• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 La Reine des vampires, Kaede

My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Présentations :: En cours
Élève de seconde année
avatar
fond des messages :
Messages : 10
Points : 0
Puissance : 1 250
Voir le profil de l'utilisateur
10
0
1 250
MessageSam 24 Nov - 19:00
image_banniere
• Nom : Kyuketsuki
• Prénom : Kaede
• Surnom : Kae
• Age : 17 ans
• Sexe : Féminin
• Groupe : étudiante en 2 ème année
• But : changer sa vie, la réussir et abandonner les fantômes de son passé
Succube Interaction: Kaede peut sécréter des phéromone sanguine, la rendant désirable par tout le monde, homme, femme, leur donnant l'impression d'un coup de foudre instantané pour elle, leur capacité psychologique en sont bouleversés... Son pouvoir est contenu dans son sang, ainsi, son sang la rend attirante aux yeux des autres, il s'active par contact physique et si jamais quelqu'un ingère de son sang à elle, il est complètement "amoureux" qui rend ses adversaires encore plus gaga d'elle... Bien évidemment, il faut tout d'abord plusieurs contacts pour créer les "sentiments",  ce n'est pas un instant coup de foudre, mais quelque chose qui grandit au fur et à mesure du contact... De plus, les sentiments ne dure pas plus d'une heure s'ils ont bu son sang ou 30 minutes s'ils ont été touchés plusieurs fois. De plus, "les sentiments" que les personnes développent pour elle ne permette pas de les contrôler, mais juste de les déstabiliser et les rendre hors combats, elle peut aussi les inciter à trahir ses alliés par passion, plus la personne est "amoureuse", plus les chances qu'il gobe sans réfléchir les paroles de Kaede augmente.




Ses parents ont toujours dit à Kaede qu'elle était jolie et même si leur regards étaient biaisés par leur amour pour leur fille, ils n'avaient pas forcément tort, Kaede a toujours été jolie, pas forcément grande, pas grosse, que ce soit pour ses proportions, Kaede n'a jamais été une fille qui se démarquait, pas de poitrine énorme, pas de fesses démesurés, c'était une fille jolie, avec des formes attirantes, pas des formes de pineup, une fille physiquement belle, mais dans la normale par rapport aux autres filles de son âge.

Si nous devions approfondir son apparence global, nous serions en mesure de dire que Kaede est une jeune fille de dix-sept, mesurant un mètre soixante-dix, avec des cheveux violets, des yeux bleus foncé, un corps déjà adulte, d'une constitution plutôt fine, la jeune fille est musclé par la pratique de l'escalade, sport qu'elle pratique depuis sa plus tendre enfance... Ces heures à faire ce sport ont gardé ce physique fin et musclé, ne la rendant pas baraqué, mais toute en muscle.

Sa façon d'accrocher ses cheveux mi- long en arrière avec une épingle pour dégager son front, sa manière de froncer les sourcils quand elle réfléchit, ses sourires timides et rares, souvent des regards las, blasé et inintéressé, Kaede dans sa manière d'être, de vivre se démarque, elle ne bouge que très peu et possède vraiment peu de gestes superflus, ces gestes sont assurés et précis, Kaede est faite de plein de petits toc, qui la rende assurément plus qu'elle ne semble l'être et dans sa façon de faire, il y a pleins de petites chose à remarquer en elle, en remarquant tout ce qu'elle a en elle, toutes ces petites choses permettent de se faire déjà une image mentale de qui elle est...

Sa douce odeur de citron qui se dégage de ses cheveux, dû à son shampoing, l'odeur simple de menthe de son haleine et le fumet fruité de la vanille suit ses pas... Ce sont des petits trucs qui font que Kaede est certes banale, mais qu'elle ressort du lot, si on se donne assez la peine de regarder.

Sa façon de s'habiller, avec souvent des minijupe, chemise, chaussette longue, soulier en cuir , Kaede est une fille féminine, jolie, plutôt coquette quand on y pense, elle fait attention à elle, elle est présentable, mais malgré tout cela elle ne sort pas forcément beaucoup de la masse, bien que jolie, elle est plutôt banale et seule les regards un peu plus déchiffreur pourront voir tout ce qui la distingue des autres.



Qui est Kaede? Beaucoup de personnes se posent cette question, que ce soit ses camarades de classes, ses professeurs, beaucoup de personnes ont du mal à essayer de décrypter la jeune fille, pas forcément à tort, car celle-ci cherche à ne pas se faire remarquer et évite au maximum les interactions sociales... Nous serions en droit de nous demander pourquoi celle-ci cherche à ne pas se faire remarquer et évite les gens. Tout simplement, parce qu'elle a peur, parce qu'elle a été brisée...

Son histoire, sa vie, tout a été raison à ce qu'elle se cache, qu'elle évite tout le monde... Elle n'est pas la plus à l'aise en public, elle déteste son alter... Lui qui est la cause de tout dans sa vie...

La solitude, Kaede la vis comme un exutoire, un endroit où elle peut se réfugier, où il n'y a personne pour la blesser, pour lui faire des remarques, pour parler d'elle, pour ne pas côtoyer les autres, pour ne pas se blesser elle-même, pour essayer de se protéger elle.

A cause de son alter, Kaede vis complexer, complexer par les personnes qui pensent qu’elle profite de son alter pour charmer les garçons, qui tombe soit accidentellement amoureux d'elle ou qui n'ont qu'un coup de cœur pour elle. Ainsi, depuis son plus jeune âge, les autres filles la déteste, la trouve arrogante, la traite de pétasse et d'autre mot méchant... Ces mots ont eu le pouvoir de briser la petite fille qu'elle a été à l'époque. Kaede était une jeune fille faible.

Kaede vis dans la peur du viol, véritable cauchemar de la jeune fille depuis que durant sa jeunesse, sa virginité lui fus volé, elle vit dans la peur relative du sexe masculin qui lui rappelle de très mauvais souvenirs, mais se confier, elle refuse de le faire, refuse de s'ouvrir aux autres, de peur qu'ils ne puissent pas comprendre sa douleur, ses craintes... Ainsi, la jeune fille n'accepte pas qu'on puisse la toucher de manière trop intime, ne serait-ce que toucher ses mains ou ses poignets peut lui faire perdre tous ses moyens si elle ne s'y attends pas, tout contact, si elle ne s'y attend pas peut être cause de colère et de violence extrême pour elle. Mais, si on est doux et qu'on la prévient avant, celle-ci peut passer l'éponge. Les contacts physiques sont une horreur pour elle, mais surtout ceux avec les garçons, ceux avec les filles lui sont moins désagréables, de plus, avec le temps, elle a réussi à exorciser cette peur des contacts physiques, mais elle reste tenace, toucher son corps, c'est faire remonter d'horrible souvenir.

Pourtant, elle sait que sa peur est infondé et ridicule, que tous les garçons ne sont pas monstres assoiffé de sexe, mais cette première mauvaise expérience l'a vacciné pour un moment à bien des contacts. Sa peur est déraisonnée, elle travaille dessus, elle va voir un psychologue, mais passer à autre chose est difficile, mais avec sa volonté de fer, elle arrive désormais à laisser d'autre personne la toucher amicalement, mais c'est encore des cas rares.

Kaede est plutôt innocente pour tout ce qui touche au sexe, elle reste très pudique et évite généralement le sujet avec les personnes qui pourraient mettre cela sur le tapis, non pas qu'elle ne ressente rien, mais ça lui fait remonter de mauvais souvenir et à part trouver la bonne personne pour la rassurer, Kaede restera innocente et loin de ces préoccupations. Ainsi, bien qu'elle essaye de faire des efforts, elle se contente de sourire pour essayer de ne pas trop brusquer les gens qui feraient tout de même l'effort de venir lui parler.

Kaede n'a jamais vraiment compris les autres, autant que les autres ne la comprennent pas, tout le monde vis dans une incompréhension mutuelle la concernant, elle la première. Mais, pourtant, la jeune fille tant à se socialiser et essaye de sa rapprocher des autres élèves de UA.

Kaede est plutôt froide avec tout le monde, pour empêcher les gens de s'approcher d'elle, mais le paradoxe réside aussi dans le fait que parfois, la solitude est dure pour elle, ainsi, elle essaye d'avoir quelques amis, quelque personne de grande confiance. Sa classe est censée pouvoir tous la comprendre, mais passer le pas et se rapprocher de trop des gens lui fait peur. Et malgré sa peur, ses discours sont toujours froids, calmes, d'une voix égale, laissant souvent penser qu'elle ne ressent rien, mais surtout, Kaede cherche à cacher ses sentiments véritables et sa peur des autres. Mais ses peurs sont solidement ancrées au fond d'elle, bien profondément et elles peuvent revenir sans crier gare.

Souvent quand elle parle avec les autres, elle n'hésite pas à balancer des piques, comme pour montrer qu'elle ne craint pas les autres et qu’elle sait parler avec les gens. Elle essaye de se la jouer méchante froide pour éloigner les autres, mais certaines personnes y résiste, se sont ses amis, des personnes de confiance. Kaede essaye de se blinder pour ne rien craindre, pour tourner la page.

Ainsi, dans sa manière de vivre, de réagir, Kaede semble blasé à l'extérieur, mais souvent peu rassuré à l'intérieur, bien que ces peurs tende à devenir de moins en moins importantes et de plus en plus faciles à vivre. Ainsi, elle ne montre rien de ses peurs et se montre imperméable à toutes personnes ou remarques... Elle a blindé son cœur pour que plus rien ne puisse la toucher et la plupart du temps, ça marche, elle arrive à ignorer les autres.

Kaede est apte à réagir violemment, très violemment même si on se montre trop curieux ou brusque avec elle, nombreuse sont les personnes ayant été blessé intentionnellement après avoir poussé la jeune fille dans ses retranchements si rapidement atteint.

Kaede sait malgré tous ses problèmes être manipulatrice, séductrice, cruel et sais tirer avantage de son Alter, elle n'hésite pas à arrêter les vilains, qui sont souvent sans défenses grâce au pouvoir de son alter... Jouer la séduction contre les vilains est devenue une seconde nature, quelque chose de naturel, elle sait jouer de ses charmes quand il faut les utiliser. Kaede peut ainsi montrer une facette mielleuse, douce, qui charme souvent les gens, lui permettant d'utiliser son alter.

Mais, cette facette mielleuse existe vraiment au fond de Kaede, quelques personnes ont été capable de la voir, les personnes l'ayant vue savent souvent qui elle est et quelles sont ses problèmes, la mielleuse Kaede apparaît lorsqu'elle se confie, c'est-à-dire, peut souvent.

Pourtant, même en réagissant violemment, la jeune fille reste calme, confiante... Quand elle est dans ses derniers retranchements, la jeune fille ne craint plus rien, elle ne vit que pour sa défense et toutes ses peurs évacuent son corps et son cœur, pour la laisser seule, avec son alter pour se défendre. Mais, après ses périodes, ses sentiments reviennent plus puissant qu'avant et elle a beaucoup de mal à se reprendre après cela.

Dans sa vie, malgré sa peur des autres, avec laquelle, elle arrive de mieux en mieux à vivre avec, le calme olympien de la jeune fille et son assurance en font un leader naturel taciturne, qui arrive à rester calme en toute circonstance, si on omet bien entendu sa peur des contacts physiques.

Elle fait un travail énorme pour détruire ses peurs et être assuré, c'est près de huit années de thérapie pour arriver à peu près correctement à expier ses démons, revenant de moins en moins souvent, lui permettant de vivre sa vie, le mieux qu'elle le peut.




Mon avait sensiblement le même alter qu'elle, c'était un vrai bourreau des dames, se nourrissant de l'amour qu'elle lui donnait le temps que son alter marche, puis il partait, sans rien dire, à la suite d'une nouvelle femme, pour dévorer ses sentiments... Telle était la vie de cet orphelin, n'ayant jamais reçu de preuve d'amour qui avait rapidement plongé dans la criminalité, devenant un escroc professionnel, il arrivait à extorquer tout ce qu'ils voulaient, il vivait dans l’opulence, recevant des cadeaux des personnes ensorcelés par son alter... Nul doute qu'il s'était fait de nombreux ennemis en couchant à droite à gauche, mais c'était son mode de vie, ça l'avait protégé de la dépression des années durant et à vrai dire, il ne faisait pas de mal que ça, car il n'engrossa aucune femme, les biens n'étaient extorqués qu'a des personnes ayant largement assez... Mon père était certes un enfoiré, mais un enfoiré modéré.

Un jour, il rencontra une femme, ma mère, mon père, savait à quoi ressemblait une personne amoureuse, grâce à son nombre incroyable de conquêtes, ainsi donc, à dix-huit ans, mon père tomba amoureux pour la première fois de sa vie, c'était une lycéenne banale de seize ans, sans alter qui venait de voler son cœur. Il osa la voir, lui parla commença à bien s'entendre avec elle, bien entendu il y a avait des sentiments, elle était folle de lui, le courant été passé instantanément, mais il ne craignait que ce ne soit que le fait de son alter, que ce n'était pas lui qui avait fait tombé la jeune fille en amour, mais seulement son alter. Il prit la fuite, de peur que ce qu'il ne fasse ne sois jouer avec les sentiments de quelqu'un. Ce n'était pourtant pas la première fois qu'il faisait, mais avant, c'était purement physique, ici, c'était de l'amour, il aimait quelqu'un et l'idée même qu'elle puisse souffrir intérieurement à cause de lui le faisait souffrir, ainsi, prétextant un voyage, il partit, la prévenant qu'il reviendra. Il revint trois mois plus tard, pour voir que les sentiments de ma mère n’étaient pas l'œuvre de son alter, mais de l'homme qu'il était.

Cet homme de dix-neuf ans désormais devait faire quelque chose, s'occuper de sa copine, enceinte de lui, à dix-sept ans, ma mère m'attendait, elle était enceinte de moi et venait d'être mis à la porte par ses parents, désapprouvant son union avec mon père. Il était venus l'heure pour le sans famille d'en fonder une. Mon père n'avait jamais été si heureux que cette période durant laquelle ma mère était enceinte et que tout allait bien, que rien ne venais perturber leur vie.

Se rendant bien compte qu'il ne pouvait plus vivre d'escroquerie, mon père se reconvertie rapidement dans la vente de voiture, ou il devint facilement un concessionnaire très fort, arrivant à vendre des tas de boues une fortune et faire acheter plus tout le temps. Nul doute que son alter y était pour quelque chose, mais c'était une petite aide bien pratique pour lui, qui lui permis d'offrir à nous, ma mère ayant accouché, un train de vie agréable, bon et pas misérable. Nous ne roulions pas sur l'or, mais nous vivions bien.

Le temps passa, j'avais huit ans, j'allais à l'école, mon père travaillais toujours dans la concession et alors que j'étais en train de faire mes devoirs avec ma mère, une bande d'adulte rentrèrent dans la maison, ils voulaient se venger de mon père, père qui je le rappelle avait eu une jeunesse plutôt libertine. Mon père n'était pas là, nous étions seule, seule contre tous. Rapidement, ces enfoirés hurlèrent qu'il (mon père) avait gâché leur vie et avait couché avec leurs copines, il y a plusieurs années et que depuis ces neuf ans, ils ne rêvaient que de se venger. Ainsi, si lui avait couché avec leur femme, pourquoi eux n'aurait pas le droit de coucher avec la sienne. Ma mère fus violer devant mes mieux, tandis que les autres me tenait, m'obligeant à regarder durant que ma mère hoquetait de douleur. Ils s'alternèrent et les huit finirent pas la laisser tranquille, après avoir terminé, je me jetai contre eux, pour essayer de les frapper, mais mon alter s'activa, mus par le stress, la tristesse et le désespoir, mon alter s'activa, mais n'eut pas l'effet escompté, il me rendit femme à leurs yeux... Ils en avaient pris une, pourquoi pas deux? Et alors que le premier commença son ignoble besogne sur moi, son crâne exposa. Je tomba dans les pommes et plus tard, j'appris que quand mon père rentra, il les vis en train d'essayer de me violer, prenant son fusil de chasse, il tua calmement chacun de ses enfoirés avant d’appeler la police, mais c'était trop tard, ma mère était morte, j'avais été violé et mon père était désormais accusé de huit homicide volontaire, plus de plein de petit méfait de son passé, plus de l'utilisation de son alter sur son lieu de travail, plus de mon viol et de celui de ma mère. Avec un dossier aussi large que cela, il fut enfermé sans l'ombre d'une hésitation par les services de police.

Il fallut attendre mes douze ans, pour que la police, m'ayant placé en foyer daigne accepter mes témoignages et pour que mon père reçoive une réduction de peine, après avoir passé quatre ans en prisons, il devait désormais passer encore six ans en prison pour tous ces petits méfaits. Mais, il avait le cœur libre, libre d'avoir venger l'amour de sa vie. Après avoir passé quatre années avec l’interdiction de me voir, le temps qu'il soit acquitté pour mon viol et celui de ma mère et le temps que j'arrive à me reconstruire après ce qui s'était passé. Chaque semaine, je vais le voir, ma seule famille.

Pour empêcher que d'autre personne comme moi ne subisse ce que j'ai vécu, je m’inscrivis à UA, pour exorciser tous mes peurs, pour devenir quelqu'un de plus forte... Pour protéger les innocents et pour que jamais il ne puisse exister d'enfants sans famille. Je vais un jour retrouver mon père, puis une fois sortie de prison, je passerai le maximum de temps avec lui, pour rattraper toute ces années que l'on nous a volés.

Depuis mon arrivé à UA, je suis devenu plus forte, plus agile, pour devenir une héroïne, à la hauteur qu'a été mon père pour moi, un jour, je surmonterais mes peurs et je pourrais enfin m'envoler telle un oiseau.

» Comment avez vous connu le forum ? :  Google frer «

image_footer
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 579
Points : 2310
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
579
2310
2 945
0
0
MessageDim 25 Nov - 15:58
» Bienvenue sur le forum !
On val o/

Longueur : 250 / 400
Orthographe : 100 / 300
Style : 300 / 700
Originalité : 400 / 600
Autres bonus : 200 (Seconde année)

Total : 1 250 points de puissance.

Amuses toi bien ! Penses à recenser ton avatar ici ! o/




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ZEN] MonoB Vampires Aggro
» [WhB][3000][am] Rois des Tombes vs Comtes Vampires
» [MBS] Vampires B-r
» Rapport de bataille Elfes sylvains / Comtes vampires
» Musique pour la Vraie Reine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Présentations :: En cours-
Sauter vers: