:: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone commerciale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chasser les bonnes affaires entre amis [PV : cherry]

avatar
Sôma Hibiki
Élève de troisième année
Messages : 36
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Juin - 14:22
C’était par un beau soleil que store à la fenêtre filtrait, qu'Hibiki se réveilla dans sa chambre du dortoir de Yuei, en un magnifique dimanche, se qu'Hibiki pouvait aimer le dimanche car pas de cours de la journée, même si les héros n'ont pas de jours de congé, c'est toujours agréable d'avoir un peu de temps pour soit...
Hibiki commença par se lever, puis allât remonter le store, ayant oublier de fermer le volet la vieille, il lui était inutile de l'ouvrir puisqueque le volet l'était déjà, une fois qu'Hibiki eu fait entrer la lumière matinal dans sa chambre, il commença a s'habiller, comme a son habitude il mit son jeans bleu, sa veste blanche, et ses basket.
Une fois habiller Hibiki, se dirigea vers son bureau, pour y prendre son téléphone, quand il trouva un flyers qu'il avait reçu la veille durant une balade dans la zone commerciale, après les cours.
Le flyers annonçait des soldes exceptionnelle dans la majorité des boutiques, n'ayant jamais très faim le matin, d'autant qu'a 11 heures passé prendre un petit déjeuner ne servait plus a rien, Hibiki décidât de se rendre a la zone commerciale tranquillement, bien qu'il n'avait pas besoin de s'acheter quoi que soit, il pouvait toujours aller chasser les bonnes affaires, après il pouvait tomber sur quelque chose d'intéressant.
Hibiki prit son porte-feuilles contenant un peu de liquide ainsi que sa carte de crédit, son téléphone portable, est le flyers, au cas ou, et se dirigea vers la zone commerciale.

A peine arrive Hibiki comprit que c’était une chance qu'il ne viennent aujourd'hui que pour jeter un œil sans réel intention d'acheter. En effet, la zone commerciale était bondé, nombreux était les passant : femme au foyer venu habiller leur famille, retraiter venu se balader, couple venu profiter des soldes,...
Les exemples de passant ne manquait pas.
Hibiki commença sa chasse au soldes, regardent par-ci par-là, à droite et à gauche, les boutiques, sans qu'aucune le lui fasse vraiment envie.
Il continua a se balader tranquillement le long de l'allée centrale de la zone commerciale, quand une petit boutique de vêtements attira son attention.

-tiens donc, je ne savais pas que cette chaine était aussi implanter par ici... je me demande si ce magasin là sera comme celui implanter à Hokkaido...
se dit Hibiki, avant de décider d'aller voir. Hibiki entra dans la boutique, commencent par observer rapidement l’intérieur du regard.
Bien qu'il y avait un peu de monde Hibiki trouvait que la disposition des lieux était très proche de celle du magasin ou il avait l'habitude d'aller quand il était encore a Hokkaido, avant d’intégrer Yuei, avant de commencer a chercher dans un rayon portant une étiquette "-50%".
en regardant dans les étagères du rayon, il tombât sur un pull a coll roulé blanc en coton. Ne trouvant pas mal le pull en question, Hibiki se dirigea vers les cabine d'essayage, pour voir si sa trouvaille lui allait ou non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hari Shibô
Élève de seconde année
Messages : 26
Points : 16
Puissance : 1 800
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juil - 10:13
Depuis toujours, Musutafu était une ville riche en rebondissements avec les attaques de vilains. Mais derrière ces attaques, il y avait de nombreuses possibilités d'activité dans les parages, notamment de quoi faire du shopping. C'était quelque chose qui tombait bien, car Cherry avait une petite envie de se trouver de nouvelles tenues. Bien que ce ne soit pas son genre d'entretenir une énorme garde-robe, elle devait bien avouer qu'elle devait avoir des vêtements de rechange. Le parcours de héros n'était pas fait de bisous et de câlins, mais d'épines et de murs à franchir, c'était prendre des coups sans arrêt, donc se blesser et risquer de déchirer ses vêtements par mégarde. C'était une des raisons qui la poussaient à vouloir prendre son temps à choisir une nouvelle tenue à enfiler durant ses temps libres.

Ainsi la demoiselle sortit des cours en fin de journée comme tout le monde, passant notamment par la porte mastoc qui s'ouvrait pourtant rapidement afin de laisser les élèves passer, ceux qui avaient un badge de Yuei. Elle était vraiment impassable et impressionnante, personne ne pouvait prétendre pouvoir la fissurer, et personne n'avait intérêt à essayer. Elle se dirigea alors vers la zone commerciale, son cartable sur ses épaules dans son dos, l'air inexpressif comme à son habitude. Cherry guettait les rues à la recherche de magasins de vêtements pas trop chics qui vendaient des tenues simples et jolies.

C'est alors qu'elle aperçut au loin une tête familière, un jeune homme de sa classe et qui lui aussi se dirigeait vers les boutiques pour acheter des vêtements. Elle ne voyait pas beaucoup de garçons s'y rendre, pourtant ça ne leur ferait pas de mal de changer de style de temps en temps, mais quelque part ce n'était pas plus mal comme ça. Elle emboîta le pas au jeune homme de loin, le suivant à distance vers le magasin. Il semblait déjà avoir jeté son dévolu sur pull col roulé blanc, de quoi mourir de chaud au moindre haussement de température. La demoiselle fouilla alors de son côté pendant que le garçon allait essayer dans la cabine, mais rien ne semblait la séduire vraiment. Elle aimait le noir, de préférence les robes simples, mais il fallait croire que tout ce qui n'était pas d'un style floral ne valait pas vraiment la peine d'être porté. Au final peut-être qu'elle n'avais pas vraiment besoin de robe, un simple t-shirt devait suffira, ainsi qu'une jupe comme pour son uniforme scolaire. Elle choisit alors un t-shirt mauve uni ainsi qu'une jupe de type froissé assortie en couleur. La demoiselle partit alors essayer ça dans la cabine également, ressortant en même temps que le garçon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sôma Hibiki
Élève de troisième année
Messages : 36
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Juil - 21:15
Hibiki se rendit dans une des cabine d’essayage, et commença a enlever sa veste, laissant apparait sont T-shirt, puis il enfila le pull. Hibiki était à l'aise en le portant, en se regardant dans le miroir de la cabine, il trouvait aussi que le pull en question ne lui allait pas mal. Il se demandait s'il devait le prendre, en promotion et qui lui allait bien, mais un peu chaud pour la saison...
Hibiki était vraiment tenter de l'acheter, il fini par se décider, à le prendre, temps pis, il ne le sortirait que lorsque les température chuterons.
C'est en sortant de la cabine que, Surprise ! Hibiki se heurta à quelque chose, ou plutôt "quelqu'un". Hibiki gêner commençât à s'excuser envers la personne dans laquelle il était rentrer, encore confus, avant de tilté qu'il connaissait cette personne, aussi dit d'un aire plus serein :
- "Ah mais je te connais, on est dans la même classe à Yuei, tu t'appelle..." dit il en plaçant son index sur sa tempe et en ferment les yeux semblant rechercher dans sa mémoire le nom de la jeune fille...
-"Cherie ! Cherry, pardon !" s’écriât il, avant de reprendre "qu'est ce que vient faire ici ? toi aussi tu es venue voir les promotion ?"

Hibiki commençât un speech, sur les boutique qui était bien plus nombreuse que dans sa ville natale, bien plus approvisionné, etc... venant d'un petite ville de la région d'Hokkaido pour lui autant de boutique aussi bien fourni c’était une première...
Hibiki ne semblait pas voir que son monologue ne semblait guerre intéresser la jeune fille, mais fini enfin, après avoir parler cinq bonne minute, en concluant son discours par :
-"Enfin puisque tu es là, sa te dit qu'on regarde ensemble ? c'est toujours bon d'avoir un avis extérieur sur ce qu'on porte !" remarquant les habit de la jeune fille avait trouver dans les rayons il reprit :
-"tu allais essayer ses vêtement ? si tu veux j'ai fini avec la cabine que j'utilisais... tu peut la prendre si tu veux... je regarderais pas promit !"
Hibiki plaçât se bras perpendiculairement à son torse les main tourner paumes vers le haut, semblent inviter la jeune fille a utiliser la cabine en souriant, Bien qu'il était évidement qu'il plaisantais sur le fait de la regardait les filles se changer, se n’était pas son genre de faire ses chose là...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hari Shibô
Élève de seconde année
Messages : 26
Points : 16
Puissance : 1 800
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Juil - 11:14
Pas grand chose n'allait à Cherry à vrai dire, elle ne se sentait pas énormément à l'aise dans autre chose que sa robe sur mesure qui était son uniforme de héros. Même l'uniforme de Yuei était plus confortable, ce pourquoi elle le portait quand elle sortait du bâtiment afin de prendre l'air. Mais bon, des fois il fallait faire avec ce qu'il y avait, et au final ça semblait pas si inconfortable à première vue. La demoiselle sortit alors de la cabine afin de se heurter aux critiques des gens déjà présents qui pourraient lui faire la remarque, notamment le camarade de classe qu'elle avait suivi jusque dans le magasin.

Sauf qu'au lieu de ça, c'est à son corps qu'elle se heurta, manquant de peu de la faire tomber. Elle serra les poings, prête à envoyer un regard froid voire glacial au malotru, mais elle s'aperçut que c'était le garçon de sa classe. Par chance il était franchement joli à regarder avec son look frais faisant penser à un marin, il méritait que Cherry laisse passer ce nouvel affront. Elle n'allait tout de même pas devoir essuyer une bousculade par jour, ce serait vraiment rageant et elle finirait par punir directement les responsables en utilisant ses ronces. Qu'elle n'en surprenne surtout pas un la bousculer pour la deuxième fois, sinon Cherry ne répondrait plus de ses prochains actes.

Sans rien dire, la demoiselle observa le jeune homme dans ses habits actuels, ne trouvant rien de particulier à dire, si ce n'est qu'enfiler un pull over au Japon et au printemps, c'était très étrange. Il s'excusa heureusement de sa maladresse non sans se tromper sur la phonétique de son prénom, comme beaucoup l'avaient déjà fait à son ancienne école. Elle soupira alors en s'efforçant de se détendre pendant qu'elle l'écoutait parler pour engager la conversation. Il voulait connaître la raison de sa présence, pourtant le fait qu'elle ait enfilé un ensemble décontracté au lieu de son uniforme scolaire montrait qu'elle n'était pas en train de chercher un trésor sous le tapis de la cabine ou changer l'ampoule.


-En quelque sorte, disons que je suis surtout venue en te suivant en espérant que nos préférences ne soient pas trop éloignées. Faut dire que je change pas beaucoup de style, j'avais envie de changer un peu pour voir ce que ça donnerait, je pourrais pas dire pourquoi...

C'est alors que le jeune homme partit dans tout un tas d'explications sur la différence de boutiques entre Hokkaïdo connue pour son climat polaire, et cette région tout à fait agréable tous les jours de l'année. Cherry se sentait presque vieillir en l'entendant parler encore et encore alors qu'elle n'avait jamais demandé un rapport complet sur les boutiques des deux villes. Au final elle ne retenait rien d'autre que sa ville de provenance ainsi que le fait de l'avoir suivi pour rien vu qu'il ne semblait pas trop habitué à ces magasins-ci. Le jeune homme bifurqua alors sur une demande : il désirait regarder avec elle les rayons afin de trouver d'autres choses à enfiler et aussi pour lui donner son avis sur ses divers essayages.

-D'accord, je veux bien, mais je te promets pas d'être d'une grande aide, j'ai jamais eu la fibre de la mode. Mon truc c'est surtout le jardinage, c'est pas très "fashion" comme look faut dire.

Ainsi commença le petit shopping, entre ce que Cherry choisissait dans les rayons et ce que Hibiki trouvait à enfiler de plus hivernal dans le style de ce qu'on portait à Hokkaïdo. De son côté, Cherry tombait sur des top, des débardeurs, des pantalons serrés voire troués, tout pour les top modèles à forte poitrine et aux jambes envieuses. Tout sauf ce que Cherry était, à savoir une petite poitrine avec de petites jambes pas très développées, autrement dit une fille discrète que personne ne reluquait en sifflant. Après ce serait vraiment effrayant si un adulte venait la complimenter et la renifler, mais un peu de drague adolescente lui aurait redonné un peu de valeur. Mais bon, elle était habituée à être transparente, alors ça ne la faisait plus réagir des masses. Elle se tourna finalement vers le garçon avec une combinaison de vêtements du même genre qu'elle portait actuellement, à savoir un t-shirt et une jupe ample et d'une longueur supérieure à la norme. "Oui je vais enfiler ça, mais t'en fais pas, la cabine que j'occupais est toujours libre, je n'ai qu'à aller dedans encore une fois". Ce n'était pas très sophistiqué mais au moins ça lui plaisait. La demoiselle s'absenta alors dans la cabine pour se changer en vitesse, ressortant avec la nouvelle tenue.

-Alors ça me va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sôma Hibiki
Élève de troisième année
Messages : 36
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 22 Juil - 16:39
Cherry sortit de la cabine habillé comme a son habitude, bien que cela lui aille bien quand même, elle demanda :
-Alors ça me va bien ?

Hibiki répondit en souriant :
-sa te vas bien mais tu ne trouve pas que c'est un peu trop se que tu porte habillement ? Attention : je ne dit pas que tu n'est pas joli dedans, bien au contraire, mais pourquoi ne pas essayer un style complétement différent ? Attend j'ai une idées, je reviens tout de suite !

Hibiki n’était pas un conseiller en mode, mais il savait quand même assortir les couleurs, il partit rapidement après pour aller chercher d'autre vêtement à essayer, regardent en  tentant de penser a se que Cherry aimerait porter, de sorte que même si elle sortait de son quotidienne, elle ne soit pas trop déboussolé. Il revint voir cherry quelque minutes avec d'autre trouvaille pour elle. Bien que le style de couleur ne s'accordait pas trop avec les gouts de cherry, Hibiki lui recommanda de laisser une chance à la tenue qu'il lui avait choisie affirmant que d’après lui si presque personne ne l'approchait, ce n’était pas parce que personne ne la voyait mais plutôt que personne n'osait l'approcher en raison de son apparence sombre. Bien que la jeune fille ne semblait pas convaincue elle se laissa finalement convaincre, sans doute était elle intriguer par l'idée de tenter un look différents.
Elle prit donc les vêtements qu'Hibiki avait choisit, tandis qu'il lui expliquait sa théorie :
-Tu vois ? je pense qu'on peut essayer de contourner le problème de couleurs sans pour autant changer le style global, je me suis donc permit de te choisir un look qui t'ouvrira un peu plus de porte. Je m'explique : Ce gilet en coton blanc va mettre en valeur l’élégance de ton corps, comme je ne savait pas si tu voudrait montrer tes... tu vois se que je veux dire ? Ensuite la jupe, j'ai cru comprendre que tu aimais les fleurs donc je pense qu'elle devrait te plaire vu que cette jupe rouge rosé ressemble a une marguerite. Et enfin les bottes, tes anciennes chaussure ne s'accordant pas avec le look que je t'ai choisit, je me suis permit de te choisir des bottes assortit.
En gros : on va cacher un peu plus ton corps et tenter de montrer ton esprit. Enfin quand je dit "montrer ton esprit" c'est une façon de parler !

Hibiki ajoutât qu'il ne la forcerait pas a l'acheter mais qu'elle devrait quand même tenter le coups, comme quoi il est parfois bon de montrer qui ont est avant de montrer ses gouts, du moins c'était son point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hari Shibô
Élève de seconde année
Messages : 26
Points : 16
Puissance : 1 800
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juil - 15:27
De plus en plus, Hibiki s'impliquait dans l'habillage de Cherry, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Après tout n'importe qui avait plus de notion de mode qu'elle, alors que normalement elle s'habillait toujours pareil par habitude. Quand ce n'était pas son uniforme de Yuei, c'était son costume d'héroïne noir en fleur, ou alors une tenue de jardin des plus banales. Cherry soupira alors en entendant que le jeune homme avait à redire sur sa tenue, sans doute n'avait-elle aucun don naturel pour la mode comme elle le pensait en tant que fille, c'était pathétique.

-Je le savais, je suis pas douée pour m'habiller autrement qu'avec ce que je porte habituellement, j'imagine que toi par contre tu passais toujours ton temps à changer de style. C'était ça ou chasser les ours, j'imagine qu'il ne devait pas y avoir des masses d'occupations là d'où tu viens.

Malgré tout Cherry se laissa choisir une tenue alternative qui irait mieux que cet ensemble des plus simples. Il semblait vraiment sûr de lui, à le voir chercher des éléments dans les rayons, ce qui la rassurait quelque peu. Pendant ce temps elle patientait sur le banc des commentateurs en face des cabines, attendant qu'il ait terminé de trouver son ensemble si mieux seyant sur elle que ses habits actuels. Ce n'est qu'après de longues minutes qu'il revint avec plusieurs vêtements, non sans expliquer en détail les raisons qui le poussaient à choisir ça. Pour elle c'était juste son choix à lui, pas la peine de s'expliquer, mais il fallait croire que Hibiki regardait trop les émissions de mode à la télévision, il avait attrapé la maladie des pimbêches nunuches snobbes. Enfin ce n'était pas bien grave, mais ça la troublait beaucoup qu'il en connaisse autant alors qu'à contrario elle n'y connaissait rien à ces histoires d'esprit, de mise en valeur d'élégance -chose qu'elle ne pensait pas matérielle pour être dévoilé- et tout le reste.

-Eh ben t'es pas la moitié d'un connaisseur toi, tu regarderais pas le shopping à la télé tous les jours par hasard ? Je connais des filles beaucoup moins calées sur le sujet que toi, mais d'un autre côté tu respires pas la virilité non plus on peut dire...

Sans plus tarder, la demoiselle prit l'ensemble qu'il avait autant justifié, se demandant si il trouverait autant de description à faire si elle refusait ça trois fois d'affilée au moins. Mais elle ne fut pas tentée de le faire et alla directement enfiler le premier ensemble que le garçon lui avait proposé. Après quelques minutes, elle ressortit de la cabine en posant la même question que lors de la dernière sortie, attendant la réponse de son "juge" pour voir si elle était mieux avec ça sur elle. Comme il avait pu le remarquer, dévoiler sa poitrine était bien le dernier de ses désirs en terme de mode, un gilet était tout indiqué pour "mettre en valeur son élégance" sans pour autant comprimer sa poitrine. C'était quand même important à savoir pour qu'il puisse trouver les bonnes tenues. Il avait aussi compris qu'elle aimait les fleurs, ce qui n'était pas un détail négligeable. Même si Cherry serait plutôt associée aux roses noires vu son style vestimentaire obscur, au même titre que Tokoyami, elle en aimait toutes sortes. Après tout il n'y avait pas que les roses qui méritaient de l'intérêt, il n'y avait pas non plus que les fleurs odorantes. Toutes méritaient d'être mises en valeur dans un joli parterre public.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sôma Hibiki
Élève de troisième année
Messages : 36
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Aoû - 11:19
Quand Cherry sortit de la cabine, elle répétât sa question, sans compter qu'elle avait laisser sous entendre qu'Hibiki était une fashion victime. Hibiki répondit alors en souriant :

-Beaucoup mieux ! Tu vois que la lumière ne fait pas mal, et sa te change de ton style "corbeau"! après tout pour s'épanouir, les fleurs ont besoin du soleil !

Hibiki n'était pas vraiment une sommité dans le domaine de la mode mais il savait quand même assortir les vêtements, mais il laissa Cherry choisir se qu'elle préférait prendre entre rester dans le style sombre qu'elle adoptait généralement ou s'ouvrir a d'autre possibilité, il lui avait choisie un style permettant aux autres de venir voir cherry plus facilement mais il ne pouvait pas la forcer à changer. Après tout, c'était quand même a elle de choisir se qu'elle voulait porter, il allat s'assoir sur un banc pres des cabines d'essayage, en disant :

-ok je te laisse te rhabiller ! je t'attend là-bas !

Quand cherry revient dans sa tenue de tous les jours, il l’invitât a s'assoir et reprit la parole :
- J'aimerais juste faire une petite mise au point par contre, que les chose soit clairs : je ne suis pas le genre de mec qui pense que le look est la chose qui prime par dessus tout, ce genre de lopette je peut pas les encadrer ! Je m'y connais un peu en mode c'est tout, faut dire que là d'ou je vient, comme tu l'as dit, c'est lire les magazine qui traine ou chasser les ours, a plus forte raison quand tes parents ne sont plus là pour te conseiller...

Au moment ou sa dernière phrase sortie de ses lèvres, il mit par réflexe ses mains sur sa bouche, comme pour se faire taire d'urgence, il ne voulais pas ressasser le passé mais ses mots lui avait échapper. Hibiki devint rouge de honte, pour sa première sortie avec une fille, il fallait qu'il parle de ses défunt parents...
Hibiki se disait "mais t'en rate pas une ! pour une fois que tu te retrouve avec une fille, il faut que tu lui fasse pitié en lui disant que t'es orphelin ! Abrutit ! Débile ! Neuneu !", Aussi il regarda Cherry espérant qu'elle n'ai pas fait attention a se qu'il avait dit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hari Shibô
Élève de seconde année
Messages : 26
Points : 16
Puissance : 1 800
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Aoû - 22:26
Alors qu'elle ressortait de la cabine, Cherry entendait les commentaires de son camarade, et bien sûr il était content de ce qu'il avait lui-même choisi. Certes ça faisait moins obscur comme il le laissait comprendre, mais ce n'était pas forcément ce qui allait la mettre à l'aise. Au contraire elle n'aimait pas les couleurs, mais devait avouer que cet ensemble aurait pu être plus flashy et moins harmonieux. Cherry ne savait pas vraiment si Hibiki voulait qu'elle pousse comme une plante en prenant le soleil, après tout ce n'étaient que des vêtements. Néanmoins elle ne fit pas la remarque, pensant qu'il était libre de se servir de métaphores qu'il voulait dans la vie, même si ça n'avait aucun sens car le mauve aussi était une couleur au même prix que le reste.

Une fois ses petits commentaires effectués, la demoiselle jugea utile de prendre l'ensemble au cas où elle serait contrainte de porter quelque chose d'autre. Toutefois ce serait toujours dans le style floral, c'était tout de même sa façon de s'habiller, elle n'allait pas changer pour si peu. Ainsi elle partit se rhabiller comme le suggérait son camarades, pensant un peu à cette nouvelle combinaison de vêtements qu'il avait trouvée dans le magasin. Il était vrai que ça lui allait bien, même si ça ne valait pas le côté mystique du mauve ou noir c'était toujours bien pour essayer de paraître plus "ensoleillée". Après quelques minutes à remettre correctement sa robe et ses bottes fines, Cherry sortit et s'assit à ses côtés comme il le suggérait. Sauf qu'au lieu d'aborder une discussion sur, par exemple, son patelin natal, il commença à se justifier sur le fait qu'il n'était pas une fashion victime. La demoiselle croisa les bras d'un air réprobateur en le regardant l'espace d'un instant.


-Si c'est pour faire de la discrimination, c'est pas la peine de continuer, j'ai jamais dit que tu étais une "lopette", même si je ne connais pas ce que ça veut dire. On a tous nos passions, je n'ai jamais dit que c'était honteux de s'intéresser à la mode, j'étais juste surprise que tu connaisses aussi bien le sujet.

Dans un sens elle aussi tenait à rendre les choses claires, des fois qu'il serait honteux de s'y connaître en mode alors que c'était plutôt Cherry qui s'y connaissait inhabituellement pas en la matière. Comme il le disait d'ailleurs, ses hobbys s'arrêtaient à la lecture de magazines, mais elle doutait qu'il chasse l'ours pour de vrai. La demoiselle se leva alors pour payer ses achats divers avec quelques billets de son portefeuille. Elle n'avait pas vraiment l'intention de rester avec lui, c'était juste pour acheter une tenue alternative pour montrer qu'elle savait changer de couleur de vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sôma Hibiki
Élève de troisième année
Messages : 36
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Aoû - 17:13
Hibiki acquiesça la remarque de cherry, il était vrai qu'il n'aurait pas du traiter les garçon amateur de mode de "lopette", il avait toujours eu du mal à les supporter certes mais se n'était pas un raison pour les insulter.
Tandis que Cherry partait de la boutique après avoir payer ses achat hibiki partit vers un fleuriste qu'il avait vu plus tôt, après être passer chez se dernier, il rattrapa cherry dans le centre commerciale avec bien du mal d'ailleurs. Tous se monde et une seul personne a trouver, dieu merci Cherry était facile a repérer, il la rejoint a nouveau encore essouffler, et dit entre deux inspirations :

- excuse moi, je voulais pas te paraitre malpolie, c'est vrai que je n'aurais pas du dire sa...
puis il lui tendit un bouquet composer de pivoine, lilas, Bluet et anémone .
Hibiki remis le bouquet dans les mains de cherry et disant lui demandant si elle connaissait le langage des fleurs, Cherry avait elle-même dit s'y connaitre en jardinage, pour Hibiki, elle devait au moins avoir des notions.
Il espérait donc que la fleuriste qui lui avait traduit en fleur son message, ne se soit pas tromper...
Hibiki pensait en achetant le bouquet "j'ai honte de se qui c'est passer, j’espère que sa ne nous empêcheras pas d’être amis... je suis un peu timide concernant mes hobbys, alors à la prochaine !"
Il était très gêné d'offrir des fleurs a une fille, mais il fallait que jeunesse se passe... Hibiki en donnant les fleurs a Cherry devint plus rouge qu'une tomate... Puis sous le coup de la gêne, il partit en courant dans la direction opposé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone commerciale-
Sauter vers: