énergie dépend de nombreux facteurs : la vitesse visée, les parties du corps utilisées, les conditions extérieurs, etc… Et est aussi une source de stress physique, pouvant causer des crampes, des déchirures musculaires et autres en cas de manque d’échauffement et d’entraînement.

Ainsi, divers troubles de santé attendent l’utilisateur si ce dernier ne fait pas attention. Allant des blessures physiques, ses capacités cognitives n’étant pas augmentée, jusqu’aux troubles d’hypoglycémie et autres manques de nutriments nécessaires au bon fonctionnement du corps.

Mon costume de super héro est, contrairement à son apparence, plutôt léger.  En même temps, vu mon alter, cela serait inutile si le poids me ralentissait. Bien sur, cela influe sur la protection que m'offre réellement le tenue et à vrai dire, cette tenue est plutôt utilisé afin de bluffer mes adversaires.

Je mesure en réalité 1m67 et porter cette tenue me permet d'atteindre virtuellement 1m74, soit un gain de 7 cm. Pour ce faire, les talonnettes et le casque m'est utile. Mais plus que de la taille, mon costume me permet d'apparaître plus baraqué. Je suis en réalité plutôt fin de par l'entraînement que je suis pour pouvoir utiliser mon alter, alter pour lequel l'endurance est particulièrement importante.

Au contact, les parties noires de la tenue ont été faites pour avoir la texture imaginée :solide, mais organique, tel du muscle, tandis que les parties blanches sont des vrais protections. De par mon gabarit réel à l'intérieur, les blessures légères au torse ne m'atteindront pas. Mais servant plus esthétiquement, le potentiel défensif de mes protections est très bas, ne pouvant quasiment protéger que contre des attaques superficielles, j'utilise cependant mon alter pour esquiver au possible.

Je peux accélérer d'un seul coup, mais cela est inefficace en terme d'énergie utilisée et de résultat, me fatiguant énormément et surtout je risque de me blesser musculairement. Et pour ralentir, cela s'applique aussi. Ainsi, pour améliorer mon adhérence au sol, il y a des piques clairement visibles aux pieds du costume. Pouvant aussi servir pour frapper.

Les protections au bout de mes doigts fonctionnent aussi de cette manière. Il me suffit donc d’utiliser mes jambes et mes mains pour me diriger de manière optimale, mais ce n'est pas intéressant d'agir comme une bête, aussi, je ne réserve ce style que comme botte secrète. Vous savez, comme ces héros qui peuvent laisser place à la bête qui sommeil en eux, sauf que je ne fait que jouer un rôle, même si l'efficacité en combat est bonne.

Mon arme est un nodachi que j'ai nommé Ame no Habakiri, d'après le nom de l'arme utilisée par Susanoo. Ce dernier mesure 1m80, dont 1m50 de lame. Cette dernière est spéciale et plate au bout afin de pouvoir donner des coups d'estocs non léthal.

Etant bien évidemment du style rapide, je donne plus de coup moindrement puissant qu'un autre héro, ce pour affaiblir mes adversaires.

Mon style de combat est un style se focalisant sur la vitesse. Pouvant plutôt aisément être deux fois plus rapide que quelqu'un de normal, je peux donc essayer de placer deux fois plus de coups, si ce n'est plus.

Certains diront que la puissance est égale au poids multiplié par la vitesse. Ce n'est pas faux, mais donc mon cas, je suis non seulement plus léger que la moyenne, mais je me dois de ne pas mettre de poids dans mes coups : avec un corps bien plus puissant, cela serait possible, mais en l’occurrence, donner un coup de poing à pleine puissance me blesserai sans doute plus que cela ne blesserai l'ennemi. D'ailleurs, mon Nodachi est plus léger qu'il n'en a l'air.

Par principe, je ne dégaine que lors des entraînements ou lorsqu'une vie est en danger. Celles d'innocents, la mienne, ou encore celle d'un horrible personnage qui mériterait la mort. Enfin bon, le troisième cas était une blague~ Je crois...

» Nom de la pose : Waki no Kamae
» Description : Je tiens habituellement mon nodachi à l'horizontal, vers l'arrière afin d'empêcher mon adversaire d'évaluer la distance à laquelle je peux frapper. L'avantage principale de cette position est qu'elle est moins fatigante que les positions habituelle du kendo. Bien que je sois endurant, je ne peux pas me permettre de me fatiguer inutilement pour pouvoir utiliser librement mon alter. Elle permet aussi notamment de courir sans risquer de se blesser avec son arme. Bien que mes coups ne peuvent qu'être effectué d'en bas ou à l'horizontale, je peux rapidement enchaîner avec divers combos et en frappant du bas, je peux tenter désarmer mes adversaires.

» Nom de la pose : Chuudan no Kamae
» Description : Position classique de Kendo, je ne m'y connais pas réellement, n'ayant que mes références et l'expérience pour décrire l'utilisation, mais cette pose est efficace afin d'enchaîner quelques pas et des coups rapides visant la tête, les poignets, le torse et bien d'autres endroits. je l'utilise donc lorsque la distance avec mon adversaire est minime.

» Nom de la pose : Jodan no Kamae
» Description : Position haute, peu utilisée. C'est une position provocatrice qui montre à l'ennemi de nombreuses ouverture pour vous frapper si ce dernier se bat au corps à corps. A vrai dire l'avantage de cette position est de frapper plus rapidement si l'ennemi est celui qui s'approche, il s'agit donc en fait d'un type de feinte.

Bien entendu, peu importe ma position de combat, je peux enchaîner divers coups improvisés. Je possède tout de même diverses techniques qui sont en quelques sortes ma signature.

» Nom de la technique : Shukuchi (littéralement : réduction de terrain)
» Effet de la technique : Mouvement en ligne droite, rapide et maîtrisé, sur une courte distance pour lequel je me suis beaucoup entraîné. Ainsi, après un quart de seconde, je peux foncer rapidement pour m'arrêter à la distance que je souhait de mon adversaire, aussi bien à porté de mon nodachi, que juste en face de l'adversaire pour enchaîner avec un coup de paume ou une prise. Pendant le quart de seconde avant le mouvement, je me laisse tomber dans la direction dans laquelle le mouvement sera effectué.

» Nom de la technique : Kyoufuu (effroi)
» Effet de la technique : Imitant un Shukuchi, je continue cependant de foncer vers la cible et un jeu de jambe particulier donne l'impression que je continue tout droit. En fait, je passe derrière ce dernier, me retrouvant lorsque je m'arrête dos à dos avec mon adversaire.


» Nom de la technique : Goukoku (lamentation)
» Effet de la technique : Me retournant rapidement avec mon nodachi dans une position d'iaijutsu, j'effectue un mouvement rapide en cercle tout en effectuant une frappe horizontale qui frappe tout autour de moi. Idéal contre de multiples ennemis.


» Nom de la technique : Danzai (condamnation)
» Effet de la technique : Accélérant mes mouvements en montant mon nodachi au dessus de ma tête, je donne un coup descendant. Simple rapide et mon coup le plus puissant. Utilisable rapidement en Jodan no Kamae.

» Nom de la technique : Zankai (regret)
» Effet de la technique : Tenant mon arme à deux mains, j'accélère mes attaques en donnant une multitude de coup devant moi. La première attaque est normale, la deuxième un peu plus rapide, la troisième est rapide et cela peut continuer pendant une dizaine de coups. après le cinquième coups, chaque coups ressembles à de simple flash blancs et mes bras deviennent difficiles à distinguer même pour moi-même.


Ne me battant pas toujours avec mon Nodachi, je peux donc me battre avec mon corps en utilisant l'avantage de mon alter. Mon style est autodidacte et en réalité moins efficace pour une personne normale, mais avec mon alter, ce style devient plutôt intéressant. Je m'accélère et me décélère pour embrouiller le rythme de mes adversaires. Je ne saurais le décrire très précisément, mais cela s'approche d'un style d'autodéfense avec beaucoup de prises et quelques coups utilisant tout le corps comme du Jeet Kune Do et d'autres. Merci internet.

Pour finir, je vais dire simplement que je suis sans forme dans mon style, comme l'eau. Si on met de l'eau dans une tasse, elle devient la tasse. Si on la met dans un bouteille, elle devient la bouteille, dans une théière, elle devient la théière. L'eau peut couler ou s'écraser violemment. (HRP : ce passage était un peu chuuni et surtout pour dire que plus qu'il a un style qui change de toute façon (les vrais reconnaîtront d'où vient ces phrases))

» Nom de la technique :
» Effet de la technique :

image_footer



Je vous spam en #CC66FF
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Autres fiches :: Fiches techniques-
Sauter vers: