• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Présentation d'Andora Sylvansen ~ [100% - Terminée]

My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Présentations :: En cours
Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 3
Points : 0
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
3
0
1 200
MessageSam 10 Nov - 4:13
image_banniere
• Nom :Sylvansen
• Prénom : Andora
• Surnom : Hawkeye
• Age : 26 ans
• Sexe : F
• Groupe : Vilain Solitaire
• But : Organisé la plus incroyable des “Deadlock” au Japon.

Magnétisme :


Né de l'alter faisant de sa mère une femme-aimant et de celui de son père lui permettant d'invoquer et manipuler la foudre. Les parents d'Andora pensaient qu'elle avait hérité de cette capacité à attiré les métaux. Mais en réalité, l'hybridation de ces deux capacités créa un nouvel alter : Le Magnétisme. Sensiblement plus proche de l'alter de sa mère, le magnétisme permet à Andora attiré ou de repousser sur elle-même ou un point ciblé tout types de métaux par la création de champs magnétiques plus ou moins puissant. Cet alter évolue comme un muscle, plus Andora s'entraînera plus ses champs seront puissants et pourrons attirer ou repoussé des objets plus massif. Actuellement, elle ne peut agir que dans un périmètre très réduit sois environ dix mètres autour d'elle.


Cependant l'utilisation de cet alter requiert une bonne force mentale pour être optimal. Une utilisation trop prolongée lui causera des mots de têtes, saignement de nez puis une migraine pouvant aller jusqu'à l'évanouissement et perte de mémoire.




Texas, Colorado, Arizona, Californie ! Le Far-West quoi ! Vous avez forcément plein d’images qui vous viennent à l’esprit quand on vous parle de Cowboy. Ici, on vous parle d’une Cowgirl faisant plus vrai que nature.
Chemise blanche au col relevé, couverte d’une veste noire sans manches en cuire de daim, aux extrémités brodées dans une couleur dorée, cachant une cravate rouge sang épousant son rouge à lèvres et la couleur écarlate de ses yeux. Un grain de beauté sur le côté droit au-dessus de sa lèvre supérieure, venant troubler sa peau blanche et lisse. Quelques pièces d’armure métallique chromée couvrant son bras droit, laissant le gauche dégagé exposant d’imposant tatouages du Deadlock. Mais n’oublions pas la quintessence de ce costume : le chapeau de Cowboy, également dans des teintes sombres rappelant le noir de la veste et l’écusson doré faisant écho aux broderies. Le tout, contrastant parfaitement avec les longs cheveux argenté de notre beauté venue du Wild-West.


Les personnes capables de tuer de sang-froid son rarement qualifiée comme saine d’esprit. Cependant, Andora ne se considère pas comme dérangée. Elle est juste amatrice de sensation forte et très engagée dans ce qu’elle entreprends. Elle a décidé de dévouer sa vie à l’action et aime beaucoup le voyage. Durant son enfance elle a appris tous les codes de la haute société pour finalement s’en défaire durant son adolescence et apprendre ceux de la rue. Elle est dure, moqueuse et se montre forte parfois même un peu garçon manquée tout en sachant rester féminine. Elle aime beaucoup le maquillage et à un goût prononcé du spectacle et de la mise en scène. Mais son ultime péché mignon reste la compétition et la prise de risque. Elle ne trouve pas le temps pour s'attacher aux gens sur le long terme, mais apprécie tout de même se faire des contact et pourquoi pas des amis, voir plus le temps d’une nuit… On peut dire qu’elle incarne assez facilement les septs péchés capitaux. Addicte aux tabacs et amatrice d’alcools elle fréquente assez souvent les bars et les soirées où elle essaye de faire grandir son réseau de connaissance dans la pègre environnante. Tel une vipère elle se glisse entre les rochers pour frapper au moment opportun.


Oslo, Norvège. La famille Sylvansen coule des jours paisible. N’ayant jamais été dans le besoin de part leur lignée. En effet, leur ancêtre Sylvan Eriksson fût un grand guerrier qui gagna le respect de ses pairs durant les raids vikings aux côtés des Danois, notamment en 885 durant les deux années de siège sur la ville de Paris en France. Tout comme la tradition scandinave le veux le nom de leur paternel devient un héritage pour les générations à venir. Tout comme Sylvan qui reçut le nom de son père, Erik suivi du suffixe “sson” signifiant “fils de…” qui avec le temps, se transformera en “sen” dans la plupart des pays scandinave, a l'exception de la Suède. Quoi qu’il en soit les hauts-faits de leurs ancêtres permettaient aux Sylvansen de jouir du titre honorifique de comte et de terres au sein de leur pays natal : La Norvège.
Le monde fut quelque peu bousculé lorsqu’a Kekei, en Chine. Un bébé lumineux vit le jour avant de laisser place aux premiers Alter qui apparurent un peu partout sur terre, et même si la religion n’était plus tournée vers le paganisme depuis bien des générations il était bien vue qu'en ’Scandinavie les natifs possèdent des alter rappellent à la mythologie nordique. La hasard faisait bien les choses, le comte Peter Sylvansson tout comme sa mère, son grand-père et son arrière-grand-père avant lui possédait un alter de Foudre rappelant les capacités surhumaine du dieu Asgardien : Thor, qui n’était pas n’importe qui dans le panthéon nordique.
Peter s’était mariée avec une bourgeoise ayant fait fortune dans l’industrie des jouets pour enfants. Cette femme du nom de Lauren Eirdottir possédait un anecdotique alter lui permettant de se changer en aimant à métaux. Ensemble Lauren et Peter eurent une fille qu’ils nommèrent Andora. Destinée à devenir comtesse du domaine ainsi que l'héritière de l’empire financier issue de l’industrie de sa mère, la petite Andora eue prématurément son alter révélé à l'âge de 3eme. Ce dernier n’était autre qu'une capacité aux premiers abords semblable à celle de sa mère. Mais issue de la haute société Norvégienne, les ragots et différentes superstitions étaient présentes. Il aurait été bien vu que l’enfant désigné comme futur héritier du titre, se voit doté de l’alter perçus comme celui de Thor. Tous persuadés qu’elle ne fera pas la fierté de la famille, ses parents s’était désolidarisés de l’enfant, y compris sa mère.
Nul ne sut si Peter s’était attiré le mauvais œil d’une quelconque divinité, mais sa femme Lauren, décéda l’année suivante dans un accident de la route. Tragique accident qui donnera deux ans plus tard l’occasion à Peter de se remarier. De cette deuxième union, naquit Petra Sylvansen, demi-sœur d’Andora.
Dotée du prestigieux alter de son paternel, il fut convenu que Petra reçoive à l'âge adulte le domaine et le titre de Comtesse. Andora, elle, conserverait l’entreprise de sa mère tout en cédant 15% de la recette à sa petite sœur.
Des années plus tard durant son adolescence Andora pris conscience de cette injustice de la vie. Et elle se mit à beaucoup en vouloir à sa famille. Sa haine intérieure l'amena peu à peu sur le chemin de la délinquance. Issue d’une famille noble et ayant suivi une éducation à la hauteur de son nom. Elle n’avait pas vraiment l’occasion de laisser cette rage sortir alors pour souffler et évacuer son humeur morose elle se mis à sortir la nuit. Au départ, elle ne sut pas trop comment manifester son envie de se détacher de sa vie déprimante. Elle marchait sans trop de buts dans les rues d’Oslo. Parfois, elle s’amusait à taguer tel ou tel monument. Mais à force de sortir elle fit connaissance avec le monde de la nuit. Elle rencontra un grand nombre d’autres délinquants, premièrement des artistes de rue qui comme elle marquait de leurs bombes à peinture là où ils le désiraient. Puis par extension elle se mit à fréquenter divers bandits, pour finalement tomber dans les bas-fonds de la société, avant même d’avoir atteint la majorité. Ayant officiellement quitté le foyer depuis ses 16 ans, Andora vivait au-dessus d’un bar avec son petit copain dans un petit appartement qui ne leur coûtait rien et volait la wifi de leurs voisins. Le propriétaire du bar en dessous de l'appartement était à la tête d’un groupe de petites frappes dont le couple était membre. Pendant trois ans, elle participait à des vols organisés et divers braquages. Elle disait être accro à l’adrénaline que lui procurait ce genre d’activités.
Toujours dans son appartement empestant le tabac froid, elle était devenue complètement addicte à une émission qui était diffusée sur ce que l’on appelle le deep web ou encore dark web. Cette émission déroulée en Amérique dans l’état d’Arizona s’appelait “Deadlock”.
Signifiant “Impasse”, l’émission Deadlock mettait en scène sept personnes s'entretuent pour une certaine somme d’argent, un peu comme des combats clandestin scénarisés dans des lieux farfelues. Complètement passionnée par cette émission locale, Andora utilisa l’argent des casses passé pour s'envoler vers l’Arizona.

Phoenix, Etats-Unis d’Amérique. Complètement tombée sous le charme de l’Arizona, Andora adopta l’esprit de la région. Faisant de la danse country et des chapeaux de cowboy son quotidien. Rapidement, la native scandinave se retrouva à cours d’argent après avoir dépensé toute ses économies dans du tabac, de l’alcool, des chambres d'hôtel, mais surtout dans une armure et une arme fait sur-mesure. Une magnifique carabine dans un style revolver Smith & Wesson à la pointe de l’armement, un vrai bijou dans l'industrie des armes à feu.
Désormais équipée, elle pouvait désormais réaliser ce pourquoi elle était venue en Amérique : Participé au prochain Deadlock.Elle s'était bien renseignée et avait suffisamment regarder l'émission pour savoir où et comment s’inscrire. Le Deadlock se déroulait de la manière suivante : Durant les trente jours qui composent un mois, les septs combattants disposent de tous les moyens pour identifier et éliminer les six autres concurrents. Pour identifier les participants, un badge officiel du Deadlock de l’année en cours est remis à chacun des septs joueurs. Le dernier combattant en vie l’emporte. Si à la fin du temps réglementaire six candidats sur le sept n’ont pas été éliminés, un endroit leur sera indiqué où les derniers survivants devront se rejoindre pour se livrer un combat à mort. Seules obligations durant ces trente jours : Ne pas quitter l’état. Ne pas se tenir informé sur les réseaux. Ne pas se débarrassé de son badge.

Bien entendu, les grands événements du Deadlock étaient retransmis en direct sur internet grâce à des caméramans embusqués, sachant à l’avance quand deux participants ou plus se rencontraient grâce aux traceurs dissimulés dans leurs badges.
Cette année-là, au sein du championnat, Andora ôta la vie pour la première fois devant une centaine d'internautes de la ville de Phoenix. Lorsqu’elle pressa la détente. Elle resta figée, observant l’homme qu’elle venait d’abattre d’une balle dans le torse. Contre toutes attentes, sa première réaction fut de sourire. Elle qui trouvait que l’adrénaline que l'on pouvait ressentir lors d’un cambriolage était un formidable sentiment de puissance, prendre la vie d’un homme en un clin d’œil était inégalable. Autrement dit, elle trouva cela jouissif.
Adepte de cet événement, c’est en faisant preuve de ruse, fourberie et intelligence qu’elle se hissa en tant que dernière survivante du Deadlock. Mais une fois son lot remporté elle apprit avec stupeur, en même temps que les spectateurs, que ce Deadlock était le dernier. L'audience procurée par le spectacle n'était pas à la hauteur des attentes de l'organisateur de l'évènement. En effet, le Deadlock était un festival sanglant, très local. Sa notoriété ne s'étendait même pas dans tout l'Arizona. Certes, certains curieux venus d'Europe et d'Asie arrivaient à avoir vent de l'existence de ce tournoi. Mais lors des pointes le taut de spectateur ne dépassais pas le millier.
Dépitée, elle fit ses bagages et quitta le continent Américain pour s’installer en France.
Strasbourg, France. Faisant les cent pas dans sa chambre d'hôtel payé avec l’argent du précédent Deadlock. Elle ne pouvait se résoudre à vivre sans sa passion. Depuis son adolescence, s’était bel et bien le Deadlock qui l’animait. Les adolescentes fantasment traditionnellement sur les stars américaines ou les sportifs du lycée. Andora, elle n’avait d’yeux que pour les champions étant sortis victorieux de cette tuerie malsaine diffusée sur le net américain.
Gagné ce jeu lui avait amené énormément d'argents, après tout, le gain de cette émission devait être énorme pour que chaque année, il y ait des participants malgré la faible popularitée de l'emssion.
Soudain, Andora eu une idée. Avec tout cet argent, elle n’avait qu’a organisé elle-même son propre championnat. C’est ainsi que l’idée d’un premier Deadlock Européen vu le jour et qu'Andora se mit en tête d'exporter l'évènement partout dans le monde et le faire grossir !
Financé par la publicité et les donations sur le deep web. Andora déboursa en réalité la quasi totalitée de fortune acquise en Amérique. Sachant que cet événement, même en était illégale, avait toujours été suivis par de fidèle fans sur le net. L’annonce d’un nouveau Deadlock après deux ans d'inexistence allait enflammer les anciens amateurs. En tant qu'organisatrice, elle ne put se joindre aux festivités morbides, mais son jeu rencontrant un petit succès, elle gagna encore plus d’argent qu’en gagnant à ce jeu, il y avait déjà deux années de cela en vendant des clés d'accès une petite fortune pour pouvoir assister au show. Elle décida alors d’en organiser un chaque année ! Elle réalisa l’année suivante un Deadlock à Londres en Angleterre puis elle revint sur sa terre natale de Norvège, pays qui la vit naître il y a 23 ans, où elle fit de même.

Stockholm, Suède. Andora prévoyait d'organiser une nouvelle saison de son émission cette fois çi dans le pays voisin : la Suède. Cependant, ce nouveau championnat ne vit pas le jour. Reconnu en Norvège par les autorités qui avait déjà eu à faire avec elle dans sa jeunesse, c’est à la suite du précédent Deadlock peu de temps après l’annonce de celui qui aurait dû se tenir en Suède qu’elle se fit arrêter.
Condamnée à purger une peine à perpétuité pour association de malfaiteurs, homicide volontaire, encouragement à l’homicide et tout autre chef d’accusation. Le gouvernement de Suède fut une grossière erreur en laissant fuiter son nom aux informations, alertant alors sa famille biologique, mais également sa famille de coeur. Elle avait été incarcérée dans la prison de Stockholm, mais après seulement deux ans et demi de travaux forcé, Andora s’évada avec l’aide de complices de longue date. Alors qu’elle purgeait une peine à perpétuité son ancien petit ami et son mentor d’autrefois avait mobilisé le gang dont elle était autrefois membre. En effet, ces derniers avaient suivi le Deadlock qui s’était déroulé en Arizona et recevait régulièrement de l’argent de la part d’Andora. Ainsi, le gang de petites frappe était devenu un grand groupe actif dans tous les pays scandinaves.
Son ancien mentor demanda à la jeune femme désormais âgée de 26 ans de les rejoindres une nouvelle fois. Mais cette dernière avait d’autres priorités. Elle avait élaboré en prison le plan du plus spectaculaire de tous les Deadlock n’ayant jamais été organiser dans le passé.

Musutafu, Japon. C’était ici qu’Andora souhaitait organiser ce qu’elle considérait désormais comme l’aboutissement de toute sa vie. Un nouveau Deadlock Asiatique. Son projet était bien plus ambitieux que n’importe lequel de ses autres championnats. Pour ça, elle avait besoin d’argent, de beaucoup d’argent ! Son projet ?
Un “survival game” sur un terrain plus réduit. Une ville truffée de caméras dans tous les recoins. Non pas 7, non pas 14 ou bien 28, mais bien 42 participants ! Soit six fois plus que dans les précédents Deadlock. Et ces 42 combattants seraient tous triés sur le volet pour promettre le plus fabuleux de tous les spectacles. La ville entière serait à feu et à sang. Et pour ce grand final, Andora compte bien participer.



» Comment avez vous connu le forum ? :Vous êtes partenaire avec Jolly Roger, dont je suis membre «

image_footer
Smiley Trashbag
avatar
fond des messages :
Messages : 565
Points : 2310
Puissance : 2 945
Réputation : 0
Karma : 0
Voir le profil de l'utilisateur
565
2310
2 945
0
0
MessageDim 11 Nov - 17:03
» Bienvenue sur le forum !
Vu que tout est en ordre, je valide !

Longueur : 100 / 400
Orthographe : 150 / 300
Style : 350 / 700
Originalité : 400 / 600
Autres bonus : 200 (Vilain solitaire)

Total : 1 200 points de puissance.

Amuses toi bien ! Penses à recenser ton avatar ici ! o/




Oui, je suis fan de moi.
Merci Suisui ♥


Sinon, j'vous mange !
Tout cru !
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de la guilde sur JoL.
» [Blog] Présentation de Ackross (perso R.P.G)
» présentation nouvelle equipe : Yumi Yumi!
» Présentation des Séminaristes
» Présentation des nouveaux arrivants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Gestion des personnages :: Présentations :: En cours-
Sauter vers: