• 21/03/18 : Second Event » Licence et Vacances d'été lancé ! Rps : 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 /
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
Musutafu est le théâtre de l'apparition d'un nouveau groupe : les Vengeurs. Des vigilantes violents qui estiment que le seul châtiment a faire subir aux vilains est... La mort ! Menés par Wakamono, l'ancien numéro un,ils entament petit à petit une purge de la ville.

La ligue des vilains ne s'arrête pas de son côté non plus. Suite à l'arrestation de Staïn, le recrutement bat son plein et les rangs du premier grand groupe de criminels grossissent à vu d'oeil !

Les étudiants de l'U.A., de leurs côtés, se préparent pour une semaine de vacances dans un camp spécial, avec à la clef, la fameuse licence provisoire !
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Pour un total de 2m89 ♪ [Ft Hikari]

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Espaces Verts
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 75
Points : 5
Puissance : 1 665
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur
75
5
1 665
20
MessageDim 7 Jan - 20:00
-Donne moi ton téléphone.
La petite leva distraitement les yeux de l'écran pour les diriger vers la voix qui avait élevé le ton. Loin de ravir les amateur de beauté, le sens de la vue lui offrait la vision d'une peau bourgeonnante, et prolifique en vie bactérienne. Le gamin qui l'avait abordé de maniere aussi brusque faisait facilement deux bonne tête et demie de plus qu'elle. Aussi grand qu'épais, le type la regardait avec un sourire un brin ironique. Son visage rubicond était dominé d'un nez brisé et grotesque. Et ses deux petits yeux noirs enfoncés dans leurs orbites pouvaient concurrencer ceux d'une fouine en terme de malveillance.
Les deux acolytes qui entouraient ce simili chef ne semblaient pas avoir un physique plus avantageux. L'un était roux, l'autre avec des écailles verdâtre sur le visage. En vérité, ces deux la était même plutôt malingre. Même pour les critères d'une môme aussi frêle que Yui.

- Pourquoi t'veux mon téléphone ?

Loin d'avoir peur, Yui posa bêtement la question. Inconsciente d'être considéré comme une proie pour ces adolescent de quelques années de plus qu'elle. L'entendre parler sembla alimenter la soufflerie grasse. Probablement que ce bruit inconfortable s'apparentait a des rire d'adolescent en train de muer.

- Donne le moi. T'pose pas d'question

Yui fronça les sourcil. Y'avait plein de numéros de téléphone dedans. Celui de grands frères et de grandes soeurs. C'était un peu compromettant de laisser ça a quelqu'un. Nan ? Pourquoi les monsieurs voudraient les numéros ?
Son regard passa de la surprise a un brin de suspicion à leur égard.

- Z'êtes pas des héros ? Hein ?

La question eu le mérite de faire un éclat de rire du coté d'un des types malingre. Yui ne comprenait toujours pas la situation. Ils étaient des méchants ? Elle répéta la question une octave plus haute. Histoire d'être sûr d'avoir une réponse.

- Z'êtes pas des héros ? S'non j'vous casse la gueule.

Contrairement à ses collègues hilares, la brute laissa transparaitre un froncement de sourcil plein d'incompréhension. Ce fut a un de ses amis malingre de reprendre. Le roux.

- Nan. On est les méchants. Maintenant donne nous ton portable, ton fric et tout ce qui a de la valeur où Leeroy te pète les genoux.


Il adressa un petit signe de tête vers la brute pour désigner Leeroy. Ce dernier sembla être plus confiant encore. La petite, quant à elle eu un soupire de soulagement.

- Ah, d'accord. J'ai eu peur. J'vous ai pas reconnu car j'vous ais jamais vu. M'enfin. Z'êtes nouveaux ? Bref, j'vous l'prete. Mais vous m'le rendrez au QG Dacc ? Parce qu'on est dans le même camp au fait !

La petite émis un sourire amical dénué de la moindre peur et glissa le téléphone dans ses mains de ses agresseurs avec un petit clin d'oeil. Ce qui eu l'effet de mindfuck un peu le groupe de truand. Le silence général se mua doucement en éclat de rire.
Yui ne comprenait pas leur réaction. Qu'avait elle dit de drôle ? Elle voulait juste rendre service.  Elle douta de la véracité de leur mots. Après tout, elle ne les a jamais vu dans l'enceinte du bar.
- Toi, ta mère t'as vraiment été bercée trop près du mur.

Dit le roux d'un air moqueur.La môme fronça les sourcils de vexation.  Jamais. Oh grand jamais elle n'userait de violence contre un grand frère ou une grande sœur. Mais y'a des rêgles. Pas les maman. Pas celle de Yui.

- Z'êtes des héros. C'ca ?

Rien a foutre qu'elle ne fasse pas le poids contre ces types là. Ils allaient payer. Déjà pour lui avoir menti, puis pour avoir pris son téléphone gorgé de preuves. Et puis pour avoir eu le malheur d'évoqué la maman de la petite. Fin' surtout pour ca.

- Bande de BATARDS.

Elle relâcha son alter sur le derniers mot. Les deux malingres s'envolaient presque a quelques mettre sous la surprise de l'impact. Mais le gros - Leeroy si elle se souvenait bien, sembla juste un peu déséquilibré

- Rendez moi mon PORTABLE.

Et vas y qu'elle regretterait son geste quand les premiers coup tomberont. Mais pour l'heure, elle dégaina sa flute avec la ferme intention de reprendre son bien. Et de tabasser quelques bouches.
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 76
Points : 506
Puissance : 1 675
Réputation : 25
Karma : - 10
Voir le profil de l'utilisateur
76
506
1 675
25
- 10
MessageMar 9 Jan - 0:15
Hikari au gré du vent et de plutôt bonne humeur ayant eu sa dose se baladait capuche sur la tête. Portant des lunettes pour des raisons esthétiques, mangeant une brochette de dango en marchant, elle était comme bercée par le vent et les sons qui l’entouraient.

Ces derniers temps la blondinette passait tout son temps libre à essayer de composer sa musique. Ayant de plutôt bons résultats au niveau de la synchronisation avec son alter, elle s’offrait une bonne pause ainsi qu’une petite gâterie sous forme de poudre.

Elle se coucha sur un banc en écoutant la nature, le vent, le son des arbres, mâchant tranquillement, petit morceau par petit morceau, la première boule de sa brochette de 3. Elle au milieu de cette harmonie, Hikari entendait des enfants discuter. Ou du moins, certains étaient des jeunes adolescents, ne cherchant pas à estimer combien, ni à quelle distance, elle essaya de se reposer en attaquant le deuxième dango. Ecoutant donc tous les sons qui l’entouraient.

Cela fût sans compter sur un son qui semblait être plus brusque dans ce qu’elle entendit. Elle n’avait pas analysé le son en lui-même, mais elle entendu une anormalité lorsqu’une petite fille parla un peu fort.

Elle en avala de travers le dango, se posa assis afin de tousser un peu avant de se lever pour se diriger vers les enfants et voir ce qu’il se passait. Payant un peu plus attention à ce qu’il se passait, elle entendit une petite fille parler et demander à ce qu’on lui rende son portable.

Lorsqu’elle sortit de derrière un arbre pour voir ce qu’il se passait, elle tomba sur deux trucs au sol, légèrement plus grand qu’elle. Au nez, ils avaient entre 14 et 17 ans. Du moins à ses yeux impossibles que les 3 gosses qui semblaient faire face à l’enfant.

*Adorable !* Pensa alors Hikari lorsque son regard se posa sur la petite chose.

Petit était bien évidemment relatif, mesurant a peine une dizaine de centimètre qu’elle. A vrai dire, Hikari malgré son âge semblait elle aussi tout jeune, sa peau était aussi douce que celle d’une enfant, mais cela était parce qu’elle en prenait bien soin. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle malgré le fait qu’elle se droguait, la blondinette évitait de le faire trop souvent afin que sa peau reste parfaite. Après tout, elle portait majoritairement des vêtements à manche courte et exposait sans cesse sa peau.

Bien que plutôt grande pour son âge, l’enfant tapa dans l’œil d’Hikari, son visage était tout simplement mignon. De grands yeux gris, des traits enfantins et des joues qui lui donnait envie de manger du marshmallow.

Elle avança donc inconsciemment dans la direction de la petite qui tenait une flute à bec en bouche, après tout, qu’avait-elle à faire avec les 3 objets qui étaient sur sa route ?

Alors  qu’elle allait prendre la petite dans ses bras, une voix l’interrompit.

-T’es qui toi ? Sa copine ? Demanda l’un des objets inutile en attrapant son épaule.

A vu d’œil… La blondinette se demanda si le garçon n’était pas au-dessus de son seuil de tolérance. Dans son état second, Hikari décida qu’il était au-dessus, levant donc sa main en pointant la pointe de la brochette en direction de son visage, s’arrêtant à mi-chemin.

-Ah, désolé, petite erreur.

D’un mouvement de doigt elle transféra la brochette à sa main gauche, reprenant son geste de la main droite, s’arrêtant de nouveau : Comme par magie un couteau se trouvait alors dans cette main et s’arrêta à quelque centimètres de l’œil du garçon, qui dans la panique tomba en arrière.

-Heureusement que j'ai remarqué~ La brochette t'aurait crevé l’œil si je m'étais arrêtée à cette distance~ Dit-elle d'un air amusé.

Effectivement, ayant l'habitude de ses couteaux et la brochette étant plus longue que ces derniers, en faisant le même geste, la brochette se serait plantée dans son œil... Elle ne s'en souciait cependant pas plus que ça et demanda poliment:

-Peux-tu lui rendre son téléphone et hum... Disparaître de ma vue avec les deux autres?



Hikari préfère le #339933
Family~:
 
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 75
Points : 5
Puissance : 1 665
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur
75
5
1 665
20
MessageMer 10 Jan - 17:31
Alors qu'elle s’apprêter a brûler les oreilles de toutes les personnes aux alentours a coup de flute a bec, Yui suspendit son souffle. La gamine observa l'étrange dame qui venait d’apparaitre dans la conversation. Elle recula instinctivement quand elle avait deviné que la grande - Fin' façon de parler, esquissa le geste de la prendre dans ses bras. Même si la petite en soit était une petite reine dans le domaine, elle refusait de se voir offrir une accolade non consentie. Bon, après, c'était pas la mort hein ? Cette madame avait pas la tête d'une vielle tata giselle et ses bisous baveux bardées de rouge à lèvre de luxe. Ouais, Yui avait été traumatisée assez tôt par cette vision d'horreur quand elle était petite. Mais elle n'avait plus de nouvelle du coté de tata Giselle, simplement parce sa mère et son père n'étaient plus. Au fond, peut être y a-t-il des avantages à ce que ses parents soient en prison, pas vrai ?

-T’es qui toi ? Sa copine ?
grogna la brute.

Probablement que Yui lui aurait peu ou proue posé la même question si le grand n'avait pas eu l'idée de le faire. Quoique, la petite aurait peut être surtout demandé ce qu'elle faisait avec une brochette. Ce a quoi la pseudo grande personne fit un... OUAH !
La môme resta sans voix face a l'action de sa protectrice. "Elle est trop cool" furent les premières pensées de la gamine. la seconde fut "Mais si elle a une brochette et un couteau, est ce qu'elle a mangé ?" avant de revenir plus sérieuse a coup de "Attend, elle m'a sauvé ? C'est pas une héros ? Hein ? "

La brute eu un geste de recul. Ses yeux de fouine allaient et venaient de la môme à la nouvelle venue. Y'avait comme une nuance de doute dans son regard. Il avait l'air d'estimer qui de l'enfant ou de l'adulte était la plus perturbée du lot. Probablement que la réponse ne lui plut pas : Au bout de quelques secondes de silence, il jeta nonchalamment le téléphone et sa propriétaire eut à peine a bouger ses mains pour le réceptionner. Puis suite a ça, il tourna le dos et rejoignit vite fait ses deux amis. Les deux énergumènes peinaient encore à se redresser. Il s'écoula à peine une dizaine de seconde, et voilà que le trio fuit le parc sans demander son reste.
Yui observa le spectacle avec satisfaction. Puis elle se rendit compte qu'elle avait toujours sa flute dans la bouche. Elle se précipita donc a ranger précautionneusement a sa ceinture avant de se tourner vers sa sauveuse. C'était la première fois qu'on lui venait en aide. Pour sûr que la petite était pas vraiment habituée a ce spectacle.

- Merci. T'es trop cool.

Puis se remémorant sa théorie foireuse, la petite se repris, sa mine radieuse se figea en un regard dont on pouvait déduire un brin suspition.

- Mais... Attend. T'es pas un héros quand même. Hein ?

Ouais, la petite aime vraiment pas les héros. On pouvait facilement le sentir dans sa voix, y'avait comme une once de dégout à peine dissimulée. 'Faut dire Yui étaient pas connu du Lotus noir pour être un panthéon de discrétion. C'était un miracle que la fillette n'est encore jamais été remarquée.

Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 76
Points : 506
Puissance : 1 675
Réputation : 25
Karma : - 10
Voir le profil de l'utilisateur
76
506
1 675
25
- 10
MessageMer 10 Jan - 21:24
Hikari gardant un léger sourire, observa le trio déguerpir après que la petite chose ait pu récupérer son téléphone. Elle attaqua le dernier dango de la brochette en se disant que si elle avait planté l’œil du garçon, cela aurait peut-être atteint son gouter.

Se retournant vers l’enfant,  prête à reprendre son geste précédent lorsqu’elle se fît interrompre par la voix aigüe de la petite. Elle rougit légèrement en étant complimentée, se grattant l’arrière de la tête de la main droite après avoir fait disparaitre son couteau quelque part dans ses vêtements.

Hikari fût surprise par la question suivante de la petite fille. Ou du moins, de la manière dont la petite fille posait la question. Sous l’emprise de la drogue, Hikari se cura les dents avec la brochette  en regardant vers le haut, signe qu’elle était en train de réfléchir.

-Hummm… Si je te dis que je suis un héros, que vas-tu faire ? Et si je te dis que je suis une méchante fille ? Hmmm… Je sais. Je vais te dire, je me nomme Hikari, ça signifie lumière et donc qu’en penses-tu ?

Elle jeta alors la brochette et regarda la fille droit dans les yeux, se disant que ces yeux méfiants étaient tout de même assez mignons. Elle voulait l’enlacer… L’emmener chez elle et lui donner des cookies, certainement, voir une petite fille manger revitaliserai la perverse,  mais pour le moment, elle devait réfléchir à comment donner une réponse satisfaisante à la petite.

-Je sais ! Si tu me donnes un câlin, alors grande sœur sera ce que tu veux ! Reprit-elle en fixant la petite dans les yeux.



Hikari préfère le #339933
Family~:
 
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 75
Points : 5
Puissance : 1 665
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur
75
5
1 665
20
MessageSam 13 Jan - 17:18
Yui était`un peu perdue face à la bizarrerie sa pseudo grande soeur. C'est une grande première depuis longtemps : En une décennie d'existence la môme avait eu la chance de rencontrer tout type de marginaux : Des méchants, des intellectuels, des détraqués, des gens perdus ou au contraire, épris d'idéaux nobles.
Mine de rien, la môme avait rencontré une galerie de personnages excentriques, nanardesques, des gens qui ne parlait que par énigmes ou qui abordait une apparence monstrueuse. Elle avait tout vu, tout rencontré, tout appris a connaitre. Et même les réactions de Tomura avait finalement acquis une logique aux yeux de la gamine.
C'est dire que la petite était parée a toute éventualité dans le domaine. Mais son pokedex mental lui indiquait une nouvelle espèce de personne étrange. Ca, ou alors c'était une super héroïne qui essayait d se faire passer pour ce qu'elle n'est pas. Après tout, les héros aiment bien sauver les gamine et les vieilles en détresse - bien que la môme caractérielle n’avouera probablement jamais qu'elle était en état de détresse.
La gamine fronça les sourcils. En train de se triturer le cerveau pour réfléchir au sens de ce que venait de dire la fille. Sa main caressa son bouc inexistant, elle pencha la tête et réfléchie à voix basse.

- Attend... J'comprends pas. Tu peux pas être une grande sœur et une héroïne. Et puis... Jt'ais jamais vu au Lo...A la maison.

La main de la gamine joua nerveusement avec sa flute, l'air de réfléchir. Elle pouvait pas l'accuser d'être une héroïne a tord et a travers. Son regard croisa un stand de nourriture dans le parc. Elle zyeuta le contenu un bref instant, voilà que ça lui rappelait qu'elle avait faim, son estomac eu alors une brillante idée

- Prouve moi que t'es ma grande sœur ! J'ai faim. Et un grande sœur, ça dévalise un stand sans problème pour sa petite sœur !

Elle eu un sourire. Le genre qui remontait ses pommettes et creusait quelques Si cette madame était une héroïne. Elle le fera pas. C'est sûr ! Et si c'est pas le cas, la môme allait pouvoir se goinfrer ! quel plan génial !
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 76
Points : 506
Puissance : 1 675
Réputation : 25
Karma : - 10
Voir le profil de l'utilisateur
76
506
1 675
25
- 10
MessageSam 13 Jan - 18:18
Hikari était en train de s’amuser toute seule en observant la petite. Ses grands yeux, son petit nez, ses lèvres marmonnant alors qu’elle fronçait les sourcils de réflexion. Vraiment, Hikari adorait les enfants, leurs innocence, leurs expressions… Leur honnêteté.

L’enfant fît une demande. Clairement, elle testait Hikari pour savoir si elle était gentille ou méchante. Sinon, elle aurait probablement demandé d’acheter quelque chose pour elle. Hikari hésita alors à suivre la commande de la petite ou à continuer le jeu de devinette.

Elle restait cependant déçue de ne pas avoir reçu de câlin.

Même en étant sous l’effet de sa drogue, elle réfléchissait correctement à son plan principal.

*Après tout… Je suis plus ou moins totalement remit de ma blessure, un petit échauffement en préparation de mon grand lancement ne me fera pas de mal. De plus, ça fera plaisir à la petite héhé.*
Pensa-t-elle.

C’était décidé. Désormais, la petite serait la petite sœur d’Hikari. Différemment de Yuuki qui portait beaucoup trop la justice dans son cœur et suivait les règles de la famille, Sa nouvelle petite sœur, dont elle ne connaissait pas le nom, semblait plutôt mesquine, plus égoïste et honnête.

-D’accord~ Grande sœur va te récupérer un peu de tout, puis on va devoir courir~ Après ça tu me donneras ton petit nom et mon câlin~ Dit-elle en commençant à s’étirer, marchant tranquillement en direction du stand.

Elle attrapa le bout de sa capuche afin de cacher son visage, tirant ses manches vers le bas, elle arriva devant le stand. Boisson, sandwich, gâteaux, classique pour un parc. Aux alentours, la petite qui observait bien évidemment et quelques potentiels témoins.

Le regard d’Hikari entra en contact avec le vendeur un instant et regarda intensément derrière celui-ci. En réaction, ce dernier tourna la tête afin de voir s’il y avait quelque chose. Hikari prit alors une inspiration, attrapa 2 couteaux…

-HAAAA ! S’exclama-t-elle de toutes ses forces.

L’homme se retourna pour voir que Hikari avait tranché avec ses couteaux la vitrine, couteaux qu’elle avait déjà rangés. Pendant que ce dernier était surpris, Hikari attrapa 3 sandwichs, 2 boissons, des sachets de bonbons et des barres chocolatées, avant de prendre rapidement la fuite. Elle courra en direction de l’enfant avec un sourire au visage, sa capuche se fît emporter par le vent révélant sa chevelure blonde et son expression d’amusement.

Cela lui faisait le plus grand bien d’agir comme ça, et surtout après qu’une petite lui a demandé. Désormais il fallait fuir et se cacher dans un coin du parc…



Hikari préfère le #339933
Family~:
 
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 75
Points : 5
Puissance : 1 665
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur
75
5
1 665
20
MessageDim 14 Jan - 0:53
La gamine observa de loin le casse du siècle qui se produisait sous ses yeux. Une lueur d'émerveillement pointa dans son regard en entendant le bruit de verre brisé - Pour une fois qu'elle n'en était pas a l'origine, enfin si, en y repensant, tout ça était sa faute, mais ça restait indirect, donc ça ne compte pas, elle venait de le décider a l'instant -
La petite sourit de toutes ces dents en voyant la réaction du vendeur, incapable de quitter son stand. Et pourtant voulant a tout prix essayer d'attraper la voleuse. Oh, il y eu bien ce passant. Épris probablement de justice, voulant terrasser le mal. Ou juste récupérer un sandwich pour lui même. Il tenta de la rattraper. La petite attendit que Hikari arrive a son niveau pour relâcher son alter sur le pseudo héro. - Qu'est ce qu'elle les méprisait ces gens là.

- Dégage !

Deux syllabes dopées avait fait basculer sa cible à terre. L'onde avait probablement touché les restes du stand, du moins, c'est ce que lui dictait confusément les bruits de truc en train de se briser. Décidément, a croire qu'elle faisait exprès d'être aussi mauvaise

Une fois le poursuivant arreté, la petite saisit la main de sa grande soeur et couru avec elle jusqu’à être essoufflée par l'effort. Elle ne put dire combien de temps s'était écoulé avant le début de la course, mais l’adrénaline lui donnait des ailes, au point qu'ensembles, les deux petites avaient traversé une bonne partie de l'immense parc.
Une fois a l’abri des regards entre deux taillis relativement isolées des routes piétonne, la petit se plia en deux pour récupérer son souffle. Un vague silence s'installa avant que la voix fébrile de Yui se mette en route :

"C'é... C'était... GENIAL !"

Pour allier la parole aux gestes, Yui sauta a demi sur sa grande sœur pour l'enlacer, si brusquement que les sandwichs faillir tomber de justesse sous l'impact.

"T'es trop ma grande soeur ! D'ailleurs, moi c'est Yui ! et toi ? T'es trop cool ! Tu m'apprendra le coup des couteau hein ! J'pourrais t'faire des tresses ? T'a un amoureux ?"

D'une affection presque agressive, la petite entrepris de refaire un câlin a sa grande sœur. Un grand sourire sur les lèvres. Puis le naturel revint au galop, et elle ne pensa plus qu'a prendre le fruit de leur larcin. Sa main pris naturellement le premier sandwich et elle s'installa sous le couvert de la végétation pour pique niquer avec sa nouvelle grande sœur.
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 76
Points : 506
Puissance : 1 675
Réputation : 25
Karma : - 10
Voir le profil de l'utilisateur
76
506
1 675
25
- 10
MessageDim 14 Jan - 21:26
*Hahahaha ! Cette petite est géniale !* Pensa Hikari lorsque cette dernière couvrit son crime avant qu’elles ne prennent toutes deux la fuite.

Elles coururent et coururent, ce avec le sourire. C’était la première fois depuis qu’Hikari avait fui sa famille qu’elle se sentait aussi vivante et ce n’était qu’un petit vol. Peut-être était-ce l’effet de la drogue qui était actuellement dans son sang ou la sensation de pouvoir courir sans problèmes de respirations dû à des côtes cassés, mais la sensation de libertés entourée de verdure la fit se sentir extrêmement bien.

Lorsqu’elles arrivèrent à un endroit isolé après avoir longuement couru, Hikari reprit tranquillement son souffle. Bien que sa convalescence ne lui permette pas de s’entrainer activement, elle avait tout de même plutôt gardé la forme. Courir était vraiment une des représentations de la jeunesse. Tenant tout le butin avec ses deux mains, le câlin surprise de la part de sa nouvelle petite sœur causa presque la chute d’une grande partie de cela.

Hikari laissa tout de même tomber ce qui était moins grave, mais ce n’était pas le plus important pour le moment.

*S-Si petite, si mignonne !* S’exclama intérieurement Hikari qui, les mains prises, ne pouvait pas répondre en enlaçant la petite. Ce alors qu’il n’y avait pas une grande différence de taille.

Cette dernière semblait clairement plus excitée que la blondinette. Elle se présenta sous le nom de Yui, nom que Hikari grava intensément dans sa mémoire en se le répétant continuellement pendant que Yui continuait  de parler avec intensité.

Cette intensité rendit Hikari légèrement embarrassée et surtout désemparée. Elle était habituée à être celle qui allait vers les enfants et animaux et comme pour Misao, ces derniers étaient habituellement sur leur garde. Alors que Yui s’empressa après le second câlin afin de manger un sandwich, Hikari s’installa délicatement au sol en terminant de mémoriser le prénom de sa nouvelle petite sœur.

Elle déposa les deux bouteilles de boissons, assembla toutes les sucreries dans un tas et prit aussi un sandwich. Durant l’inspection des ingrédients Hikari prit finalement à nouveau la parole :

-Héhé, Yui hein ? Je l’ai déjà dit avant, mais moi c’est Hikari~ Mais n’hésite pas à m’appeler grande sœur ou sœurette ! Pour les couteaux je peux t’apprendre, mais ça sera une autre fois je pense… Réfléchissant à ce qu’avait dit Yui pendant que Hikari s’efforçait à retenir son prénom, elle reprit lorsqu’elle tria les informations auditives.  Des tresses hein ? Je n’y vois pas de problème, mais il faudrait qu’on fasse en sorte que nos cheveux aillent ensemble héhé…

Enlevant ses lunettes décoratives avant d’attaquer le sandwich, elle prit le temps de réfléchir en mâchant.

-Ah, n’ouvre pas les boissons de suites, avec le gaz il vaut mieux y laisser retomber un peu. Dit-elle tout en continuant sa réflexion.

Amoureux hein… Hikari pensa à toutes les personnes qu’elle connaissait. Avait-elle au moins connu l’amour ? Toujours vierge, n’ayant même pas eu de premier baisé… Hormis avec ses parents, mais cela ne comptait pas.

Continuant de manger en réfléchissant, elle termina donc en disant simplement :

-Hmmm…. J’aime Yui~



Hikari préfère le #339933
Family~:
 
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 75
Points : 5
Puissance : 1 665
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur
75
5
1 665
20
MessageDim 14 Jan - 22:12
La petite n'écoutait plus vraiment Hikari . Nan, son esprit était désormais imperméable, opacifié depuis la promesse qu'elle venait de lui faire :  Elle allait lui apprendre le coup des couteau ! La petite était excitée. Elle faillit crier de joie avant de se rappeler qu'elle devaient se faire oublier. Mais mince, qu'est ce qu'elle était heureuse ! C'est sûr ! Plus personne ne pourrait plus l'embêter si jamais elle apprenait à manier les couteaux comme sa grande sœur ! Elle allait enfin arrêter de stagner. Voire même, elle allait progresser pour devenir la terrible vilaine qu'elle s'imaginait être !  Ahah ! Cette perspective ranimait en elle un sourire qui était presque cruel. Son imagination tournait a plein régime. Avec des effets spéciaux mentaux, du montage et une petite musique remixée en post prod pour garnir le film qu'elle se faisait. Et voilà qu'elle se voyait déjà faire plein de truc ! Genre, sauver ses parents, ou taper les méchants ! Ou même faire les deux à la fois ! Conquérir le monde et tuer All Might.
Seule la voix d'Hikari interrompit la môme dans ses rêves héroïques de gloire et de violence.

-Hmmm…. J’aime Yui~

La petite se tourna d'un air léger et éclata de rire face a cette réponse tellement bizarre pour la gamine qu'elle était :
- Bah nan, j'peux pas être ton amoureuse, les filles ça peut pas être amoureuse en elles !

Bien loin d'être une facho de la manif pour tous, la petite était surtout une fillette pas très au courant de la société dans laquelle elle vivait. Ou même pas vraiment a jour quand ca concernait les choses de la vie. Pour sûr que les bébés étaient encore amenés par des cigognes. Ou par des roses ou des choux. C'était pas très clair dans sa tête, mais la petite bougre était sûr que c'était au moins lié a une graine.  
Loin de se douter des horreurs qu'elle venait de dire, ou des conneries auquel elle venait de penser, la petite repris une bouché de sandwich d'un air pensif et parla la bouche pleine dans la pure absence de politesse qui la caractérisait assez bien au quotidien.

- Mais au fait, si t'es ma grande soeur, pourquoi je t'ai jamais vu a la maison ?

La maison, le joli mot qu'elle employait pour définir les corridors glauques qui encerclaient le sous sol du Lotus. Cet endroit était une maison ce que la joie étaient aux fiches d'impositions. Mais Yui n'en démordait pas. Même si le toit n'était pas aussi triangulaire que dans ses dessins. C'était bien sa maison a elle
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 76
Points : 506
Puissance : 1 675
Réputation : 25
Karma : - 10
Voir le profil de l'utilisateur
76
506
1 675
25
- 10
MessageDim 14 Jan - 23:16
Elle avait dit ça pour rigoler un peu en espérant que cela rende la petite un peu gênée, mais cela ne l’effleura même pas.

-Hahahaha, tu sais, les filles aussi peuvent s’aimer entre elles et les garçons entre eux~ Ils ne pourront pas avoir d’enfants, mais beaucoup de gens sont comme ça~ Mais c’est vrai, je n’aime Yui que comme une petite sœur ! Sinon je n’ai pas d’amoureux, ni d’amoureuse~

La réponse de la petite fit rire Hikari qui pensa après avoir bien rigolé.

*Vraiment, cette petite est vraiment innocente !*

Elle continuait tout de même à songer à l’amour qui n’était pour elle pas encore venu frapper à sa porte, après tout pour elle aussi il semblait plutôt logique de se trouver un homme… Pendant que la petite continuait ses questions. Ainsi la question suivante tomba.

-Ah ?

*A-t-elle pensé que j’étais vraiment sa grande sœur ? Ou que se passe-t-il avec la famille de Yui ?* Se demanda rapidement Hikari avant de reprendre la parole.

-Baah~ Quand je t’ai vu, je me suis dit que tu étais parfaite et que je voulais être ta grande sœur, j’ai donc décidé devenir ta nouvelle grande sœur… Tu ne veux pas ? Et pourtant j’aimerais vraiment être ta grande sœur...
Demanda-t-elle en simulant être légèrement triste.

A vrai dire, sous l’effet de la drogue, Hikari s’amusait encore. Mais elle voulait voir comment Yui allait réagir, elle continuait de manger son sandwich, qu’elle termina rapidement. Avant de prendre une des bouteilles de soda. L’ouvrant légèrement, laissant s’échapper le gaz, la refermant avant que le liquide ne s’échappe avant de l’ouvrir tranquillement et de boire dedans.



Hikari préfère le #339933
Family~:
 
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 75
Points : 5
Puissance : 1 665
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur
75
5
1 665
20
MessageLun 15 Jan - 0:11
Elle fronça les sourcils en entendant la réponse de sa futur-peut-etre-mais-pas-trop grande sœur. Des hommes pouvaient être amoureux ensemble ? Et même des femmes ? La fillette en doutait, déjà parce qu'elle en avait même jamais rencontré. Mais la petite se retient de parler. Pas qu'elle trouve ca "contre naturant..."  Mais qu'au fond, après y avoir bien réfléchis quelques micros secondes, elle en avait conclu assez rapidement que la vie des autres ne l’intéressait pas vraiment. Les gens pouvaient faire ce qu'ils voulaient, au final elle s'en fichaient bien. Et au final, ils l'indifféraient profondément. Fin' sauf si ces gens étaient des héros, dans ce cas, elle leur vouait une haine farouche. Mais purement liée à son orientation professionnelle. Juré.

La réponse d'Hikari lui plut pas vraiment. Ainsi, elle était pas exactement une grande sœur. Elle voulait le devenir. Fin'... C'était compliqué.  Elle avait jamais recruté. Faut dire, la communication était pas son fort. Fin' si en quelque sorte. Mais elle brillait pas dans le domaine pour faire quelque chose de constructif, elle c'était plus une personne talentueuse pour pousser les gens à faire des choses stupides. Genre, voler un stand de nourriture pour un butin presque dérisoire.
- Ah... J'pensais que t'étais déjà une grande sœur ! Mais du coup tu veux rejoindre la famille ?

La petite repris une bouchée de sandwich et mâchonna pensivement son jambon beurre. Elle réfléchissait. Parce que en soit, si elle voulait devenir sa grande sœur. Yui avait rien contre ca. Avec son petit test stupide, elle  était sûr qu'elle n'était pas face à une héroine. Aucune héroine ferait des trucs illégaux. C'était déjà quelque chose de pas mal a mettre en avant quand elle en parlerai avec les grands frères les plus influents.  Nan ?

- Bah... J'veux bien moi... t'es gentille, et même super cool ! Tu pourrais rejoindre la maison ! Tu t'entendrais bien avec le reste de ma famille. Si tu veux, j'ai  même encore la chambre de mes parents qui est vide, juste à coté de la mienne !
Vu que t'es pas une héroïne. J'crois que tu pourras entrer vite. Mais ma famille elle est spéciale. Tu peux pas y rentrer comme dans un moulin. Faut que tu vois un grand frère ou une grande sœur pour ca. Et s'ils te juge assez cool. C'est bon !
Mais j'suis sûr que ce sera une formalité. T'es cool. Et puis t'auras mon appui. Mine de rien, j'suis une des plus vielle membres de la famille !


Ouais. C'était rare de faire 10 ans dans la ligue des vilains sans se faire arrêter. Mais ça, la gamine la passa sous silence. Il fallait retenir que la petiote un genre de vétéran parmi les siens. Un vétéran particulièrement étrange. Mais faut dire, cette longévité était quand même un peu miraculeuse, c'était un peu mal parti pour son avenir de super vilaine, principalement à cause de son  absence pathologique de discrétion ou de discernement.
Ayant finis son repas, ses mains s'étaient emparée de la barre chocolatée et sa bouche croquait déjà dans la gourmandise. Puis une fois cela fait, la petiote pris la mains de Hikari avec un large sourire.    
- Alors ! Ch'a te dirait de venir à la maison ? J'chuis sûr qu'ils vont t'adorer
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 76
Points : 506
Puissance : 1 675
Réputation : 25
Karma : - 10
Voir le profil de l'utilisateur
76
506
1 675
25
- 10
MessageMar 16 Jan - 20:58
Les "cool" de la petite Yui sonnaient comme de la musique aux oreilles d’Hikari qui était heureuse d’entendre ça. Couplé au fait que la petite ne voyait pas de problème à ce qu’elle devienne sa grande sœur, Hikari était probablement la plus heureuse de ce parc à ce moment précis.

Ecoutant semi attentivement la petite, elle grignota un sachet de bonbon par gourmandise. Elle n’avait plus faim, mais le sucre était bon pour son cerveau et elle aimait ça. Si elle acceptait, elle pourrait avoir la chambre des parents de la petite et donc voir cette dernière très souvent.

De plus d’après ce qu’elle disait, c’était un endroit inaccessible aux héros, ou difficilement. Dans quel cas, cela serait idéal pour le moment où elle ferait sa révélation aux yeux de sa famille. Ce qu’elle souhaitait voir sa vrai petite sœur et sa cousine à ce moment-là. Seraient-elles en colère ? Déçue ? Triste ? Même si elle était devenue l’antagoniste de ces dernières, elle les appréciait tout de même, cela était un peu spécial, mais pas la priorité du moment.

Elle avait songé à rejoindre la ligue des vilains, mais avait la flemme de chercher à les contacter et aussi, l’idée de reprendre les idéaux de Stain le tueur de héro était contre même ce que souhaitait Hikari. Mais en y repensant, elle devait soit se préparer plusieurs cachettes et diverses autres choses, soit rejoindre une organisation. Ayant prévue de révéler son visage au grand publique, trouver des cachettes serait difficile.

Doutant tout de même de ce que racontait Yui, Hikari se dit que ce n’était pas grave.

*Dans le pire des cas, je n’ai pas d’attente de la "famille" de Yui et si ce qu’elle dit se révèle être vrai, peut-être qu’il n’y aura pas de sale types de trop grande taille… Voir d’autres enfants, ça serait bien.*


Elle répondit donc.

-Avec plaisir ! Je cherchais justement un endroit où me réfugier si des héros se mettaient à me pourchasser !


Elle était heureuse que la petite lui tenait la main et la suivrait probablement jusqu’en prison comme ça si jamais Yui le souhaitait…

-Je me demande quel genre de personne compose ta famille Yui ! Ou plutôt ma future famille n’est-ce pas~

Hikari suivi donc Yui en fredonnant des compositions sur lesquelles elle continuait de travailler.



Hikari préfère le #339933
Family~:
 
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 75
Points : 5
Puissance : 1 665
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur
75
5
1 665
20
MessageMer 17 Jan - 12:43
Alors qu'elle embarquais sa futur grande sœur en direction d'une sortie du parc Yui réfléchi un bref instant. Parce ce que mine de rien, c'était pas un exercice si facile que ca, ce qu'elle posait comme question. Décrire l'ambiance de la maison sans omettre de zone d'ombre et en restant assez synthétique était impossible.
Rien que Stain et Tomura était des gens très différents, et leur cohabitation rendaient parfois l'ambiance électrique. Ils se disputaient beaucoup avant, Yui avait pas saisit exactement pourquoi. Mais il y avait aussi du bon. Entre Damu, le bar, les conversation étranges et très riantes qu'avaient les adultes une fois quelques bouteilles d'alcool fort vidées. Ou alors la magie que revêtait l’exploration ds tréfonds de la base ! Même la fois ou elle avait fait des tresses a une grande sœur !

- Hmmm... On est une famille un peu étrange. Mais tout le monde s'aime... Fin'... J'crois ?

Ca semblait compliqué que ca ne soit pas le cas. Sinon, tous les adultes seraient en train de s'éviscérer. Ils en avait tous plus ou moins capable de le faire, mais étrangement quelque chose semblait toujours les en empêcher.

- Et toi ? Ta famille vrai, elle est comment ?

Apres tout. C'est étrange de vouloir rejoindre une famille adoptive. la petite, elle n'avait pas eu le choix, parce que c'était bien le seul point qui la chiffonnait. Ca devait être trop bien d'avoir des parents autours de soit. Voire même des grands parents ! Sérieusement, pourquoi Hikari voulait rejoindre la sienne ? Même si la petite niais le contraire, sa famille était vachement dysfonctionnelle par rapport a cette période bénie ou ses parents étaient encore auprès d'elle.
Qui abandonnerait sa famille volontairement ?
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 76
Points : 506
Puissance : 1 675
Réputation : 25
Karma : - 10
Voir le profil de l'utilisateur
76
506
1 675
25
- 10
MessageJeu 18 Jan - 19:26
Elle fredonnait diverses mélodies en recherchant ce qu’elle pourrait tester pour amplifier son alter correctement. Cela, tout en passant un merveilleux moment main dans la main avec la petite Yui qui parlait de sa famille.

*Un peu étrange, mais aimante ?* Se demanda Hikari.

Il était difficile de comprendre le terme étrange. Certes, la blondinette savait a peu près ce qui était normal, mais sa famille aussi était étrange. Ainsi, la sienne et celle de Yui étaient probablement très différentes. Hikari ne s’occupais cependant pas vraiment d’essayer d’imaginer la famille de Yui et se contenta de se remémorer sa propre famille en se rappelant ses premières chansons.

Pile à ce moment-là, Yui posa une question qui calma instantanément la blonde. S’arrêtant de chantonner, elle prit tout de même un sourire lorsqu’elle reprit parole.

-Hum. Ma famille est… Sévère ? Stricte ? Quelque chose du genre. Même si j’étais plutôt mal placée dans la famille, on m’a plus ou moins forcé à utiliser les couteaux. Les seules bonnes personnes de ma famille sont des idiots. De puissants idiots qui ont décidé de rejoindre les héros. Puis comme je voulais pas, j’ai quitté la famille pour devenir méchante de mon côté~ Révéla-t-elle simplement.

Bien entendu la réalité n’était pas aussi simple, mais Hikari n’allait pas simplement s’étendre, même devant une enfant.

-Ma cousine est une héroïne professionnelle, ma petite sœur est une étudiant pour devenir une héroïne elle aussi. Il fallait bien que je rééquilibre un peu les chiffres n’est-ce pas ? Et toi tu peux m’en parler un peu plus ? De ta famille, de où tu habites… De l’occupation de ces personnes.

Avec un sourire éblouissant en façade, Hikari continua de suivre la petite alors que sa drogue se dissipait lentement et qu’elle se remémorait son passé.



Hikari préfère le #339933
Family~:
 
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 75
Points : 5
Puissance : 1 665
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur
75
5
1 665
20
MessageJeu 18 Jan - 20:14
Alors comme ca... Alors comme ca la famille d'Jikari était composé que de connard de héros ? Yui était un peu étonnée. Un peu méfiante aussi. Mais elle vira se sentiment en quelques secondes. Sa copine semblait pas être une méchante héroïne. C'était même assez courageux pour elle de s'être détachée de la sorte de l'influence néfaste de sa famille. Ca restait courageux. Même si au fond, la môme aurait probablement fait pareil.
- J'ai pas le droit de dire ou c'est. Jl'ai promis. Mais je peux t'y emmener par contre. C'est pas contre la promesse.
Elle garda la main de hikari dans la sienne et posa sa tête contre son épaule. C'était cool parce que celle d'Hika était pile poil a son niveau. Elle aimaient se balader avec sa mère comme ca quand elle était petite. Y repenser lui tira un petit sourire sans aucune raison apparente.

- Moi ma famille, cl'inverse. Elle est composée que de vilains. Mon papa et ma maman ils faisaient partie d'la famille avant que je sois née. Puis... Puis un jours ils ont...

Ses parents lui manquaient toujours. Sa voix se mua dans des notes émue. La gamine ouvrit une autre barre de chocolat, pour essayer de camoufler ce détail. Il ne fallait pas qu'elle pleure. Les pleures, c'est pour les nazes. C'est bons pour les héros et leur vie minable et nauséeuse. Elle, c'était une grande méchante. Sûr !
Mais mine de rien, c'était rageant pres. Rien ne semblait pouvoir consoler ce souvenir encore a vif. Comme si le temps a qui l'ont prétait des vertues cicatrisantes ne pouvaient pas guérir la faiblesse de la môme.
La gamine inspira un grand coup et coupa court son explication. Alors elle continua en eppellant mécaniquement les noms qui lui venaient à l'esprit. Certe, c'était pas parfaitement clair. Mais au fond elle s'en fichait.

- Dans la famille t'as beaucoup d'monde. D'jà y'a tomura, c'est l'chef d'famille. T'as black mist, il est cool lui. Puis y'a les brainless - Y'sont marrants d'ailleurs. Y'a aussi Himiko, mais elle est un peu chelou en vrai t'approche pas d'elle. T'as Damu, Lui par contre, c'mon meilleur grand frère. Il est couturier. Il fait un peu peur. Mais il est trop gentil !

Elle faillit ajouter Stain, mais se rappela qu'il était arreté. Elle croqua a nouveau tristement dans sa barre de chocolat pour purger le brin de regret qu'elle semblait à nouveau ressentir.
Les deux protagonistes de petites tailles venaient de sortir du parc et se dirigeaient vers leur destination tenue secrète par l'enfant. Mais le bar était encore loin, alors la môme relanca la conversation sans qu'il y ait vraiment de lien avec ce qu'elle venait de dire.

- Tu détestes ta famille ? Ta cousine, ta sœur, tes parents ?
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 76
Points : 506
Puissance : 1 675
Réputation : 25
Karma : - 10
Voir le profil de l'utilisateur
76
506
1 675
25
- 10
MessageJeu 18 Jan - 21:58
Décidément, Yui plaisait vraiment à Hikari. Faire preuve de sophisme sur un moment pareil était preuve que la petite était libre et cela plaisait à Hikari. De plus lorsqu’elle posa sa tête contre son épaule, le pouls d’Hikari accéléra soudainement tandis qu’elle essayait de garder son calme. Par la suite, la petite raconta légèrement son passé. Dans l’angle mort de la petite, le sourire avait disparu et fût remplacé par une expression amère. Mais à vrai dire…


Hikari s’en contre foutais.


Elle était reconnaissante envers les parents de Yui pour lui avoir donné naissance, mais c’était tout. Désolée pour elle ? Hikari ne le voulait pas. Son cerveau était pour l’heure à l’amusement et continuellement en réflexion pour sa musique, préparant sa première véritable action de vilain.

Elle appréciait Yui, mais Hikari était foncièrement égoïste. L’enfant était une source d’amusement pour elle et c’était pour ça qu’elle l’appréciait. Aucune forme d’empathie n’atteignait Hikari. D’où son expression ennuyé. Par chance, cela pouvait aussi servir à faire semblant d’être touché, mais Hikari était ce genre de personne détestable.

Elle continua d’écouter Yui qui s’était remise de ses émotions. Mais son visage n’était toujours pas revenu à un sourire. Un visage neutre. Elle comptait garder en mémoire le nom du chef de famille, Tomura, et les avertissements vis-à-vis de la dénommée Himiko.

La petite continua avec un certain Damu, mais Hikari ne s’efforça pas à mémoriser don nom. Si elle s’en souvenait tant mieux, sinon tant pis.

Enchainant avec une autre question, Hikari reprit un sourire avant de répondre.

*Comment va-t-elle réagir* Pensa-t-elle dans son psyché désordonné.

-Hahaha~ Ma famille ? Je la déteste, toutes ces manières pour se satisfaire d’être une grande famille~ Pour se sentir meilleur que les autres familles japonaises. Je suis reconnaissante de m’avoir entrainé et fournit de quoi devenir ce que je suis actuellement et certainement plus forte plus tard, mais je détruirais cette famille un jour. Pour info, je ne veux pas que cela soit facile. Je veux que le combat soit serré, qu’ils aient leurs chances de gagner et qu’au final j’en sorte gagnante. Elle prit une légère pause. Pour ce qui est de ma sœur, ma cousine et mes parents je les adores. Dans ma familles ce sont probablement les seules personnes que j’aime encore~ MAIS, ce n’est pas pour ça que je vais les épargner. Bien sûr, si je peux, je les laisserai en vie. Qu’elles viennent à moi pour se venger me semble être une bonne chose… Ainsi, ne serais-je pas comme un véritable vilain ? Pourchassé non pas par héroïsme, non pas pour sauver la populace, mais bel et bien pour me tuer, pour se venger… Voilà ce que je souhaite… Et seulement à ce moment-là tuerais-je Yuuki et Yaiba. Ah, Yuuki est ma petite sœur de la même mère et Yaiba est ma cousine~

Avec un sourire fou, elle s’arrêta, respirant tranquillement. Ce qu’elle cherchait était seulement l’excitation.



Hikari préfère le #339933
Family~:
 
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 75
Points : 5
Puissance : 1 665
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur
75
5
1 665
20
MessageJeu 18 Jan - 23:00
Yui écouta Hikari parler en silence. Elle était encore un peu triste. Mais au fond, elle comprenait. Elle comprenait parfaitement Hikari. La gamine venait d'apprendre une leçon de détermination. Parce que Hikari était prête a tuer des gens de sa famille pour accomplir son objectif d'être vilaine.
Du moins, c'est ce que la gamine pensait. Elle ne pouvait pas être plus dans le faux. Elle ne restait qu'une gamine qui comprenait de travers un discourt d'une personne un brin déséquilibrée.

Néanmoins, le monologue de sa futur grand sœur raviva quand même un zeste de colère en Yui. Juste assez pour qu'elle se remémore à quel point elle voulait tuer ces héros. Ces connards. Juste abrégé leur vie. Elle comprenait pas vraiment pourquoi Hikari se donnait du mal à vouloir se faire haïr des héros. Les tuer était plus rapide pour passer aux suivants. Mais Yui se surpris approuver durement les paroles de son interlocutrice.
La môme laissa planer le silence un instant. Puis finalement se décida a parler d'un ton presque démotivée.
- Moi aussi. J'veux tous les tuer. Mais j'suis pas forte comme toi.

Une idée lumineuse germa dans la psyché de la gamine. Elle redressa sa tête et sourie d'un air enfantin.

- Tu pourrais m'entrainer ? J'pourrais trop t'aider dans ta quête !  J'suis pas forte physiquement mais j'ai un alter assez cool et puis...

La gamine repensa a sa maman qui lui nattait les cheveux lavés pour que Yui se réveille avec des boucles douces le matin. Voilà, un souvenir qui lui ravivait quelques hauts le coeur d'émotion. Des larmes plus vrais que nature coulaient maintenant de ses joues. Comme quoi, sa faiblesse était aussi une force en soit. Nan ?
Les mains de la môme saisirent les longs doigts d'Hirari dans un geste suppliant. Sa voix repris d'un ton à faire pâlir un acteur oscarisé.

- Madame ? Dans la rue, y'a un méchant qui s'attaque à ma maman. S'il vous plait... Aidez la ! J'veux pas qu'elle meurt comme papa.

Azy. Avec cette prestation de qualité supérieur, pour sûr que Hikari ne pouvait pas refuser cette offre. Yui était le composant idéal pour faire de parfaits traquenards au coin d'une ruelle.
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 76
Points : 506
Puissance : 1 675
Réputation : 25
Karma : - 10
Voir le profil de l'utilisateur
76
506
1 675
25
- 10
MessageSam 20 Jan - 2:22
Elle qui pensait que la petite serait désemparé fût surprise de la réaction de cette dernière.

Une bonne surprise, c’était ce qu’était Yui aux yeux d’Hikari. Ainsi, Hikari se contenta d’écouter l’enfant dans ses plaintes et lorsque cette dernière demande à être entraînée, Hikari s’apprêtait à accepter de l’entraîner lorsqu’elle fît une comédie qui était capable de tromper bon nombre de personnes. Le sourire d’Hikari revint à son état normal et elle enlaça spontanément Yui.

-Aaaah~ Qu’est-ce que tu es mignonnes ! C’était le destin, le destin c’est ça ?! Bien sûr que je vais t’entraîner si tu le veux ! Le physique ça s’entraîne~ La technique aussi ! Puis si tu veux les tuer, je t’encouragerais~  Hum… je peux imaginer plein de plan en utilisant tes capacités d’actrice.

Elle enlaça fort la petite dans sa poitrine. Hikari était du genre à paraître plus petite que ce qu’était la réalité, aussi Yui devait probablement avoir un peu de mal à respirer. La relâchant au bout de quelques secondes, Hikari laissa Yui reprendre les devants afin de se diriger vers chez elle avant de reprendre parole.

-En parlant d’alter, tu sais que les couteaux sont dangereux, mais que selon l’adversaire ça ne sera pas utile ? Je ne connais pas ton Alter, mais le mien par exemple dépend du son ambiant~ Plus il y a du bruit, plus mon alter sera fort. Alors par exemple, sous l’eau ou si quelqu’un peut empêcher le son, c’est comme si je n’avais aucune capacités~ Dans tous les cas, entraîner ton corps pour atteindre un niveau minimum est nécessaire si tu veux vraiment être méchante. Mais je pense qu’on aura beaucoup de temps devant nous pour en parler une fois que j’aurais rejoint la famille n’est-ce pas ?



Hikari préfère le #339933
Family~:
 
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 75
Points : 5
Puissance : 1 665
Réputation : 20
Voir le profil de l'utilisateur
75
5
1 665
20
MessageVen 26 Jan - 15:08
Loin d'être gênée par les bras qui la serrait au point de couper de le souffle. Yui se sentie extrêmement bien dans les bras d'Hikari. Quelque chose qui lui rappellait les bras de ses parents, dans lesquels elle se réfugiait parfois. Alors, Yui ne pouvait pas être plus heureuse qu'a ce moment. Apres tout... C'était la premiere fois que quelqu'un la serrait dans les bras avec autant de joie depuis presque une éternité.
Et rien que pour ca, Yui avait comme un courant électrique qui parcourait son corps. Elle avait envie de courir, de crier de joie, de sauter dans les bras d'hHka, de Damu, et de rire jusqu'a en perdre la voix.

Quel dommage que cela ne dura qu'un instant, la petite fut presque agacée. Mais elle vira cette pensée et se contenta de ré-enlacer hikari presque immédiatement. Sa tête se refugia sur son épaule. et elle se laissa bercer par les paroles d'hika.
Alors ouais, elle écoutait d'une oreille distraite tous les aspects technique que dévoilait hikari de son alter. Mais au fond, elle voulait juste devenir comme elle. Dans l'immédiat, elle s'en fichait le temps que cela prendra, ou des efforts qu'elle devra mettre en oeuvre pour y parvenir. Rien ne comptait plus au monde que cette promesse

- Ouais !

La gamine leva la tête et parla de son propre alter.

- Ca tombe bien. Quand je fais du bruit, je fais des trucs ! attend, j'te montre

Ouais, Yui n'était pas bonne pour expliquer grand chose. A ses yeux, une démonstration valait plus de mille mots, simplement parce qu'elle perdait toujours les gens au bout d'un moment. Son regard tomba sur un cycliste qui arrivait vers elles. La petite réfléchis un bref instant et attendit que l'homme arrive non loin des deux filles pour agir.

- Atchu

Un petit éternuement simulé. Et une onde méticuleusement calculée par l'enfant s’échappa. Et voilà que l'onde discrète déstabilisa quelque peu le deux roue. Elle ne se retourna pas. Mais entendit clairement derrière elle le fracas d'une chute.
C'est seulement là qu'elle lâcha Hikari et demanda d'une voix inquiete a l'homme tombé dans l'indifférence générale des passants.

- Vous allez bien ?

L'homme était étonné. Mais au final, plus de peur que de mal pour lui. Il remercia la gamine et repartit rapidement sur la route. Yui attendit qu'il soit hors de porté de voix pour reprendre la conversation

- J'aurais pu faire plus fort, mais j'aurais du crier pour ca.
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 76
Points : 506
Puissance : 1 675
Réputation : 25
Karma : - 10
Voir le profil de l'utilisateur
76
506
1 675
25
- 10
MessageMer 31 Jan - 0:37
Elle avait relâchée la petite, mais cette dernière avait immédiatement pris l’initiative d’enlacer à son tour la blondinette. Bien sûr, cela fût super efficace et Hikari tombait de plus en plus bas dans l’abysse de Yui.

Elles se séparèrent tout de même au bout d’un moment et Hikari qui trouvait ça dommage se disait tout de même qu’il serait possible de profiter un peu plus de sa nouvelle petite sœur à un autre moment.

Elle s’imaginait déjà lui caresser la tête, lui faire des vêtements, lui donner des friandises comme précédemment, peut-être même la nourrir. Pendant que Hikari, continuant donc de marcher avec sa nouvelle petite sœur s’imaginait divers scénario dont elle pourrait tirer du plaisir, la petite lui montra son alter… Ou plutôt lui fît entendre à nouveau.

*L’anomalie du parc… C’était donc elle ! *

Son sourire de ralluma, changeant d’un sourire niais mélanger avec de la perversité, à un sourire malsain et sournois.

Elle cacha de sa main son sourire, sachant clairement que ce dernier n’était pas quelque chose à montrer en public. Surtout que pendant ce temps sa petite sœur était en train de jouer la comédie face à sa victime.

Lorsque Yui revint vers Hikari qui se cachait la bouche et le nez, Hikari n’eut d’autre choix que d’improviser la situation pour ne pas faire peur à sa petite sœur…

-Aah… Je crois que je saigne du nez sniif… Dit-elle à moitié étouffée par ses mains.

Elle s’étonna ensuite… jusqu’à maintenant, n’avait-elle pas testé les réactions de la petite face à ses actions ? Et abandonna donc son acte.

-Ah, en fait non H..Hé-Héhéhéhééhé !

Elle éclata donc de rire en se tenant les côtes face à la petite.

-Il y a beaucoup de test à faire…. Mais je suis certaine… Non, on va en tirer quelque chose Yui ! Je n’aurais pas pu tomber sur une petite sœur aussi parfaite que toi ! C’est le destin ! Non, plus fort que ça !

Et Hikari attrapa Yui en dessous de ses aisselles et la souleva sans efforts. Bien entendu, cette dernière ne monta pas très haut et Hikari se mit à tourner sous le regard des passants qui trouvaient cela probablement mignon.

Au bout de quelques tours, elle s’arrêta car son nez commençait vraiment à saigner à cause de l'excitation, et déposa la petite avant se boucher la narine gauche et de reprendre la parole.

-Hahaha ! Rigola-t-elle en passant la main sous son œil pour essuyer une larme de joie. Puisque tu m’as montré, je vais t’expliquer le mien~ Alors Lorsqu’il y a du bruit dans les alentours, je peux créer des vibrations dans mes couteaux. C’est un peu comme euh… Une tronçonneuse tu connais ? En plus léger et donc plus rapide~ Enfin voilà, plus j’entends de bruits, plus mes couteaux coupent bien~ Je pense que notre rencontre était vraiment le destin. Je vais t’apprendre à te battre et ensemble… On sera les pires. Termina-t-elle avec un sourire machiavélique.

-Ah au fait, on est encore loin de chez toi ? Demanda-t-elle innocemment alors qu'elle essayait de stopper le saignement de sa narine.



Hikari préfère le #339933
Family~:
 
Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mod "historique "pour Rome : Total war
» [GN Asgard] Un Empereur pour Hikari - 13/14 sept 08
» Fin de l'association UDE/Ankama pour Wakfu TCG
» CaC pour bi-élément feu/terre
» xp pour panda air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Espaces Verts-
Sauter vers: