• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Darkness meets Lightning | pv Johan

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone résidentielle
Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 12
Points : 1
Puissance : 2 100
Voir le profil de l'utilisateur
12
1
2 100
MessageSam 9 Sep - 0:03

    « Pourquoi ..? Pourquoi tu as fais ça ... Pourquoi, Sinister ..?! »

    Avachi au sol contre un mur de l'allée sombre où je perdais mon sang froid à cause de l'influence de la nuit sur mon état mental atrophié, j'allumais une cigarette pour réchauffer mon coeur meurtri par le paysage que j'avais moi même peint. Le sol de ciment était souillé, scintillant sournoisement au gré de l'astre nocturne d'une teinte écarlate qui se répandait en une petite flaque. Une bouffée, et je sentais le poids de mes péchés s'envoler avec la fumée qui semblait danser comme des prières vers les cieux étoilés. Je marmonnais constamment les mêmes questions, rhétoriques bien entendu puisque les réponses ne m'étaient pas méconnues. C'est cette Ombre la cause de tout ça. Cette Ombre est responsable de ma déchéance depuis le moment même où elle s'est mise à faire résonner sa sinistre voix dans mon crâne. Et elle frappait et frappait comme des coups de marteau.. non, de massue de guerre partout sur les parois de ma tête de gosse ! Comment est-ce que je pouvais la faire taire, sérieusement ? Et maintenant que je suis adulte, sa voix ne s'est pas adoucie mais s'insinue à mon insu dans mon esprit, elle traverse mon subconscient et me fait commettre ces horreurs.

    Au milieu du petit bassin de sang, un corps, celui d'une jeune femme, gisait inerte mais encore chaud. Son visage dérobé de toute flamme ne m'effrayait même pas. Les cadavres ne m'évoquaient plus la peur. Je me rappelle qu'auparavant, quand je dérapais et tuais sans raisons sous l'influence de Sinister, mes mains et mes jambes se mettaient à trembler comme des feuilles mortes frémissant sous la bise. Ahh, les débuts de carrière... J'en perdais l'équilibre et finissais toujours sur les fesses sans même pouvoir dire un mot. Si je pouvais avoir un miroir à ce moment précis, j'aurais vu à quel point j'ai grandi, à quel point j'ai dégénéré. Je ramassais mon précieux couteau au sol près de ma jambe, lui aussi encore tâché de son crime récent, et le fourrait dans une de mes poches puis en prenant appui sur un genou, je me relevais enfin. La braise rougissait et consumait les centimètres de tabac qu'il me restait pour soulager mes pulsions, je faisais preuve d'un tel self-control en fumant que je me plaisais à contempler volontairement le massacre. Une seule plaie, juste en dessous de la poitrine, je pense avoir percé quelque chose, elle avait du mal à s'exprimer au bout d'une poignée de secondes.

    Mais je ne me laissais pas abattre. Parce que même si ce meurtre n'était qu'un pur caprice du monstre qui sommeille en moi, je m'efforçais à y trouver du bon pour que ma conscience dépravée soit ravie.

    « Ca pouvait pas être une fille bien ...
    - Sans rire ? Elle traînait tard dans la rue, elle sait pas que c'est dangereux ?!
    - Peut-être que ça pousserait les héros à faire plus de patrouilles de nuit ? un sourire intéressé se dessinait, marqué par le maquillage rouge qui décorait ma bouche.
    - T'es un pourri. De sa voix sombre, l'Ombre ricanait, content du monstre qu'était devenu son hôte grâce à ses enseignements. Aller, on va en chercher d'autre !
    - Non, ça suffit pour ce soir ...
    - ALLER, ON Y VA ! le ton commençait à monter, je me tenais la tête des deux mains comme pour essayer d'étouffer les provocations de mon alter. Tout en moi se contredisait, une partie de mon corps me suppliait de l'arrêter pendant que l'autre me tirait vers lui, ce qui me donnait littéralement l'impression d'être déchiré à l'intérieur. Mon coeur, mon âme...
    - Ferme..la... Je t'ai dit .. que ça.. SUFFIT ! »

    Je faisais preuve d'une volonté infaillible. Il ne me fera pas plier. Mais il ne comptait pas s'arrêter là. Sinister Shadow est un alter vraiment tordu, il propose une puissance particulièrement intéressante pour des contrecoups cruels, c'est exactement le genre de pouvoir qu'on ne verra jamais servir la justice telle qu'elle est voulue dans nos villes. J'étais alors déjà prédestiné à perpétuer la folie si j'en venais à me reproduire un jour, j'étais comme maudit dès la naissance. Mon destin est funeste, je suis comme qui dirait là pour représenter la gangrène de l'ère moderne. Ils pourront se sauver en amputant, mais je me serais déjà propagé pour continuer à causer dommages irréversibles et douleurs absurdes dans toutes vos vies. Ayant certainement été interpellé par mon monologue bruyant, un jeune homme sortait de la pénombre, posant un regard curieux sur mon visage clownesque, puis deux yeux épouvantés sur la morte. La peur se lisait sur sa figure comme si elle était écrite en toutes lettres, il s'est recroquevillé sur lui-même en trébuchant, un premier geste de lâche que j'ai déjà eu le loisir d'observer. Après un petit instant de paralysie terrorisée, l'instinct de survie revient au galop et le jeune homme se relevait pour prendre ses jambes à son cou.

    Apprécier chacun de ses gestes sonnait dans ma tête comme si je léchais comme un animal la moindre larme de désespoir qui suintait à flot. C'était un festin, un vrai régal. Et ce fut également ce qui fit pencher la balance, Sinister avait évidemment profité de mon extase pour me convaincre de m'en faire au moins un de plus. Laissant derrière la défunte demoiselle ainsi qu'un mégot de cigarette mal éteint, je commençais une course folle à travers la ruelle, une ligne droite qui débouchait directement sur la rue. Je devais rattraper ce lapin avant qu'il n'en sorte ou il pourrait s'enfuir, ou attirer trop d'attention. J'étais visiblement plus rapide car j'avalais la distance d'avance qu'il avait assez rapidement, je n'avais qu'à tendre le bras pour me saisir de ma proie. Si personne ne venait s'interposer maintenant, une deuxième personne allait perdre la vie à cause de l'incompétence des héros de cette fichue ville. Ma purge incontrôlée n'aura encore trouvé que peu d'obstacles. Les efforts désespérés de cet homme voulaient clairement dire "J'AI BESOIN D'AIDE"
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 565
Points : 2310
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
565
2310
2 945
0
0
MessageLun 11 Sep - 15:50
LIVRE 1 - CHAPITRE N°3
Darkness meets Lightning
Johan R. Grant & Tamashinki Manatsu