:: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Salles d'entraînements Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un entraînement particulier (PV Johan R. Grant)

avatar
Kana Miyake
Élève de troisième année
Messages : 20
Points : 1
Puissance : 1450
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Aoû - 0:26
La salle d'entraînement. D'habitude occupée par les classes pour apprendre aux élèves à maîtriser leur alter ou pour s'améliorer, la salle était complètement vide ce jour-là. Personne, pas un rat. Après tout, c'était normal.

En effet, Kana avait demandé à son professeur principal si elle pouvait s'y exercer après les cours. Peu d'élèves formulait cette requête et son professeur avait accepté avec le sourire, autorisant donc la jeune femme a utilisé la salle pour s'exercer avec son alter.

Le ou du moins, les plus gros points faibles de l'alter de la jeune femme sont l'endurance et la lumière. On pourrait se dire que plus y a de lumière et plus l'ombre contrôlée sera grande et donc puissante. C'était faux. En effet, d'une part, une trop grosse ombre épuisait rapidement la jeune femme et la lumière affaiblissait son pouvoir, sa puissance, pouvant le rendre vulnérable.

Il était donc primordial pour elle de s'exercer à utiliser son alter plus longtemps pour parfaire son endurance, car c'était la première chose qu'elle voulait améliorer. C'est donc pendant une heure qu'elle utilisa ses pouvoirs, dans l'enceinte de l'école, de manière répétitive et rapide afin d'essayer d'atteindre sa limite. Et au bout d'une heure, elle était lessivée. Le contrôle de ses ombres était certes rapide mais nombreux, s'étant servi de mannequin pour avoir des ombres en plus. Au final, elle était épuisée comme si elle avait contrôlé sa propre ombre pendant une dizaine de minutes.

Essoufflée, elle vint s'asseoir sur un banc où elle avait posé un sac de sport. Elle prit une bouteille d'eau et en bu de longues gorgées en reprenant son souffle et ses esprits, réfléchissant à comment elle pouvait s'améliorer. Elle avait réussi à définir des limites de base. Elle pouvait tenir une petite heure en contrôlant deux ou trois ombres à intervalle régulier, cinq petites minutes avec le même nombre d'ombres, mais à contrôle constant et dix minutes en contrôlant sa propre ombre.

Elle se releva et marcha vers le centre de la salle, se remettant vaguement en position de combat. Elle devait y arriver. Elle devait se surpasser. Et c'était à elle de fournir les efforts pour y arriver. Elle lâcha un léger sourire et reprit aussitôt ses entraînements, ne se doutant pas que depuis au moins une demi-heure, quelqu'un l'observait à l'entrée de la salle d'entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Johan R. Grant
Élève de troisième année
Messages : 195
Points : 25
Puissance : 2 300
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Aoû - 17:18
LIVRE 1 - CHAPITRE N°1
Un entraînement particulier
Johan R. Grant & Kana Miyake
Johan n'était pas du genre à s'entraîner. Plus maintenant, en tout cas. Toute sa jeunesse, le mâle l'avait passé à enchaîner les affrontements. À échanger, aux côtés des différents élèves de son collège plutôt étrange, des coups, des fractures, des blessures. Le goût du sang, l'électrifié le connaissait, parfaitement, à la manière d'un plat qu'il aurait dégusté depuis sa toute tendre enfance. Son corps était déjà taillé, une musculature présente, visible, si seulement il portait des habits un peu plus moulants. Enfin, pour lui, de toute manière, ses longues nuits passées à chasser pour sa proche amie servaient d'équivalences à de potentielles heures d'entraînements. Après tout, Johan combattait des êtres au niveau si bas que cela revenait souvent à taper de simples mannequins de bois.

Mais alors, pourquoi se trouvait-il ici, à observer une jeune femme tenter de mieux utiliser son alter ? Cette femelle, cette étrangère qui était pourtant dans la même classe que lui, c'était Kana. Kana Miyake. Une gamine, à ses yeux, qu'il avait déjà vu depuis sa toute première année, de loin, comme les autres élèves. Double redoublant, il avait vu grandir tout ce beau petit monde, tout en restant sur place. Accoudé aux grandes portes doubles donnant sur cette immense salle, il observait bêtement sa camarade tournoyer, tenter de comprendre ses forces, ses faiblesses. De s'améliorer. Pourtant, il avait normalement rendez-vous. Il devait se rendre dans les bas-fonds de la ville, rencontrer sa patronne du moment, s'effacer, et chasser.

Mais non.

Les bruits, l'ambiance, la détermination dont faisait preuve la jeune femme empêchait tout bonnement le mâle de partir. Lui qui était normalement si fainéant, si peu enclin à la recherche d'amélioration, à travailler, il était tout simplement subjugué par les performances de sa camarade. Particulièrement discret, chose qu'il n'avait d'ailleurs tout bonnement pas remarqué, il avait un espèce de demi-sourire aux lèvres. Cette gamine lui donnait presque envie de venir la rejoindre pour l'aider... Oh et au pire, pourquoi pas ? Que risquait-il à venir un peu l'accompagner dans cette séance d'entraînement ? Surtout que l'électrifié représenterait un adversaire de choix pour Kana. Maîtrisant la foudre, c'était une véritable ampoule à lui tout seul. Un véritable générateur de lumières qui lui offrait un énorme avantage face aux ombres de la belle.

« Besoin d'aide ? » Lança-t-il, alors, de sa voix forte, grave.


Il s'avança finalement, pénétrant dans l'immense salle d'entraînement. Autant y aller franco, carrément. Les mains dans les poches, le dos légèrement voûté, le comique avait cette expression sur le visage. Un sourire jovial, un rictus figé sur ses lèvres, son regard océan se perdant dans la salle, le mâle faisant mine d'en regarder chaque recoin, avant d'à nouveau poser les deux océans insondables sur le corps ma foi plutôt agréable de Kana. Après tout, Johan restait un homme, et il ne pouvait pas passer outre les formes de la belle. Enfin, se giflant mentalement histoire de ne pas céder à ses légères pulsions, il reprit la parole.

« Sorry, Kiddo, j'ai pas forcément envie d'te... Faire de l'ombre. » Un léger rire s'échappa de ses lèvres. « Mais j'pense que pour un entraînement optimal, un partenaire est de rigueur, non ? »


Levant lentement ses deux mains pales de ses poches, il claqua alors des doigts. De l'électricité commença à parcourir son corps, quelques traits lumineux s'échappant de ses habits, remontant le long de son être avant de disparaître dans l'air. Puis, plusieurs lances, voletant à travers l'espace vide de l'arène, prirent forme dans un bruit semblable à une électrocution. La capacité de Johan était, après tout, d'absorber la foudre pour s'en servir ensuite. Et heureusement, il était déjà chargé à bloc.

« Tu utilises les ombres, c'ça ? T'as l'air de bien tenir ici. Alors viens, come on kid. On va voir combien de temps tu peux résister face à un p'tite lumière dans mon genre. »


C'était clairement une invitation à l'affrontement. Normalement, Johan est un élève qui excellait en pratique. Un combattant surdoué, aux connaissances nombreuses, et à la maîtrise avancée de son alter. Néanmoins, heureusement pour la belle, l'électrifié était bien trop fainéant pour se battre à son réel niveau. S'abaissant naturellement, sans même s'en rendre compte en réalité, sa puissance devenait alors bien plus proche du niveau de Kana, ce qui promettait un match potentiellement intéressant.

Après, les deux âmes ne se connaissaient que très peu. Johan la voyait, de temps en temps. Parfois, leurs regards se croisaient, et ils ne s'étaient jamais réellement trouvés seuls dans une même pièce. Mais elle semblait soudainement bien plus intéressante, à tenter seule de s'améliorer. Et il avait l'envie de l'aider dans ce but, du mieux qu'il le pouvait. Bon, l'électrifié arriverait sûrement en retard et un bon tapage sur ses doigts suivra cette erreur, mais qu'importe !

Il aimait vivre dangereusement.

Écrit et codé par Johan R. Grant
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kana Miyake
Élève de troisième année
Messages : 20
Points : 1
Puissance : 1450
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 0:25
Kana s’exerçait depuis maintenant un peu plus d’une heure. La sueur ruisselait sur son front et sur ses tempes, ses doigts et son crâne la faisaient souffrir à force de se crisper et de se concentrer pour maintenir un contrôle sur ses ombres et une manipulation parfaite. Elle mettait toujours un point d’honneur à bien réalisé ce qu’elle entreprenait et les entraînements entraient aussi en compte. Ses yeux commençaient à déceler de la fatigue. L’exercice la fatiguait de plus en plus, mais elle tenait à s’améliorer, en sachant pertinemment qu’elle se devait de progresser.
Alors qu’elle allait de nouveau s’attaquer à une cible en bois, ressemblant fortement à un mannequin avec un costume grotesque de vilain quand une voix la tira de sa bulle, résonnant avec force dans la salle complètement vide.

« Besoin d’aide ? »

Kana se retourna pour fixer le nouvel arrivant. Un jeune homme, le teint pâle, les cheveux blancs, les yeux bleus, toujours l’air ailleurs. Johan R. Grant. Un garçon de sa classe. Redoublant à plusieurs reprises. Kana se redressa très légèrement, laissant ses bras se reposer, fixant le garçon qui, lui, faisait mine d’observer la salle avant qu’il ne repose ses yeux bleus profonds sur Kana, lorgnant un peu son corps et ses formes, ce qui – à l’heure actuelle – avait le don d’exaspérer Kana qui tenait à être seule.

« Qu’est-ce que tu veux la pile électrique ? » Répliqua la jeune fille sur un ton très légèrement hautain.

« Sorry, Kiddo, j’ai pas forcément envie d’te… Faire de l’ombre. » Dit-il en laissant échapper un très léger rire tandis que Kana laissa, elle, échapper un léger grognement, mais l’électrifié repris. « Mais j’pense que pour un entraînement optimal, un partenaire est de rigueur, non ? »

Et d’un claquement de doigts, juste après avoir pris le temps de retirer les mains de ses poches, l’électricité parcourue le corps du « blond », remontant le long de son corps dans des petits arcs électriques. Des piques apparurent comme par magie dans un bruit semblable à celui d’un arc électrique ou d’une électrocution, voletant un peu, mais restèrent principalement statique autour de son utilisateur. Kana aperçu alors un sourire sur le visage de son camarade alors qu’il recommença à ouvrir son bec.

« Tu utilises les ombres, c'ça ? T'as l'air de bien tenir ici. Alors viens, come on kid. On va voir combien de temps tu peux résister face à un p'tite lumière dans mon genre. »

En entendant cette phrase, Kana compris directement que Johan l’invitait dans un combat amical. Elle grogna. Son entraînement l’avait fatiguée et elle doutait de pouvoir tenir tête à l’allumé. Néanmoins, le sourire qu’abordait le jeune homme la poussa à se mettre en garde, même si elle doutait de ses chances de victoire.

« D’accord, j’arrive. Ne viens pas te plaindre ensuite si tu vas à l’infirmerie »

Kana savait parfaitement qu’elle était plutôt faible face à des personnes utilisant l’électricité ou de la lumière, mais elle se devait de s’améliorer et Johan avait raison. Un partenaire était efficace dans ce genre d’exercice.

Le problème était que la jeune femme ne savait pas qui, exactement, elle affrontait. Plusieurs fois redoublant, Johan restait quand même une bête en pratique. Très puissant. Beaucoup trop puissant pour elle. Il pouvait certainement la balayer d’un revers de la main, mais savoir ça insupportait légèrement Kana, elle qui avait tout fait pour réussir correctement son parcours scolaire.
Se mettant correctement en garde, elle étudia la pose de son adversaire. Garde ouverte, bras légèrement repliés le long du corps, Johan avait pourtant l’air confiant et abordait toujours son sourire qui narguait les gens. Elle grogna.

Prenant soin de ne pas trop s’exposer, elle préféra attaquer avant lui et c’est ce qu’elle fit.
D’un simple geste, ses deux mains remontèrent, se placèrent vers son visage et d’un coup, venant de son ombre au sol, surgirent deux lianes noires, flexibles et mobiles. Ses mains se rabattirent vers l’avant, pointant la direction de Johan et ses « lianes » foncèrent très rapidement vers leur adversaire. En vain.

Les arcs électriques parcourant le corps du jeune homme formèrent une protection qui affaiblirent les lianes et les brisèrent au contact. Le jeune homme laissa arquer un sourire sur son visage alors que Kana, elle, arqua une grimace beaucoup moins joviale.

À nouveau les deux adversaires se faisaient face, mais les deux savaient très bien qui allait remporter ce duel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Johan R. Grant
Élève de troisième année
Messages : 195
Points : 25
Puissance : 2 300
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 19:13
LIVRE 1 - CHAPITRE N°1
Un entraînement particulier
Johan R. Grant & Kana Miyake
L'ombre. Un élément puissant, présent, partout. Un pouvoir qui était particulièrement apprécié, malgré cette apparence étrange et sombre, qui lui donnait presque l'air d'un pouvoir de vilain. Mais malgré tout, Kana pouvait s'estimer heureuse. Ses capacités, en plus d'être puissantes, offraient aussi un spectacle agréable à l’œil. Et il est connu que ce genre d'alters attirait particulièrement. Les autres héros, à la recherche d'une nouvelle recrue, et le public, qui avaient droit à un magnifique combat graphique en plus.

Et, heureusement pour Johan, son propre pouvoir partageait ces deux similarités. Puissant, visible, les possesseurs de telles capacités étaient souvent prisés. Une fois l'année terminée, et les bancs de l'école quittés, nul doute qu'ils auraient droit à de nombreuses demandes. Surement plus elle que lui, d'ailleurs, le comique ayant passé bien plus de temps à sécher les cours et à se limiter qu'à démontrer toutes ses capacités lors des événements publiques. Les festivals de sports, les examens de licence. Autant d'endroits où l'électrifié s'était contenté du strict minimum, sans même réfléchir à l'après-diplôme.

Son sourire était toujours présent. Un rictus, exprimant la confiance totale qu'il avait en lui. Oh oui, il était confiant, c'était sûr, certain. Il connaissait le niveau de la jeune femme, et s'il devait se battre sérieusement, nul doute qu'il la battrait sans difficultés. Mais ce n'était pas ça, le but de l'entraînement. D'humilier l'autre. De bêtement le vaincre. S'il avait décidé de rejoindre la jeune femme dans cette séance normalement en solitaire, c'était pour qu'elle s'améliore, qu'elle apprenne. Donc, le comique comptait y aller doucement. Et puis, s'ils peuvent doucement connaître l'autre, c'est aussi un plus, non ?

« L'infirmerie ? Faudrait que ça soit quelqu'un d'autre qui s'en occupe, pour que j'y aille ! Genre une jolie fille, uhuh. » Disait-il, toujours avec humour, sans perdre ce rictus de satisfaction.


Et, comme il le pensait, la belle ouvra le bal. Honneur aux dames, comme on dit ! Enfin, c'est surtout que le comique était bien trop fainéant pour lancer le premier assaut. Plissant doucement son regard, il vit les deux lianes d'ombre s'élancer vers lui, la jeune femme espérant sûrement l'enfermer dans un bel étau. Glissant ses mains dans les poches de sa veste, il ferma son œil, l'autre s'animant légèrement. Et sans même avoir à bouger, il intensifia l'électricité statique qui parcourait son corps, son être entier s'allumant à l'image d'une ampoule, dans un brusque flash de lumière. Ajoutée à la distance d'attaque, cette illumination suffit à détruire les lianes.

La pile humaine contre la dompteuse d'ombre. Un duel qui semblait être déjà décidé d'avance, l'électricité du comique lui offrant un très bel avantage contre la jeune femme. Même si elle arrivait à l'atteindre avec ses nombreuses possibilités et angles d'attaque, il suffisait à Johan d'intensifier l'électricité parcourant son être pour l'affaiblir voir annuler le tout. Malheureusement pour lui, cela lui demandait néanmoins de l'énergie... et de l'endurance. Même si Kana ne le savait pas forcément, user de ce moyen revenait "presque" à s'électrocuter lui-même. À trop l'utiliser, il finirait par se paralyser tout seul, signifiant la victoire de sa jeune et belle camarade.

Mais bon. Johan connaissait ses propres faiblesses, cette porte ouverte à une défaite écrasante. Et il comptait bien ne pas passer par là, fermer cette entrée à double tour et continuer l'entraînement le plus longtemps possible.

« C'est pas mauvais. » Dit-il, de manière presque provocatrice, commençant alors à marcher, lentement, autour de la jeune femme.


D'un pas lourd, déterminé, il se baladait autour de cette belle petite créature. Il était tel le prédateur prêt à s'attaquer à sa proie, qui s'amusait de son futur repas. Ses piques de foudre, voletant au-dessus de lui, suivaient docilement leur maître, presque comme s'ils étaient douées d'une conscience. Ce qui n'était, bien sûr, pas le cas. Une simple imitation, née du cerveau du comique, dont le regard océan restait planté sur Kana.

« C'est bon ? J'imagine que c'est à mon tour, kiddo. »


Levant lentement sa main d'une de ses poches, il claqua alors des doigts. Et ainsi, brusquement, deux piques s'élancèrent en direction de la jeune femme. Comme si cela ne suffisait pas, ces derniers généraient de la lumière. Deux petites lampes éclairant la légère pénombre de la salle d'entraînement. Un autre moyen de voir comment la jeune femme pouvait gérer sa faiblesse. Elle venait de voir l'élément contraire à son alter servir de défense, désormais, il était temps de voir comment elle pouvait gérer une attaque.

Johan, de son côté, gardait naturellement une certaine distance. Expert du combat longue portée, connu pour harceler ses adversaires, il était la véritable bête noire des combattants spécialisés dans le corps-à-corps. Entre son corps électrique punissant les téméraires, sa portée plutôt agréable et son style très tourné sur les attaques faibles mais rapide... Oh, oui. Mais heureusement pour elle, ses ombres étaient assez grandes pour ne pas à venir tâter le corps du mâle.

Pour l'instant.

Écrit et codé par Johan R. Grant
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kana Miyake
Élève de troisième année
Messages : 20
Points : 1
Puissance : 1450
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Sep - 14:58
Kana était assez inquiète. Son attaque n’avait pas eu de grand effet sur son adversaire. Pire que ça ! Il l’avait même repoussé avec une facilité déconcertante. La jeune femme comprenait désormais pourquoi il était aussi serein en pratique. Il était assez fort pour ridiculiser n’importe quel élève. Mais surtout, il maîtrisait un alter qui était le plus gros point faible de Kana, la lumière.

L’électricité en elle-même ne représentait pas un danger, mais la lumière qui accompagnait chaque arc électrique était le danger que redoutait Kana. Son seul gros défaut, hormis son endurance qui laissait parfois à désirer.

L’électrifié avait souri après avoir paré l’attaque de la jeune femme. Il se mit à marcher autour d’elle, d’un pas lent, décidé, lourd.

« C’est pas mauvais »

Kana ressentait beaucoup de provocation dans la phrase de la pile. Il se moquait d’elle. Il savait très bien que des attaques aussi pauvres en force ne l’aurait pas embêté. Pire, il savait maintenant que la jeune femme était plus faible que lui, mais n’est-ce pas là le but de cet entraînement ? Affronter sa faiblesse ?

Johan continua de tourner autour de Kana, comme s’il était un prédateur autour d’un vulgaire morceau de viande, prêt à lui sauter dessus à tout instant. Kana observait les piques lévités autour de lui, comme s’ils étaient doués de conscience alors que rien de cela n’était vrai. Néanmoins, ils suivaient leur maître, docilement. Johan restait fixé sur Kana tandis que cette dernière, tâchait de percevoir les futurs mouvements des piques électrifiés, sachant tout bonnement que c’était impossible, du moins pour le moment, de prédire leur attaque.

« C’est bon ? J’imagine que c’est à mon tour, kiddo. »

Et sur ces mots, l’électrifié sorti lentement la main d’une de ses poches et claqua des doigts. À cet instant et aussi brusquement que rapide, deux des piques s’élancèrent vers la jeune brune. Puissant et rapide, mais le problème ne résidait pas là, mais résidait dans l’incroyable quantité de lumière que les deux objets généraient. Une faiblesse que Kana n’avait pas encore trouvée le moyen de contrer. Prise par surprise, elle esquiva de justesse les deux piques, dont l’un lui avait effleuré le visage. Elle se retourna pour voir les deux objets piqués de nouveau sur elle. Elle se baissa et posa la main sur son ombre au sol. Par sa simple volonté, un mur noir, composé uniquement d’ombre se forma devant elle, arrêtant la charge du premier pique. Néanmoins, la lumière provoquée par les deux objets affaiblit considérablement le mur et le deuxième pique passa à travers le mur, obligeant Kana à reculer de justesse pour éviter de se faire électrocuter.

Elle était pied au mur. Le premier pique était stoppé, mais pas le deuxième. Fuir ? Mais pour aller où ? Ces objets la retrouveront où qu’elle se cache. Avait-elle le temps de réfléchir à la situation ? De penser à un plan ? Trop risqué. Elle devait se battre, mais comment. Elle observa l’endroit rapidement puis eut un éclair de génie. Du moins, ce qu’elle pensait. Elle observa Johan, sans un mot, se préparant de nouveau à la charge des objets. Elle n’allait pas attaquer, car là n’était pas son but.

Du moins, pas pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Johan R. Grant
Élève de troisième année
Messages : 195
Points : 25
Puissance : 2 300
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Sep - 15:47
LIVRE 1 - CHAPITRE N°1
Un entraînement particulier
Johan R. Grant & Kana Miyake
Johan ne savait même pas pourquoi il s'était aussi vite élancé dans cet entraînement. Une simple envie ? Un caprice ? Ou bien la jeune femme avait-elle simplement réveillé certaines pulsions guerrières qui sommeillaient profondément au centre de son être ? Il n'en savait strictement rien. Mais au fond, cette raison importait peu. C'était peut-être qu'un simple coup de chance. Connu pour sa flemmardise, personne n'avait ainsi vu l'électrifié se battre à son meilleur niveau. Et malgré ça, quelque chose se sentait. Quelque chose qui montrait que durant les différentes épreuves pratiques, l'homme se retenait. Malgré ses victoires, malgré ses réussites, il ne montrait qu'un pourcentage limité de sa force. Les seules personnes à l'avoir vu réellement se battre étaient d'anciens collègues, d'anciens camarades qui avaient déjà leurs diplômes. Quelques rares âmes, qui avaient définitivement marqué le comique au point qu'il en vienne à se battre à son meilleur niveau. Force, courage, détermination, autant de choses qui impliquaient une certaine remise en question chez Johan.

Kana avait-elle le potentiel pour forcer le comique à utiliser sa force à son plein potentiel ? Non. Définitivement. Ce n'était, ici, pas une question de force simple. Mais juste une question d'Alter. L'ombre, la lumière, deux éléments opposés. Et là où les éclairs qui illuminaient la salle permettaient au comique d'avoir un certain avantage sur son adversaire, elle ne pouvait pas en dire autant. Ses ombres étaient affaiblies, et rien ne lui permettait de le surprendre... Rien, sauf un point.

La confiance.

Là, debout, devant son adversaire, Johan se sentait puissant. Un sentiment de fierté qu'il n'appréciait guère, mais dont il n'arrivait pas à arrêter la progression. La victoire ? Il l'avait déjà, pour lui. Dans sa main, n'attendant qu'une chose : qu'il referme ses doigts autour pour enfin la prendre. Et même s'il ne la désirait pas réellement, et que tout ça n'était qu'un simple entraînement dédié bien plus à l'évolution de sa camarade qu'à la sienne, son sang ne s'arrêtait pas de bouillonner. Et son sourire, sincère, presque provocateur, ne quittait pas les lèvres de l'homme. Il était enhardi, presque un peu trop, par cette proie blessée qui n'attendait plus que le coup de grâce. Le mâle lui tournait autour. Le mâle, en effet. Après tout, d'un œil avisé, l'élève de troisième année était bien un prédateur. Un lion, désireux de goûter sa proie, de planter ses crocs dans la chaire de la bête, de s'abreuver de son sang, d'en apprécier le goût. Imposant. Un mot qui lui allait, du haut de son presque deux mètres, ses épaules larges et son corps épais amenant naturellement cette image mentale d'une forteresse qui semblait impénétrable. Un mur, qu'on ne peut gravir.

« Voyons voir c'que tu sais faire. » Lança-t-il, lorsque ses deux pics’élancèrent sur sa cible.


Replaçant sa main dans sa poche, l’œil perçant, vif, il observa le résultat de cette première attaque. Très certainement surprise et pas réellement préparée, elle n'eut pas le temps de concocter une défense pour la première salve. Agile, elle esquiva le premier coup, l'autre venant la toucher au visage. Très légèrement, néanmoins, très peu d'électricité ayant réussi à toucher la jeune femme. Tiquant, lâchant un simple "tss" d'énervement, il releva violemment son bras pour de nouveau claquer ses doigts. Après tout, même si elle venait de résister à cette première lancée, les deux armes étaient toujours là, voletant, plus près du sol... Avant de nouveau repartir en direction de Kana.

Du harcèlement. Voilà à quoi pouvait s'apparenter le style de combat de Johan. Même s'il se débrouillait plutôt bien au corps-à-corps, il n'était clairement pas assez bon pour affronter des utilisateurs d'alter liés à ce même style de combat. C'était une brute, un homme sans style, sans arcane, qui n'utilisait aucun art martial et se contentait de se battre comme il l'avait appris de lui-même. Chaotique, imparfait, mais usant de nombreux stratagèmes pour arriver à ses fins. Oh, certes, dans les divers collèges remplis de furyos, où les alters n'étaient pas autorisées, l'ancien leader de Suzuran était très bon. Un adversaire surpuissant. Mais là, c'était une autre paire de manche. C'était un affrontement entre des utilisateurs de pouvoirs. Et donc, pour combler cette faiblesse, il avait créé ce style là. Des attaques légères, mais nombreuses, consistant à ne pas laisser le moindre répit à sa cible. Pour le fatiguer, d'une part, mais aussi pour limiter un maximum ses mouvements.

Et c'était ici visible. Les multiples pics voletant autour du comique étaient autant d'épées de Damoclès qui s'abattraient sur le premier tentant de s'approcher. Mais au-delà de ça, Johan pouvait aussi déclencher une explosion d'électricité, faire sortir d'autres choses du sol... Bref, un véritable contrôle du terrain. Sa capacité était extravagante, très tournée sur les dégâts de zone, ce qui impliquait du coup aussi de plus grandes sources de lumière.

Mais qu'importe. Le plus important était, ici, de voir le résultat. Cette fois-ci, Kana lança enfin une défense valable. Un mur d'ombre s'éleva violemment du sol, pour bloquer les deux attaques simultanées. Néanmoins, les lumières provoquées par les deux attaques suffirent à affaiblir la défense. Même si le premier se planta dans l'obstacle pour disparaître dans un bruit d’électrocution, le deuxième continua sa course, finalement esquivé par la jeune femme. Occupé à l'observer, il ne comprit pas tout de suite que la belle avait une idée en tête.

« C'était pas mal. Bonne esquive. Passons à un peu plus. »


Il était totalement absorbé dans son rôle. Tapant soudainement au sol, l'aura électrique parcourra sa jambe, rejoignant la terre. Même si cette dernière n'était pas conductrice, elle restait au-dessus du sol, à quelques centimètres. Et soudain, des piques de foudre, bien plus épais que les flottants, s'élancèrent d'en bas pour tenter de perforer la jeune femme. Une autre technique, et une autre difficulté pour Kana.

Écrit et codé par Johan R. Grant
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kana Miyake
Élève de troisième année
Messages : 20
Points : 1
Puissance : 1450
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Sep - 14:08
Les deux adversaires se faisaient face. Kana venait d’esquiver, non sans mal, l’une des attaques de l’électrifié. Néanmoins, elle savait qu’elle ne pouvait pas gagner ce match. Non seulement parce que son précédent entraînement l’avait épuisé, mais également parce qu’elle savait Johan beaucoup plus puisant qu’elle.

Cela se voyait à son style de combat. Hasardeux, chaotiques même. Des attaques nombreuses, peu puissante, mais qui avait pour but d’affaiblir son adversaire. La tactique de combat de Kana était différente. En combat en groupe, elle n’était pas la plus parfaite des personnes pour analyser un adversaire, mais en un contre un, la tâche lui revenait et pour cela, il faut étudier les mouvements, les tactiques et les attaques de son ennemi, faire en sorte que cela se retourne contre lui.

La première attaque de Kana n’avait pas pour but de toucher Johan, mais pour tester ses défenses. L’électricité offrait certes une bonne barrière, mais le plus compliqué à battre est la lumière que son électricité émet et pour cela, il fallait qu’elle arrive à retourner cette lumière contre Johan. Plus facile à dire qu'à faire.

« C’est pas mal. Bonne esquive. Passons à un peu plus »


Et sur ces mots, Johan tapa sur le sol avec son pied. L’aura électrique qui parcourait ses jambes rejoignit le sol formant une sorte de mare électrifié. D’après ce qu’elle voyait, elle était non-conductrice et restait à quelques centimètres au-dessus du sol. Une autre difficulté. Elle observa Johan, le voyant sourire.

C’est alors que des piques surgirent du sol, mais cela n’étonna guère Kana, qui avait tout de suite compris que l’attaque viendrait de là. Elle se contenta de sauter en arrière pour éviter le pique qui comptait l’empaler. Il n’y avait qu’un moyen de le combattre. Devenir intouchable. 

Kana se contenta donc de reculer. Aucune règle n’avait été dicté avant le combat, ce qui fait qu’elle pouvait très facilement sortir du tapis, s’éloignant encore de Johan et de sa mare électrique bien que cette dernière la poursuivie. Il fallait réfléchir et vite.

Tentant le tout pour le tout, elle se retourne et posa la main sur le sol. Son ombre se dressa et forma une protection devant elle. Malheureusement, les piques étant trop nombreux, ils s’empalèrent dessus et percèrent la défense de la jeune femme. Elle se fit électrocuter et lâcha un léger cri de douleur avant de tomber à genoux, en gémissant.

Elle releva les yeux sur son adversaire. Elle souffla, ne sachant quoi faire. Elle baissa les yeux aux niveaux du sol, grognant de part son impuissance et sa faiblesse face à Johan. Elle leva ses mains puis ses yeux s’illuminèrent. Elle se redressa sur ses genoux, fixant de nouveau son adversaire. Cette fois, elle avait un plan, qu’elle allait mettre en pratique. La lumière est certes son point faible, mais elle génère aussi de l’ombre à certains endroits ou parfois, les ombres se situent à l’endroit où personne ne s’y attend.

Elle se redressa et chargea son adversaire et immédiatement, elle glissa la main dans sa veste d’entraînement, allant poser sa main vers son aisselle gauche. Et d’un coup, une liane surgit de sa manche, fonçant vers Johan pour le fouetter tandis qu’elle le charge pour réduire considérablement la distance entre eux. Son attaque allait être contrée, elle le savait, mais elle avait un autre atout… Dans sa manche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Johan R. Grant
Élève de troisième année
Messages : 195
Points : 25
Puissance : 2 300
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Sep - 14:59
LIVRE 1 - CHAPITRE N°1
Un entraînement particulier
Johan R. Grant & Kana Miyake
La jeune femme semblait, étrangement, dans un état d'esprit plutôt différent de celui du comique. Notre protagoniste, même s'il sentait qu'il était bien au-delà du niveau de sa partenaire d'entraînement, n'avait pas le résultat final en vue. Il ne cherchait ni la victoire, ni la défaite. Non, trop fatiguant, en réalité. C'était plus une tentative de sociabilisation un peu maladroite, le comique appréciant parfois bien plus parler à l'aide de ses poings plutôt que des mots qu'il ne dirait pas forcément de la bonne manière. Un combat, aussi futile soit-il, permettait toujours d'en apprendre énormément sur son prochain. Sur l'autre. C'était une véritable discussion muette, où un coup était l'égal d'une phrase, et la riposte celle d'une réponse bien calculée. Tant d'émotions, d'envies, de choses, passaient aux travers d'une droite, par exemple. Oh, ça, il l'avait appris. Durant ses années de collège, à échanger de violents coups avec ses camarades, à exploser des têtes contre des urinoirs, à sentir le goût du sang envahir notre bouche après un crochet bien placé.

Mais Kana... Elle semblait avoir un autre but. S'entraîner contre son contraire, trouver une solution à cette faiblesse énervante, ces différents buts n'étaient en rien l'objectif principal qu'elle semblait s'être imposée. Non. Petit à petit, à mesure que le combat avançait, Johan semblait comprendre qu'elle cherchait surtout à gagner. Pourquoi ? Pourquoi spécifiquement le vaincre ? N'était-ce pas un simple entraînement, où le "grand gagnant" n'était pas celui debout à la fin, mais celui qui apprenait de cette joute violente ?

Johan n'y connaissait rien. En ses camarades, en une possible frustration dont il pouvait être l'origine. Double redoublant, un cas relativement rare dans une telle école comme U.A., il excellait en pratique. Sans même se donner à fond. Était-ce visible ? Qu'il semblait toujours "jouer", sans sortir ses réelles armes ? Il n'en savait rien. Et, au fond, le comique s'en foutait. Mais l'idée venait de germer dans son esprit. Peut-être que si, au fond. Que voir quelqu'un comme l'électrifié, à l'alter si puissant, au potentiel si présent, qui gâchait son potentiel en fainéantise... énervait. Que les moins chanceux de la classe, aux pouvoirs plus limités, n'étaient pas "jaloux", mais plutôt outrés que quelqu'un ne prenait pas le tapis rouge qui glissait à ses pieds. Peut-être que c'était le cas de Kana, et que dans cet entraînement à deux, elle y voyait un moyen de calmer cette frustration.

À cette pensée, le sourire caractéristique du comique s'effaça légèrement.

Mais pas le temps d'y penser. Pas le temps de réfléchir. Ses pics de foudres, véritables obstacles électrifiés, arrivaient vers la belle. Tentant une nouvelle défense, la maîtresse des ombres fit s'élever un mur de son élément favoris, dans l'espoir de stopper la folle course de ce tonnerre vivant. Malheureusement pour elle, les nombreux pics passèrent le tout comme du beurre, avant de toucher Kana. Son gémissement de douleur, cette plainte violente, résonna dans la pièce. Tiquant directement, le protagoniste claqua des doigts, la foudre s'évaporant directement dans l'air.

« Eh, j'pense qu'on peut arrêter là. » Souffla-t-il, légèrement inquiet.


Il ne voulait pas lui faire du mal. Ce n'était pas le but. Ramené directement à la réalité, son regard perdit légèrement en intensité, le bleu pétant reprenant la couleur d'un lac calme. Néanmoins, alors que Johan tenta un premier pas pour aller voir l'état de sa partenaire d'entraînement, cette dernière releva subitement sa tête, observant son adversaire avec un regard pétillant. Elle semblait motivée. Particulièrement...

Elle avait une idée derrière la tête.

S'arrêtant net, comme s'il comprenait que quelque chose venait de changer dans sa manière d'être, son sourire s'élargit de nouveau. Un rictus mêlé de satisfaction, mais aussi de provocation, d'arrogance. Dieu, qu'il était difficile de voir ce qu'il cachait derrière cette dentition blanche.

« T'en veux encore ? T'es un poil maso, j'ai l'impression. Mais.. Okay. Come get some ! »


Et elle s'élança alors vers lui. Usant de l'ombre créée entre ses habits et sa peau, la jeune femme tenta une attaque bien plus tournée sur le corps-à-corps. Un fouet. Oh, très bien. Malheureusement pour elle, Johan savait déjà comment contrer ce genre d'assaut brutal.

Se concentrant, fermant ses deux poings, l'électricité statique qui apparaissait de temps en temps le long du corps du comique s'intensifia. Lançant un regard déterminé à la jeune femme, il se pencha légèrement en avant, avant de soudainement expulser une grande quantité d'électricité. 8th Commandment. Une capacité anti corps-à-corps, qui lui permettait de tenir à distance d'éventuels gêneurs.

Bien-sûr, là encore, au-delà de cette foudre qui la blesserait si elle tentait de trop s'approcher, l'effet secondaire était la lumière produite par le tout. Son fouet était léger, né d'une ombre si petite que sa résistance devait en pâtir. Si jamais elle arrivait quand même à venir le frapper avec, cela reviendrait à tenter de l'abattre à l'aide d'un cheveu.

Écrit et codé par Johan R. Grant
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kana Miyake
Élève de troisième année
Messages : 20
Points : 1
Puissance : 1450
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Sep - 22:17
Que faisait-elle ? Pouvait-elle espérer le vaincre ? Les questions ne trottaient plus dans la tête de Kana. Il fallait essayer. Juste essayer. Voir ce qu’elle pouvait faire, créer. Durant sa charge, elle comprit rapidement que son pauvre fouet ne fera que pâle figure face à Johan, comme si elle allait lui jeter une feuille de papier au visage. Rien qui n’allait gêner le comique.

Alors qu’elle chargeait son adversaire, se retrouvant presque à distance pour le toucher, Johan ferma les poings, se penchant en avant et laissa éclater l’une de ses attaques. Une imposante quantité d’électricité s’échappa de son corps, formant comme un barrage face à la jeune femme, qui allait être touchée si elle approchait plus. Mais en voyant cela, Kana eue un sourire, assez calme, mais de satisfaction. Le bouclier était puissant et rayonnait… Oui, il rayonnait.

La lumière produite par cette défense était telle que les ombres s’élargirent naturellement, mais elles restaient très consistantes, comme si elles étaient aux pieds des objets d’où elles provenaient. Et c’est ainsi, sous cette quasi-aveuglante lumière que Kana lâcha son fouet qui disparut de sa main, se tournant sur le côté puis s’arrêtât. Elle se pencha en avant et posa ses mains sur son ombre. Cette dernière était plus grande et Kana pouvait avoir plus de « matière » à utiliser.

Alors que Johan continuait son attaque qui allait bientôt finir par disparaître et sans doute avoir des effets secondaires sur l’étudiant, Kana usa de son mental pour créer des grandes lianes. Imposantes, d’aux moins deux mètres, d’une couleur noire corbeau. Les lianes semblaient répondre de la volonté de Kana qui observait derrière elle. Quand elle vit que la barrière perdit en intensité sous l’incroyable quantité d’énergie qu’elle demandait, elle commanda à son ombre de fuser vers l’électrifier, et c’est ce que les lianes firent.

L’objectif n’était plus la défense, mais l’attaque, voulant déstabiliser son adversaire et pourquoi pas, le mettre au sol.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Johan R. Grant
Élève de troisième année
Messages : 195
Points : 25
Puissance : 2 300
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Sep - 14:27
LIVRE 1 - CHAPITRE N°1
Un entraînement particulier
Johan R. Grant & Kana Miyake
Le huitième commandement était une attaque assez polyvalente. Elle lui permettait d'attaquer, mais d'aussi de se défendre. De plus, malgré l'idée qu'elle pourrait donner à première vue, elle ne touchait qu'assez peu le corps de Johan. Après tout, ce qui le paralyse petit à petit, c'était surtout les abus ainsi que le fait de faire traverser trop d'électricité trop longtemps dans son être. Là, il ne faisait qu'utiliser la foudre présente pour brusquement la faire sortir de son corps dans un flash lumineux, qu'il garda durant de nombreuses secondes. L'idée était de faire reculer la jeune femme, qu'elle abandonne son attaque et retente de se battre à plus longue portée. C'était un plan relativement clair dans l'esprit du comique. Un moyen simple et efficace d'en finir avec cet assaut.

Bien sûr, il pourrait aussi se battre à son maximum. Utiliser son 100%, et vaincre facilement sa partenaire d'entraînement. C'était une possibilité qu'il préférait écarter. Il n'avait clairement pas l'envie d'utiliser ses "blasters" comme il aime les appeler. C'était d'ailleurs visible à travers son style de combat. Il se limitait, clairement. Le mâle ne bougeait pas, statique, une chose relativement mauvaise lors d'un affrontement, et les quantités d'électricité utilisées étaient assez minimes. Là, encore, il était sur sa recharge originelle, sans même avoir utilisé une seule de ses piles.

Ces dernières, de petits objets créés par le service du support, servaient de batteries portables pour Johan. La principale faiblesse de son alter étant, après tout, qu'il était totalement incapable de créer de lui-même de l'électricité. Il avait forcément besoin d'une énergie précise. Celle cinétique, par exemple, créée lorsqu'il donne ou se prend des coups physiques. Mais la meilleure chose à faire pour lui donner du carburant était tout simplement de l'électricité. Son corps pouvait ainsi l'absorber et l'amplifier. C'était le but de ses piles, chargées bien au-delà du possible.

Malheureusement, Johan n'était pas non plus un surhomme. Et il s'arrêta légèrement, son véritable manteau d'électricité perdant en intensité durant quelques secondes. Kana semblait attendre cette opportunité, élançant alors vers son adversaire de puissantes lianes qui semblaient être bien plus fortes que les dernières ! Sans réellement comprendre le pourquoi du comment, l'électrifié n'était tout de même pas assez idiot pour se laisser prendre par sa petite tactique. Son œil s'illumina alors un peu plus, et il amplifia violemment le huitième commandement. Au départ léger, c'est bien une grande explosion de foudre qui illumina la salle, exterminant tout simplement l'attaque de Kana.

« Belle tentative. » Lança-t-il.


Claquant des doigts, le manteau s'arrêta brusquement, et la salle fut de nouveau enveloppée dans cette demi-obscurité. Observant son adversaire, sans réellement savoir si elle avait esquivé ou bien s'était prise son attaque, il comprit finalement son intention. Elle avait usé des ombres créées par sa foudre pour augmenter sa propre force d'attaque, avant de profiter d'une ouverture pour lancer le tout en son encontre.

Son sourire s'étira. Elle était douée. Très douée. Et elle venait même de comprendre comment aller au-delà de sa faiblesse. Soupirant un peu, le mâle s'étira dans un léger grognement de douleur. Autant amplifier sa capacité n'était pas non plus sans conséquence, et il porta sa main devant son visage, remarquant sa difficulté à fermer son poing. De légères étincelles s'échappaient de la paume qui en tremblotait presque. Le principal contre-coup de son alter, c'était ça. La paralysie. Là où certains devenaient idiot à trop forcer sur l'électricité, Johan perdait surtout l'usage de ses membres. Un contre-coup particulièrement mauvais. Là, c'était sa main, donc ce n'était pas grave. Mais à trop tirer sur la corde, il pourrait paralyser ses poumons. Ou même pire. Son cœur. Et dans de telles circonstances, le comique ne pourrait plus jamais sourire.

« Je pense qu'on peut s'arrêter là, non ? »


Il dit ses mots tout en relevant sa tête vers la jeune femme, son sourire toujours présent sur ses lèvres, plus sincère, plus étiré. Après tout, la base de cet entraînement était de combattre sa faiblesse. Et elle venait de réussir. Oh, certes, ce ne fut pas très concluant. Mais la différence de puissance jouait. Avec quelqu'un de son niveau, elle l'aurait sûrement eu avec cet ultime coup de poker. Ils n'avaient plus vraiment besoin de se taper l'un sur l'autre.

Sans même attendre sa réponse, le mâle s'étira avant de bâiller, crevé. Et il quitta alors la zone de combat pour rejoindre quelques bancs, présents au fond de la salle. Tombant dessus dans un léger bruit rauque, Johan reposa son regard océan vers sa camarade et partenaire d'entraînement, avant de tapoter la place à côté de lui.

Certes, ils ne se battaient plus, mais ils pouvaient tout de même faire connaissance !

Écrit et codé par Johan R. Grant
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kana Miyake
Élève de troisième année
Messages : 20
Points : 1
Puissance : 1450
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Oct - 14:54
Elle allait l'avoir, elle en était sûre. Son attaque était puissante et Johan semblait laisser une ouverture béante à la jeune femme, qui s'était jeté sur cette occasion unique de mettre fin à ce combat et de remporter la victoire qui semblait si proche des mains de Kana. Mais c'était sans compter l'intelligence du jeune homme. Il n'était pas idiot et ça, Kana ne l'avait vu que beaucoup trop tard.

Johan amplifia son attaque. Même si cela semblait bien faible au début, l'explosion de foudre fut bien plus puissante d'un coup, détruisant littéralement l'attaque de Kana, sa seule botte secrète qui pouvait la tirer de ce combat et lui remporter la victoire. Vaporisée. D'un seul claquement de doigts. La violence de la défense fut telle qu'en étant trop près, Kana se pris une partie des dégâts, l'ayant fait reculer sur plusieurs mètres et l'ayant fait tomber sur les fesses. Elle grogna de douleur et posa sa tête au sol.

"Belle tentative." Lança le jeune homme.

Il claqua des doigts et la lumière disparu brusquement, plongeant la salle dans un état de demi-obscurité, même si les lumières présentent dans la salle éclairaient alors faiblement l'endroit. Kana soupira, allongée sur le sol. Elle venait de perdre. Mais elle n'allait pas s'arrêter là, non. Elle se redressa légèrement, sur les coudes avant de s'asseoir sur le sol. Johan l'observait. Il souriait. Elle grogna légèrement. Elle ne savait pas ce que signifiait ce sourire et elle espérait que ce n'était pas un sourire de mépris qu'elle voyait, auquel cas, elle serait capable d'envoyer son poing dans la figure de son camarade de classe. Il s'étira et regarda sa main, ce que Kana comprit vite comme un réflexe. Enfin, c'est ce qu'elle pensait. Elle se leva à son tour, massant son épaule. Elle avait de léger frisson et avait un peu de mal à se déplacer, sans doute le contre coup de l'attaque de son camarade.

"Je pense qu'on peut s'arrêter là, non ?"

Kana vit le garçon sourire, très sincère. Kana lâcha un petit "tssss..." très faible avant de hausser les épaules. Son cerveau lui disait de continuer, mais en sentant ses muscles lui faire du mal pendant qu'elle se déplaçait jusqu'au banc pour rejoindre Johan lui disaient très clairement le contraire. Johan tapotait d'ailleurs la place à côté de lui pour inviter Kana à s'asseoir, ce qu'elle fit, très légèrement en grimaçant. Cet entraînement avait été plus... dur que prévu.

"Bon, tu te bats bien.. Je l'avoue. Bien joué. T'as gagné ce round." Dit la jeune fille, regardant légèrement ailleurs en remontant ses manches sous la chaleur. "Mais je gagnerai la prochaine fois, je te l'assure." Dit-elle avec un léger sourire, tout en regardant le jeune homme.

Elle observa l'heure sur l'horloge présente au mur et soupira. 

"Il va falloir qu'on aille en cours, et je n'ai pas envie d'arriver en retard. On peut se voir plus tard si tu veux."

Kana venait de perdre, mais elle était contente d'avoir croisé Johan durant la séance. Alors certes, elle n'aimait pas perdre, mais bon, on y peut rien non ? Il était juste plus puissant qu'elle et elle comptait bien rattraper son retard. Et également apprendre à connaître l’énigmatique Johan, le redoublant de dernière année.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Salles d'entraînements-
Sauter vers: