:: Gestion des personnages :: Présentations :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hari Shibô [Terminé]

avatar
Hari Shibô
Élève de seconde année
Messages : 26
Points : 16
Puissance : 1 800
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Aoû - 18:26
image_banniere
• Nom : Shibô
• Prénom : Hari
• Age : 14 ans
• Sexe : Féminin
• Groupe : Étudiant deuxième année
• But : Intégrer la famille Shibô dans la branche héroïque
Hari, armée de sa fine rapière, touche principalement les articulations et autres points faibles afin de limiter les mouvements des adversaires, aussi bien humains que mécaniques, jusqu'à ce qu'ils finissent en légume au sol incapables de se défendre. L'effet est bien sûr temporaire, la personne a juste besoin qu'on la transporte en-dehors du champ de bataille, mais aucunement besoin de l'hospitaliser. Il est également à noter qu'il n'est pas nécessaire de transpercer un membre pour en empêcher l'utilisation,
pénétrer d'un ou deux centimètres est suffisant pour que son pouvoir attaque l'articulation proche. Pour ce qui est des machines, contrairement aux alters de force brute (Bakugou, Kirishima, Midoriya), le sien ne démolit rien, il démantèle proprement membre par membre. Après tout les machines aussi ont des articulations pour ne pas rester rigides.

En ce qui concerne le physique, la plupart du temps Hari porte une chemise blanche qu'elle ouvre un peu pour se laisser respirer. Elle est surmontée d'une veste pas forcément assez large pour fermer, qu'elle laisse ouverte la plupart du temps. Sa veste grise s'adapte néanmoins à sa taille grâce à une bande extensible, ce qui ne la prive pas de ses mouvements même si elle la ferme. Après les manches, on peut voir une paire de gants en cuir noir refermables proprement avec une paire de petite lanières ceinture discrètes. Elle s'en sert principalement quand elle manie l'épée afin de ne pas déraper et accessoirement pour ne pas trop blesser ses mains. Un peu plus bas, la demoiselle porte un short serré assorti avec le haut qui lui permet d'enfiler une paire de bas noirs allant de la cuisse jusqu'aux pieds. Ceux-ci sont d'ailleurs recouverts par une paire de bottillons noirs qui facilitent beaucoup sa marche. C'est principalement une tenue réservée à l'aventure, elle n'est ni élégante, ni traditionnelle, ni particulièrement chaude ou froide, mais elle est très confortable et apporte chaud même quand elle manque de couches de vêtements. On peut aussi remarquer que la demoiselle porte une épée à la ceinture, pour se défendre dans la plupart des cas, mais aussi pour attaquer quand elle l'estime nécessaire.

En ce qui concerne son mental, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est plutôt masculin de manière globale. Pour commencer elle est d'apparence froide et distante envers les inconnus, elle évite de les approcher sans une bonne raison. Bien sûr elle connaît tout de même les formules de politesse et sait les appliquer, mais mis à part ça elle n'est pas du genre à côtoyer du monde pour se faire des amis ou pour toute raison qui soit. On peut clairement dire qu'en-dehors de fréquenter ses compagnons, Hari reste dans sa bulle, pas forcément recroquevillée dans son coin, elle se complaît simplement dans la solitude. Dans le prolongement on peut aussi dire qu'elle n'aime pas trop qu'on la touche, que ce soit de simples tapes d'encouragement ou pour l'aider à se relever. De ce fait elle est fort autonome et débrouillarde, elle sait se nourrir toute seule, vendre ses affaires toute seule pour avoir de l'argent, toutes des choses d'adulte.

Malgré tout, il lui arrive d'être confrontée à son plus grand point faible qu'est l'amour, que ce soit la compassion ou l'Amour avec une majuscule. Ainsi elle se retrouve gênée dès qu'on se montre trop gentil avec elle, chose qu'elle n'a pas souvent l'habitude de rencontrer chez les gens. Elle qui est souvent ignorée au même prix qu'elle ignore les inconnus, elle essuie rarement des remarques affectives et il lui arrive de rougir quand on la flatte ou quand on la complimente.

Parfois son attitude peut faire garçon manqué car elle n'a pas fréquenté de filles dans son enfance depuis toujours. Ainsi elle n'adopte pas souvent des poses féminines, ne pense pas en femme, ne s'habille pas en femme, ne traite pas son entourage comme le ferait une femme. Rien que le fait de marcher est celle d'un garçon, elle ne se déhanche pas pour mettre en avant son postérieur ou sa poitrine en la bombant. Ses habits ne sont pas forcément des haillons, elle choisit souvent les couleurs pour qu'elles soient au moins assortie, mais n'ira pas enfiler des habits qui l'entravent dans ses mouvements et qui la gênent. Elle n'aime pas non plus agir comme les femmes en général, que ce soit exercer un métier plus doux pour les muscles parce qu'elle doit soigner son image. Ainsi elle n'aura aucun scrupule à se salir si la situation le demande, sera taquine si elle veut corriger courtoisement son compagnon, n'hésitera pas à foncer dans le tas même si l'obstacle est massif.

Née d'une famille riche, Hari pouvait se vanter d'avoir tout ce que les autres familles plus modestes passaient leur vie à accumuler sans vraiment arriver au niveau. Son père lui était dans les affaires, son pouvoir lui permettait de prédire avec plus ou moins d'exactitude les baisses ou les montées de prix de la bourse selon le comportement des chiffres, même si il lui arrivait de se tromper. De son côté sa mère était simplement femme au foyer, son pouvoir, bien moins enrichissant, pouvait apaiser les gens qui l'entouraient, de telle sorte qu'ils se sentent en sécurité à ses côtés. Malheureusement ses deux pouvoirs étant parfaitement incompatibles, Hari naquit avec un autre qui n'avait rien à voir non plus.

Cependant ce n'était que la dernière, ses deux frères étaient venus au monde avant elle de quelques années seulement. La demoiselle se rendit vite compte que le fait d'être entourée du sexe fort ne la favorisait pas beaucoup, les deux frères étaient plus complices entre eux qu'avec elle également. Ainsi ils la délaissaient parce que c'était une fille donc forcément moins bien que les garçons, ce qui la plongea dans l'incompréhension. Bien sûr elle savait jouer dans son coin, mais elle trouvait ça plus amusant d'avoir de la compagnie, elle ne souhaitait pas devenir un de ces enfants solitaires qui se laissaient affecter par leur environnement. Au contraire elle avait bien l'intention de prouver sa valeur afin de mériter qu'on l'appelle aussi le sexe fort, bien que la chirurgie esthétique ne soit pas envisageable de ce côté. Tout ce qu'elle faisait était de les observer, chacun de leur faits et gestes, afin de pouvoir agir de la même façon avec eux, de quoi les surprendre beaucoup.

À compter de ce jour elle fit tout pour paraître moins féminine, plus masculine, plus virile,
sans pour autant s'abaisser dans la vulgarité comme eux, tout simplement. Ainsi il leur arrivait de leur dire bonjour avec un brossage de cheveux des plus vigoureux avec la jointure des phalanges d'une main, de les taquiner avec une tape dans le dos, leur faire peur en s'approchant d'eux silencieusement. Elle ne jurait pas comme les garçons de son école, ni ne crachait, elle ne défaisait pas ses vêtements, mais elle arrivait à la hauteur de ses frères. Ceux-ci étaient forcés de reconnaître qu'ils s'étaient trompés et que la cadette pouvait également devenir un "membre du club" comme les deux autres frères. Elle les surprit également en développant en premier un alter, au cours d'une bataille elle arriva un peu trop facilement à "vaincre" ses frères dans une bagarre amicale. Ils étaient incapables de se mouvoir, bien que leurs lèvres ne soient pas affectés évidemment, leurs articulations avaient été engourdies par ses ongles.

Un peu plus tard, la demoiselle demanda à des spécialistes divers comment ils pouvaient expliquer ce genre de symptômes devenus récurrents avec les bagarres. On lui répondit que ça avait tout de certaines pratiques d'arts martiaux qui visaient les points faibles,
sauf que là il s'agissait d'un mélange entre acupuncture et combat au corps à corps. Elle devait sans doute avoir vu ça dans des films de ninja, des ennemis incapables de se servir de leur bras après avoir été frappés dans le nerf. Ici il s'agissait plutôt d'aiguilles qui envoyaient une impulsion électrique en direction de l'articulation, l'engourdissant fortement.

Depuis ce jour elle fit tout pour arriver à maîtriser ce pouvoir si peu commun,
s'inscrivant à des cours d'escrime. Bientôt elle fut capable de manier une fine lame avec brio en multipliant les cours à la fin de l'école. Ses parents étaient émus qu'elle arrive à trouver un alter comme eux deux, et qu'elle soit animée par un profond désir de justice.
Enfoncée dans son fauteuil elle ne pouvait pas faire grand chose contre les voyous et autres, ce qui la poussait à rechercher l'action et le risque. Avec son agilité et sa vitesse,
il y en avait peu capables de lui résister, après quatre coup la personne était déjà en légume au sol, incapable de se relever. Si elle était capable de vaincre n'importe quel être humain par ce moyen, elle devait tenter sa chance, et rien de mieux que Yuei pour tester ça. Comme elle avait déjà commencé la dernière partie de sa scolarité, ça lui faisait tout drôle d'entrer en deuxième année d'un seul coup, mais au moins elle pensait assurer assez pour pouvoir mettre en difficulté ses camarades ainsi que ses futurs ennemis. C'est d'ailleurs ce qu'elle prouva en démontant de nombreux robots pour obtenir les points requis, les neutralisant avec efficacité et grâce. Il n'y avait plus qu'à montrer ce dont la famille Shibô était capable et de lui faire honneur en devenant une héroïne.

image_footer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Johan R. Grant
Élève de troisième année
Messages : 201
Points : 25
Puissance : 2 300
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Aoû - 16:02
Re-bienvenue ma grande ! Désolé pour le retard dans la validation, y a eu quelques soucis ! xD

Concernant ta validation, du coup :

Longueur : 200 / 400
Orthographe : 200 / 300
Style : 350 / 700
Originalité : 450 / 600
Autres bonus : 200 (Étudiante 2ème année) + 400 (ancien membre)

Total : 1800 !

Je vais de ce pas m'occuper de remettre ton ancienne fiche technique et carnet de bord, que tu n'as qu'à modifier !

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: