• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Leçon héroïque spontanée | Minori

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Centre-ville
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 47
Points : 392
Puissance : 1 760
Voir le profil de l'utilisateur
47
392
1 760
MessageLun 20 Nov - 4:19
La ville semblait agitée en cet après-midi. Je marchais calmement sur le trottoir bondé par les badauds avant de lever le nez de mon téléphone. Que se passait-il ? J’en savais foutre rien, mais d’après les conversations, une traque de vilain particulièrement violente avait eu lieu ici. Le vent soufflait dans la rue agitée tandis que les gens reprenaient calmement leurs vies. J’étais de moins en moins rassuré par toutes cette agitation … Certes c’était fréquent les attaques de vilains … Mais mon train allait probablement avoir du retard … Et ça ce serait con. Je mis mes mains profondément dans mes poches et je du montrer mes papiers à un agent de police avant de pouvoir passer. La gare n’était plus très loin …


Je pensais monter en vitesse avant qu’ils ne bloquent les trains mais je ne pus. Entendant un fracas dans un parking souterrain, je fus attiré doucement. Je dois bien avouer que je n’étais pas vaillant à ce moment précis. Plusieurs voitures semblaient abîmer par un combat, et je vis dans un coin un vilain encastré dans l’une d’elle. Apeuré, je trébuchai avant de voir que celui-ci était immobile, évanoui. Je me redressais en tremblant avant d’entendre un autre bruit. Une jeune femme … Elle semblait blessée. « Je … B-bonjour ? Tout va bien ? » fis-je en tremblant encore.
Héros
avatar
fond des messages :
Messages : 53
Points : 0
Puissance : 1 050
Voir le profil de l'utilisateur
53
0
1 050
MessageMer 22 Nov - 7:56
Marcher est épuisant. Courir l'est encore plus. Marcher est ennuyant. Trotiner est éreintant quand on a pas de paires de chaussures adaptées. Mais tout ça, minori s'en moque. Elle cherche plutôt par quel phénomène inexplicable elle s'est retrouvée dans une ruelle dont elle ne se souvient pas du tout l'emplacement sur la carte qu'elle a pourtant apprise par coeur. C'est ce genre d'endroit où on se sent pas à l'aise, épié par tout et n'importe quoi. Le parfait lieu pour un meurtre sans témoin. Rue délabrée, on irait croire à une de ces sombres avenues où des gens viennent pour mourir tranquillement. Les rebords visibles depuis les fenêtres ont du en voir plus d'un d'ailleurs.

Lady Freakshow marche d'un pas peu rassurée, non par peur de se faire oter la vie mais une peur bien moins importante et plus basique. Celle de se perdre, de ne plus retrouver son chemin.

Pendant son périple sur cette ruelle qui semble sans fin, la Germanique sent une présence non loin d'elle. Une ombre, une silhouette, puis un corps. Cette présence n'est autre qu'une demoiselle marchant également seule. Par quel moyen se trouvait elle là, en ce moment ? Simple.

Elle était a la poursuite d’une tueuse qui avait déjà fait plusieurs victime par le passée. Et comme son contact l’avait indiquée, Elle se trouvait la, une bataille s'ensuit qui les amena aux Centre-ville. La bataille continua jusque dans un parking souterrain et au bout d’un moment, Minori réussit à l’encastrer dans une voiture l’assomant par la même occasion.

La blessure était grave et heureusement pour elle, un jeune homme était la et avec de la chance, il pouvait l’aider.

“Appelle la police et une ambulan..; Attention!”


Minori interrompit sa phrase car le vilain venait de lancer son couteau en direction du jeune homme dans un dernier acte avant de s'évanouir. Elle sauta entre le jeune homme et le couteau pour qu'elle puisse le protéger et dans un cri de douleurs, Le couteau prit l’oeil gauche de Minori.

“Appelle de l’aide maintenant.”
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ce qui vous révolte] (Topic spontané, phrase liberatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Centre-ville-
Sauter vers: