:: Gestion des personnages :: Présentations :: Prédéfinis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

James Carter - Vilain [Disponible]

avatar
Messages : 46
Points : 4
Puissance : 1 900
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Oct - 15:45
image_banniere
• Nom : Carter
• Prénom : James
• Age : 28 ans
• Sexe : Masculin
• Groupe : Vilains
• But : Intégrer la Ligue des Vilains et faire chuter les héros de leur piédestal doré.
• Avatar utilisé : Peter Quill / StarLord - Guardians of the Galaxy
Cosmic Rythm.
James émet sans cesse de la musique autour de lui. Le casque qu'il porte lui permet de la rendre audible ou non par les personnes extérieures.

Le rythme de la musique permet d'influencer le corps humain : augmentation légère des réflexes et de la force, ou au contraire une diminution de ceux-ci. Pour handicaper un adversaire, James peut également jouer des chansons qui feront battre le cœur plus vite, ce qui peut provoquer des douleurs dans la poitrine ou des essoufflements. Mais James, bien qu'habitué, n'est pas non plus insensible aux effets néfastes de sa musique. De la même manière, il est limité à une musique à la fois, et donc à un seul type d'effet en même temps. Toutes les personnes entendant la musique en subissent les effets, qu'il s'agisse d'alliés ou d'ennemis.

Lorsqu'il dort, sa musique s’adoucit et devient une berceuse à peine perceptible, semblable à un léger ronflement. Elle n'a alors aucune vertu particulière.




Elyah Kinta
Son ex. A l'époque, ils appartenaient tous deux à un clan Yakuza et ils ont gravit les échelons ensemble. A force d'être partenaires, ils ont finit dans le même lit. Jusqu'au jour où elle a révélé son vrai visage, celui d'une héroïne qui était là en tant que sous-marin. James a fait de la prison, mais il ne lui en tient pas vraiment rigueur, il espère au contraire pouvoir lui ouvrir les yeux sur le monde trop parfait des héros.





Jovial. James a très souvent un sourire aux lèvres. Comique raté à ses heures perdues, il essaye toujours de détendre les atmosphères les plus tendues, et ce même s'il échoue la plupart du temps.
Rapiat. Un sou est un sou. James n'est pas un grand partageur, et il est également très économe. Enfant de la rue, il protège bec et ongles ce qui lui appartient.
Enfantin. Grand casse-cou, James s'amuse partout et avec un rien. Un bout de papier qui traîne, un caillou, un laser destructeur, il ne faut pas grand chose pour l'égayer et le faire replonger en enfance.
Joueur. Adepte des jeux de cartes, il a apprit très jeune à tricher et à mener les parties dans son sens. Ce qui lui a déjà valu pas mal de problèmes.
Manipulateur. Véritable Don Juan, James sait que son apparence ne laisse pas indifférent et il sait s'en servir pour manipuler les esprits les plus faibles. Si seulement cela s'arrêtait là, il est également un bon stratège et il essaye le plus souvent d'avoir un coup d'avance sur les autres.
Musicophile. Grand fana de musique, il collectionne dans sa tête des milliers de titres, piquant dans tous les genres. Il faut bien ça pour alimenter son Alter !




James parle peu de son enfance, ou alors il la romance toujours à fond. On se doute qu'il était orphelin jeune et qu'il a dû apprendre très tôt à se débrouiller par lui-même.

Vers ses sept ans, il est placé en famille d'accueil et grâce à eux il entre à l'école. Déjà à cet âge-là, les hobbies de James diffèrent de ses petits camarades. Alors que la plupart se prenaient pour des super-héros, James restait dans son coin à écouter de la musique. De temps en temps, il était intégré aux jeux, mais soit en tant que méchant, soit en tant qu'enceinte mp3.

A quinze ans, il tente d'intégrer UA, mais il a alors un lourd bagage disciplinaire et il sera recalé sans autre forme de procès. Il se met alors à traîner de plus en plus à l'extérieur, et l'année suivante, il quitte le domicile familial et s'installe avec une bande d'amis dans les bas-quartiers. La vie est rude, mais elle lui plaît.

Du haut de ses dix-huit ans, il décide de gagner un peu d'argent par d'autres moyens que les jeux et les petits boulots. Il devient dealer de drogue et intègre un groupe de Yakuzas. D'abord considéré comme une recrue sans importance, il étonne de par son intelligence et par son caractère coloré. Ses efforts sont bien vite récompensés, et il obtint le droit de recruter des gens pour le clan.

Âgé de vingt ans, il fait la connaissance d'Elyah dans un bar. Avec son côté dure à cuire, il est persuadé qu'elle pourrait être un bon élément pour le clan, ce qui se révélera plus tard être un très mauvais calcul de sa part. Elle lui est très vite attachée en tant que partenaire, et pendant les cinq ans qui suivirent, ils ne se quittèrent que très peu. Les sentiments s'en mêlèrent, et ils finirent par se considérer comme étant ensemble.

Vingt-cinq ans. Son monde s'écroule. Les chefs et toutes les têtes les plus importantes du clan sont arrêtées dans la même semaine, tout comme les trois-quarts de l'organisation. Et lui y comprit. Son moral en prend un sacré coup quand il se rend compte qu'Elyah les a trahi depuis le début. Il est envoyé en prison, mais les charges qui pèsent contre lui sont moins lourdes qu'elles ne le devraient, et ce n'est que lorsqu'il sortit de prison qu'il comprit que son ex-petite amie avait apparemment négligé de dire tout ce qu'il avait fait.

Après trois années difficiles en prison, il est libéré une semaine avant l'allocution de Stain. Celle-ci fait résonner en lui le désir de voir cet ordre injuste s'écrouler, et avec lui, la caste trop surestimée des héros.




image_footer
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Présentations :: Prédéfinis-
Sauter vers: