• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Frontière entre bien et mal (Feat Jintan Nomura)

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone industrielle
Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 28
Points : 3
Puissance : 800
Voir le profil de l'utilisateur
28
3
800
MessageMar 11 Sep - 19:26
Ces derniers ce sont finalement révéler plutôt agréable, est-ce que la chance allait encore continué dans se sens ? Je pourrais même dire, que je commence à apprécié la vie que je même depuis que j'ai été laissée pour compte. Je ne fais plus du tout attention au regards des autres, ils m'insultes en me voyant passé, bloques leurs sacs et cherche à m'éloigner d'eux ? Peu m'importe, cela ne me fais plus rien, je les ignore et continue à marcher tout en chantonnent. Petit amuse temps que je me suis récemment découverte. J'ignore ce qui m'a attiré dans la zone industriel, il n'y pas grand monde, pas énormément de magasin, plutôt de grosse usine dont-il vaut mieux ne pas approcher.

Ce n'est pas vraiment vers elle que je me dirige mais plutôt vers les rues donnant vers le centre ville. Il plut légèrement aujourd'hui, mais rien de dérangeant, du moins pour moi. Les habitants n'aime pas la pluie même jute une petite bruines de rien du tout, du coup, je profite du peu de monde qui ose se risqué à être humidifié.  Au détour d'une rue, mon attention fut portée soudainement devant moi, une personne en contre sens, me rentrant dedans en toute hâte. Notre rencontre nous faisans nous retrouver chacun sur nos fesses, je me massais le front en essayé de comprendre ce qu'il se passe avant de voir l'autre jeune devant moi, plus jeune que moi, se faire relever d'un coup et se faire frappé par un vendeur. Vendeur dont le jeune venait tout bonnement de voler plusieurs fournitures au dit vendeur.

Ce spectacle me mit en rage, et sans prévenir projeta mon pied dans le genou de l'homme violentant le jeune garçon qui le lâcha en jurant. L'enfant ramassa ce qu'il put avant de se mettre à courir, l'homme voulant m'arrêter, je viens à le mordre à la main et fuir en suivant le garçon. Je sais me battre, mais j'en n'en avait pas besoin là, je peux comprendre la colère du vendeur, comme je compatis en la détresse de l'enfant. L'homme ainsi que plusieurs de ses employés nous poursuivant dans la rue, je vis le garçon tourner à une ruelle, lui criant de continué tout droit mes trop tard il venant d'y rentrée et compris bien vite son erreur, la rue est un cul-de sac.  Aucune issue et les employés en colère dernière nous. Cela ne dois pas être son premier délit pour qu'ils se montrent aussi agressifs envers lui. Et effectivement, l'enfant à embarqué une partie de la caisse.

-Laisse ça là!
-Non ! On m'attends je dois donner cet argent!
-Tu en trouveras d'une autre façon en attendant laisse ca et fou le camp !

C'est bien joli de lui dire ça, mais nous sommes dans un cul de sac et les employés nous on bloqué le passage pour sortir, je ne vis qu'une option possible, je soulevais l'enfant qui refuse catégoriquement de lâcher sa prise et tenta de le soulever pour qu'il attrape, un des échelons de l'échelle de secours remonté. Il comprit la manœuvre et ne se dépêcha à essayé de l'attraper, sans oublié que "l’ennemi" est toujours là et qu'ils ne sont pas décider à nous laissé partir aussi facilement.
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 8
Points : 0
Puissance : 1 050
Voir le profil de l'utilisateur
8
0
1 050
MessageMar 11 Sep - 20:29
Frontière entre bien et mal feat Samayou KojiCe qui est important dans le rôle d'un héro ce n'est pas d'être là au moment des faits, mais de prévoir un danger. Et ça le jeune homme l'avait très bien compris étant donné que c'était son frère qui lui l'avait dit. Afin de mettre cela en place, Jintan se promena un peu partout en cherchant quelque chose à faire, il voulait montrer que même en étant un simple élève on pouvait accomplir quelque chose. Certes il ne fallait pas s'attendre à affronter un grand vilain ou bien un petit, mais au moins aider une personne en détresse. C'était là son unique but à présent.

Le temps d'aujourd'hui avait fait fuir pas mal de personnes, c'était presque désert. Et c'est toujours à ce moment là que des vilains attaquent ! Le moment idéal pour aller patrouiller. Au fil du temps, Jintan n'avait toujours rien trouvé, il commençait à désespérer. Il avait le besoin de se sentir utile aux autres et de prouver qu'il existait. Alors qu'il marchait toujours à l’affût du moindre danger, il entendit des gens crier. Jintan se mit alors à courir en direction des cris, jusqu'à arriver dans un cul de sac. Il y avait là un vendeur accompagné de ses employés. On pouvait apercevoir une jeune fille ainsi qu'un petit garçon essayant de s'échapper par une échelle.

- Je vais m'en occuper.

Il s'avança alors vers les jeunes gens en fuite. Il pointa son doigt principalement sur la jeune fille qui semblait être le "chef".

- Descend de là avec le petit et il n'y aura aucun de problème.

Il espérait ne pas devoir employer la manière forte. Et elle semblait assez intelligente pour comprendre qu'elle devait descendre avec le petit garçon pour qu'il ne se passe rien. Certes il s'était mêlé de chose qui ne le regardait pas mais, le garçon avait volé quelque chose. Ce qui lui faisait savoir cela ? Son attitude et ce qu'il avait dans les mains. C'est à ce moment là qu'il comprit, la jeune fille était également dans le coup, sûrement une complice. Peu importe la raison pour laquelle tout deux volaient, c'était un délit.
©️ 2981 12289 0




Our dreams will come true.
Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 28
Points : 3
Puissance : 800
Voir le profil de l'utilisateur
28
3
800
MessageMar 11 Sep - 21:21

Je le sentais très mal, mais soudainement les employés et le vendeur c'était arrêté pour laissé passer un jeune de mon âge, si je ne m'abuses. Surprise je clignais d'abord des yeux, qu'est-ce qu'il tente de faire ? Je le sus bien vite et lorsqu'il me demande me rende pour éviter de causé des problèmes. Le petit a réussit à chopé la barre de l'échelle, mais je le tirais soudainement vers le bas pour le faire redescendre sous son mécontentement flagrant. Je lui arrachais le sac des mains pour le lancé en direction du jeune et lui rétorquant ceci:

"Je ne veux pas de problème, mais demande à ces adultes de laissé ce gosse en paix, frappé un enfant, n'est-il pas aussi un délit ?"

Le gamin ronchonne, mais je le tiens derrière moi et en place, ne lui laissant pas le possibilité de fuir, mais restant en mur au cas ou certains deviendraient violents. Les employés du vendeur tentèrent alors de la calmer jouant sur le fait qu'il ne s'agit que d'un enfant et que l'argent est rendu, mais celui-ci ne l'entendit pas de cette oreille. Ras le bol que ce garnement vienne piocher dans sa caisse qu'il ouvre aisément grâce à son alter. L'homme bouscula sans aucune reconnaissance le jeune qui vient pourtant l'aidé et ne décrochant pas de l'idée de punir le garçon une bonne fois pour toute en espérant qu'il ne soit plus tenter de venir par la suite. Je me mis de suite en garde, je ne suis pas une spécialiste des combats, mais l'on ma apprit quelques technique d'art martiaux.

"C'est bon monsieur, ce gosse vous à rendu votre argent, laissez ce garçon qui joue au héro l'emmené à la police."

L'enfant chercha a ce débattre à mes paroles, je ne compte pas vraiment laissé, le nouveau venu le livré aux forces de l'ordre, mais il semble plus prompt à la parole que le vendeur. Je n'ai aucune envie que cela tourne en bagarre...
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 8
Points : 0
Puissance : 1 050
Voir le profil de l'utilisateur
8
0
1 050
MessageMar 11 Sep - 21:52
Frontière entre bien et mal feat Samayou KojVoyant qu'ils étaient tout les deux redescendu, Jintan lâcha un léger soupire de soulagement. Finalement il n'y aura aucun problème. Voyant alors la jeune fille lui dire que le vendeur avait frappé le gosse l'étonna. Il leva son sourcil droit d'un air interrogateur. Il n'avait vraiment rien compris de ce qu'il se passait. Il n'avait pas prit le temps de juger la situation et de savoir ce qui s'était réellement passé.

Suite à la bousculade du vendeur, Jintan fronça ses sourcils. Comment ça il le bousculait ? Après ce qu'il venait de faire en plus. Il s'approcha alors venant poser sa main droite sur l'épaule gauche du vendeur.

- Laissez tout tomber.

Il retira sa main et plongea son regard dans celui du vendeur. Il y avait de la haine dans son regard. Aucune reconnaissance envers une personne qui l'a aidé, et il frappait un enfant. Il n'avait pas de coeur et était sans pitié, il détestait ce genre de comportement.

- Cet enfant ira nul part. Il vous rendra votre argent et s'excusera. En échange de cela, vous vous excuserez des coups que vous lui avez donné et ne recommencerez plus. J'espère que j'ai été clair.

Il se plaça du côté de la jeune fille et du garçon pour montrer qu'il était dans leur "camp". Montrant alors son poing entouré d'électricité bleu. Utiliser son alter pour intimider le vendeur était une façon de le convaincre, bien évidemment il pouvait aller plus loin, mais pour le moment il fallait savoir juger la façon d'agir de l'homme.

Après cela, Jintan tourna sa tête en direction du garçon tout en lui adressant un sourire amical.

- Tu dois être doué pour réussir à lui voler de l'argent. Utilise plutôt ce talent pour aider les autres, c'est en donnant aux gens que l'on reçoit de l'aide en retour. Ne l'oublie pas !

A ses mots, il tourna de nouveau un regard vers le vendeur qui n'était toujours pas parti et qui semblait hésiter. Le jeune homme avança d'un pas menaçant vers lui tout en venant rapprocher sa main lentement vers son visage. Le vendeur recula de quelques pas et grogna tout en disant que les jeunes qui se la jouait comme étant des héros ne réussiraient pas et qu'ils ne servaient pas à la société d'aujourd'hui. Une fois qu'il était parti accompagné de ses collègues, Jintan soupira et rentra ses deux mains dans les poches.

- Vous voilà tranquille..

©️ 2981 12289 0




Our dreams will come true.
Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 28
Points : 3
Puissance : 800
Voir le profil de l'utilisateur
28
3
800
MessageMer 12 Sep - 22:42
Méfiante, le garçon se prenant pour un héro finit par nous "rejoindre" et défendre l'enfant ou plutôt demander clémence au vendeur, celui-ci mis un certains temps avant de céder. Aussi, j'eus un peu secoué le petit pour qu'il s'excuse ce qu'il finit par faire. Ce qui finit part dissuader l'homme ainsi que le poing électrique du garçon et le fit repartir à ses affaires. Je soupirais de soulagement, je pensais que cet homme ne lâcherait pas aussi facilement l'affaire. Tranquille je ne le dirais pas aussi vite, parce que je ne compte pas laissé le gosse partir comme ça.

-Pourquoi tu as volé cet argent ?

L'enfant ne me répondit pas, la mine boudeuse, je viens seulement à remarqué qu'il porte plusieurs traces de coups sur lui.  Il est battu ? Je suis une fille de la rue, mes paroles n'ont aucun impacte, je ne peux pour cet enfant mais peut-être que le garçon qui nous est venu en aide oui.

-Merci d'être intervenu, avec ma condition je ne peux rien faire de plus pour cet enfant, mais peut-être que toi oui ?

Sauf, que le jeune ne l'entendis pas de cet oreilles, il chercha à se débattre et a fuir, refusant d'être aidé et nous demandant de ne pas nous mêlé de ses affaires. Il est vrai que ce n'est pas dans mes habitude, en plus, je ne peux pas faire grand chose, mais je ressens quand même de l'empathie pour cet enfant. Il n'a sans du toute pas le choix de voler, il en est surement punit quand il revient les mains vides. Je remontais alors mes yeux vers l'étudiant aux cheveux foncés. Restant silencieuse, mais le regard implorant. Que faire dans cette situation ? Devons nous ignoré les sévices que subit ce garçon ou pouvons réellement faire quelques choses ?
Élève de première année
avatar
fond des messages :
Messages : 8
Points : 0
Puissance : 1 050
Voir le profil de l'utilisateur
8
0
1 050
MessageDim 14 Oct - 5:06
- [ ] Frontière entre bien et mal feat Samayou KojJintan ressentait en lui le besoin d'aider et de faire le bien. Il regardait la scène qui se passait sous ses yeux entre la jeune fille et l'enfant. Une fois qu'elle lui demande si il pouvait faire quelque chose, il regarda l'enfant se posant lui même la question de ce qu’il allait faire. Après un temps à réfléchir il adresse un sourire à celui-ci. Il se rapproche d'un pas pour venir s’abaisser à son niveau.

- Ce que tu as fais est une bonne chose petit. Mais tu sais, nous vivons dans un monde rempli de lois, et nous ne pouvons pas agir en enfreignant ces lois en question. Tu dois trouver une solution à ta situation tout en respectant ses lois. Ton désespoir a dû te contraindre à le faire.

Jintan avait prit conscience de la situation dans laquelle l'enfant était. Personne ne naît méchant, mais on le devient. Et avant qu'il ne soit trop tard et sans vouloir laisser l’enfant grandir avec de mauvaise habitude, le jeune homme lui tend une sa main en guise d'aide. Faire comprendre ce qu’était le bien était important. Certes aujourd’hui ses paroles ne pouvaient avoir aucun impact pour l'enfant, mais elle pouvait atteindre son inconscient et le faire changer.

Le jeune homme regarde ensuite la jeune fille pour voir sa réaction ou bien si elle avait quelque chose à ajouter. Suite à cela Jintan adressa un sourire au garçon avant de lui parler.

- Dis moi petit, quel est ton rêve ?

Cette question était très importante pour Jintan. Un rêve pour lui est ce qui défini une personne, et surtout cela donne un sens à la vie d'une personne. Peu importe qui nous sommes nous avons tous un rêve, peut être que au jour d’aujourd'hui nous pensons ne pas en avoir, mais au fur et à mesure du temps nous le connaissons et c’est ça qui nous force à nous battre. Voilà pourquoi il lui demandait cette question. Il voulait l’encourager.

©️ 2981 12289 0
Civil
avatar
fond des messages :
Messages : 28
Points : 3
Puissance : 800
Voir le profil de l'utilisateur
28
3
800
MessageMer 17 Oct - 11:24
Sam restait maintenant muette à observer la scène, pas vraiment d'accord avec les dires du garçon. C'est vrai il faut respecter les lois, mais se n'est pas facile pour tout le monde et tous n'ont pas les même facilité, voler est interdit, ce n'est pas bien. Mais quand est-il d'une personne n'ayant aucun revenu et qui meurt de faim et froid ? Devrait-elle se laisser mourir pour le respect de ses lois ? Il est vrai qu'il existe des aides, mais pas pour les personnes n'ayant aucune identité, elle sera certainement considéré comme une immigrante. Elle ne dit rien quand aux propos du garçon, ils ne viennent pas du même monde, il ne pourrait sans doute comprendre, la difficulté qui les pousse a devenir des petits bandits jusqu'au point de devenir des vilains digne de se nom. Pour cela elle en est certaine, jamais elle ne flancherait à ce point...mais qu'elle certitude en a -t-elle, aujourd'hui peut-être, demain lui réserve quoi ?

Le garçon bien qu'avec une mine boudeuse, accepta de prendre la main du garçon qui lui tendait. regardant le sol. Sam dévia les yeux quand il tourna son visage vers elle. Mais sa question suivant la fit tiqué, un léger sourire sarcastique se forma sur ses lèvres. L'enfant resta dans un premier temps silencieux. Qu'elle rêve pourrait-il bien avoir ?

- Que les méchants meurt.

Il eut dit ca sans violence dans ces paroles pourtant, elles choquèrent Sam ou plutôt pourquoi les méchants ?

-L'argent que tu as voler, tu devais le donner aux méchants ?

Il fit oui de la tête, soulevant la manche de son pull pour montrer son bras couvert de traces de brûlure rondes. Elle redressa cette fois sa tête vers le garçon.

-C'est de la maltraitance, je penses que la police sera plus à même de traité cette situation.

La mention de la police firent se débattre le garçon, criant qu'il ne fallait pas appelé la police, il est claire qu'il craint les représailles de ce méchant. Que faire maintenant ? Ils sont peut-être plus vieux que le garçon, mais ils reste eux aussi des enfants.
Contenu sponsorisé
Message
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Travailler c'est bien, mais parfois y faut se détendre aussi non ? [PV Lily]
» Les BD qu'elles sont bien
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» Mission 6 : Rira bien qui rira le dernier !
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: Musutafu :: Zone industrielle-
Sauter vers: