• 21/03/18 : Second Event » Licence et Vacances d'été lancé ! Rps : 1 / 2 / 3 / 4 / 5 / 6 /
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
Musutafu est le théâtre de l'apparition d'un nouveau groupe : les Vengeurs. Des vigilantes violents qui estiment que le seul châtiment a faire subir aux vilains est... La mort ! Menés par Wakamono, l'ancien numéro un,ils entament petit à petit une purge de la ville.

La ligue des vilains ne s'arrête pas de son côté non plus. Suite à l'arrestation de Staïn, le recrutement bat son plein et les rangs du premier grand groupe de criminels grossissent à vu d'oeil !

Les étudiants de l'U.A., de leurs côtés, se préparent pour une semaine de vacances dans un camp spécial, avec à la clef, la fameuse licence provisoire !
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Let's play ! | Uraiko et Chiaki

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Centre-ville
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 35
Points : 154
Puissance : 1 500
Voir le profil de l'utilisateur
35
154
1 500
MessageVen 10 Nov - 9:44
Soufflant de la buée sur la vitre du métro de Musutafu, je regardais sans entrain le paysage hivernal que m’offrait la ville. L’hiver était arrivé finalement. Les gens se défendaient du froid dans les carapaces duveteuses de leurs manteaux, les enfant s’amusait a faire de la buée, et les travailleurs pestaient contre le givre sur les fenêtres de leurs voitures. Les trains marchaient encore heureusement. Et somnolent légèrement, je me laissais porter sur les rails. Mon téléphone vibra. Jetant un coup d’œil je vis les notifications du groupe Facebook de ma classe. Encore un qui demandait un cour. Je l’enverrai ce soir ...

Je pris quelque temps a pianoter sur l’appareil jusqu’à ce que le train freine a l’arrêt ou je voulais descendre. « Gare de Tatooin. Attention a la marche en descendant du train.» firent les voix qui me paraissait disparaître tellement j’y étais habitué. Je descendis en frémissant. Enflure de froid ... Mes semelles de mes bottine claquait le sol. J’avais mis un jean sombre au couleur dégradée du noir vers le blanc un blazer bleu nuit que je remontais un peu en dessous des coude sur les avant bras et un teeshirt. J’avais aussi un trench en laine assez long avec une capuche rabattue sur ma tête.

Au bout de cinq petite minutes je fut devant ma destination. Une petite salle d’arcade chaleureuse avec un bar a l’intérieur. « Yo. » fis-je en entrant. La personne derrière le bar sembla sortir de sa torpeur. « Oh, Uraiko ! » fit-il en prenant un verre pour le remplir de soda. « T’es prêt a faire des étincelles encore ? On a un nouveau record sur la borne Galactic Invaders ... » fit-il tandis que je sirotais le soda. J’avais une carte de fidélité dans cet établissement qui me donnait des boissons à volonté. Dans un soupire je posa mon verre sur le comptoir « Tu sais très bien que je joue pas compétitif... » fis-je, las. Le propriétaire sourit en ricanant. « Et pourtant tu va toujours les battre. » fit le vieil homme. Je finis mon verre et dans un soupire je me mis a la borne ou le shoot’em up était. « Quel niveau ? » fis-je. « 12. » me répondît le vieil homme. Je mis mon casque sur mes oreilles, pris une profonde inspiration en lançant ma musique. Faisant ensuite craquer mes jointures. Le jeu n’avait pas grand chose du classique space invaders. Celui ci demandait pas mal de réflexes. Mettant mes mains sur les commandes de la borne

Et ce fut après quelque partie d’échauffement que je fut plus sérieux, pianotants presque frénétiquement sur les manettes, l’air concentré.
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 138
Points : 415
Puissance : 1 150
Voir le profil de l'utilisateur
138
415
1 150
MessageVen 10 Nov - 19:13
J'étais emmitouflée dans mon lit avec mon portable par-dessus les couvertures. Bon, cela n'était pas bon pour la ''respiration'' de l'ordinateur, mais cela ne durerait que quelques secondes. Je regardais si j'avais eu un message. Non aucun. Cela était rapide à ce nouveau là. Ensuite, regarder s'il y avait de quoi de nouveau sur mon Facebook. Rien là non plus.

Sois que je restait dans mon lit toute la journée à regarder ce qui me tentais sur Netflix ou ... Non attends, est-ce que j'avais dans la tête de vouloir sortir de chez moi ? Dis donc, je me surprend presque moi-même. Mais, je ferais quoi dehors ? Hum, je me grattais la tête tout en réfléchissant. Cela serait sans doute plus simple de trouver une activité à faire en surfant sur le net.

Après quelques recherches à gauche à droite, je trouvais enfin un petit truc qui pourrait être intéressant. Je regardais rapidement par la fenêtre de ma chambre pour constater qu'il faisait vraiment froid dehors. J'allais donc m'habiller chaudement si je voulais aller dehors. Je fermais mon ordinateur portable pour le déposer sur ma table de chevet avant de me changer. J'enlevais mon pyjama pour mettre un chandail de laine grise à manche longue avec un coller me montant en bas du menton avec une paire de jeans bleu. Qui était moulant vu que c'était la mode ça de l'air pour sortir de ma chambre. Ma tante m'avait laissée un mot comme quoi elle ne serait pas là de la journée et qu'elle serait de retour tard en soirée. Celle-ci m'avait même laissée un peu de monnaie pour que je me paie de quoi à manger. Eum, cela payerait sûrement un repas et ma petite sortie. Je prenais donc l'argent et mon gros manteau d'hiver vert kaki. Je mettais mon manteau et mes bottes avec de la fourrure pour me retrouver peu de temps dehors.

Maudit qu'il faisait froid. J'avais beau portée le tout, je sentais très bien le vent froid qui caressait mes joues. Avec de la chance, j'arriverai à temps à l'arrêt d'autobus pour ne pas attendre une éternité dans ce froid. Je faisais donc de la marche rapide jusqu'à l'arrêt d'autobus. Le moyen de transport s'arrêtait devant moins cinq minutes après mon arrivée. Cela était raisonnable. Je me frottais un peu les mains une fois à l'intérieur du bus. N'ayant plus de place pour m'asseoir, je me tenais debout. Quand l'autobus arrêtait proche d'une entrée de métro, je perdais un peu le pied pour accrocher un homme qui était vachement plus grand que moi.

- ... Désolé

N'étant plus à l'aise dans le bus, je débarquais tout de suite pour entrer dans la station de métro. Il me restait environ une quinzaine de minute pour me rendre à la destination. En peu de temps, je me trouvais dans le métro assis sur le dernier siège de libre. La bonheur, ne pas être obliger de rester debout. Que voulez-vous je suis paresseuse de nature. Je me laissais bercer par le métro et m'endormait. J'ouvrais les yeux à ce moment précis.

« Gare de Tatooin. Attention a la marche en descendant du train.»


Merde, c'est là que je devais débarquer. Je me levais en quatrième vitesse pour sortir. Un peu plus mon manteau restait coincé entre les deux portes. Je soupirais de soulagement pour me rendre à ma destination. Un bar avec des jeux d'arcades. Cela serait sympa d'essayer les jeux qui s'y trouvait. Une fois à l'intérieur, je me sentais déjà mieux. Une ambiance chaleureuse. Je pouvais au moins baisser la fermeture éclaire. Je ne voulais pas non plus mourir de chaud. Je me dirigeais vers le bar.

- ... hum un chocolat chaud s'il-vous-plaît.


Je donnais les yens qui fallait pour payer mon breuvage chaud et en savourer la première gorgée. Ah que cela faisait du bien. Je me promenais dans les lieux quand je remarquais une bondé de gens proche des jeux d'arcade. Mais, qu'est-ce qui se passait au juste? Je me rapprochais donc pour voir de plus près. J'étais trop petite pour voir qui qui était entrain de jouer.

- Il va bientôt battre le nouveau record ...

En tout cas, la personne qui était entrain de jouer était très concentré sur le jeu pour ne pas se rendre compte du monde qui se trouvait autour de lui. Qui était cette personne qui allait battre le nouveau record et de quel jeu s'agissait-il ?


Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 35
Points : 154
Puissance : 1 500
Voir le profil de l'utilisateur
35
154
1 500
MessageLun 18 Déc - 5:34
Uraiko soupirait doucement en pianotant sur sa machine doucement. Ses mouvements étaient fluide, rapide et précis, chaque coup sur le joystick étaient dosé et calculé. Les jeux vidéos, en effets étaient un catalyseur pour le jeune homme. La seulement il parvenait à se concentrer et à oublier ce tumulte sentimental qui lui déchirait le cœur, le guidant contre son gré. Enfin il pouvait libérer son potentiel … Sauf qu’il n’était bon qu’a ça en réalité, il a bien d’autre capacité et énormément de potentiel … Mais il aurait pu faire fortune en tant que progamer. Sur l’écran le petit vaisseau passait entre les tirs adverses sans difficultés. Le jeune homme était trop concentré pour s’apercevoir de l’attroupement autour de lui, en même temps chaque mois c’était pareil ici, les gens venait battre le record qui était reset tous les mois et Uraiko venait sur certaine machines et tentais sa chance.


Le jeune homme continuait d’esquiver les tir, concentré sur son shoot’em up, il était déjà loin devant le fantôme du record actuel. Dans ses oreilles, du AC/DC se jouait, le rythme permettant d’aider le jeune homme à se concentrer. Parfois il se souvenait de sa mère qui lui disait que cette passions pour les jeux ne lui servirai à rien et était néfaste … Mais Uraiko n’était pas d’accord ! Pourquoi quelque chose qui procure un sentiments de victoire si fort, des intrigues si passionnantes et des visuel merveilleux seraient néfastes ? A cause de quelque influençable ? Certainement pas … Et puis de toute faç- Oh ! Uraiko venait d’être tiré de ses pensée par le son de victoire du jeu. Et il venait de battre le record d’une secodne et demie. Il sursauta alors quand les gens l’acclamèrent derrière lui et rougie fortement. « Aaaaaah ! » s’écria t-il en se levant brusquement. Il ria un peu nerveusement quand les gens le félicitaire puis il posa ses yeux sur Chiaki. Le jeune homme venait de se figer … Elle avait vu ? Peut être pas, non probablement pas. Elle devait regarder ailleurs … Elle est amicale c’est vrai mais bon pourquoi une fille s’intéresserait à lui après tous ? Plaqué au mur, Uraiko retourna au bar. « File moi une bière ... » fit-il, intimidé. Le barman, hilare lui servit un thé glacé. « Pas question t’a pas l’âge fiston. » [/b]rétorqua l’homme grassouillet. « Mais bon, comme promis, tu a droit à des tickets gratuit pour les machines pour avoir battu le record. » fit le tenancier. Il posa une vingtaines de ticket. Uraiko jetais des coups d’oeil timides à Chiaki … Il n’osait pas vraiment aller lui parler … Il se mis la main sur le front en soupirant, exaspérer par lui même


"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"

Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 138
Points : 415
Puissance : 1 150
Voir le profil de l'utilisateur
138
415
1 150
MessageMer 20 Déc - 3:06
Je devais l'avouer, Uraiko était vraiment doué à ce jeu. Ce qui me faisait demander. Est-ce qu'il était aussi bon à tous les jeux qui se trouvait dans ce lieu ? Hum, si j'avais un peu plus de courage, j'irais lui poser la question. Je continuais donc de boire mon chocolat chaud tout en observant son vaisseau qui ne se faisait pas du tout toucher jusqu'à la victoire.

Tout le monde l'acclamait et le félicitait de sa réussite. Il venait de battre le record. Je levais les yeux un court instant tout en souriant. Je me demandais comment je réagirais à la situation que vivait Uraiko en ce moment. Celui-ci venait de sursauter le pauvre et j'aurais sans doute fait pareille. Il devait être tellement concentré dans le jeu qu'il venait à peine de se rendre compte du monde qui était autour de lui. Je croisais son regard un bref instant. Assez du moins pour le voir figer sur place. Est-ce que cela était si spéciale de me voir ici ? Aucune idée.

Je le regardais donc aller au bar pour demander une bière. Il recevait à la place un thé glacé vu qu'il n'avait pas l'âge requis pour le breuvage demandé. Je venais de prendre la dernière gorgée de mon chocolat chaud lorsque le barman déposait les tickets. Je me rapprochais donc du bar en ne me rendant pas compte qu'Uraiko me regardait du coin de l’œil. Je déposais donc la tasse blanche sur la bar.

Merci encore.
Fais plaisir mamzelle.


Je tournais donc mon regard vers Uraiko et je baisais les yeux sur le champ. Il était gentil lors de notre pratique intensif avec le professeur. Je sentais mes joues rougir à vue d’œil.

Tu ... as vraiment bien joué tout à l'heure.

Je jouais un peu avec la racine des mes longs cheveux roux afin de me calmer. Du moins essayer.


Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 35
Points : 154
Puissance : 1 500
Voir le profil de l'utilisateur
35
154
1 500
MessageLun 15 Jan - 4:06
Ma vie a toujours été pas mal nulle jusqu’à présent. J’ai du mal à me faire des amis, parler m’effraie beaucoup, surtout en dehors de l’école … Là pour le coup c’est autre chose … Cette fille est super gentille avec moi pour des raisons que j’ignore. Pas que personne n’a été comme ça avec moi mais souvent c’était des gars ! Souvent des gars avec des alter nul mais elle, elle est quand même dans une filière héroïque … Moi aussi enfin je veux dire, elle aurait pas tant de raison de me parler, je sais pas comment réagir moi ! Je me sentais assez petit et insignifiant par rapport à elle mais quelque chose me fit penser qu’elle était peut-être plus timide qu’elle en avait l’air. Enfin … Elle prit finalement la parole. J’avais très peur de ce qu’elle allait me dire. « Tu ... as vraiment bien joué tout à l'heure. » Je cachais mes joues empourprée dans le col de mon manteau. Allez réfléchis ! Répond lui. Je tentai de prononcer une formule de remercîment standard mais un son incompréhensible franchis mes lèvres à la place … Merde. Maintenant je vais avoir l’air bizarre … Sous la panique, un petit rire nerveux s’échappa et je pris enfin la parole. « A-a-ah bon ? JE … Enfin merci … Je vais ça depuis longtemps du coup ben … »

Et remerde ! Je venais de dire un truc à surtout pas dire à une fille … J’aurais dû éviter de montrer que j’étais un geek asocial … J’allais dire que je faisais ça quand j’avais le temps mais la vérité était que j’avais beaucoup de temps … Et que parfois je le faisais même quand je ne l’avais pas … RIP le devoir de japonais que j’avais pas rendu la semaine dernière …Pourtant je m’attendais pas à avoir la visite d’une fille de ma classe. Mon tee-shirt Zelda, les pins’s sur mon sac dont du Skyrim du fallout et le logo de la Nintendo Switch, mon porte clé fallout 4 et ma coque de téléphone Assassin’s Creed, prouvait bien cette attrait plus que marqué pour le jeu vidéo … Je n’avais plus qu’à voir comment elle allait réagir. Je pris un bouffée d’air en souriant. Je devais avoir l’air le plus calme possible …


"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"

Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 138
Points : 415
Puissance : 1 150
Voir le profil de l'utilisateur
138
415
1 150
MessageLun 15 Jan - 5:31
Je jouais avec mes cheveux pour lever mes yeux bleutés par moment vers le sien. De le voir aussi timide que moi me faisait un brin rougir des joues. Je remontais donc mon collet de manteau également pour pas qu'il le voit. Je n'avais pas l'habitude de communiquer en face à face. J'avais disons ... plus de facilité à l'ordinateur vu qu'il n'y avait pas le contact physique et que nous avions tout notre temps pour répondre à ce que la personne nous écrit.

J'avais l'impression qu'il était un peu comme cela vu qu'il avait fait un bruit étrange suivit d'un rire nerveux avant de finalement me répondre. Donc, si j'avais bien compris, Uraiko était un peu comme moi. Une personne qui passait la plus part de son temps si pas tout son temps à jouer à des jeux vidéos. Je prenais le temps de regarder son chandail de Zelda ainsi que les autres éléments de jeux vidéo que je pouvais voir. Je riais légèrement. Il devait sans doute se dire que j'étais comme les autres filles qui ne jouent jamais ou qui se faisait passer pour une gameuse. J'avais du mal à parler. je baissais un peu le regard tout en me grattant le derrière de la tête. C'était à mon tour d'avoir un petit rire nerveux avant de sourire à Uraiko.

- Je ...

Je sortais donc mes coins d'arcade qui me restais dans les poches de mon manteau pour les montrer à Uraiko.

- Je ne suis vraiment pas douée pour parler ... donc tu voudrais jouer une partie ?

Je rapprochais les coins au niveau de ma poitrine tout en montrant un léger sourire à celui-ci. Je ne savais pas trop comment il allait réagir et je me sentais pas tout à fais à l'aise. Peut-être que je n'aurais pas du lui proposer et tout simplement jouer seule comme je le faisais normalement. Je commençais à avoir chaud et avoir un peu de mal à respirer. Je commençais presque à regretter mon choix de lui proposer.

- On jouerait au jeu que tu veux ... du moins. Si tu le souhaites. Je ne veux pas t'obliger non plus.



Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 35
Points : 154
Puissance : 1 500
Voir le profil de l'utilisateur
35
154
1 500
MessageMar 23 Jan - 1:50
Je ne comprenais pas pourquoi Chiaki était si agitée actuellement. Merde ! Je lui avais peut être fait peur … Je me grattais la tête en la regardant, elle détournait légèrement les yeux. Je ne savais pas ce que je lui ai fait et je m’apprêtais à lui demander alors qu’elle fouillait dans ses poches pour sortir des pièces d’arcade. Je clignais plusieurs fois des yeux tandis que les gens avaient semblés oublier ma présence. Elle avait ce genre de hobbies ?! Je la regardais légèrement bouche bée en buvant quasiment cul sec mon thé glacé pour me ressaisir. Finalement je m’enfonçai un peu plus en me prenant un glaçage de gencive. Je fis une grimace bizarre et vit que cela a pu surprendre Chiaki en face de moi. Soudain je me rappelais ! Au collège une fille m’avait fait croire qu’elle m’aimait ! Pour se moquer de moi ! C’était peut être le cas-là aussi ! Mais j’aurais l’air trop con de la soupçonner si elle était honnête … Elle bougeait les pièces et je les suivais du regard encore un peu surpris avant de loucher malgré moi sur sa poitrine. Je m’en détournais bien vite en espérant qu’elle n’ai rien vue.

Rougissant de plus belle je me grattai l’arrière de la tête. « Ahaha, j-je savais pas que t’avais ce genre de hobbies Uchida-chan ! » fit-je en riant. Sérieux … Je sais que les filles aiment passez du temps sur les arcades mais c’est souvent dans les quartiers branché. Et là c’est surtout un bar un peu geek, pas trop le genre d’endroit fréquenter par des lycéens. Je me levais alors, de manière un peu mécanique. Elle m’avait dit qu’elle n’était pas douée pour parler … Elle était seule elle aussi ? Je me sentis un peu honteux d’avoir douté d’elle et je pointai une machine du doigt. « On peut se faire des partie de Metal Slug si tu veux … C-c’est en coop ! » fis-je.

Uchida-chan est vraiment gentille avec moi, j’ai vraiment été bête de croire qu’elle voulait me tromper. J’avais choisi un jeu en coop précisément pour ne pas la froisser … J’veut dire ça se fait pas de ruiner la partie qu’on te propose de faire en s’y mettant à fond … Autant s’amuser ! J’eu un soupire. « E-est ce que ça te va ? » . fis-je en jouant nerveusement avec les cordons de mon pull.
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 138
Points : 415
Puissance : 1 150
Voir le profil de l'utilisateur
138
415
1 150
MessageMar 23 Jan - 6:12
J'attendais avec impatience la réponse d'Uraiko. Je me mettais dans tous ses états et tout cela parce que j'avais pris l'initiative de parler à un mec. Ma foi, cela paraissait que je n'étais pas dans mon élément. J'étais perdue dans mes pensées en voyant des scénarios variés dans ma tête. Tant des bonnes que des mauvaises. Je ne me rendais même pas compte de ce que faisais Uraiko devant moi.

Je n'arrivais pas à le regarder. Je fermais même les yeux un court instant pour me concentrer que sur ma respiration. Mon coeur battait la chamade, il fallait que je me calme. Je devais avouer que j'avais un brin sursautée lorsqu'Uraiko me parlait à nouveau. Sur le coup du stress, je me relevais rapidement la tête pour le voir. Il était rouge lui aussi. La situation semblait délicate pour les deux. Il semblait surpris que j'aie un passe-temps comme les jeux vidéos. Est-ce si rare qu'une fille joue à des jeux ? Je ne savais pas trop vu que cela n'était pas mon genre de parler aux gens et de récolter des info sur eux ou encore des analyser.

Bref, celui-ci se levait un peu comme un robot avant de pointer une des machines du doigt. Il me proposait une partie de Metal Slug. Un jeu coop. C'était la première fois que j'entendais le nom de ce jeu et cela pouvait peut-être ce voir sur mon visage. Mais étant quand même douée dans les jeux, je me disais que j'allais m'habituer rapidement et que je pourrais être une bonne partenaire de jeu. Puis, cela serait sympa de jouer ensemble plus tôt que de s'affronter. Du moins au début pour prendre le temps de se connaître un peu.

Uraiko prenait le temps de me demander si cela me convenait tout en jouant avec les cordons de son pull. Cela se voyait qu'il était autant timide que moi. Je riais un peu nerveusement avant de tendre ma main gauche vers les mains de celui-ci. Afin qu'il lâche les cordons de son pull et de partager une partie de ses coins avec lui avant de fermer les mains en pliant lentement les doigts de celui-ci. Ses mains étaient douces au toucher et j'avais figée pendant un moment à cause de cela. Je lui faisais un sourire ''angélique'' avant de prendre son autre main pour se diriger vers la machine de Metal Slug et d'insérer les coins nécessaire pour être le second joueur. Pas question d'être le personnage principal d'une histoire que je connaissais pas. Autant être un Luigi le temps de connaître les bases et j'allais voir par la suite. Je restais donc en silence en attendant que celui-ci se place. J'étais trop timide pour lui dire que je ne connaissais rien du jeu. De toute façon, il allait sans doute le remarquer très rapidement.


Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 35
Points : 154
Puissance : 1 500
Voir le profil de l'utilisateur
35
154
1 500
MessageDim 4 Fév - 4:25
Un enfant perturbé … c’est comme ça que j’étais vu avant. Le gamin étrange qui avait pas d’Alter par malchance … J’avais tous ce qui fallait pour les avoirs, mais je les avais pas … Et ça faisait de moi la cible de l’intérêt de chacun … Dont de celui des harceleur … J’ai été pas mal harcelé voire racketté au collège. Et cela me rendait triste … J’étais si faible … Personne ne me voulait comme amis, j’étais le gamin rejeté. J’ai pris ça sur moi et en cela je fus vraiment heureux quand mon alter était finalement apparu … Sauf que rien n’a changé, j’étais étiqueté comme le raté. Car mon comportement avait été influencé par ces années d’oppression et ainsi j’étais triste, un enfant qui s’assumait pas qui avait des complexe … A l’époque j’étais aussi assez enveloppé car mes angoisse m’avait conduit vers le refuge de la nourriture … Mais d’après les médecins, mon alter s’est exacerbé pendant ma puberté et a fortifier mon corps mais sans que je fasse d’exercice physique ? Ce que j’ai dû faire pendant de longue séance d’adaptation à mon alter qui comportait des risques pour moi. Et pendant tout ce temps jamais, jamais, une fille n’avait agis avec moi comme ça … Je suis censé réagir comment ?!

Elle semblait assez timide elle aussi, ce qui me conforta un peu. C’est marrant comme la timidité peut s’annuler elle-même. Enfin … Je souriais doucement alors que mes mains tremblaient, surtout quand elle les tendit vers moi. J’eus un petit mouvement de doigts étranges. Merde je dois arrêter d’être fébrile comme ça ! Elle s’approcha doucement et me prit les mains pour mettre les pièces dedans. J’avais du mal à tenir en place et je sentais ma peau qui picotait légèrement. Et la jeune fille devait le remarquer bien évidemment car mes yeux luisaient doucement de sa couleur irisée. Je la regardais, content de contenir le tumulte d’émotion qui grondait en moi.

Tout allait bien … Jusqu’à ce qu’elle me désarçonna avec un sourire. Elle me prit ensuite la main pour m’emmener sur la machine mais en arrivant avant de mettre mon jeton afin de sélectionner mon avatar, je ne pus contenir plus longtemps tout ce que j’accumulais et d’un coup pouf ! Un petit nuage de fumée multicolore fut projeté soudainement hors de mon corps. Je rougis énormément tandis que mon corps fumait encore un peu. « J-je suis vraiment désolé ! » fis-je, paniqué. Je dissipais la fumée avec ma main tandis que mes yeux se posèrent sur Chiaki. « B-bref … C’est assez facile comme jeu, super bourrin, suffit de viser à peu près et de tirer sur tous ce qui bouge. » fis-je en mettant le jeton. Le jeu était super facile, Chiaki le verrait bien assez tôt.


"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"

Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 138
Points : 415
Puissance : 1 150
Voir le profil de l'utilisateur
138
415
1 150
MessageMar 6 Fév - 18:12
J'étais donc en silence à côté d'Uraiko en attendant que celui-ci soit prêt à jouer. Je regardais pendant un court moment l'écran de la machine d'arcade étant un peu dans la lune lorsque je voyais un nuage multicolore. Tiens, cela n'était pas la première fois que je voyais cela. Je me retournais donc un peu la tête pour voir qu'effectivement Uraiko avait fait de nouveau un nuage de couleur et qu'il s'excusait à nouveau.

Il dissipait la fumée de sa main alors que je me posais des questions à propos de ce nuage. Est-ce qu'il faisait ce genre de réaction à chaque fois qu'il était avec une fille ? Je ne pouvais pas vraiment le savoir. C'était mignon et à la fois étrange vu que je ne savais pas la raison du pourquoi cela arrivait. Je me concentrais sur la voix de celui-ci. Il m'expliquait que le jeu était assez facile. Il fallait seulement bien viser et tirer sur tout ce qui bouge. Dans ce cas, j'allais sans doute me débrouiller.

- Dans ce cas, cela ne devrait pas être un problème.

Je riais un peu nerveusement juste avant que le jeu commence. Cela était assez simple en effet. C'était amusant de jouer à un jeu aussi simple des fois de temps en temps. Au début j'allais doucement et calmement, mais plus que le jeu avançait. Plus que j'appuyais rapidement sur les boutons. Faut croire que je voulais vraiment tirer sur tout ce qui bouge.

- C'est vraiment amusant comme jeu

J'étais concentrée sur le jeu, mais pas assez on dirait. J'avais entendu des adultes. Sûrement un couple qui parlait de moi et de Uraiko. Ils disaient que l'on était adorable à jouer ensemble. J'avais rougis à ses mots. Une partie de moi espérait qu'Uraiko n'allait pas le remarquer. Je me sentais un peu moins à l'aise. Vu que je savais qu'il y avait des gens qui nous observait et j'avais laissée passer quelques méchants dans le jeu. Je reprenais mes esprits en les tuant au dernier moment.

- Ouf, cela a passé proche.


Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 35
Points : 154
Puissance : 1 500
Voir le profil de l'utilisateur
35
154
1 500
MessageLun 19 Fév - 2:33
Uraiko tuait les ennemis également en sifflotant. Des collégiens les regardaient de loin, et Ura le savait, mais le jeune homme ne voulait pas troubler sa camarade qui jouait avec lui, donc il les ignorait simplement. Ses joues rosirent sous certain commentaires mais il garda son sérieux pour affronter les différents ennemis et un miniboss. Le jeune homme bougeait moins fluidement qu’à son habitude, sa camarade le distrayant légèrement. Il faut dire qu’il n’était pas habitué à jouer avec une personne physiquement présente, encore moins une fille et mignonne en plus ! Tapotant nerveusement sur les commandes je me demandais alors si mon charme avait level up. Sérieux j’ai jamais attiré de fille avant. Et puis mince quoi, je ne peux pas laisser un blanc en jouant. « Tu te débrouille bien pour un premier essais ! » dis-je en butant nerveusement sur la fin. J’avais manqué de dire « pour ta première fois » mais j’ai pensé que y’avait trop de sous-entendu.

Le patron du bar posa des boissons offertes sur les tables à côté des machines destinées aux verres et revint derrière son comptoir en pouffant, amusé par mon attitude probablement. Le miniboss venait d’être vaincu alors qu’un tank en pixel nous attendait pour continuer la mission. Tirer partout suffisait pour gagner généralement dans les modes les plus simples, et j’avais déjà testé les modes assez difficiles de cette borne. J’étais mort quelque fois avant de pouvoir le faire les yeux fermé. Mais maintenant je connaissais ce niveau par cœur. J’espérais au moins que Chiaki serait pas trop dérangée par mon expertise … Je la conseillais au mieux pour l’aider et aussi histoire de briser le silence. Cependant je voulais me pencher et nos épaules se touchèrent quand je voulu regarder quelque chose de son côté. Mes joues s’empourprèrent et je me redressais alors, sans un mot en plus, juste un air légèrement embarrassé sur le visage.


"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"

Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 138
Points : 415
Puissance : 1 150
Voir le profil de l'utilisateur
138
415
1 150
MessageLun 19 Fév - 3:32
J'avais passé proche que des ennemis se rapproche de nous. Mais, passez proche ne compte pas n'est-ce pas ? je souriais légèrement alors qu'Uraiko me disait que je me débrouillais pour ma première fois. Bon il avait un peu buter vers la fin. Mais, cela restait tout de même sympa de sa part. Cela était la première fois que je jouais à ce jeu. Bon , il n'était pas compliqué heureusement pour moi.

Cela faisait un bon moment que l'on jouait au jeu. On avait affronté encore plusieurs vague de montres ainsi que des mini-boss. Je commençais même à avoir un peu mal au mains. N'étant pas habituée de jouer avec les machines d'arcades. Cela restait très amusant à jouer. Cela était gentil également de la part de celui-ci de me conseiller sur le jeu. Cela aidait clairement à m'améliorer et à mieux cerner le jeu en question. Je faisais des légers sourires pour le remercier. N'ayant pas la force ou le courage de lui dire directement. Cela était peut-être trop tôt pour être totalement franche avec lui. Mais, je me sentais déjà un peu plus à l'aise qu'au début.

Je continuais de jouer lorsqu'Uraiko se tassait un peu vers moi et m'accrochait l'épaule. Je le regardais du coin de l’œil alors que je sentais mes joues rougir un peu.

-Oh Attention le BOSS !

Il n'était plus permis d'être distrait par le partenaire. On devait affronter le grand Kraken qui se trouvait devant le tank. Le but était d'abattre toutes les tentacules de la créature avant de pouvoir donner le dernier coup en pleine tête. Cela était un peu plus difficile que les niveaux précédents. Par contre, on pouvait voir à l'écran le mot VICTORY. On avait réussit à éliminer le boss et faire le tour du jeu.

- Super on a réussit.


Sur un élan de joie, je serrais Uraiko dans mes bras tout en continuant de sourire. C'était quelques secondes plus tard que je me rendais compte de mon action. Je devais être rouge comme une tomate quand j'avais cessée de l'enlacer.

- Pardon ...


Je regardais par la suite l'heure sur mon cellulaire. Maudit , il était déjà aussi tard. Le temps avait passé si vite. J'allais devoir retourner chez moi. Je regardais rapidement sur le net pour voir l'horaire des autobus et ... merde. Aucun ne retournait chez moi. Arggg j'aurais du faire un peu plus attention. J'allais faire quoi moi à présent. Je soupirais légèrement me retrouvant sans issu de secours.

-Je ... devrais retourner chez moi. Mais, je n'ai pas de bus pour retourner et ma tante n'es sûrement pas à la maison.




Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 35
Points : 154
Puissance : 1 500
Voir le profil de l'utilisateur
35
154
1 500
MessageMer 7 Mar - 3:23
Le Boss était très classique, rien de bien original comme j’avais pu voir dans mon run de Persona 5. Ici les patterns était les mêmes et les mécanique pour le vaincre similaire à la plupart des jeux de bourrage. Un sourire aux lèvres et un éclat de détermination dans les yeux, je me remis à pianoter pour habilement éliminer un grand nombre de tentacules, laissant Uchida-chan en faire une partie. En un rien de temps il était fini. Satisfait je lâchais les manettes avant de sursauter en ayant un mouvement de recul devant l’explosion de joie de ma partenaire qui me rapprocha d’elle bien vite dans une étreinte qui ne me laissa pas indifférent. Une légère volute de fumée colorée s’échappa par mes narines alors que mes joues devinrent cramoisies. Elle me lâcha au bout d’un moment et je pus remarquer que la jeune fille semblait avoir honte de son geste, ses joues le démontrant. Elle s’excusa alors. « C-c’est pas grave du tous ! » fis-je en détournant le regard.

Evidemment je ne lui en voulais pas ce n’était pas mon genre. Je la voyais alors regarder l’heure et les horaires des trains avec un visage qui semblait assez inquiet. J’allais lui demander ce qui ce passe avant qu’elle ne se lamente. Pour ma part c’était assez facile, ma ligne de métro était surtout automatique donc pas de conducteur. « Je ... devrais retourner chez moi. Mais, je n'ai pas de bus pour retourner et ma tante n’est sûrement pas à la maison. » fit-elle. Je fus légèrement interloqué. Au japon les attouchements sexuel et ce genre de chose sont légion, même si elle ne risquerait pas grand-chose à rentrer de nuit, vu le faible taux de criminalité. Mais tous de même, c’est risqué je peux pas la laissez marcher tous ce chemin seule la nuit ! Mon cerveau carburait légèrement pour trouver une solution viable. L’Hôtel ? Elle n’aurait sûrement pas beaucoup d’argent, même si je pourrais le lui prêter, mais une écolière qui irait dormir à l’hôtel toute seule c’est risqué aussi … Alors … Elle pourrait aller chez une amie mais si elle pouvait elle y aurait penser directement je pense …

Au fur et à mesure que je réfléchissais une pensée me traversa l’esprit et mes joues se tintèrent de rouge. Non non, c’était un peu trop … Bizarre de demander ça à une fille … Surtout à une camarade de classe ! M’enfin … Elle en avait besoin donc je ne fais que proposer service ? Raaaaah, comment je vais faire pour formuler ça bien ? « Si tu veux je t’enmène chez … » Raté. « Euuuh, pardon, Uchida-chan ! » fis-je. « J-je voulais dire que … Mon appart est pas très l-loin … S-si tu veux, j-je peut t’héberger … Je vis seul donc bon … » C’était beaucoup mieux déjà.
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 138
Points : 415
Puissance : 1 150
Voir le profil de l'utilisateur
138
415
1 150
MessageMer 7 Mar - 23:44
Je venais de le serrer dans mes bras. Mon visage était rouge lorsqu'il me disait que cela n'était pas grave du tout. Celui-ci détournait un peu le regard. Est-ce qu'il m'en voulait de l'avoir enlacer sans le prévenir ? Ou que au contraire cela ne le dérangeait vraiment pas. Argg je n'étais pas douée pour analyser les gens. Est-ce que c'était la vérité ou un mensonge.

Bref, Je devais retourner chez moi. Cependant, je n'avais plus de moyen d'y retourner et ma tante n'était sans doute pas à la maison. Je n'avais pas d'ami(es) sur qui je pouvais compter pour dormir chez eux cette nuit. Je commençais à sérieusement me demander si j'allais trouver une solution pour tout cela.

Je commençais à paniquée dans ma tête. Je m'imaginais des scénarios de toutes sortes. Cela pouvait sans doute se voir sur mon visage d'ailleurs. Je débitais les cents pas proche d'Uraiko lorsque celui-ci m'adressait de nouveau la parole. Il venait de me nommer Uchida-chan. Cela devait être sérieux ce qu'il allait dire. Plus qu'il parlait plus que je détournais le regard. Uraiko m'invitait chez lui ?

Cela n'était sans doute pas facile pour lui. Premièrement de me le demander , mais aussi de proposer une fille à aller chez lui. Je relevais donc mes yeux bleutés pour le regarder droit dans les yeux tout en ayant un léger sourire sur les lèvres.

- Bien ... si cela ne te déranges vraiment pas. Je serais contente d'aller chez toi.

Je baissais mon regard par la suite. Il semblait être un type bien. Puis, c'était toujours mieux que de se promener seule le soir non ? Bref, je laissais un texto à ma tante pour la prévenir pour pas qu'elle s'inquiète.

- Je ... te suis.


Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 35
Points : 154
Puissance : 1 500
Voir le profil de l'utilisateur
35
154
1 500
MessageJeu 15 Mar - 18:38
La situation se compliquait de mon côté, mais j’étais plutôt fier de moi. D’habitude je ne pouvais pas avoir de conversation avec une fille sans transpirer abondamment, avoir des bouffée de chaleur et toussa … Mais là ça allait. Je me sentais plutôt à l’aise. Fin autant que je puisse réellement l’être. Je pris mon téléphone et regarda alors les actualités, mon doigt tapotant l’écran frénétiquement. « Apparemment un vilain est en cause dans l’absence de transport … Vol avec utilisation d’Alter. Il a été neutralisé. » fis-je en lui montrant la news. C’est fou, le nombre d’attaque de vilain ces temps-ci. Mais bon je vais pas me plaindre, ça nous donne du taff au final … Fin’, au héros pro, moi je suis juste un élève … Je pris mon sac en bandoulière et remis mes lunettes, une monture un peu geek, noire mat. « Bon on y va ? » fis-je en sortant du café. Je pris alors le chemin de la station de métro et, heureusement, ma ligne était encore desservie. La lumière du jour commençait à faiblir alors que les lampadaires commencèrent à se parer de leurs éclats dorés pour nous offrir une luminosité satisfaisante.

Intérieurement c’était le bordel … J’allais faire venir une fille chez moi … Mais je n’étais pas vraiment prêt … Surtout que y’avait un certain Bazard … Seule les figurines, consoles et autres boîtes de jeux étaient soigneusement rangée. Sinon des vêtements traînaient par terre et j’avais pas fait la vaisselle hier … J’avais un raid sur TESO aussi … Pas eu le temps. Je montrai alors le chemin à Uchida-chan, montant les marches métalliques du métro avec prudence pour éviter de glisser sur le sol légèrement verglacé. Le train arriva bien vite et nous conduisit à le dernière gare avant l’embranchement qui menait vers chez Chiaki qui semblait en effet fermé. Le métro pris l’autre chemin me menant vers mon quartier, un espace composé de petit commerce et de supermarché de petite taille qui fermaient boutique. J’avais déjà fait mes courses … Le reste des bâtiments étaient des appartements. Je posai mon bracelet sur le digicode qui se déverrouilla. J’avais acheté ce porte badge sur internet … Est-ce que ça intéresse quelqu’un ? Pas du tout.

Peu après j’ouvris la porte de l’appartement à l’ancienne cette fois, avec des clés. En ouvrant la porte on pouvait voir que un tas de vêtements se trouvait dans un coin, que certain meuble commençait à être poussiéreux, sauf celui ou différente consoles était posée, une par étagère et également les jeux et les figurines. J’ouvris ma besace pour prendre la Switch que je remis à sa place sur son socle. « D-désolé pour le bazard, je m’attendais pas à recevoir quelqu’un un jou … A recevoir quelqu’un ici … » fis-je en riant nerveusement. « Le canapé peut être déplié en lit … Donc si besoin … » fis-je. Je mis mes mains dérrière mon dos pour cacher le fait qu’elles tremblaient un peu, en essayant d’avoir nonchalant. Je savais pas trop ou me mettre dans mon propre appart … J’espère juste qu’elle n’allait pas se sentir mal à l’aise.


"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"

Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 138
Points : 415
Puissance : 1 150
Voir le profil de l'utilisateur
138
415
1 150
MessageSam 17 Mar - 6:56
Je m'apprêtais vraiment à aller dormir chez Uraiko ? Bon j'étais gênée juste à y penser, mais cela était toujours mieux que de me promener toute seule dans les rues la nuit et de courir des danger plus terrible les une que les autres. Celui-ci m'expliquait qu'il y avait eu une attaque d'un vilain et c'était la raison du pourquoi qu'il n'y avait plus de transport pour retourner chez moi.

- Pour vrai ?

Il me montrait par la suite l'annonce en question. Et oui c'était vrai. Heureusement pour moi que je n'avais pas prit le chemin du retour plus tôt. Sinon, j'aurais été une des victimes du vilain. J'avais eu quelques frissons dans le dos juste à y penser, mais cela disparaissait rapidement vu que cela n'était pas la réalité et que je me trouvais auprès d'Uraiko. Il me demandait par la suite si on y allait. Vu que j'avais déjà dit que je le suivais. J'attendais seulement que celui-ci soit prêt avant d'hocher positivement de la tête et de le suivre.

On prenait donc le chemin qui nous menaient au station de métro. Une fois à l'intérieur , il y avait non seulement des affiches pour annoncer que le métro pour aller chez-moi était annulé à cause de l'attaque mais tout le long du trajet, des annonces vocales nous indiquaient qu'il était impossible pour l'instant de retourner dans mon coin et que les gens serraient prévenu quand cela serait de nouveau possible. Cela ne devrait pas être très long à arranger vu que le criminel était déjà appréhender. Il suffisait seulement de l'éloigner de la station de métro et de remettre le tout en marche. Cependant, j'étais déjà épuisée et j'allais sans doute même pas être capable de retourner chez moi dans l'état que j'étais.

Uraiko utilisait un bracelet pour entrer dans le bloc appartement. C'était tout à fait intéressant à voir. Cela paraissait qu'il aimait bien la technologie. Je devrais peut-être penser à faire la même chose pour chez moi. Je regardais un peu la peinture sur les murs pendant qu'il ouvrait la porte de sa demeure avec une clef standard. Quand il ouvrait la porte, je voyais bien le tas de linge dans un coin. Je voyais surtout toutes les consoles de jeux vidéo qui étaient rangé à la perfection. Il me disait qu'il était désolé du bazar. Qu'il ne s'attendait pas à avoir de la visite ici et que le canapé pouvait devenir un lit. Pour le bazar, cela n'était pas un problème pour moi. Je faisais autant dans ma chambre si pas plus et sûrement que si j'avais mon propre appartement que ... cela serait la même chose. Je ne disais pas un mot au départ, je regardais surtout l'allure du logement et je me dirigeais vers les étagères pour voir les jeux qu'il possédait. Il en avait tellement. Je sentais que j'allais bien m'entendre avec lui.

Je me retournais finalement vers lui. Je voyais qu'il n'était pas tout à fait à l'aise et cela devait être de ma faute. Puis, de sentir cela de la sorte, me faisait sentir mal à mon tour. J'étais donc un peu plus timide pour lui demander par la suite.

- Est-ce que ... tu pourrais me prêter hum ... des vêtements pour la nuit ? Je n'ai ... pas de linge de surplus sur moi et j'aimerais ne pas dormir dans le linge que je porte actuellement ...


Je secouais rapidement mes mains devant moi tout en souriant nerveusement.

- Mais si tu ne veux pas cela ne me dérange pas du tout ah ah ah ...


Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 35
Points : 154
Puissance : 1 500
Voir le profil de l'utilisateur
35
154
1 500
MessageLun 9 Avr - 3:01
Je venais de poser mes clés sur la console, le meuble cette fois, qui se trouvait dans l’entrée de mon appartement. Je prêtai alors à Chiaki une paire de chausson, étant donné que nous avions laissé nos chaussures dans le Genkan. L’appartement ne se distinguait pas seulement par ses multiples consoles mais également par de multiple tableau métallique allant par trois tous de la même game. Ces tableaux représentaient les silhouettes sombres de personnage de jeux vidéo, en commençant par les trois starters de la première génération de Pokémon, positionnés en ligne sur le mur au-dessus d’une petite commande minimaliste en bois sombre. Nous avions également un mur avec trois tableaux issus du jeu Persona 5 positionné légèrement de travers pour correspondre au style du jeu, au-dessus d’un fauteuil simple posé devant une petite table éclairée par une lampe tetris à composer sois même. Mon Mac se trouvait dessus, c’est l’ordi que j’utilisais pour travailler, qui était déjà assez vieux, je n’ai pas l’argent pour me payer d’autre machine de ce genre. J’ai économisé presque un an déjà pour mon PC de jeu … Une vitrine était posée dans un coin avec plusieurs figurines de divers univers, contre le mur blanc qui détonnait avec le sol sombre et la moquette rouge de la chambre qui accueillait le dernier set de tableau venant de l’univers de The Elder Scrolls cette fois. Dans la chambre se trouvait également un bureau avec le PC monté par moi, donc le clavier Chroma éclairait doucement la pièce.

Et j’étais dans mon appart avec une fille … Bordel je ne peux pas m’arrêter sur le décor comme ça ! Je regardai alors Chiaki en souriant timidement. Que faire que faire ? J’allais prendre la parole quand elle se mit à parler et chacun des mots qu’elle prononça me fit rougir un peu plus. Du … Du linge ? J’en avais bien sur la n’étais pas le soucis mais bon. « Je veux bien mais à part des boxers et des teeshirts large je n’ai pas grand-chose … J’ai des joggings mais tu vas nager dedans ! » fis-je en riant. Je partis alors vers ma chambre pour chopper de quoi mettre la jeune fille à l’aise. Pendant que je prenais des vêtement je ne pus m’empêcher de me mettre un coup sur le haut du crâne pour me punir de pas être plus courageux, sérieux, je la rendais mal à l’aise … Enfin je pense que le mieux au final est de prendre les choses comme elle vont et de ne pas se prendre la tête.

Je revins alors dans mon salon/salle à manger pour donner des vêtements de garçon et une serviette propre à ma camarade. « Fais comme chez toi, et désolé j’ai rien d’autre. » fis-je. J’avais profité d’être rentré dams ma chambre pour me changer à l’abri du regard de Chiaki. Je portais maintenant un teeshirt et un short d’intérieur. Doucement j’alla alors vers la cuisine, ouvrant le frigo pour constater qu’il était vide … Les courses … « Bon je vais devoir commander … » soupirai-je. « Tu à faim ? » demandai-je à Chiaki en prenant sur moi pour ne pas éjecter de nuage. C’était déjà assez gênant les première fois …


"The most powerful weapon on earth is the human soul on fire"

Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 138
Points : 415
Puissance : 1 150
Voir le profil de l'utilisateur
138
415
1 150
MessageLun 16 Avr - 6:10
Je venais de demander à Uraiko si je pouvais lui prêter des vêtements pour la nuit. Bon , je n'étais pas tout à fais à l'aise de lui demander. Mais, je ne voulais pas non plus dormir dans le linge que je portais présentement. Il semblait rougir à ma demande. Il avait pensé à quoi exactement ? Ou est-ce que c'était ma question qui était gênante ? Je ne savais pas trop, mais il répondait qu'en effet, il pourrait m'en prêter. Super, même si cela était un peu trop grand, cela ferait l'affaire pour la nuit. Je lui faisais un léger sourire alors que celui-ci riait.

Celui-ci me laissait un petit moment seul, ce qui me permettait de regarder les tableaux métalliques et tous autres décorations liés à des jeux vidéo en tout genre. Je reconnaissais aisément les trois pokémon de départ de la première génération. J'avais une préférence pour Salamèche. Oh et les tableaux sur le thème de Persona5 c'était tout à fait sublime. Je devrais finir le tour du jeu d'ailleurs. Je rigolais un peu à cette idée lorsqu'Uraiko faisait de nouveau surface. Celui-ci me disait de faire comme chez moi alors qu'il me tendait quelques vêtements de garçon ainsi qu'une serviette. Cela serait une bonne idée d'aller se laver avant de se changer. Je me promenais dans l'appartement pour trouver quelques instant plus tard la salle de bain et déposer le linge ainsi que la serviette à un endroit quelque conque en entendant le jeune étudiant dire qu'il allait devoir commander. Il me demandait également si j'avais faim.

Je ne voulais pas non plus trop lui en demander. C'était déjà bien aimable de sa part de m'accueillir chez lui.

- C'est vraiment aimable de ta part.


Je m'en allais continuer mon idée lorsque mon ventre gargouillait comme si je n'avais rien mangée de la journée.

- Et oui , j'ai un petit creux. Tu commanderais quoi ?

Je prenais le temps de fermer la porte. Enfin c'était ce que je pensais. Celle-ci était entre-ouverte alors que je me trouvais dos à celle-ci. Je tournais les robinets de la douche afin de mettre la température de l'eau à mon goût et une fois cela fait, je commençais à enlever mes vêtements un par un.


Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» How to play skaven?
» [LNL] NOSB en "print & play" payant
» HoN est free to play!
» Petit coin de rôle-play, version OURS !
» swtor free to play

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Centre-ville-
Sauter vers: