• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Cours du soir [Pv Gyoko]

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Centre-ville
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 119
Points : 12
Puissance : 1 982,50
Réputation : 30
Voir le profil de l'utilisateur
119
12
1 982,50
30
MessageLun 22 Oct - 23:06
Escapade nocturne dans le centre ville. Une fois n'est pas coutume. Yui se balade seule du coté huppé de la zone résidentielle. A l’extrême frontière du centre ville. Pas qu'elle ait un objectif particulier; si ce n'est fuir l'ambiance morose du Lotus noir. Yui s'ennuie ferme -pour ne pas déroger à son habitude,; Faut dire, les missions restent les seuls évènements qui ponctuent réellement son quotidien maussade. Sauf que même ce qui rythme sa vie depuis toujours lui parait maintenant fade et repetitif.

Alors ouais, face a l'assaut de quelques idées morbides, Yui s'est mise en tête d'aller et venir au sein de Musutafu. Fuir l'autorité parentale et l'injonction de la ligue a rester au maximum au sein du Lotus.
Certes, la gamine ressent toujours cette apathie lancinante pour ce monde extérieur. Maintenant qu'elle le voit plus qu'elle ne se l'imagine, il n'est pas foncièrement aussi dangereux que ce qu'elle pensait -Que ce qu'on lui a toujours plus ou moins soufflé, il est juste un peu moins ennuyant que les quatre murs gris de sa chambre.

Alors oui, c'est pas très intéressant la majeur partie du temps, mais il lui arrive de rencontrer des gens plus ou moins fréquentables. De la petite frappe qui pense avoir affaire à une proie facile, au prêcheur de rue qui l'interpelle, ou encore aux commerçants qui nourrissent sa névrose pour le sucre. Elle parle souvent a ces gens du commun sans trop savoir ce qu'elle cherche a faire.  Et le plus souvent, elle a un sentiment inexplicable de déception.

Le seul qui perce un peu ce brouillard mental, c'est le SDF du parking souterrain dans le centre ville. Elle lui achète parfois de l'alcool ou des cigarettes et se pose à ses cotés, ensuite ils discutent de beaucoup de choses qu'elle comprend qu'à demi. Mais elle écoute son interlocuteur avec une attention non feinte.
Le type, il parle fort avec beaucoup de colère et de tristesse. Il prend de la drogue aussi et lui en propose même parfois avant d’essuyer un poli refus de la part de l'enfant.
Il s'effondre souvent aussi, sans vraiment que Yui sache exactement pourquoi. Mais avec lui, elle frôle alors quelque chose qu'elle ne comprend pas vraiment. Ca se nourrit de beauté et de laideur et offre a cet instant une saveur unique ou elle se sent entière.

En dehors de ses rencontres, elle s'interroge sur ce monde. Plein d’inexplicables pourquoi qu'elle n'arrive pas a formuler avec ses mots. Alors pour la première fois depuis les 11 premières années de sa vie l'enfant est calme. Perdu volontairement dans le dédale urbains des villes modernes, isolée de la ligue. Elle marche, s'assied dans la moiteur nocturne, et réfléchie fébrilement à des questions existentielles qu'elle n'est même pas sûre de savoir formuler.

- Hum ?

Il est trois heures du matin, la gamine lève les yeux et entraperçoit un costume au coin de son champ de vision. Un vilain ? Un héros ? Elle n'a pas le temps de l'identifier. Il disparait de son champ de vision.

Discrètement, la petite se redresse du haut de son mettre trente. Quelque chose vient de balayer la mélancolie d'un revers désinvolte de la main. L'inconnu fait crépiter son corps d'étincelle d'énergie nouvelle
Elle va s'amuser. Elle en a l'intime conviction.


Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 13
Points : 1
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
13
1
1 200
MessageMar 23 Oct - 19:31
Bon, petit rappel avant le point de non retour. Ma cible est un homme politique avec une influence relativement médiocre mais qui aime bien commenter tout ce qui se passe. Il insiste souvent dans les "scandales" de paradis fiscaux et de corruption que LUI il est blanc comme neige. Et mon intuition me dit que s'il insiste autant, c'est qu'il est loin de l'être.
Je me suis donc paré de ma tenue de vilain et me rend dans le bâtiment qui lui sert de bureau. L'entrée est un peu trop en vue, mais il y a une porte de service à l'abri des regards, sûrement utilisée pour des affaires non publiques. Je m'y dirige, et après avoir eu la fameuse entrée en vue, je regarde autour de moi au cas où. Hm? Il y a une petite fille qui me regarde avec un grand sourire. Que fait une si petite fille seule dehors au beau milieu de la nuit? Il y a vraiment des parents irresponsables! Ou alors elle a fugué, c'est possible aussi. Dans tous les cas elle me gène, elle pourrait très bien reporter mes actes à quelqu'un. Bon, restons calme et voyons ce qu'on peut faire, j'ai encore toute la nuit devant moi, après tout on est vendredi soir.

"Qu'est ce que tu fais dehors toute seule à cette heure-ci petite? Tu es perdue?"

Je viens de penser qu'il s'agit peut être d'une adulte à l'apparence enfantine, si c'est le cas ça va partir en malaise, et en situation encore plus compliquée pour moi. Ce serait pas une héroïne tout de même? Espérons que non. Dans tous les cas je sais vraiment pas comment je vais gérer cette situation, j'ai jamais eu d'enfant moi, j'ai
même pas eu de copines...
Je continue de régulièrement surveiller les environs pour m'assurer que personne d'autre n'arrive pour ruiner mes plans...Ca y est je parle comme un vilain de comics maintenant.
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 119
Points : 12
Puissance : 1 982,50
Réputation : 30
Voir le profil de l'utilisateur
119
12
1 982,50
30
MessageMar 23 Oct - 19:54
- Hihi. T'parle comme un pédophile.

Elle ricane un peu doucement en ce moquant gentiment du curieux personnage. Pas qu'elle ait peur de ce genre de rencontrer ces monsieur bizarre dont lui a parlé Damu et a qui elle ne devait pas accepter les bonbons. Faut' dire, quand on vit au Lotus depuis ses plus jeunes années, on a pas peur de se promener seul le soir dans les rues de Musutafu et de rencontrer des gens louche. C'est plus aux autres de craindre de la rencontrer.

- Bah sinon j'me promène. Y'a pas d'mal a ca m'sieur ?

Elle redevient un peu plus sérieuse, notant l'anxiété du monsieur en costume. Son regard va vers son costume. Ce denrier ne lui évoque pas vraiment l'équipement d'un super héros à la pointe de la technologie. Il a même l'air d'être un peu composé de bric et de broc au vu de la corde qui pendouille mollement. Ouais. C'est un vilain. Ou un cosplayeur un peu raté

- T'fais quoi ? T'as b'soin d'aide ?

Allez, elle veut bien proposer son aide pour un confrère. Meême si elle sait qu'il est pas de la famille


Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 13
Points : 1
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
13
1
1 200
MessageMar 23 Oct - 21:10
Je fis une grimace un peu gênée quand elle me compara à un pédophile. Et le pire c'est que je peux même pas la contredire. Dans tous les cas malgré cette mention elle parle bien comme une enfant, donc soit c'est une excellente comédienne, soit elle a effectivement pas plus de 12 ans.
Elle me dit qu'elle se promène juste et me propose son aide. Elle a compris ce que j'étais? Elle m'a l'air bien énigmatique comme petite.

"Y a pas de mal mais on est quand même au beau milieu de la nuit, c'est pas vraiment un cadre idéal pour un enfant seul."

Que faire? J'ai la vague impression qu'elle est pas étrangère aux affaires de vilains, mais de là à faire confiance à une enfant qui passait par là, c'est un peu gros. Surtout qu'au fond c'est qu'une intuition, si ça se trouve c'est juste une gamine complètement perdue qui demandait ça par politesse. Autant poser la question en lui laissant le bénéfice du doute, j'ai rien à perdre.

"Du coup comment tu penses pouvoir m'aider? En général c'est plutôt l'adulte qui est censé aider l'enfant, mais bon."

En vrai, étant donné que c'est de l'infiltration, une petite fille ça peut être utile... Mais qu'est ce que je raconte moi? Je vais pas utiliser une petite fille innocente comme ça en lui attirant des problèmes, je sais même pas qui elle est! Tout ça me laisse perplexe, j'ai imaginé pas mal de scénarios dans mes projets mais là j'y avais absolument pas pensé. Qui aurait pu d'ailleurs?
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 119
Points : 12
Puissance : 1 982,50
Réputation : 30
Voir le profil de l'utilisateur
119
12
1 982,50
30
MessageMar 23 Oct - 22:31
Bon, pour la forme la gamine lève un peu les yeux au ciel. Simplement parce qu'elle ne se reconnait pas quand il est question qu'elle devrait être une pauvre créature, le genre apeurée a l'idée de dormir sans veilleuse la nuit. Mais dans les faits, elle s'en moque un peu. Elle a vaguement idée qu'elle est un peu une anomalie dans le paysage. Avec son assurance et son sourire colgate . Son attitude a toujours eu le don de dérouté les gens. Et il faut qu'elle se l'avoue, l’étonnement des l’adulte a son égard l'amuse un peu. Voire même la flatte : Elle aime bien se sentir un peu unique au monde.  Une petite fille souriante au cœur des ténèbres, il n'y en a qu'une !

- Bah ouais ! J'sais pas ce que tu comptes faire donc je peux pas trop t'aider.

Munie d'une assurance sans faille. La gamine se redresse de tout son haut. Elle passe la main devant sa figure. puis sourie de manière un peu mauvaise avant de reprendre avec une douce pointe de moquerie dans la voix

- Mais s'tu es en costume sans raison.

Elle haussa les épaules avant de doucement se moquer du mossieur dont elle ne connaissait pas encore l'identité.

- Bah je peux juste te dire qu'Halloween c'est dans une semaine. Pas d'chance. Hihi

Suite a ce petit rire niaiseux et agaçant. La gamine repris avec un petit air de se satisfaction arrogant sur les traits. Toujours sur ce petit air de miss-je-sais-tout si tête a claque

- Moi, c'est Nightingale, la ninja tueuse de héros.

Encore un nouveau surnom. 'Nightingale'. Celui là, elle l'avait trouvé dans un générateur de nom de héros sur internet. C'était quand même vachement classe. Quand bien même elle ne savait pas trop ce qu'il signifiait. Mais il sonnait trop bien !


Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 13
Points : 1
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
13
1
1 200
MessageMer 24 Oct - 19:11
Effectivement elle peut pas trop m'aider si elle sait pas ce que j'ai en tête, mais je peux pas non plus dire à la première personne venue que je compte entrer par effraction chez quelqu'un. En plus la voilà qui se moque de mon costume. Ok c'est pas le plus classe mais pour un truc fait avec des achats de sorte à pas trop éveiller les soupçons, je pense m'en être pas trop mal tiré non? J'ai pas l'association des héros pour me faire des costumes à la pointe moi...
Attendez elle vient de dire quoi?? Tueuse de héros? Elle est consciente de ce que ça signifie? Dans tous les cas ça confirme une chose: c'est pas une gamine ordinaire, maintenant c'est certain. Normalement les jeunes vont plutôt idolâtrer les héros, All Might pour la majorité. Là non content de pas les aimer elle veut les tuer? En plus elle n'a même pas l'air de plaisanter, sur quoi je suis tombé? Quelque chose me dire qu'une fois adulte cette petite sera un ennemi de taille pour les forces de l'ordre. Dans tous les cas j'ai jamais entendu parler de "Nightingale", mais pour une fille qui prétend tuer des gens, se comparer à un rossignol est plutôt mignon. Cette fille respire le contraste à bien des points de vues...

"Heum...Tueuse de héros, c'est pas vraiment le genre de titre que l'on peut pavaner comme ça tu sais? On parle quand même de meurtre de personne que tu ne connais même pas pour la plupart..."

Bon, il faut que je reste calme. Cette petite est passée d'un coup de potentiellement en danger à potentiellement très dangereuse. Peut être que je pourrais la ramener à la raison...Mais je suis moi-même un malfrat maintenant, ce serait pas moins hypocrite que le type à qui je m'apprête à nuire... Dans tous les cas elle doit bien avoir un endroit où vivre avec des adultes non? Mais si ce sont eux-mêmes de vilains sa conviction ne changera pas...Et si l'amène avec moi j'aurais des ennuis aussi. Rah je sais pas quoi faire! Pour le moment je pense que je vais essayer de sympathiser, j'aviserai ensuite.

"Donc Nightingale, si je te disais que j'étais aussi un vilain et que je voulais pénétrer discrètement dans ce bâtiment pour récupérer des informations à une personne à qui je voudrais nuire, qu'est ce que tu ferais?"

Oui je sais, j'ai complètement grillé ce qui me restait de couverture. Mais avec un peu de chance s'il s'avère qu'elle était pas sérieuse je pourrais tourner ça sur la plaisanterie à mon tour. Et au pire elle n'a pas vu mon visage, donc elle pourra difficilement me reconnaître, j'ai donc encore des cartes de mon côté. Faudra quand même que je me renseigne sur elle une fois cette histoire terminée...
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 119
Points : 12
Puissance : 1 982,50
Réputation : 30
Voir le profil de l'utilisateur
119
12
1 982,50
30
MessageJeu 25 Oct - 23:48
Yui ne comprend pas vraiment la remarque que lui fait son collègue vilain. Pour sûr qu'elle a tué des héros dans sa courte vie. Évidement qu'elle peut se pavaner parce qu'elle a quand même commis le crime nan ? Il est lent d'esprit ou il ne la croit pas ? Hum. Difficile a dire. En tout cas la gamine émet une petite grimace en guise de réponse avant de sortir le grand jeu : Son visage se fige dans une expression timidement apeurée. Elle tire la manche de son interlocuteur et parle avec un talent a faire pâlir les acteur de sa génération.

- M'sieur le héros ? Vous pouvez me raccompagner jusqu'à chez moi ? Y'a Tsubaku qui a dit qu'il allait m'attendre pour me racketter mon portable.

Sur la fin de son petit discourt, elle sort une vrai fausse larme de deriere les fagot et tremble doucement en l'attente d'une réponse. Cette facade explose quand elle s'exclame avec une joie nasillarde

- Et bam. Une fois isolé. J'le bute !

Avec un grand sourire qui trahit cette férocitée enfantine, la môme redresse le regard vers l'adulte.

- Pour juste leur nuire, je prendrais son telephone. Y'a toutes la vie ds gens dedans. Et apres, je le donne a quelqu'un de la famille pour qu'il le... Le hache. Je crois...

La môme se perd dans sa pensée. Se souvenant plus exactement du mot qu'avait employé Milo. Bon, un froncement de sourcil plus tard et elle a déjà oublié la raison de ce qui l'a stoppé dans son discourt. Elle reprend, le plus naturellement du onde

- Sinon. Euh... Je peux t'aider a le tuer s'tu veux ? J'suis super douée pour ca en plus !

Un sourire amicale et innocent plus tard, el voilà que la môme se reprend a sourire de plus belle. Si contente de pouvoir être un peu utile a quelqu'un


Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 13
Points : 1
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
13
1
1 200
MessageSam 27 Oct - 14:36
Mais sur qui je suis tombé bordel? C'est qui cette psychopathe timbrée dans le corps d'une gamine? Bon, reste calme, si elle me voit paniquer qui sait ce qu'elle pourrait faire? Même si je suis pas un héros. D'ailleurs je me demande bien ce qu'ils ont pu lui faire pour qu'elle aille jusqu'à les tuer de sang froid comme ça. Je devrais peut être l’assommer et l'amener au commissariat moi-même... Non mauvaise idée, cette petite sait très bien utiliser son âge en jouant la comédie, et j'ai pas le droit de faire ça, je pourrais avoir des ennuis en plus de pas être pris au sérieux. De toute façon je la prenais pas au sérieux moi-même au début. D'ailleurs sa "famille" semble pas être mieux. Hacher un téléphone?... Non elle a dû vouloir dire "hacker", il y a donc un hackeur à sa disposition, ce qui rend les choses encore pire. Bon, moi aussi j'ai étudier les bases du hacking pour mes activités de vilain, mais selon comment on se sert de ce genre de savoir ça peut être catastrophique... Mais heureusement pour le moment elle semble être mon alliée, pourvu que ça dure.

"C'est pas vraiment le genre de personne facile à approcher, tu lui voleras pas son téléphone comme à un passant. Et non il ne faut surtout pas le tuer, ça rendrait mon ..."travail" inutile. Ce que je veux faire c'est faire éclater la vérité sur lui et les types dans son genre."

Est-ce qu'elle peut comprendre ce genre de choses? Je sais même plus vers quel âge j'ai commencé à vraiment comprendre comment le monde fonctionnait. Cependant une petite fille ça peut être utile pour infiltrer un bâtiment, avec sa petite taille et son air innocent...

"Dis-moi, c'est quoi ton alter? J'aurais peut être une idée pour m'en servir dans notre cas."

Et surtout ça m'aiderait à me préparer au cas où elle retournerait sa veste, ou à la reconnaître si jamais elle devient connue du public.
Jeune membre de la ligue
avatar
fond des messages :
Messages : 119
Points : 12
Puissance : 1 982,50
Réputation : 30
Voir le profil de l'utilisateur
119
12
1 982,50
30
MessageDim 4 Nov - 17:12
Le visage de Yui s'éclaire d'un air malicieux quand il lui pose cette ultime question. Elle se permet de lâcher un petit rire aussi cristallin que lumineux. Faut dire, elle ne le confit qu'aux gens qui ont commis au moins une infraction grave sous ses yeux. Il faut pas écarté que que le monsieur peut être autant un pseudo héros qu'un vrai vilain.
Ouais. Les civils sont parfois très bizarres dans leur manière d'agir.

- Tututu... J'te vois v'nir. C'est impolie de d'mander ca. Et t'facon,  j'donne pas mon alter au premier type costumé que j'vois... Hihi.

Elle se dit que c'était un peu mesquin de ne pas répondre, pas même partiellement. Alors elle y met un peu les formes et gratifie son interlocuteur d'un clin d'oeil malicieux.

- Disons que si t'es discret. T'auras la chance de ne pas le connaitre part'naire.

Puis mine de rien, elle se met a réfléchir intensément a la colle qui lui a mise sur son histoire de récupérer des infos. Elle a jamais aimé ce genre de mission. Sauf quand ca tourne mal et qu'elle s'arrange pour être en première ligne dans un affrontement. T'facon il est tard dans la nuit. Il doit surement dormir a l’intérieur de son logement. D'ailleurs elle trouve ca bizarre. Il doit être débutant le monsieur.

- Quand on fait un truc la nuit, c'est souvent pour du meurtre. Les cambriolages faut faire ça de jour. Quand t'es sûr que tout le monde travail et que le logement est vide.
Parce que si ton bonhomme c'est un célibataire endurcis. ça passe encore un peu. On l'assomme dans son sommeil. Mais quand il a une femme et des enfants, c'est plus chiant. Fin, si tu veux toujours tuer personne.


Elle hausse les épaule. Indifférente quant aux horreurs qu'elle prononce. Faut dire, Yui a une définition particulière de ce qui est socialement convenable de dire. Et son détachement trahis cette habitude sordide d'être une arme comme les autres aux mains de la ligue.


Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 13
Points : 1
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
13
1
1 200
MessageMer 7 Nov - 21:04
Elle va me donner envie de la frapper cette gamine à force de faire la maligne... Mais si je fais ça je risque d'avoir des problèmes. C'est quand même une tueuse pro apparemment, et elle doit pas être toute seule. Je me demande quand même comment elle a pu être élevée, si j'avais essayé de faire exprès j'aurais pas pu faire un gosse plus psychopathe. D'ailleurs qu'est ce qu'elle entend par "chance de ne pas le connaître"? C'est un alter du genre traumatisant?

"Tu es peut être un peu jeune pour comprendre mais ce que je prévois de faire c'est un vol de données. Ce bâtiment déjà c'est pas chez lui, c'est son lieu de travail, donc actuellement il doit pas y avoir grand monde à l'intérieur. Une fois dedans je cherche son bureau et vole des documents et autres données compromettantes."

Oups j'en dis peut être trop là, faut quand même que je me méfie, ça pourrait très bien être une héroïne sous couverture qui m'arrêterait dès qu'elle m'aurait mis la main dans le sac. Quoique de toutes manières elle semble pas vouloir me lâcher pour le moment. Oh et puis c'est trop tard maintenant, je lui ait révélé la quasi totalité de mes intentions, ça lui suffirait probablement pour m'arrêter si c'était son but.

"Bon, je continuerai bien la conversation mais j'ai pas non plus toute la nuit devant moi, il va falloir y aller."

Inutile de lui demander si elle me suit, elle le fera certainement. Et si elle ne le fait pas, je serais rassuré d'une certaines façon. Avoir une meurtrière derrière soi n'est pas ce qu'il y a de plus réconfortant. Je me dirige donc vers la porte arrière, à priori non surveillée. C'est pas non plus une personne extrêmement importante, donc le fait que ce soit pas gardé n'est pas si surprenant. Par contre ça m'étonnerait que ce soit ouvert, faut pas rêver non plus
Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Oui, ce soir tu vas prendre
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» Cours sur le RP Théorique , synthèse de notre monde .
» [En cours] Lapin minuteur
» la cours du voïvode et son armé (1500point)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Centre-ville-
Sauter vers: