:: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone commerciale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Naked communication. [PV Kobe et libre]

avatar
Messages : 23
Points : 0
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Jan - 22:49
Pour les joueurs intéressés:
 

Les bains japonais. Beaucoup de gens se font des illusions dessus à l’étranger, mais étant un homme d’action, j’ai donc décidé d’y aller par moi-même.

Abandonnant donc toute escorte, ou du moins, me permettant de fuir sans elle, je me suis donc dirigé vers la zone commerciale portable éteint. Il ne faudrait pas qu’on me suive grâce au signal GPS et Roxanne devrait être à l’autre bout de la ville actuellement. Le temps qu’elle vienne me chercher, j’aurais pu profiter pleinement d’un bon bain.

D’ailleurs je ne rêve pas et je ne suis pas non plus fou. Des bains mixtes ? Pas en pleine ville et même si je pouvais en trouver, je ne trouverais sans doute que des mégères. Rien que d’y penser me file la chair de poule.

De plus, je ne peux me permettre d’essayer d’épier le bain des filles. Imaginez le scandale si le patron d’une firme qui vient d’arriver au japon se fait prendre ? Enfin bref, je vais donc essayer d’en profiter tranquillement.

Ainsi, j’entrais dans le premier établissement de bain que je trouvais, payant mon entrée qui n’était vraiment pas cher et me dirigeais vers les vestiaires.

J’avais l’idée en tête que le rangement se faisait dans des paniers, mais visiblement le tout a été modernisé et il y avait donc des casiers à code modifiable. Il existait même des distributeurs de serviettes. Tant mieux, car je n’y avais pas pensé.

Après m’être donc payé une serviette, je me mis donc à nu avec la serviette autour du bassin. J’avais l’habitude de prendre des bains avec mon entourage, mais avec des inconnus autour de moi, la sensation était légèrement différente et surtout nouvelle.

M’enfin bref, je me dirigeais donc vers les bains, découvrant donc qu’il n’y avait pas tant de monde que ça. Une question arriva soudainement à moi.

N’existe-t-il pas un genre d’étiquette pour les bains ?

A Rome, fait comme les romains. Il s’agissait d’une question de bon sens. J’étais donc légèrement bloqué et la seule solution était de demander. Regardant parmi les personnes présentes, je cherchais donc une personne accessible.

Un vieux, un vieux, un père avec ses enfants, j’hésitai, mais ne voulant pas déranger un instant en famille, décidais de me diriger vers un jeune homme qui semblait prêt à se laver.

-Ah, excusez-moi. Demandais-je un sourire amical. Je ne suis pas une personne louche… Euh, j’aimerais savoir, je ne suis pas japonais et je me demandais s’il y avait une sorte d’étiquette à suivre pour prendre son bain ?

Bonus:
 


Je m'exprime de préférence en #FFCC00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Points : 0
Puissance : 1 100
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Jan - 1:07
Je sortais de mon cours quotidien de karaté avec autant de courbatures qu’une mémé. Les 150 pompes suivies de 100 squats eux mêmes suivis d’étirements, ça pardonne pas. Décidément, notre maitre était bien vénère. Ça nous apprendra à ne pas écouter. Quoi qu’il en soit, je saluais chaleureusement mes amis avant de me diriger vers le paradis à cette heure ci: les bains publics.

L’ambiance sereine du bâtiment m’enveloppa alors que j’y posais le pied. L’accueil était comme d’habitude géré par la même femme d’environ 50 ans, dont les cheveux commençaient à grisonner. Elle m’afficha un grand sourire, que je lui rendis.

- Bonsoir Kobe! Tu vas bien?

- Yes! Comme d’habitude, s’il vous plait!

Ça ne voulait absolument rien dire dans cette situation, mais j’adorais cette réplique. Ça faisait cowboy. Je sortais alors mes quelques yens et me dirigeait vers le bain des hommes. Je connaissais le chemin.

- A toute à l’heure.....!

Je n’ai jamais réussi à me rappeler du nom de cette femme. Et vu que ça fait plusieurs moi que je viens ici, et qu’elle connait le mien, le redemander serait juste impoli. Je comblais donc ce trou avec mon plus beau sourire. L’impasse était totale. Comment ça, je me prends trop la tête? Bah, c’est pour se détendre qu’on vient ici, non?

Après avoir pris mon casier, j’y rangeai avec difficulté mon gros sac comportant mon kimono,  ainsi mes habits et mes chaussures. Finalement, dans mon plus simple appareil, j’étais fin prêt. Attends, elle est où ma serviette? P*tain de… Rouvrant mon casier, re-déballant mon sac, je l’attrapai avant pousser le tout comme un gros bourrin afin de verrouiller le tout. Comme si j’étais pas assez en sueur comme ça.

Ma douche effectuée, j’étais fin prêt pour plonger. Quand soudain:

-Ah, excusez-moi…Je ne suis pas une personne louche…

Ou comment passer pour un mec chelou direct. Et j’en avais vu plus qu’assez ces derniers temps. Je baissais donc la tête pour voir ce qui me semblait être un pirate qui s’était perdu. Sa peau mate et son visage prouvaient qu'il venait sans doute de très, très loin. Je plissai les yeux en écoutant sa question. Il me vouvoyait en plus. Ma taille me vieillissait tant que ça?! M’enfin, j’étais plutôt fier de pouvoir aider un touriste.

- Faut juste prendre sa douche, là…Et après, euh… pas nager, pas courir. C’est pas une piscine quoi. Dis-je en ricanant tout en articulant pour bien me faire comprendre.

Autant tout lui rappeler, de sorte à éviter un malaise du type «  Ah, mais vous ne me l’aviez pas dit! ».

Ceci étant fait, je m’allongeais de tout mon long dans l’eau, afin d’être au moins mouillé jusqu’à la tête, et m’asseyais en tailleur pour que les enfants puissent continuer à jouer. Une position super confortable que je conseille à tous. Enfin, je pouvais me détendre, oubliant tout ce que je devais faire pour demain. Cependant, un petit doute continuait de me grignoter l’esprit. Je checkai alors du coin de l’oeil si John Sparrow ne faisait pas de bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Points : 0
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Jan - 20:40
C’était donc ainsi. Plus simple que ce que je pensais. Ou était-ce pour me tester ? Et puis non pas possible, la vraie vie n’est pas aussi ridicule.

Le plus probable était que le jeune garçon ne s’inquiétait pas trop de ce genre de chose et peut-être même qu’en élargissant un peu, le temps à changer les traditions longue et ennuyeuse afin que tous puisse en profiter.

Aussi, pendant que je me lavais mes longs cheveux, je repris simplement la parole.

-Haha, C’est mieux lorsque c’est simple n’est-ce pas ? Puis je ne voulais pas demander à un vieux ou déranger une petite famille, alors lorsque j’ai vu un jeune homme seul, je me suis dit que c’était plus simple.

Me taisant le temps de me laver le visage, je repris en me frottant à nouveau le scalp.

-Pas besoin d’être timide entre homme n’est-ce pas ? La dernière fois que j’ai été tranquille comme ça doit bien remonter à plus d’un an en arrière. Ma fille à tendance à me dire de travailler plus et pourtant je n’ai pas arrêté depuis les quelques derniers mois… Aaah… Mais assez parler de moi. Dites-moi, vous êtes étudiant ? A la fac ou quelque chose ? Ou peut-être un jeune héro hahaha.

Arrêtant finalement de me laver les cheveux comme à mon habitude, je cherchais le pommeau afin de me rincer les cheveux et le visage de la main. Ne le trouvant pas vraiment, je tâtais au hasard les diverses bouteilles et autres dont je m’étais servi sans prêter attention, par habitude. A vrai dire, j’utilisais pratiquement toujours les produits de mon entourage, un peu aléatoirement d’ailleurs.


Je m'exprime de préférence en #FFCC00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gaara Yoshita
Vilain Solitaire
Messages : 39
Points : 4
Puissance : 1 200
Réputation : 130
Karma : - 50
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Jan - 22:58
Naked communication

Yoshita Gaara & Adam & Kobe


Gaara venait de passer un moment plus tôt calme avec l'artiste et la poupée. Cela aurait pu être pire. Heureusement que Gaara c'était contrôlé et n'avait pas fait plus pour mettre en rogne cet homme masqué. Il ressortait des lieux en un seul morceaux. Cependant, il avait du mal à marcher droit.

Peut-être que le jeune homme avait un peu trop bu dans le bar Calypso. Il allait devoir se trouver un endroit pour baisser le taux d'alcool qu'il avait dans le sang et se détendre. Gaara continuait de marcher même s'il perdait l'équilibre par moment. Celui-ci riait alors qu'il était seul sur le trottoir ou du moins, il ne se rendait pas compte s'il y avait du monde autour de lui. Le jeune homme relevait la tête. Un bain publique. Pourquoi pas, un bon bain chaud pourrait faire du bien. Il entrait donc dans les lieux en ignorant les gens.
Hum, excusez moi. Monsieur ... Il faut payer pour profiter des bains publiques.
Gaara n'écoutait pas ce que la dame lui disait et voyant bien cela, la dame le suivait donc jusqu'à l'entrée des bains pour lui crier cette fois-ci qu'il devait payer pour profiter des bains publiques.  Il se retournait finalement vers la dame. Tout en lui montrant son plus beau sourire.
Fallait le dire plus tôt madame
Tout en riant un peu avant de lui lancer quelques yens pour payer son droit de passage dans les bains. Celui-ci ne passait pas par les vestiaires pour se changer. Il retirait les souliers, suivit de son coton ouaté blanc et ainsi que ses jeans pour se retrouver rapidement en caleçon avant de tremper ses pieds dans l'eau. Le jeune homme entendait une conversation sans doute entre deux hommes, mais cela ne l'intéressait guère pour le moment. Il finissait donc par s’immerger dans l'eau pour avoir que la tête à l'extérieur.
Ahh
Rien de mieux qu'un bon bien chaud pour se détendre. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Points : 0
Puissance : 1 100
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Jan - 2:28
Ma pupille sautilla légèrement. Décidément, cet étranger était bien bavard. Au delà des sous-entendus dont il ne devait probablement pas se rendre compte,  se confiait-on si facilement dans son pays? Bah, ça m’était égal. Qu’est ce que ça pouvait me faire si sa fille le forçait à travailler? Je fermai donc les yeux, me laissant petit à petit couler. Ses paroles devenaient lointaines, vagues. J’essayais de résister, en vain. Ma tête s'enfonçait sous l'eau. Mon esprit s’envolait au pays des rêves quand il ramena la conversation à ma personne. Je me redressai rapidement  et repris:

- Hmm,quoi? Moi, héros? Nan, c’est mort! J’suis étudiant ciné, c’est tout, ha ha …

Sa curiosité était sincère. Sans doute souhaitait-il simplement discuter avec ces autochtone japonais.J’en étais presque honoré. Aussi devais-je donner une bonne image de moi même, afin de lui laisser une bonne impression du pays.  

Étrangement, ce sursaut m’avait redonné la pêche. Toutes mes pensées resurgirent au galop. Difficile de se détendre désormais. D’autant plus qu’un abruti avait débarqué dans le bain. Sérieusement, les jeune ne respectent rien. Je sais très bien que je passe pour un vieux en pensant ainsi, d’autant plus qu’on avait sans doute le même âge, mais please. Tu parles d’un exemple à suivre. Y avaient des enfants à coté et lui… Rien que d’y penser, ça m’énervait. Je fis une petite moue énervée, tout en m’éloignant le plus de lui.

La gérante a toujours été trop gentille. En vérité, vaut mieux que ça que l’inverse, mais combien de fois d’étranges personnes s’étaient ramenées, profitant de sa faiblesse? Je pouvais jouer les gros bras pour elle lorsque j’étais présent, mais son attitude devait changer. Combien de fois lui avais-je dis et répété? Pas assez, visiblement, pour laisser entrer de tels irrespectueux.  Non, et puis au delà de ça, c’était juste dégueulasse. Tu veux pas te baigner habillé pendant que t’y es?

- Hey… Ce sont les mêmes règles pour tout le monde. La douche est obligatoire. Dis-je calmement, de ma voix la plus grave, en désignant cette dernière.

Je restais cependant assis dans l’eau, espérant que cet avertissement suffirai. Je n’avais aucune envie d’embrouiller qui que ce soit. Sérieusement, on venait tous ici dans le même but, nan? Pourquoi faut il qu’il y est toujours un électron libre qui foute le bordel?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Points : 0
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Jan - 17:23
Trouvant finalement le pommeau, je me rinçais les cheveux avant d’attaquer mon corps. Ecoutant en parallèle la réponse du jeune homme.

Voyant à nouveau, je voulus répondre au jeune homme lorsque je le vis regarder dans une autre direction, observant visiblement quelque chose. Sans me pressé, je jetais un simple coup d’œil pour voir un autre jeune homme. Le jeune aux cheveux châtains était plus chétif, mais semblait clairement plus agressif que le jeune blond. C’était comme… Un grand chien calme et un petit excité ?

Mes pensées n’ayant pas beaucoup de sens, je repris ma douche, terminant de laver mon corps afin de pouvoir profiter pleinement du bain.

J’entendis donc le jeune homme faire une simple remarque à propos d’hygiène. L’autre ne s’était donc pas lavé ?

Hormis les histoires d’éthique et de traditions, j’avais bien compris que la culture du bain japonais était aussi une question d’hygiène et qu’une même famille partagera la même eau du bain, ce qui est très écologique. Ainsi, ne pas se laver correctement avant de prendre le bain revenait à manquer de respect à sa famille et dans le cas présent du bain public, aux autres.

Personnellement, son comportement me décevait légèrement, mais peut-être avait-il des circonstances ? De plus, j’étais là pour me relaxer et préférait que la situation ne dégénère pas. Clairement, après une remarque comme ça, l’autre garçon n’allait pas se laisser faire. Il fallait donc être adulte et s’expliquer correctement.

Je me levais donc en laissant tomber ma serviette, après tout j’ai arrêté d’être timide à 18 ans. Me dirigeant vers le garçon aux cheveux bruns. Souriant, les mains sur mes hanches, je pris la parole en arrivant près de lui.

-Allons allons ! Rien qu’une petite douche ne fera pas de mal ! De plus tu te sentiras mieux après et pourras te relaxer pleinement dans le bain, qu’en dis-tu ? Je remarquais en étant debout près du bassin qu’il portait d’ailleurs… Son caleçon. Clairement, cela n’était pas un maillot de bain. J’ai cru comprendre que les personnes trop timide pouvaient porter un maillot de bain, ainsi je repris. De plus n’est-ce pas ton caleçon que tu portes ? Tu aurais dû l’enlever ! Ah, rien contre toi ou le fait de porter un caleçon dans son bain, mais j’imagine que tu n’as pas de caleçon de rechange prévu non ? Vas-tu repartir, habillé avec un caleçon mouillé ? Je suis sûr que si tu le demandes, tu pourras le laisser tendu sur un radiateur ou quelque chose afin qu’il soit sec en sortant. Qu’en dis-tu ?


Je m'exprime de préférence en #FFCC00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gaara Yoshita
Vilain Solitaire
Messages : 39
Points : 4
Puissance : 1 200
Réputation : 130
Karma : - 50
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Jan - 19:59
Naked communication

Yoshita Gaara & Adam & Kobe


Gaara se sortait le haut du corps lorsqu'il entendait une personne lui parler. Celui-ci prenait un ton grave pour se montrer imposant sûrement. Tout ce que cela donnait, c'est que Gaara riait de lui et tapait sa main gauche sur son genou qui se trouvait encore dans l'eau. Il faudrait plus qu'une grosse voix pour le faire bouger. Puis dans l'état qu'il était, tout ce qu'il voulait c'était de profiter de l'eau chaude sans devoir passer par toutes les étapes ennuyeuse et pour ce qui est du protocole. Bien il s'en foutait.

Cependant, le jeune homme ne s'attendait pas à ce qu'un autre homme s'en mêle et se rapproche de lui. Gaara détournait le regard vu qu'il était à la mauvaise hauteur. Il n'est pas timide ou gêné, mais il n'avait pas envie de voir le machin de cet homme.
-Allons allons ! Rien qu’une petite douche ne fera pas de mal ! De plus tu te sentiras mieux après et pourras te relaxer pleinement dans le bain, qu’en dis-tu ?
Ne supportant pas plus longtemps d'être à cette hauteur, le jeune homme décidait de se lever pour se rendre compte que l'homme était plus grand que lui.
-De plus n’est-ce pas ton caleçon que tu portes ? Tu aurais dû l’enlever ! Ah, rien contre toi ou le fait de porter un caleçon dans son bain, mais j’imagine que tu n’as pas de caleçon de rechange prévu non ? Vas-tu repartir, habillé avec un caleçon mouillé ? Je suis sûr que si tu le demandes, tu pourras le laisser tendu sur un radiateur ou quelque chose afin qu’il soit sec en sortant. Qu’en dis-tu ?
Il se foutait bien de son caleçon. Mais il ne supportait un instant de plus proche de cet homme. Il sortait donc du bain publique pour se dirigeait vers les douches.
Ça va ça va j'y vais ...
Celui-ci allait donc vers les douches laissant les gars seuls un moment. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Points : 0
Puissance : 1 100
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Jan - 1:59
Parfait. Retourne à ta place. Ou pars, limite. On t'en voudras pas. Comment pouvait-on assumer d'être aussi ridicule? Bravo l'image nationale ! Mais je me sentais presque mal à l'aise pour cet ado. En même temps, se retrouver dans cette position... Brrr... C'étais peut être un bain public mais fallait quand même pas abuser. Pensait-il sérieusement que nous étions des exhibitionnistes? Les regards commençaient à se faire ressentir, et bien qu'ils ne pointaient pas dans ma direction, je me sentais comme qui dirait visé. La faute à ce touriste qui semblait se croire crédible à jouer le mentaliste à oilp.

-Whouah Papa ! On enlève nos serviettes aussi !

Et voilà, et voilà. Les enfants en face de moi commençaient à s'exciter, me marchant sur les jambes et m'éclaboussant. Alors que le pauvre paternel s'excusait sans cesse, galérant à les faire tenir en place, je lui souriai un peu faussement avant de lancer un regard au pirate, secouant la tête et faisant le signe de remettre sa serviette en place et de venir s'asseoir. Sérieusement, j'avais l'impression de gérer mon propre enfant.  

Le brouhaha des gamins ajouté, mais l'idiot de service dégagé, j'en profitai pour re-détendre l'ambiance, évitant les coup d'oeils assassins des vieux.

- Vous êtes là pour combien de temps, du coup ?

Je scrutais tout de même l'entrée, priant pour que l'autre soit définitivement partit.[/b]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Points : 0
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Jan - 14:08
Hum hum, j’avais bien travaillé, me dis-je les bras croisé en hochant seul de la tête. Peut-être qu’aucun conflit aurait eu lieu, mais il était préférable de prévenir plutôt que de guérir.

Le garçon aux cheveux brun s’en alla donc et je m’apprêtais à essayer les bains lorsque les enfants qui y étaient s’exclamèrent. Quelque part, cette action pleine d’innocence me fît sourire légèrement, mais le fait que ce soit visiblement un mauvais exemple que je donnais rendit ce sourire ironique.

Je soutenais personnellement la liberté des enfants, mais il ne fallait cependant pas déranger les personnes non concernées. Je retournais donc récupérer ma serviette que je tins pour cacher mes parties intimes en reprenant la parole, feignant être gêné.

-Ahaha… Les enfants, est-ce que vous pourrez faire comme si cela n’était jamais arrivé ? Je viens d’un autre pays et je ne sais pas comment faire tenir ces serviettes.

Suivant mon discours, le père prit parole :

-Allons, venez par là. Vous voyez pas que vous dérangez les deux messieurs ? Et remettez vos serviettes.

-Ahaha, excusez-moi. Dis-je poliment.

-Mais non, mais non, c’est rien. Les enfants sont comme ça et puis vous et ce jeune homme avez agi de la bonne manière.

Baissant une fois de la tête pour m’excuser encore une fois, je me dirigeais vers le jeune blond pour finalement essayer les bains, lorsqu’il me demanda combien de temps j’allais rester au japon. Ainsi, plongeant lentement mon pied en ressentant la chaleur de l’eau, m’y asseyant, je répondis tranquillement.

-Aaaah… Inspirant et expirant un coup, je repris donc. Hmm… Je suis ici pour des affaires et ça risque d’être plutôt du côté long, mon entreprise ayant décidé de s’installer ici. Vous connaissez l’entreprise Régulus ? J’y travaille, aussi je serais probablement là pour au minimum quelques années.

Omettant volontairement être le directeur, je me laissais glisser légèrement dans l’eau jusqu’à ce que celle-ci soit au niveau de mes épaules.

-Je me présente, je m’appelle Adam. Vous êtes plutôt jeune, mais c’est admirable de vouloir faire respecter l’éthique des lieux. Ah, cela te dérange si je te tutoie ? Comme c’est la première fois que j’étais dans cet endroit j’étais légèrement nerveux. Haha, et donc étudiant ciné ? De quoi s’agit-il concrètement ? Dis-je en essayant de faire la conversation.


Je m'exprime de préférence en #FFCC00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gaara Yoshita
Vilain Solitaire
Messages : 39
Points : 4
Puissance : 1 200
Réputation : 130
Karma : - 50
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Jan - 19:59
Naked communication

Yoshita Gaara & Adam & Kobe


Celui-ci se trouvait donc au douche. Il regardait autour de lui pour voir qu'il n'y avait personne. Il glissait donc dans l'une des cabines pour fermer le rideau et enlever son caleçon mouillé par la suite. Celui-co le poussait hors de la cabine avec son pied pour s'assurer que son vêtements ne se trouvait pas en dessous du jet d'eau avant d'ouvrir les robinets.

Pendant qu'il se lavait, les gens présent dans les bains publiques voyait des employés de l'endroit ramasser les vêtements du gêneur pour aller les placer à un endroit plus approprié que le plancher. Certain se disait sûrement qu'il voulait tout simplement ses effets personnels pour partir. D'autre pouvait comprendre que cela était uniquement pour libérer la place et faire en sorte que personne ne se blesse en marchant dessus. Gaara continuait de se laver le corps au point même qu'il avait de l'eau froide.
OH PUTAIN !
ne pouvant supporter l'eau froide plus longtemps, celui-ci fermait rapidement les robinets tout en grelotant de froid. Au moins il était propre. Le monde allait arrêter de se plaindre pas vrai ? Bref, il prenait le serviette qui se trouvait proche du rideau de douche pour le mettre autour de la taille. Pour ce qui est de son caleçon, celui-ci avait disparu. Meh, il allait sans doute le retrouver plus tard. Il revenait donc dans la grande salle commune des bains. Il avait encore rien dit qu'il pouvait sentir les regardes des parents sur lui. Sans doue que le blond allait faire de même également. Il soupirait tout simplement avant de mettre les pieds dans l'eau.
Ça va maintenant ? je peux profiter des bains comme tout le monde ? ...
Celui-ci roulait des yeux voyant que le monde n'était pas ravi qu'il soit présent. Mais il n'allait pas se gêner pour autant. 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Points : 0
Puissance : 1 100
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Jan - 19:40
Eeeet, il était revenu. Au moins avait-il le mérite d’être propre. Cependant, je n’appréciais particulièrement pas ses propos agressifs. Mon ventre commençait à me brûler, tant j’avais envie de lui rétorquer que tout cela ne serait pas arrivé s’il avait un minimum de jugeotte. Ah oui, ça m’avait vraiment mis de mauvais poil, cette histoire. Mais bon, loin de moi l’envie de vouloir créer un drama inutilement.  Je roulai donc simplement les yeux, les sourcils froncés.

- Reste juste tranquille et y a pas de souci.

Ainsi, Adam appartenait à Régulus.  Je n’étais pas un grand télévore, dans le sens où j’étais à peine au courant de ce qu’il se passait dans le monde, hormis les activités héroïques héhé. Mais Régulus, c’était connu. On voyait souvent leur logo un peu partout. Quand je voyagerai en Occident, j'aimerais en apprendre davantage. De ce que je savais, ça créait plein de trucs, comme des jouets ou des matériaux, des trucs comme ça. Plein de bonnes choses pour les enfants aussi. Bref, c’est encré dans l’inconscient collectif ce genre de truc. C’est comme dire «  hey, je travaille a Wcdo, tu connais? ». Enfin, en un peu plus chic, quand même, tout bien réfléchi.

- Aah, c’est classe! L’entreprise va emménager ici alors?


Je ne sais pas vraiment ce que vous en pensez, mais la chance semblait bien tourner. Surtout que dans le métier que je veux faire, on ne va jamais très loin sans aide extérieure. Et quoi de mieux pour commencer que d’avoir une connaissance dans une multi nationale? Oh, hey ça va hein. Je ne suis pas opportuniste. Je profite juste de la situation, et en plus, c’est lui qui m’a branché sur le sujet!

- Moi, heu… Je fais des films. Enfin, j’apprends héhé..

Je m’étais peu être un peu emballé, mais c’était pas faux dans un sens! J’avais déjà fait plusieurs court-métrages dans mon école! Même si on était loin des blockbusters que j’affectionnais tant.

- Ah, et je m’appelle Kobe au passage!

Pour la politesse, on repassera. Mais Adam me paressait être un mec détendu et sympathique, à l’opposé de ce que je m’imaginais d’un membre d’une telle société. Car oui, à sa façon de parler si calme, quelque chose me disait qu’il n’était pas le concierge. Peut être avait-il un poste avancé? La curiosité me poussait à demander, mais je résistais, de peur d'être trop curieux...Etrangement, je me sentais maintenant inférieur à lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Points : 0
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Jan - 21:38
Alors que le jeune blond restait sur ses premières impressions du brun, je ne pouvais m’empêcher de me dire qu’il était seul contre tout le monde dans ces bains.

Hormis les enfants, je pu aisément observer l’animosité ambiante contre lui. Non pas activement, mais passivement, les personnes présent et le jeune blond compris semblait vouloir qu’il s’en aille.

Je pris donc dans un premier temps soin d’écouter le jeune homme qui se prénommait donc Kobe tandis que je redressais légèrement ma position dans le bain.

-Enchanté Kobe ! Dis-je en le regardant dans les yeux. Et plutôt que dire que l’entreprise va emménager, c’est en fait déjà fait. Hahaha. A vrai dire, cela fait bientôt 5 mois que je suis arrivé au japon… Et pendant tout ce temps, j’étais plus ou moins enfermé dans des bureaux. Maintenant que je suis plus ou moins libre, j’en profite pour essayer un peu la culture japonaise.

Je me posais dos à un bord, étendant mes bras sur ce dernier. L’eau chaude était vraiment relaxante. Je repris alors la parole :

-Enfin bon, assez parlé de moi n’est-ce pas ? Et toi jeune homme ? Tu ne vas pas rester seul dans ton coin non ? Dis-je en souriant honnêtement au jeune aux cheveux bruns. On est entre homme, il y a pas grand-chose à cacher je crois. Puis bon, en se connaissant un peu mieux, on pourrait peut-être s’apprécier ! M’exclamais-je.

Je jetais un regard aux divers vieux qui me regardaient en me sous entendant clairement qu’il fallait l’ostraciser. Pourquoi ? Parce qu’il a été impoli ? Non hygiénique ? Je n’étais pas à cela près, surtout que je ne savais rien de ses circonstances, ou tout simplement de lui.

Ainsi, à ces quelques petits vieux, je lançais un regard clairement supérieur. Eux qui étaient sensé être sages agissaient de manière puérile.


Je m'exprime de préférence en #FFCC00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gaara Yoshita
Vilain Solitaire
Messages : 39
Points : 4
Puissance : 1 200
Réputation : 130
Karma : - 50
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Jan - 18:32
Naked communication

Yoshita Gaara & Adam & Kobe


Il demandait ''gentiment'' s'il pouvait lui aussi profiter des bains publiques. Le monde le regardait de travers et le blondinet lui disait de rester calme. Gaara est un être calme d'habitude, ne le dérangeai pas et il devrait le rester. Disons qu'il est plus facile à mettre en colère qu'à l'habitude vu qu'il est sous l'effet de l'alcool.

Il s'installait confortablement dans la source d'eau tout en gardant ses distances vu qu'il voulait être dans son coin et que personne ne semblait l'apprécier de toute façon. Le jeune homme fermait les yeux pour se détendre davantage alors qu'il entendait la conversation entre ce qui semblait être le blondinet et celui qui n'avait aucune gêne. Le blondinet se nommait Kobe et faisait des films du moins il apprenait. À s'emballer de la sorte pour si peu, celui-ci devait avoir du mal à gérer sa vie ou il n'était pas assez confiant en lui-même. Mais bon, cela n'avait pas d'importance pour Gaara, toutes ses personnes autour de lui n'était que des figurines dans le décor à ses yeux. Il comprenait que l'autre homme n'était pas du coin et qu'il interpellait un autre jeune homme que ce Kobe. Personne ne semblait répondre au monsieur. Gaara ouvrait donc les yeux pour voir que c'était lui le jeune homme en question. Il relevait donc un peu la tête tout en écoutant ce qu'il avait à dire. Il lui proposait de se rapprocher pour mieux le connaître et peut-être l'apprécier ? C'était qui se mec ? Bon, c'est vrai qu'il ne connaissait pas encore Gaara et s'il se tenait avec lui, le monde pourrait l'oublier un court moment.
Je ne crois pas que votre copain d'un soir souhaite que je me rapproche
Ne pouvant s'empêcher de faire un léger sourire à Kobe qui semblait vraiment pas l'endurer. Celui-ci se rapprochait un peu de ce duo étrange , mais gardait tout de même ses distances histoire de pouvoir respirer à sa guise sans accrocher les autres hommes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Points : 0
Puissance : 1 100
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 17:12
- Ah ouais, pas de chance…

Oups, ça m’avais échappé. En même temps, rien que l’idée de rester coincé dans un bureau me donnait des frissons.  Pas étonnant qu’il soit aussi excité pour tout et pour rien. A sa place, j’aurai été encore plus instable. Aussi me résignai-je à relancer le sujet du travail, barbant au possible. En plus, Adam était de si bonne humeur que je m’en aurais voulu de la briser.

Tellement de bonne humeur qu’il invita l’ado à nous rejoindre. Je ne sais pas ce qu’on lui avait appris sur notre culture et notre fameuse politesse, mais sachez qu’il y a, comme dans chaque société, ce que l’on appelle « des relous ». Des personnes qu’il vaut mieux laisser à l’écart. Cette théorie se confirma alors que le pauvre boutchou rejetait la faute sur moi. Me pointant du doigt, un peu circonspect, je lâchai finalement un petit signe de main d’indifférence. Il n’avait qu’à pleurer aussi, ça détend.

Mais alors que je ruminais dans mon coin, les enfants se précipitèrent sur moi, éclaboussant bien l’intrus au passage.

- Whouaah, tu fais des films?! Avec des explosions et tout?!

Ah oui, c’est le genre d’infos qui claquent en soirée. J’essayai donc de répondre objectivement, même si c’est difficile lorsqu’on tente de nous arracher les bras.

- Nan, c’est pas exactement ça..

En réalité, je n’étais pas concentré là dessus, mais bien sur la réaction de l’ado. J’adore les enfants.


-------------------------------------------------------
Mon thème!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 23
Points : 0
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 18:26
Je voyais clairement l’animosité, non seulement des vieux fous, mais aussi entre les deux jeunes. Je pouvais comprendre entre les quelques vieux, mais je me disais qu’entre jeunes, ils pourraient être bons amis. Puis en jugeant à l’œil, ils devaient tous deux avoir à peu près le même âge non ?

Lorsque je voulu prendre parole, des enfants agressèrent le jeune Kobe. C’était mignon et marrant à voir, mais Kobe semblait gênée de ne pas pouvoir répondre à leurs attentes. Je décidais d’aider un peu Kobe en distrayant les enfants.

-Hahaha ! Les jeunes, vous savez, c’est comme la différence entre les étudiants héros et les héros. Dans ce cas-là le monsieur, il est comme les étudiants ! Vous n’en connaissez pas des étudiants connus n’est-ce pas ? Et bah le monsieur c’est pareil, il veut devenir plus connu plus tard, mais pour l’instant il l’est pas hahaha ! Je décidais de détourner la conversation. Mais dites-moi les enfants, vous connaissez la compagnie Régulus ?

-Ceux qui font les jouets ?

-Ceux qui font les costumes des héros ! Dirent-ils presque en même temps.

-Haha, vous avez tous les deux justes ! Demandez à votre papa d’aller voir à votre école~ Je travaille à la compagnie Régulus et je sais qu’ils font des visites pour les écoles. Je pense que votre école voudra bien si votre papa demande.

Ainsi les deux s’en allèrent pester leur père.

-Haha, qu’est-ce qu’ils sont énergétiques. Bien, dites-moi vous deux, vous devez avoir à peu près le même âge, quoi, 21 ans environ ? Peut-être que je devrais vous emmener boire un coup après le bain haha. Ce n’est pas super de tirer la gueule juste parce que… Comment tu t’appelles ? Ah, oui, moi c’est Adam et lui Kobe. Dis-je rapidement au jeune aux cheveux bruns. Enfin, juste parce qu’il a négligé quelques étapes sans faire attention ! Je suis sûr qu’autour d’un bon verre vous pourriez bien vous entendre ! Je suis plus tout jeune, mais je pense que vous préféreriez bien vous entendre plutôt que se tirer la gueule, n’est-ce pas ?


Je m'exprime de préférence en #FFCC00
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone commerciale-
Sauter vers: