• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Le cadavre du contenaire. (Feat Kasumi Haya)

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone résidentielle
Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 9
Points : 1
Puissance : 1 000
Voir le profil de l'utilisateur
9
1
1 000
MessageVen 5 Oct - 15:47

L'aube ce lève sur une façade d'un quartier, ou plusieurs petit commerce s'aligner les uns aux autres. Juste au dessus de l'un d'eux, accouder sur le rebord de sa fenêtre scrutant la populace qui commence également à s'éveillé alors qu'il n'a pas des masses fermé l'œil de cette nuit. Nicolas ronchonne dans ces dents, la nuit à été plutôt calme cette fois-ci, rien de bien glorieux si ce n'est son chien qui pour la centième fois qui le fuit alors qu'il use de son alter.  Il n'est que cinq heure, et son premier client ne viendra pas avant trois bonnes heures. Il soupira, en jetant un œil vers son lit impeccablement fait. Non, il n'a pas envie d'aller se recoucher pour si peu. Ses yeux continuèrent leurs courses sur le pied du meuble ou est allongé une grande silhouette blanche et marron, recouvert d'une longue fourrure soyeuse et entretenue, perché sur de long et fin membre.

Il reporte alors son attention sur l'extérieur, sa bouge un peu plus maintenant, la plus part de ses personnes partent travailler, mais sans doute pas toute. Il se redressa pour se diriger vers la porte, et l'escalier menant à la pièce du bas encore dans le noir. Passant à coté de plusieurs ustensile rangée dans de divers bacs, qui lui serviront pour la plus part lorsque le premier client arrivera. Ouvrant la porte de derrière pour rejoindre la ruelle, regardant derrière lui en se rendant compte qu'il oublie l'endormi rester affalé sur son lit. "BUCK!" Cria-t-il d'un ton sec, quelque secondes passèrent avant qu'il ne ferme la porte derrière le retardataire, qui aurait bien encore profiter de son sommeil. Il se mit en route en passant par les ruelles, son acolyte le dépassant pour aller marqué son territoire, puis rattrapant d'un pas las et la langue pendante son maître. Nicolas observant son chien, se présentant pour l'instant sous une apparence calme et décontracté. Le barzoï n'étant pas une race très courante au japon, il a tendance à attiré le regards des gens, certains attirer par l'allure peu ordinaire de l'animal, d'autres reculant de part sa taille, plutôt imposante, bien qu'il reste un chien de la famille des lévriers, qu'il est donc fin et haut sur patte et contrairement à ses origines. Buck n'a rien d'un chien de garde, ni même de chasse, c'est un gros peureux qui a tendance à fuir même devant les chats de gouttières.

Il était sortit sans franchement pensé trouver quelque chose de plus intéressant, c'était juste pour passer le temps, jusqu'à l'ouverture dans son salon. Mais l'animal se mit soudainement à pister une odeur, ce qui surprit l'homme. Intrigué il ne rappela pas le canidé et le suivis deux rues plus hauts ou il se stoppa devant une centenaire et le grattas. "Tu fais les poubelles maintenant ?" Il continua son chemin, mais ralentit quand même une fois qu'il dépassa le centenaire, alors que Buck lui continue a gratter avec insistance. Piquer de curiosité, il se décide alors à l'ouvrir. Heureusement que la ruelle est dans l'ombre des bâtiments et que la chaleur ne soit pas trop forte en ce début de matinée. Il porta son bras et donc sa manche a son visage pour éviter de respirer directement l'odeur nauséabonde du cadavre en putréfaction dans la poubelle. Il sortit son téléphone de sa porte composa un numéro et attendit qu'un policier lui réponde.


Jeune membre des Vengeurs
avatar
fond des messages :
Messages : 20
Points : 0
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
20
0
1 200
MessageSam 6 Oct - 12:48
balade de bon matin.Kasumi Haya
Coen
Wolfgang

La journée avait commencé tôt pour Kasumi, il avait été réveillé par le vacarme assourdissant du silence du matin. La ville dormais encore et pour une fois il se baladait sans son casque sur les oreilles. Il était sûrement dans les 4h30 et il avait décidé de errer dans les rues à la recherche de quoi se nourrir.  Le jeune homme n'avait jamais été un lève tard, il aime tant le calme plat du matin avant que la fièvre des rues et son brouhaha s'installe. Lui seul marchait au milieu de cette rue déserte, il appréciais l'ambiance post apocalyptique que connaissait la ville le matin.

Sur un des trottoirs, une jeune fille accompagné d'un jeune homme scotch des affiches aux poteaux. Ils recherchaient un de leurs amis disparu apparemment. Kasumi arracha une des affiches et regarda la photo. Il avait l'air d'un gosse à ennuis, le plus fou c'est qu'il devait avoir 25 ans maximum. Mais depuis que les vilains s'était multiplié, les guildes aussi, et beaucoup de jeunes se laissait tenter sans se rendre compte que seulement certains s'en sorte bien.

*Encore un qui a voulu jouer les bad boys... Mayuta devrait faire de la prévention pour ces inconscients*

Il continua sa route tranquillement, il se laissait totalement guider par ses pas, et un peu par son ventre aussi, il passa dans une de ces épicerie ouvert 24H/24H et acheta un paquet de chips et le mangea en déambulant dans la ville.
Alors qu'il avançait il passa devant une ruelle sombre, il devait-être 5h10 maximum.
Un homme face à une poubelle tenait son téléphone, un chien l'accompagnais.

Kasumi a un très bon feeling avec les animaux, le chien ne s'approchait pourtant pas, il était fixé vers la poubelle. Le jeune vengeur se cacha et s'envola discrètement pour observer la scène du dessus, dans la poubelle, il n'eut pas de mal à reconnaître le jeune homme des avis de recherches. Il se mis sur l'escalier de secours au qui s'étalais sur le mur derrière l'homme, ce dernier avait une carrure inquiétante et assez suspecte. Kasumi l'interpella de son perchoir.

"Hey, je ne sais pas qui vous appelez mais vous n'êtes pas au courant de inefficacité de la police dans ce monde..?"

Il sauta de l'escalier et tomba dans le dos du gaillard.

"A moins que vous ne soyez le coupable et que vous appelez pour un contrat exécuté. Dans ce cas là je ne peux décemment pas vous laisser partir. "

L'homme était plus grand, plus musclé et sûrement plus fort au combat que le vengeur, mais pour l'instant, Kasumi ne cherchait que des explications, et si possible pouvoir arrêter le coupable. Si il faisait une bonne action aujourd'hui, sa bonne conscience sera tranquille pour la journée, alors résoudre un meurtre il serait posé pour le mois.


Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 9
Points : 1
Puissance : 1 000
Voir le profil de l'utilisateur
9
1
1 000
MessageSam 6 Oct - 21:41

Nicolas tapa du pied attendant que cette satané musique d'attente passe et qu'un flic se décide à décrocher. L'impatiente le prenant, il se rendit compte d'un mouvement derrière lui, se retournant près à donner un coup se retenant au dernier moment, en apercevant le gamin, qui lui a parler, mais dont les paroles ne le percutèrent pas tout de suite. Il observa surtout l'utiliser de son chien de garde n'ayant pas du tout remarqué la présence du jeune avant qu'il ne se pointe derrière lui et que celui-ci l'accueil comme s'il le connaissait, se penchant sur ses antérieurs, signe d'une invitation au jeu chez les chiens. Il releva les yeux haussant les sourcils pour regarder cette fois le gamin semblant être apparut derrière lui, mais bon, avec les alters, ce n'est pas comme si cela était bizarre.

-M'en fou de ce que les flics feront du corps, les ruelles puent déjà assez comme ça.


Répondit 'il sur un ton las et d'une voix rauque, analysant quelque instant le jeune homme se tenant face à lui. Il joue à quoi ? Au inspecteur, et s'il avait raison, s'il était réellement tomber sur le tueur ? Il est fou ou quoi, il pourrait très bien rejoindre le gosses dans la beine.

-Chez pas qui t'es gamin, mais si tu avais vu juste, ce n'est pas très malin de te pointer comme ça et d'accusé à tord les gens. T'as d'la chance...


Il se coupa, un responsable prenant enfin son appelle et lui demandant le motif de celui-ci, il interrompit son explication pour donner les renseignement au flic qui le questionna sur sa découverte, mais il ne donna que l'adresse et la position de celui-ci avant de raccrocher aux nez du responsable. Reporter son appareil en poche et étayer son attention sur le garçon.

-Voila qui est fait, ont devrait se cassé avant que les flics arrivent, comme tu le dit, ils sont assez con pour nous penser responsables et je me passeraient bien de leurs interrogatoires à la con.


Il lui fit un signe de la tête, pour lui indiquer le chemin qu'il compte prendre, avançant d'un pas décider sans savoir si la police va intervenir assez rapidement ou non. Buck ayant talonner son maître mais s'en retournant vers le garçon en aboyant vers lui. "Buck" Hurla Nicolas pour qu'il le suive et laisse tranquille le jeune.

-Hé gamin, tu comptais réellement faire quoi ? Si j'étais un gros malade près à te tué ? N'est-ce pas dangereux de joué aux justiciers ? Tu as un permis, même provisoire ?


Il dit cela, mais avec un certain sourire narquois, il est sans doute trop jeune pour être un héro professionnelle, et ces écoles qui accorde des permis provisoires a des gosses, du grand n'importe quoi!


Jeune membre des Vengeurs
avatar
fond des messages :
Messages : 20
Points : 0
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
20
0
1 200
MessageLun 8 Oct - 22:55
Le Toiletteur Canin Kasumi Haya
Coen
Wolfgang

Le type n'avait pas l'air d'un mauvais bougre, son chien n'était pas agressif et pour le jeune homme les animaux avait souvent des les mêmes comportements que leur maître. Il se mis a flotter légèrement pour pas se fatiguer et rattrapa l''homme. Quand il l'interrogea sur le fameux "Permis provisoire" il rigola.

"-Non non... moi je ne pratique pas l'activité de manière... légale on va dire. Je fait parti du groupe appelé les vengeurs... J'me suis fait un peu entraîné par un pote on va dire."

Il pris une position allongé et continua à côté de l'inconnu, il mangeait des chips et continuais de parler, normalement c'était lui celui qu'il ne parlait pas. Son interlocuteur n'avait pas l'air très loquace.

"-Je sais que je parait pas menaçant, ça m'aide dans ma fonction, j'veux pas ressembler à tout ses héros qui cherche la célébrité et laisse All Might ou Endavor faire tout le boulot... Enfin pour ce qui reste de la vielle génération. Les flics ne bosse plus vraiment, ils laissent les héros locaux arrêter les petites frappes. Eux ils sont payé a rien foutre et les héros locaux deviennent poulaire"

Il se rendait compte qu'il était peut être trop extrême dans certains de ces propos, relou, il devra faire gaffe ça pourrait lui apporter des emmerdes.
Le chien paraissait de plus en plus curieux envers Kasumi, ce dernier était forcément amusé, il adore les animaux. Quand il traînait dans les rues étant gamin il recrutais toute sortes de félins et de canins. Ils était gentils, rassurant et peu bruyant.

Ca faisait seulement quelques minutes qu'ils marchaient, ils avaient à peine remonté deux rues qu'ils se retrouvèrent devant une enseigne de Toiletteur Canin. Kasumi fût très surpris d'autant plus que l'homme ouvra une porte de l'arrière boutique et rentra comme si c'était chez lui.

"-Hoooo vous êtes toiletteur canin ! Hey comme quoi faut pas se fier aux apparences ! J'savais que vous étiez pas un mauvais bougre, mais vous êtes pas du coin hein ?"

Il se posa sur le sol et tendis la main vers le chien, ce dernier avança timidement avant de se laisser caresser. Kasumi souris calmement

"-Ouiiii bon chien Il se retourna vers l'homme Il est si gentil !"




Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 9
Points : 1
Puissance : 1 000
Voir le profil de l'utilisateur
9
1
1 000
MessageVen 12 Oct - 23:34

Le jeune l'avait suivit... en flottant... soit, ce n'est pas un détaille au quel il ferait attention lui-même ayant tendance à usé facilement de son alter... sauf devant son chien. Cependant c'est ce que lui raconta le jeune qui l'interpella. Les vengeurs ? Il ne connait que de nom et pas grand chose sur eux, mais une chose est sur, relevé son appartenance à un groupe comme ça à un inconnu, n'est peut-être pas une bonne idée. Surtout après l'avoir prit pour un vilain. Encore une fois s'il est était un, il lui donne une nouvelle raison de vouloir le tué.

-Ce n'est pas prudent de dire à quel groupe tu appartiens.


Le jeune le suit en flottant tout en gardant une attitude sans gêne à ses cotés, il n'y prête pas spécialement attention, il revient vers son enseigne tout en continuant sa conversation avec le jeune.
Sur ce point il est d'accord, cette loi concernant l'utilisation des alter est ridicule, ce systèmes de héro l'est tout autant, même tous ne sont pas à blâmé. Mais que se soit dans ce pays ou ailleurs les lois non jamais été pour lui quelque chose de très logique en soit. Ou très mal appliqué, voir trop sévère pour certaines. Maintenant, il est vraiment que certains vilains le sont uniquement parce qu'ils veulent profiter de leurs dons, l'ivresse de la jeunesse ... en faite non, c'est simplement contre nature que de forcé une personne à ne pas usé de son alter et faire comme s'ils étaient normaux, pour lui sa reviendrait d'interdire l'humanité de respirer.

-Les lois n'ont jamais été logiques en soit, pourquoi les flics s'occuperait-il de vilains usant de leurs alter alors qu'eux-mêmes ne peuvent pas répondre avec le leur ? Même s'ils ont des armes, certains alters les rendent inutiles, à compter que certains alters ne sont pas même dangereux en sois.


L'homme soupira, ils peuvent en parler pendant des heures, mais rien ne changera t'en que les hauts placés ne se rendront pas compte de leurs conneries. Il porta son attention au jeune ne semblant plus trop préoccupé par ses propos mais plutôt attiré par Buck qui suis de son allure lasse langue pendante et queue agitée. Enfin il était arriver derrière chez lui et l'invita a entrée dans le salon qu'il alluma, donnant sur une petite pièce avec deux tables une baignoire pour chien et divers matériels pour les chiens.

Quand le garçon lui fit remarqué qu'il ne porte pas son métier sur son visage, il cligna des yeux. Il vrai qu' avec sa carrure et sa prestance de bourru, il ferrait plutôt videur dans une boite de nuit.

-Les chiens ne mentent pas.


Le canidé ayant trouver des mains réconfortantes et câline se laissa caresser avec joie, se blottissant contre le jeune, avant de se mettre a courir dans la pièce se coincé la tête sous une table qu'il bouscula pour en sortir une balle qui apporta au garçon.

-Il s'appelle Buck, non j'étais militaire autre fois, je viens de l'europe, je m'appelle Nicolas Bronw et toi ?


Jeune membre des Vengeurs
avatar
fond des messages :
Messages : 20
Points : 0
Puissance : 1 200
Voir le profil de l'utilisateur
20
0
1 200
MessageLun 15 Oct - 22:17
Gentil Chien.Kasumi Haya
Coen
Wolfgang

Quand il y réfléchissais, c'est vrai que il n'avais pas été prudent du tout du début à la fin, en fait, le bougre aurait pu totalement le massacrer.Dans le fond, Kasumi a un peu foi en l'humanité, enfin il s'en foutait surtout, il n'avait pas de raisons à ne pas faire confiance à cet homme et oui, il est crédule, mais après tout il s'en est toujours sortie, il se devait surtout de ne pas énerver les gens en restant trop calme.


Le chien avait ramené une balle qui traînait, apparemment il voulait joué. Kasumi n'était pas sûr que jouer en intérieur était une très bonne idée, il retira la balle de la gueule du canidé et s'amusa à la faire voler dans sa main avec un peu d'air.

"-Buck ? moi c'est Kasumi enchanté ! tu sais je suis pas sûr que jouer en intérieur soit une bonne idée.."

Il provoqua un courant d'air un peu plus puissant pour l'envoyer en l'air, le chien la rattrapa avant qu'elle touche le sol, le vengeur se releva et se mis contre une table. Il repris un ton un peu plus sérieux.

"-Tu vois, , le gosse que tu a retrouvé dans la ruelle, il fait parti de ses jeunes qui se sont sûrement fait enrôlé dans les ligues de vilains qui se créée un peu partout en ce moment. T'en a entendu parlé ? "

Il froissa son paquet de chips et utilisa un courant d'air pour le faire tomber dans la poubelle. Sa main frottais le poile doux du chien, il zyeutait le salon, à la recherche de petits détails insignifiant qui pourraient lui en apprendre plus sur l'homme qui l'avait accueilli.

"-Généralement je me laisse porter par le vent et quand je tombe sur un crime je le résout. Mais le truc c'est que là c'est grave. Et que les héros sont sûrement trop occupé à gérer leur célébrité et leur com' que ce genres d'affaires. C'est trop dangereux tu vois ? "

Il était curieux de l'endroit qu'il visitait, il s'était déplacé à la fenêtre pour regarder la rue, il avait observé les produit sorti et tout se qui concernait le toilettage. C'était la première fois qu'il se trouvait dans ce genre de commerce il se comportait comme un gosse qui découvrait un nouveau monde. Mais il gardait un air calme, serein. Et ne faisait aucun mouvement rapide. Puis il s'arrêta, tourna la tête et fixa l'homme.

"Du coup... J'vais me farcir ces fils de putes. Ils recrutent de la chair à canon et les tuent quand ils ne sont plus utile ou pas dégourdie. Je vais commencé par ceux de ce quartier, ils sont pas forcément connus ça doit être des petites frappes. Mais j'serais pas contre un coup de main..

Il n'était pas totalement dupe, même en ayant fois en lui, une telle tronche ne s'acquiert pas en faisant toiletteur canin durant toute une vie.


Vilain Solitaire
avatar
fond des messages :
Messages : 9
Points : 1
Puissance : 1 000
Voir le profil de l'utilisateur
9
1
1 000
MessageDim 28 Oct - 19:40
L'homme observa son chien qui habituellement se montre plutôt timide et méfiant envers les étranger. D'un certains sens, si le canidé accepte aussi facilement Kasumi, c'est que Nicolas peu avoir confiance au flair de son chien. Mais le garçon se mit alors a revenir sur le cadavre qu'ils viennent de débusqué, vu l'agitation a l'extérieur et le coup de sirène, la police est arrivée à la beine, c'est un peu plus loin, mais encore assez proche du brouhaha qui se trame. Mais ce n'est pas ce qu'il se passe dehors qui retient à nouveau son attention. L'homme c'était dirigé vers son frigo ou il en sortit une bière, et en présenta une au garçon tout en lui précisant qu'il a aussi des sodas.

-J'en ai entendu parler oui.

Il n'y a rien de spécial dans cette pièce, juste le nécessaire minimum pour s'occupé des chiens, rien d'étrange si ce n'est Nicolas lui même qui n'as franchement pas la tête d'un gars qui s'occupe de pomponner des chiens, mais plutôt celui qui les fait combattre.

-Je ne suis pas originaire de ce pays, j'ignore si tout les héros son aveuglé par leur notoriétés, je suppose que comme pour les simples forces de l'ordres, ils ne sont pas si libre d'user leurs alters. J'ai toujours trouver ridicule de limiter les alters uniquement aux héros, les flics. J'étais militaire, mais j'ai été réformer pour avoir usé de mon alter pour aider mon équipe pendant une mission.

Le garçon se fait très curieux de son environnement, se qui ne gêna pas spécialement l'homme qui continue de boire. Il tourna son visage vers la fenêtre, remarquant un déplacement vers la porte d'entre. En avance comme à son habitude... Il soupira et fit un signe vers le garçon d'attendre quelque instant qu'il prenne le chien d'une petite vielle en charge. Entrainent avec lui la boule de poil un épagneul japonais qui aboya à s'en arracher les cordes vocales, Buck quand à lui se déporta et ignora le petit chien trop bruyant à son gout.

-Un peu d'aide ? Je veux bien te donner un coup de main, mais seulement si tu es certain que ceux que tu traques sont bien coupable.

Il plaça l'animal sur la table, s'occupant de l'animal comme un geste automatique et réflexe, au point qu'il le regarde a peine et que l'animal maintenant se tait et ne bouge plus du tout. Démêlant son pelage et lui enlevant une grosse partie de son poil mort avant de le placer dans la baignoire et la laver. Puis revient vers la table ou il saisit un pulseur et avant de le brancher.

-J'arrive au plus chiant, je vais devoir le sécher complètement pour lui faire sa coupe, il y a pas grand chose à faire sur elle, donc sois tu peux resté, sois tu revient dans une bonne.


Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Énigme 137 : Cadavre dans le desert
» Paroles d'un mort
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» Les albatros.
» [Navy vs Ty] Exterminatus de Bladen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone résidentielle-
Sauter vers: