:: Gestion des personnages :: Présentations :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tornbjorn Vorskull. Héro dans la tête, mais monstre dans le sang. fini.

avatar
Tornbjorn Vorskull
Élève de première année
Messages : 1
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Nov - 13:45
image_banniere
• Nom : Vorskull
• Prénom : Torbjorn
• Surnom : Le monstre.
• Age :  16 ans.
• Sexe : Homme.
• Groupe : Etudiant. première année en héroïque Classe C
• But : Protégé les gens et apprendre à maîtrisé la bête intérieur.
Cette alter des plus étrange vous est souvent présentez comme une malédiction. Enfin pour ce qui ne savent pas se contrôler.

L'alter de notre cher petit patient est une activation, ce qui fait qu'il se transforme en une grande créature, ressemblant trait pour trait à un wendigo... A quelque point prêt.  Déjà pas d'organe qui pende, et de jolie vu sur ses organes, son corps devient aussi plus solide, ses muscles sont beaucoup plus développé, ses jambes se modifie et deviennes un poiles plus animal, lui assurant des chutes amorties s'il tombe de haut... Bon pas trop non plus. Et cela lui permet de se déplacer plus vite. Pas aussi vite qu'une personne qui à un alter uniquement basé sur ça, mais quand même il se défend bien.

Après cette petite présentation passons à la partis épineuse. Les LIMITES.

Parce que toute personnes en possède. Pour l'instant il n'a accès que a 10% de son pouvoir, si il tente de dépassé cette limite, il entre en ce qu'on appelle " Hyperfase" et devient incontrôlable, plus fort et plus rapide. Après les dégât sur lui même son énorme, perte de sang, douleur horrible, trouble de la personnalité. Possibilité de schizophrénie, et Et un temps de repos obligatoire de 1 mois. Et rétrécissement pendant un temps indéterminé.

Si il n'utilise que 10% lors d'un combat il sera juste un peu fatigué, voir épuisé, sans oublié les douleur du à la transformation.

Lorsque vous demandez au jeune homme nommée Tornbjorn Vorskull, de venir pour un examen médical, le jeune homme arrive habiller d'une veste en cuir qui semble assez usée, et rafistolé, il mesure dans les 1m58... peut être 1m54 dure de deviné, à cause de ses chaussure à semailles très épaisses, les bottes ressembles a des chaussure militaires en bonne états.


Vous lui demandez de se déshabiller ce qui le fait d'abord rougir, puis il s’exécute, retirant ses vêtement dévoilant une peau pâle et un corps assez musclés pour un ado de 16 ans, et des cicatrices, une proche du cœur, une bien voyante sur les abdominaux et une cicatrices sur chaque mains. sa peau fait un contraste avec ses yeux, et ses cheveux qui sont aussi noires que du charbon.  Lorsque vous lui demandez d'utiliser son alter, il se met d'un coup à grandir, des bois de cerf qui semble être plus solide, viennes poussé sur sa tête, sa mâchoire et son crane se transforme peu à peu pour laissez voir une créature digne d'un filme d'horreur, une fourrure épaisse vient alors couvrir son corps. Ses deux yeux devienne alors noir et blanc. Vous, vous approchez du jeune homme, monté sur un escabeau pour pouvoir mesuré sa taille, et vous touchez donc ça fourrure pour vous aidez alors qu'il reste immobile, ça fourrure est aussi douce que celle d'un renard argenté,
mais bien plus solide. Ses cornes, ou bois, sont extrêmement solide, lorsque vous tappé dessus, vous avez plus mal que autre chose.

Et à la fin de ce petit amusement et cette examen vous le mesuré sous cette forme bestiale, il mesure 2m40, il à l'air froid, il a un sourire carnassier, et fait un contraste énorme avec la forme humaine.

Vous êtes la psychologue, et vous avez contacté le jeune Tornbjorn dans votre bureau pour mieux le connaître, le cerner et autre, vous avez lu dans son dossier qu'il avait vécu plusieurs épreuves traumatisantes, vous l'avez donc convoquer, il entre très timidement après que vous lui aillez autorisé ce qui défini déjà un peu le portrait du jeune homme. C'est quelqu'un d'assez Timide et discipliné . Il reste debout au fond de la pièce avec un regard assez Perdu... Voir méfiant., pas au bord de la paranoïa, mais bien méfiant pour un jeune homme, après quelque longue minutes à essayer de le faire venir sur le divan, vous le faite venir, timidement vers vous pour s'asseoir sur le divan, vous commencer à posé quelque question tel que " Ou habite tu ?
Ou sont t'es parents, ou bien des question plus simple tel que " Quel est ton plus grand rêve." Quel musique aime t'il ?" Il refuse de répondre à  vos deux première questions vous pouvez sentir que c'est un point sensible. Mais cependant il répond volontiers au autres

Son plus grand rêve est de volé tel un oiseau, Il aime le Dubstep et le métal

Cependant lorsque vous lui demandez quel est sa plus grande peur, il vous répond. "Je n'ai peur de rien appart de moi." Et il refuse de vous donnez plus de détaille jouant la carte du silence, cependant lorsque vous lui présenté quelque chocolat, vous ne voyez même pas la boite disparaître quel se retrouve déjà vide, il semblerai qu'il aime BEAUCOUP le chocolat. Alors que vous lui redemandez de façon très gentille il vous répond timidement que lorsqu'il utilise son alter il sent un sentiment de puissance, et qu'il devient bestial, il en a peur car il ne veut pas faire de mal au gens. Lorsque vous lui demandez ce qu'il ressent appart cette bestialité et ce sentiment de puissance.

Il prend alors du temps à répondre. Puis ensuite avec un sourire nostalgique il répond " C'est comme une musique qui commence doucement, jusqu'à ce quel explose et devienne  aussi brutal et violente que la colère d'un enfant qui à vu ses parents mourir." Puis il arrêta de parler pendant toute la séance, même le chocolat ne vous aida point. Il semblerai qu'il déteste parler de son enfance.

Revenons il y à six ans. Le jeune Torn venait d'avoir ses dix ans, il était l'enfant le plus heureux du monde,
sont père venait de lui offrir une guitare lui apprenant à en joué, le petit garçon avait un don pour la guitare, mais aucun signe d'alter, cela rendait triste ses frères et sœurs qui eux avait ne pouvait pas joué avec lui. Lui aussi était triste, mais il se rattrapai en jouant de la guitare, étant considéré comme le plus faible de la familles le père se mit peu, à peu à l'ignoré. Durant toute l'année le jeune homme passa deux mois sans parler à sa famille,
puis arriver au jour de ses onze ans, ce jour maudit. Ce jour les frères et sœurs lui allait fêté son anniversaire, mais les parents eu avait dit qu'il allait devoir partir soit disant pour allez chercher un gâteau. Un gros gâteau qu'il disait, mais au retour, le petit Torn fut le premier surpris, papa était la... Tenant maman du sang coulant des deux, le père alla posé la mère dans le canapé et donna une clé à son fils lui disant en pleurant. Il l'avait attacher autour du coup de son fils.

Prend cette clé et fuit ! Ils ne doivent, jamais trouver cette clé ! Va chercher t'es frères et sœurs et fuit ! il amena ensuite le jeune Torn dans une salle étrange, lui donnant un deux lances fusées puis il lui dit d'allez chercher ses frère et sœurs et de fuir encore une fois, ce que le jeune Torn fit sous le choque aillant pris conscience de tout. Sa mère était morte. L'adrénaline monta il était plus rapide que d'habitude, il arriva alors la où ils étaient, il hurla d'une voix forte qui sorti de lui comme si une force avait poussé au fond de lui. On dois fuir la maison !! Cela fit tremblé les vitres.

Après de longue minutes d’hésitation entre c'est une blague et c'est quelque chose de grave, le père arriva et fit partir les enfants demandant de suivre les instruction de Torn

Les autres le suivirent, il passa alors les lance fusées de détresses à ses deux plus grand frères. et fit fuir le reste la où les enfants était sensé attendre le père... Ou la police.

Le jeune torn parti alors chercher son père pour le convaincre de venir, mais lorsqu'il arriva il trouva son père... Décapité, puis il tourna lentement la tête vers une ombre et vu cinq personne, l’adrénaline était trop forte, il perdu "connaissance.

Les enfants fur sauvé, mais tout ce qu'on retrouva ? sept corps, les deux parents, le corps de la mère avec une balle dans la tête une tête trancher trop bien coupé pour que se sois le même tueur. Par rapport que au cinq autre, qui on été déchiqueté, arracher, démembré, les côtes manquant même sur certain corps.

Le jeune homme à été trouver couvert de sang, nue, avec une clé autour du coups, et blessé plutôt gravement, il fut sauvé des griffes de la mort au dernier moment. L'enfant plongea pendant longtemps dans un mutisme des plus étrange. Pendant longtemps personnes ne pu lui parler. Appart lorsque cela était extrêmement utile, pour innocenté par exemple. Après cela il fut envoyer au japon par une agence, de protection à témoin, ou il appris le japonnais, il fut adopté par une héroïne appelé Lucie Gloonbee, le jeune homme fut inscrit  le jeune homme appris alors le japonnais et passa plusieurs test, il passa même le tests d'entré a U.A dans la filière Héroïque. Il arriva dans les 5 premier aillant fais un carnage Ce qui rendit heureux Lucie. Sa nouvelle Maman. L'encourageant à continuer.

Il a aujourd'hui 16 ans.  

image_footer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Johan R. Grant
Élève de troisième année
Messages : 195
Points : 25
Puissance : 2 300
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Nov - 17:43
Sorry du retard !

Voilà ta note :

Longueur : 150 / 400
Orthographe : 50 / 300
Style : 300 / 700
Originalité : 200 / 600
Autres bonus : 100 (première année)

Total : 800

Va jouer !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: