• 21/03/18 : Second Event » Licence et Vacances d'été lancé ! Rps : 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 /
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
Musutafu est le théâtre de l'apparition d'un nouveau groupe : les Vengeurs. Des vigilantes violents qui estiment que le seul châtiment a faire subir aux vilains est... La mort ! Menés par Wakamono, l'ancien numéro un,ils entament petit à petit une purge de la ville.

La ligue des vilains ne s'arrête pas de son côté non plus. Suite à l'arrestation de Staïn, le recrutement bat son plein et les rangs du premier grand groupe de criminels grossissent à vu d'oeil !

Les étudiants de l'U.A., de leurs côtés, se préparent pour une semaine de vacances dans un camp spécial, avec à la clef, la fameuse licence provisoire !
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Madame N aka Anket Un-Nefer - Alliance des Vilains [Disponible]

My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Présentations :: Prédéfinis
Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 102
Points : 6
Puissance : 2 015
Voir le profil de l'utilisateur
102
6
2 015
MessageJeu 23 Nov - 11:55
image_banniere
• Nom : Un-Nefer
• Prénom : Anket
• Surnom : Madame N
• Age : 33 ans
• Sexe : Féminin
• Groupe : Ligue des Vilains
• But : Prouver sa valeur à sa famille en étendant son trafic au Japon entier.
HairGrip.
Madame contrôle sa propre chevelure. Celle-ci est ultra résistante et peut soulever des poids jusqu'à deux cent kilos.

Même coupée, sa chevelure peut être utilisée pendant trois jours, le temps que ses nouveaux cheveux repoussent. Ils reprennent toujours la même longueur, et elle aurait pu faire fortune en vendant des perruques, mais ses cheveux coupés finissent toujours par disparaître en cendres dès que les remplaçants ont finis de pousser.

• Avatar utilisé : Assassin (Cleopatra) - Fate Grand / Order

Anket est une égyptienne d'une grande beauté, toujours vêtue avec élégance et de sorte à mettre en avant ses formes généreuses. L'intérieur de sa cheville droite est orné d'un Œil Oudjat, et il lui arrive fréquemment de porter sous forme de colliers ou de boucles d'oreilles des symboles de son pays natal.


Stratège. Très intelligente, Madame fut autrefois championne junior d'échec d’Égypte, et aujourd'hui, elle manipule avec autant d'adresse et de réflexion ses pions humains.
Libertine. Que serait la vie sans plaisirs ? Pour Madame, le plaisir passe souvent par une nuit passionnelle, avec un.e inconnu.e généralement. Peu attirée par les relations longues, elle aime avoir plusieurs amant.e.s à la fois.
Romantique. Malgré une vie que les plus coincés qualifieront de de débauchée, Madame est sensible aux petites attentions. Elle aime que l'on prenne soin d'elle, mais elle apprécie encore plus les moments calmes où deux personnes ne parlent qu'avec leurs yeux.
Artiste. La danse et le chant sont ses passions, et il lui arrive souvent de se produire dans son propre bar. Elle pratique la danse du ventre, principalement, mais son répertoire comprend également les danses latines, et elle connaît même quelques mouvements de breakdance.
Femme de poigne. Une véritable main de fer dans un écrin de velours. Certains diront qu'elle est une tête de mule, d'autres lui reconnaîtront cette qualité de ne jamais baisser la tête. Rien ne l'intimide, que ce soit un petit voyou voulant lui dérober son portefeuille, ou un contrat juteux mais difficile à obtenir, elle sait ce qu'elle veut et elle sait qu'elle ne doit pas se laisser faire.

Anket est née en Égypte, seule fille de la famille Un-Nefer. Elle est la dernière née de cinq enfants, et surtout elle est celle que l'on n'attendait pas. Son père est un mafieux renommé dans son pays, mais intouchable du fait de sa position de politicien. Elle grandit donc dans un univers véreux mais luxueux.

Jeune prodige, elle aime les jeux intellectuels et elle se passionne pour les échecs. Malheureusement, cela ne suffit pas à s'attirer la confiance paternelle, et elle souffre beaucoup d'être tenue à l'écart des affaires familiales. C'est également durant son enfance qu'elle se découvre une passion pour le macabre, mais qu'elle finit par refouler par peur d'être encore plus tenue éloignée.

L'année de ses vingt ans, son père décide d'agrandir l'influence des Un-Nefer et il envoie ses fils dans les capitales importantes : Washington, Berlin, Moscou et Tokyo. Malheureusement, celui envoyé au Japon ne s'adapte pas à la vie locale et tombe en dépression. Ce qui est très mauvais pour les affaires. Sans rien dire, Anket s'envole pour le relayer. Quand son père apprend la supercherie, il entre dans une colère noire, mais Madame lui tient tête en lui montrant des résultats plus probants que ses autres frères. A contrecœur, son père décide de lui faire confiance.

Depuis, elle dirige un petit réseau d'informations et de salles de jeux clandestines, dans les bas-fonds de la ville comme au sein des meilleurs quartiers. Affectionnant toujours le luxe, elle ouvrit il y a sept ans un bar - restaurant événementiel ouvert seulement à une clientèle huppée; qu'elle nomma le Denderah. Aujourd'hui, il faut s'y prendre trois mois à l'avance pour réserver une table.

Trois ans plus tôt, alors qu'elle rentrait chez elle, Anket trouva sa rue bloquée par des cordons de police. La victime était encore sur place, et en la voyant, elle sentit son cœur battre différemment. Sa passion pour le morbide lui revient alors comme un coup de fouet, et elle se met à chercher tous les indices sur le tueur se faisant surnommer The Artist. Tant et si bien qu'elle finit par attirer son attention. Alors qu'il était décidé à la tuer, elle lui offrit sa protection et surtout un amour inconsidéré pour son art.

Récemment, elle a décidé de porter sa candidature à l'Alliance des Vilains en tant qu'informatrice. Il est vrai qu'elle ne porte pas les héros dans son cœur, mais elle voit plus cela comme un partenariat avantageux qu'une véritable motivation personnelle.

***


» Liens avec d'autres personnages :
Uriel Abaddon
Son protégé. Depuis leur rencontre, Madame est tombée éperdument amoureuse de l'art morbide de l'homme au masque. Devenue sa mécène, elle lui offre un abri et surtout des victimes de premier choix.
Amie proche du masqué, elle fait partie des rares personnes en qui il se permet de placer sa confiance, et inversement.


image_footer
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bouh les vilains
» Madame Mathilde
» Plus fort que Madame Irma ou Nostradamus
» Absent de Madame la ministre de la Justice
» [Nefer Kane] Mystery

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Présentations :: Prédéfinis-
Sauter vers: