• 02/06/18 : Avancement du contexte suite au second event ! topic à jour
• 02/06/18 : Fin du second event ! Résumé ici avec deux concours hors-rp !
• 04/03/18 : V2.1 du Forum ! Nouveau thème, nouveau groupe, nouvelles surprises ! Tout ici.
• 28/02/18 : Inscriptions à l'event de St. Valentin terminées. N'hésitez pas à voter ici.
L'U.A. perd en vitesse ! Suite à l'attaque dans la forêt durant l'examen de la licence provisoire, le public commence à perdre confiance en la plus grande école des héros. En conséquence, un internat a été mis en place et la licence accordée aux élèves.

Suite a cette fameuse réussite, la ligue commença à encore plus se faire connaître !

Les vengeurs, malgré la perte d'un membre, continue néanmoins sa lutte.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 Rooftop Meeting (feat. Aurélie Laframboise)

My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Autres endroits
Élève de troisième année
avatar
fond des messages :
Messages : 13
Points : 0
Puissance : 1 400
Voir le profil de l'utilisateur
13
0
1 400
MessageSam 8 Sep - 16:06

Rooftop Meeting
ft. Aurélie Laframboise

#666699 dialogue


Derrière le sourire, il y a souvent une personne très triste. Du moins, c'est ce qu'ils disent non ? Que quelqu'un qui semble toujours heureux, toujours enjoué, toujours de bonne humeur ne peut pas être réellement heureux ? Parce que le bonheur ne peut pas être une constante, c'est plutôt un état passager qui s'arrête aussi vite qu'on se rend compte qu'il a été là. Rin est pourtant de ceux qu'on pense trop heureux pour être vrai, sans pour autant se sentir triste. Enfin, pas plus triste qu'à l'accoutumer ou quand les anciens souvenirs d'un échec passé ne lui retombent en plein visage comme un honteux fardeau. Il n'est pas plus triste qu'un autre et pourtant continuer de sourire bien plus que les gens normaux. Il est bien plus à l'écoute, bien plus attentionné envers ses semblables. Sans pour autant se sentir aussi triste que le dit ce stupide dicton ou qu'importe dont venait cette information... Et même lorsqu'il se sentait à ce point triste, il ne cessait pas de sourire. Il choisissait plutôt de s'isoler du monde, d'aller là où on ne le cherchera pas et où il pourrait juste faire une pause. Rin ne se sent pas triste, il se sent normal, avec ses failles et ses moments plus durs que d'autre ... La différence c'est qu'il ne permet pas aux autres de voir cette facette de lui. Comme il ne permet pas aux autres de sa classe de voir son art, pas avant que celui-ci soit parfait.

C'est pour cette obscure raison que Rin est monté sur les toits. Les cours s'étaient terminés un peu plus tôt que prévu pour toute sa classe mais Rin avait préféré user de son temps libre pour aller à la recherche d'inspiration. Les toits de l'académie avaient toujours été l'un des meilleurs endroits pour en trouver. Sans même compter la vue incroyable sur une bonne partie de la ville, c'était surtout un endroit tranquille où on ne se faisait que rarement dérangé. A noter que dans les fois où Rin fut dérangé en squattant à cet endroit, c'est pour lui demander de descendre. Bref. Le pinceau de Rin est toujours levé mais n'ose pas approché du papier blanc qu'il est censé coloré. Le troisième année est comme paralysé devant cette toile qui attend simplement que le premier geste de l'artiste se fasse. Le plus étrange était que Rin dessinait énormément. Dans sa chambre, ou plutôt sur le sol de sa chambre, jonchaient des dizaines et des dizaines de boulettes de papier. Comme preuve d'un acharnement caractériel du tatoué. Mais là, Rin ne parvient pas à commencer quelque chose. Son inspiration l'a-t-il quittée ? Impossible, Rin n'avait pas arrêté de dessiner le temps d'un de ses cours barbants. Les idées fusaient à ce moment là mais plus rien maintenant. Un léger soupir file des lèvres du jeune homme alors que son regard est posé sur la toile. Il regarde intensément le blanc de celle-ci avant de s'exclamer.

" Fuck it !" Rin se lève pour aller fouiner dans son sac. Le jeune homme avait bien préparé sa petite excursion et du coup, son sac contenait tout un tas de choses plus ou moins utile. De la peinture bien sûr mais aussi des vêtements de rechange et une lampes torche, dans le cas où il s'éterniserait un peu trop. La main dans le fond de son sac, Rin en sort une enceinte portable Bluetooth de taille moyenne. Si l'inspiration refusait de venir à lui, Rin allait faire en sorte de la trouver lui même : la musique étant un excellent moyen pour y parvenir. Comme tout le monde, le tatoué aime la musique. Mais il entretient une relation plus spéciale que ça avec le 4ème Art, alors il a besoin de l'entendre, à son maximum. En quelques manipulations, l'enceinte est allumée. Et encore moins de temps, le téléphone portable du troisième année est connecté à l'engin.

Bien sûr qu'il aurait été plus intelligent de baisser le volume, Rin n'en avait pas grand chose à faire. Alors, lorsque l'enceinte crache les premiers riffs de guitare de la chanson, lorsque le son d'une caisse claire résonne sur les quelques parois du toit où se trouve Rin, celui-ci se met à sourire. La musique ne l'aidait pas simplement à se relaxer mais surtout à se concentrer. Elle l'inspirait, le faisait imaginer ce qu'il ne parvenait pas à voir naturellement. Rin, perché devant sa feuille blanche, se saisit de son crayon. Sa main se mit à dessiner, sans qu'il ne réfléchisse vraiment à ce qui se passait. Dessiner, c'est tout ce qu'il voulait et tout ce qu'il pouvait faire. Chaque coup de crayon sur le papier blanc fait un bien fou à Rin, alors même qu'il ignore où il va avec ce dessin. Tellement concentré sur son activité, il ne remarque pas que la porte pour accéder aux toits venait de s'ouvrir.

C'est presque le souffle haletant que Rin arrête de dessiner. Juste le temps de contempler son oeuvre et voir ce qu'il pouvait ajouter pour l'améliorer. Pour le moment, il s'agissait surtout d'une "masse noire informe qui s'étendait sur une grosse partie de la page". Cette masse a des globes oculaires réparties sur presque partout. Des yeux persans qui fixent tous le même point, la personne qui regarde le dessin au centre à l'impression que la bête la regarde. La musique s'arrête au moment où Rin se laisse tomber sur ses fesses directement au sol. Il ne pouvait pas s'empêcher de fixer son oeuvre du regard. Il ne trouvait pas le résultat si convaincant que ça, il n'était pas retourné par son talent, il était juste troublé. Comme quelqu'un qui ne comprend pas pourquoi il a agit de cette manière. Pourquoi dessiner une telle chose ? Il ne se sentait pas si mal que ça ... Du moins il le croyait sincèrement.  tombe sur une élève. Elle est assise à même le sol, sa tête recroquevillée dans ses bras croisés. Sans vraiment savoir pourquoi, Rin s'était d'abord persuadé que la jeune fille s'était endormie. Sûrement parce que ça aurait pu lui arriver à lui. Il se met à rire malgré lui. Un rire nerveux.

" C'est vraiment de la merde." laisse filer le troisième année entre deux rires. Le jeune homme passa sa main gauche dans ses cheveux en soupirant. Il valait peut être mieux qu'il rentre.... Mais avant cela. Toujours assit par terre, le troisième année farfouille dans sa poche pour en sortir un paquet de clope. Il tapote sur ses poches dans l'espoir de trouver un briquet, ce qu'il n'a malheureusement pas.



 I'm not always gonna find the solution you're asking for...
But I'll be there. Anytime, anywhere.

Presentation - Fiche Technique

by wiise
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» meeting with the devil.
» BlackOnly
» [Fan-fiction] Le très Haut Conseil BIONICLE
» 21/05 - NQ Luik
» Nouveaux lavis Citadel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia RPG :: Le monde de My Hero Academia :: U.A., l'académie des héros :: Autres endroits-
Sauter vers: