• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Oeuvre n°87. L'homme derrière les fils.

My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Autres fiches :: Fiches techniques
Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 111
Points : 2699
Puissance : 2 215
Karma : -15
Voir le profil de l'utilisateur
111
2699
2 215
-15
MessageMar 28 Nov - 18:16
image_banniere
• Nom : Abaddon
• Prénom : Uriel
• Age : La trentaine
• Sexe : Masculin
• Groupe : Vilain solitaire.
• But : Faire reconnaître son art, d'abord au Japon, puis dans le monde entier.
Le Poids des Regrets.
En activant son pouvoir, Uriel peut voir les remords qui pèsent sur les épaules des gens. Ceux-ci ont comme une sorte d'épaisse fumée noire émanant de leur dos, plus elle est grande, plus cette personne a ressenti du remord dans sa vie.

Grâce à un contact, Uriel peut amplifier cette sensation de poids, et ce sera bien évidemment plus efficace sur une personne ayant une bonne dose de regrets. Cette sensation peut également s'accompagner de flash-backs partagés, Uriel voit par brides ce que la personne se remémore.

Toutefois, notre merveilleux artiste étant un poil désavantagé dans les combats, il reste plus facilement en retrait et il utilise une arme de son invention : Le Tears. C'est un pistolet finement décoré capable de tirer des petites boules provenant de la propre fumée d'Uriel. Si ces balles spéciales ne peuvent en aucun cas blesser physiquement, elles permettent toutefois de créer un contact entre Uriel et la fumée de sa victime.

Uriel n'a pas vraiment de costume particulier, même si ses tenues basiques sont déjà assez originales. Un masque recouvre toujours son visage, et personne n'a jamais pu voir ce qui se cachait derrière. Très mystérieux, il émane de lui un charisme et une assurance qui lui permettent aisément de fasciner les plus simples d'esprit.

Pour améliorer son pouvoir, Uriel a mis au point le Tears. Il s'agit d'un petit pistolet de poing, fait en bois et en acier, finement orné. Il ne possède cependant aucun compartiment pouvant accueillir un chargeur, et ce pour la simple raison qu'il a été conçu pour tirer des balles de fumée. Uriel utilise sa propre fumée, issue de son Alter, pour générer ces projectiles. S'ils ne peuvent pas blesser directement un être humain, ils peuvent cependant atteindre le nuage de remords d'une personne afin de créer un contact à distance entre l'Artiste et sa victime. Le Tears est généralement dissimulé sous la cape blanche du vilain, et bien qu'il soit facile d'accès, le masqué évite de l'utiliser en public.

En armes mortelles, il ne quitte jamais un fin scalpel qu'il garde toujours caché sur lui, ainsi que quelques couteaux. Il a également accès à quelques armes à feu, mais il préfère le plus souvent éviter de les avoir sur lui, préférant la discrétion et l'assurance d'une bonne lame.

E I G H T
Image.

Sous l'identité de Eight, Uriel arbore une tenue bien différente de celle d'ordinaire. Dans les tons plus sombres, elle est plus pratique pour tout ce qui nécessite de la discrétion et surtout elle permet des mouvements plus rapides du fait de l'absence de cape. Cette seconde identité, il l'utilise principalement pour des actions en public, afin d'éviter d'être relié au Denderah et donc à Madame.



A part des techniques pour peindre ou pour jouer certains instruments, Uriel n'a rien d'autre à exposer ici. Préférant la fuite ou la manipulation, il n'excelle pas dans les affrontements bestiaux.

Cela ne l'empêche toutefois pas de savoir manier les armes à feux et certaines armes blanches telles que les couteaux.

image_footer



Même les plus affreux des criminels peuvent trouver un semblant de bonheur.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faust, l'homme qui aime le feu.
» Qui se cache derrière les pseudos des bateaux ?
» MrPatate ou l'homme qui transforme les autres en purée
» Homme lézard Dadin...
» Une ombre chinoise au tableau…

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Autres fiches :: Fiches techniques-
Sauter vers: