• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Yuri on Water |feat: Hari

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Autres endroits
Élève de seconde année
Kaede Kyuketsuki
fond des messages : Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
Messages : 56
Points : 8
Puissance : 1 250
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
56
8
1 250
MessageVen 30 Nov - 22:43
Yuri in Water
Kaede feat. Hari
J
e lève mon bras droit tandis que l’eau glissait sur les contours de ma peau, pivotant légèrement, je lançais mon autre bras, je bas des pieds, j’enfonce de nouveau le bras droit, je lève ma tête vers la gauche, ouvre la bouche, aspire goulument une grande bouffée d’air avant de replacer ma tête vers le bas et de recommencer le cycle de mouvement qui me permettait de fendre l’eau. Derrière mes lunettes de plongée, je garde le regard plongé dans l’eau azur et continue de nager, appliquant bien chacun de mes mouvements, mes poumons me brûle légèrement, mais je tiens bon, je continue de nager, je jette ma main vers le mur, je me relève, j’ouvre grand la bouche pour respirer, avant d’entendre mon temps et quelqu’un annoncer ma première place…

Je reste à nager sur place quelque seconde avant de m’extirper de la piscine, gracieusement, sans un mot, je retire mon bonnet de piscine qui me colle aux cheveux, avant de les rejeter en arrière et de les torsader pour essayer de retirer toute l’eau, le léger filet transparent tomba sur le sol avec un clapotement semblable à la pluie, puis, allant m’assoir sur le rebord de la piscine, je regarda la course des garçons qui commença à se mettre en place et alors que je les regardais, mon esprit plongea …

Nous étions à la piscine aujourd’hui, je me demande bien ce qui m’a motiver à venir, à part la solitude écrasante de mes jours, ces derniers temps, j’avais passé de nombreux cap et maintenant, je désirais des amis du plus profond de mon être, mais le destin ne m’avait pas forcément encore exaucé. Venir à la piscine pour moi était d’autant plus dur que le regard des autres sur moi me blessait, même si le maillot de bain scolaire recouvrait un bon parti de mon corps, il me semblait qu’il ne faisait que me mettre en valeur, je me sentais serré et le regard des garçons, sans doute intéressé me brûlait les joues et même si j’essayais de les ignorer, c’était compliqué et j’avais un peu de mal à le faire. Je n’arriverais peut être jamais à passer ce cap, celui de laisser les autres me regarder, mais je faisais des efforts, je savais bien que je ne craignais rien. Mais, je n’y pouvais rien, je sentais encore cette forcé implacable me tenir les poignets et alors que je regardais le cadavre de ma mère, celui-ci imposa sa cuisse entre les miennes, avant de sans vergogne, me voler mon premier amour.

Frissonnante de peur et de dégoût en repensant à cela, je sortis de mes songes, je me leva sans faire attention à ce qu’il y avait autour de moi, avant de percuter quelqu’un, nous tombons tous les deux à la renverse sur le sol, je me cogna le visage sur le sol, je mis quelque seconde à me relever et remarqua sous moi, Hari, une fille de ma classe, un peu sonné sous moi, j’essayais de me relever à moitié, vérifiant que je ne l’avais pas toucher, enfin pas trop, avoir un contact prolongé était toujours… étrange, mais il me semblait que nous ne nous étions pas toucher directement, j’allais me remettre sur pieds complètement, avant de remarquer le goutte de sang qui dégoulina de mon nez, pour s’enfoncer dans la bouche de la jeune fille... Amenant avec cette goutte de sang, bien des problèmes en perspective.

kyro. creation 017 for kam'


Je vais m'affranchir du passé...

Yuri on Water |feat: Hari  B78cbc19053b9a5b5996752c8e0366ae
Élève de seconde année
Hari Shibô
fond des messages : Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
Messages : 46
Points : 16
Puissance : 1 800
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
46
16
1 800
MessageSam 29 Déc - 23:59
Chaque jour qui passait était parfois l'occasion de découvrir de nouvelles personnes, de nouveaux goûts chez eux, de nouveaux caractères, de nouvelles habitudes. Bien sûr ça ne passionnait pas spécialement Hari, mais il arrivait qu'elle découvre une facette cachée chez ceux avec qui elle passait du temps sur les temps de pause divers de chaque journée. Pendant ce temps elle pouvait mettre des étiquettes sur les gens, en attendant de savoir si son opinion changerait avec les occasions. En tout cas Yuei était une école vraiment pleine de curiosités, même en deuxième année elle ne regrettait pas de l'avoir intégrée.

Parfois avec l'éducation physique et les cours d'auto défense, il y avait un cours de natation dans la piscine de l'école. C'était une fois de plus l'occasion de découvrir forces et faiblesses de la deuxième année. Elle n'avait que trop peu de fois l'opportunité de découvrir ses camarades, en classe personne ne parlait et chacun formait souvent un groupe dans lequel il parlait de passions communes. Hari regrettait bien sûr de ne pas s'y connaître en un peu de tout, mais pour les otaku de la classe, ça la rebutait un peu. Les manga c'était pour les gamins après tout, elle préférait le sport, c'était plus exaltant. Et parmi eux, la natation où elle se sentait vraiment bien, non seulement parce que pour une fois elle pouvait s'habiller plus léger et donc évacuer la sueur accumulée dans les salles de classes très chaudes, mais aussi parce que l'eau diminuait son poids donc ça la mettait à l'aise. Après, pour rester à la surface, il suffisait de garder les poumons pleins et ça marchait tout seul.

Durant le cours, les élèves occupaient les couloirs pour faire des longueurs comme d'habitude. L'avantage d'avoir intégré une académie héroïque était que tout le monde changeait d'état d'esprit pendant les cours. Au lieu d'imaginer des vacances à la mer qui tournent mal quand on se fait emporter par la houle, les élèves imaginaient plutôt un vilain de mutation aquatique type requin qui prendrait avantage dans l'eau et qu'il fallait contrer en nageant aussi bien que lui. Pourtant ça ne changeait absolument pas par rapport aux écoles plus traditionnelles, c'était juste parce que c'était des héros en herbe qu'ils pensaient différemment. Ce n'était d'ailleurs pas pour déplaire à hari qui se considérait également comme tel, c'était tout de suite plus palpitant vu sous l'angle héroïque.

Cependant les situations tragiques n'arrivaient pas que dans la cruelle nature pendant un voyage innocent entre amis ou en famille, ou même dans l'eau tout court. En effet, une élève plus maladroite n'avait pas vu devant elle et avait renversé Hari sans se priver. En plus d'une migraine douloureuse, la demoiselle sentit un bien-être contraire, sa poitrine contre la sienne sentant sa respiration en détail, son visage près du sien. Alors qu'une goutte de sang de son nez atterrissait au fond de la gorge de Hari, celle-ci sentait comme un coup de foudre soudain pour cette fille qui pourtant n'avait rien de spécialement attirant et ne correspondait même pas à son type de filles. Pourtant elle éprouva un grand amour qui lui fit prendre l'arrière de la tête de sa camarade pour l'embrasser sans sa permission à pleines lèvres jusqu'à ce qu'elle décide d'arrêter. Elle n'avait pas conscience de ses actes et pourtant elle aurait bien aimé savoir pourquoi elle agissait comme ça.
Élève de seconde année
Kaede Kyuketsuki
fond des messages : Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
Messages : 56
Points : 8
Puissance : 1 250
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
56
8
1 250
MessageSam 12 Jan - 14:39
Yuri in Water
Kaede feat. Hari
L
a douce morsure de ses lèvres sur les miennes, le contact à la fois ferme et doux de sa main me caressant l’arrière de la tête, sa poitrine appuyant contre la mienne, sa peau collant contre la mienne, c’était tant de sensation nouvelle pour moi, qui avait quasiment fait disjoncter mon cerveau… Une chaleur se dégagea dans mon cœur et je restais assez stupéfaite de ce contact, pourtant passé la première vague d’incrédulité, une profonde sensation acide s’éleva de mon ventre, une rance haine qui commençait presque à me ronger de l’intérieur.

J’étais prête à attraper la gorge de la malheureuse pour lui étreindre ce cou, pour qu’elle cesse cela… les cicatrices apparentes de mon esprit criaient de douleur, mon passé hurlait… Aussi agréable qu’il pouvait être, ce baiser volé, qui semblait s’éterniser me faisait ressentir des douleurs psychologique horrible, tant le passé et le présent s’entremêlait, ce n’était plus ma camarade de classe qui m’embrassait, mais une des personnes qui avait jouis sur le cadavre de ma mère jusqu’à ce qu’elle crève…

Heureusement pour moi, la jeune fille décolla enfin ses lèvres des miennes, ainsi, je me passai la langue dessus, petit toc pour espérer retirer le gout d’autrui. Et alors que je l’examinais, je pus reconnaître celle qui m’avait dérobé le contact de mes lèvres, qui n’avait donné qu’un baiser dans ma vie et seulement en remerciement. C’était, il me semble Hari, une fille de ma classe avec des cheveux bleus, mais ayant fuis les contacts sociaux, je n’étais sûre de rien. J’avais presque des larmes de colères et de haine aux yeux, je me décalai tranquillement, de dessus de la jeune fille, je repris mon souffle, tandis que j’enfermais mes pensées les plus négatives, rentrer dans la haine n’étais pas la bonne chose à faire, je devais me calmer, je ne devais pas laisser mes psychés ardente sortir… Je réussis à reprendre une conscience à peu près normale, moins sanguine qu’elle ne l’était il y a quelque seconde. Ainsi, me tournant vers la fille qui m’avait embrassé, je lui lançai un sourire assez timide, surtout par le fait que j’essayais de réfréner au maximum ce qui me semblait être une envie de meurtre…  Ma bouche avait beau avoir esquissé un sourire, j’étais persuadé que mes yeux devait être gelé et froid comme la glace… Mais, en l’état, je n’avais aucun moyen de savoir à quoi mon regard ressemblait, mais ce que je savais c’est que j’étais déjà en train de beaucoup prendre sur moi…Et déclara gardant le peu de calme qui me restait :

« Je suis sincèrement désolée, mais il semblerait que tu sois sous l’effet de mon alter… Est-ce que tu as mal quelque part ? Tu… tu dois sans doute avoir l’impression d’être amoureuse de moi… n’est-ce pas ? »

Ces paroles était d’autant plus douloureuses que tout n’étais que la faute de mon alter… Je pouvais sentir le regard d’à peu près tout le monde dans la piscine sur nous… Le poids de tous ces yeux sur moi, me rendait paranoïaque et surtout pour fuir les regards avides sur moi, ceux qui semblaient me dévorer du regard, j’attrapai la jeune fille par la main, puis l’emmena un peu avec moi, l’histoire de ne plus être en spectacle devant tout le monde. Etre la cible des regards me gênait et me faisait perdre trop de mon calme…

Une fois, dans un endroit plus calme, je lâchai la main de ma camarade, puis restant un peu distante, repris :

« Alors ? Comment te sens-tu ? »



kyro. creation 017 for kam'


Je vais m'affranchir du passé...

Yuri on Water |feat: Hari  B78cbc19053b9a5b5996752c8e0366ae
Élève de seconde année
Hari Shibô
fond des messages : Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
Messages : 46
Points : 16
Puissance : 1 800
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
46
16
1 800
MessageVen 25 Jan - 20:41
Allongée sur le sol froid et glissant de la piscine, Hari rompait enfin son baiser, alors que l'intéressée ne disait rien. Son coeur battait tout de même fort, sans doute à cause de l'effet de son alter qui la soumettait à un désir brûlant envers Kaede. C'était à la fois humiliant et agréable de craquer à de telles pulsions, alors que pourtant elle ne la connaissait pas, et donc ne pouvait non plus l'apprécier un minimum. Il y avait des élèves sur lesquelles il pouvait lui arriver de craquer, mais des garçons principalement. De ce fait elle se sentait vraiment humiliée d'être contrainte de développer des semblants de sentiments envers une fille alors que jusque là elle se complaisait dans l'idée qu'on la croie hétéro par défaut. Maintenant on allait forcément la croire lesbienne parce que jusque là elle n'avait encore embrassé personne. Il y avait aussi la possibilité que ce ne soit pas pris en compte par l'arbitre à cause de l'influence d'un alter dans tout ça, les deux étaient envisageable.

C'est seulement après de longues minutes que Hari décrocha de sa position allongée pour se redresser. Sa partenaire de nage confirma qu'il s'agissait de son influence, celle de son alter exactement, qui la rendait amoureuse selon ce qu'elle lui disait à son sujet. Hari n'avait cependant pas eu besoin de ce genre d'explications pour comprendre ce qui arrivait, et le public non plus de toute évidence.

La demoiselle qui avait repris ses esprits entre temps, rougissait beaucoup à cause du regard des autres et de ce qu'elle venait de faire. Elle se laissa malgré tout entraîner plus en privé pour qu'elle puisse recevoir des semblants d'excuses pour ça. Kaede commença par lui demander comment elle allait, ce qui n'avait pas beaucoup d'utilité dans cette situation. Ce n'était pas comme si c'était d'une frappante évidence que Hari souffrait plus du désir forcé que du choc sur le crâne. Si ça avait un brin plus violent, elle se serait évanouie et rien ne se serait passé,mais hélas les seuls dégâts constatables étaient au niveau de sa fierté. Par chance elle avait de son côté les circonstances atténuantes pour défendre qu'elle restait hétéro, mais le mal était déjà fait. Si elle s'était contentée de la blesser avec son alter ça n'aurait posé que des problèmes ordinaires soignables à l'infirmerie, mais manipuler les autres pour les rendre dépendants d'elle c'était bien plus sournois. Hari reprit son poignet sèchement avant de la repousser du bras, ne désirant guère prolonger leur contact. Non pas qu'elle ait compris le fonctionnement, c'était pour éviter qu'elle se fasse des idées sur son type de petit copain.


-Ne me touche plus. Je peux comprendre qu'un alter puisse devenir incontrôlable par accident, mais si ça manipule les autres comme des pantins il vaut mieux l'isoler des autres élèves. À cause de toi mon premier baiser à été gâché, ne t'attends pas à ce que je passe l'éponge comme ça parce que c'était accidentel. Je suis pas attirée par les filles, et maintenant tout ça va me coller à la peau, on va finir par le croire.
Élève de seconde année
Kaede Kyuketsuki
fond des messages : Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
Messages : 56
Points : 8
Puissance : 1 250
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
56
8
1 250
MessageDim 10 Fév - 14:06
Yuri in Water
Kaede feat. Hari
S
a fierté était entaché, son image était détruite, enfin c’est ce qu’elle disait… Non pas que je doute de sa douleur intérieur, simplement, le fait qu’elle me prenne de haut était désagréable, très désagréable, c’était encore plus douloureux qu’elle avait raison, chacun de ses paroles étaient des vérités et moi, je devais tout prendre sur moi, comme toujours… La honte me broyait les entrailles… la haine, la colère s’était vite muer en autre chose, transformant les émotions négatives tournée vers autrui revenant telle un boomerang vers moi. Je souffrais de cette situation, je souffrais de cet alter, je souffrais du mal que je pouvais infliger aux autres, je souffrais…

Hari avait de bonne raison de m’en vouloir, qui ne m’en aurait pas voulu ? Mon alter était une malédiction, un alter de vilain… Durant le tournoi de UA, ça avait beaucoup jasé autour du première année, Shin… Shinso je crois, qui pouvait faire des lavages de cerveau à ceux qui lui répondait, un alter de vilain, de méchant, de bad guys somme toute… Mon alter, Succube interaction était tout pareil, un alter de vilain… Mais, pouvais-je continuer à suivre l’enseignement héroïque avec cette alter ? Laisser tout le monde me juger ? Bien entendu non, je vivais avec ma malédiction depuis quasiment ma naissance et j’étais habituer à me faire traiter de prostitué, de salope, de chienne… Cette douleur de ne pas être accepté s’était transformé avec la douleur en isolement… Avec le courage et l’envie de me reprendre en main, j’étais capable de faire de grande chose, j’étais capable d’utiliser mon alter à de bonne fin…

Malgré tout, je me repassais les paroles de la jeune fille dans ma tête :

« Ne me touche plus. Je peux comprendre qu'un alter puisse devenir incontrôlable par accident, mais si ça manipule les autres comme des pantins il vaut mieux l'isoler des autres élèves. À cause de toi mon premier baiser à été gâché, ne t'attends pas à ce que je passe l'éponge comme ça parce que c'était accidentel. Je suis pas attirée par les filles, et maintenant tout ça va me coller à la peau, on va finir par le croire. »

Sa colère était justifié, nulle doute, j’étais responsable de tout, mais son ton agressif ne me plaisait pas quand même, je souffrais aussi de cette situation, elle n’était pas la seule à souffrir… Ainsi, papillonnant des paumières pour tout assimiler, j’abandonnai le ton compatissant, pour seulement prendre une voix une voix normal, enfermant les sentiments qui ne devrait pas être présent, soit la colère, pour seulement laisser voir ma honte :

« Je comprends bien que cela doit être désagréable de se sentir manipulé… Je comprends bien que tu penses que tu vas souffrir de cette situation, parce que tu vas être prise pour autre que ce que tu es… Mais, je suis aussi dans ce problème, crois-tu que moi aussi je préfère les femmes ? Non, je ne suis pas lesbienne, tout comme toi… Quand à m’isoler ? Je croyais que la maxime de UA, c’était de donner sa chance à tout le monde ? D’aider tout le monde à maîtriser son alter ? Crois-tu être la seule à souffrir ? Crois-tu avoir été la seule à avoir eu son premier baiser de voler ? Je comprends bien que tu dois souffrir à cause de mon alter, à cause de moi… Effectivement, tu as raison, tout est de ma faute, je l’avoue… Mais, crois-moi, je souffre aussi de mon alter… Dans la vie, certaine personne n’ont pas eu de chance et sont nés avec des alter de vilain… Tout le monde ne nait pas avec un alter plus ou moins facile à maîtriser… Donc encore une fois, je suis sincèrement désolé, oui, je suis coupable… Oui, tu vas peut être en souffrir… Mais, je promets d’expliquer à tout le monde ici que ce n’était qu’un accident… Je promets de faire de mon mieux pour réparer mon erreur… Donc, s’il te plaît, que puis-je faire pour faire pardonner mes actes ? »

J’avais vidé mon sac, désormais, sois cela enflammerai les choses, sois cela rentrera en partis dans l’ordre… En tout cas, après avoir tant parlé, j’avais les larmes aux yeux, puis me retournant, m’essuya le visage entre les mains avant de me mettre à respirer calmement pour espérer calmer les battements fou de mon cœur… sempiternelle ennemi, mais aussi précieux allié.



kyro. creation 017 for kam'


Je vais m'affranchir du passé...

Yuri on Water |feat: Hari  B78cbc19053b9a5b5996752c8e0366ae
Élève de seconde année
Hari Shibô
fond des messages : Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
Messages : 46
Points : 16
Puissance : 1 800
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
46
16
1 800
MessageMer 20 Fév - 12:53
À l'abri des regards, Hari et Kaede mettaient sur le tapis tout ce qu'elles avaient sur le coeur sur le moment. De son côté Hari lui reprochait sûrement la même chose que n'importe quelle autre victime de son pouvoir, frustrée et dégoûtée d'avoir été manipulée par quelque chose contre son gré ou même ses désirs en général. Si ça avait été un garçon de préférence parmi ceux qu'elle pourrait être amenée à aimer plus tard, ça ne l'aurait pas dérangée plus que ça, mais avec une fille et qu'elle n'appréciait pas plus que n'importe qui d'autre, ça ne passait vraiment pas. Bien sûr Hari n'avait pas non plus entièrement raison et certains de ses propos dépassaient sa pensée sous le coup de la frustration et de l'amertume. Kaede soulignait justement que ce n'était pas correct de vouloir isoler une élève des autres, et elle s'en rendait compte maintenant qu'elle l'avait dit. Cependant si elle ne pouvait pas vraiment étudier seule dans une classe tous les jours, il faudrait que son uniforme soit modifié pour couvrir une grande partie de son corps, par exemple avec des collants pour les jambes, des gants pour les mains, tout ce qui pourrait éviter un contact prolongé.

-Je sais bien que c'est pas de ta faute, j'en veux surtout à ton pouvoir, et puis c'était une chute accidentelle. Je t'en veux juste de ne pas avoir trouvé un moyen de te couvrir plus ou de contrôler ton pouvoir quand les autres sont avec toi pendant les cours.

Ce que Kaede ressentait avec l'air toujours plus fort que ce que Hari ressentait elle-même, parlant de pouvoir de vilain alors que Hari n'avait aucunement sous-entendu ça. Elle aussi souffrait de son pouvoir, recevoir des baisers d'inconnus devait être désagréable comme se faire tripoter dans la rue par des voyous dans une ruelle sombre, sauf que là c'était à cause de son pouvoir et non à cause des mauvaises intentions des autres. C'était en effet difficile d'imaginer vivre avec un alter permettant d'attirer le désir des autres en inhibant leur libre arbitre. Un pouvoir de vilain comme elle le disait, mais si c'était un vilain ce serait bien plus que du désir amoureux, il chercherait à réduire en esclavage ses victimes pour le servir, ou pour jouer les boucliers humains en cas d'attaque contre lui. Il était vrai que chacun était libre de devenir un héros peu importe son pouvoir, mais il lui semblait normal de trouver des solutions pour le contenir ou le contrôler. Hari avait beau se souvenir des combats de Yuei ou d'autres académies, rares étaient les fois où le pouvoir perdait le contrôle, sauf qu'ici c'était pendant les cours, pas pendant un effort intense qui apportait tension et adrénaline.

À la fin de son discours, Kaede exprimait clairement son envie de rattraper les choses, ne serait-ce qu'en expliquant le malentendu et en lui demandant comment elle pourrait le faire de son côté. L'ennui était que le mal était déjà fait, même en expliquant tout, les gens la penseraient quand même penchée du côté filles que garçon, alors qu'elle n'avait encore jamais embrassé quiconque depuis le début de sa scolarité. Finalement elle ne savait pas du tout quoi lui demander puisque tout ce qu'elle pouvait imaginer comme dédommagement serait inutile, nier farouchement des faits était le meilleur moyen de montrer le contraire à l'époque moderne actuelle. À ce stade Hari ne pouvait rien dire, de peur de se montrer trop froide en lui demandant de rester à plus de dix mètres d'elle. Si tout le monde lui demandait ça alors elle finirait sa scolarité enfermée dans l'armoire du fond au lieu d'un banc. Ce n'était pourtant pas ce qu'elle voulait, ce serait vite galère pour elle de s'entraîner avec tous les élèves éloignés d'elle. Elle n'arrivait vraiment pas à savoir ce que Kaede pouvait faire pour se racheter, en imaginant qu'il reste un espoir que tout s'arrange. Elle pouvait en effet commencer par tout expliquer, même si les autres auraient du mal à gober que Hari est tombée par accident sur la bouche de Kaede.


-J'en sais rien, je peux pas te demander de maîtriser ton pouvoir tout de suite ni de t'isoler dans une classe. Tu pourrais porter un peu plus de vêtements mais tu risquerais de plus pouvoir nager. Y a aucune solution pour éviter de toucher quelqu'un tout le temps, à part effacer son existence toute entière.

Sur ces mots elle se releva pour revenir au cours, attendant que Kaede leur explique le malentendu comme elle l'avait annoncé. Elle évitait le regard des gens, rougissant un peu de honte alors qu'elle regagnait les rangs. Non seulement ça mais interrompre le cours pour une quelconque raison était suffisamment gênant comme ça, le fait d'avoir embrassé quelqu'un devant tout le monde était la goutte d'eau, c'était le cas de le dire. Elle évitait même de parler, préférant de plonger dans le bassin rapidement pour ne plus voir le moindre regard, quand bien même certains seraient restés les mêmes qu'avant l'accident ou même juste indifférents. Elle espérait oublier vite ce qu'il s'était passé, au risque que toute sa journée soit plombée par ça, voire sa semaine, son mois, sa vie entière.

Malgré son amertume, quelque chose en elle refusait de détester Kaede, autrement que parce qu'elle avait annoncé que c'était involontaire. Elle n'avait pas été blessée et son passé relativement agréable lui permettait de garder le moral, et le premier baiser n'était qu'un concept que seuls ceux qui n'avaient que ça à faire trouvaient important. En réalité elle n'avait aucune raison de la détester pour le reste de l'année ou même de la journée et ce n'était même presque plus le cas actuellement. Non pas que le désir persiste encore malgré le temps écoulé, c'était pour faire preuve de relativité qu'elle se forçait à voir le bon côté des choses et des personnes plutôt que le mauvais. Après tout elle était dans une académie héroïque donc forcément bien entourée, et pour peux que quelqu'un agirait avec de mauvaises intentions il serait sévèrement puni, pour ne pas dire renvoyé de l'école. De ce fait son regard affichait plus de gêne que de rancœur envers Kaede, ce qui était visible même si elle baissait le regard pour éviter celui des autres. En tout cas elle espérait que celle-ci ne la déteste pas non plus en retour pour l'avoir embrassée de force sans lui avoir demandé sa permission ou même son avis.
Élève de seconde année
Kaede Kyuketsuki
fond des messages : Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
Messages : 56
Points : 8
Puissance : 1 250
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri on Water |feat: Hari  180304115040114662
56
8
1 250
MessageMar 26 Fév - 13:46
Yuri in Water
Kaede feat. Hari
I
l semblait que Hari comprenait qu’elle n’avait peut-être pas été très correct avec moi, moi je ne me faisais pas de film, avais-je moi-même été correct ? Je ne pense pas, je m’étais laissé envahir par l’agressivité et le ressentiment, mais j’avais ma part de responsabilité, nous étions en soi toute deux coupables et nous ne pouvions que partager la culpabilité vis-à-vis de cet incident…

Je voyais bien qu’avec un peu de recul, Hari regrettait certaine de ses paroles et même si c’était un espoir ridicule, j’espérais qu’une relation saine et fertile pourrait naître du terreau désastreux qu’a été cette première vrai rencontre. Hari repris la parole après moi, ce n’était pas vraiment des excuses, ni des reproches, c’étaient avant tout des conseils pour l’avenir, des conseils pour que personne ne souffre autant que nous, ni que d’autre accident comme ça se reproduise… J’écoutais sans dire mot, j’étais plutôt touchée par la jeune fille et les efforts visibles qu’elle essayait de faire pour ne pas me laisser trop dans l’embarras… Je me forçais à retenir chacune de ses phrases et chacun de ses conseil, car peut être dans le futur, cela me sera utile. Et alors que je voyais cette jeune fille s’éloigner loin de moi, cette fille que j’avais détesté, à ce moment même, j’espérais sincèrement que nous pourrions  devenir amies…

Je laissais quelque minute passé à réfléchir avant de revenir, il ne servait à rien à de ressasser tout, c’était déjà de l’histoire ancienne, je n’étais pas stupide au point de lui garder du ressentiment, sachant que moi-même était quelque part coupable de ne pas faire autant attention que je pourrais le faire. Et alors je revenais et qu’en passant devant la tribune, je m’excusa en m’inclinant légèrement devant le professeur et alors que je cherchais à m’éloigner, j’entendis des ricanements derrière moi, me retournant, adressant un regard froid, j’esquissa un sourire et leur parla :

« Le prochain que j’entends rigoler, je crois que je le tue ? Aucun de vous n’as jamais eu de problème à, maitriser son alter ? Je crois qu’on galère tous un peu, alors sois vous continuer de rigoler comme les imbéciles que vous paraissez être, sois vous montrez que vous êtes bien en série héroïque et que vous méritez votre place ici… En plus, je vois dans vos yeux que ça vous avez apprécié ce qui s’est passé, mais  vous êtes aussi horrifié, vous avez peur qu’on puisse user de vous comme d’une poupée… Alors, si vous ne voulez pas vivre la même chose, calmez-vous ! »

Puis, sans attendre de réponse, je repars dans les vestiaires, lassé de tout cela, lassé du regard des autres, mais alors que je laisse l’eau brûlante de la douche se déverser sur moi, je ne peux que sourire, sourire au ridicule de mon existence, mais aussi sourire à mon évolution, j’ai l’impression de réussir à laisser dernière moi, les douleurs de mon existence… Je crois bien qu’en persistant dans cette voie, je pourrais bientôt faire le bien autour de moi, sans forcément craindre mon alter… Mais, ce n’est peut-être qu’une utopie, mais je ne peux abandonner ce rêve.

kyro. creation 017 for kam'


Je vais m'affranchir du passé...

Yuri on Water |feat: Hari  B78cbc19053b9a5b5996752c8e0366ae
Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» christmas market feat Lorin
» Smoke on the water

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Autres endroits-
Sauter vers: