:: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Espaces Verts Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deux étudiants, la nuit... [PV Kana Miyake]

avatar
Natsume Tsurayaki
Élève de seconde année
Messages : 37
Points : 3
Puissance : 1 900
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 19:22
« Deux étudiants la nuit... - Rencontre impromptue »


Déjà quelques semaines que Natsume était rentré de son stage, et voilà que les examens pointaient le bout de leur nez. La plupart des étudiants voyaient ça comme une formalité, fiers de ce qu’ils avaient appris durant leur temps passé chez un professionnel. Le jeune homme, lui, avait l’impression d’y avoir perdu son temps. Il aurait dû faire son stage chez Gang Orca, ou un autre pro qui lui aurait enseigné quelque chose, pensait-il. Mais, était-ce vraiment le cas ? Avait-il vraiment passé son temps ? C’était le sentiment qu’il avait à son retour à l’U.A. En aucun cas il ne se sentait prêt pour les examens de fin de stage.

Et c’était dans cet état d’esprit qu’à une heure du matin passée, notre cher étudiant souffrait d’insomnie. Ce n’était pas bien grave, car le lendemain c’était certes samedi. Mais il passait son temps à se tourner, encore et encore, dans son lit. Ses pensées à propos de l’examen à venir le tourmentaient. Et s’il n’était pas assez bon ? Et s’il se ratait ? Impossible de dormir la conscience tranquille. Les autres avaient progressé, lui non.

C’était dans cet état d’esprit mi-déprimé mi-anxieux que l’insomniaque se leva de son lit, pour aller se passer un coup d’eau dans le visage, regardant son reflet dans le miroir. Sa peau était humide, légèrement brillante à cause de l’eau. Ses cheveux, légèrement trempés. Pas de cernes. Du moins, pas encore. Fallait attendre demain pour commencer à les voir survenir de toute façon. Le garçon retourna dans sa chambre, trouvant pour seule idée d’aller faire un tour dehors pour se changer les idées. Pas envie de jouer aux jeux-vidéos, pas envie de regarder la télé…Juste de sortir de de profiter un peu de la ville de nuit, qui elle, arrivait très bien à dormir.

Il trouva pour seule veste sa veste de U.A., qui, par chance, s’accordait très bien avec le pantalon noir qu’il avait trouvé. Natsume sortit de sa chambre à pas feutrés, pour ne pas déranger ses autres internes, et quitta sa résidence. Le voici donc dans la grande ville de Musutafu. Au fur et à mesure que les rues défilaient derrière ses pas, un constat flagrant se faisait. Pas un seul chat dehors. La ville semblait bien ensommeillée, le bitume et les pavés faiblement éclairés par les lampadaires, fièrement dressés par-dessous le voile de la nuit. C’était fou comment tout prenait une autre tournure, quand on faisait une promenade nocturne. Tout semble changer, même la topographie des lieux. On a une étrange impression, à la fois de déjà-vu et de nouveauté. On a littéralement l’impression d’avoir été téléporté ailleurs. Et pourtant, l’adolescent avait parcouru plusieurs villes, seul, dans sa jeunesse.

C’est en se perdant dans ses pensées qu’il tomba sur un parc totalement par hasard. L’endroit était encore moins éclairé que les quadrillages de béton qu’il venait de passer. C’était un vrai coin de paradis au milieu des buildings, composés d’arbres et de pelouse. Ça pouvait sembler normal aux yeux de tous, mais là, maintenant, c’était une vraie bouffée d’air frais. Une véritable échappatoire pour Natsume.

Après quelques minutes de marche, notre insomniaque s’assied sur un banc. Le contact frais du bois avec ses petites fesses le fit frissonner un instant, avant qu’il aille se perdre dans ses pensées. Ce n’est qu’une bonne dizaine de minutes après qu’une personne, vétue de noir, le sortit des méandres de son cerveau. Le jeune étudiant se tourna vers cet individu, avec son sempiternel sourire espiègle.

« Bonsoir. J’espère que tu n’es pas un psychopathe ou un criminel, j’ai déjà donné avec ce genre de personnes. »

Il n’avait dit ça, pas d’un air méfiant, mais d’un air taquin, presque sur le ton de la rigolade. Malgré ça, le garçon restait sur le qui-vive, prêt à se défendre à tout instant, même si sa posture détachée laissait dire le contraire. Qui sait ce que cette personne pouvait bien lui réserver, après tout…

Codé par Johan / Heine Rammsteiner
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kana Miyake
Élève de troisième année
Messages : 21
Points : 1
Puissance : 1450
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Sep - 1:20
La nuit. Moment de la journée où tout semble s’éteindre. Le calme redevient maître des lieux et rien ne semble pouvoir troubler ce silence et les hommes, femmes et enfants profondément endormies un peu partout dans la ville. Néanmoins, certaines personnes restaient éveillées. Des personnes travaillant très tard le soir, des fêtards ou tout simplement des personnes n’arrivant pas à trouver le doux chemin des rêves pour un repos réparateur que tous mérite.

Kana faisait partie de ces gens-là. Son stage permit une agence de héros allait bientôt toucher à son terme. Elle avait passé plusieurs jours très intéressants dont elle ne regrettait absolument rien. Néanmoins, elle n’arrivait tout simplement pas à trouver le sommeil et ceux pour aucune raison particulière. Consciente qu’elle ne dormirait pas tout de suite et sans doute pas de la nuit, elle décida d’aller faire un petit footing pour décompresser et se vider la tête.

Enfilant alors un short, des baskets, un débardeur et un sweat. Entièrement en noir, à l’exception du débardeur qui était blanc. La jeune fille se préparait à sortir. Elle attacha ses longs cheveux à l’arrière de son crâne puis sortie de chez elle. Il faisait nuit noire. Seuls les lampadaires affichaient des lumières pâles pour éclairer les routes et les trottoirs de la ville. Kana s’étira de longues secondes puis glissa dans ses oreilles, les écouteurs de son baladeur afin d’enclencher la musique de ce dernier. Cette dernière se déchargea dans les oreilles de la jeune femme, ce qui la poussa à entamer son footing sans raison.

Au bout de deux petites heures, la jeune femme commença à fatiguée. Quelle heure était-il ? Une heure et demi ? Deux heures ? Elle ne savait pas. Malgré son footing, elle commençait à ressentir la fatigue. Ses muscles, mis à l’épreuve depuis deux heures, commençaient à la tendre sérieusement. Elle décida donc de rentrer en marchant pour reprendre son souffle. Elle pensa à la bonne douche chaude et à son lit qui l’attendaient chez elle. Elle afficha un léger sourire, presque innocent. Alors qu’elle marchait tranquillement, elle longea les grilles d’un parc. L’un des nombreux espaces verts de la ville. Un véritable petit paradis verdoyant où la nuit et l’obscurité avaient quasiment tous les droits dus à la faible présence d’éclairage public à l’intérieur. Elle décida de s’y engager, pour respirer pleinement un air à l’apparence plus frais et naturel.

Elle marcha donc, tranquillement, sur le chemin légèrement rocailleux qui traversait le parc. La nuit était plus que calme. Le silence rendait le coin encore plus impressionnant et de toute beauté. Kana adorait ça. Elle adorait surtout le moment presque intime que lui offrait la nuit. Personne. Pas un rat… Du moins, ce qu’elle pensait.

Alors qu’elle était complètement dans ses rêveries, elle en fut tirée par un bruit sur sa gauche. Elle tourna le regard vers le son avant de remarquer un jeune homme dans le noir, qui marchait depuis quelques minutes, qui venait de s’asseoir sur un de nombreux bancs du parc. Un autre insomniaque sans aucun doute. Kana resta de longues minutes à l’observer avant de décider à s’approcher. Après tout, il fallait bien faire connaissance non ? Même s’il était certainement un peu plus de deux heures du matin.

Et c’est ainsi, presque qu’innocemment, la jeune fille s’approcha du garçon. Alors qu’elle approchait, ce dernier se retourna vers elle, conscient de sa présence. Dans la nuit, il était difficile de discerner des traits du visage, mais Kana arriva à percevoir un petit sourire espiègle sur le visage du garçon.

« Bonsoir. J’espère que tu n’es pas un psychopathe ou un criminel, j’ai déjà donné avec ce genre de personnes.
 » Dit-il en observant Kana, sans méfiance, avec un air un peu taquin sur les bords.


« Du tout. Juste une personne ne trouvant pas le sommeil et qui a fait un footing avant de rentrer chez soi pour dormir. Donc, non, pas une psychopathe, rassure-toi. » Répondit Kana sur le même ton que le garçon, lui souriant.

Elle vit le garçon se détendre légèrement. Il était sur le qui-vive, prêt à sauter sur un éventuel agresseur. Heureusement pour lui, Kana n’était pas du genre, d’une, à sauter sur les gens, et de deux, à faire du mal aux autres. De plus, c’était une élève voulant devenir une héroïne. Agresser quelqu’un dans un parc n’était pas tip-top comme entrer en matière dans le monde professionnel.
Elle se contenta d’approcher pour venir s’asseoir à côté du jeune homme, lui souriant. Elle pouvait dès à présent discerner son visage avec plus de détails. Des cheveux courts, sans doute châtains. Il était plutôt beau garçon, il fallait l’admettre. Elle observa ensuite ses vêtements et s’arrêta sur la veste qu’il portait. Une veste de U.A. Kana fut surprise au premier abord, mais compris très vite pourquoi il était légèrement méfiant. Elle lui afficha un doux sourire, presque angélique et lui tapota l’épaule.

« Tu n’as pas à t’en faire. Je m’appelle Kana Miyake. Élève en troisième année à U.A. Et toi ? C’est quoi ton p’tit nom ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Natsume Tsurayaki
Élève de seconde année
Messages : 37
Points : 3
Puissance : 1 900
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Sep - 3:19
« Deux étudiants la nuit... - Deux insomniaques »

Les premières paroles de la personne dans l’ombre furent celles-ci :

« Du tout. Juste une personne ne trouvant pas le sommeil et qui a fait un footing avant de rentrer chez soi pour dormir. Donc, non, pas une psychopathe, rassure-toi. »

Une voix de femme, ou plutôt de jeune femme. Autour des 16-17 ans. Et quand elle s’approcha, Natsume put mettre un visage sur la voix enchanteresse qui brisait le calme de la nuit. C’était une adolescente, tout au mieux un an de plus, voire le même âge. De jolis cheveux bruns, en queue de cheval, et de grands yeux marrons, très charmants. Et surtout, un sourire angélique qui a dû faire tomber plus d’un garçon tel que notre insomniaque. En clair, elle était plutôt belle, et son sourire n’étais pas sans causer un certain effet le jeune homme, qui se mit à rougir légèrement.

« Tu n’as pas à t’en faire. Je m’appelle Kana Miyake. Elève en troisième année à UA. Et toi ? C’est quoi ton petit nom ? »

Donc elle était étudiante aussi. Son « grade » de troisième année expliquait de manière relative pourquoi il ne l’avait jamais vue dans les couloirs auparavant. Les classes de troisième étaient ainsi dire des classes « fantômes ». Toujours soit en tournoi, soit en stage longue durée. Ils avaient pour la plupart une puissance prodigieuse et avaient leur licence temporaire de héros. Donc ils étaient très sollicités. C’était presque un miracle qu’un membre de cette classe se tenait devant lui à cet instant précis. Et cette demoiselle était presque un rayon de soleil dans cette nuit noire. Si bien que Natsume dut marquer un temps de silence pour ne pas bafouiller devant son interlocutrice.

« Je…m’appelle Natsume Tsurayaki. Je suis étudiant en deuxième année à UA…Je ne brille pas vraiment pour ainsi dire. »

Ce n’est pas qu’il ne pouvait pas briller. Au contraire, à plusieurs reprises le garçon avait remarqué que la maitrise de son Alter surclassait celle des trois-quarts de sa classe sans sourciller. C’était surtout qu’il ne le voulait pas. Il souhaitait rester un maximum dans la masse, afin de pouvoir mieux s’illustrer en tant que héros professionnel. Comme un outsider qui sauverait les enfants et était fait pour ça. Finalement, l’étudiant sortit de ses pensées, et posa cette question à la demoiselle en face de lui.

« Pourquoi tu n’arrives pas à dormir, au juste ? Toi aussi, c’est à cause des examens ? C’est vrai qu’ils sont stressants… »

Pour dire, Natsume avait peur de paraître trop bavard, ou un peu lourd avec ses questions. Alors qu’il était juste curieux. Vu qu’il était pensif, son sourire était plus fin, moins discernable…Son regard était planté dans les larges iris de son interlocutrice. Il était plutôt content de rencontrer une autre étudiante, ici, à cette heure. Il aurait pu tomber sur un villain ou même personne, mais là il s’était retrouvé avec une bien agréable compagnie. D’ailleurs, comme pour se justifier, l’étudiant lui dit alors…

« D…Désolé si je parais un peu trop lourd avec mes questions…J’ai toujours du mal avec les filles… »

Lui-même ne savait pas pourquoi, mais il perdait un peu ses moyens. Il n’a auparavant jamais eu de mal avec la gente féminine, loin de là, même si notre protagoniste n’avait jamais conclu…Mais il avait invoqué cette excuse, cette fois, pour justifier sa perte de moyens, même si elle venait surtout du fait de se retrouver seul, en pleine nuit, avec une jolie fille. Il ne fit alors qu’attendre sa réponse à ses questions. Peut-être qu’ils dériveraient sur un sujet moins plan-plan que U.A et les études, après.

Codé par Johan / Heine Rammsteiner
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kana Miyake
Élève de troisième année
Messages : 21
Points : 1
Puissance : 1450
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Sep - 11:29
Kana avait réussi à surprendre le garçon. Chose pas vraiment étonnante. Elle était plutôt jolie, attirait souvent des regards convoités, mais ne s’en souciait pas vraiment, préférant se concentrer dans ses études plutôt que dans des relations avec des garçons ou des filles. De ce fait, les mots qui sortaient de la bouche du jeune homme furent compliqués à aligner.

« Je… m’appelle Natsume Tsurayaki. Je suis étudiant en deuxième année à UA… Je ne brille pas vraiment pour ainsi dire. »


Il était donc bien de UA. Un deuxième année qui plus est. Kana ne voyait que très rarement d’autres élèves que ceux de sa classe vue de son statut de dernière année. Entre les stages, les tournois et les entraînements, elle avait très rarement l’occasion de croisés d’autres élèves ou même de les côtoyer pour ainsi dire. Ainsi, Kana afficha un autre de ses sourires très angélique en l’entendant se présenter avant qu’il n’enchaîne après un très léger moment de silence.

« Pourquoi tu n’arrives pas à dormir, au juste ? Toi aussi, c’est à cause des examens ? C’est vrai qu’ils sont stressants… »

Les examens. Oui. Ces tests que les professeurs font passer aux élèves des différentes années pour les tester, mais aussi pour leur accorder certains privilèges, comme l’examen d’obtention d’une licence temporaire de héros. Un examen qui est passé par les deuxièmes années. Mais avant qu’elle ne puisse répondre, le jeune Natsume agita légèrement ses mains devant lui, embarrassé de poser autant de question à l’étudiante tandis qu’il la fixait avec ses jolis yeux.

« D…Désolé si je parais un peu trop lourd avec mes questions… J’ai toujours eu du mal avec les filles… »

Kana lâcha un très léger rire. D’une part parce que l’excuse en elle-même était un peu drôle et d’autre part parce qu’une honnêteté pareille était un peu rare. Elle se contenta de sourire avant de répondre à sa question, lui tapotant le dos.

« Ne t’en fais pas, je ne t’en veux pas. C’est vrai que nos classes ne se croisent… Jamais. Et puis, ça apporte de la conversion. »

Elle retira la main du dos de son interlocuteur et sourit de nouveau avant de tourner son regard vers le ciel, observant le léger ciel étoilé avant de soupirer très légèrement.

« Non. Je ne stresse pas à cause des examens. Pour être honnête avec toi, il ne m’inquiète pas trop. Certes, je ne suis pas la plus douée des élèves, mais je tâche de progresser et je sais que ces examens sont là pour ça. Alors je prends ça très à cœur. »

Elle redescendit son regard sur le jeune homme avec le sourire avant d’enchaîner.

« Et je ne stresse pas pour quelque chose. À vrai dire, je suis plutôt… sereine. Calme. Mon stage touche bientôt à sa fin, d’ici un jour ou deux, mais je ne trouvais tout simplement pas le sommeil. Je ne l’explique pas vraiment, mais… J’imagine que je n’ai pas besoin de justification. »

Elle lâcha un très léger rire à sa propre remarque. Sans doute la fatigue qui commençait à revenir. Le froid commença à la faire frissonner. Complètement inactifs, ses muscles commencèrent à la tendre encore plus, ce qui la força à se lever pour s’étirer.

« Excuse-moi cinq petites secondes… » Dit-elle en commençant ses étirements pour essayer de faire passer la douleur.

Après trois bonnes minutes à s’étirer, elle souffla et se tourna vers le garçon en souriant.

« J’imagine que tu es stressé. Ne t’en fais pas. Si tu as foi en tes capacités, alors tu n’auras rien à craindre. Après tout, il s’agit juste de s’améliorer, pas vrai ? »

Elle se rassoit ensuite tout en continuant de fixer le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Natsume Tsurayaki
Élève de seconde année
Messages : 37
Points : 3
Puissance : 1 900
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Sep - 0:28
« Deux étudiants la nuit... - Réconfort enjoleur»
Kana tapota le dos du jeune homme, en lui disant qu’elle ne lui en voulait pas. D’un côté, il était soulagé de ne pas paraître trop lourd face à elle. De l’autre, le contact le fit légèrement rougir. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle cherche aussi rapidement le contact avec lui. Puis, elle se mit à soupirer, contemplant le ciel. L’étudiant fit de même. Vu qu’il n’y avait pas de pollution lumineuse dans le parc, il était facile d’y discerner les étoiles, brillant avec fierté dans le ciel noir et sans nuages. Par chance, ils étaient posés dans un endroit où il n’y avait pas d’arbres pour cacher ce magnifique tableau perché au-dessus de la tête des deux élèves.

« Non. Je ne stresse pas à cause des examens. Pour être honnête avec toi, il ne m’inquiète pas trop. Certes, je ne suis pas la plus douée des élèves, mais je tâche de progresser et je sais que ces examens sont là pour ça. Alors je prends ça très à cœur. Et je ne stresse pas pour quelque chose. À vrai dire, je suis plutôt… sereine. Calme. Mon stage touche bientôt à sa fin, d’ici un jour ou deux, mais je ne trouvais tout simplement pas le sommeil. Je ne l’explique pas vraiment, mais… J’imagine que je n’ai pas besoin de justification. »

Elle parlait beaucoup. Mais étrangement, ça ne dérangeait pas plus que ça Natsume, qui écoutait chacune des paroles de son interlocutrice. Comment pouvait-elle être aussi calme malgré les examens à venir ? Certes, le garçon se retenait pour ne pas briller, mais il ne pouvait pas se tenir ainsi dans la masse éternellement. Et aux partiels, allait-il encore avoir le luxe de se retenir ? Comment pouvait-elle garder le sourire en n’étant pas en tête de classe ? Tant de questions que l’étudiant se posait en regardant sa camarade s’étirer. Sa silhouette fine et élancée se contorsionnant dans tous les sens face à lui. Une fille qui semblerait banale aux yeux de tous, mais pour le coup qui paraissait si belle, éclairée ainsi par la lune. Puis, il eut sa réponse à ses questionnements quand elle se tourna vers lui, avec un sourire toujours aussi beau.

« J’imagine que tu es stressé. Ne t’en fais pas. Si tu as foi en tes capacités, alors tu n’auras rien à craindre. Après tout, il s’agit juste de s’améliorer, pas vrai ? »

Alors c’était ça ? Il fallait juste avoir confiance en ses capacités…Natsume resta pensif quelques secondes, alors que Kana le fixait avec intensité. Il se tourna alors vers elle, pour planter son regard dans celui de sa camarade, venant alors lui répondre.

« Tu n’as pas tort…J’ai juste l’impression de ne pas avoir progressé durant mon stage. D’avoir perdu du temps lors des entrainements, et de ne rien avoir fait de mes patrouilles. Est-ce que ma maitrise seule va suffire… »

Ses questionnements subsistaient, mais chaque fois le sourire de sa nouvelle amie les balayaient aussi vite que des volutes de fumée. C'était plutôt dingue, l'effet positif que cette jeune femme avait sur lui.

« Tu as raison après tout. Je vais juste donner le meilleur de moi-même. Et puis, tu serais déçue si j’échoue en n’ayant pas tout donné…Non ? »

Le garçon disait cela sur un air pour le moins taquin, mais une part de vérité se cachait dans ces mots. Pour une raison qu’il ignorait, l’étudiant ne voulait pas décevoir Kana. Il voulait juste que sa tentative, certes un peu maladroite, de réconfort ne soit pas vaine. Même si un fond de stress subsistait en lui, il se contentait de fixer le regard de sa belle interlocutrice, comme si c’était le seul halo de lumière présent en cette nuit noire.

Codé par Johan / Heine Rammsteiner
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kana Miyake
Élève de troisième année
Messages : 21
Points : 1
Puissance : 1450
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Sep - 18:37
Après ses propres mots, Kana observa le jeune homme. Ce dernier était plongé dans ses pensées. Il réfléchissait. Elle n’avait pourtant rien dis de si.. Philosophique pourtant. Mais elle ne s’en plaignait pas. Elle pouvait très bien attendre la réponse de ce charmant garçon. Il ne faisait que très légèrement froid, et même si la fatigue commençait à venir petit à petit, elle voulait très clairement entendre sa réponse, quitte à se réveiller avec des cernes monstrueux le lendemain matin. Après quelques longues secondes de réflexion, le jeune Natsume se tourna vers Kana, qui le fixait encore de ses jolies pupilles.

« Tu n’as pas tort… J’ai juste l’impression de ne pas avoir progressé durant mon stage. D’avoir perdu du temps lors de mes entraînements, et de ne rien avoir fait de mes patrouilles. Est-ce que ma maîtrise seule va suffire… »

Avait-il peur ? Où pensait-il qu’il était justement trop puissant pour estimer avoir rien fait de grandiose de son stage ? Ces questions étaient assez floues. Elle se contentait de garder le sourire en le regardant. Elle le vit sourire à son tour, se sentant probablement bien avec le contact de Kana. Il reprit ensuite.

« Tu as raison après tout. Je vais juste donner le meilleur de moi-même. Et puis, tu serais déçue si j’échoue en n’ayant pas tout donné… Non ? »

C’était ça qu’il souhaitait ? Qu’elle soit fière ? Kana lâcha un tout petit rire, assez mignon, ce qui arriva à déboussoler le jeune Natsume, ne comprenant pas la réaction de la belle ténébreuse. Elle essuya une très légère larme qui parlait au coin de son œil puis regarda le jeune garçon en lui faisant un très léger sourire.

« Tu te bats pour toi, non pas pour moi. Mais sache que oui, je serais déçue si j’apprenais que tu ne t’étais pas donné à fond durant un examen. »

Et sur ses mots, elle vint lui tirer la joue, très légèrement, ce qui la fit rigoler. C’était un geste amical, presque fraternel. Elle le relâcha ensuite puis regarda le divin ciel étoilé, pensante, choisissant avec soin ses mots.

« Dis-toi que… Tu te devras toujours te battre à fond. Non pas pour des récompenses ou des médailles, mais parce que tes convictions te mèneront au plus loin de tes performances et te permettra de te surpasser. »

Elle rigola ensuite puis le regarda avec un divin sourire.

« Désolé. On dirait une grand-mère quand je parle ainsi. Ça vient de la famille. »

Elle revint fixer la voûte céleste, ses yeux se perdant dans l’immensité du ciel étoilé, brillant de mille feux.

« Il est vrai que je donne des conseils, mais ce sont des choses en lesquelles je crois. Mes capacités, mon raisonnement et ma volonté. Tant que je n’estimerai pas avoir tout donné, je ne lâcherai jamais rien. » Dit-elle en fixant Natsume de son plus divin sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Natsume Tsurayaki
Élève de seconde année
Messages : 37
Points : 3
Puissance : 1 900
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Sep - 22:15
« Deux étudiants la nuit... - Croire en quelque chose »
La troisième année tira gentiment la joue de Natsume, pour rigoler. Enfin, ça se sentait. Au moins, si on ne pouvait pas nier une chose, c’était que la jeune fille était très sympathique. Il faudra qu’ils pensent à se revoir, au moins après l’examen. Autour d’un café, ou quelque chose comme ça. Pourquoi pas, après tout ? Ça pourrait être cool, et il y aurait moins de pression. Certes, le cadre serait moins romantique qu’un banc, en pleine nuit, avec eux deux seuls et le ciel étoilé au-dessus de leurs têtes, mais c’était des circonstances exceptionnelles. Une nuit blanche, ou à minima de bonnes cernes en perspective pour les deux étudiants.

« Dis-toi que…Tu devras toujours te battre à fond. Non pas pour des récompenses ou des médailles, mais parce que tes convictions te mèneront au plus loin de tes performances et te permettront de se surpasser. »

professeure lui dira la même chose lors d’un petit cours particulier plein de bobos. Mais il ne pouvait que donner raison à Kana. Des convictions, cependant, en avait-il ? Est-ce que vouloir que d’autres enfants ne connaissent pas le même sort que lui, c’en était ? Très certainement. Le garçon avait des objectifs nobles. Mais est-ce qu’il avait des valeurs qui lui était propres ? Est-ce qu’il croyait en quelque chose ? Des choses comme l’amitié, le dépassement de soi ? Sourire devant un obstacle ? Natsume pensait que ce n’était que des traits de caractère, pas des valeurs…C’était tout simplement un code de conduite naturel qu’il avait adopté. Est-ce que c’était ça, au final, des convictions ?

Kana s’excusa, avec un sourire toujours aussi divin, avant de se reperdre dans la voute céleste au-dessus d’eux. Le jeune homme secoua la tête. Il n’y avait rien à excuser, surtout quand, qui plus est, elle avait raison sur toute la ligne. Il était temps qu’il revoie son mode de pensée. Comme quoi, il faut toujours écouter les anciens, car c’était eux qui avaient les mots les plus sages.

« Non non, ce n’est rien…Et puis tu as raison. Je devrais me battre pour moi et ce que je pense juste. Merci Kana… »

Puis le jeune homme se fit interrompre. Non pas qu’il ait quelque chose de plus à dire, mais la jolie ténébreuse en face de lui avait d’autres mots. Des choses à raconter, et surtout à confier. Natsume était une oreille très attentive quand il fallait écouter les autres se confier. Petit bémol, lui se confessait très rarement. Il avait la sale manie de toujours intérioriser les choses.

« Il est vrai que je donne des conseils, mais ce sont des choses en lesquelles je crois. Mes capacités, mon raisonnement et ma volonté. Tant que je n’estimerai pas avoir tout donné, je ne lâcherai jamais rien. »

C’était cette phrase, puis le sourire après celui-ci qui firent l’effet d’une bombe au jeune homme. Etait-ce parce qu’elle était belle ? Ou bien qu’elle trouvait les bons mots pour le booster ? En tout cas, ça faisait son petit effet. Et l’étudiant se sentait d’attaque pour se donner à l’examen. Ou presque. Natsume lui offrit un sourire tout aussi charmant et magnifique, pour lui répondre.

« Je trouve que tu crois en de belles choses, et que tu es un exemple à suivre, au moins sur ce point…Je devrais peut-être moi aussi trouver des valeurs auxquelles croire, et pour lesquelles je devrais me battre. »

L’étudiant regardait ensuite le ciel sous lequel les deux protagonistes étaient réunis. Lui, et la belle troisième année assise sur le même banc que lui. Seule la lune les éclairait, et étrangement, ça rendait la fille en face de lui encore plus jolie. Quel cadre romantique…
Codé par Johan / Heine Rammsteiner
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kana Miyake
Élève de troisième année
Messages : 21
Points : 1
Puissance : 1450
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 19 Oct - 10:50
Kana n'était en général pas du genre à donner des conseils. Elle préférait écouter les autres ou alors essayer de surpasser ses limites seules. Néanmoins, certaines personnes avaient très clairement besoin d'encouragement ou juste qu'on leur dise la vérité pour qu'ils puissent ouvrir les yeux. Natsume était dans ce cas-là. Il semblait confiant mais n'avait pas vraiment de but, pas d'objectif précis. Du moins, c'était ce que pensais Kana après lui avoir parlé. Ses conseils étaient valables pour elle mais elle ne savait pas si Natsume allait avoir la même opinion qu'elle. Ce doute fini enfin par s'effacer lorsque le jeune garçon offrit à Kana un charmant et magnifique sourire, qui le rendit craquant.

"Je trouve que tu crois en de belles choses, et que tu es un exemple à suivre, au moins sur ce point... Je devrais peut-être moi aussi trouver des valeurs auxquelles croire, et pour lesquelles je devrais me battre."

Les paroles du jeune homme touchèrent Kana au plus profond d'elle-même. Il la fit rougir très légèrement tandis qu'il se remit à regarder le ciel étoilé. La nuit était très fraîche mais divine. Pas un bruit, hormis la respiration des deux étudiants qui semblaient profiter de cette merveilleuse nuit. Kana observa le jeune homme pendant quelques secondes. En le regardant ainsi, elle remarqua qu'il était plutôt beau garçon. Bien son genre. Le cadre était parfait pour ce "rendez-vous" imprévu entre inconnu. Kana lâcha un très léger soupire tout en ayant un sourire assez timide. Ce cadre était assez bizarre mais elle ne s'en plaignait pas. Elle aimait bien l'instant. Le calme, le léger vent qui caressait leur visage, le froid de la nuit qui entrait dans leurs vêtements à force de rester immobile. Kana se mit alors à frisonner. Elle se rendit vite compte que cela faisait un petit moment qu'ils étaient là, assis sur un banc. Elle se décida finalement à se lever. Son stage n'était pas encore fini et elle se devait de se lever demain. Être ponctuel était l'une de ses qualités et elle ne comptait pas déroger à la règle aujourd'hui. Son footing l'avait fatigué et cette agréable discussion lui avait permis de se reposer comme il se doit. Elle se tourna vers Natsume en lâchant un léger sourire.

"Je vais devoir te laisser. Je dois me lever tout à l'heure et je m'en voudrais d'arriver en retard à mon stage. Mais si tu le souhaite, on peut se revoir. Ce n'est pas comme si nous n'étions pas dans le même établissement." Dit-elle en lâchant un léger rire, très amicale et enfantin.

Kana fouilla ses poches et grimaça très légèrement. Elle n'avait pas pris son portable avec elle et elle n'avait pas un bout de papier, ni un stylo pour lui donner son numéro de téléphone. Elle lâcha un léger soupire avant de reprendre son sourire face au jeune homme.

"Tu as ton portable ? Je vais te donner mon numéro. Pour ça, on restera en contact, même en dehors des cours."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Espaces Verts-
Sauter vers: