:: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Bas quartiers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les différents types de mal avec gray Asura

avatar
Ashra Nakagawa
Jeune membre de la ligue
Messages : 25
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Juin - 0:39
Pff.   J'en ai marre ! marre !

Encore pour moi cette mission à la noix de recrutement. Je pourrais pas faire comme tous les vilains aller simplement se battre. De toute façon les missions de merde sont toujours pour moi. Je suis la boniche de la ligue.

Et c'est dans cette humeur que j'allais aux points de rendez vous.

Bon apparament je dois aller recruter quelqu'un pour la ligue . Alors comment s'appelle l'intéressé : Gray Asura. Mmh ce nom ne me dit rien.


Y’a pas à dire, pour cette mission j’étais vraiment dans un quartier mal famé. Les honnêtes gens ne sortaient pas ici à une heure aussi tardive ; enfin par tardive il faut comprendre que la nuit était tombée depuis quelques temps mais il n’était pas non plus minuit. Ça montre bien à quel point le lieu craint ; l’avantage par contre c’est que les flics ne patrouillent pas beaucoup par ici, ou plutôt ils passent rapidement en voiture et évitent soigneusement de s’arrêter. Tout ça pour faire semblant de surveiller le coin vu qu’ils avaient pris des mesures pour renforcer la sécurité de la ville après l’apparition de Stain. Les malfrats du coin agissaient encore en toute impunité.

Un défaut assez embêtant de ce quartier par contre c’est les mecs qui veulent te racketter parce que… et voilà encore un autre groupe qui m’arrête :

« -Hey pélo ! Tu…

-Ta gueule ! Tu fermes ta gueule ! »

Je l’avais interrompu aussi sec.

Ils étaient quatre et avaient tous des dégaines de délinquants trop vieux qui n’avaient pas réussi à devenir de vrais criminels. Ils devaient avoir mon âge ou peut-être même plus et portaient encore des tenues de lycéens rebelles. Bonnets, casquettes, basket et survêtements de mauvais goût étaient de mise. Celui qui semblait avoir quatre neurones de plus que les autres (soit une augmentation de 100%)  avait tenté de me parler mais désolé mec j’en pouvais plus. C’était le cinquième groupe de loubards qui m’abordaient dans la rue. Les trois premiers j’avais patiemment écouté leurs déblatérations jusqu’à ce qu’ils admettent qu’ils étaient là pour me dévaliser et là uniquement je les ai tabassé. Déjà au quatrième je leur ai demandé de but en blanc s’ils voulaient me voler, ils ont dit oui, ils dorment par terre maintenant.

Alors tu imagines bien que vous les gars vous me pétez astronomiquement les couilles ! Alors oui j’étais habillé en costume dans des quartiers réputés dangereux mais les yakuzas se baladent en costard aussi ! Et ça vient à l’idée de personne que je pourrai en être un ? Surtout quand j’ai pas l’air d’avoir peur de me balader dans le coin ? Allez je leur règle leur compte rapidement et je trace ma route. Le mec n’avait pas eu le temps de réfléchir à une réponse que j’enchainais :

« -Ecoute moi bien, je suis un Yakuza donc tu t’écartes ou je te tue. »

Il me regarda avec un air non pas éberlué comme je m’y attendais mais comme s’il pensait véritablement à quelque chose. Cela dura à peine un instant puis il répondit :

« -Ah ouais ? Quel gang ?
-Euh… »

En fait il était malin, et moi j’avais l’air d’un débile à hésiter. J’aurai pu balancer un nom au hasard, j’en connaissais plein. Il aurait pu me demander de montrer mes tatouages pour le prouver s’il était encore plus malin, et là j’aurai été grillé. Surtout qu’usurper l’appartenance à un gang c’est franchement une mauvaise idée. J’optais donc pour la dernière solution qui me restait : COUP DE POING DANS LE PLEXUS enchainé par coup de tête puis balayette pour que le type s’écrase au sol et c’était réglé, y’en avait un en moins.
Je n’avais pas bougé de ma place pendant l’enchaînement et les trois autres loubards non plus. Je les regardais avec en prenant une attitude neutre :

« -D’autres volontaires ? »


Aucun ne recula, au contraire ils commencèrent à se déplacer pour m’encercler. Un d’entre eux sorti même un couteau à cran d’arrêt de sa poche. Ils avaient l’air déterminé à se battre, dommage pour eux.

« -Un couteau, comme c’est original…Ça veut dire que ton Alter c'est de la merde »

Le type me sauta dessus. Je lui sautai dessus. L’histoire fut brève mais intense et je vous passerai les détails. Projetons-nous donc 1 minute 30 plus tard. Il n’en restait plus qu’un debout et il reculait comme s’il avait peur. Peu à peu il s’enfonçait dans une ruelle sombre mais je n’étais pas amusé par la situation et n’étais un genre de monstre cruel qui aimait se délecter de la peur des gens. Du coup j’étais prêt à lui porter le coup de grâce quand j’entendis soudain crier derrière moi : le chef s’était relevé.

« -Je vais revenir avec mes potes tu vas voir ! Tu vas vomir tes tripes ! »

Puis dans un élan de bravoure suprême il partit en courant. Comme j’avais tourné la tête pour voir la scène, mon dernier adversaire en avait profité pour me sauter dessus. Je m’y attendais et parais aisément son coup avant de le plaquer violemment contre le mur. J’allais lui porter le coup de grâce quand j’entendis un type vomir juste à côté de nous. Emporté par un étrange élan je ne pus m’empêcher de rire :

« -Ton boss parlait de vomir ses tripes, y’en a un qui l’a fait ! Haha ! Elle était nulle ma blague quand même je sais pas ce qu’il me prend. »

Et je lui décochais un puissant coup de poing dans l’estomac pour qu’il s’effondre inconscient sur le sol. Pas de témoin d’une blague aussi mauvaise si possible, ça ternirait mon image de mec sérieux. Je me tournais ensuite vers l’homme qui avait vomi, intrigué par la situation. Il m’avait parlé, il s’excusait du dérangement.

« -Tu ne me déranges pas t’inquiètes. Ca va par contre ? Tu viens de vomir et il fait noir mais j’ai l’impression de voir du sang. »

Pas que j’avais l’habitude d’aider les gens mais j’avais fait assez de mal pour ce soir.

Après avoir modifier leur morphologie facial avec mes points je repris ma route.

<-Ah je suis en retard.>


Me dis je.

Mais comme j'avais ka flemme de courir je ne pressais pas.

A ma grande surprise bien que je fus en retard il n'était toujours pas là.
Encore un imbécile de plus dans la ligue

Me dis je.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gray Ashura
Vilain Solitaire
Messages : 24
Points : 20
Puissance : 1 600
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Juin - 12:41
"Assez vécu dans le passé,
Trop de remords dépassés.
Ce qu'on voit à l'horizon ?
Dommages et Révolution !
"

Le jeune homme chantonnait gaiement. Son deuxième combat contre un héros s'était encore une fois magnifiquement passé. Le slime était un bon adversaire. En tout cas, il disposait d'un excellent potentiel et Gray sentait qu'il serait probablement l'un des vilains récurrents du jeune homme. Après tout... Ce qu'il avait dit au sujet des vilains qui avaient besoin de Héros pour atteindre leur paroxysme... Cela s'appliquait également inversement. Un héro a besoin de son vilain pour être bon, héroïque. D'avoir une cible sous les yeux, un objectif à atteindre pour ne pas dérailler. Si cela se trouvait, Gray deviendrait cela pour un grand nombre de personne...

Le décoloré rigola pour lui même en se baladant dans la rue. Cela ferait les pieds à ces hypocrites de héros actuels. Bordel, des écoles ? Des facs de héros ? C'était quoi cette connerie sans nom ? Comme si on pouvait apprendre l'héroïsme dans une école ? Comme si l'expérience d'un combat mortel pouvait se lire dans les bouquins ?
Tout ça, il fallait le vivre. Le feu de l'action et de l'enfer. Voilà ce qui forgeait le véritable sens de la vie en ce monde. Malheureusement... Ce feu était à présent de simples flammèches aux yeux de Gray. Les héros se comportaient comme des corporatistes et les méchants comme des syndicats. Mon dieu ce que c'était chiant !
A moins que cela ne soit les restes de son éducation par ses hippies de parents qui ressortent ? Ça n'était pas improbable du tout...
Le jeune soupira alors qu'on le bouscula. Le décoloré se retourna, étonné... Le gamin semblait courir vite. Ptêt qu'il avait quelque chose au cul. Meh, ce n'était pas son problème.
Alors Gray continua son chemin, sans remarquer le mot qui venait d'être glissé dans sa poche.

Pour l'heure, ce qui intéressait le criminel en devenir, c'était de terminer les bricolages dans sa planque. Donc, de terminer de poser les câblages. Si tout se passait bien, il aurait la lumière gratos aux frais de la société !

Alors le jeune homme se dirigea vers la station de métro abandonnée... Les bras chargés de lampes et d'ampoules. Oui, celles-là ils ne les avaient pas volées. En effet, les ampoules et ce genre d'objets fragiles avaient tendance à se casser dans un combat et c'était chiant. Autant les acheter, ça évitait de faire des allers-retours.
Gray passa alors le reste de l'après midi à faire ses bricolages... A savoir, installer les projecteurs dans sa "base", ainsi que la chaîne hi-fi. Bonnes basses. Parfaite pour s'entraîner à l'accumulation des sons... Dommage que son frangin ne soit pas là. Il aurait été super utile pour que Gray s'entraîne... Malheureusement, les deux avaient des points de vue irrémédiablement opposés.

Le jeune homme sortit de sa poche de quoi tirer une taffe, peinard. Tabac, ce qui était moins du tabac, du papier, un briquet, un filtre, un autre papier...

Un autre papier ?

Le vilain regarda le bout de papelard un peu étonné tout en roulant son joint. Délicieux cadeau d'adieu de ses chers parents. A chaque fois cela lui rappelait la maison. Ce n'était pas désagréable du tout...
Mais le plus important, là, c'était ce papelard de mes deux.

"
Cher monsieur Gray Ashura...
"

Blablabla

"
C'est pourquoi la ligue des vilains vous invite à un entretien à 19 heures du côté des bas quartiers, plus exactement à...
"

Par acquis de conscience, Gray regarda l'heure.
18h45...

Valait-il vraiment le coup qu'il se tape un sprint pour rencontrer ce syndicat de méchant ? Probablement puisqu'ils avaient réussi à le trouver. Cela voulait dire qu'à défaut d'être bon, ils n'étaient pas incompétents.

Ce qui explique pourquoi, peu de temps après, le jeune homme était en train de courir, son spliff dans le coin de la bouche, dans le dédale de souterrain.
Alors les bas quartiers... D'après ses indications, c'était gauche, droite, gauche, on passe le nid de tortues mutantes... Et voilà ! On y arrivait !

Gray s'arrêta une seconde pour reprendre son souffle, avant de monter l'échelle qui menait à la surface.
Pff... Pas courir en fumant, c'était une idée de con !
Le jeune homme expira un coup, avant de remonter à la douce lumière du soir... Maintenant trouver son interlocuteur/Interviewer.

Pour ça, plein nord.

Gray s'étonna d'ailleurs d'une chose. D'habitude, dans ce coin, il y avait pas mal de connards qui traînaient pour faire les poches de ceux qui avaient quelque chose. D'ordinaire, on laissait Gray tranquille avec son apparence de clodo. En effet, il y avait peu de chance qu'il ait quelque chose qui les intéressent. Alors à la place, il se contentait de les observer et de rigoler. C'était drôle ces petites frappes. Ils ne connaissaient pas la règle des ninjas ? Un ninja est aussi fort qu'une armée de ninja pris en son ensemble. C'est pour cela qu'un guerrier arrivera à démolir une armée de ninja en solo, mais galèrera en combat singulier.
Ici, c'était la règles des voyous de bas étages. Un voyou seul valait 10 voyous à plusieurs. Donc, une bande était plus simple à latter qu'un mec. C'était bizarre mais cela faisait marrer Gray.
A moins que cela ne soit qu'une simple règle qu'il avait lu quelque part sur le net...

Ah bah voilà la réponse à sa question ! Plusieurs molaires sur le sol et des traces de sang dans des ruelles. Yup, quelqu'un était passé par là et s'était violemment bastonné. A priori, il avait gagné...
Bon, bah cela voulait dire que son interlocuteur était : 1) Pas trop mal habillé 2) Relativement costaud. C'était cool. Cela justifiait au moins partiellement le déplacement...

C'est ainsi que le jeune homme arriva en retard au rendez-vous où l'attendait un mec en costard cravate. Oui, c'était classique, mais pas assez funky ou grungy pour Gray. Meh.

"YOSH ! Ca va guy ?! Désolé du retard, j'ai remarqué le mot que y a 10 minutes ! Joli boulot avec les voyous au fait !"

Parlons amicalement ! Après tout, les deux suivaient la voie du Mal, du Chaos... Non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ashra Nakagawa
Jeune membre de la ligue
Messages : 25
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Juin - 15:33
La nuit était la compagne idéal pour quelqu'un comme Ashra. Elle apportait la tranquillité, l'obscurité, et un calme des plus absolu. Il était sorti pour pouvoir calmer un peu la folie qui le rongeait quotidiennement, ces temps-ci. La ville était plus sombre avec des personnes comme lui pour la détériorer... C'était un destructeur, pas un porteur de paix, et ses actes n'en étaient que plus effrayants. Mais parfois pourtant, il se surprenait à apprécier un peu d'harmonie et de calme au clair de Lune, profitant d'un calme simple et pourtant si relaxant...

Et malheureusement trop souvent à son goût, ce bref instant de paix était saccagé par les abrutis les plus infâmes qu'on pouvait croiser. Drogués, criminels, braqueurs, violeurs... Il y en avait visiblement un de plus, juste là. Alors, qu'était-ce, cette fois-là ? Un arracheur de sacs à main ? Un agresseur de nuit ?

Ah non c'est celui avec qui j'ai rendez vous: Gray Asura

A première vue on pourrait le qualifier de bon mais après c'est juste une impression. Après il avait l'air d'un parfait imbécile profil parfait pour rentrer dans la ligue.

Salut tu t'appelle Gray c'est ça. Bon je vais t'interroger pour...

Le voilà c'est lui qui a cassé la gueule à mes potes.


Tiens encore eux... mais c'est celui qui est parti en courant tous à l'heures la bas. Gray je te présente ceux à qui j'ai modifié la morphologie facial tous à l'heures



Bon apparament il était 4: 3 devant et 1 derrière pour empêcher toute fuite.

Celui de derrière se jeta sur moi. Le problème pour lui c'est que j'ai créé une tornade sous ses pieds et il est donc parti loin dans les cieux.

Eh bah dit donc j'ai eu du mal a te faire voler tu bouffait pas que des légumes mon gros.

Lui lançais je

Puis je m'assis sur un banc

Eh Gray pour rentrer dans la ligue il faut que je connaisse ton niveau au combat casse leur la gueule s'il te plaît.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gray Ashura
Vilain Solitaire
Messages : 24
Points : 20
Puissance : 1 600
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Juin - 0:05
La nuit... Une vieille amie de notre taré préféré. Sens-tu son étreinte autour de toi, la nuit ? La douceur de deux bras spectraux qui se resserrent autour de ton cou.
La gentillesse des mains osseuses qui se posent sur tes épaules pour t'accompagner dans les ténèbres.
Ce compagnon qui marche dans tes pas, t’escortant jusqu’à ta destination finale…

La vérité n’est pas que tu as peur des ténèbres. Tu as simplement instinctivement peur de ce qui y vit et qui te sourit. Toutefois, la vérité, c’est que tu as surtout peur de ce que cela reflète. Qui est le pire entre le monstre qui se cache et celui qui s’annonce comme tel ?
Mieux valait la pureté du chaos. Là, tout devenait vrai. Tout était beau, pur et fugace. Le mensonge ne pouvait pas s’installer, car il n’avait simplement pas le temps de s’installer.

Alors qui osait troubler la douceur de cette nuit sombre qui pesait sur Gray et son compagnon ?

« Tiens encore eux... mais c'est celui qui est parti en courant tous à l'heures la bas. Gray je te présente ceux à qui j'ai modifié la morphologie facial tous à l’heure »

Ah ? Cela expliquait tout… Ou pas. Quand on perdait, il fallait accepter la défaite… La ruminer, la laisser pousser en soi. C’était ainsi que l’on grandissait et que l’on écrasait celui qui nous avait latté. Le but, c’était que les chocs perpétuels te renforcent… Ou te cassent. Il fallait bien séparer le grain de l’ivraie, non ?

Les voyous auraient du se douter au sourire de Gray qu’ils venaient de faire une erreur… Mais lui, contrairement à son interlocuteur et intervieweur… Il ne parlait.
Bang !

Un des malfrats tomba, comme frapper par du gros calibre, en pleine poitrine. Ses compagnons regardèrent alors leur pote de toujours, au sol et crachant du sang. Dans les mains de son agresseur, ce qui ressemblait à s’y méprendre à un fusil à pompe.
La lumière d’un lampadaire cachait partiellement le visage… Mais la lueur tremblotante reflétait parfaitement une chose. Un sourire ivoire, probablement démoniaque. Une voix remplie de douceur leur dit doucement…

« Vous pouvez crier. »

« Enfoirééé ! »

Le premier voyou fonça sur Gray… Coup de poing avant. Simple. C’était étrange comment le style des mecs dans ce genre ne changeait absolument pas d’un iota d’une ville à l’autre.
Avec un geste purement instinctif, Gray laissa le poing frôler son visage. Son poing par contre caressa les côtes de son agresseur, se servant de son propre poids pour accroître le coup.
Il faut croire que ce genre de mec était plus habitué à frapper qu’à l’être. Cela expliquait les crachats au sol, suite à l’impact.

Pas le temps pour le fou de se reposer, que les autres se ressaisissaient.

« S’il a une arme, c’est que son Alter est merdique ! »

Gray ne départait toujours pas de son sourire. Comment on pouvait croire cela ? Comment une arme pouvait-elle rendre faible ou non son porteur ? Ce qui comptait, c’était la folie. La trempe. La détermination… La bêtise ? Tant de mots pour désigner la capacité à détruire le rêve des autres au nom du sien. Cruauté ? Cela allait parfaitement également.

Alors Gray décida de leur donner une petite leçon.

« Attrapez-le ! Le combat sera plus marrant ! »

Fit le jeune homme en lançant son fusil aux jeunes qui fonçaient sur lui. La chose les surprit et les forcèrent à s’arrêter un moment.

« Me jugez pas. Je vais vous démolir de toute façon. Mais si vous utilisez cette arme… C’est que comme moi, vous acceptez la mort. On ne la donne que si on est prêt à la recevoir comme une vieille amie. Alors de qui préférez-vous la visite ? La mort ou la douleur ? »

Le voyou qui avait rattrapé l’arme regarda Gray qui parlait ainsi. Son sourire était toujours, sinon plus, dément. La folie suintait de touts ses pores. Tremblotant, il lâcha l’arme sur le sol…
Toutefois un de ses amis saisit l’arme… Et tira sur Gray qui écartait, les bras, tel un christ rédempteur. Accueillant la rage de son exécuteur…
Trois bang retentirent dans la nuit.
Le fou tomba en arrière. Sur le sol.

L’homme avec le fusil s’approcha alors de Gray… Ne croyant pas encore alors au fait qu’il avait exécuté un homme de sang froid…
Quand une douleur sourde provint de son pied droit. Il chuta sur le sol, violemment.

« BWAHAHAHA ! T’es vraiment trop con gamin ! T’aurais du accepter le choix de ton pote ! »

Le rire… Il venait du pseudo cadavre, qui se relevait, complètement hilare.

« Bon. Maintenant… Time to pay ! »

Fit le faux-mort, souriant comme jamais. Plaquant sa main macabre contre le visage de son agresseur… Avant de se raviser. Il se contenta d’avancer plus loin dans la nuit et de revenir avec un pied dans sa main.

« Plutôt que ma vie, on va dire que tu prend ton pied ! »

La blague semblait tellement drôle que Gray éclata de rire, en lançant ledit pied au nouvel handicapé qui hurla. Les voyous restants regardèrent leurs potes au sol… Puis fuir dans la nuit

« COUREZ PETITS MALINS ! ET SOUVENEZ-VOUS DE MOI ! BWAHAHAHA ! »

Ne restait plus que celui qui s’était fait arracher le pied… Evanoui à cause du choc.

«Bien… Maintenant que les insectes sont partis… Tu peux tenter de me convaincre de rejoindre ton petit syndicat gamin… Mais à la condition que tu m’expliques mon petit tour ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ashra Nakagawa
Jeune membre de la ligue
Messages : 25
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Juin - 19:09
Pendant le combat Ashra avait observé Gray sans perdre une miettes du combat.

Intérieurement il se dit: Ce type est un bon au combat et apparemment il utilise bien le peu de matière grise qu'il a, par contre je ne supporte absolument pas son arrogance.
Puis il répondit à Gray

Tu appeles ça un tour de magie ? Ce n'est pas au niveau d'un tour de passe passe. Tu crois que je n'ai pas vu que tu as mis des balles à blancs dans le pistolet que tu as donné à ces minables ?

Ashra analysait chacune de ses réactions, des plus évidentes aux plus subtiles. Le moindre mouvement de ses lèvres, la trajectoire de son regard, les mouvements de ses mains, la chair de poule qui allait et venait... Aucun détail ne lui échappait. Il semblait indignée, par fierté et par orgueil. Sa dernière phrase le montrait concrètement, à ses yeux. Mais avec Ashra, il était très déconseillé de jouer aux plus dur. Il n'était certes pas un grand physique, mais il ne faut jamais oublier que le serpent peut parfois gober une proie entière sans que cette dernière ne s'en rende même jamais compte, jusqu'à la digérer vivante.

Non, tu n'es pas mon objet. Mais je vais te dire une chose que tu ferais mieux d'écouter très attentivement... Si je n'avais pas vu en toi un potentiel certain dans ta capacité à réfléchir et à exploiter ta matière-grise, sache bien que tu ne serais pas là où tu te tiens actuellement si on ne l'avais pas remarqué.

C'est presque comme s'il le scannait mentalement... Il était comme un livre qu'il parcourait à toute vitesse, cherchant le moindre détail qu'il pourrait analyser et utiliser pour pouvoir comprendre quel était cette lueur qu'il avait perçu en lui

Maintenant, il y a deux possibilités. Tu peux soit décider que je suis simplement un événement peu recommandable, et retourner d'où tu viens sans chercher plus loin. Mais je vais être franc : si tu cherches réellement à faire quelque-chose d'utile de ta cervelle, il y a bien mieux à faire que de suivre les sentiers battus qui te sont proposés

Ce qu'il sous-entendait était très, très lourd... Il lui proposait, en quelque-sortes, de façon implicite mais très claire à comprendre, qu'il pourrait l'aider à développer sa supériorité intellectuelle. C'est là où il rajouta une condition aux divers termes de cet accord qu'il avait mit sur le tapis, histoire de bien lui faire comprendre, touttefois...

En revanche, tu possèdes visiblement aussi le pire des défauts quand il s'agit de survie : tu es trop fièr et arrogant. Si tu continues sur cette voie, tu es mort, quelle que soit la voie que tu empruntes, régulière ou alternative. Ne sous-estime jamais personne...

Sur ce conseil, il prit une gorgée de cola, restant tout aussi déstabilisant de calme et de self-control. Il en montrait aucune faiblesse, pas une seule faille dans son expression stoïque et confiante, semblant réellement parler par expérience et en très bonne connaissance de cause plutôt que par orgueil ou par intimidation. Oh, bien sûr, son ton avait quelque-chose d'intimidant, mais ce n'était pas le but recherché dans une expression vocale pareille. Au contraire, il sonnait plus comme un maître assagi offrant un conseil à un apprenti qu'il pourrait former volontiers. C'était d'autant plus dérangeant qu'il faisait preuve, au fond, d'une certaine... bienveillance, ou du moins c'était ce qui s'en rapprochait le plus, et ça pouvait se ressentir.

Quoi qu'il en soit, il attendait sa réponse, ou une quelconque réaction, son coca en main, le fixant de ses yeux reflétant le brun obscur de son coca et les lampadaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gray Ashura
Vilain Solitaire
Messages : 24
Points : 20
Puissance : 1 600
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Juin - 12:31
Gray écouta le jeune homme faire tout son monologue de type qui connaissait davantage à la vie que lui... Tout en reprenant son spliff.
Alors que son interlocuteur pensait l'intimider ou du moins lui commander du respect, Gray avait tout simplement décider d'éteindre un peu ses neurones.

"Why so serious kid ?"

Fit Gray, en regardant son mégot... Avant de l'éteindre en l'écrasant sur le sol avec son pied.

"Je ne prétend aucune de ces choses. Je ne suis ni le plus fort, ni le plus malin, ni le plus intelligent. Je ne suis même probablement pas la personne la plus tordue. Pourtant j'en tiens une putain de couche."

Gray s'approcha du jeune homme tranquillement...

"Mais t'as compris qu'une part du tour. Je t'explique, un tour de magie a trois composante : La mécanique, que tu as découvert, le prestige, qui est l'art de cacher les choses et pour finir... LE but. Pourquoi tu as fait tout cela."

Gray s'assit sur un banc posément.

"T'inquiètes pas. On a tout notre temps pour discuter. Les flics ne viennent pas par ici et niveau intérêt pour les vrais gangs, cette zone est un putain de zéro. Bref.
Pour retourner à ce que je disais... T'as vu ni mon prestige ni mon but. Ce qui prouve que mon prestige est pas mauvais...
"

Le jeune homme décoloré regarda ton interlocuteur.

"Parle moi de ta ligue des glandus. Cela peut m'intéresser comme cela peut m'ennuyer. Personnellement... De ce que j'ai vu aux informations, vous êtes surtout des sacrés opportunistes. Nan parce que j'ai regardé un peu les journaux sur vous hein quand même..."

Le barge regarda avec un sourire sympathique Asra

"Stain n'a jamais prétendu que son idéal était le vôtre. Vous l'avez, ou vos leaders en tout cas, saisi au vol. Personnellement, j'aime beaucoup l'idéal de Stain et il est très proche du mien."

Gray se releva en se détendant sur ses jambes... Puis en faisant craquer son cou.

"... Que peux m'apportez ta petite ligue ? Comment pourrais-je m'y intégrer alors que je hais le conformisme régnant ? Pas d'offense, mais mon rêve n'est pas d'être un leader ou un subordonné compétent. Moi, c'est le retour au Chaos. Je veux la destruction partout car c'est ce qui forge les vrais héros. Avec moi en tant que némésis. Tu sais ce qui est la beauté de mon plan ? C'est que si je gagne, je deviens celui qui a détruit le monde. Si je perds... Je deviendrais une putain de légende."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ashra Nakagawa
Jeune membre de la ligue
Messages : 25
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Juin - 14:28
Ashra était tolérant. Il était également, lorsqu'il le fallait, capable de faire preuve d'humilité. Mais des fois, face à la plus tenace des arrogances, il ne pouvait pas se contenter de regarder la situation se dérouler sous ses yeux sans rien dire. Surtout lorsque la fin de sa phrase contenait une menace. Cette fois-ci, il allait devoir lui envoyer un message. Un message clair et net... On ne se moque pas de lui. Ses troubles de la personnalité entraient en jeu dans ce genre d'instant, et la grande cruauté au fond de lui refaisait surface, alors qu'un sourire inquiétant naissait sur son visage en l'entendant parler.


Robin des bois vole aux riches pour donner aux pauvres. Nous nous dévorons tous ceux qui se mettent en travers de notre chemin et nous dépassons tous ceux qui seraient une menace potentielle. Si on est au sommet de la chaîne alimentaire, plus rien ne nous atteint. Tu vois, il y a ceux qui luttent contre les gens comme moi... Et qui finissent par en mourir, car on ne peut pas tuer ce qui est déjà mort. Puis il y a ceux qui s'abandonnent à ce milieu. Ceux qui pensent en dehors du reste du monde... Ceux qui comprennent le véritable sens de la vie. Ceux-là, ils sont destinés à faire de grandes choses. Si tu veux en faire partie... Il faudra que tu remettes en question pratiquement tout ce que tu as un jour vu, senti, touché, entendu dans ta vie cartificielle que pense tu faire si tu as seul. Personne n'entendra jamais parler de toi, car l'union fait la force.

Il soutenait sa tête avec ses mains aux doigts entrelacés, visiblement très sérieux. Il ne lui avait pas donné d'exemple précis, mais à son ton, on sentait une assurance telle qu'il était difficile de douter de ses dires, surtout vu la facilité déconcertante avec laquelle il avait réussi à faire tourner les événements comme il le voulait : Ashra avait de l'influence, et ça se voyait. Qui qu'il soit, il venait de montrer une chose : c'était un requin. Un prédateur émanant la puissance, imposant et majestueux, mais qui avait également l'air capable d'une grande cruauté. L'espace d'un instant, on avait pu voir ça. Pourtant, il semblait croire suffisamment en lui pour lui proposer cette opportunité.

Son regard fixait le sien, en l'attente d'une réponse, sans montrer le moindre état d'âme ou le moindre comportement suspect. Il avait l'air parfaitement sérieux et posé, lui ayant simplement proposé implicitement à s'élever.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gray Ashura
Vilain Solitaire
Messages : 24
Points : 20
Puissance : 1 600
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Juil - 0:28
" You are boring as fuck."

La phrase fut la réponse de Gray à la putain de tirade sur la chaîne alimentaire de son interlocuteur. Robin des Bois ? Merde, qui cela intéressait comme merde ?
Nan car là, le Asra... Il est gentil (enfin méchant), mais même s'il était apparemment intelligent, le gamin avait du mal à expliquer un truc simple.

"Car je crois que t'as pas bien compris. Je passe pas un entretien pour voir si je peux entrer dans ta clique. T'es là pour me convaincre. Or, tu fais juste des phrases plus bizarres que certains clodos sous cracks."

Le barge soupira en retombant sur son banc... Sérieusement, c'était tout ce que le mec savait faire ? Il avait sérieusement aucune capacité à réagir, tel un concombre de mer ?

"Non sérieusement. Même Maître Yoda trouverait que t'en as trop pris. Tu parles tu parles tu parles... Mais tu gonfles ton auditeur. On te l'a jamais dit gamin ? Alors maintenant... JE, et je dis bien JE, te laisse une dernière chance de me convaincre de ta ligue des clampins. Sinon, on verra qui foutra le plus de bordel... Ou qui se brûlera les ailes comme Icare ? Qui Dieu divisera car vous l'aurez défié ?"


Oui, l'autre n'était pas le seul à pouvoir faire des comparaisons bizarroïdes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ashra Nakagawa
Jeune membre de la ligue
Messages : 25
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Juil - 20:34
Voilà moment que la nuit avait fait son nid, accompagnée de cette atmosphère froide et silencieuse, qui permit à ce sentiment d'insécurité de s'installer à mesure que l'on s'avançait dans les ruelles sombres de la ville. Ne souhaitant pas rater une nouvelle occasion de faire une parade nocturne, les voyous étaient naturellement de sortie, prêt à calmer leurs pulsions à travers divers actes vandales. C'était du moins l'idée qu'ils avaient en tête avant que quelqu'un vienne troubler leur activité quotidienne. En effet il avait eu le malheur de rencontrer 2 vilains et les dents sur le sol était là pour en témoigner. Mais depuis peu une tension était apparu entre les deux vilains.
Cette tension insoutenable qui lui sembla durer une éternité prit fin lorsque la Ashra répondit à Gray.

Tu crois que je suis là pour te supplier d'entrer dans la ligue ? T'ai pas indispensables mon vieux. Je t'ai déjà dit tous ce que j'avais à dire. Tu peux rester tous seul dans ton coin et dans ce cas tu n'arrivera à rien ou alors tu peux rejoindre un groupe pour accomplir tes objectifs car l'union fait la force. Si tu ne veux pas inutile de me faire perdre mon temps casse toi.


Sur ces mots Ashra se tu en effet la situation pouvait dégénèrer à n'importe qu'elle instant.



Hrp désolé pour la taille je me rattraperais sur le prochain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gray Ashura
Vilain Solitaire
Messages : 24
Points : 20
Puissance : 1 600
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Juil - 0:06
"BWAAAHAHAHAHAH."

Celui qui se marrait comme une baleine... C'était le Gray qui se bidonnait comme pas possible...

"En attendant, ta ligue des supers meilleurs amis, elle en est réduite à envoyer des messages au premier vilain venu pour le recruter. "

Là, Gray espérait sincèrement que son homologue japonais ait saisi sa référence, quoique très obscure, aux comics américains... Il venait juste de les comparer à la plus mauvaise version de la Ligue de justice après tout...
Puis le rire du fou s'éteint doucement.

"Mais plus sérieusement, gamin, tu commences à m'énerver. Tu te crois puissant ? Tu te crois mauvais ? Mais qu'est ce que t'as fait ? Hein ? T'as fait mal à des ptites vieilles ? A ces petites racailles ? Merde, ça c'est quasiment du service civique !"

Là, Ashra devait se rendre compte d'une petite chose assez importante. Le laquais de la ligue des super-vilains avait utilisé son pouvoir sans camouflage aucun. Gray, au contraire, avait masqué avec le prestige son alter... Tout en sachant que leur discussion, et éclats de voix, continuait à charger ses réserves...

"Est-ce que tu as même une némésis ? Un super héros particulier qui t'en veut, ou avec qui tu as une ptite histoire ? Non ? En attendant... Je préfère mon sort au tien... Après tout... Ce n'est pas moi qui vais devoir ramper aux pieds de mon boss pour lui dire que j'ai loupé le recrutement. Tu dis que l'union fait la force ? Probable. Mais la force de qui, laquais ? Tu vois, même foncedé, je remarque ça. Tu sers même pas tes propres intérêts. Tu suis le mouvement tel un mouton. Alors ptêt que je suis un loup solitaire, que je vais crever de faim la bouffe ouverte... Mais au moins ce sera à cause de mes choix. Me connaissant, je le ferais ptêt même avec panache. Mais toi ? Mais toi ?
Tu resteras un larbin, un homme de main.
"

Le plus long discours de Gray à ce jour, amen... Le faiseur de chaos ramassa alors sa pseudo-arme qu'il essuya...

"Sans compter que si jamais y en avait un qui casserait les dents de l'autre... Ce ne serait certainement pas toi. Alors crois pas que tes menaces me font peur... M'enfin. Personnellement, ta ligue me plaît pas, si vous êtes tous si coincés du cul. Alors va obéir à tes ordres petit syndiqué impérialiste. Moi je vais aller me détendre peinard. Gamin."

Sur ces mots, Gray s'assit sur le banc...

"T'inquiètes pas. Je suis pas homme à frapper dans le dos hors d'un combat ou si j'y ai aucun intérêt."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ashra Nakagawa
Jeune membre de la ligue
Messages : 25
Points : 0
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Juil - 21:19
Ashra était tolérant. Il était également, lorsqu'il le fallait, capable de faire preuve d'humilité. Mais des fois, face à la plus tenace des arrogances, il ne pouvait pas se contenter de regarder la situation se dérouler sous ses yeux sans rien dire. Surtout lorsque la fin de sa phrase contenait une menace ou une moqueries. Cette fois-ci, il allait devoir lui envoyer un message. Un message clair et net... On ne se moque pas de lui impunément. Ses troubles de la personnalité entraient en jeu dans ce genre d'instant, et la grande cruauté au fond de lui refaisait surface, alors qu'un sourire inquiétant naissait sur son visage en l'entendant parler.

Ecoute Gray chacun de nous dans la ligue à son objectif. Nous ne sommes pas des petits larbins comme tu nous appelle car dans la ligue nous obéissont pas à quelqu'un, nous coopérons. Voilà notre différence avec les autres groupes. Ensuite tu dis que l'on s'abaisse à recruter des vilains. Et... Ah moins que tu sois con je te rappelle su'il faut bien recruter quelques part.

Maintenant j'attends une réponse précise.

Oui ou Non ? Arrête de me faire perdre mon temps en détournant la question trou d'uc. Parce que je suis pas obligé de te recruter. Te crois pas indispensables je peux très bien te refuser



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gray Ashura
Vilain Solitaire
Messages : 24
Points : 20
Puissance : 1 600
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Aoû - 3:04
Gray regarda le membre de la ligue... Avant de lui prendre le visage dans sa paume. Le Sonalux se pencha vers le jeune malfrat et... Lui cracha au visage.

"Je t'ai dit de dégager. Toi et ta ligue êtes inintéressants au possible et je vous méprise."

Dans les yeux de Gray, toute trace de rigolade ou de plaisanterie avait disparu. Là, le mec commençait à le chauffer et il en avait marre de ce type. Simplement, il avait la flemme de se battre et voulait éviter d'avoir à cacher un corps en cette belle nuit. Sérieusement, les insectes faisaient une belle fanfare avec les lumières des lampadaires... ET LA T'AVAIS L'AUTRE CON QUI VENAIT LE FAIRE CHIER. Genre, vraiment. Le mec ne comprenait pas que le rapport de force n'était pas celui qu'il avait en tête. C'était Gray qu'on venait recruter. C'était à eux de se vendre à lui... Surtout que Gray avait explicitement dit que cela ne l'intéressait PAS. Le Noise Maker avait demandé à ce qu'on lui vende du rêve, des idéaux. Pas de l'idéologie à deux balles ressorties directement de films... Même pas correctement !
En plus leur messager était même pas foutu de reconnaître ses références ! MERDE, SUPERMAN QUOI. SUPERMAN. Mec, va faire ta culture avant de faire le méchant. T'as rien comme base. Le Ashra n'est même pas fichu d'expliquer POURQUOI il veut être méchant.

"Je te la REFAIS CLAIREMENT. TA DEMANDE DE RECRUTEMENT A ÉTÉ ÉTUDIÉ ET REFUSE. ALORS CASSE TOI SINON JE TE CASSE."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Bas quartiers-
Sauter vers: