• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Un ange gardien ? [Pv Johan R. Grant] -clos-

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone résidentielle
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 189
Points : 971
Puissance : 1 565
Voir le profil de l'utilisateur
189
971
1 565
MessageVen 26 Jan - 2:34
La journée avait été longue à l'école. Il n'y avait pas grand chose de positif dans ma journée. Hum, appart ma rencontre à l'heure du dîner. Cela était un peu gênant au début de parler avec Leonie, mais cela pourrait être une bonne amie avec le temps. Cela allait me prendre plus qu'une simple rencontre pour dire qu'elle serait une bonne amie. Cependant, elle était sur la bonne voie.

Normalement, je prenais le temps de me changer dans les salles de bain de l'école pour ne pas attirer l'attention sur moi rendu à l'extérieur. Mais aujourd'hui, j'étais épuisée et je ne pensais juste à retourner à l'appartement. Je ramassais donc mon sac d'école pour sortir directement de l'établissement.

Avec de la chance je n'allais pas ... rater le bus. Je mettais ma main droite sur mon visage tout en soupirant. Avant de regarder l'heure sur mon téléphone cellulaire. J'envoyais donc un texto à ma tante pour lui dire que j'allais arriver en retard à l'appart vu que je devais faire le trajet à pied.

Ne voulant pas arriver trop tard non plus, je marchais rapidement. Je me disais qu'il n'y aurait pas de souci et qu'avec de la chance, je serais à temps pour le souper. Si seulement j'étais un peu plus en forme. Cela ne faisait même pas vingt minutes que je faisais de la marche rapide que je devais faire une pause.

Je reprenais donc mon souffle lorsque je me faisais attraper au niveau de la taille.

- Lâchez.. lâchez moi

En me levant un peu la tête tout en me débattant, je pouvais voir que c'était un homme plus grand qu moi. 1m80-90. Je ne pouvais pas vraiment dire. Une chose était sûr c'est qu'il était plus grand que moi et qu'il ne semblait pas me lâcher. Ouf, il sentait l'alcool à plein nez.

<< z'allez laisse twé aller >>

Je pouvais sentir ses mains qui commençaient à non ... non. Étant un peu plus libre de mes actions je prenais des distances de lui pour recevoir une gifle en plein visage. Cette gifle était tellement forte que je me retrouvais au sol. Maudit que j'avais mal. J'avais les yeux aux bords des larmes. Le voyant qui se rapprochait de moi, je reculais du mieux que je pouvais en restant au sol.

<< Vas tu laisser faire >>

Il se trouvait à présent par-dessus moi. J'allais sans doute le mettre plus en colère, mais je n'avais pas envie de ... bref. Je donnais donc un coup de genou au niveau de son entre-jambe ce qui me permettait de me libérer et partir à courir. Je voulais m'éloigner le plus vite possible de ce mec. Je regardais plus derrière moi que devant donc, j'accrochais une autre personne. Please faites en sorte qu'il n'était pas un ami de celui qui voulait s'en prendre à moi. Je fermais les yeux par crainte.

[HRP: Apparence du mec ]


Autre:
 
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 478
Points : 2306
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
478
2306
2 945
0
0
MessageMar 30 Jan - 14:13
LIVRE 1 - CHAPITRE N°6
Un ange gardien ?
Johan R. Grant & Chiaki Uchida
La fin de journée. Enfin. En troisième année, les élèves de l'U.A. avaient des stages bien plus nombreux que les autres participants au cursus héroïque. C'était bien plus proche de l'apprentissage, notre protagoniste ayant même un peu d'argent de poche grâce à ça. Parce que malheureusement pour lui, sécher les heures où il doit être un héros n'avait pas les mêmes conséquences que sécher de bêtes cours, obligeant le comique à être présent. Bon, il ne travaillait pas réellement -fallait pas déconner-, mais malgré tout Johan faisait acte de présence. Et venant de lui, c'était déjà un effort surhumain.

Ainsi, il passa la journée installé dans les locaux d'une petite agence héroïque paumée, sans réelle importance. Non pas, car personne d'autre ne voulait de lui, mais justement, car ce calme quasi-permanent était une véritable source de moments où la sieste était la seule activité à réaliser. Un endroit calme, très peu de chose à faire, et donc énormément de temps pour se reposer, du mieux qu'il le pouvait. Ainsi, il rattrapait aisément les nuits passées à chasser les vilains pour le compte de sa proche amie.

C'était déjà mieux que rien.

« Tu pars déjà ? »


La voix venait de Red Flag, le gérant de l'agence. Un homme dans la force de l'âge, avec un simple alter d'augmentation physique. C'était son tuteur, un gars franc, calme, sincère, mais qui réprimandait assez souvent son stagiaire. Malgré tout, il semblait apprécier le flegme et le côté jovial de l'apprenti héros, ce qui est sûrement ce qui explique que Johan soit toujours accepté. Ça, ou le fait que personne d'autre ne vienne ici.

« Bah, c'est l'heure. J'ai des... Choses à faire. »


Red Flag leva simplement les yeux au ciel avant de retourner à ses occupations. Après tout, les héros ne s'arrêtaient généralement pas à l'heure de fin et restaient bien souvent pour de nombreuses heures supplémentaires. Et Johan dans tout ça ?

Oh, pas l'temps.

Il s'échappa donc des locaux, pour se diriger vers chez lui. Marchant paisiblement à travers les ruelles de la ville, l'électrifié avait le regard dans le vide. Il en faisait pas réellement attention aux choses autour de lui. Après tout, à contrario de la jeune femme qu'il allait bientôt bousculer, il n'était pas réellement en proie aux agressions. Surtout ici, au japon, où les gens n'étaient pas réellement des géants.

Ce fut d'ailleurs à ce moment-là qu'il percuta la dite-personne. Il soupira doucement, abaissant son regard sur la jeune fille. À l'uniforme, il reconnu que cette pauvre âme venait de l'U.A., et lorsqu'il porta son regard sur son agresseur, notre ami comprit aussi la raison de cette soudaine panique.

« Rah, j'avais dit pas d'heures supp'... »


Qu'importe. Il n'allait pas laisser cette petite entre les mains d'un alcoolique qui ne comptait pas être tendre avec son petit corps. Si jamais Chiaki ouvrait les yeux, elle aurait ainsi droit à la vision d'un véritable géant. Deux mètres, dépassant largement le pauvre nain qui s'était attaqué à elle, mais aussi un corps épais, large, musclé. Impressionnant pour un quelconque Européen, du point de vue des japonais, la différence était encore plus flagrante. David contre Goliath, dans un sens. Sauf que cette fois-ci, le géant n'allait pas perdre face à une simple fronde.

Après tout, ce gars était bourré. Ce n'était clairement pas un adversaire particulièrement compliqué à affronter. Ce dernier commença alors à s'approcher du duo, titubant légèrement à chaque pas, l'alcool l'empêchant sûrement d'aligner ses mouvements. Grognant quelques mots incompréhensibles, presque semblable à un dialecte étranger qu'on peut entendre dans un mauvais film de science-fiction, on sentait qu'il voulait étriper celui qui venait de lui "voler sa proie".

« Bon, tu dégages. Bonne nuit. »


D'un simple mouvement, une gerbe d'électricité s'échappa des manches de Johan pour venir percuter l'homme. A l'image d'un tazer, il poussa un grognement de douleur avant de se mettre à trembler sous l'effet de la foudre, et de tomber au sol, inconscient. Une attaque rapide, précise, qui ne laissait aucune séquelle, mais lui permettait de s'occuper des cas de ce genre sans trop de soucis. Des gens non loin, qui observaient la scène, partirent rapidement, comme pour ne pas être remarqué et pris en train d'observer une "arrestation".

De son côté, l'électrifié glissa ses longs doigts contre le haut du crâne de Chiaki, caressant doucement son cuir chevelu pour la rassurer, à l'image d'un père envers sa fille. Après tout, elle venait de passer à deux doigts du viol, peut-être même pire.

« C'est bon, t'es tranquille. T'as rien ? »


Soupirant lentement, il attrapa alors son propre téléphone pour prévenir les autorités. Un simple message, signalant la capture d'un homme bourré. Pas de quoi énormément monter sa réputation, mais au moins c'est fait.

Écrit et codé par Johan R. Grant
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 189
Points : 971
Puissance : 1 565
Voir le profil de l'utilisateur
189
971
1 565
MessageMar 30 Jan - 19:29
Je venais de fermer les yeux. Il y avait un petit moment de silence qui me faisait paniquer à l'intérieur. Est-ce que la personne qui se trouvait devant moi était gentil ou non ? C'est quand j'entendais cette voix masculine dire : «Rah, j'avais pas d'heure supp'...» que j'ouvrais les yeux vu que je ne m'attendais vraiment pas à ce genre de réaction.

Je ne voyais pas la tête du gars quand j'ai ouvert les yeux. J'étais au niveau de ses abdomens. Je sentais les frissons me traverser le corps juste à l'idée de me trouver devant un autre géant. Je levais doucement ma tête pour voir du moins essayer de voir le visage de cet homme. je voyais sa carrure, sa musculature. Ma gorge se nouait et j'avais du mal à détourner le regard. Un regard qui montrait sûrement de la peur. Disons que le dernier géant que j'avais croisé, cela c'était mal passé.

Cela n'était pas le moment non plus de pensé à l'homme masqué. Je me secouais rapidement la tête pour me ramener à l'ordre ou plus tôt me concentrer de nouveau sur le nouveau géant qui se trouvait devant moi. je bougeais seulement parce que j'entendais les bruits de pas qui se rapprochaient de nous. Je me mettais derrière ce grand mur pour me pencher seulement le haut du corps vers la gauche pour voir ce qui se passait. Je me retrouvais coller contre lui avec mes mains qui tiraient un peu sur le haut de cet homme à la chevelure blanchâtre.

L'agresseur de tout à l'heure essayait de parler, mais cela était pire que tantôt. Je ne voulais pas qu'il se rapproche davantage et on dirait que le géant avait compris mon souhait soit qu'il en avait déjà marre d'être dans le coin. Il disait à l'alcoolique, qu'il était tant de dégager tout en lui souhaitant bonne nuit. À ce moment là, je serrais davantage la manche du géant et me rapprochant ma tête de mes mains lorsque j'avais vue de l'électricité qui sortait des manches de celui-ci. Je restais dans cette posture un certain moment.

J'entendais très bien les grognements du mec. Il était donc hors d'état de nuire ? Je prenais une grande respiration quand je sentais de quoi dans mes cheveux. Je faisais un léger bruit aigu ressemblant à celui d'une souris. Je me sentais le cou raide. Mais voyant bien que celui-ci ne me voulait pas de mal, je prenais de grande respiration pour me détendre.

Il me demandait si je n'avais rien. Appart la frousse de ma vie et une gifle en plein visage, je n'avais rien de bien grave. Je portais doucement ma main gauche sur ma lèvre inférieur pour voir qu'elle saignait encore. Il ne m'avait pas manqué le mec.

Je faisais un léger sourire timide pour montrer à celui-ci que j'allais bien. J'attendais qu'il finisse de parler sûrement avec les autorités avant de lui parler. Ma voix devait trembloter un peu vu que j'étais encore sous les émotions.

- Je ... je vais bien ... une blessure à la lèvre et ... rien de plus ... grâce à vous.

Je levais les yeux pour regarder le plus possible dans les siens. Je me sentais sur le bords des larmes en m'imaginant ce qui aurait pu m'arriver.

- Merci infiniment.


Autre:
 
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 478
Points : 2306
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
478
2306
2 945
0
0
MessageMer 31 Jan - 15:12
LIVRE 1 - CHAPITRE N°6
Un ange gardien ?
Johan R. Grant & Chiaki Uchida
Johan n'était pas réellement le genre de personne habituée à sauver les autres. Malgré son statut d'élève de troisième année suivant un cursus héroïque, et malgré ses stages, l'électricité prenait toujours la peine d'être en dehors des soucis. Cela lui permettait d'au moins éviter les problèmes. Bon, cette fois, la chance lui permit pas de se défaire de cette responsabilité, et le voilà avec une jeune femme contre lui. Ressentait-il une certaine fierté et un certain bonheur à avoir retiré des griffes de cet ivrogne cette jeune victime ? Mh. Dans un sens, un peu. Mais pas énormément. Surement, car le tout manquait clairement d'épique, après tout ce n'était qu'un simple alcoolique vaincu d'une gerbe d'électricité. Et malheureusement, c'était souvent le seul genre d'adversaire que les héros affrontaient, depuis la perte de vitesse des vilains.

De visu, le Comique remarquait aisément que la jeune femme était plutôt jeune. Surement une toute nouvelle, toute fraîche recrue de l'U.A. Malheureusement, il n'était pas capable de déterminer si cette dernière était elle aussi dans la classe des apprentis héros, ou bien une simple élève du cursus général. En tout cas, rien qu'à son physique et à sa manière d'être, Johan mettait sa main à couper qu'elle n'était ni chez les supports ni le management. Les uns étaient des obsédés de technologique, quand les autres étaient souvent des fils "de quelqu'un" pédant et regardant les autres de haut. Les nouveaux traders, si on peut le dire.

Finalement, la jeune élève reprit un peu de poil de la bête. Physiquement, Chiaki était petite. En tout cas, en comparaison des standards du géant. Elle lui arrivait difficilement jusqu'à la poitrine, mais il était habitué à cette différence. C'était le cas avec la plupart des gens. Calmée de cette agression, elle remercia alors Johan tout en lui expliquant qu'elle n'avait rien, mis à part une légère blessure à la lèvre.

Le comique étira son sourire chaleureux, ses yeux d'un bleu océan posés sur la jeune femme. Tapotant doucement sa tête, un petit rire s'échappe de ses lèvres.

« Tant mieux. Et pas besoin de me remercier, c'est mon travail, dans un sens. »


Il poussa alors un long soupire, tournant la tête pour regarder le reste des passants. Devait-il la laisser partir seule ? Mh. Alors qu'il était normalement du genre à s'en moquer, étant donné qu'il venait de la sauver, Johan se sentirait ennuyé si elle revenait à être attaquée. Cela revenait à anéantir son effort dans cette quête incessante de l'héroïsme. Pas réellement une chose à faire.


« Enfin, mis-à-part ça... Johan, enchanté, Kiddo. J'suis à la même école que toi, mais en troisième année, cursus héroïque. »


Il lança ses mots avec un petit sourire fier, même si malheureusement son physique, indiquant son âge avancé pour un élève, révélait malgré lui ses redoublements. Après tout, l'électrifié venait d'atteindre la vingtaine. En suivant une logique classique, la plupart des élèves terminant le cursus de l'U.A. étaient ainsi déjà héros depuis deux ans. Lui, non. Toujours bloqué au sein de l'établissement, à cause de sa légendaire flemme.

Allait-elle le remarquer, de toute manière ? Bah. Au fond, il s'en moquait. Ce n'était en soit pas un réel problème, ou une réelle honte, pour le comique. Johan acceptait et assumait parfaitement ses erreurs, et il arborait ses deux années supplémentaires avec un m'en foutisme qui faisait hurler ses professeurs à chaque annonce de son redoublement. Comme s'il se moquait de son avenir, ce qui était actuellement légèrement le cas. Même si l'examen face à All Might lui avait remit quelques idées en place, il avait toujours du mal avec cette notion de travail, de futur, de diplôme. Et puis, elle, elle l'attendait. Elle avait besoin de son Joker, et cela occupait ses nuits.


« Tu veux que je te raccompagne ? J'ai terminé mon stage pour la journée. Autant éviter que quelqu'un d'autre ne t'agresse. »


L'idée était lancée. Chiaki avait de la chance, pour le coup. Johan n'était pas du genre à aller jusque-là pour aider quelqu'un, mais l'idée même d'avoir fait ça pour rien énervait le comique. Il venait de la sauver, en avait même profité pour l'expliquer aux autorités pour gagner un peu de crédibilité auprès de son agence, et même de l'école, ce n'était pas pour qu'à la seconde page du journal où il sera en entête, le sujet principal soit la seconde attaque consécutive d'une écolière sauvée juste avant par un apprenti héros.

C'était clairement pas bon pour l'image.

Écrit et codé par Johan R. Grant




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 189
Points : 971
Puissance : 1 565
Voir le profil de l'utilisateur
189
971
1 565
MessageJeu 1 Fév - 21:33
J'étais sur le point de pleurer lorsque celui-ci riait tout en me disant que je n'avais pas besoin de le remercier vu que cela était son boulot en quelque sorte. Il me tapotait la tête également. Cela allait être mon boulot aussi plus tard et j'ai paniquée. J'allais vivre sans doute des situations aussi personnelles que celle-ci dans l'avenir. Il aurait fallu que je me défende par moi-même au lieu d'avoir peur de la sorte. Je soupirais également à mon tour. Une autre chose que j'allais travailler sur moi-même pour arriver un jour à aider mon prochain.

J'essuyais mes yeux pour ne pas pleurer lorsqu'il se présentait sous le nom de Johan. C'était évidant qu'il était plus vieux vu sa grandeur et tout. J'étais ravie au moins qu'il fasse parti du cursus que moi.

- Enchanté. Moi c'est Chiaki ...

Il me demandait par la suite si je vouais qu'il m'accompagne. Je regardais autour de nous et avec ce que je venais de vivre, cela était peut-être plus préférable que je sois accompagnée en effet. Je souriais donc doucement à Johan avant d'hocher positivement de la tête à celui-ci.

- J'aimerais bien en effet. Vaux mieux être prudent pas vrai

Je prenais donc les devant. Je marchais lentement en étant plus prudente cette fois. Je restais silencieuse un moment. Je ne savais pas trop quoi lui dire. Je réfléchissais à ce que je pouvais faire pour le remercier.

- Je fais partie du cursus héroïque également. Mais en première année pour ma part.


Autre:
 
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 478
Points : 2306
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
478
2306
2 945
0
0
MessageLun 5 Fév - 14:44
LIVRE 1 - CHAPITRE N°6
Un ange gardien ?
Johan R. Grant & Chiaki Uchida
Heureusement pour l'électrifié, son air naturellement jovial et son sourire toujours présent étaient des armes redoutables pour vaincre les petits tracas liés à son travail. Un héros souriant, c'était un héros capable de faire rire l'enfant qui sortait d'une expérience terrifiante, ou au moins de rassurer un adulte encore sous le terrible choc d'une rencontre un peu trop malheureuse. Alors que Chiaki était encore perturbée, victime d'une tentative de viol -très certainement, avec même des choses encore pire-, Johan laissait sa bonne humeur envahir l'air pour tenter de lui changer les idées. Ah. Comme quoi, malgré sa fainéantise et tout ce qui l'empêchait d'obtenir son diplôme, il avait encore cette étincelle au fond de ses entrailles. Cette étincelle, départ d'un feu de joie pour l'action de sauver des gens. Peut-être était-il fait pour être un héros, après tout ?

L'accompagner était la solution la plus sage. Petit à petit, le soleil déclinait, et la lune prenait lentement son relais. Quelques étoiles étaient déjà visibles à travers le crépuscule, alors que les loupiotes éclairant les ruelles de la ville japonaise commencèrent à s'allumer. Ce n'était pas réellement de bonne augure, même si le pays du soleil levant était connu pour être l'un des plus sécurisés. Malheureusement, avec l'arrivée des super vilains et malgré la présence héroïque d'All Might, ces derniers étaient toujours prêts à s'attaquer à de la viande fraîche.

Et fraîche, elle l'était. Une pauvre petite élève en tenue d'écolière. Elle s'était fait attaquer par un homme alcoolisé, mais peut-être que le prochain serait, par contre, bien plus sobre et difficile à contrecarrer. Soupirant doucement, il glissa une main dans la poche ventrale de sa veste pour venir y serrer le symbole de son costume actuel. Un simple masque anti-allergène, avec un sourire dessiné dessus. Un truc basique, fait à la va-vite lors de sa première année. Flemmard comme pas d'eux, notre protagoniste n'avait même pas de réel costume. Ni de réel nom de Héros, maintenant qu'il y pense !

« On est sûrs de rien. De toute manière, je comptais veiller ce soir. »


Comme par réflexe, il attrapa de nouveau son téléphone, juste avant de le sentir vibrer. Un message, d'elle. Rendez-vous, à deux heures du matin, au même endroit que d'habitude. Pas pour un tête-à-tête fort agréable, même s'il y avait des chances que ça se termine ainsi, mais plutôt pour causer boulot. Il allait devoir passer cette nuit en tant que Joker, surement, mais avant tout, il devait s'occuper du cas de Chiaki. La ramener sans encombres chez elle, c'était sa priorité. Poussant un léger soupir, il tapota alors rapidement son écran, expliquant en quelques mots sa situation, avant d'envoyer le message. Elle n'allait sûrement pas apprécier la possibilité d'un retard, mais l'électrifié n'avait pas le choix. Il détruisait déjà sa scolarité, il ne pouvait pas faire bien plus.

Après quelques minutes de silence, où leurs pas rythmaient le tout, la jeune femme reprit la parole. Elle expliqua qu'elle participait au même cursus que le sien, mais en première année. Les fameuses études pour devenir héros ! La nouvelle génération, celle dont certains membres avaient déjà affronté des vilains.

« Oh, je vois. Nouvelle tête. J'espère que c'est pas trop dur ! »


Après tout, ce cursus est considéré comme le plus difficile à U.A. Il implique un entraînement lié à l'alter de l'élève, mais aussi de l'apprentissage plus classique. Certes, moins que chez les généraux, mais néanmoins assez pour être handicapant. C'était d'ailleurs là qu'il avait le plus de mal, malheureusement ! Le général, ce n'était pas son truc. Les maths, la langue, l'histoire. Des matières qu'il considère comme inutile. Ah... Si le diplôme se jouait sur un simple affrontement, il serait déjà sorti.

« Tiens, simple curiosité. Quel est ton alter ? Je ne t'ai pas vu t'en servir contre l'autre débile bourré. »


C'était une question qui peut être considérée comme indiscrète, mais qui avait son importance. Peut-être faisait-elle partit de ces gens à ne pas avoir d'alter offensif, mais assez intéressant pour intégrer l'école et son fameux cursus ? Ne désirant pas qu'elle soit la seule à en parler, il se mit à rire, étira son bras qui fut parcouru de quelques gerbes d'électricité.

« Perso', j'suis une pile humaine. J'absorbe la foudre, et je m'en sers juste après, comme t'as pu t'en rendre compte. »


Un pouvoir basique mais aussi différent de la plupart. Les autres manieurs d'électricité généraient généralement d'eux-même l'élément, là où Johan est forcé d'utiliser des moyens différents pour en obtenir.

Écrit et codé par Johan R. Grant
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 189
Points : 971
Puissance : 1 565
Voir le profil de l'utilisateur
189
971
1 565
MessageMar 6 Fév - 20:14
Je me trouvais devant lui lorsqu'il disait qu'on était sûr de rien et qu'il comptait veiller de toute façon. Cela était rassurant de savoir qu'il allait être auprès de moi jusqu'au retour à la maison. Mais d'un autre côté, celui-ci aurait sans doute voulu faire d'autre chose que d'accompagner une presque parfaite inconnue chez elle après sa journée de stage.

J'entendais bien le bruit du téléphone. Cela ne me concernait pas donc, je laissais passer sans trop poser de question. J'étais restée un bout de temps silencieuse et perdue dans mes pensées. Cela ne restait pas longtemps de la sorte vu que j'avais pris la parole pour lui dire que je faisais le même cursus que lui. Celui-ci disait que j'étais une nouvelle tête et il espérait que cela n'était pas trop dur. Une chance qu'il se trouvait derrière moi. Sinon, il aurait sans doute vu mes yeux s'ouvrir au maximum. Cela n'était pas facile pour moi. Je passais les examens de justesse jusqu'à présent et je n'avais toujours pas mon nom de héros ou mon costume.

Bien en fait j'avais une petite idée, mais rien d'officielle quoi. Je m'immobilisais un moment lorsque celui-ci me demandait ce qu'était mon alter. Puis qu'il avait remarqué que j'avais rien fait pour contrer mon agresseur. Je me retournais vers lui avec un léger sourire timide tout en me grattant le derrière de la tête alors qu'il m'expliquait qu'il était une batterie géante. Je l'avais remarquée en effet. Un alter assez pratique. Cela pouvait servir à l'attaque ou pour garder le monde à distance. Alors que le mien ... bien je changeais de taille quoi.

- et bien ... j'ai figée tout à l'heure. J'ai eu peur plus que d'autre chose. Ce qui n'est pas très honorable pour une future héroïne.

Je soupirais un peu à l'idée d'ailleurs. Si je n'arrivais même pas à me défendre contre un gars à capacité réduite. Est-ce que j'avais vraiment ma place parmi les étudiants en cursus héros ?

- Mon alter ressemble à celui de Mountain Lady. Dans le sens ou je change ma taille pour devenir très grande ou minuscule.

Je venais tout juste de remarquer son masque sur le visage. Cela était rigolo et simple. Cela n'était pas obligé d'être recherché pour un costume.

- Est-ce que tu as ton nom de héros ? Afin que je garde ton identité secrète.

Je reprenais la marche. Je ne voulais pas non plus que l'on reste sur place de peur d'être de nouveau attaquée et en plus Johan avait sans doute de quoi de prévu. Puis avec le physique qu'il a, celui-ci devait avoir des amis ou ... attends je pense vraiment à. Je me secouais la tête ne voulant pas imaginer davantage. Johan avait une vie privée sans doute plus active que la mienne point finale.


Autre:
 
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 478
Points : 2306
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
478
2306
2 945
0
0
MessageMer 7 Fév - 15:19
LIVRE 1 - CHAPITRE N°6
Un ange gardien ?
Johan R. Grant & Chiaki Uchida
Le cursus héroïque n'était pas le plus facile, c'était clair. Il avait vu de nombreux élèves échouer, durant ces 5 longues années à U.A. De sa classe, ou d'une autre, inférieure, supérieure. Des gens qui n'arrivaient pas à tenir le rythme chaotique des cours, le stress lors des stages, ou tout simplement n'étaient pas assez bons pour continuer sur cette voie. Devenir un héros, c'était difficile, même pour une école de moindre envergure. Et dans cette école-là, la plus grande du japon, c'était encore une autre histoire. Avec un très bon taux de réussite, les top-héros de chaque génération sortant d'entre ces murs, ils se devaient d'être un minimum sélectif quant à leurs élèves. D'où cette fameuse épreuve d'admission, généralement difficile à en crever. On parle de robots à détruire, de gens à sauver, et d'un énorme boss qui serait capable de balayer les différents protagonistes avec aisance.

Bon, de son côté, il avait totalement détruit le robot. Mais l'électricité contre un automate mécanique, c'était plutôt logique. Et surtout, Johan avait la chance d'être né avec un Alter puissant, visible. Tout le monde ne venait pas au monde avec quelque chose de ce genre, et les capacités plus basiques étaient ainsi bien plus répandues.

Le hasard était ainsi toujours quelque chose de présent. Une valeur invisible, qui décidait pourtant de plus en plus du futur de la pauvre âme qui voit pour la première fois le monde. C'était ainsi d'autant plus impressionnant quand une personne pas forcément bien dotée par cette roue de fortune arrive à aller en haut de la pyramide de cette société, surtout la Japonaise, connue pour son élitisme.

Mais Johan ne s'en préoccupait pas réellement. Dans sa tête, même s'il arrivait à décrocher son diplôme et à marcher dans les rues dans son magnifique costume, jamais il ne viendrait à son esprit de gravir les échelons et de tenter de prendre la place d'All Might. Être relativement simple d'esprit et d'ambition, l'électrifié ne pensait pas à ce genre de choses. D'une part à cause du travail que cela impliquait, il était bien trop fainéant pour ça, mais aussi parce-qu'il ne pensait pas être tout simplement capable.

« C'est normal, ne t'inquiètes pas. Ça viendra, au fur et à mesure. »


À bien y repenser, cette réflexion était débile. Bien sûr qu'elle ne s'en était pas servie. C'était encore une enfant ! Enfin, une adolescente, plutôt. Mais malgré tout, il était logique qu'elle n'arrive pas à avoir ce réflexe, effrayé par un homme bien plus grand qu'elle. À quoi pensais-tu, Johan ? Il tiqua doucement à cette bêtise, se grattant l'arrière de la tête avec gêne. Parfois, il parlait sans trop réellement réfléchir, et voilà où il en était.

Heureusement pour lui, elle ne semblait pas réellement l'avoir mal pris, et expliqua finalement ses capacités. À la manière de Moutain Lady, elle était capable de grandir, mais elle était aussi capable de rétrécir si elle le désirait ! Un pouvoir donc plus évolué, et avec de nombreuses possibilités.

« Oh, c'est très cool ! Tu peux grandir pour te battre, et rétrécir pour te faufiler. »


Elle pouvait ainsi, par exemple, s'infiltrer dans des zones à risque pour y sauver des gens, ou bien tout simplement attirer l'attention avec sa grande taille. Un pouvoir simple, varié, permettant de multiples choses. Derrière son masque, il souriait, plutôt de bonne humeur. L'électrifié était quelqu'un de jovial, après tout.

Finalement, elle lui demanda son nom de héros, pour protéger son "identité secrète". Riant lentement à ses mots, il retire finalement son masque pour lui dévoiler son grand sourire caractéristique.

« Pas besoin. Johan, ça ira. »


Après tout, son identité secrète, il s'en foutait pas mal. Ce n'était pas pour rien que son costume se limitait à ce bête masque anti-allergène. Puis, il tapota gentiment le dos de la jeune fille.

« Et t'as pas à t'en faire. J'suis sûr que ça ira pour toi, hein ! »


Bon, il tentait de la rassurer comme il le pouvait. C'était ça aussi, le job d'un héros. Rassurer les victimes, et ne pas les laisser s'enfoncer dans cet océan de doutes, de peurs, de regrets.

Écrit et codé par Johan R. Grant
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 189
Points : 971
Puissance : 1 565
Voir le profil de l'utilisateur
189
971
1 565
MessageLun 19 Fév - 3:05
J'avais un peu figée sur le coup tout à l'heure et je l'expliquais également à Johan. Il semblait tout à fait compréhensible vu qu'il disait que cela était normal que j'aie agis de la sorte. Puis qu'avec le temps j'allais sans doute avoir plus d'aisance à l'utiliser. Je voyais bien qu'il c'était grattait le derrière de la tête après avoir dis son commentaire. Mais, je me sentais tellement mal dans ma peau que je ne pouvais pas lui en vouloir d'avoir pensé de la sorte.

Bref, j'avais discutée par la suite de mon alter plus en détail. Cela n'était pas très original. Cependant la réaction de Johan m'avait fait légèrement sourire. Je ne m'attendais vraiment pas à cela. Puis, c'est vrai quand y pensant, qu'il y avait plusieurs façon d'utiliser son alter. J'allais devoir me garder cela en tête la prochaine fois que j'allais pensée en mal de mon alter ou si je panique.

Il me disait par la suite que Johan était suffisant. Ah ? Pourtant , ce n'est pas tous les élèves qui devait se trouver un nom de héros ? J'haussais donc un peu mes épaules me disant que cela était ce qu'il voulait et que j'allais donc le respecter dans son choix. Il me tapotait gentiment sur la tête en me disant de ne pas m'en faire et qu'il était certain que cela irait pour moi. Ah , si seulement j'avais autant confiance que lui. Je gardais mon léger sourire. Mais au plus profond de moi-même, je ne me sentais pas totalement à la hauteur. Avec ce qui c'était passé à mon père ... plus ce qui c'était produit à l'opéra ou juste la scène de tout à l'heure. Est-ce que j'avais le nécessaire pour devenir une héros à mon tour ? Je faisais un léger soupir alors que je continuais de marcher.  

Je me le souhaite en tout cas ...


Je regardais de nouveau devant moi. Je me disais qu'il me restait encore un bon moment de marche avant de me rendre chez moi. J'avais un peu froid tout à coup et bien sûr, j'avais oubliée mon grand manteau ce matin à l'appartement. Je frottais donc mes mains sur mes bras afin de me réchauffer un peu. Je grelottais sans doute un peu. Je continuais de marcher quand je voyais une silhouette au loin. Mes yeux s'étaient agrandit. Je me secouais la tête un instant et cela n'était plus dans mon champ de vision. Hum, j'avais sans doute halluciner. Je n'en disais donc rien à Johan. Cela était sans doute une fausse alerte ou juste que j'avais encore peur de ce que je venais tout juste de vivre. Je me retournais pour continuer de converser avec Johan. Je n'arrêtais pas de marcher pour autant. Il serait mes yeux pendant un court instant.

-Hum ... est-ce que je peux te poser une question ? ...

Je laissais un petit moment de silence avant de poser ma dites question. S'il ne voulait pas y répondre. Cela était possible également.

- Pourquoi tu as choisi le cursus héroïque ? C'est parce que tu voulais devenir un héros ou il y avait une autre raison ?


Pendant que je discutais avec lui. Johan avait peut-être le temps de voir une silhouette au loin et une petite étincelle comme si un objet venait d'être lancer vers Chiaki.


Autre:
 
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 478
Points : 2306
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
478
2306
2 945
0
0
MessageLun 19 Fév - 15:57
LIVRE 1 - CHAPITRE N°6
Un ange gardien ?
Johan R. Grant & Chiaki Uchida
C'était la première fois que Johan passait un peu de temps avec une membre de cette "nouvelle génération". Malgré ses cinq longues années à l'U.A., jamais il ne s'était réellement intéressé aux nouvelles têtes. De nouveaux espoirs, qui avaient chacun une histoire propre. Un chemin à parcourir, un but à atteindre. Ils étaient tous différents, uniques, à leurs manières. Malgré tout, l'électrifié n'était pas réellement attiré par leurs compagnies. Cette fois-ci était une exception. En effet, même si cette rencontre était le fruit du hasard et qu'il restait à l'origine pour respecter les "saints préceptes" du héros, la jeune fille n'était pas pour autant désagréable aux yeux du comique.

Elle semblait simple, agréable. Mais malgré tout, elle semblait surtout en grand manque de confiance en soit. C'était normal, dans un sens. U.A. était la plus grande école du japon, celle d'où sortait la crème de la crème des héros. Si on ratait nos études là-bas, c'était comme rater la plus grande chance dans la vie, car atteindre cette marche n'était pas aisé en soit. Johan n'avait pas ce problème, ce sentiment, cette peur. Mais l'électrifié était bien différent des autres, cette nonchalance étant un défaut qui l'empêchait de prendre au sérieux la chance qu'il avait de siéger en troisième année, dans une classe dont la plupart n'arrivent qu'à rêver. C'en était presque une insulte même, à leurs yeux.

Normalement porté vers l'avant, le regard de l'électrifié passa sur la jeune femme, qui frissonnait à cause du froid. Portant simplement son bête et fin uniforme scolaire, elle était bien imprudente ! Il soupira doucement, avant d'écouter sa question. Elle lui demanda pourquoi il avait choisi ce cursus. Pourquoi il s'était décidé à devenir un héros. C'était une... très bonne question. Sur le coup, Johan en avait perdu sa langue. Aucun son ne sortait de son doux sourire sincère, comme s'il cherchait ses mots. Pourquoi ? Pourquoi avoir choisi cette filière, au lieu de partir en général ? Pourquoi désirait-il être un héros ?

Des images venaient dans sa tête. Les autres enfants, se moquant de ses parents, des sans-alters. De lui-même, aussi. Qu'il était adopté. Que sa mère s'était sûrement "tapée un autre gars", pour qu'il ait la chance d'avoir un pouvoir alors que cela semblait presque impossible. Il se souvenait des heures passées à observer les héros sauver les gens, vivre leurs aventures. Il se souvenait du rire d'All Might.

Il ferma quelques secondes les yeux, avant de soupirer doucement.

« Mh... C'est-à-dire que... »


Ouvrant de nouveau son regard électrique, il s'arrêta net en voyant la silhouette et surtout l'objet envoyé dans leur direction. Grognant doucement, il attrapa soudainement la jeune femme par l'épaule, pour la coller contre lui. Chiaki pouvait ainsi de nouveau "profiter" de ce contact contre le corps musclé de l'apprenti héros, qui, protecteur, gardait sa protégée près de lui pour éviter tout danger. Son sourire disparaissant quelques secondes, il leva soudainement son bras, une gerbe d'électricité s'échappant pour venir frapper l'objet. Une dague, il semblerait. Sauf que l'objet explosa soudainement, soulevant un nuage de poussière.

Les quelques passants crièrent avant de partir en courant, certains observant la scène de loin. Bordel, un vilain ? Maintenant ? Crispant ses doigts sur l'épaule de Chiaki, comme pour être sûr qu'elle ne s'échappe pas ou qu'il ne la perde de vue, il observa la poussière retomber, dévoilant l'être qui faisait face à l'électrifié.

C'était un homme. Un mètre quatre-vingt, une chevelure d'un noir de jais taillé court. Sur son visage, un sourire sadique et pervers. Il avait la tête du bon vieux psychopathe sur pattes.


« Oohh. Moi qui cherchais une occupation, voilà deux jeunes petits héros de l'U.A. ! De quoi faire connaître mon nom, hé hé hé. Crevez pas vite, je veux du challenge ! »


Johan tiqua sur le coup. Merde. Il devait avoir repéré le tout depuis l'attaque de l'alcoolique. Et il avait sûrement écouté toute la conversation. Remettant la réponse à sa question plus tard, l'électrifié reporta son attention vers Chiaki. Son sourire revint, aussi doux et réconfortant qu'à l'origine. Retirant doucement sa veste, sous le regard médusé du vilain, le comique déposa l'objet sur les épaules de sa protégée. Après tout, la belle était frigorifiée à cause de la température. Ébouriffant ensuite sa chevelure, comme un grand frère taquine le benjamin de la famille, il s'approcha doucement de l'ennemi, tout en s'étirant.

Le combat était malheureusement inévitable. Ils ne pouvaient pas s'échapper, surtout face à un tel alter. Provoquait-il l'explosion de ce qu'il touchait ? A distance ? Ou bien son électricité était-elle un élément déclencheur ? Bordel. Il n'avait pas le choix. C'était lui, le troisième année, dans l'histoire. Les quelques passants qui observaient la scène disparurent rapidement en voyant que le combat allait commencer, alors que Johan remit doucement en place son masque sur le visage, cachant son sourire. Voilà son maigre costume.

« J'sens que ça va être... explosif. » Lança-t-il.



Ni une, ni deux, Johan claqua des doigts. De nombreux pics d'électricité apparurent dans les airs, dans un bruit de foudre caractéristique. Pointant son doigt vers le taré plus loin, les multiples projectiles s'élancèrent en direction de la cible. Ce dernier, réactif, attrapa alors un couvercle de poubelle pour le balancer en direction de l'attaque. Tapant dans ses mains, l'objet explosa brutalement, le souffle envoyant valdinguer certains des pics qui s'écrasèrent dans les murs avant de disparaître. Le reste, il les esquiva sans trop de problèmes.

Merde.

C'était bien ce qu'il pensait. Cet enfoiré était capable de charger de manière explosive des objets pour ensuite les faire exploser. Même si, au vu du souffle, cela ne semblait pas énorme, s'il se le prenait de plein fouet les dégâts risquaient d'être difficilement réparables. Heureusement pour lui, l'explosion semblait pouvoir être forcée avec sa foudre. Surement une réaction chimique étrange, la foudre "allumant" ce qu'il injecte aux objets. Étirant son sourire, il frappa alors le sol de la paume de sa main, lançant quelques pics de foudre sortant du sol en sa direction. Ceux-là étaient bien plus larges, et ne pouvaient être déviés d'une simple explosion.

Concernant Chiaki, l'homme était ainsi plutôt serein. Elle était derrière lui, et l'homme n'avait pas de moyen de l'atteindre sans passer par sa vision. Il était ainsi potentiellement capable d'arrêter n'importe quel coup en direction de la jeune fille... En tout cas, si cette dernière se contentait de rester derrière lui. Mais l'héroïsme ne se contrôle pas... Non ?

Écrit et codé par Johan R. Grant
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 189
Points : 971
Puissance : 1 565
Voir le profil de l'utilisateur
189
971
1 565
MessageMer 21 Fév - 3:58
Je commençais à avoir froid, mais j'essayais de me changer les idées en demandant à Johan pourquoi il avait fait le choix d'aller dans le cursus des héros. Je m'étais tournée le dos un court instant pour le regarder. Cela était plus polie de regarder la personne avec qui ont parlait que d'être dos à celui-ci. Il était un bon moment silencieux. Comme s'il cherchait ses mots. Tout ce qu'il avait pu dire c'est à dire que ...

Puis, celui-ci grognait légèrement. Il se passait quoi au juste. Je n'avais même pas le temps de me retourner la tête que je me retrouvais contre le corps de Johan. J'étais à la fois gênée d'être contre lui de la sorte, mais j'avais davantage peur de ce qui était entrain de se produire. En me retrouvant derrière le grand Johan, je n'arrivais pas à voir ce qui se passait. Cependant, j'entendais très bien l'explosion qui venait de se faire proche de nous. Ainsi que le cri des passants.

Je me penchais légèrement la tête sur la gauche pour voir une dague au sol. C'était la dague qui avait provoquée l'explosion ? Nah, cela n'avait pas de sens. Je sentais très bien les doigts de Johan sur mon épaule. Cela n'était pas très agréable comme pression sur moi. Mais je comprenais que je devais rester tranquille et ne pas chercher les ennuis.  J'entendais par la suite les propos d'un autre homme. Je me cachais derrière Johan me disant à l'abris. Bon, j'étais du pour avoir de la ''visite'' ce soir. Un gars qui voulait sans doute profiter de ma personne et maintenant un vilain qui voulait me tuer à petit feu. ah ah ah super. Je me sentais trembler par le froid et la peur qui était plus présent.

Je respirais un peu plus vite que tout à l'heure et je sentais que j'allais de nouveau paniquer quand Johan se retournait vers moi. Il avait le même sourire qu'un peu plus tôt. Comment pouvait-il garder le sourire dans un moment pareil ? Cela avait réussit à me rassurer un peu. Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'il enlève sa veste pour le déposer sur mes épaules. J'avais baissée un peu les yeux un moment ... je ne savais pas trop quoi dire. Je me contentais de passer mes bras dans les manches de la veste. Elle était effectivement trop grande pour moi et je fermais la veste pour tenter de garder la chaleur contre moi.

Il m'ébouriffait les cheveux par la suite. Je lui faisais une légère grimace suivit d'un rictus de sourire avant de replacer mes cheveux comme ils étaient avant que les grands doigts les déplacent. Je le voyais se rapprocher de l'ennemi. Je savais bien qu'il était là pour me protéger et qu'il devait savoir ce qu'il faisait. Mais, je restais tout de même inquiète et si jamais il était blessé par ma faute ? Oh ... juste le fait d'y penser ... je me sentais encore plus mal. J'aurais pu faire comme les gens autour de nous et disparaître laissant Johan seul avec lui.

Je n'en étais pas capable. De toute façon, je me doutais que le vilain m'aurait laissé partir de la sorte. Il m'avait également pour cible. Je me rapprochais donc de Johan pour rester derrière lui. Si je créais de la distance, cela donnerait une opportunité à cet homme de me toucher. Johan disait par la suite que cela allait être explosif. Il claquait des doigts pour créer de l'électricité et l'envoyer vers le vilain. Le méchant avait pu en éviter une partie et faire exploser l'autre partie en utilisant le couvercle d'une poubelle en la faisant exploser.

Merde, il allait vraiment causer des problèmes. Je restais en retrait pour prendre le temps d'analyser un peu plus la situation. Johan lui envoyait des éclairs par le sol. Ceux-ci semblaient plus large que les précédents. Avec de la chance, cela toucherait le vilain. Le vilain voyait bien les éclairs qui se rapprochaient. Il sortait rapidement de sa cape rouge trois dague de jets. Avec ses trois objets, il pourrait réduire le nombre d'éclair qui se dirigeaient vers lui. Il lançait donc les dagues pour faire rapidement une roulade vers sa droite pour tenter d'éviter le reste. Il claquait des doigts une fois la roulade fait pour tenter de faire disparaître les éclairs.

J'observais la scène ainsi que les alentours et je me demandais bien ce que je pourrais bien faire ... pour le moment rien ne me venait à l'esprit.



Autre:
 
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 478
Points : 2306
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
478
2306
2 945
0
0
MessageVen 23 Fév - 13:12
LIVRE 1 - CHAPITRE N°6
Un ange gardien ?
Johan R. Grant & Chiaki Uchida
Voilà qu'il devait défendre une jeune femme, maintenant ! L'homme était légèrement troublé par la chose. Ce n'était pas tout les jours qu'il devait se battre avec quelqu'un à protéger derrière lui, pour sûr. Mais c'était aussi l'un des aspects du travail de héros, après tout. Il ne pouvait pas toujours se battre à la manière du Joker : seul, dans des endroits sans personnes, sans avoir à maîtriser sa force. Là, il devait agir doucement, réfléchir à chaque attaque de son adversaire et prévoir les trajectoires pour ne pas que Chiaki se prenne un coup par inadvertance. Surtout au vu de l'alter de l'homme ! Une explosion et elle serait au sol. Il l'avait sauvé d'une attaque, ce n'était pas pour qu'elle passe l'arme à gauche quelques minutes plus tard, quand même !

Grognant, Johan était ainsi concentré. Ses premières attaques étaient relativement faibles, prévisibles. Tout cela dans le simple but d'analyser la manière dont le vilain avait de se battre. L'électrifié se limitait naturellement, il souhaitait doucement augmenter la difficulté et la force de ses capacités histoire d'anticiper et de ne pas gaspiller son énergie. Après tout, ce n'était pas un créateur de foudre, à la manière des autres rares utilisateurs de ce même élément. Johan absorbait et stockait l'électricité, sans pouvoir réellement en créer à partir de rien. Et même s'il avait quelques piles spéciales en poche, après tout il sortait du stage, il ne voulait pas les utiliser si facilement. Sans prendre en compte la paralysie, qui le guette à chaque fois qu'il utilise trop de foudre !

Non, il devait être prudent. Surtout que ce gars semblait plus fort que l'alcoolique de tout à l'heure. Plus fort, plus réactif, plus violent. Il connaissait la limite de ses capacités et semblait déjà savoir comment s'en servir pour se débarrasser des divers pics de foudre.

La différence entre cette attaque et les pics flottants était, bien sûr, la largeur de ces derniers. Là où les attaques volantes étaient semblable à de petites aiguilles, ces pics-là étaient bien plus larges, brutaux. Comme des lames sortant du sol, prêtes à vous embrocher au moindre faux pas. Une attaque puissante, qui consommait, mais qui n'était pas si facile que ça à esquiver. En réponse, l'homme utilisa des dagues de jets, qu'il lança en directement des pics. Explosant, ces derniers continuaient néanmoins leurs courses. Après tout, ce n'était pas de simples filaments, cette fois. Malheureusement pour lui, l'homme continua à lancer des objets, récupérés au hasard.

Les explosions s'enchaînèrent, petit à petit, jusqu'à faire stopper entièrement l'attaque de Johan. Merde. L'énorme avantage du pouvoir du vilain était que n'importe quoi devenait une arme entre ses mains. Un simple bout de papier pouvait devenir la mèche d'une puissante explosion !

« Quel pouvoir chiant, p'tain... » Grogna-t-il pour lui-même.

Le plus simple serait de l'immobiliser. Tant qu'il arrivera à bouger et récupérer ses objets de lancer, il pourra contre-carrer la foudre de Johan.

Comment aller contre ? Utiliser sa pleine puissance, ou continuer à l'attaquer jusqu'à qu'il n'ait plus rien pour se défendre. Dans un cas, ses Blasters auraient une puissance suffisante pour ne pas être bloqué par les explosions. Et dans le second cas, l'homme ne pourra pas jeter ad vidam eternaem. Un moment viendra où il n'aura plus rien pour esquiver, pour bloquer, et n'aura d'autre choix que de fuir ou de se prendre sa foudre !

Mais ces deux solutions avaient leurs défauts. Dans un cas, Johan ne voulait pas se battre à son maximum. Il ne le méritait pas, dans un sens. Et puis, s'il devait toujours passer par là, cela démontrait son incompétence. Et l'autre problème, qui concernait la seconde solution, venait cette fois de lui-même. S'il utilisait trop d'électricité, l'homme verrait malheureusement son corps se paralyser. C'était une optique désagréable, qui l’emmènerait vers la défaite.

« Ahah ! C'est donc ça, U.A. ?! Un faible et une couarde ?! Et vous êtes l'élite ?!! »


Il les provoquait. L'enfoiré. Il osait ! Autant, il se moquait qu'on l'insulte lui. Mais Chiaki ! Elle n'était qu'une élève de première année, qui n'était même pas encore autorisée à utiliser son alter en dehors de l'établissement !

« Shut up, kiddo. C'pas une trouillarde. » Lança Johan.


Serrant les dents, il décida de passer à la vitesse supérieure. Tendant les bras à la verticale, deux filets de foudre s'échappèrent de ses manches. Rejoignant les deux murs, il ferma alors subitement ses poings. De nouveaux pics s'échappèrent, cette fois des dits murs, pour venir foncer vers l'homme. Au passage, il créait un énorme bordel : il renversait des cartons, des caisses, des poubelles. Tout cela semblait même... offrir un petit passage, pour une souris.

Écrit et codé par Johan R. Grant




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 189
Points : 971
Puissance : 1 565
Voir le profil de l'utilisateur
189
971
1 565
MessageSam 24 Fév - 3:13
J'étais entrain d'observer ce qui se passait tout en me demandant ce que je pouvais faire. Moi une ''gamine'' de 15 ans. En plus que j'avais toujours pas licence pour utiliser mon alter à l'extérieur de l'école. Je me trouvais dans une impasse.

Johan continuait de se battre avec le vilain. Mais rien à faire. Celui-ci trouvait le moyen d'avoir assez d'objet à lancer. Cela semblait vachement compliqué. J'entendais même Johan qui grognait. Oh, cela était mauvais signe.

Ni Johan ni le vilain avait réussit à se toucher. Le combat semblait à égalité pour le moment. Le méchant ne se gênait pas pour dire que j'étais une lâche et je devais l'avouer que sur le coup. Cela m'avait traversée en plein cœur. Je n'avais pas réussit à me défendre tout à l'heure contre le gars saoul. Ou encore contre l'homme masqué à l'opéra ... Peut-être qu'il avait raison. Que j'étais qu'une moins que rien. Je me laissais emporter par les sentiments.

Je me sentais sur le bord de m'écrouler lorsque j'entendais les mots de Johan. Il disait au vilain de se taire et que je n'étais pas une trouillarde. Cela faisait du bien de l'entendre, Si seulement je pouvais avoir autant confiance en ma personne que Johan avait envers moi.

Je devais faire quelque chose. Il croyait en moi. Je ne pouvais pas l'abandonner à cause de mes regrets. Je regardais de nouveau le combat. Un bordel venait de se créer proche d'un mur. Je voyais très bien le passage. Il n'y avait que moi qui pouvait passer là-dedans. Sans en parler à Johan. J'activais mon alter.

- Pusili.

J'avais tellement parlée à voix base que les deux ne m'avaient sans doute pas entendu activer mon alter. Je devenais de plus en plus petite. Cela avait prit un certain temps, mais je me retrouvais en dessous de la veste de Johan. Il faisait très sombre tout à coup. Je me sortais de là en passant par la manche de la veste. Ah , je voyais de nouveau. Avec ma grandeur de souris, Johan était encore plus impressionnant.

« Si elle n'est pas une trouillarde . Pourquoi je ne la vois plus ! Oh , est-ce qu'elle t'aurait abandonnée ?! »

Non je ne l'avais pas abandonnée. J'espérais qu'il n'allait pas penser ainsi. Je devais faire vite. Je courrais à toute jambe pour me rendre au passage. Juste à temps avant que les boîtes de carton qui se trouvait derrière moi tombe. Je prenais une grande respiration avant de continuer ma course dans le passage. Tien bon Johan ! Je pouvais entendre le vilain esclaffer à plein poumon. Celui-ci continuait d'éviter les attaques électrique alors qu'il lançait un objet dans les airs. Cet objet pouvait être oublié le temps d'un moment, mais pouvait être dangereux vu que celui-ci pouvait se trouver proche du fainéant lors de son explosion.


Autre:
 
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 478
Points : 2306
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
478
2306
2 945
0
0
MessageLun 5 Mar - 14:44
LIVRE 1 - CHAPITRE N°6
Un ange gardien ?
Johan R. Grant & Chiaki Uchida
La situation était compliquée. Réussir à gérer tout ça en même temps n'était pas des plus faciles. Même si l'homme n'était pas si puissant que ça, son alter était une vraie plaie. Johan devait bien gérer chaque coup qu'il donnait, en visant assez bien pour ne pas exploser les objets à une distance trop courte de lui pour prendre les dommages. Après tout, le souffle était relativement aléatoire. Comme si l'homme pouvait charger cet explosif à la puissance qu'il désirait. Ce n'était pas en liaison avec la taille de l'objet, par conséquent. Une information qu'il notait dans un coin de sa tête, mais une information qui l'énervait aussi pas mal. Il ne pouvait ainsi pas gérer la chose avec plus de précisions.

Malgré tout, c'étaient bien ses insultes qui étaient énervantes. Autant, il se moquait totalement qu'on le discrédite lui-même, étant donné le peu de chose qu'il réalise ce n'était jamais totalement du mensonge, mais les autres... Surtout elle. Une jeune élève, en première année, qui ne comprenait pas encore tout les tenants et aboutissants de son cursus. Une toute petite âme qui n'attendait qu'à se développer, et qui tentait du mieux qu'elle le pouvait d'atteindre ses objectifs. Une personne qui méritait sûrement bien plus de devenir héros que lui-même. Cet enfoiré n'avait aucun droit de parole à son sujet. Il n'avait que le droit de se la fermer et de finir au poste.

Et il comptait bien s'en occuper. Même si sa présence était aussi... gênante. Il ne pouvait se battre totalement comme il le désirait, et sans même s'en rendre compte, une partie de son attention était porté sur la belle. Qu'elle ne soit pas blessée par sa faute, qu'elle ne reçoive pas une explosion, ou même une gerbe de foudre. Après tout, même s'il maîtrisait son électricité de manière à ne pas toucher les autres, un simple moment d'inattention pouvait lui faire perdre le contrôle de la direction de son électricité. Et dieu seul sait que ce n'était pas agréable à se prendre !

Lorsqu'il parla alors, montrant au troisième année que la jeune femme n'était plus là, il poussa un soupire de soulagement. Jamais il n'aurait pensé qu'elle avait simplement fui à cause de la peur. Elle ne semblait pas être réellement de ce genre-là, malgré sa petite scène avec l'alcoolique. Chiaki ne semblait pas être de ce genre-là, ces lâches. Même s'il aurait totalement compris cette réaction, néanmoins.

Par contre, jamais il n'aurait imaginé qu'elle était en train de se faufiler à travers les dédales improvisés nés de cette bataille entre le vilain et l'électrifié. Elle l'avait écouté, semblerait-il ! N'avait-il pas précisé qu'avec cet alter elle pouvait tout autant se battre que se faufiler ? Une belle leçon, et voilà qu'elle la met en pratique. Enfin, concernant Johan, il pensait plus que la jeune femme s'était échappée pour ne pas être un poids pour l'homme. Ou tout simplement pour aller chercher un peu d'aide supplémentaire, ne pouvant utiliser son alter légalement.

« Ne parle pas de choses que tu ne connais pas, kiddo. »


Son sourire était toujours présent. Grand, sincère, doux. Mais aussi atrocement provoquant, quand on était son adversaire. Il démontrait qu'il avait le total contrôle de la situation et que cet enfoiré ne représentait pas le moindre danger pour lui. Ce n'était qu'un simple gars paumé qui cherchait à se faire connaître, et Johan comptait bien lui montrer qui était le patron.

L'homme sembla le comprendre, et poussa un grognement d'énervement en voyant qu'il ne faisait naître aucune crainte envers l'étudiant. C'était la drogue des vilains, la peur, la haine, la crainte. S'ils n'arrivaient à rien susciter aux autres, ils n'étaient que des ratés. Et il en était un bel exemple.

Le combat continuait, Johan lançant ses multiples éclairs. Malheureusement, cet enfoiré continuait d'esquiver chaque coup.

« Bordel, tu vas rester en place que j'te foudroie ?! »


C'était assez énervant. Il lui fallait continuer comme ça, néanmoins. Attendre qu'il n'ait plus de munitions... Ou qu'un miracle lui vienne en aide !

Écrit et codé par Johan R. Grant
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 189
Points : 971
Puissance : 1 565
Voir le profil de l'utilisateur
189
971
1 565
MessageMar 6 Mar - 0:53
Je me trouvais de petite taille. Bon , je n'avais toujours pas mon permis d'utiliser mon alter. Cependant, je ne pouvais pas rester les bras croisés sans rien faire. J'avais donc quittée la veste de Johan pour me faufiler dans le petite passage qui c'était crée pendant la bataille. C'était après avoir entendue le rire du vilain que je remarquais quelque chose ... Cela m'avait arrêtée dans ma course. Je n'avais plus de vêtements ... la honte. J'aurais du y penser que mon linge n'était pas adapté à mon alter. Ahhhh , j'allais faire quoi du coup.

J'entendais très bien que le combat était toujours en cours. Est-ce que Johan avait réussit à le toucher ou non ? Je n'en avais aucune idée. Je souhaitais surtout que l'autre ne l'avait pas blessé. Je reprenais donc ma course et regarder les alentours. Je me trouvais proche d'une poubelle à ordure et j'étais derrière le vilain. Parfait . J'allais pouvait faire quelque chose .. du moins peut-être. J'hésitais comme cela un moment alors que le vilain continuait d'éviter les coups d'éclairs de Johan. Je pouvais sentir aux loin l'énervement de Johan. Il fallait que je pense à de quoi pour immobiliser ou distraire le vilain assez longtemps pour que l'élève de troisième année puisse enfin le toucher.

J'étais davantage concentrée sur le fait que je devais aider Johan que j'en avais oubliée mon apparence. Je m'approchais le plus possible de la poubelle avant d'activer son alter.

- Reditus

Alors que je reprenais tranquillement ma taille normale, je prenais le couvercle de poubelle. Je me rapprochais du vilain en sachant que j'étais dans son dos, celui-ci n'allait sans doute pas remarquée ma présence. Puis, celui-ci était trop concentré à éviter les éclairs de Johan pour se tourner la tête. Donc, me trouvant à sa hauteur et BAM. Je venais de donner un coup de couvercle sur la tête du vilain. Celui-ci ne s'y attendait vraiment pas et semblait être immobile pendant un court instant. Du moins , peut-être assez pour qu'un éclair de Johan le touche. S'il ne le touchait pas maintenant, j'allais sans doute y passer.


Autre:
 
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 478
Points : 2306
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
478
2306
2 945
0
0
MessageJeu 15 Mar - 14:00
LIVRE 1 - CHAPITRE N°6
Un ange gardien ?
Johan R. Grant & Chiaki Uchida
L'affrontement était... répétitif. C'était presque ennuyant, en vérité. Le sourire légèrement faux, le regard un peu dans le vide, notre jeune ami ne prenait aucun réel plaisir lors de ce duel. Pourtant, normalement, le sang bouillonnait dans ses veines. Les combats animaient son être, mais cette fois ci, il ne ressentait rien. Rien de spécial. C'était juste d'un ennui affligeant. Après tout, l'homme en face de lui n'était pas réellement dangereux, ni puissant. Son pouvoir était au-dessus de la moyenne, mais il était encore debout qu'à cause de sa flemme d'utiliser toute sa force. Il ne lui donnait aucun fil à retordre, et même en se retenant, Johan sentait qu'il était plus faible.

Oh, au départ, le futur héros ressentit cette flamme s'allumer au fond de ses entrailles. Mais ce n'était pas un feu de joie, comme lorsqu'il affronta All Might, ou bien Corazon. C'était une simple étincelle particulièrement faiblarde qui n'arriva pas à allumer la paille qui était pourtant prête à s'embraser et réveiller le comique.

Heureusement que sa petite protégée n'était pas là pour voir ça. Cet affrontement ridiculement ennuyant et répétitif. Peut-être qu'elle était partie chercher de l'aide et que, par conséquent, il n'avait pas beaucoup à faire en attendant qu'ils arrivent régler le compte de l'homme. C'était déjà ça. Frappant l'air de ses bras, l'homme continua ainsi à lancer ses quelques éclairs, attrapant de temps en temps une pile de sa poche pour recharger ses batteries, avant de la ranger.

Le vilain, de son côté, semblait être comme un gosse dans un magasin de jouets. Réel taré, il devait prendre son pied à simplement utiliser ses pouvoirs, sans forcément avoir de la difficulté ou un combat réellement bien amené. Un simple d'esprit qui se contentait de peu, et ce qui énervait encore un peu plus l'électrifié. "Bouge toi !" avait-il envie de lui hurler dessus. Heureusement, alors qu'il pensait devoir attendre pour avoir un peu de secours et le sortir de cette spirale d'ennuie, son œil électrique tomba sur... Chiaki ?

Elle s'était glissée derrière lui, sans qu'il ne le découvre. Comment avait-elle fait ? Vu la ruelle, elle n'avait pas le temps de juste suivre un autre chemin. Son regard passa alors sur les quelques obstacles qui formaient, à s'y méprendre, un chemin de fourmi. Ohh ! Elle s'était sûrement rétrécie pour réussir à se faufiler ici et atteindre rapidement l'homme explosif ! Cette première année était très intelligente, à n'en pas douter. Et d'un mouvement, elle donna un violent coup sur la tête du vilain, le déconcentrant !

C'était le moment !

Abaissant sa main, il lança quelques pics de foudre concentrée directement sur l'homme, qui fut électrocuté sur le coup. Dans un hurlement de douleur, il s'effondra finalement sur le sol, totalement inconscient. Wow. L'utilisation de son alter l'avait déjà sûrement bien crevé. Poussant un long soupir de satisfaction, Johan s'approcha alors doucement de l'élève, pour venir ébouriffer ses cheveux.

« Pas mal. Pas mal du tout. » Dit-il avec un sourire.


C'est à ce moment que la police arriva sur les lieux du crime. Alertés par les civils, ils observèrent le duo et surtout le vilain au sol. Plutôt surpris, ils prirent alors la déclaration du jeune troisième année, qui spécifia bien que Chiaki n'était là qu'en observation. Ce n'était pas pour s'accorder toute la gloire, bien entendu. Mais même si elle était élève en héroïsme, les premières années ne pouvaient utiliser leurs alters pour se battre, au début de la formation. Ils devaient, tout d'abord, obtenir une licence provisoire, qui permettait de se battre comme un héros diplômé.

Une fois le tout terminé, les forces de l'ordre attrapèrent le vilain pour l'emmener, laissant les deux élèves seuls.

« Eh bien, quelle histoire. Beau réflexe en tout cas. »


Il leva son pouce pour encourager la belle, tout en lui adressant un petit clin d’œil. C'était un beau début, et une preuve qu'elle était destinée à devenir une grande héroïne.

Écrit et codé par Johan R. Grant
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 189
Points : 971
Puissance : 1 565
Voir le profil de l'utilisateur
189
971
1 565
MessageSam 17 Mar - 6:32
Je venais de donner un bon coup de couvercle de poubelle sur la tête du vilain. Cela semblait l'arrêter assez longtemps pour que des pics de foudre le touche directement. Ouh, cela semblait faire très mal. Du moins avec les cris de douleur qu'il faisait, cela devait l'être. Je regardais pendant un certain le vilain en oubliant presque que j'avais seulement le couvercle pour me couvrir.

J'avais réussi. J'étais fière de moi. Je levais les bras de fierté et c'est seulement après que je réalisais mon état. N'ayant toujours pas de vêtement sur le corps. Je recommençais à avoir froid et mon visage était rouge tomate. Je courrais donc le plus vite possible vers la veste de Johan vu que mon linge se trouvait en dessous et j'avais eu le temps de remettre au moins va chemise avant que celui-ci ébouriffait les cheveux  tout en me disant que cela était bien joué. Il avait le sourire et moins ... j'étais gênée. Je n'osais même pas le regarder. J'entendais les bruits de sirènes des voitures de police.

Je me sentais encore plus mal dans ma peau. Je m'habillais le plus vite possible pour être présentable quand des officiers de police se sont rapprocher de nous. Ils posaient des questions à Johan à propos de ce qui venait de se passer. Il disait également que j'étais là en tant qu'observatrice seulement et cela était vrai en quelque sorte. Vu que ... je n'avais pas fais grand chose en somme et qu'étant seulement une première année, je n'avais pas le droit d'utiliser mon alter. Il était mieux de ne pas le mentionner.

Certes, les policiers prenaient le temps de me poser quelques questions. À savoir ce que j'avais vu.

- Et bien ... Johan me raccompagnait chez moi lorsque ce vilain nous a attaqué par surprise. Heureusement qu'il était là pour me protéger.

Mes mots étaient tout à fait sincère. Si Johan n'était pas là contre ce vilain, je ne savais vraiment pas comment j'allais faire pour m'en sortir. Je n'aurais sans doute pas eu le courage de l'affronter. J'aurais sans doute tenter de fuir comme j'avais fais avec l'homme un peu plus tôt. Ceux-ci étant satisfait de ma réponse, ceux-ci embarquaient le vilain pour me laisser de nouveau seul à seul avec Johan. Le géant me racontait que cela avait été toute une histoire et que j'avais eu un beau réflexe.

Je riais un peu nerveusement tout en me grattant le derrière de la tête.

- Ah ça oui ... hihihi puis, cela n'était pas grand chose voyons.


Ma main droite frottait mon bras gauche au travers de la veste de Johan. Maintenant que je n'étais plus dans l'action, le froid reprenait le dessus. Je devrais retourner chez moi. J'espérais surtout qu'il n'y aurait pas d'autre embrouille.

- Nous devrions continuer . Je ne voudrais pas attraper froid.

Je lui faisais un léger sourire avant de continuer de marcher.

- Donc ... pour reprendre ou est-ce que l'on en était tout à l'heure.

Je souriais légèrement. Cela n'était pas nécessaire que je le sache au fond. Je secouais négativement de la tête avant de terminer ma phrase.

- Non laisse tomber. Chacun à leur raison de devenir un héros pas vrai ? Puis, avec la façon que tu a agis avec moi. Il n'y a aucun doute, tu seras un bon héros.

Je me retournais un court instant pour lui faire mon plus beau sourire.


Autre:
 
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 478
Points : 2306
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
478
2306
2 945
0
0
MessageMar 20 Mar - 14:38
LIVRE 1 - CHAPITRE N°6
Un ange gardien ?
Johan R. Grant & Chiaki Uchida
Ce sentiment était étrange. Celui d'un certain... accomplissement. Certes, le combat était des plus ennuyants, mais il avait sauvé par deux fois une pauvre âme qui était, en plus, dans le même cursus que lui. Une espèce de rencontre du destin, comme on pourrait l'imaginer, qui démontrait des liens qui pouvaient être créés au fur et à mesure d'une vie. Son cœur, normalement aussi calme qu'un lac, était emplis de cette sensation agréable. Une douce chaleur réconfortante, une certaine fierté qui lui faisait bomber le torse devant les quelques agents de polices qui prenaient la déposition. Après tout, Johan n'était pas encore un réel héros, et même s'il venait d'abattre un vilain en compagnie de Chiaki, on pouvait sentir ce léger dédain et ce doute dans les mirettes des policiers.

Johan n'était pas connu. C'était un élève comme un autre, qui avait certes arrêté quelques personnes, mais dont la fainéantise agissait comme un mur l'empêchait d'avancer. Une marche bien trop haute, une montagne qu'il n'avait encore jamais affrontée, gravis. À cause de tout ça, il n'était pas rare d'être assez peu remarqués par les forces de l'ordre, qui n'accordaient nullement leurs confiances à de simples élèves. Après tout, malgré ses vingt hivers, l'absence du fameux diplôme était pour eux une preuve suffisante d'une potentielle gaffe qui ne serait pas vraiment de bon ton. Problème énervant, mais que l'électrifié acceptait néanmoins.

D'ailleurs, il n'avait pas remarqué la nudité de la belle. Ou plutôt... Il faisait semblant. Le changement de taille ne concernait que la première année, par conséquent, la pauvre était en tenue d'Eve, ses habits posés dans un coin en vrac, avec sa veste au sommet. Un léger rire vint s'échapper de ses lèvres lorsqu'elle se dépêcha de se rhabiller, avant l'arrivée des intrus.

Elle expliqua alors la situation, sans bien sûr indiquer l'utilisation de son alter. Malheureusement pour elle, l'utilisation de ses pouvoirs était... drastiquement limitée. Comme les autres citoyens, ils ne sont tout simplement pas autorisés à faire justice eux-mêmes. Et malgré son cursus, elle ne peut ainsi se battre que lors d'entraînements dans un environnement sécurisé, comme à U.A. C'était malheureux ! Mais même si le monde n'allait pas savoir qu'elle l'avait aidé, Johan lui, s'en souviendra pour tout le monde.

Soupirant lentement, l'homme s'étira un peu en voyant les quelques personnes partir, une fois la déposition prise. Ils embarquèrent ainsi l'homme explosif encore dans les vapes, avant de disparaître au détour d'une ruelle. Le bruit du moteur devenant de plus en plus léger, il en déduit rapidement qu'ils étaient déjà bien loin.

« C'est vrai. On est pas très loin de chez-toi, j'imagine. »


Il étira un sourire pour la jeune femme, avant de tapoter doucement son épaule. Elle était assez agréable à vivre. Une petite boule de douceur et de bonheur qui réchauffait le corps de l'électrifié, voyant en elle une réelle bonne héroïne en devenir. Surement bien meilleure que ce que prévoyait son propre futur, à dire vrai.

Malgré tout, elle lui lança qu'il deviendrait un bon héros, et qu'elle n'avait pas besoin de savoir pourquoi il suivait ce cursus.

Pourquoi, oui ?

La question résonnait toujours dans son crâne, sans qu'il n'arrive à savoir pourquoi. Pour quelle raison était-il toujours à U.A ? Il pourrait partir, pourtant. On lui a déjà dit. De se tourner vers une autre profession, d'arrêter les frais, de ne pas perdre plus de temps dans une filière où il n'arrivait pas à se motiver.

Mais... non. À chaque fois, il refusait. Était-ce par simple caprice ? Ou bien cachait-il quelque chose d'autre, au fond de lui ? C'était si étrange. Cette sensation, qu'il venait de vivre... C'était peut-être un début de réponse ? Lui-même n'en savait rien. Il ne préféra ainsi pas répondre à la jeune femme avec des mots, lui adressant dans un premier temps son sourire doux et sincère, avant de prendre la parole.

« Tu en seras une bien meilleure, ma grande. »


Et il le pensait. Elle méritait bien plus ce titre que lui, même si elle n'était encore qu'une simple première année.

« Tu vas faire des merveilles. Surtout que l'examen pour la licence provisoire approche. Tu la décrocheras. »


En effet, maintenant qu'il y pensait, l'examen approchait. Bon, ce n'était pas quelque chose pour lui. La licence, il l'avait déjà. Mais ce petit papier permettrait à la belle première année d'enfin utiliser ses pouvoirs et d'être récompensée sans avoir peur des représailles. D'être réellement un héros... Avant l'heure.

Écrit et codé par Johan R. Grant




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 189
Points : 971
Puissance : 1 565
Voir le profil de l'utilisateur
189
971
1 565
MessageMar 3 Avr - 22:19
Le vilain et la police avait quitté les lieux. Je me retrouvais de nouveau seul à seul avec Johan. Vu que je ne me battais plus, j'avais de nouveau froid. Heureusement, il ne restait plus beaucoup de temps avant que je sois de retour chez moi.

Johan prenait le temps de me sourire et de me tapoter l'épaule. Cela n'était pas tellement dans mes habitudes d'avoir autant de contact avec une personne et en si peu de temps. Cela n'était pas désagréable par contre de recevoir un peu d'attention des fois de temps en temps.

On continuait donc à marcher lorsque je revenais sur la conversation que l'on avait avant le combat contre le gars explosif. Au départ, je voulais savoir le pourquoi Johan avait choisit le cursus de héros afin d'en savoir un peu plus sur lui. Il était gentil avec moi et j'étais peut-être un brin curieuse de savoir le pourquoi. Cependant en prenant le temps d'y réfléchir, cela n'était pas nécessaire que je le sache. Johan avait bien agit avec moi et il ferait un bon héros peu importe la raison qui avait d'être à U.A.

Il disait que j'allais être bien meilleure que lui. Oh là, je n'étais pas certaine du tout. Cela était bien gentil de sa part de me dire cela, mais je doutais fortement que je pouvais être meilleur que lui. Après tout, je devais passer au travers des études à U.A pour débuter. Puis, j'avais beaucoup de chose à améliorer avant de me dire une héroïne.  

Il me parlait également de l'examen pour la licence provisoire. C'est vrai, c'était pour bientôt cela. Je faisais un léger sourire avant de répondre.

- Si tu le dis.

Je ne voulais pas trop montrer mon manque de confiance à l'homme qui se trouvait à mes côtés. Mais je pense qu'il était trop tard. Il l'avait sans doute imaginer que je doutais de moi-même. Puis, c'est vrai que je doutais de moi. Je ne savais pas ce qui m'attendait pour obtenir la licence et cela me faisait stresser.

- Mais bon , je verrai bien le jour J.

Je reconnaissais les maisons autour de nous, on se rapprochait de l'appartement de ma tante. J'étais à la fois contente et d'un autre côté, je trouvais cela un peu triste que cela se termine. Je m'arrêtais donc proche de la porte de ma ''demeure'' pour me retourner vers Johan.

- Bon .. je suis arrivée à destination. Un grand merci

Sans attendre une réponse ou une réaction de sa part, je l'enlaçais pour le remercier d'avoir été là. Ma tête se trouvait au niveau de ses abdos et cela était étrange. Au moins, cela ne durait que quelques secondes.

- Est-ce que tu voudrais quelques chose ? Des biscuits ou boire de quoi pour te remercier d'avoir été là pour moi.


Plus que je parlais, plus que ma voix était faible. Il n'avait sans doute même pas entendu la fin de ma phrase que mes joues avaient sans doute rougis un peu. J'étais beaucoup trop timide.


Autre:
 
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 478
Points : 2306
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
478
2306
2 945
0
0
MessageJeu 31 Mai - 14:24
LIVRE 1 - CHAPITRE N°6
Un ange gardien ?
Johan R. Grant & Chiaki Uchida
Le côté héroïque de l'élève semblait n'en faire qu'à sa tête. Parfois présent, comme il le fut pour protéger la jeune première année, mais souvent absent, enfermé dans cette prison de fainéantise et surtout le travail nocturne qui prenait tout le sommeil de Johan. C'était un véritable capricieux, qui en s'éveillait qu'à de rares moments, comme face à All Might par exemple. La véritable question était ainsi de savoir si l'électrifié arriverait à réveiller réellement et de manière permanente ce côté-là de son être, de sa psyché. C'était bien la seule manière qu'il avait pour enfin s'éveiller à ce qu'il devait devenir, ou bien, c'était bien la dernière année qu'il passerait à U.A.

Enfin, il ne semblait pas réellement y penser. Comme si pour lui, le pire était déjà décidé et qu'il s'était fait une raison. Johan ne pensait pas dépasser les attentes de ses professeurs, de son école. Qu'importait pour lui.

Mais elle, c'était différent. Chiaki avait déjà plus l'âme d'une héroïne. Peut-être car c'était sa première année, et qu'elle était encore frêle et innocente ? Comme lui à ses débuts ? Le métier fantasmé de héros avait de quoi faire rêver, mais dieu seul savait à quel point il était difficile de le devenir. Les examens, le travail sur le terrain, les cours, l'attention des gens. Tellement de choses qui découragèrent petit à petit l'électrifié, amenant à ses redoublements, à ce que voyait la jeune femme devant ses yeux. Mais il avait déjà plus d'espoir pour elle, qu'elle y arriverait.

« Je ne m'en fais pas pour toi, kiddo. »


Le regard bleuté de l'homme passa alors sur les différentes maisons. Ils devaient sûrement être bientôt arrivés. Cette soirée fut plutôt remplie, en tout cas ! Deux vilains d'arrêtés, une connaissance venant des jeunes classes, de quoi l'encourager à aller se coucher une fois rentré. Les mains dans les poches, les lourds pas du géant claquaient contre le sol de pierre des rues pavées de la ville japonaise, l'électrifié passant ses yeux sur chacune des bâtisses, comme s'il cherchait à analyser leurs architectures. Sans réellement savoir pourquoi, d'ailleurs.

Finalement, ils arrivèrent devant chez Chiaki. Elle remercia tout d'abord le troisième année, avant de soudainement... l'enlacer ? Le géant fut plutôt surpris par la chose, venant gentiment tapoter le dos de la jeune fille. Il n'avait pas réellement l'habitude de ces marques d'affection, pas dans ce genre de situations néanmoins. Johan n'en était tout de même pas gêné, répondant à l'accolade par un sourire sincère et jovial.

« Le plaisir est pour moi, ma grande. Et non, ne t'inquiètes pas. Il est tard, je devrai rentrer moi aussi. »


Après tout, le soleil commençait lentement à décliner, disparaissant petit à petit derrière la jungle de béton des différents immeubles visibles plus loin. S'il en rentrait pas à temps, il serait sûrement engueulé par les deux personnes s'occupant du gîte où il vivait actuellement, des espèces de "parents de substitution" habitués à s'occuper de voyous et d'autres racailles pour les remettre un minimum dans le droit chemin. Et puis, il devait aussi se préparer pour la longue nuit qui l'attendait.

Il laissa la jeune femme profiter du câlin aussi longtemps qu'elle le désirait avant de le lâcher, gardant son sourire sur ses lèvres. Se reculant doucement de quelques pas, il lança un dernier signe à Chiaki.

« Si tu as besoin d'aide, hésite pas à venir toquer aux troisièmes années. »


Il se retourna finalement, avant de commencer à rentrer chez lui.

Écrit et codé par Johan R. Grant




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Daphné est arrivée !!! ( Ellowyne WO2 / Get happy outfit )
» Pigalle la nuit
» Photos des Anges
» [D3SC] Moikillxone 26/05/14
» Joséphine , ange gardien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone résidentielle-
Sauter vers: